éducation

Articles archivés

Saint-Jean Bosco labellisé « Génération 2024″ en vue des Jeux Olympiques

Créé par le 11 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, sport

GABARRET

LABEL 2024 profs EPS

Le Collège Saint-Jean Bosco labellisé « Génération 2024″ en vue des Jeux Olympiques

C’est avec beaucoup de joie que madame  Raquel Valmana et monsieur  Grégory Truchot, les deux professeurs d’éducation physique et sportive de Saint-Jean Bosco, ont appris que leur collège venait d’obtenir la labellisation « Génération 2024 » délivrée par monsieur  Bruno Brevet, Directeur académique des services de l’Education nationale des Landes (DASEN) à l’issue du comité de pilotage académique.

Ce label vise à développer des passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif, pour encourager la pratique physique et sportive des jeunes.

À Saint-Jean Bosco, les collégiens font du sport toute la journée vu qu’à chaque récréation, toutes les installations sportives de l’établissement sont directement accessibles aux collégiens, mais ce sont avant tout les sections sportives scolaires (SSS) qui sont le dispositif « Clé » de ces passerelles, car elles s’appuient sur un partenariat établissement-club. Une Section Sportive Rugby dynamique qui depuis 15 ans, a vu ses effectifs croître : sur 200 élèves au collège, 80 sont inscrits à cette section cette année dont 1/3 de filles.

Le 20 mai 2019 la Section renouvelait la signature de la convention de partenariat avec le club de Rugby de Gabarret  (GAS), avec la mairie et avec le comité départemental de Rugby. Tous ces partenaires se sont engagés à faciliter le dispositif.

L’accueil des sportifs de haut niveau dans l’établissement est un autre critère important du label, vecteur d’échanges entre tous les élèves sur les valeurs du sport en général, de l’Olympisme et du Paralympisme.

Cet axe est aussi ancré dans la culture sportive de Saint-Jean Bosco. En effet, depuis 15 ans Patrice Lagisquet, l’ancien ailier de l’équipe de France de Rugby, entraîneur du Biarritz Olympique (1997–2008), des bleus et actuellement de l’équipe de Rugby du Portugal, vient diriger chaque année un entraînement de la section rugby du collège, prodiguer ses précieux conseils et sensibiliser les élèves sur son association.

Cette association  Chrysalide  se bat inlassablement pour que les enfants en situation de handicap soient considérés comme des personnes à part entière.

Pour le collège l’objectif 2024 est évidemment  toujours plus de sport, même si face à la Covid-19 les deux professeurs d’EPS ont dû adapter les pratiques sportives aux gestes barrières, le virus n’a pas réussi à entamer la détermination du duo, qui avec ce nouveau label est en train de mettre en place un projet pédagogique sur les Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

L’ensemble des disciplines est concerné et va construire des séquences pédagogiques dans le cadre des programmes du collège. Selon les niveaux et les programmes, de manière transversale, les professeurs de Français, Histoire-Géographie, Mathématiques, SVT de Saint-Jean Bosco vont intégrer cette notion d’olympisme dans leur cours, notamment un travail sur le vocabulaire sportif, l’héritage de l’Antiquité, les jeux olympiques à Berlin de 1936, la santé et la pratique physique, les statistiques et probabilités…Des interventions avec des intervenants issus du milieu sportif : journaliste, préparateur physique, kinésithérapeute, une initiation aux sports paralympiques, sont prévus, le label facilite les initiatives de ce genre. Un temps fort lors de la journée olympique du mercredi 23 juin contribuera à l’objectif de Paris 2024 : mettre toujours plus de sport dans notre quotidien, même avec la Covid-19.

Man’Gers aux côtés de la Croix-Rouge

Créé par le 06 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, santé, solidarité

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4885

Élodie Carré, nutritionniste, intervenante et animatrice  du Centre permanent d’initiative à l’environnement (CPIE),   a présenté le projet  Man’Gers  de Gers-solidarité,  aux  membres de l’Unité locale de la Croix-Rouge de Cazaubon qui s’occupent  de l’aide alimentaire apportée aux  personnes les plus démunies du canton.

La première phase de ce projet départemental vient de démarrer avec des temps d’immersion auprès des bénévoles et personnes concernées qui s’impliquent ou bénéficient des associations d’aide alimentaire Gersoises.

Élodie Carré a précisé :

« S’alimenter est un besoin vital quotidien pour chacun et devient, de fait, un sujet fédérateur. Le projet Man’Gers a pour but de construire un modèle éducatif et pédagogique départemental, pérenne, adaptable aux publics et aux territoires. Les partenaires déjà actifs sur le sujet de l’insécurité alimentaire sont associés à notre démarche. Ce projet  s’inscrit dans le projet alimentaire territorial (PAT)  qui consiste à   favoriser l’accès à une alimentation de qualité aux populations défavorisées. Les personnes concernées par l’aide alimentaire représentent une population en difficulté sociale et financière. L’intérêt de cette démarche “d’aller-vers” consiste à leur apporter les moyens d’améliorer leur quotidien sur les plans alimentaire, nutritionnel, santé et budgétaire. »

Ces  temps de rencontres ainsi que d’échanges permettront par la suite  aux professionnels du CPIE et de l’association de  diététiciennes (MIAM) d’élaborer à terme une évaluation qui sera basée sur les besoins et demandes du terrain. Cette restitution prévue pour le mois de février va permettre de continuer une construction et une mise en œuvre adaptée du projet, possiblement sous forme d’ateliers cuisine éducatifs, formations ou autres actions thématiques.

« Ces temps d’immersion  au centre de distribution alimentaire de Cazaubon, comme dans les autres, sont pour nous une occasion de répondre à trois questionnements de départ  qui sont les suivants : Quels sont les axes et thématiques qui intéressent les bénévoles ? Les personnes concernées ? Sont-ils les mêmes ? Le modèle, sous forme d’ateliers cuisine éducative initialement envisagés, est-il opportun ? Est-il suffisant pour accompagner au changement? Et à  partir des constats et des échanges sur cette période, nous pourrons choisir quel est le modèle départemental à privilégier, concernant la mise en œuvre de ce projet. » a conclu Élodie Carré.

Pour le moment, les centres de distributions concernés  sont la Maison des solidarités à Auch,  le Secours Populaire de Condom,   le Secours Populaire de Lectoure, la Croix- Rouge de Mirande et l’Unité locale de la  Croix-Rouge de Cazaubon-Barbotan les Thermes.

Vœux du service culturel de la ville d’Eauze

Créé par le 05 jan 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, loisirs, mairie, politique, spectacle

EAUZE

Toute l’équipe du Service Culturel de la Ville d’Eauze vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Qu’elle soit riche de rencontres, d’émotions, de partages et de découvertes, pour les petits et les grands…

Lecteurs, Cinéphiles, amateurs de Spectacles Vivants ou encore d’Expositions…

Les vœux du Musée du Paysan Gascon

Créé par le 05 jan 2021 | Dans : actualité, com.com du Bas Armagnac, économie, éducation, gers, infos, patrimoine, tourisme

TOUJOUSE

carte_de_voeux_2021

Les vœux du Musée du Paysan Gascon

 832-1 route du Musée  32240 Toujouse

05 62 09 18 11

contact@museepaysangascon.fr

https://www.museepaysangascon.fr/

L’accueil enfants parents se met en place

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, éducation, gers, infos, mairie, politique, service social, solidarité

 GRAND ARMAGNAC

IMG_4119

À Castelnau d’Auzan-Labarrère, l’accueil enfants parents se met en place sur la commune.

À partir du mois de janvier, les premiers et troisièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à l’ALSH rue des Écoles.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté de communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les premiers et troisièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance Jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

Et à Gondrin

L’accueil enfants parents se met en place aussi sur cette   commune

À partir du mois de janvier, les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à la salle des associations, au 29 de la rue des Ardouens.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté des communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un  adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

Le port du masque est obligatoire

Créé par le 09 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, santé, solidarité

GERS

Cazaubon, Eauze…

Mardi 8 décembre, Xavier Brunetiere, préfet du Gers, suite à plusieurs considérations, notamment celle qui précise que le virus circule de manière active dans l’ensemble du Gers, ainsi que suite à l’avis du directeur général de l’Agence régionale de santé d’Occitanie,  afin de prévenir les risques de propagation des infections, par arrêté préfectoral, a rendu obligatoire sur la voie publique et dans l’ensemble des lieux ouverts au public, le port du masque de protection pour les personnes de onze ans et plus dans les communes suivantes :

Auch, Eauze, Lectoure, Mirande, Pajaudran, Marciac, Barcelone du Gers, Fleurance, Lombez, Nogaro, Riscle,  Mielan, Cazaubon, Gimont, Masseube, Pavie, Samatan, Condom, L’isle-Jourdain, Mauvezin, Plaisance, Vic-Fezensac.

Cette obligation s’impose tous les jours de 6 à 21 heures, à compter du 8 décembre et jusqu’au lundi 28 décembre.

La préfecture justifie cette décision par le rebond de l’épidémie, avec un taux de positivité des tests de 14,2 % la semaine dernière (le seuil d’alerte est fixé à 10 %).

 

Des microfusées au programme

Créé par le 03 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes

 GABARRET

IMG_4843

Au mois d’avril 2017, les élèves de Terminale systèmes numériques (SN) du lycée professionnel Saint Joseph de Gabarret, soutenus par le Centre d’études spatiales (Cnes) et accompagnés  par l’association Planète Sciences, avaient envoyé un ballon stratosphérique avec des expériences conçues et construites par eux.

À leur tour, au mois de juin 2019, les futurs bacheliers,  avec le même professeur d’électronique, Thomas Marguerat, se lançaient dans l’aventure comme leurs prédécesseurs, en apportant des améliorations sur le matériel embarqué. Le ballon emportait avec lui des appareils de mesures atmosphériques, deux capteurs photographiques pour enregistrer des prises de vues du sol et de l’horizon, et parmi les nouveautés embarquées, un traceur GPS qui a envoyé  les données en basse résolution.  Les élèves, en voiture, ont récupéré  la nacelle en Dordogne, après un vol à 27 kilomètres d’altitudes.

Cette année, la nouvelle génération d’étudiants,  se lance dans un nouveau  projet avec l’aide de Planète Sciences et du Cnes. Avec ce projet fusée, les élèves veulent mettre en pratique les compétences et les savoirs acquis en électronique embarquée.

Jeudi 26 novembre après-midi,  Bruno Roubinet de Lacq Odyssée (antenne 64 de Planète sciences), et animateur du Rocketry Challenge, a rencontré les élèves. L’animateur,  à l’aide d’un diaporama,  a présenté le père des fusées, les différents styles de fusées,  les moteurs ainsi que  les  énergies. Après avoir abordé les minifusées, l’intervenant a présenté en détail les microfusées, celles  que les élèves de Terminales construiront  et  qu’ils utiliseront pour leurs expériences, avec une campagne de tir qui, en principe,  aura lieu  à la fin de l’année scolaire.

 Bruno Roubinet leur a rappelé que pour construire leurs fusées, ils peuvent utiliser n’importe quels matériaux, tube en carton, PVC… : «  mais surtout, il vous faudra rendre les fusées stables avec les ailerons. Pour cette campagne de tir, nous nous occuperons d’obtenir toutes les autorisations nécessaires. L’altitude maximale autorisée pour ce genre de fusée est de 300 mètres.  »

Les élèves ont déjà constitué les différentes équipes qui fabriqueront les microfusées de leur choix et qui seront évidemment décorées en classe d’arts plastiques. Ces fusées auront à leur bord  des Raspberry Pi afin de prendre différentes mesures, photos, vidéos…

Bruno Roubinet a construit devant les étudiants  très attentifs, une microfusée et les a conviés à se rendre autour de la rampe de lancement, pour découvrir la puissance des moteurs.  La fusée fut solidement attachée pour éviter qu’elle s’envole, puis la mise à feu a été donnée, les moteurs se sont allumés avec évidemment projection de flammes et la fumée a envahi momentanément la cour. La majorité des élèves, en ont profité pour filmer où photographier l’événement.

L’animateur   Bruno Roubinet, reviendra prochainement au lycée avec un logiciel en informatique qui  facilitera   la réalisation de leurs fusées.  

IMG_4810IMG_4822IMG_4829

Aides aux personnes fragiles

Créé par le 02 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, éducation, gers, infos, santé, service social, solidarité

 GERS

Communiqué de la Préfecture du Gers

L’État accompagne les associations

La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, comme la première, touche particulièrement les personnes les plus précaires. L’action des pouvoirs publics, comme en mars dernier, doit avoir pour effet de les protéger et de ne pas dégrader leurs conditions de vie.

Les actions de lutte contre la précarité doivent pouvoir se poursuivre, notamment pour l’accès aux denrées alimentaires et aux masques de protection pour les publics les plus fragiles.

Pour contribuer à cet objectif, les services de l’État dans le département ont mobilisé une aide exceptionnelle de 215 637 euros en 2020 (contre 20 338 euros en 2019) au bénéfice des associations d’aide alimentaire du Gers qui consacrent toute leur énergie pour répondre aux besoins en très nette augmentation.

Afin de permettre aux personnes en situation de précarité et aux professionnels et bénévoles qui les accompagnent de se protéger en respectant les gestes barrières, le Gouvernement a décidé de leur fournir gratuitement des masques.

Ainsi, après une première dotation au printemps, une seconde opération d’envoi de masques lavables aux personnes titulaires de l’Aide médicale de l’Etat (AME) et de la Complémentaire santé solidaire (CSS) a débuté via La Poste.

En complément, une nouvelle distribution de 114 000 masques jetables à usage unique est mise en place d’ici la fin de la semaine dans le Gers.

Comme pour la première distribution, ces masques sont fournis par Santé Publique France et sont adaptés à un usage grand public.

Continuons à respecter le confinement

Créé par le 02 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Continuons à respecter le confinement.Mettons en œuvre les gestes barrières  partout et toujours

Depuis plusieurs jours, des résultats encourageants sont enregistrés au niveau national : recul du nombre de cas journaliers, baisse des patients covid hospitalisés et admis en réanimation. Cette évolution a permis d’alléger certaines mesures du confinement à compter du 28 novembre puis d’atteindre de prochaines étapes de lutte contre la COVID-19 le 15 décembre et le 20 janvier.

La limite des 1 km – 1 heure passe à 20 km – 3 heures, afin de permettre à chacun de sortir à l’extérieur, pour marcher, faire du sport, profiter de la nature. Mais elle ne vise pas à permettre des visites à des amis ou à la famille. En outre, les activités extra-scolaires peuvent être réalisées dans les établissements de plein air, dans le respect des protocoles sanitaires. L’ensemble des commerces qui étaient jusque-là fermés, quelle que soit leur taille, ont rouvert.

À compter du 15 décembre, si les objectifs sanitaires sont atteints, le confinement pourra être levé et un couvre-feu instauré de 21 heures  à 6 heures.

Le confinement reste de rigueur jusqu’au 15 décembre. Xavier Brunetière, préfet du Gers, en appelle à la responsabilité de chacun pour maintenir l’effort consenti jusqu’à présent. Il s’agit de se protéger et de sauver des vies

Pour atteindre les objectifs sanitaires, nous devons respecter le confinement et les gestes barrières afin de continuer à faire baisser la circulation du virus.

Le virus circule toujours dans le département. 2 766 cas confirmés ont été recensés dans le Gers depuis le début de l’épidémie. Et le taux d’incidence qui avait atteint en moyenne glissante en fin de semaine dernière 80,5 s’élève depuis plusieurs jours à plus de 100, soit un niveau d’incidence supérieur à la moyenne de l’Occitanie.

Depuis quelques jours, deux situations de cas groupés en milieu professionnel ont été enregistrées dans le Gers. Le Ministre de la santé recommande que les visiteurs des personnes âgées en résidence réalisent un test avant leur visite.

Actuellement 39 personnes sont hospitalisées dont 5 en réanimation.

71 personnes ont perdu la vie depuis le début de l’épidémie dont 18 au mois de novembre.

Il est impératif de respecter les gestes barrières et le port du masque le plus largement possible, pour nous protéger et protéger les personnes vulnérables.

La sécurité sanitaire nécessite la mise en œuvre en tous temps et tous lieux des gestes barrières permettant de se protéger et de protéger les autres :

-  se laver les mains ou les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique,

   - maintenir une distance d’au moins un mètre entre les personnes et le cas échéant porter le masque lorsque cette distance ne peut être garantie.

  – porter un masque quand c’est obligatoire ou quand la distance ne peut être respectée.

  -aérer votre logement ou votre lieu de travail toutes les heures.

Nous devons aussi continuer à recourir très largement au télétravail.

Tousanticovid

Afin de stopper au plus vite les chaînes de contamination, une application basée sur le Bluetooth, informe les personnes ayant été à proximité d’une personne diagnostiquée positive afin qu’elles puissent être prises en charge le plus tôt possible.

Cette application est disponible au téléchargement sur :

Apple Store : https://apps.apple.com/app/id1511279125

Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.gouv.android.stopcovid

Récré à vie propose le calendrier de l’avent

Créé par le 02 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, landes, loisirs

Entête Récré A Vie

L’association Récré à Vie,  organise, entre autres, des actions éducatives et des animations tant pour les enfants que pour les adultes.

Aussi, nous souhaitons pouvoir contribuer à permettre aux familles de vivre le plus sereinement possible le contexte actuel, en leur proposant une quatrième animation entièrement gratuite, via Internet : « Le calendrier de l’avent ».

Cette animation se joue en famille ou entre amis avec des surprises pour petits et grands.

Régulièrement au fil des jours, du 01/12/2020 au 25/12/2020, les familles découvriront les surprises qui les attendront : plein d’activités à faire, des animations à partager, des recettes à réaliser, juste pour le plaisir.

Afin de participer à l’animation, les participants doivent s’inscrire à partir du lien ou du QR Code suivant : https://frama.link/recreavie-calendrier-de-lavent

12345...20

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...