santé

Articles archivés

Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) :

Créé par le 14 jan 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Point de situation dans le Gers  au 13 janvier

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais qui n’est pas transmissible à l’Homme.

Un premier foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de type H5N1, avait été confirmé le 16 décembre dans un élevage de canards prêts à gaver. Il s’agissait du premier foyer avicole mis en évidence dans le Sud-Ouest depuis l’épizootie de l’hiver dernier qui avait fortement touché cette région.

Depuis, 12 autres foyers d’influenza aviaire hautement pathogène ont été confirmés dans le département dans le tiers nord-ouest du département. 5 suspicions sont en cours d’investigation dont une dans le sud du Gers.

Dans le cadre des opérations de gestion de ces 13 foyers, 78 250 volailles ont été abattues soit 59 650 canards, 12 600 poulets et 6 000 pondeuses.

Pour prévenir la contamination autour de ces foyers, 8 élevages ont été dépeuplés représentant 32700 canards.

Au vu de cette situation évolutive, monsieur le préfet rappelle à l’ensemble des filières professionnelles, aux chasseurs et aux particuliers détenteurs d’oiseaux l’importance de maintenir une extrême vigilance, à respecter strictement les mesures de protection contre l’influenza aviaire et à déclarer sans délai toute suspicion aux autorités sanitaires en département. Il est ainsi impératif de respecter la mise à l’abri des volailles des élevages commerciaux et la claustration ou mise sous filet des basses-cours

Pour rappel, la consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volailles – ne présente aucun risque pour l’Homme.

Il y a eu grève à l’Ehpad

Créé par le 12 jan 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, santé, service social

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0053

Lundi 3 janvier, le matin, une partie du personnel a débrayé  et l’après-midi, soutenues par le syndicat FO, les personnes se sont mises en grève.

Les grévistes soutenus par la représentante des familles des résidents, ont tout d’abord exprimé leur épuisement à cause d’un effectif qui, d’après eux, n’est pas assez important, entrainant  un rappel du personnel sur leur repos hebdomadaire et des temps de pause qui sont évidemment raccourcis.  

D’autres revendications  concernaient un manque de fournitures pour travailler, le souhait d’ une revalorisation équitable des salaires, la tenue d’un deuxième entretien individuel  qui aurait dû avoir lieu à la fin de l’année 2021, ainsi qu’une prime journalière pour les personnes rappelées sur leur repos hebdomadaire.

Mardi, après-midi, les négociations ont débuté  avec la direction et se sont prolongées jusqu’au soir du jeudi 6 janvier où, suite à un accord trouvé et accepté concernant  certaines revendications, la grève a été arrêtée.

La responsable du syndicat a précisé qu’elle veillait que ces accords soient bien respectés;

  Charlotte Grave, directrice de l’établissement après ces quatre jours de grève a précisé :

«  Pendant ces 4 jours de mouvement, le dialogue n’a jamais été rompu avec la délégation de salariés afin qu’un accord soit trouvé le plus rapidement possible. Pour rappel, l’accord a été signé vers 20 heures. La direction a pris en compte une partie des demandes d’une partie du personnel tout en assurant le service aux résidents et aux familles. Nous nous félicitons de l’issue obtenue.  Je souhaite vivement et sincèrement  que cette maison puisse s’inscrire dans une dynamique positive de changement où chacun d’entre nous, salariés, résidents et familles se sentent considérés et entendus, avec évidemment  un seul but, y faire régner une ambiance chaleureuse et humaine. »

Influenza aviaire

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, économie, gers, infos, landes, politique, santé

GERS-LANDES

La présence du virus hautement pathogène de l’influenza aviaire a Manciet, ainsi que l’abattage à titre préventif dans d’autres élevages, n’a pas empêché qu’un nouvel élevage situé à Eauze   soit contaminé.

Le virus de la grippe aviaire a été bien confirmée dans un élevage d’Eauze, et dans les Landes,  depuis cette contamination,  la commune de Parleboscq a été  placée sous surveillance.

Sur ce territoire Gersois et Landais, toute mortalité anormale doit être immédiatement signalée aux autorités sanitaires.

 Tous mouvements de volailles  sont  évidemment prohibés  au moins durant trente jours.

Maladie d’Aujeszky

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Maladie d’Aujeszky chez les sangliers d’Élevage : des mesures conditionnant les mouvements de porcs et de sanglierS du dÉpartement vers le marchÉ national et intracommunautaire
entrent en vigueur mais les exportations de viandes sont ÉpargnÉes.

 Le 16/12/2021, un foyer de maladie d’Aujeszky a été découvert dans un élevage de sangliers du Gers, à FAGET ABBATIAL, dans le cadre des opérations de surveillance régulières de la maladie d’Aujeszky dans les cheptels de suidés (porcs, sangliers). Les mesures de gestion du foyer prescrites par la réglementation en vigueur, sont mises en œuvre.

- Le foyer a été déclaré à la Commission européenne et notifié à l’organisation mondiale de la santé animale (OIE). Dans ce contexte, le département du Gers ne peut plus être considéré comme indemne de la maladie d’Aujeszky tant que les opérations d’assainissement, qui prévoient notamment le dépeuplement de l’élevage, ne seront pas terminées.

- Plusieurs mesures visant à éviter la dispersion du virus dans les élevage ont été prises par arrêté préfectoral : elles conduisent notamment à limiter les mouvements de suidés en provenance d’élevages du Gers à destination d’un autre département français à destination des pays européens ou pays tiers. Ces mouvements ne sont réalisables que sous conditions et sur autorisation de la DDETSPP. Les mouvements à destination de l’abattoir ne sont pas concernés.

La maladie d’Aujeszky en quelques mots

La maladie d’Aujeszky est une maladie virale (herpèsvirus) hautement contagieuse qui touche les suidés (porcs domestiques et sangliers) et, de façon très accidentelle, les carnivores (chiens de chasse) et les ruminants. Elle n’est pas transmissible à l’homme et la viande peut être consommée. La France est considérée comme indemne de cette maladie en élevage porcin mais le virus circule chez les sangliers sauvages.

Influenza aviaire

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes, politique, santé

GERS

INFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGENE (IAHP) :

UN FOYER DETECTE DANS UN ELEVAGE DE VOLAILLES DU GERS

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais qui n’est pas transmissible à l’Homme. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque.

Un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de type H5N1, a été confirmé le 16 décembre dans un élevage de canards prêts à gaver situé sur la commune de Manciet. Il s’agit du premier foyer avicole mis en évidence dans le Sud-Ouest depuis l’épizootie de l’hiver dernier qui avait fortement touché cette région.

Conformément aux règles de gestion sanitaire, le foyer du Gers a été dépeuplé et désinfecté. Une zone de protection (3 km) et une zone de surveillance (10 km) autour du foyer ont été instaurées par le Préfet. Afin de maîtriser le risque de diffusion du virus, les mouvements de volailles sont interdits dans ces zones où des mesures sanitaires strictes doivent être observées.

Un dépeuplement préventif des élevages en lien épidémiologique avec l’élevage contaminé est mis en place : il concerne deux élevages du Gers. Un dépeuplement préventif des cinq élevages de palmipèdes situés dans les 3kms autour de ce foyer va également être effectué. L’objectif est de limiter la diffusion du virus.

C’est le 8ème foyer en élevage que la France comptabilise sur son territoire, dont 7 foyers dans le département du Nord (H5N1), auxquels s’ajoutent 11 cas en faune sauvage (H5N1) et trois cas en basse-cours (H5N8) sur le territoire métropolitain.

Les virus de l’influenza aviaire continuent de circuler activement en Europe par l’intermédiaire des oiseaux migrateurs. Vingt-neuf pays sont aujourd’hui touchés sur l’ensemble du continent européen qui recense près de 400 foyers en élevage et 700 cas dans la faune sauvage.

Monsieur le préfet appelle l’ensemble des filières professionnelles, les chasseurs et les particuliers détenteurs d’oiseaux à maintenir une extrême vigilance, à respecter strictement les mesures de protection contre l’influenza aviaire et à déclarer sans délai toute suspicion aux autorités sanitaires en département. Il recommande notamment de réduire au maximum les déplacements dans les exploitations.

Pour rappel, la consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volailles – ne présente aucun risque pour l’Homme

 

.

 

La Maison médicale a été inaugurée

Créé par le 12 déc 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, santé

ESTANG

DSC_0085

Samedi  11 décembre, le matin, la Maison médicale du plateau a été inaugurée par le maire Christophe Rande, en présence de Laurence Lecoustre, sous-préfète de condom ; de nombreux maires des villages de l’ancien canton de Cazaubon, et membres de la Communauté de communes du Grand Armagnac ; d’Isabelle Tintané, conseillère départementale et maire de  Cazaubon ;  de Marie-Claude Mauras, vice-présidente à la CCGA et maire de Panjas ; de Marie-Ange Passarieu, directrice du Seta, des professionnels médicaux et des entrepreneurs et artisans qui ont réalisé le chantier.

Les estangoises et estangois venus nombreux assister à cette inauguration, ont témoigné de l’intérêt et de l’importance qu’ils attachant à  cette réalisation si nécessaire en milieu rural.

 Après avoir coupé le ruban tricolore, Christophe Rande, lors de son discours, a rappelé que le projet de cette Maison  médicale avait été présenté lors des dernières élections municipales et que la population l’a soutenu et choisi. Il a précisé :

«  Depuis la délibération en date du 17 septembre 2020, lors du conseil municipal et pour un coût estimé à 419 241 euros HT, nous avons demandé la DETR auprès de l’Etat que nous avons obtenue au mois de novembre 2020 pour une somme de 209 620 euros soit 50% de la réalisation de cette Maison médicale. Dès janvier 2021, nous avons procédé à l’appel à candidature pour les entreprises. Dix entreprises ont été retenues pour réaliser les 10 lots.  Le marché a été conclu à hauteur de 376 011 euros HT, et il a commencé au mois d’avril 2021. »

Le maire a prolongé son discours en rappelant que le chantier avait 75 jours de retard suite à la Covid, au défaut d’approvisionnement de certains matériaux, ainsi qu’au mauvais temps de cet automne.

D’autres subventions ont été accordées, notamment celle du  fonds européen LEADER, pour un montant de 57 877 euros, et celle des services du Département pour un montant de 41 000 euros :

«  À ce jour, nous avons reçu  la somme de 308 492 euros de subventions, soit 73, 58% du total. »

Après avoir remercié les différents services de l’Etat et les autres financeurs, le maire a remercié les entreprises puis il a précisé :

« C’est pour le début de l’année 2022 que la Maison médicale accueillera pour une année de gratuité les différents professionnels de soins, notamment un kiné, les infirmiers, l’ostéopathe, le médecin. Ce dernier sera pour le moment présent un jour par semaine. »

Laurence Lecoustre a tout d’abord exprimé son plaisir d’être à Estang pour cette inauguration, puis elle a félicité la municipalité pour son initiative :

« Ici, c’est un beau projet que vous avez réalisé…La ruralité a un avenir si elle innove. C’est ce qui se passe ici avec cette Maison médicale… »

Un vaste parking permettra à la patientèle de stationner facilement devant ces locaux très fonctionnels de 250 m2.

Sous le chapiteau  acquis grâce au budget participatif  du Département du Gers, la municipalité avait installé des photos de l’évolution du chantier, avec les grandes étapes et les dates, ainsi que les cartes du projet du centre départemental de santé (dites 32), et la liste des professionnels de santé permanents et occasionnels, et leurs contacts.    

Inauguration de la Maison médicale

Créé par le 09 déc 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, les sorties, mairie, politique, santé

ESTANG

ERYX3321

Samedi 11 décembre, le maire Christophe Rande, et les membres de son Conseil municipal, inaugureront la Maison médicale de Platéau, située 5 rue des écoles.

L’inauguration avec les personnalités et les partenaires financiers, sera à 11 heures.

De 14 à 18 heures, portes ouvertes.

La municipalité propose donc aux Estangoises et Estangois, de visiter la Maison médicale.

Évidemment, le tout se déroulera dans le respect des consignes sanitaires en vigueur.

L’Ehpad a une nouvelle directrice

Créé par le 07 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, santé, service social

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0092

Charlotte Grave, est  la nouvelle directrice de l’Ehpad Korian « Le clos d’Armagnac ».

Originaire de Normandie, après son BAC littéraire, elle poursuit ses études et obtient un BTS tourisme, puis elle rejoint  l’école  supérieure internationale de Savignac. Cette école  forme les futurs managers dans les secteurs hôtellerie, restauration.

Elle réalise par la suite un stage à Rio de Janeiro, et devient  stagiaire service marketing et commercial, dans une grande société.

Avec cette formation professionnelle hôtellerie, restauration, management, Charlotte Grave a choisi de mettre ses compétences au service de sa vocation sociale et humaine et elle  a donc choisi de s’orienter vers des responsabilités dans des Ehpad.

Elle intègre le groupe Korian,  où elle devient stagiaire de direction dans un Ehpad. Après ce stage positif,  Charlotte Grave a pris la décision de faire carrière dans cette voie.  Assistante de direction, par la suite, elle reprend ses études à Bordeaux, à  l’INSEEC, où elle  obtient  son diplôme de directrice d’établissement de santé en 2018.   

 Directrice adjointe dans un établissement, elle devient directrice d’un Ehpad en Saône et Loire, puis elle est arrivée comme directrice  à Cazaubon,  en 2021 :

«  J’ai toujours été, et volontairement, dans des Ehpad en milieu rural. Ici à Cazaubon, il y a 80 places et 14 places pour des résidents atteints  de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés. L’Ehpad le Clos d’Armagnac est un très bel outil de travail pour les salariés et un coin de vie confortable pour les résidents avec un bel espace en extérieur.  Mon souhait est de fidéliser le personnel et les résidents  et de faire en sorte que les personnes que nous accueillons se sentent chez elles. Nous nous devons d’offrir des petits bonheurs quotidiens  aux aînés qui vivent ici. Tous les mois, il y a la fête des anniversaires qui regroupe tous les résidents autour d’un moment festif. Il y a aussi une journée à thème. Durant l’année 2021 nous avons mis en lumière plusieurs pays. Pour le mois de décembre c’est la Laponie. Une fois par mois, les résidents ont ainsi savouré un  menu avec des plats d’un pays, et toute la journée des animations étaient proposées sur le même thème. En 2022, ce sera la musique de différents pays. »

Charlotte Grave veut avant tout être au service des aînés, et avec le personnel, rendre heureux les résidents :

« C’est important de leur offrir de bons moments de tendresse. La relation est très importante, aussi bien entre le personnel, qu’avec les résidents et entre eux. Nous nous devons d’offrir une qualité de service pour les résidents. »

La nouvelle directrice accorde une grande importance à la communication, à un lien étroit avec les familles des résidents, ainsi qu’à des  relations humaines qu’elle souhaite les meilleures possible.

9 532 curistes pour cette saison

Créé par le 05 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, santé

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0054

La saison thermale s’est terminée et 9 532 curistes sont venus aux Thermes de Barbotan.

Durant cette saison en période de Covid, les Thermes n’ont pu ouvrir que six mois.

Dans ces conditions et en si peu de temps d’ouverture, c’est tout de même une bonne performance avec le double de curistes par rapport à l’année  2020.

Le point noir de cette saison a été évidemment le manque d’effectif  au niveau du personnel.

Christophe Echavidre, directeur de l’établissement thermal a précisé :

« Le personnel présent a été exemplaire et très motivé. Vu les circonstances exceptionnelles et difficiles, il a été super avec une forte mobilisation. Un personnel très actif aussi bien à La Bastide en Gascogne, qu’aux Thermes. Les gens se sont donnés et malgré le sous-effectif, nous avons pu offrir aux curistes une prestation de qualité. »

Sur 8 786 avis de curistes, 8,9/10, étaient satisfaits pour les réservations, 8,7 satisfaits durant la cure et 8,6 à la fin de la cure. L’ensemble demeure une très bonne note de satisfaction des curistes.            

1 500 euros collectés pour Octobre rose

Créé par le 03 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, santé, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0065

Jeudi en début d’après-midi, à l’établissement thermal de Barbotan les Thermes,  Christophe Echavidre, directeur des Thermes, accompagné de Nicole Labarrère, responsable commerciale et de Marie Bernadet, responsable de la boutique de l’établissement, a remis un chèque de 1 500 euros, à Nadia Benoit, présidente du Comité du Gers de la Ligue contre le cancer. Cette dernière était en compagnie de Marie-Françoise Fernandez, trésorière du Comité du Gers de la Ligue contre le cancer.

Ces 1 500 euros sont le fruit de la vente des 300 billets de la tombola organisée à l’occasion de la campagne d’Octobre rose,  par l’établissement thermal et l’hôtel-restaurant La Bastide en Gascogne.

Durant le mois d’octobre, les organisateurs ont effectué quatre tirages de tombola et les heureux gagnants ont remporté de beaux lots offerts par les Thermes et La Bastide en Gascogne.

La clientèle et les curistes ont accueilli très favorablement cette initiative et en achetant autant de billets de tombola, ont témoigné de l’intérêt qu’ils portaient à cette cause.   

12345...18

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...