santé

Articles archivés

Confinement : le Département reste à vos côtés et assure la continuité du service public.

Créé par le 08 avr 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, éducation, gers, infos, livres, loisirs, patrimoine, politique, santé, service social, travaux

GERS

image001

Communiqué du Conseil départemental du Gers

Compte tenu de l’évolution de la crise sanitaire, et pour faire suite aux annonces du Président de la République, le Conseil départemental du Gers continue d’assurer les missions prioritaires en soutien aux Gersoises et Gersois.

L’ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE DU PUBLIC EST MAINTENU et LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC AUSSI.

De nombreux agents ont été placés en télétravail. Ils continuent d’assurer le suivi administratif des dossiers, les études de projets, le paiement des aides et subventions. Les agents nécessaires à la continuité du service public restent présents dans leurs bureaux dans le plus strict respect des règles sanitaires.

Le site Internet du Département www.gers.fr sera mis à jour régulièrement pour communiquer les informations utiles aux usagers. L’actualité du Département est également consultable sur les réseaux sociaux du Département (Facebook & Twitter : @LeGers32 et Instagram : @gersledepartement).

Compte tenu de l’urgence sociale, les numéros utiles pour accompagner les Gersoises et les Gersois et faire le lien avec les autres services restent actifs.

- Conseil départemental du Gers 05 62 67 40 40 : pour tout renseignement d’ordre général (standard ouvert de 7h45 à 18 h 30 + permanence de nuit et de week-end)

- Numéro Vert Social – Gers Solidaire 0 800 32 31 30 (gratuit depuis un fixe) : pour toute question concernant le social. Le service est ouvert de 8h30 à 18h du lundi au vendredi. Il permet écoute, information, orientation, accès aux droits et accompagnement sur les questions sociales et médico-sociales.

- La plateforme de vaccination départementale 0800 72 32 32 (appel gratuit) La plateforme de prises de rendez-vous pour la vaccination Covid-19 reste active du lundi au vendredi de 9h à 17h30. Les agents du Conseil départemental se relaient pour permettre aux gersoises et aux gersois d’accéder à la vaccination dans les meilleurs délais.

ORGANISATION DES SERVICES LA SOLIDARITÉ

LES MAISONS DÉPARTEMENTALES DES SOLIDARITÉS (MDS)

L’accueil de toutes les Maisons Départementales des Solidarités s’effectue par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 12h / 14h à 17h (sauf les jeudi après-midi) et l’accueil physique est proposé sur rendez-vous.

-MDS d’Auch Tél. : 05 62 67 17 40 (fermée seulement le jeudi 15 avril après-midi)

-MDS de Condom Tél. : 05 31 00 45 35

-MDS de Fleurance Tél. : 05 81 32 35 20

- MDS de L’Isle-Jourdain Tél. : 05 31 00 45 00

- MDS de Mirande Tél. : 05 31 00 46 40

- MDS de Nogaro Tél. : 05 31 00 46 00

LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES (MDPH)

L’accueil téléphonique de la MDPH est maintenu au 05 62 61 76 76 de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. L’accueil physique des usagers se fait uniquement sur rendez-vous.

LE SERVICE PRÉVENTION SANTÉ ET VACCINATIONS

Le CeGIDD (Centre Gratuit d’information, de Dépistage et de Diagnostic) fonctionne comme à son habitude. Les consultations ont lieu uniquement sur rendez–vous.

Ce service se tient également à la disposition des professionnels pour la vaccination COVID.

Contact RDV : 05 62 67 30 30 du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h00.

CELLULE DE RECUEIL DES INFORMATIONS PRÉOCCUPANTES

La Cellule départementale de Recueil des Information Préoccupantes qui recueille toutes les transmissions de situation d’enfant en risque ou en danger est joignable au 05 62 67 42 22 en relais du numéro national 119.

LES COLLÈGES

Les collèges sont fermés du mardi 6 avril au 2 mai inclus.

À titre dérogatoire, durant cette période ils pourront potentiellement rester ouverts afin d’accueillir les enfants des professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie (liste des personnels prioritaires arrêtée par la Préfecture du Gers)

Hors vacances scolaires et selon les collèges, les agents d’entretien et les agents de restauration continuent d’assurer leurs missions sous la responsabilité des Chefs d’Etablissements en tenant de leurs particularités propres.

LES INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES

Le Département du Gers a pris l’ensemble des dispositions pour maintenir l’activité sur l’ensemble du réseau routier départemental sous son format habituel.

Les agents des Services Locaux d’Aménagement (SLA) et du Parc (SPD) interviendront en présentiel en appliquant les gestes barrières sur :

-L’exploitation et la surveillance du réseau routier

-Les chantiers d’entretien et de rénovation

Les activités administratives (études de travaux et gestion) sont maintenues sous le principe du format de télétravail.

CULTURE et SPORT

L’ABBAYE DE FLARAN

L’Abbaye est fermée et les visites extérieures sont annulées.

Les équipes continuent de travailler sur place ou en télétravail pour envisager au mieux une réouverture prochaine.

LA MÉDIATHEQUE DÉPARTEMENTALE

La Médiathèque départementale est fermée au public. Les circuits navettes qui permettaient d’approvisionner les bibliothèques et médiathèques du territoire sont suspendus. Le retrait d’ouvrages via le drive n’est pas mis en place durant la période de confinement.

OXYGERS

Le Centre Oxygers n’accueille plus de public jusqu’à nouvel ordre. L’ensemble des réservations pour les vacances scolaire du mois d’avril a été annulé.

La location d’appartements à destination des professionnels et les formations professionnelles sur site sont maintenus dans des conditions sanitaires strictes.

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES

Les Archives Départementales du Gers sont ouvertes au public. La salle de lecture est accessible les lundis, mercredis et vendredis sur réservation, maximum 6 personnes dans la salle. Réservations au 05.62.67.47.67 ou par mail archives32@gers.fr

Actions des Forces de l’ordre

Créé par le 06 avr 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, les sorties, politique, santé

LANDES D’ARMAGNAC

IMG_5546

Dimanche matin, place de l’église de Gabarret, la présence des gendarmes de  la Communauté de Brigade  de Villeneuve-de-Marsan, était remarquée par les paroissiens qui se rendaient à la messe de Pâques, et les gabardans qui faisaient leurs emplettes.

Comme dans tout le département landais et dans toute la France, ces gendarmes assuraient la sécurisation du site religieux où avait lieu l’office.

Cette présence rappelait aussi   que  les forces de sécurité  avaient  reçu, du  ministre de l’intérieur,  la demande de poursuivre le renforcement des contrôles des mesures de restrictions, dans le cadre de la crise sanitaire.

Dans ce cadre, la  gendarmerie a donc poursuivi les contrôles, notamment ceux du respect du couvre-feu, en particulier en ce week-end de Pâques. Une tolérance était prévue jusqu’à la nuit du 5 au 6 avril pour les personnes voulant changer de région, afin de s’isoler.

La Communauté de brigade de Villeneuve-de-Marsan précise :

«  Les forces de l’ordre continueront à  s’assurer des règles de fermeture des restaurants et débits de boissons ainsi que le respect des mesures sanitaires dans le cadre du service quotidien et elles porteront une  attention particulière aux rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique et aux fêtes privées. Les forces de sécurité intérieure feront preuve de fermeté pour les personnes ne respectant pas les mesures sanitaires. »

400 personnes vaccinées

Créé par le 30 mar 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, politique, santé, solidarité

GABARRET

IMG_5466

Du mardi 23 mars au vendredi 26 mars au soir, 400 personnes ont bénéficié du centre de vaccination  de Gabarret et de la première injection  du vaccin Moderna.

Cette vaccination était proposée aux personnes de plus de 75 ans, et celles atteintes de pathologies à très haut risque face au Covid-19. Les bénéficiaires, durant ces quatre journées de vaccinations,  étaient domiciliées dans les villages de l’ancien canton de Gabarret, et le centre était également ouvert  aux habitants des villages de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac.

Pour assurer le confort des personnes à vacciner et le bon déroulement de ces journées, Stéphane Barlaud, maire de Gabarret, avait précédemment rendu visite au centre de Villeneuve-de-Marsan, où Jean-Yves Arrestat, président de la Communauté de communes du Pays de Villeneuve-de-Marsan, l’a accueilli et lui a expliqué en détails le fonctionnement de ce centre de vaccination.

Les personnes qui se sont rendues au centre gabardan, ont été agréablement surprises par la bonne organisation mise en place depuis l’inscription  pour fixer la date et l’heure du rendez-vous à la salle d’animation, jusqu’à la vaccination.

Stéphane Barlaud a félicité les élus et le personnel administratif qui se sont  fortement impliqués pour inscrire les personnes et fixer les rendez-vous. À la salle d’animation, des sapeurs-pompiers volontaires accueillaient les patients et les conduisaient au bureau où ils devaient présenter les documents nécessaires, pièce d’identité, carte vital…et où leur température était prise.

Après cette première démarche, les personnes étaient conduites à la salle d’attente, les médecins venaient les y chercher. Parmi ces professionnels de la santé, il y avait un médecin de la MSA, une médecin  coordinatrice du centre de vaccination de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), et à tour de rôle, les trois médecins de la Maison de santé du Gabardan.

Pour la vaccination, les trois infirmières libérales de Gabarret, ainsi qu’occasionnellement le pharmacien, ont vacciné les personnes dans les tentes prêtées par l’école de rugby du GAS.

Une fois vaccinées  les personnes attendaient en salle d’attente, sous surveillances par précaution, l’autorisation de quitter le site. Les aînés qui ont été vaccinés,  ont trouvé que l’ambiance était sécurisante et agréable avec peu de temps d’attente.

Toutes les personnes ont déjà leur rendez-vous fixé  dans un mois, date où elles recevront  la deuxième injection du vaccin.       

Vaccination : Accélération de la campagne de vaccination

Créé par le 23 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé, sapeur-pompier

GERS

Communiqué de la Préfecture, de l’ARS et Département du Gers

Depuis le lancement de la campagne de vaccination dans le Gers, le 7 janvier dernier, la stratégie départementale a veillé à la bonne adéquation entre les moyens humains et logistiques, les approvisionnements en vaccins et les besoins des populations.

À ce jour, plus de 22000 gersoises et gersois ont reçu au moins une dose de vaccin (11,5% de la population).

Progressivement, les populations éligibles à la vaccination sont plus nombreuses : dès le samedi 27 mars, les personnes de plus de 70 ans se verront proposer un vaccin, après avis de leur médecin traitant ou d’un médecin en centre de vaccination.

La stratégie départementale s’inscrit pleinement dans les objectifs gouvernementaux d’augmentation de la vaccination d’ici à la mi-mai (20 millions de Français). Dans le Gers, la montée en charge organisée en concertation avec les professionnels de santé et les collectivités locales, permettra d’avoir totalement vacciné (2 injections) plus de 35 000 personnes à la mi-mai.

Cette accélération sera rendue possible grâce à l’augmentation significative des approvisionnements en doses de vaccins prévue en avril et en mai. Dans le Gers, près de 8 000 doses de vaccins Comirnaty Pfizer BioNtech seront désormais livrées chaque semaine.

De même, la mobilisation déjà importante des médecins et des infirmiers va s’élargir à d’autres professionnels de santé : pharmaciens, sages-femmes et sapeurs-pompiers, tous étant appelés à venir renforcer les équipes des centres de vaccination.

Les 5 centres principaux (Mirande, Fleurance, Nogaro, Condom et Samatan) et les 6 centres en renfort (Masseube, Lectoure, Riscle, Eauze, L’Isle Jourdain et Vic-Fezensac) assumeront chacun et chaque semaine entre 300 à 450 nouveaux rendez-vous.

A Auch, le vaccinodrome du Mouzon ouvrira ses portes le 1er avril puis 2 à 3 jours par semaine pour réaliser plus de 1200 injections hebdomadaires.

La plateforme départementale d’appels 0800 72 32 32 est désormais ouverte de 9h00 à 17h30 pour 10 150 nouveaux rendez-vous sur la première quinzaine du mois d’avril.

Les personnes de plus de 70 ans demeurent prioritaires pour un rendez-vous via la plateforme d’appels. Les personnes de 50 à 69 ans présentant des comorbidités peuvent contacter leur médecin traitant qui pourra solliciter un rendez-vous auprès d’un des médecins référents des centres de vaccination.

Gabarret est centre de vaccination

Créé par le 15 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, politique, santé

GABARDAN

Communiqué de la mairie de Gabarret

Gabarret est centre de vaccination du 23 mars au 26 mars 2021.

 Le vaccin (Moderna) est proposé aux personnes de plus de 75 ans et aux personnes atteintes de pathologies à très haut risque face à la Covid-19.

Un premier recensement a  été effectué, au niveau des communes de l’ancien canton du Gabardan par les mairies et transmis à la mairie de Gabarret.

Nous appellerons toutes les personnes concernées pour fixer la date et l’heure du rendez-vous.

Pour compléter, une ligne directe sera mise en place dès le mardi 15 mars de 9  à 12 heures puis de 14 à 17 heures,  pour une prise de rendez-vous ( priorité est donnée aux habitants des 15 communes du Gabardan ).

Tél : 07 72. 40 13 62.

 Le jour de votre rendez-vous,  les personnes doivent se munir des pièces suivantes :

- pièce d’identité,

- carte vitale ou attestation de droit,

- prescription de pathologies pour les personnes de moins de 75 ans,

- dernière ordonnance.

La Voix de l’Armagnac, Radio locale 100.7

Créé par le 11 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, économie, infos, landes, mairie, politique, santé

GABARRET

 La Voix de l’Armagnac  rouvre son antenne à des invités pour des émissions spéciales à ne pas manquer, dès 18 heures en direct du studio.

À cet effet, elle  recevra ce lundi 15 mars, Stéphane Barlaud  maire de Gabarret, et son adjoint Richard Lazartigues pour la mise en place d’un centre de vaccinations Covid19 à Gabarret. Toutes les explications seront données notamment le lieu et comment prendre rendez-vous.      

 Vendredi 19 mars, l’invité sera Philippe Latry, président de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA)  avec qui nous poursuivrons avec grand plaisir la continuité de ces émissions bien spécifiques  concernant la CCLA et arrêtées par obligation .         

Le centre de vaccinations est ouvert

Créé par le 06 fév 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique, santé, sapeur-pompier, service social

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5074

Jeudi 4 février au Pôle de Cazaubon, un centre de vaccinations de renfort contre la covid19 a ouvert ses portes pour les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnes à risques.

Ce site accueillera tous les quinze jours, les personnes qui se seront inscrites sur la plateforme du Département.

La mairie a mis ce site à disposition, ainsi que du personnel administratif, le Sdis 32 coordonne toute la logistique.    `

IMG_5053

À l’entrée, des bénévoles de la Croix-Rouge  réceptionnent les personnes et contrôlent si elles sont inscrites bien sur la liste.

IMG_5084

Avant de remplir le formulaire complémentaire auprès d’une infirmière et d’une secrétaire de mairie,  les personnes sont conduites à la salle d’attente par un sapeur-pompier.

IMG_5060

Après ces formalités effectuées, les personnes qui vont être vaccinées rencontrent un médecin, puis elles sont conduites à l’un  des deux box  de vaccinations où les infirmiers procèdent à la piqure.

Les personnes, accompagnées par des sapeurs-pompiers et sous leur surveillance, se rendent dans une vaste salle de repos durant environ 30 minutes. Puis elles peuvent rentrer chez elles.

IMG_5056

Jeudi, Isabelle Tintané, maire de la commune avec le commandant des sapeurs-pompiers  Jean-Michel Bellocq, veillaient au bon déroulement de l’opération et en profitaient, avec la conseillère municipale  Monique Drapier, pour rencontrer les personnes, les accompagner et au besoin sécuriser celles qui en avaient besoin.

IMG_5048

Isabelle Tintané a précisé :

«  Le personnel médical qui est local, est composé de deux médecins et de trois infirmières  le matin et trois autres l’après-midi. Ils sont supers par leur implication et permettent ainsi au centre d’accueillir dans la journée 120 personnes. Il y a une quinzaine de jours, un docteur de Cazaubon est allé vacciner les personnes à l’Ehpad. »

En fin de matinée, le sénateur  Alain Duffourg, a visité le centre, salué le personnel et évidemment a apprécié l’excellente organisation.

IMG_5078

En début d’après-midi, Laurence Lecoustre, sous-préfète de Condom, à son tour, a visité le centre, salué le personnel, rencontré des personnes qui allaient se faire vacciner. La sous-préfète a été favorablement impressionnée par le travail collectif  réalisé :

« L’installation  est très bonne et répond aux exigences  et attentes d’un centre  de vaccinations. Sur le territoire du Gers, nous avons, avec 18 centres, un excellent maillage. Dans notre secteur, le centre de Condom est un centre de référence, et dans le Grand-Armagnac,  par alternance,   Eauze et Cazaubon, tous les quinze jours  sont  centre de renfort. »  l

Le jour et les horaires d’ouverture du centre de renfort sont : le jeudi de 9 à 12 heures et de 14 à 17 heures. Ne pas oublier d’apporter sa carte Vitale.

Pour réaliser au mieux  cette vaste opération de vaccinations contre la Covid 19, la Préfecture du Gers, l’ARS d’Occitanie, le  Conseil département du Gers et le  Sdis 32, chacun avec ses compétences et moyens, s’est impliqué.  

Pour plus d’informations  et pour prendre rendez-vous, les personnes peuvent s’adresser au : www.gers.fr/centre-de-vaccination-de-proximite ou téléphoner au 0 800 72 32 32.

Vaccination : réouverture de la plateforme de réservation

Créé par le 04 fév 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, santé

 GERS

Communiqué de la Préfecture

À la fin du mois de janvier, 3 % de la population gersoise a reçu une première injection soit 6 517 personnes. Conformément à la stratégie nationale, près de 2 000 résidents d’EHPAD sont inscrits dans le parcours vaccinal (70%) et 105 sont déjà totalement vaccinés. L’objectif d’accélération de la campagne de vaccination est tenu dans le Gers puisque le rythme actuel permettra d’avoir vacciné avec les deux injections plus de 6 500 personnes à la fin du mois de février.

Depuis le lancement de la campagne de vaccination des personnes âgées de plus de 75 ans, le 18 janvier dernier, la stratégie départementale marquée par la transparence, a consisté à adosser le rythme des prises de rendez-vous à la consommation de stocks et aux perspectives de réapprovisionnement.

Cette stratégie permet de garantir les deux injections pour les personnes vaccinées et d’éviter toute annulation ou tout report de rendez-vous. Les vaccinations se poursuivent, chaque jour, dans les 16 centres principaux et de renforts ouverts dans le Gers.

Conformément à ce qui avait été annoncé, le numéro d’appel gratuit mis en place par le Conseil Départemental du Gers, avec l’appui de l’État et de l’ARS pour fixer les rendez-vous dans nos centres de vaccination, sera à nouveau actif le 9 février et jusqu’au 12 février de 8h à 17h, et permettra de fixer des rendez-vous pour des primo-injections pour la période du 15 février au 26 février.

Le 0800 72 32 32 sera à nouveau accessible du 23 au 26 février pour les rendez-vous à partir du 1er mars.

Testez-vous en cure thermale

Créé par le 19 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, santé, tourisme

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

leg-legende-le-docteur

Lundi 8 mars 2021 aura lieu la réouverture des Thermes de Barbotan, ainsi que la reprise de l’Université (Utepsiaa) en collaboration avec l’Office municipal du tourisme.

Lundi 18 janvier, le docteur Charles Garreau, président de l’Université du « Mieux Vivre » a précisé :

 « Les cures thermales sont utiles pour la prévention de santé des personnes. On ne va pas en cure seulement pour soigner une affection. On va en cure pour améliorer sa vie de tous les jours. C’est pour cela que nous avons créé à Barbotan les Thermes, une université de prévention de santé qui complète les traitements des Thermes.

Depuis plus de 25 ans, nous faisons passer un test de prévention aux curistes qui le souhaitent. Nous en avons déjà suivi plus de 6 000 et nous avons un suivi avec les médecins traitants pour qu’ils puissent chez eux, poursuivre les activités de prévention, utiles pour leur santé. En cure, chaque participant est disponible 8 heures par jour pour s’occuper de lui, de ce qu’il doit faire pour mieux vivre chaque jour. Le curiste peut découvrir des activités à faire pour mieux vivre chaque jour et le plus longtemps possible en bonne santé.

L’Université a pour but de l’initier, de lui faire découvrir des activités utiles pour sa santé, sans obligation  et en toute liberté.

Plus de 25 ateliers ont été créés avec les artisans du pays et pour ceux qui ont le même objectif  qui est d’améliorer la santé physique et mentale. »

Évidemment, Charles Garreau convie les personnes à venir  à Barbotan les Thermes, petite cité de la commune de Cazaubon et à retrouver  l’envie de vivre une vie meilleure tous les jours. Il a profité de l’occasion pour souhaiter aux personnes et aux lecteurs du journal  une  année de  réussite et un nouveau départ : « Bonne Année et à bientôt à Barbotan les Thermes! Vous pouvez compter sur nous pour vous aider ! »

COVID-19 – Couvre-feu à 18 heures

Créé par le 17 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, landes, les sorties, Lot et Garonne, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Le 14 janvier 2021 le Premier ministre a annoncé l’avancée du couvre-feu de 20h00 à 18h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier 2021 pour une durée minimum de 15 jours.

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Les sorties et déplacements sans attestation dérogatoire sont donc interdits de 18h00 à 06h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3 750 € en cas de récidive.

Par ailleurs, compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la COVID-19 le flux transfrontalier sera réduit.

A compter du lundi 18 janvier 2021, les voyageurs venant d’un pays tiers à l’Union Européenne devront présenter un test PCR négatif pour pénétrer sur le territoire national et s’engager sur l’honneur à respecter une septaine.

Dans les rares pays où la réalisation d’un test PCR est impossible, un système de dépistage à l’arrivée sera mis en place avec septaine obligatoire dans un lieu d’hébergement validé par les autoritéComment fonctionne le couvre-feu ?

 

Sur l’ensemble du territoire métropolitain, les sorties et déplacements sont interdits pendant le couvre-feu, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

 

Il n’y a pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations mais le télétravail reste fortement recommandé.

 

Tous les établissements autorisés à ouvrir ne peuvent plus accueillir de public après 18h00.

 

Que faire si je suis obligé de me déplacer ?

 

    Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation

    Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé

    Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;

    Déplacement des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;

    Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;

    Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général ;

    Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;

    Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Éducation

Le confinement du printemps dernier a accru le risque de décrochage scolaire pour les enfants, en particulier les plus défavorisés, maintenir l’ouverture des établissements scolaires est donc un objectif fondamental.

En revanche, il est essentiel, s’agissant des enfants, de durcir les règles sanitaires : le protocole sanitaire dans les cantines scolaires sera renforcé prochainement (pas de brassage des enfants à la cantine, allongement des temps de restauration, plats à emporter), et jusqu’à nouvel ordre les activités physiques extrascolaires en intérieur seront interdites.

La capacité de dépistage dans les établissements scolaires sera également augmentée, avec un objectif de 300 000 tests par semaine et des objectifs fixés par académie.

Concernant l’enseignement supérieur, le passage de 100 % des enseignements à distance a été difficile à vivre pour de nombreux étudiants, avec un sentiment d’isolement, mais aussi de vraies difficultés pédagogiques. C’est pourquoi, les 1ères années en travaux dirigés seront autorisées à revenir en présentiel en demi-groupes, dans le cadre de protocoles extrêmement stricts à partir du 25 janvier.

Personnes âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Travail

Le télétravail est fortement recommandé partout où il est possible.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)

Les commerces ont repris leurs activités le 28 novembre dernier tout comme les auto-écoles, les agents immobiliers et les services à domicile avec un protocole sanitaire strict. La mise en place du couvre-feu impose cependant une fermeture à 18h00 pour l’ensemble de ces établissements.

Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.

Activités culturelles

Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs. C’est également le cas pour les bars et les restaurants. La situation sera réévaluée le 20 janvier prochain, afin d’examiner, alors, s’il est possible d’envisager une réouverture.

S’agissant des stations de sport d’hiver, la circulation épidémique ne permet pas d’envisager une réouverture avant le mois de février.

Lieux de culte

Les offices dans les lieux de cultes sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.

Déplacements internationaux

Compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la COVID-19 le flux transfrontalier sera réduit. A compter du lundi 18 janvier 2021, les voyageurs venant d’un pays tiers à l’Union Européenne devront présenter un test PCR négatif pour pénétrer sur le territoire national et s’engager sur l’honneur à respecter une septaine.

Dans les rares pays où la réalisation d’un test PCR est impossible, un système de dépistage à l’arrivée sera mis en place avec septaine obligatoire dans un lieu d’hébergement validé par les autorités publiques.

MESURES COMPLÉMENTAIRES EN VIGUEUR DANS LE GERS

Port du masque

Dans le Gers, le port du masque de protection est obligatoire jusqu’au 2 février 2021 pour toute personne âgée de onze ans ou plus  :

- dans les communes de AUCH, BARCELONNE-DU-GERS, CAZAUBON, CONDOM, EAUZE, FLEURANCE, GIMONT, L’ISLE-JOURDAIN, LECTOURE, LOMBEZ, MARCIAC, MASSEUBE, MAUVEZIN, MIELAN, MIRANDE, NOGARO, PAVIE, PLAISANCE, PUJAUDRAN, RISCLE, SAMATAN et VIC-FEZENSAC.

- dans les autres communes, le port du masque reste obligatoire dans l’espace public aux abords immédiats et dans un rayon de 30 mètres autour de leur accès (entrées ou sorties)  :

 des établissements suivants : établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE), centres de loisirs, écoles, collèges, lycées, établissements relevant de l’enseignement agricoles et ceux dispensant un enseignement universitaire. Cette obligation est étendue aux emplacements situés sur la voie publique correspondant aux arrêts de stations desservis par les véhicules de transport scolaire.

    sur tous les types de marchés de plein vents ou couverts

- dans un rassemblement de plus de 6 personnes dans l’espace public et lieux ouverts au public

- aux abords immédiats et à l’intérieur des cimetières

- sur les parkings, aux abords et à l’intérieur de toutes les enseignes de la grande distribution, quels qu’en soient les domaines d’activités.

Transports routiers – Restauration

Avec la pandémie de la COVID-19, la France, comme tous les pays du monde, a traversé et traverse encore une épreuve sanitaire jamais vécue auparavant. Cette épreuve a eu des conséquences économiques immédiates et inédites. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle phase : celle de la relance et de la reconstruction.

Ce plan, de 100 milliards d’euros, est le plan européen le plus important en part du PIB. C’est 4 fois plus que le plan de 2008 pour répondre à la crise financière. C’est un engagement exceptionnel de la France pour répondre à la crise, sauver l’emploi et préparer la société de demain.

12345...14

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...