Lot et Garonne

Articles archivés

Les glaces à l’Italienne de Maryline

Créé par le 12 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, gastronomie, gers, infos, landes, Lot et Garonne

 GABARRET

IMG_4246

Maryline Sauvaget, vient d’effectuer une reconversion professionnelle, et depuis peu, les gabardans la retrouvent tous les dimanches matin, au marché du placeau, les cazaubonnais  au marché du mercredi matin de Barbotan les Thermes, le mercredi soir, elle est à Francescas (47), le jeudi soir à Condom et le samedi, elle prévoit d’être dorénavant présente à Saint Laurent (47).

Maryline propose des glaces à l’Italienne (vanille, fraise, mix vanille et fraise), ainsi que des sundaes (glace vanille) coulis au choix, notamment au caramel et beurre salé, caramel, chocolat, café, fruits rouges.

Sa clientèle peut aussi savourer  « La Pourquoi pas » qui est une glace à la fraise XXL et coulis fruits rouges.

Évidemment à la demande de sa clientèle, Maryline peut se déplacer pour des mariages, des fêtes familiales…, et elle est ouverte aux grosses manifestations.

Elle fournit aussi en glaces, les restaurants.

Pour la saison hivernale, la marchande de glaces prévoit de vendre des gaufres et autres gourmandises.

L’Armée de l’air recrute

Créé par le 09 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne

Cliquer sur la photo pour l’agrandir

newsletter-MTA JUILLET 2020

Crash d’un ULM

Créé par le 07 juil 2020 | Dans : actualité, fait divers, gers, Lot et Garonne

SOS

Dimanche, peu après midi, un ULM qui avait décollé de Montréal du Gers  aurait pris feu après l’explosion de son moteur, d’après les témoins. L’ULM a alors chuté à pic et s’est écrasé dans un  champ  Le pilote n’a pas survécu à ses blessures.

Bruno Etrillard rouvre sa pâtisserie-boulangerie

Créé par le 02 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, économie, gastronomie, gers, infos, landes, Lot et Garonne

 GABARRET

IMG_4183

Vendredi 3 juillet, les gabardans, auzanais, cazaubonnais, ainsi que la clientèle du mézinois, vont certainement apprécier la réouverture  du commerce «  Aux délices de Gabarret » 135 rue du fort.

La pâtisserie-boulangerie était fermée depuis le 31 janvier 2020, et une affiche signalait que le magasin était à louer ou à acheter.

Bruno Etrillard, pâtissier et boulanger, tenait ce commerce depuis 23 ans,  et évidemment avait réussi à fidéliser une clientèle de plus en plus importante, grâce à son savoir-faire et la qualité de ses gâteaux, pains, glaces, viennoiseries, chocolats de Noël et de Pâques…

Suite à des ennuis de santé, il avait été contraint d’arrêter son métier et envisageait la vente du magasin. La santé revenue, c’est avec enthousiasme et avec sa vendeuse Amélie Dardè qu’il rouvre  son commerce. Amélie Dardè a retrouvé son emploi, qu’elle occupe depuis 13 ans.

Avec cette réouverture, en complément de sa grande variété de pains, pains bio, sans sel, sans gluten, pains de campagne, complet…, Bruno va la compléter en proposant une nouveauté «  la baguette tradition » avec une farine spécifique.

Au niveau de la pâtisserie,  sa clientèle retrouvera  toutes les pâtisseries qu’elle a savourées durant ces nombreuses années et qui ont contribué à la bonne réputation de la pâtisserie de Gabarret.  

Bruno rappelle :

«  Tout est fabriqué maison, pâtes, crèmes  viennoiseries… J’achète la matière première, car je tiens à la qualité des produits que je propose à ma clientèle. Avec le retour de la saison estivale, la clientèle retrouvera les glaces, sorbets aux fruits, omelettes norvégiennes… »

Aux Délices de Gabarret  est ouvert, vendredi, samedi et lundi, mardi de 6 h 30 à 13 heures et de 15 h 30 à 19 heures, ainsi que le dimanche de 6 h 30 jusqu’à 13 heures. La pâtisserie-boulangerie est fermée mercredi et jeudi.

Pour passer des commandes ou prendre des renseignements auprès d’ Aux Délices de Gabarret, s’adresser au  05 58 44 95 87.

Faites suivre l’information.

Des touche-à-tout

Créé par le 19 juin 2020 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne, travaux

ESCALANS-GABARRET

IMG_4115

Le cardan du gyrobroyeur

Tout a commencé par le cardan du .gyrobroyeur. Il était très attaché à son gyrobroyeur. Ils faisaient une bonne équipe. Ce jour là, j’ai constaté  son absence et le gyrobroyeur sans son compagnon est inutilisable.

Tout d’abord avec mon imagination et ne voulant pas y voir le mal, j’ai pensé qu’il avait rencontré une cardanne gabardanne et rêvait de se mettre en couple pour avoir de petits cardans.

Après avoir réalisé  que les cardans ne se font qu’en usine et à la chaîne, je me suis rendu à l’évidence, une personne a du croire que mon pré devant ma maison et séparé de la route par une haie, devait être une casse de  matériel agricole, libre-service et gratuit.  Ce personnage  est peut-être collectionneur de cardan ou il avait cassé le sien.

Maintenant, une chose est sûre, l’individu au C15 blanc en stationnement au carrefour,  sur le coup m’avait paru bizarre, le temps que j’arrive, le cardan et le C15 avaient disparu.

Le voleur a fait une bonne affaire et j’ai dû évidemment acheter un nouveau cardan. Merci à cette personne indélicate  qui réalise des économies sur le dos des autres.

IMG_4114

Un vérin séduisant

Suite à cette mésaventure, certainement de nuit,c ’est le vérin de la faucheuse qui  a tapé dans l’œil d’un autre touche à tout. Là, je n’ai rien vu, ni entendu. Quand j’ai voulu atteler tant bien que mal  la faucheuse au tracteur, le vérin s’est partagé en deux, et une partie est tombée à terre.

 Croyant que je venais de le casser,  j’ai appelé l’entreprise BusiPagri , située à la ZA Lamarraque 40310 Gabarret, et  Ludovic Busipelli est arrivé rapidement pour constater qu’une personne avait commencé à démonter le vérin, et pour une cause inconnue, l’a remonté, surement vite, en partie et  à l’envers. Il l’a même rafistolé  avec du fil de fer.

 L’apprenti mécanicien noctambule, devrait suivre des cours de mécanique  chez un bon garagiste ou  travailler de jour. Cette méthode permettrait aux propriétaires et à la gendarmerie de lui apprendre l’honnêteté.

Ces deux personnages, celui du cardan et celui du vérin,  sont surement pour les commerces de proximité et  si possible gratuits.

Solidarité avec les artisans et commerçants locaux 

IMG_4109

Depuis le déconfinement, les élus régionaux, départementaux, maires…,  invitent la population locale à soutenir les commerçants et artisans de leur territoire, en les faisant travailler en priorité. C’est aussi en cette période difficile, un témoignage de solidarité envers ceux qui ont décidé de rester proches de la population rurale. L’entreprise BusiPagri, située à Gabarret, en fait  partie.

Elle  est spécialisée dans la réparation de tracteurs, machines agricoles, ainsi que la vente de matériels neufs et d’occasion.

Elle  est fortement impliquée aussi dans la motoculture, notamment dans la  réparation de tondeuses à gazon, tronçonneuses, débroussailleuses, ainsi que dans la vente de machines neuves ou d’occasion pour l’entretien des parcs et jardins.

Bureau de BusiPagri : 05 58 44 90 97.

Une fête de la musique différente, solidaire et numérique

Créé par le 17 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fête, gers, infos, landes, loisirs, Lot et Garonne, musique, spectacle

Communiqué de la Préfecture

Le 16 juin 2020

Depuis sa création par le ministère de la Culture en 1982, la Fête de la Musique est devenue un événement fédérateur, un grand mouvement populaire, national et international. En cette année marquée par l’épidémie de la Covid-19, la manifestation sera inédite. Afin de garantir la sécurité de toutes et tous, elle intégrera les normes sanitaires en vigueur et ne devra pas créer de rassemblements physiques non autorisés.

La Fête de la musique doit permettre de rassembler autour de la musique et des artistes.

La Fête de la Musique 2020 pourra se dérouler comme suit :

 Des concerts pourront se dérouler dans des lieux autorisés à accueillir du public dans le respect des règles sanitaires sous la responsabilité du dirigeant du lieu et en plein air sous la responsabilité d’un organisateur avec respect des distanciations physiques dans des lieux permettant de fixer une jauge en veillant à ne pas créer d’attroupement à proximité.

 Les rassemblements de plus de 10 personnes étant toujours interdits sur le domaine public, les concerts spontanés ne sont pas autorisés, néanmoins, les manifestations sur la voie publique peuvent faire l’objet d’un régime dérogatoire. Cela nécessite une autorisation préalable du préfet de département, en lien avec le maire, après déclaration par l’organisateur pour des rassemblements de plus de 10 personnes, dès lors que les conditions d’organisation permettent de garantir le respect des contraintes sanitaires.

Pour les maires qui le souhaiteraient, cette disposition leur permet d’organiser, en lien étroit avec le préfet, des évènements très encadrés sur la voie publique dès lors que le respect des contraintes sanitaires peut être garanti.

2020 doit célébrer un art populaire qui a aidé un grand nombre de citoyens à traverser plus sereinement le confinement. Ce dimanche, plusieurs événements marqueront les ambitions de la Fête de la musique :

 Solidarité

Afin de saluer l’ensemble des soignants, des concerts réservés aux patients et personnels soignants et à leurs familles seront organisés dans des hôpitaux notamment dans les régions Hauts-de-France,

Occitanie, Ile-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Normandie, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine, Centre Val de Loire, Pays de la Loire.

De nombreux artistes ont répondu avec enthousiasme et engagement dans un élan de solidarité. Parmi eux : Tim Dup, Laura Cahen, Yves Jamait, Cyril Mokaiesh, Sofaz, Angélique Kidjo, Zoe’s Shanghai, Clarika, Bazbaz, Tété, Les amis de Brassens, Des lions pour des Lions.

 Nouveauté musicale

Jean-Michel Jarre présente « Seuls ensemble », à 21h30 un concert en réalité virtuelle. Il diffusera une performance musicale depuis son studio, et pourra être simultanément présent sous forme d’avatar sur VRrOOm devant un public d’avatars du monde entier. Le concert sera accessible à tous, et dans le monde, avec une diffusion en temps réel du studio de l’artiste sur l’écran géant du monde virtuel placé derrière son avatar. Le concert, grâce aux caméras virtuelles installées sur VRChat qui le capteront sera retransmis sur les chaînes YouTube du ministère de la Culture et de Jean-Michel Jarre.

 Chanter

Tous les musiciens de France, qu’ils soient amateurs ou professionnels, qu’ils jouent de la musique ancienne ou du jazz, du rock ou de la variété, sont invités à interpréter ou réinterpréter : Chanson sur ma drôle de vie de Véronique Sanson, le 21 juin au même moment, juste après 20 heures.

Chez soi, sur son balcon ou à sa fenêtre, dans son jardin ou dans sa cour, sur les réseaux sociaux, chacun pourra ainsi participer à la Fête de la Musique et contribuer à créer une grande fresque musicale sur tout le territoire.

Un tutoriel créé par des artistes sera mis à disposition sur www.fetedelamusique.fr et ses réseaux sociaux pour que chacune et chacun puisse s’approprier la chanson.

 Danser

Le Hall de la chanson organise Le bal ménager pour faire danser chez soi, sur des chansons de Boris Vian (accessible à 18 heures sur la chaîne Youtube du Hall de la chanson. Boris Bergman présentera 5 chansons de Boris Vian qu’il a arrangées et 3 de ses créations inspirées de personnages des romans de Boris Vian pour des chorégraphies originales, créées par des chorégraphes choisis avec la complicité́ de Dominique Boivin.

 Voyager

La Fête de la Musique est aussi internationale et s’étend sur les 5 continents. L’Institut Français organise des éditions numériques avec des artistes français et du monde entier.

 Plus de 50 événements et une centaine d’artistes seront ainsi à découvrir sur la plateforme participative Mélo (https://www.melo-app.com/).

L’audiovisuel public s’associe à cette édition exceptionnelle grâce à une programmation inédite :

Radio France– 5 soirées spéciales sur 3 jours

 19 juin – Sur France Bleu: retransmission de la soirée Tous ensemble pour la musique. En direct à partir de 21heures, depuis l’Accor Arena (partenariat France TV)

19-20 -21 juin – Sur FIP, trois jours pour fêter toutes les musiques à partir de 19 heures: best of des sessions d’enregistrement live de Maisons-Laffitte Jazz Festival, journée dédiée au Disquaire Day suivie d’une Nuit de la Création

 20 juin – Sur Mouv’, Soirée Hip Hop 100% féminin, en direct à partir de 20 heures, depuis le Studio 104 de la Maison de la radio

 21 juin – “Tout pour la musique” – France Inter investit l’Olympia pour y célébrer la musique (sans public) avec 4 concerts live inédits présentés par Rebecca Manzoni (Pomme à 11 heures, Louise Attaque à 18 heures, Katerine à 21heures et un DJ Set de Crécy à 22 heures), rediffusion des meilleurs moments des « soirées pyjama du confinement » avec Stephan Eicher, Louis Chedid, Christine and the Queens, Clara Luciani et Izia, et L’atelier fantôme de Vincent Josse en hommage à Christophe.

21 juin – sur France Musique, soirée spéciale réunissant des artistes de musique classique, de comédie musicale et de jazz, avec la participation des musiciens de l’Orchestre National de France dans une première partie, puis ceux de l’Orchestre Philharmonique de Radio France (en direct de 20 heures à 23 heures depuis le Studio 104)

Arte

21 juin – Journée spéciale Beethoven à l’antenne à partir de 15 h 05

Et weekend festivals sur le site internet avec notamment le Hellfest et des festivals de pop-rock en Allemagne.

France Télévisions

19 juin – Soirée – concert Tous ensemble pour la Musique en direct de l’Accor Hotel Arena (sans public) avec des artistes de la scène française

 Sur France.tv, lancement le 18 juin d’un programme sur la chanson française

 20 juin sur France 5, les meilleurs moments de Musique en Fête

www.fetedelamusique.fr, le site de la Fête de la Musique relaiera toutes les initiatives qui respectent les normes sanitaires en vigueur, notamment celles des opérateurs du ministère de la Culture.

À noter:

Pour les bars, cafés et restaurants, l’organisation de concerts relève de la responsabilité de l’exploitant du lieu : ils sont déconseillés dès lors qu’ils sont susceptibles de générer des rassemblements non maîtrisés sur la voie publique.

Récré à Vie propose un nouveau jeu

Créé par le 16 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fête, gers, infos, landes, loisirs, Lot et Garonne

GERS-LANDES

Entête Récré A Vie.gif

L’association Récré à Vie, qui organise, entre autres, des actions éducatives et des animations tant pour les enfants que pour les adultes, propose un nouveau jeu.

Mathurin Birba, vice-président de Récré à vie précise :

« Après le déconfinement, nous poursuivons nos animations à destination des familles et souhaitons leur proposer une nouvelle animation « Enquête policière sur le thème de la Fête de la musique ».

Cette animation entièrement gratuite et via Internet, se joue en famille avec des épreuves interactives pour petits et grands.

L’événement aura lieu le dimanche 21 juin à partir de 14 heures.

Afin de participer à l’animation, les participants doivent s’inscrire à partir du lien suivant : https://forms.gle/ikVwPYGyrmGD8dSe8

Serge Lapisse revient avec un nouveau livre « Croire à demain »

Créé par le 16 juin 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, livres, Lot et Garonne, politique

GRAND ARMAGNAC

bserge-lapisse-entreprend

L’auteur, poète, philosophe, et cinéaste, bien connu dans le Gers, car  il habitait précédemment à Eauze, vient de sortir un nouveau livre « Croire à demain »  (Prix 18 euros).

Serge Lapisse  est titulaire d’un doctorat en droit. Il  s’est lancé dans l’écriture après sa thèse «La Médecine du Travail». Ayant acquis, en autodidacte, des connaissances en Sciences Humaines, il a écrit et fait éditer des essais philosophiques et sociologiques, tel «Notre Monde en Mutation» et des romans comme «L’Appel de la Vie». La poésie l’a aussi inspiré avec des recueils comme «L’Annonce d’un Printemps».

Dans sa quinzaine d’ouvrages et ses publications dans des revues en France et à l’étranger, qui lui ont valu plusieurs récompenses littéraires, il propose ses réflexions face à un monde en mutation permanente. Il a, de plus, organisé durant quatorze ans un concours littéraire et une fête littéraire et artistique et a aussi réalisé un film documentaire sur l’écologie.

Dans ce nouvel  ouvrage, Serge Lapisse  tente d’ouvrir une brèche sur le futur, pour montrer les différents changements qui vont s’opérer dans nos sociétés en pleine mutation. Il nous révèle, derrière les nuages qui s’amoncellent, un nouveau monde qui prend naissance. Au travers du rideau déchiré, il fait apparaître le choc des cultures, les turbulences de tout ordre, donne un aperçu de structures sociales harmonieuses et humaines. Celles-ci se mettent en place à petite échelle, mais aussi au niveau des pays pour aller vers un monde accompli

Les lecteurs  y découvriront  en particulier: Des hommes et des femmes à l’approche différente.

Des moyens de communication mieux adaptés et une intégration sociale réussie.

 L’arrivée de l’ère de la créativité, avec un revenu d’existence et une vraie démocratie participative.

Des formes d’économie pour des entreprises nouvelles favorisant un mieux-être humain, et aussi cette écologie moderne qui prend place par sphères et développe des énergies propres.

Une ouverture sur le futur nous est nécessaire pour mieux vivre le présent, c’est le propos de ce livre.

Les personnes intéressées peuvent se procurer   le présent ouvrage soit en librairie, soit à la Maison d’Édition Spinelle, sans frais d’envoi (pour la France métropolitaine.)

Éditions Spinelle 49, rue de Ponthieu 75008. Paris (site: www.editions-spinelle.com), ou auprès de l’auteur à Pessac (33), avec ou sans dédicace:

mail: sergeguy.lapisse@orange.fr

Tel: 06 30 49 74 74

Maltraitance des personnes âgées : lutter contre l’isolement grâce au voisinage

Créé par le 12 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne, santé, solidarité

GERS, LANDES

07

Le 15 juin aura lieu la Journée Mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées. La semaine dernière une enquête de l’association Petits Frères des Pauvres révélait que 720 000 personnes âgées n’avaient eu aucun contact avec leur famille pendant le confinement : il est temps d’agir !

Si la solidarité envers les personnes isolées, en particulier les personnes âgées, a pris de l’ampleur durant le confinement, la crise sanitaire liée au coronavirus remet aussi sur le devant de la scène les discriminations et l’âgisme dont sont victimes les seniors. C’est ce qu’illustre notamment la proposition de l’économiste belge Jan-Emmanuel de Neve d’instaurer une « taxe corona » payée par les personnes âgées.

En avril dernier, Ergocall a réalisé une vaste étude qui souligne que la moitié des personnes âgées les plus précaires recevaient moins de visites depuis le 17 mars ; une situation provoquée par le confinement mais aussi par le risque sanitaire (33,7 % des aidants professionnels ont été contraints de diminuer, voire d’annuler, leur passage au domicile de seniors).

Mais, la détresse de l’isolement n’est malheureusement pas nouvelle et pas uniquement liée à cette période inédite. D’après une enquête réalisée par l’INSEE en septembre dernier, 6,6 millions de Français âgés de 16 ans ou plus souffrent d’isolement et déclarent avoir moins d’un contact par semaine (septembre 2019). Parmi les personnes les plus concernées : les seniors. 6% des personnes âgées de 60 ans et plus sont isolées à la fois des cercles familial et amical, soit 900 000 personnes. Et 2% des personnes âgées de 60 ans et plus sont isolées des quatre cercles de sociabilité à la fois (familial, amical, de voisinage et des réseaux associatifs), soit 300 000 personnes dites en situation de « mort sociale ».

De nombreuses études révèlent que la solitude peut avoir des conséquences dramatiques. Comme l’indique la revue Sciences et Avenir début 2020, la solitude peut augmenter le risque de mortalité de 29%, une influence comparable à celle du tabagisme ou de la consommation d’alcool, et peut également influer négativement sur la santé mentale et cardiovasculaire.

À l’approche de la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées organisée le 15 juin prochain, l’éclairage de Charles Berdugo, fondateur d’Ensembl’, pourrait vous intéresser.

En effet, si le réseau social de proximité Ensembl’ favorise l’entraide entre voisins et permet aux acteurs de la ville de lutter contre l’isolement des populations, son action est décuplée par l’outil professionnel dédié aux collectivités Solidar-IT. Ce dispositif numérique innovant de coordination et de développement de nouvelles formes de solidarité permet de recréer du lien social. Différentes villes comme Le Havre ou Pau l’ont déjà adopté.

 

A PROPOS D’ENSEMBL’ ET DE MA-RESIDENCE

 Avec plus de 200 000 utilisateurs et près de 200 collectivités partenaires, Ensembl’ et Ma-residence constituent le 1er réseau social français d’échange et d’entraide entre voisins. Ensembl’ est le réseau de voisins de quartier, Ma-residence est dédié à la vie de l’immeuble. Entièrement gratuits, sécurisés et sans publicité, les deux sites et leur application respective ont vocation à faciliter le partage local et à permettre aux habitants et aux acteurs de la vie locale (collectivités, associations, commerces, bailleurs, promoteurs, établissements seniors, résidences étudiantes, etc.) d’échanger plus facilement des informations et des services. Depuis 2015, Ensembl’ a placé le renforcement de la solidarité envers les personnes isolées au cœur de sa mission, proposant alors un dispositif innovant dédié à soutenir les collectivités dans leur démarche de solidarité locale vis-à-vis des seniors et autres personnes isolées grâce aux ressources du voisinage.

www.ensembl.fr

www.ma-résidence

 

 

La vie d’ici

Créé par le 03 juin 2020 | Dans : actualité, infos, Lot et Garonne

 Sainte Maure de Peyriac

Patrick Andrieu et Henri Portes.

Photo: Patrick Andrieu

Photo: Patrick Andrieu

 Madame Yvette Carpi de Sainte Maure de Peyriac est devenue arrière, arrière-grand-mère du petit Arthur Favaro né le 27 Avril 2020. Toutes nos félicitations aux parents, grands- parents, et évidemment à Yvette Carpri.

1234

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...