santé

Articles archivés

Réunion d’information aux Thermes

Créé par le 29 juin 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, santé

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_8230

Mardi 12 juillet à partir de 14 heures, à la salle multi-activités de l’établissement thermal, aura lieu une réunion d’information avec le concours de Pôle Emploi.

Cet après-midi-là, les Thermes de Barbotan et Pôle Emploi, organisent une réunion d’information pour les personnes qui souhaiteraient rejoindre l’ équipe thermale.

Après la présentation de l’activité, une visite de l’établissement sera organisée avec un focus sur les différents postes proposés.

 À l’issue de cette visite, un entretien rapide et la mise en place éventuelle d’une PMSMP seront proposés aux personnes intéressées.

L’établissement thermal rappelle qu’il est à la recherche pour la fin de la saison thermale de :

  • 1 agent de nettoyage
  • 23 agents thermaux (dont 10 pour le service des illutations)
  • 1 hôtesse d’accueil et de facturation
  • 1 serveur

 Pour les candidats aux postes du service des illutations qui sont les plus éloignés et les plus motivés, un logement pourra être mis à disposition gracieusement.

 La rémunération est au SMIC, avec en plus pour les agents thermaux aux illutations, une prime mensuelle de 52 euros.

 Aucune expérience n’est requise, l’établissement thermal est à la recherche de savoirs-être (bienveillance, sourire, envie de bosser).

 Les candidats RQTH sont les bienvenus à condition qu’ils n’aient pas d’empêchement aux postes proposés bien entendu.

Contact : barbotanlesthermes@chainethermale.fr

Tél. 05.62.08.31.03

Patrice Lagisquet a entraîné la section rugby

Créé par le 21 juin 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, santé, solidarité, sport

 GABARRET

DSC_0023

Fidèle à la section sportive rugby du collège privé Saint-Jean Bosco, Patrice Lagisquet, ancien joueur international, ex-entraîneur de l’équipe de France de rugby, qui s’occupe aujourd’hui de la sélection Portugaise, a rejoint, vendredi matin, au stade Roger-Dubos,  les 80 jeunes, garçons et filles, de la sixième à la troisième,  inscrits à cette section rugby, encadrés par leur professeur Grégory Truchot.

Une fois de plus, avec beaucoup de plaisir et de pédagogie, il a dirigé durant une heure l’entraînement de ces jeunes rugbymen, qui ont obtenu cette année de très bons résultats sportifs.

Après avoir félicité les jeunes pour la première place au district du Marsan (23 mars), ainsi que les autres victoires et bonnes places au niveau du département, Patrice Lagisquet a présenté rapidement son parcours sportif et son fort engagement aux côtés de la sélection du Portugal, annonçant les futurs matchs, notamment contre l‘Italie, la Géorgie…, sans oublier de parler de Simao Bento qui joue à Mont de Marsan.

Patrice Lagisquet a ensuite présenté l’association Chrysalide, association créée en 1989, par des parents d’enfants handicapés mentaux. Il a précisé les diverses réalisations de l’association. Cette dernière accompagne 300 familles d’enfants handicapés (tout handicap), puis il a abordé les projets, notamment la création d’hébergements inclusifs au sein de la ville :

« Dans quelques semaines, nous allons ouvrir 14 appartements pour des personnes handicapées qui, maintenant, seront au cœur de la vie de la cité. Ces personnes sont autonomes mais pas suffisamment, elles ont besoin d’aide surtout au niveau administratif. »

Avant l’entraînement, Patrice a remercié tous les élèves de l’établissement scolaire privé qui parrainent ainsi l’association Chrysalide. Ils participent à différentes ventes d’objets et à un cross annuel.

Lors de cet entraînement, Patrice Lagisquet a prodigué des conseils aux jeunes qui évidemment étaient ravis de cette heure sportive passée avec lui.

DSC_0008

Réhabilitation Post-cancer du sein

Créé par le 28 mai 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, santé, solidarité

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0023

Depuis le 11 avril 2022, les Thermes de Barbotan proposent une nouveauté qui consiste en une cure de réhabilitation Post-cancer du sein.

 Cette cure est remboursée à 50%, et pour les personnes domiciliées dans le Gers à 100% grâce au partenariat avec la Ligue contre le cancer (Gers). Cette dernière apporte une aide financière aux curistes qui évidemment apprécient cet engagement. 

Signature du partenariat Thermes et Ligue contre le cancer

Mercredi 11 mai, à l’établissement  thermal, Christophe Echavidre, directeur des Thermes de Barbotan et Nadia Benoît, présidente de la Ligue contre le cancer (Gers), en présence de Anne-Marie De Zwager (responsable de la commission sociale à la Ligue du Gers), de Maïté Degremont, directrice adjointe à l’établissement thermal, de Nicole Labarrère  responsable  commerciale et de la communication des thermes, ainsi que de huit curistes concernées par cette réhabilitation Post-cancer du sein, ont signé un partenariat entre les Thermes et la Ligue gersoise.

Depuis quelques années, l’établissement thermal de Barbotan, s’investit à l’occasion  d’Octobre rose, et avec ses animations, collecte des fonds qui sont naturellement entièrement reversés à la Ligue gersoise. Après s’être concertées, et  suite à une réunion de travail, les deux parties ont signé ce partenariat. La Ligue gersoise, s’est engagée à apporter un complément financier aux curistes gersoises de la réhabilitation Post-cancer du sein.  

Le financement pour les curistes gersoises

Après la signature du partenariat, Nadia Benoît a remis à une curiste gersoise Post-cancer du sein, un chèque de la Ligue gersois d’une valeur de 350 euros  en complément des 350 euros pris en charge  par la sécurité sociale plus 250 euros de participation à ses frais d’hébergement.

Ce fut pour les responsables des Thermes, de la Ligue et les curistes,  un fort moment d’émotion partagé, complété par la joie d’Isabelle (curiste gersoise) qui a reçu ce chèque.

Les autres curistes présentes ont trouvé que cette initiative gersoise était un bon exemple, et qu’à leur retour à leur domicile, elles en parleraient à la Ligue de leur département respectif.

La cure

Cette cure de réhabilitation Post-cancer du sein, suit un protocole qui a été validé par le Centre Anticancer de Clermont Ferrand.

Les curistes bénéficient d’un programme médical et thermal adapté, d’un reconditionnement à l’activité physique, d’un accompagnement alimentaire et évidemment d’un soutien psychologique et d’un accompagnement esthétique.

Les dates de la cure

Ces cures sont à dates fixes, les prochaines sont du 13 juin au 2 juillet, du 11 juillet au 30 juillet, du 8 août  au 27 août, du 12 septembre  au 1er octobre, du 10 octobre  au 29 octobre  et du 31 octobre  au 19 novembre.

Tous les détails  et informations  pratiques  sur le programme de réhabilitation Post-cancer du sein  sur :

www.chainethermale.fr

Signature du partenariat

Signature du partenariat

Remise du chèque à Isabelle

Remise du chèque à Isabelle

Un job, et si j’essayais l’Ehpad de Gabarret ?

Créé par le 22 mai 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, santé, service social, solidarité

GABARRET

IMG_2018

Sylvie Baczkowski, les résidents et Henri Portes

Sylvie Baczkowski est en formation d’animatrice en gérontologie à l’EHPAD de Gabarret. Elle a fait  son projet final sur la valorisation des métiers en Ehpad  par les résidents.

Le résultat  de tout ce travail d’équipe avec Sylvie Baczkowski, mérite bien d’être publié et évidemment d’être lu par les proches des résidents,  par les familles  du gabardan et d’ailleurs, ainsi que par le personnel des Ehpad.  

Les métiers de L’Ehpad vous semblent gris ? Attention aux a priori.

« Nous sommes quelques résidents de l’Ehpad « Les Ajoncs » de Gabarret qui, à travers des animations sur le thème  « Vis ma vie » avons découvert les différents métiers du grand âge.

 Le temps de se vêtir d’une tenue professionnelle pour être en immersion totale, nous avons endossé le rôle de lingère, de service en restauration, de cuisinier, de service d’hygiène, d’aide-soignante,  d’agent d’entretien et d’animatrice.

Pour les autres métiers comme l’administratif, le pôle soin, et la direction, nous sommes allés à la rencontre des professionnels afin de les interviewer.

 Notre intention était de découvrir les professions dans leur totalité en dehors de ce que nous percevons au quotidien.

Selon un sondage de 2019, les 2/3 des français, soit 68% ont une mauvaise image des Ehpad.

De nos jours encore, combien de personnes utilisent le mot hospice ou mouroir pour évoquer ces structures. Tout ceci est encore dans l’inconscient collectif par méconnaissance ou ignorance du sujet.

Cette mauvaise image véhiculée par les médias a été appuyée par la sortie du livre à scandale « Les fossoyeurs » qui dénonce les dérives d’un groupe privé à but lucratif.

Les Ehpad souffrent des révélations sur les pratiques de certains et nous, résidents, nous nous rendons compte à quel point ceci pollue et accable le personnel des métiers du grand âge qui, par conséquent, deviennent des victimes collatérales.

Paroles des résidents :

 « Ce qui se dit dans certains journaux ne se fait pas dans tous les Ehpad»

  « Pour un ou deux cas, ce sont tous les Ehpad qui prennent »

« À Gabarret, nous n’avons pas de mauvaises images des Ehpad. »

Certaines structures éprouvent des difficultés à attirer des personnes  vers ces métiers d’où la difficulté de recrutement et le manque de personnel.

On ne peut pas nier que le personnel est parfois en sous-effectif, lié au manque d’attractivité des métiers du grand âge. Malgré ces aléas, les membres du personnel ont cette capacité à rester patients, bienveillants, attentionnés et c’est tout à leur honneur.

Travailler en Ehpad demande de belles qualités humaines. Bien sûr, nous demandons à ce que vous soyez respectueux envers nous, les aînés, mais ceci vaut également dans les deux sens.

Il faut savoir donner et en contrepartie savoir recevoir.

L’image que l’on nous renvoie et notre prise en considération, permettent de se dire qu’on est encore une personne à part entière.

Nous sommes rentrés à l’Ehpad de Gabarret pour diverses raisons qui sont pour certains le rapprochement familial, d’autres une nécessité d’être en sécurité et d’autres pour palier à la solitude. Certains peuvent nous rejoindre le temps d’un séjour temporaire pour soulager les aidants. Par ailleurs, l’entrée peut ne pas être définitive.

 Il n’est pas rare que des personnes rentrent chez elles grâce à un accompagnement individualisé et une reprise de l’autonomie

Nous demandons peu de choses, simplement le personnel nécessaire pour nous accompagner tout au long du chemin qui nous reste à parcourir.

 Il faut se débarrasser des idées reçues qui disent que lorsqu’on rentre dans un Ehpad notre vie est terminée et n’a plus de sens.

Certes, nous avons dû faire le deuil de notre ancienne vie, mais c’en est une nouvelle qui commence.

Pour que cela se fasse paisiblement, nous avons un besoin vital de moyens humains.

 La grande diversité  des professions en Ehpad permet de travailler en buanderie, en service restauration, en cuisine, dans l’administratif, dans l’équipe d’hygiène des locaux, dans le service entretien, dans les soins… .

Il n’est pas  forcément nécessaire d’avoir un diplôme pour intégrer les Ehpad. Les formations et les diplômes peuvent être éventuellement financés via l’établissement ou par d’autres organismes

Mettre en avant les valeurs de ces professions méconnues,  porteuses de sens et de valeurs humaines, nous tient à cœur.

« Si l’on donne l’impulsion  et que l’on pousse un peu la porte ne serait-ce que par curiosité, alors on peut se surprendre soi-même et découvrir cette sensation d’utilité sociale et cette générosité humaine que l’on ne soupçonnait pas et qui, à terme, crée des vocations ».

Cette histoire est celle de notre stagiaire animatrice et celle de bien d’autres personnes qui ne le savent pas encore… .

Ne vous fiez pas aux préjugés, venez nous rejoindre parce que nous aussi, on compte sur vous. »

Un cabinet infirmier a ouvert

Créé par le 10 mai 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, gers, infos, landes, santé

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_0660

Un nouveau cabinet infirmier vient de s’ouvrir à Barbotan les Thermes, précisément  au 4 résidence Henri IV, située rue du vert Galant (derrière la laverie).

 L’infirmière libérale  Gaillère Agnona Magalie, qui exerce cette profession depuis  13 ans, a fait le choix de s’installer et de mettre ses compétences professionnelles au service de la patientèle de ce bassin de vie.

Les patients qui ont besoin de ses interventions et de ses soins peuvent  contacter madame  Gaillère Agnona au 06 88 46 99 05.

Elle intervient  pour  divers soins à domicile et au cabinet sur rendez-vous : Toilette, prise de sang, injection, pansement, tests du Covid-19, etc…

IMG_0659

Le cabinet médical ouvre

Créé par le 17 avr 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique, santé

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0014

Depuis des mois, la municipalité s’était investie dans la rénovation de l’ancienne trésorerie pour en faire un cabinet médical avec une salle d’attente et deux pièces pouvant accueillir deux professionnels de santé.

 Il ne restait plus qu’à trouver un médecin qui serait suffisamment intéressé pour venir  s’installer  à Cazaubon. Une fois de plus, la municipalité s’est sérieusement activée, et cette fois-ci c’était  pour répondre au besoin de la population en matière de santé. 

Avec ce projet et l’installation d’un médecin, la municipalité commence à apporter une solution pratique et efficace à la désertification médicale dans ce territoire afin qu’elle ne s’amplifie dans l’avenir.  

 Jeudi 14 avril, en début d’après-midi, à la mairie,  Isabelle Tintané, maire de Cazaubon-Barbotan les Thermes, avait convié les professionnels de santé de la commune, notamment médecins, infirmières, podologues, diététicienne, kinésithérapeute,  ostéopathe… pour leur présenter le nouveau médecin.

Tous étaient ravis de rencontrer le docteur Armel Thibaut  Wassi, et ont exprimé leur satisfaction d’avoir un collègue médecin et collaborateur dans l’exercice de leur profession respective.

Ce père de famille de trois enfants, est d’origine congolaise, il a fait ses études médicales en Espagne où il a obtenu son diplôme de docteur.

Après 22 ans d’exercice en tant que médecin en Espagne,   Armel Thibaut  Wassi, a répondu favorablement à la recherche de médecin, entreprise par la municipalité de Cazaubon- Barbotan les Thermes.

 Armel Thibaut  Wassi connaît ce territoire gersois grâce à son confrère et ami le  docteur Saint-Victor qui  est installé à Nogaro depuis une année.

Isabelle Tintané a précisé :

«  La population paie des impôts, il est tout à fait normal que cet argent soit investi au profit de tous et d’un meilleur confort en matière de santé. C’est pourquoi nous avons entrepris ces travaux et effectué l’aménagement de tout le cabinet avec son ameublement.

 Ces conditions avantageuses pour Armel Thibaut Wassi  ont contribué à sa venue.  Les médecins de la commune nous ont accompagnés et nous ont conseillés sur l’ameublement nécessaire à un docteur. Armel Thibaut Wassi avec sa famille est domicilié à Larée. Maintenant, nous recherchons sérieusement un dentiste. »

Le cabinet médical ouvre mardi 19 avril. Il est situé  au 13 place Alban Dulhoste, face aux arènes de Cazaubon.

Les premières consultations au  cabinet médical sont programmées pour le mardi 19 avril.

Le cabinet médical sera ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 heures et de 14 heures à 18 h 30, et samedi de 8 heures à 12 heures.

Les consultations sont sur rendez-vous, (sauf en cas d’urgence), les personnes peuvent prendre rendez-vous en s’adressant au 05 62 03 39 74.

Rencontres avec la Santé buissonnière

Créé par le 10 avr 2022 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, les sorties, loisirs, santé

ESCALANS

DSC_0014

L’association escalanaise « La Santé buissonnière » organise deux rencontres pour les enfants de 3 à 12 ans.

Cette association a pour but de promouvoir tout ce qui a trait au bien-être et c’est pourquoi, elle organise pour les enfants de 3 à 12 ans ces ateliers d’initiation au Jim Shin Jyutsu (médecine japonaise).

Lors de ces rencontres, des activités manuelles sont également présentées. Elles auront lieu en fonction des bénévoles. Lors de ces ateliers, la réalisation de coiffures exotiques, du maquillage, des jeux de société, et du bricolage divers… sont proposés.

La première rencontre aura lieu le mercredi 20 avril et la seconde le mercredi 27 avril.

Elles se dérouleront  de 9 heures à 18 heures, à la salle des fêtes d’Escalans « La Biche au bois ».

Prévoir le repas de midi.

Le tarif es de 4 euros (Plus un euros supplémentaire par enfant pour les fratries).

Les parents qui souhaitent que leur enfant participe à ces rencontres doivent les inscrre au 05 24 28 29 49 ou au 06 19 60 04 96.  

Tout savoir sur le 1er Salon Capt’ Avenir

Créé par le 20 mar 2022 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, éducation, gers, infos, mairie, politique, santé, sapeur-pompier, service social

GRAND ARMAGNAC

IMG_5585

Samedi 26 mars de 10 à 17 heures, au Hall d’expos d’Eauze, la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA) propose son premier Salon  de l’éducation, de la formation et de l’emploi du Grand Armagnac.

Ce Salon a été préparé par l’Action  jeunesse de la CCGA. Il s’adresse aux jeunes de 14 à 25 ans, ainsi qu’à leurs parents, et fait suite au constat suivant :

L’orientation se révèle être un véritable  parcours, durant lequel les jeunes ont besoin d’être davantage accompagnés afin de mieux se connaître, apprendre à faire des choix, appréhender les formations, les métiers, ainsi que le monde professionnel, puis s’inscrire dans les écoles, rechercher  un logement et des modes de transport adaptés.

Le programme de cette journée est le suivant :

Le matin à partir de 10 heures et jusqu’à 13 heures

Le public pourra rencontrer France Services, mairie d’Eauze qui propose l’accompagnement dans diverses démarches administratives numériques.

Le CHU de Nogaro sera sur le site et présentera les métiers.

Pôle Emploi tiendra un stand qui permettra aux jeunes de rédiger leur CV, ainsi que la lettre de motivation et la simulation d’entretien d’embauche.

L’après-midi à partir de 14 heures et jusqu’à 17 heures,

Les visiteurs du salon pourront se rendre à l’atelier des Belles lettres qui aidera à la rédaction d’un CV, ainsi qu’à la rédaction de la lettre de motivation.

La CAF présentera les diverses prestations.

Le CFPPA du Gers : Le public pourra se renseigner auprès du Centre de formation professionnelle et de la promotion agricole.

Les personnes pourront prendre des conseils auprès du CIA : Centre d’information et d’orientation de Condom.

Le Sdis 32. Les sapeurs-pompiers du Sdis 32 seront aussi sur le site pour informer sur les métiers et les recrutements.

Toute la journée, les visiteurs pourront découvrir, visiter et se renseigner auprès des stands suivants :

ADECCO : Agence d’Intérim.

Armée de l’Air, Terre et Marine nationale (métiers et recrutement).

CCGA Communauté de communes du Grand Armagnac (métiers et emplois saisonniers).

CFA du Gers : Centre de formation des apprentis de Pavie.

CIAS : Centre intercommunal d’action sociale du Grand Armagnac.

Comptoir des Colibris : Centre de formation, restaurant et insertion de Cologne

EDM du Gers : École des métiers de Pavie.

EHPAD d’Eauze : présentation des métiers.

FCPE : Fédération conseil des parents d’élèves du collège d’Eauze. Ses membres tiendront la buvette.

FRANCAS : Animation professionnelle.

IFMS du Gers : Institut de formation aux métiers de la Santé.

Info Jeunes : Accueil, écoute et informations au service des jeunes.

Ligue de l’enseignement : Mouvement laïque d’éducation populaire.

CPA de Mirande : Lycée professionnel Agricole.

Mission locale : Favorise l’insertion professionnelle et sociale des jeunes de 16 à 25 ans.

MSA : Prestations diverses.

Thermes de Barbotan : Présentation des métiers.

Les familles qui veulent bien prendre le temps de rencontrer les professionnels et qui resteront toute la journée sur le site,  pourront se restaurer sur place grâce à la présence d’un Food truck.

Formation Jin Shin Jyutsu

Créé par le 20 mar 2022 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com landes armagnac, économie, éducation, infos, landes, les sorties, santé

ESCALANS-CAPTIEUX

Samedi 2 et dimanche 3 avril, Pascale Coldefy, sophrologue et praticienne en Jin Shin Jyutsu, organise des ateliers, à la Ferme des filles, lieu-dit Marahans à Captieux.

Le Jin Shin Jyutsu est un art millénaire japonais pour harmoniser l’énergie du corps.

Pascale Coldefy de l’Association « La santé Buissonnière » précise :

« Le Jin Shin Jyutsu est un art venu du Japon qui s’appuie sur l’idée que notre être est traversé par des circuits d’énergie.

En Jin Shin on pose les mains sans pressions et sans massage sur le corps de l’autre personne, afin d’éliminer les blocages et rétablir les flux d’énergie.

Le Jim Shin Jyutsu aide le corps physique, le mental et les émotions. On peut le travailler en cas de maladie et accidents pour aider la capacité d’auto-guérison, en situation du stress physique et mental et pour aides à se relaxer et se recentrer. »

Les ateliers de la formation du samedi 2 et 3 avril.

Initiation d’aide à soi-même.

Savoir reconnaître les points et flux d’énergie.

Harmonisation de l’énergie en fonction des émotions.

Découverte des plantes médicinales avec Jeanne Lagardère, herboriste de la Ferme des filles.

Déroulé de la formation.

Arrivée à la ferme le vendredi soir, auberge espagnole avec les petites graines de chacun à partager.

Samedi et dimanche, pratique du Jim Shin Jyutsu à travers les différents ateliers.

Le midi et le soir repas compris dans le prix de la formation (prévoir le petit-déjeuner).

200 euros, tarif tout compris, pour des cas particuliers contacter Pacale Coldefy au 06 19 60 04 96 ou au 05 24 28 29 48 ou pascale.coldefy@gmail.com.

La formatrice Pascale Coldefy dispense aussi des soins en groupe ou individuels et pratique des soins avec l’aide des chevaux.

Site la Ferme des filles: https://lafermedesfilles.fr

COVID 19 : Allégement des mesures sanitaires

Créé par le 15 mar 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne, politique, santé

GERS

Communiqué de la préfecture

Allégements des mesures sanitaires à compter du 14 mars 2022

Comme l’a annoncé M. le Premier ministre le 3 mars dernier, plusieurs des mesures de sécurité sanitaire de freinage de la propagation du virus de la COVID-19 dans notre pays sont allégées à partir de ce lundi 14 mars 2022.

•          La suspension du passe vaccinal pour accéder à l’ensemble des lieux (restaurants, bars, discothèques, cinémas, théâtres, salles de spectacle, musées, stades, foires et salons…) où il est actuellement exigé. Toutefois, le passe sanitaire (attestation de vaccination, résultat d’un test négatif ou d’un certificat de rétablissement) reste demandé à l’entrée des hôpitaux, des maisons de retraite et des établissements pour personnes handicapées, afin de protéger les personnes les plus fragiles.

•          Le port du masque, déjà levé dans les lieux soumis au passe vaccinal depuis le 28 février 2022, n’est plus obligatoire dans les lieux clos (entreprises, écoles, administrations, services publics, magasins…) sauf dans les transports collectifs de voyageurs dans lesquels il reste exigé. Pour les établissements de santé et médico-sociaux, les responsables d’établissement peuvent décider de rendre obligatoire le port du masque pour les personnes de plus de six ans.

Le port du masque reste recommandé pour les personnes positives au Covid durant les 7 jours qui suivent leur période d’isolement et les cas contacts à risque, les personnes symptomatiques et les professionnels de santé.

En outre, le protocole sanitaire en entreprise cesse de s’appliquer à partir du lundi 14 mars : fin du port du masque obligatoire et de la distanciation sociale. Toutefois, il faudra continuer à appliquer des règles d’hygiène comme le lavage des mains, le nettoyage des surfaces et l’aération des locaux.

Par ailleurs, à partir du 14 mars 2022, le port du masque en intérieur pour tous les élèves et les personnels n’est plus obligatoire. Le protocole sanitaire passe au niveau 1 (niveau vert) dans l’ensemble des écoles primaires, des collèges et des lycées du territoire national : fin du brassage des élèves par niveau, fin des restrictions pour la pratique des activités physiques et sportives (retour des sports de contacts en intérieur).

L’allégement des mesures sanitaires qui intervient aujourd’hui a été rendu possible avant tout grâce à la vaccination et à la forte adhésion qu’elle a suscitée auprès de la population. Le vaccin protège de manière efficace contre les formes graves de la maladie et constitue plus que jamais un atout majeur pour le retour à une vie normale. Son administration est désormais proposée en médecine de ville par les différents professionnels de santé et, comme l’a indiqué samedi dernier M. le Premier ministre, les personnes de plus de 80 ans, qui sont les plus fragiles d’entre nous, ayant reçu leur injection de rappel il y a au moins trois mois peuvent dès à présent demander à bénéficier d’une quatrième dose.

Pour autant, le virus continue à circuler et la vigilance doit être maintenue, en premier lieu à l’égard de la mise en œuvre des gestes barrières : dans le Gers, entre le 5 et le 11 mars, près de 1 500 personnes ont été contaminées sur la période, soit un taux d’incidence de près de 800 ; la propagation du virus est encore élevée dans les établissements de santé et médico-sociaux, notamment les EHPAD. D’autre part, 74 personnes, dont deux en réanimation, sont hospitalisées au 11 mars.

Avec la vaccination, les mesures barrières demeurent d’actualité :

•          se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou avec du gel hydroalcoolique ;

•          se couvrir systématiquement le nez et la bouche en toussant ou éternuant dans son coude ;

•          se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle ;

•          éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux ;

•          aérer chaque pièce 10 mn toutes les heures.

12345...19

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...