santé

Articles archivés

Marche dans le cadre d’octobre rose

Créé par le 17 oct 2017 | Dans : agenda, com com landes armagnac, infos, landes, les sorties, santé, solidarité, sport

PARLEBOSCQ-GABARRET

  

Dimanche 22 octobre, l’association Bonne rencontre oisive et sportive (BROS), organise une marche dans le cadre d’octobre rose (lutte contre le cancer du sein).

Le rendez-vous est fixé à 10 heures, au foyer de Parleboscq.

« #dites32 » était à la Fac de Rangueil

Créé par le 06 oct 2017 | Dans : com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé

GERS

Photo: dites 32

Photo: dites 32

Après le forum du 16 septembre à l’hôtel de région dédié à l’installation des médecins, le 5 octobre, le Gers à l’invitation du Doyen de la Faculté de Rangueil,  était à nouveau présent à Toulouse pour la journée de choix des nouveaux internes.

Le département tenait un stand de dégustation avec houmous de pois carrés, foie gras, pâté de porc noir ou de canard accompagné de vins de Gascogne ou jus de pomme bio. De grandes corbeilles estampillées « Produits Bio des paysans gersois » attiraient l’œil et l’envie des internes. Et les départements voisins avaient dû trouver l’idée bonne puisqu’après le forum du 16 septembre où le Gers était le seul à promouvoir ses productions, tous avaient amené pour cette nouvelle journée, leurs produits locaux.

Marie-Neige Passarieu, chargée de mission départementale  » #dites32  » a commenté cette journée en apportant les précisions suivantes: 

 » Le docteur Véronique Lejeune-Saada a pu renseigner les jeunes internes sur les stages dans le Gers, à l’hôpital ou chez des médecins libéraux. Une plaquette récapitulative avait été éditée à cette occasion, en partenariat entre le Département du Gers, l’Hôpital d’Auch et le collège des généralistes enseignants du Gers composé d’une équipe de médecins motivés et impliqués. Côté pratique, c’est  moi-même en tant que  chargée de mission départementale « #dites32 », qui ai répondu à la problématique des jeunes. Ces derniers sont obligés de changer de logements tous le 6 mois, loués en sus d’un logement pérenne sur Toulouse. Nous les avons informés que le Gers leur propose  une offre de logements à tarif préférentiel, ainsi qu’  une aide financière votée par les élus en juin 2016.

À noter que d’ores et déjà, des maires ou présidents d’intercommunalités s’impliquent pour proposer ou rechercher des logements sur leur territoire pour ces futurs médecins … qui avaient déjà entendu parler du dynamisme du Gers et des journées découvertes organisées à leur attention, en partenariat avec le CDTL et les collectivités gersoises. Au moment du choix de lieu de stage, tous ces paramètres sont importants pour les internes et augmentent l’attractivité et a fortiori, la côte du Gers.

Rappelons que le Gers est le seul conseil départemental à avoir nommé une personne identifiée par les internes et chargée de faciliter leur séjour sur notre territoire. C’est un véritable atout car ce contact est très apprécié et utilisé par les étudiants en médecine tout au long de leur stage et surtout par ces nouveaux internes, heureux et sécurisés de n’avoir à se préoccuper que de la partie professionnelle de leur stage. C’est aussi le seul département de France à concevoir un guichet unique : la future plateforme www.dites32.fr où tous, internes, médecins, pourront trouver les informations de tous les partenaires concernés (CDOM, CHG, CPAM, ARS, etc), relatives à un stage, à une installation ou un remplacement.

Pour faire découvrir le département à travers quelques questions, le Gers avait organisé lors de cette journée, un Quizz et un tirage au sort en fin d’AM avec des lots de produits locaux. C’est Come, nouvel interne … qui avait choisi le Gers et « dit 32 » pour son premier stage, qui a gagné le lot composé de foie gras et d’armagnac. Les 3 autres lots comportaient pâté et produits secs bio ainsi que tee-shirt et béret gersois, clin d’œil à une ruralité assumée et d’excellence. Ils ont fait le bonheur de Clothilde, Marion et Claire … ce qui donne un aperçu représentatif de nos médecins de demain : majoritairement des femmes. »

Don du sang

Créé par le 02 oct 2017 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé

GERS

L’ Union départementale pour le don de sang bénévole du Gers  informe  que pour le mois d’octobre les collectes de sang sont les suivantes :

Vendredi 6 octobre de 15 heures à 20 heures, à la salle des Fêtes de  Lasseran.

Mercredi 11 octobre de 10 heures à 13 h 30 et de 15 h 30 à 19 heures, au  Château de Moutiques à Cazaubon.

Lundi 16 octobre de 16 heures à 19 heures, à la salle du Foyer d’Aubiet.

Vendredi 20 octobre de 15 h 30 à 19 heures, à la salle des fêtes de  Villecomtal.

Lundi 23 octobre de 13 h 30 à 18 h 15, à la salle d’animation de  Nogaro.

Mardi 24 octobre de 10 h 30 à 13 heures et de 15 heures à 19 heures, à la Salle P. de Montesquiou à  Condom.

Mercredi 25 octobre de 10 h 30 à 13 heures et de 15 heures à 19 heures, à la salle P de Montesquiou à Condom.

Le Site d’Auch, dans l’enceinte de l’Hôpital Parking n°1 Allée Marie Clarac ARAC est
ouvert tous les Mardis de 9 heures à 18 heures  et les Jeudis de 10 heures à 19 heures.

Pour prendre Rendez-vous contacter le  don de sang tél N° vert : 0800 972 100
Pour plus d’informations : Rendez vous sur le site de l’EFS : www.dondusang.net

QUI PEUT DONNER ?
Les conditions requises pour donner sont les suivantes :
- Avoir au moins 18 ans (pas de dérogation possible)
- vous êtes en bonne santé
- votre poids est au moins égal à 50kg
Il est recommandé de ne pas venir à jeun (il faut avoir mangé et s’être bien hydraté pour donner son sang)
Prenez un petit déjeuner ce jour-là !
Pour un premier don, il faut se munir d’une pièce d’identité.

Tersagnac fait le point

Créé par le 24 sept 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, santé

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2223

Vendredi soir, à la salle de la mairie, les professionnels de santé, membres de l’association Territoire santé Gascogne armagnac (Tersagnac), se sont réunis pour faire le point des actions menées durant ces neuf derniers mois. L’association créée le 7 janvier 2016, réunit 42 professionnels de santé qui, dans l’intérêt de la population, réclament le classement du territoire en zone déficitaire d’offres de soins (secteur Cazaubon et communes limitrophes).

Angélina Conraud, présidente de Tersagnac, a tout d’abord rappelé la réunion du 14 mars 2017, où les maires des communes du secteur étaient conviés, puis la pétition auprès des habitants, qui a obtenu 4 534 signatures, et la réunion publique du 4 juillet à laquelle ont participé les représentants de l’ARS d’Occitanie et de la Nouvelle Aquitaine, ainsi que les responsables de la CPAM du Gers et du Conseil départemental. Plusieurs rencontres ont eu lieu, notamment  avec l’ARS, la CPAM, les élus du Pays d’Armagnac, le président de la Communauté de communes du Grand Armagnac, le CIAS, le Conseil départemental. Un contact a été établi avec Gisèle Biémouret, députée du Gers. Cette dernière connaissant bien la spécificité du territoire cazaubonnais a écrit un courrier au ministre de la santé, lui signalant le problème de désertification médicale dans le secteur qui d’ici deux ans avec le départ de médecins à la retraite, va encore sérieusement aggraver la situation.

Les membres de Tersagnac ont ensuite envisagé les différentes solutions, notamment comment faire venir de nouveaux médecins. Pour un Centre de santé, ils n’y sont pas opposés, mais c’est aux politiques de s’engager.

Le docteur Jean-François Guille a retracé l’historique de  la Maison de Santé de Gabarret en précisant que les politiques notamment les élus de la  Communauté de communes du Gabardan avec son président  Serge Jourdan, s’étaient fortement impliqués dans ce projet : «  Un comité de pilotage composé de professionnels et des élus fut créé, et ensemble le projet a pu aboutir. »

Après avoir rappelé que la population est de plus en plus vieillissante et qu’elle a besoin davantage de soins, les membres de Tersagnac ont constaté que durant ces neuf derniers mois, ils ont dépensé beaucoup d’énergie, mais que maintenant, c’est aussi aux élus locaux de prendre leurs responsabilités en la matière et de prendre ce problème de santé à bras le corps. Les membres de Tersagnac souhaitent que rapidement soit constitué un Comité de pilotage d’élus et de professionnels.  

Le Gers se met sur son 31 pour séduire les médecins

Créé par le 18 sept 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé

GERS

Docteur Bernard Augustin du CDOM32, Michel Mahé de l’ARS32, Philippe Diana et Aurélie Gabriel de la CPAM32, Docteur J-Marc Castadère)

Docteur Bernard Augustin du CDOM32, Michel Mahé de l’ARS32, Philippe Diana et Aurélie Gabriel de la CPAM32, Docteur J-Marc Castadère)

Samedi 16 septembre, se tenait à l’hôtel de région, le 2e forum de l’installation des médecins organisé par l’association des internes de médecine générale de Toulouse, et les 8 départements de l’ex Midi-Pyrénées avaient tous répondu présents.

Marie-Neige Passarieu, chargée de mission #dites32 », de retour dans le Gers, a résumé cette journée :

« La journée s’est articulée autour de conférences de qualité et très suivies (sur les Centres de santé, MSP, fiscalité …) scindées de pauses permettant aux étudiants en médecine de se rendre sur les différents stands départementaux pour discuter avec les différentes instances présentes.

Seul le Gers, avec tous ses partenaires réunis sur un même stand : le CDOM 32 avec le Docteur Bernard Augustin, plusieurs médecins (Docteurs Castadère, Espiet, Bailleul et Berlioux), les référents de la CPAM auprès des professionnels, Aurélie Gabriel et Philippe Diana, et Michel Mahé de l’ARS ainsi que moi-même, affichait une unité qu’un célèbre mousquetaire gersois n’aurait pas reniée .

Le Gers était en mode information, avec le volet présentation des zones et des aides liées, ainsi que des aides spécifiques comme l’aide à l’hébergement mise en place par le Département pour les internes en stage dans le Gers, ou comme le dispositif Easygers proposé par la CPAM en partenariat avec la CCI pour la recherche de logement lors de l’installation ou l’accompagnement à l’emploi pour le conjoint.

Le Gers est le seul département à avoir nommé une personne identifiée par les internes et chargée de faciliter leur séjour sur notre territoire. C’est reconnu comme un véritable atout car ce contact est apprécié et très utilisé par les étudiants en médecine tout au long de leur stage. (N’oublions pas que les internes d’aujourd’hui sont nos médecins de demain …).

C’est aussi le seul département de France à concevoir un guichet unique : le futur site www.dites32.fr où les internes, les médecins, pourront trouver toutes les informations de tous les partenaires concernés, de façon cohérente et transversale, relatives à une installation, à un remplacement, à un stage. Ce site tient compte de leurs contraintes : peu de temps et de leurs besoins : avoir des réponses à leurs questions sur l’installation réunis sur un même site et consultables à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

Et le Gers était aussi en mode séduction avec des atouts gustatifs comme un buffet de foie gras et pâté de canard ou de porc noir accompagné de vins de Gascogne ou de jus de pomme bio. Clin d’œil aux marchés flottants qui se tenaient ce même week-end à Paris où le Gers avec le Président Philippe Martin aux côtés d’agriculteurs et de divers professionnels, promouvait le département dans son ensemble et nos productions en particulier …

Sur le stand du Forum aussi, de belles et grandes corbeilles estampillées « Produits Bio de nos paysans gersois » attiraient l’œil et l’envie des visiteurs, internes ou jeunes médecins qui, s’ils n’ont pu emporter l’ail, les belles tomates, le melon, les grosses courges, les pois chiches ou le miel, ont néanmoins pu se régaler avec l’houmous de pois carrés (délicieux !), les tomates cerises (exquises !) et les raisins bio du Gers (inégalables !).

Et enfin, le Gers était en mode détente et convivialité. Pour attirer les internes sur notre stand et leur faire découvrir le département à travers quelques questions, le Gers avait organisé un Quizz et un tirage au sort en fin d’AM avec des lots attractifs (Foie gras et armagnac).

Bilan de la journée quizz, c’est une cinquantaine d’internes qui a participé dans une ambiance conviviale accentuée par les échanges lors de la recherche des « bonnes » réponses indispensables pour prétendre gagner les lots. Et la gagnante est Marie, en stage chez nos voisins de Nailloux, en Haute-Garonne. Enchantée par les lots, elle a remercié le département et dit que ça tombait bien, qu’elle avait entendu parler de l’accueil et de la qualité des stages dans le 32 par d’autres internes. Et que lors de la prochaine session de stage, elle choisira le Gers. C’est promis. »

Le Gers à Toulouse pour séduire les futurs médecins

Créé par le 15 sept 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé

 GERS

Photo : Conseil départemental.   Forum 2016, médecins gersois et  internes

Photo : Conseil départemental. Forum 2016, médecins gersois et internes

Samedi 16 septembre, à l’invitation de l’association des internes en médecine de Toulouse, l’AIMG-MP, le Département du Gers avec sa chargée de mission #dites32, Marie-Neige Passarieu, le Conseil de l’Ordre, plusieurs médecins gersois, ainsi que l’ARS et la CPAM participeront au 2e forum de l’installation à l’Hôtel de Région.

Marie-Neige Passarieu a détaillé cette présence gersoise à Toulouse :

 » De fait, les internes ou jeunes médecins pourront venir sur le stand du Gers se renseigner sur les offres d’installation et les aides afférentes. Il s’agit de présenter les atouts du Gers et de donner envie aux futurs médecins de s’y installer.

Différents dispositifs sont créés et s’adressent également au conjoint et aux enfants. Ce sont pour la plupart des actions facilitatrices et d’accompagnement. Plusieurs intercommunalités et communes ont également mis en place ou envisagent de mettre en place des mesures incitatrices qui  peuvent se cumuler et favoriser des installations.

« Vivre bien, manger sain », un atout non négligeable

Qui dit stand du Gers, dit produits locaux et d’excellence. Une corbeille de fruits et légumes, frais ou secs estampillés « Produits BIO de nos paysans gersois » trônera en bonne place.

Car au-delà de la fierté légitime du Gers pour ses producteurs, on a pu constater que les jeunes internes sont très sensibles à la qualité de vie et prônent le « manger sain », ce qui représente un atout incontestable pour notre département. Et puis subterfuge pour inciter les internes à découvrir le Gers et ses atouts : un Quizz est organisé. Le gagnant repartira avec foie gras et armagnac.

Au préalable, tous auront  pu goûter quelques toasts et verres de vin ou jus de pomme bio du Gers. « Découvrir le Gers, l’aimer et s’y installer » ainsi peut se résumer la démarche entreprise pour séduire nos futurs médecins.

1er département ayant un site dédié à la recherche de médecins

En novembre, le Président Philippe Martin présentera, avec le Conseil de l’Ordre et tous les partenaires, une plateforme de services www.dites32.fr permettant de publier toutes les annonces d’offres d’installation ou de remplacement pour les médecins généralistes ou spécialistes, en libéral ou non. Cette démarche est importante car consensuelle et fédératrice.  Elle est également innovante puisqu’il n’existe pas aujourd’hui de département, hormis le Gers, ayant de site dédié à la recherche de médecins.

La mobilisation contre le 2e pylône TDF s’intensifie

Créé par le 11 sept 2017 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, gers, infos, santé

MONTREAL DU GERS

IMG_2056

Lundi soir, à la salle de la mairie, Jean Ladevèze et ses amis ont organisé une deuxième réunion publique, en présence de quelques  riverains domiciliés dans le quartier où la construction d’un deuxième pylône TDF est prévue, ainsi que de nouvelles personnes venues pour se renseigner et approuver leur opposition à cette construction.     

Jean Ladevèze a ouvert la réunion en rappelant que ce deuxième pylône  se situe à 3, 55 mètres de sa propriété et que sa construction est à peine à 100 mètres du premier.

 Après ces précisions, Jean Ladevèze a insisté « Nous tenons avant tout à la santé des personnes .» Il a ensuite lu à l’assistance, le  courrier de soutien  d’un médecin qui précise qu’en 46 ans d’exercice de sa profession il a constaté que plusieurs patients étaient sensibles  aux fréquences.

Puis, Jean Ladevèze a détaillé les actions menées jusqu’à ce lundi. Notamment la pétition sur Internet, la campagne d’affichage dans les commerces, la présence des opposants au  Salon  Bio Gascogne de Condom, qui a eu lieu samedi 26 et dimanche 27 août : «  Nous avons profité de l’occasion pour informer et sensibiliser le public qui fréquente  ce salon et évidemment faire signer la pétition sur papier. »

Lundi soir, Jean Ladevèze a annoncé qu’une association d’opposants à cette construction, allait être créée très rapidement : «  Nous allons frapper à toutes les portes, notamment aux Bâtiments de France, le pylône n’étant qu’à 800 mètres du village de Montréal du Gers, ainsi qu’à l’association Les Plus beau village de France, car nous refusons cette pollution visuelle. L’association Robin des toits de Midi-Pyrénées avec qui nous sommes en relation, nous apporte son soutien et compte bien venir pour la prochaine réunion publique qui aura lieu dans une quinzaine de jours. Cette association a réussi à faire enlever une douzaine de pylônes. »

La mobilisation s’intensifie donc  et les opposants au pylône envisagent  en plus des pétitions sur papier qui marchent bien et  de la pétition sur Internet, des campagnes d’affichage et des distributions massives de tracts. La pose de pancartes sur la propriété de Ladavèze sera réalisée.

Les cours de gym reprennent

Créé par le 11 sept 2017 | Dans : agenda, com com landes armagnac, infos, landes, loisirs, santé, sport

GABARRET-CREON D’ARMAGNAC

Dès lundi 18 septembre, la section gymnastique volontaire reprend les cours pour une remise en forme après les vacances.

Elle propose des cours de gym le lundi soir avec des activités gym tendance aéro en musiques variées (techniques cardio-endurance, renforcement musculaire, techniques douces (tendance wellness).

Les cours sont assurés par un cadre diplômé. L’association propose un cours d’essai offert aux nouveaux arrivants pour leur permettre de découvrir les ateliers.

Horaires à partir du lundi 18 septembre : 18 h 30 à 19 h 30 à Gabarret à la salle de bal de la mairie, et de 20 heures à 21 heures à la salle des fêtes de Créon d’armagnac.

Pour plus de renseignements,  contacter le 06 48 26 93 94 ou 06 77 72 04 27.

Le premier salon Créon le bien-être a eu lieu

Créé par le 04 sept 2017 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, santé

CREON D’ARMAGNAC

IMG_1894

Dimanche à la salle des fêtes, toute la journée, l’association Créon le bien-être a organisé sa première manifestation publique. Une vingtaine d’exposants a fait le déplacement, tout d’abord pour rencontrer le public et aussi se retrouver entre professionnels du bien-être.  Le début de matinée fut relativement calme, puis au fil des heures, curistes, landais, gersois, lot-et garonnais, adeptes du bien-être ou simples curieux sont venus visiter le salon, et se renseigner  auprès des exposants sur les différentes méthodes, numérologie, hypnose, lithothérapie, réflexologie, magnétisme, et participer  aux ateliers proposés.

Certains ont profité de l’occasion pour découvrir un producteur de vin bio, ou l’atelier de vannerie proposé par l’association Tournesaule.

 À l’issue de la journée, Vanina Gourgues, présidente de l’association Créon le bien-être, a exprimé sa satisfaction :

« Ce fut une véritable réussite et l’année prochaine ne sera certainement que mieux. »

Vanina Gourgues a aussi invité les personnes à se rendre au 1er salon du bien-être, organisé par l’association Les voiles du temps. Ce salon aura lieu samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre , chemin du château rouge à Gabarret.

L’accueil de jour itinérant a ouvert

Créé par le 30 août 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, santé

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_1745

Mardi matin, à l’ancien appartement de la Trésorerie, l’adjoint au maire Michel Vigier a accueilli, Nadine Thomas, directrice du Centre hospitalier de Nogaro, Marie- Christine Gessler, cadre de santé et Sandrine Busipelli, référente du service d’accueil de jour itinérant.  

Ce premier jour d’ouverture de l’accueil itinérant, a permis de faire le point sur cette structure et de vérifier en détail si tout était bien en place pour accueillir dans les meilleures conditions, les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée à un stade léger à modéré.

L’initiative de cette structure

C’est à l’initiative de l’Agence régionale de santé (ARS) et du Conseil départemental que cette structure d’accueil a pu être réalisée. Le Centre hospitalier de Nogaro a accepté d’être porteur de ce projet.  La municipalité cazaubonnaise qui possède plusieurs bâtiments communaux,  a choisi cet appartement avec son jardin, pour son emplacement au cœur du bourg, son accessibilité, la facilité du stationnement, et son calme.

Des partenariats très efficaces

Après les travaux de rénovation qui ont rendu l’appartement confortable, et qui est mis à disposition de l’accueil de jour, gratuitement,  le Secours Catholique et la Croix Rouge ont, à leur tour, mis à disposition du mobilier et  le Centre hospitalier des fauteuils médicalisés.

IMG_1738

Le bâtiment

Les personnes accueillies durant la journée se retrouveront ainsi  comme chez elles, dans une maison avec sa cuisine, son salon avec vue sur la place des arènes,  où auront lieu diverses activités. A côté d’une salle de bains moderne,  une chambre avec  coin détente permettra des activités douces. Le personnel pourra recevoir les familles dans un bureau.

Présentation de l’accueil itinérant par les responsables

Nadine Thomas, Marie-Christine Gessler et Sandrine Busipelli  ont présenté l’accueil de jour itinérant en rappelant qu’il y en avait peu en France.

Les objectif principaux de cette structure avec un projet personnel pour chaque accueilli  sont les suivants :  Aider au maintien à domicile, relayer les aidants pour prévenir le risque d’épuisement tant physique que psychologique, rompre l’isolement des personnes en permettant de rétablir des liens sociaux, maintenir les capacités de la personne accueillie par le biais d’ateliers adaptés, notamment mémoire, gym douce…, procurer bien être et plaisir grâce à des activités variées (mobilisation sensorielle et artistique, ouverture sur l’extérieur…), préparer éventuellement à une entrée en institution.

Les équipes qui y interviennent

Ce nouveau service d’accueil de jour itinérant peut recevoir six personnes en perte d’autonomie, atteintes d’Alzheimer ou de maladies apparentées.  

Les accueillis sont accompagnés par une équipe professionnelle pluridisciplinaire  qui se compose d’une équipe opérationnelle avec  une aide médico psychologique et une assistance de vie sociale, d’une équipe logistique et d’encadrement avec un médecin coordonnateur, un cadre de santé, un psychologue, un infirmier et un agent administratif, ainsi qu’une équipe d’intervenants spécifiques avec un éducateur en activités physiques adaptées, un animateur, un psychomotricien, une diététicienne et une psycho socio esthéticienne.   

Au quotidien, est présente la référente opérationnelle assistée de l’un des membres de l’équipe, en fonction de l’équipe.

Les trois sites de l’accueil itinérant

L’accueil de jour itinérant, rattaché au Centre hospitalier de Nogaro, est un service de proximité basé à Nogaro (1 Avenue des Pyrénées), Riscle (Résidence Bel Adour), et Cazaubon (Place du Bataillon de l’Armagnac).

Les jours d’ouverture par site sont les suivants : Nogaro (lundi et jeudi), Cazaubon (mardi, et dans l’avenir peut-être une deuxième journée, selon les besoins des personnes et des familles), Riscle (vendredi).

Les Cazaubonnais peuvent obtenir plus de renseignements, en récupérant à la mairie, le document d’information sur cette structure, ou en s’adressant  au cadre de santé Marie-Christine Gessler au 05 62 08 85 00 ou mail : accueil-jour@hopital-nogaro. fr.

123

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE