éducation

Articles archivés

La Gaule du Gabardan présente son bilan 2019

Créé par le 30 mar 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, loisirs, sport, tradition

GABARRET

Photo: AAPPMA

Photo: AAPPMA

Suite à l’assemblée générale de l’AAPPMA de Gabarret «  La Gaule du Gabardan », qui a eu lieu  vendredi 6 mars, à la salle des associations de Gabarret, Thierry Bereyziat, président de l’association, a bien voulu revenir sur cette rencontre et présenter les bilans de l’année 2019 :

«  Pour la saison 2019, nous avons procédé aux alevinages qui se répartissent ainsi : Alevinage truites AEC 750 kg en 3 fois, alevinage gardons 50 kg, black bass 100 kg. Le float-tube en est à sa 7e saison. »

Le bilan des travaux se résume avec l’entretien des lacs :

«  Cette année, il y a eu peu de nettoyage de berges effectué, à cause du manque de bénévoles. Au parking du lac d’Armanon, suite à des dégradations causées par de gros véhicules, nous avons procédé à la remise en état du site. »

 Yannick, Richard et Thierry ont procédé à cette remise en état. Yannick était à la mini pelle, les cailloux  de chez Izco ont été transportés par Richard avec son camion. Malheureusement tout ce travail a été fait pour rien. En effet le 31 décembre, de gros véhicules sont à nouveau venus sur le parking pour fêter la fin de l’année…Tout est à refaire. »  

Au sujet des animations, Thierry Bereyziat  a apporté les précisions suivantes :

« Au mois d’avril, au lac de Tailluret  une quinzaine d’adolescents de la CCLA a bénéficié du pass’pêche. Ces jeunes étaient encadrés par Yannick, Marcel et Thierry. En été, à Losse, ils étaient 15 jeunes du Centre aéré. L’animation de cette initiation, était assurée par Yannick, Marcel et Serge. »

Après avoir rappelé la régulation des grands cormorans, Thierry a présenté les projets pour la saison 2020, notamment l’alevinage, les  aménagements du lac Tailluret : « C’est un gros dossier (23 960 euros), ainsi que les travaux d’aménagement (cf Armanon), réfection parking: 15 000 euros (2 625 euros),  aménagements piscicoles: 8 960 euros  (1 400 euros). Notre AAPPMA devra donc financer 4 025 euros. »

 Ce que l’AAPPMA récupère sur chaque carte vendue

Carte « majeur »: CPMA 34€20, FDP 29€20, nous 10€ (73€40)

Carte « mineur »:             2€20           10€80         7€ (20€)

Carte « découverte -12 ans »: 0€50      2€50         3€ (6€)

Carte « journalière » :        3€20             5€30          3€50 (12€)

Carte « hebdomadaire » :  12€30         12€20            7€50 (32€)

Carte « découverte femme » 12€70       11€80            8€50 (33€)

La réforme de la pêche a été présentée

Union nationale pour la pêche en France (U.N.P.F) Devient Fédération nationale :

Actions de promotion de la pêche

Simplification des permis :

            carte « majeur »

            carte « mineur » 12 à 18 ans au 1er janvier

            carte « vacances » 15 jours consécutifs (du 1/06 à la fin de l’année)

            carte « journalière »

            carte « découverte » – de 12 ans

L’argent récolté ira principalement aux actions des Fédérations et A.A.P.P.M.A        

Le président conclu en remerciant les mairies qui subventionnent l’AAPPMA du Gabardan et qui sont : Gabarret, Escalans, Losse, Labastide d’Armagnac, Créon d’Armagnac, Betbezer d’Armagnac, Parleboscq, Mauvezin d’Armagnac, Saint Julien d’Armagnac, Estigarde, Lagrange.

La Bande à Maé

Créé par le 26 mar 2020 | Dans : actualité, agenda, art, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, musique

LANDES

Cette année un des groupes de la Bande à Maé « The six », sort son premier CD qui arrivera bientôt dans les bacs. En attendant voici leur premier vidéoclip « Zombie ».

Image de prévisualisation YouTube

Solidarité avec les soignants

Créé par le 24 mar 2020 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, santé, solidarité

GABARRET

L’Ensemble scolaire privé  a été alerté samedi 21 mars par des cabinets infirmiers de Gabarret et médecins du secteur qu’ils recherchaient activement du matériel de protection pour leurs interventions auprès de leurs patients.

Suite à cette demande urgente, Aubert Cruchon, directeur de l’Ensemble scolaire a répondu favorablement à cette demande et précise :  

«  Mardi 24 mars, après avoir fait un inventaire, nous leur avons donné des gants, des charlottes de cuisine et quelques masques qui datent de la grippe A (H1N1) de 2010. C’est la moindre des choses. »

Continuité pédagogique à l’Ensemble scolaire Saint-Jean Bosco

Créé par le 24 mar 2020 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes

GABARRET

Depuis le lundi 16 mars le groupe scolaire privé (école, collège et lycée) reste ouvert tous les jours, selon les directives gouvernementales, afin de permettre aux parents et  aux élèves qui n’ont pas la possibilité chez eux d’utiliser l’E.N.T (Espace Numérique de Travail), de venir récupérer les cours.

En effet, conscients des difficultés de mise en place de cet enseignement à distance (pas d’outil informatique au domicile, problème de connexion internet, d’imprimante…), l’équipe pédagogique a décidé d’assurer, dès la décision gouvernementale de fermeture des établissements scolaires, une permanence hebdomadaire physique et téléphonique afin de permettre aux familles de venir récupérer les cours et les documents,  ainsi que des devoirs à rendre aux professeurs.

D’autre part, afin que les élèves poursuivent leurs apprentissages à domicile avec l’aide et le soutien de leurs professeurs, l’équipe pédagogique de l’Ensemble scolaire privé de Gabarret a décidé que la continuité pédagogique serait mise en place de la manière suivante :

À l’école Sainte-Jeanne d’Arc chaque maîtresse met les devoirs sur la messagerie électronique de l’école (SCOLINFO) et envoie aussi le travail par mail à chaque famille. En CM2 une classe virtuelle a été créée qui permet à la maîtresse tous les matins d’être en visio-direct avec ses élèves.

Au Collège Saint-Jean Bosco, l’équipe pédagogique a anticipé la saturation des serveurs de la messagerie électronique, chaque professeur principal a créé pour chaque classe du collège un espace GOOGLE DRIVE qui permet de récolter et stocker les documents dans des dossiers par matière, alimentés par les professeurs où chaque collégien peut y rendre ses devoirs.

Au Lycée professionnel Saint-Joseph en plus de la messagerie électronique SCOLINFO et des espaces GOOGLE DRIVE pour chaque classe du lycée, l’équipe pédagogique du lycée utilise une plateforme d’échanges DISCORD afin d’être joignable en direct pour les lycéens qui ont des questions sur le travail à faire.

Certains professeurs du Lycée ont même fait cours en direct avec les élèves connectés sur des créneaux horaires préalablement indiqués.

« En espérant que la situation s’améliore le plus rapidement possible, voici les mesures qui ont été prises pour la continuité pédagogique dans notre Ensemble scolaire privé. L’ensemble de l’équipe pédagogique tente de faire au mieux, compte tenu de la situation » précise Aubert Cruchon.

Amies lectrices et amis lecteurs faites passer l’information autour de vous.

Continuité pédagogique

Créé par le 23 mar 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, santé, solidarité

GABARRET

Les enseignants de l’école  La Gabardanne, afin de proposer la meilleure continuité pédagogique possible, transfèrent par mail tout le travail aux élèves.

Dans l’intérêt de la scolarité des enfants,  les enseignants ont pris la décision  de se tenir  à la  disposition des parents à l’école, tous les lundis de 11 heures à 13 heures et de 17 heures à 19 heures.

Nathalie Garbay, directrice de l’établissement scolaire précise :

« Au cours de cette permanence, les parents peuvent rendre le travail de leurs enfants mais également récupérer le travail à faire dans la semaine.

 L’équipe pédagogique a pris cette initiative afin d’aider au mieux les parents, tous n’ont pas la possibilité d’imprimer ou d’utiliser internet. »

Stéphane Barlaud a salué l’excellente  initiative mise en place par toute l’équipe pédagogique de l’école primaire publique de Gabarret.  

Nathalie Garbay rappelle que les enseignants tiennent au respect des directives gouvernementales, aussi il est demandé aux parents de sonner au portail, et s’ils se retrouvent à plusieurs, il leur est  demandé de respecter les distances d’un mètre.

« Notre première journée, de permanence va bientôt s’achever, et nous sommes très satisfaits : les parents ont bien respecté les consignes et sont ravis de pouvoir récupérer du travail pour faire étudier leurs enfants. »

Amies lectrices et amis lecteurs faites passer l’information autour de vous.

Lutte contre le Covid-19

Créé par le 20 mar 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, landes, santé

LANDES

Communiqué du Conseil départemental des Landes

Lutte contre le Covid-19
Fonctionnement des services du Conseil départemental

Depuis le mardi 17 mars, les accueils physiques du Département sont fermés.
Un seul numéro pour joindre nos services par téléphone :
05 58 05 40 40
ou via notre formulaire de contact : https://landes.fr/contactez-nous.

Maison landaise des personnes handicapées (MLPH)

Vous pouvez contacter la MLPH au 05 58 51 53 73 ou par email : mlph@landes.fr.

Personnes âgées

Information et accompagnement des personnes âgées et leurs familles : Numéro vert départemental IM’Age : 0 800 40 04 04 (numéro d’appel gratuit d’un poste fixe) du lundi au vendredi de 10 h à 12 h et de 13 h à 17 h.

Garde d’enfants par les assistantes maternelles

À la lecture des dispositions réglementaires, l’État a fait connaître sa position concernant la garde d’enfants par les assistantes maternelles.

Elle est la suivante :

1. les assistantes maternelles et les MAM ne sont pas dédiés uniquement à la garde des professions dites prioritaires.

2.  Le décret n°2020-260 du 16 mars 2020 permet en son article 1, les déplacements pour « la garde d’enfants ». Aussi, tous ceux qui travaillent (même à distance ou en télétravail) peuvent se déplacer pour faire garder leurs enfants.

Il est aussi important de rappeler à tous le principe de confinement. Les déplacements sont interdits SAUF pour motif impérieux. Les parents ne sont donc pas autorisés à se déplacer pour déposer un enfant dès lors que l’un des 2 au moins ne travaille pas.

Les MAM sont autorisées à accueillir les enfants dans ces mêmes conditions, dans la limite toutefois de 10 enfants maximum.

Une loi en cours d’élaboration offrira la possibilité aux assistant(e)s maternel(le)s de bénéficier du chômage partiel. Cependant, les dispositions précises n’en sont pas encore connues à ce jour. 

Les sites internet de la Préfecture, du Conseil Départemental ainsi que le site monenfant.fr fourniront des informations sur ce point lorsqu’elles seront disponibles.

 Collèges

Les collèges sont fermés depuis le lundi 16 mars 2020. Les missions des agents des collèges sont susceptibles d’être réorganisées en fonction du plan de continuité pédagogique mis en œuvre par le Ministère de l’Éducation nationale.

► Continuité pédagogique : rendez-vous sur le site du Rectorat de Bordeaux.

Vous êtes parents d’élèves et vous avez des questions sur la continuité pédagogique ? Vous pouvez adresser un mail à : covidagogie@ac-bordeaux.fr ou joindre en journée le numéro vert : 0 800 208 820.

En application des mesures sanitaires en vigueur, l’accueil du public sur les sites du rectorat est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Consultez le site ac-bordeaux.fr.

Pour vos démarches administratives : 05 57 57 38 00. Pour les questions sur #COVID19 : 05 57 57 39 00

Fermeture des sites culturels et touristiques

L’accueil du public est suspendu aux Archives départementales, au musée départemental de la faïence et des arts de la table de Samadet, à l’Abbaye d’Arthous et au Domaine départemental d’Ognoas.

 

Gestion des déchets

Créé par le 18 mar 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, santé

GERS

tri

Gestion des déchets et mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19

En raison des mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19, le traitement des déchets doit être réorganisé sur le département du Gers.

Au niveau sanitaire, la priorité est donc donnée au maintien de la propreté et de l’hygiène.

Pour ne pas engendrer de complications dans la gestion de ce service, déjà fortement impacté par cette situation de crise, il est désormais demandé à chaque citoyen qui en a la possibilité, de stocker le contenu de son tri sélectif chez lui jusqu’à ce que la situation revienne à la normale.

Pour rappel, le tri sélectif est en temps normal à déposer dans les poubelles jaunes. Il contient le papier ainsi que tous les emballages ménagers en plastique, carton et métal (aluminium et acier).

Le verre peut également être stocké chez soi ou si impossibilité de stockage, déposé dans les colonnes à verre prévues à cet effet.

Toutes les informations relatives à ces mesures et les consignes de tri sont disponibles sur le site internet de Trigone : www.trigone-gers.fr

1 234 5

6 7

Les collégiens approfondissent 1914-1918

Créé par le 16 mar 2020 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes

GABARRET

IMG_4017

Jeudi 12 mars, une cinquantaine d’élèves des classes de troisième  du collège Saint-Jean Bosco, ont rencontré le général  de corps d’armée Serge  Egloff, commandant des écoles de la Gendarmerie nationale (CEGN) de 2006 à 2010, et  président  de la Légion d’honneur (SMLH 47).

C’est à l’invitation des professeurs d’histoire Guillaume Poles et Jean-Loup  Cabannes,  que Serge Egloff, spécialisé en histoire de la première guerre mondiale, est venu faire une conférence. Celle-ci faisait suite à la projection  en début de semaine, du film 1917 de Sam Mendés. Dans ce film, Sam Mendés évoque  un épisode bien précis qui est le repli des allemands derrière la ligne Hiddenburg (Siegfried pour les allemands), au mois de mars 1917, dite « Opération Alberich ».  Après la projection du film où  les adolescents ont été très attentifs, durant cette semaine consacrée au devoir de mémoire, ils ont approfondi le sujet et ils ont préparé les questions qu’ils allaient poser à Serge Egloff.  

À cette rencontre de jeudi, assistaient  le lieutenant-colonel  Jean-Marie Mignot, président du Souvenir Français du comité du Gabardan et de Patrick Durand, vice-président du Souvenir Français du Gabardan.

Tout d’abord, Serge Egloff a présenté son parcours professionnel, ses centres d’intérêts en histoire, ainsi que la société des membres de la Légion d’Honneur.

Serge Egloff, à l’aide d’un diaporama, a évoqué le départ des poilus avec la fleur au fusil, et le désir des Français de prendre leur revanche sur la défaite de 1870.  Avec son sens pédagogique, le conférencier  a su s’adapter  à ce jeune public d’adolescents. Ce dernier  a été initié aux  principales stratégies militaires durant la guerre.

Serge Egloff a détaillé les différentes phases des batailles  en 1914 ; en 1915 avec l’enlisement, son déluge d’obus faisant une hécatombe parmi les soldats ; 1916 avec ses tranchées et la guerre de sape, et la bataille de Verdun ; 1917 avec le désastre du Chemin des Dames et ainsi  jusqu’en 1918.

Le conférencier a aussi abordé les combats dans des conditions  extrêmement difficiles,  l’uniforme des poilus, et des troupes coloniales,  l’équipement militaire des soldats, l’artillerie,  les  différents corps de l’armée, l’importance de l’infanterie, les tanks et les supports aériens.   

Avant de présenter casque, baïonnette, masque à gaz, douille d’obus,  Serge Egloff a donné les éléments suivants :

«  375 soldats natifs de Gabarret ont été incorporés, dont, à cette époque,  192  vivaient à Gabarret. »

Après avoir rappelé  les morts pour la France, inscrits au Monument aux morts de Gabarret, Serge Egloff  a présenté le parcours du soldat Gabardan Firmin Justin Lalanne qui a reçu la Légion d’honneur :

« Il est né le 2/11/1892, à Gabarret  et il avait 21 ans à la déclaration de guerre. Il fut incorporé au 20e  Régiment d’infanterie le 9/10/1913, puis il fut évacué blessé à la cuisse gauche, le 14/09/1914. Firmin a rejoint les armées le 15/10/1914 et fut blessé aux deux cuisses par des éclats d’obus le 19/03/1918. Il fut amputé de la cuisse droite et il reçut la médaille militaire le 11/05/1918. Firmin fut cité à l’ordre du 20e Régiment d’infanterie  « L’agent de liaison Firmin Justin Lalanne qui, depuis le début de la campagne n’a cessé de faire preuve de dévouement et de bravoure au-dessus de tout éloge, a été grièvement blessé pour la deuxième fois au cours d’un bombardement ennemi. »  

Sa croix de chevalier de la Légion d’honneur lui a été remise à Bordeaux, le 18 juillet 1938, par l’adjudant-chef  Célestin Pierre Cohou de la 18 e Légion de Gendarmerie. »

C’est avec beaucoup d’intérêt que  les collégiens ont  écouté l’intervenant, pris des notes, et lui ont posé de nombreuses questions.   

Le dernier Conseil communautaire

Créé par le 01 mar 2020 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, éducation, infos, landes

 LANDES D’ARMAGNAC

IMG_3889

Mardi soir, à la salle d’animation de Gabarret,  sous la présidence  de Guy Berges, eut lieu le dernier Conseil communautaire de la mandature.

Philippe Latry, vice-président en charge des finances, à la demande du président,  a présenté les  demandes de subventions.

Demandes de subventions

 La Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA) a octroyé les subventions suivantes : 1 800 euros à l’école primaire de Vielle Soubiran (RPI des Sources) pour son voyage du mois de mars, 2 000 euros à l’école primaire de le Frêche pour son voyage au mois d’avril, 2 000 euros à l’école primaire de Sarbazan pour son voyage du mois de mai,  1 800 euros à l’école primaire publique de Gabarret pour le voyage du mois de juin, 1 300 euros à l’école primaire de Créon d’Armagnac (RPI Bas Armagnac) pour son voyage au mois de mai (avec déduction des éventuelles mises à disposition de personnel communautaire), 6 000 euros au collège Georges Sand de Roquefort pour son voyage du mois d’avril,  4 575 euros au collège Jules Ferry de Gabarret pour son voyage,  6 000 euros au collège Saint Jean-Bosco de Gabarret, 500 euros pour la route de la transhumance, 555 euros pour le collectif accès des jeunes à la culture (AJC), 2 000 euros (selon le règlement de la CCLA) plus 3 000 euros (au titre  du partenariat avec EDF EN)  pour l’Amicale du réseau Hilaire Buckmaster.

Les comptes administratifs, comptes de gestion et affectation des résultats  ont été présentés en détail. Les nombreux budgets  annexe des ZA, enfance- jeunesse, décharges, déchets, ont été approuvés à l’unanimité.

Titres-restaurant pour les agents 

L’assemblée communautaire, après avoir délibéré,  a décidé d’instaurer, à compter du 1er juin 2020, un dispositif de titres-restaurant au bénéfice des agents qui le souhaiteront, pour chaque jour de présence de l’agent à son poste de travail et dès lors que le temps de repas est compris dans l’horaire de travail journalier. Ce dispositif sera proposé aux agents titulaires, stagiaires et contractuels sur un CDD de plus de 6 mois consécutifs, selon les conditions générales suivantes :

Un nombre maximum de 10 titres-restaurant par mois est octroyé à chaque agent. La valeur faciale du chèque fixée à 8 euros, dont 4 euros pris en charge par l’employeur et 4 euros à la charge de l’agent. Le nombre de chèques dont pourra bénéficier l’agent sera déterminé à terme échu.

Les élus communautaires ont autorisé le président à signer une convention  de service, pour une période d’une année maximum, avec un prestataire, ainsi que tous les documents afférents à cette décision.

Projets Biochar et Agrisolaire.

Nicolas Lafon, vice-président en charge du développement économique, a présenté le projet Biochar et le projet Agrisolaire.

Au sujet  du projet Biochar, Nicolas Lafon a précisé :

«  La CCLA a souhaité réaliser une étude visant à identifier le potentiel de coproduits de pis maritimes (type plaquettes issues des coupes d’éclaircies) pour un usage agricole et énergétique.  L’objectif est, en particulier, de caractériser le biochar issu de la transformation  du pin pour un usage agricole (rétention d’eau en particulier), et d’identifier une potentielle valorisation énergétique du gaz produit. Cette transformation du bois en biochar est aujourd’hui innovante au niveau national. L’étude technique est finalisée et démontre l’intérêt d’utiliser du pin des landes pour la production du biochar dont la fonction première est de retenir l’eau dans le sol. Le modèle économique reste à travailler. »

L’Agrisolaire

Guy Berges a rappelé  que dans la continuité des actions engagées sur la transition énergétique, la CCLA a lancé une étude relative aux « conditions de développement d’une activité agrisolaire sur son territoire afin de déterminer les conditions de développement d’un modèle local de co activités, et toujours avec le souci de préserver les terres agricoles, forestières et naturelles du territoire.

Cette étude vise en priorité, à soutenir  les exploitants agricoles dans un contexte d’évolution  des modèles et à favoriser l’implantation cohérente de projets énergétiques issus du photovoltaïque.

La CCLA a mandaté un bureau d’étude et a réuni un comité de pilotage pour accompagner la réflexion. Il est composé d’élus communautaires, des Chambres d’agriculture des Landes et de Nouvelle-Aquitaine, de la Région Nouvelle-Aquitaine et de l’Etat (Préfecture et ses services).

Soucieux d’associer les principaux acteurs des filières agricoles du territoire dès les premières phases de l’étude ciblées sur l’identification des potentiels, la CCLA souhaite constituer un comité d’experts, restreint à une vingtaine de personnes environ, pour conforter les hypothèses et préparer la phase expérimentale.

 La CCLA est identifiée comme territoire pilote au niveau régional sur l’agrisolaire  et elle est financée par la Région à 50% (et en attente de Leader pour 30%) cette étude ne sera pas finalisée d’ici la fin du mandat.

Guy Berges  laisse une communauté en bonne santé et de nombreuses réalisations bien appréciées par les habitants du territoire.

À l’issue de ce dernier  Conseil communautaire, le président Guy Berges a vivement remercié l’ensemble du personnel des services administratifs,  services techniques, services à la population,  puis tous les élus communautaires, en précisant :

«  Nous avons eu un début de mandat difficile, surtout que  je ne souhaitais pas  avec Philippe Latry, augmenter les impôts.  La Communauté des communes des Landes d’Armagnac tient bien la route, avec des finances saines et c’est grâce à vous, élus et personnels. Je vous remercie pour le travail que vous avez fait chacun à sa place et selon ses compétences. »

Du nouveau à l’Université thermale

Créé par le 25 fév 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, santé

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

 

Lors de  l’assemblée générale 2019, qui s’est tenue le 13 février 2020, à la Maison du Tourisme et du Thermalisme, en présence des personnalités du Grand Armagnac, des changements importants ont été communiqués pour cette année.

 Le professeur Nicholas Moore laisse sa place au professeur Jean-Claude Baste. Il poursuivra des actions de Prévention, ainsi que  les Ateliers qui ont donné un très bon résultat. En effet  4 959 personnes ont passé le test de reconnaissance des maladies chroniques et des affections cognitives avec un intérêt très net pour « Mieux vivre et le plus longtemps en bonne santé ».

Les liaisons avec les médecins traitants ont permis de freiner la survenue de la maladie d’Alzheimer et les atteintes dépressives.

 Jean-Michel Augré, maire de Cazaubon a assuré l’Université de tout son soutien et l’a encouragée à se développer sur l’ensemble du Grand Armagnac. Une liaison est établie avec la Chaîne Thermale du Soleil pour qu’elle participe à ce succès dans l’intérêt des curistes.

 Le préfet Khrisatte a rappelé les actions faites lors de la construction de la Maison du Thermalisme et il a félicité les responsables pour leur dynamisme et les résultats obtenus.

Le professeur Baste doit prendre contact avec le docteur  Garreau,  avec la Chaîne Thermale du Soleil et le Crédit Agricole d’Aquitaine pour développer les actions qui font de Barbotan, un modèle national indispensable pour le Mieux Vivre et pour la santé des personnes.

12345...18

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...