mairie

Articles archivés

Un nouveau Comité des fêtes très motivé est en place

Créé par le 27 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, fête, infos, landes, loisirs, mairie, tradition

 GABARRET

DSC_0002 (24)

 Vendredi soir, à la salle des associations, a eu lieu une réunion rassemblant le maire, ses adjoints, les membres du bureau du nouveau Comité des fêtes récemment constitué et quelques bénévoles

Stéphane Barlaud, maire de Gabarret, a ouvert la réunion en félicitant le nouveau bureau. Il a rappelé l’attachement de la municipalité aux fêtes, ainsi que tout l’investissement des élus et des services municipaux aux côtés du Comité des fêtes, pour assurer le bon déroulement de ces moments festifs.

Amélie Silva Barrère, coprésidente du Comité des fêtes, a présenté  les membres du bureau à l’assistance. Il s’agit du coprésident David Cuonzo, de la vice-présidente Marie-Claude Gilles, de la secrétaire Valérie Laffite, du trésorier Benoît Pelloquin et de son adjoint Jean-Louis Gardère.

Ce soir-là, les membres du bureau ont abordé rapidement le bilan des fêtes précédentes en précisant qu’ils étudiaient les animations qui avaient bien marché et celles qui ne seront, en principe, pas reconduites.

Stéphane Barlaud a apporté les précisions sur l’engagement de la municipalité :

« Nous avons toujours soutenu le Comité des fêtes. Ces dernières doivent être organisées en tenant compte  des conditions financières suite aux augmentations de l’énergie. Nous ne pouvons pas faire des fêtes avec des moyens financiers faramineux… »

David Cuonzo a précisé que le Comité des fêtes compte mettre en valeur le GAS et le rugby, puisque 2023 sera l’année du mondial.

L’important maintenant est de recréer des liens avec toutes les associations… »  

Richard Lazartigues, adjoint au maire a exprimé son désaccord avec  la déclaration de l’ancien président du Comité des fêtes :

« Les reproches qui sont faits à la municipalité gabardanne ne correspondent pas à la réalité. Nous avons toujours accordé les subventions nécessaires au Comité des fêtes. Le personnel des services techniques a toujours été fortement impliqué pour assurer le bon déroulement des festivités. Quant aux associations qui ont été mises en cause, et qui n’ont pas, soi-disant, joué le jeu, elles m’ont confirmé qu’elles s’étaient impliquées et qu’elles avaient joué le jeu… »

Stéphane Barlaud et Richard Lazartigues    ont encouragé les membres du nouveau bureau et les ont invités à se mettre dès maintenant au travail pour les fêtes de 2023.

Bonne reprise à l’Amicale bouliste

Créé par le 26 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, sport

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

photo AG 1

C’est dans une très bonne ambiance et en présence de Céline Bibé, conseillère municipale déléguée à la vie associative et à la culture, qu’a eu lieu l’assemblée générale de l’Amicale bouliste Barbotan- Cazaubon.

Pour assister à cette assemblée, tous les membres licenciés au club ont répondu présent.

L’assistance a été conviée à rendre hommage par une minute de silence à Gilbert Laburthe, un pétanqueur barbotannais très assidu, fidèle au club, décédé au mois de septembre 2022.

Le compte rendu moral a été présenté rappelant qu’après deux années sans activité à cause du Covid, la reprise pour l’année 2022 eut lieu en douceur.

Le club de pétanque compte 13 licenciés et pour l’année 2022, il n’a pas organisé de concours officiel.

Le concours du jeudi soir pour l’ouverture des fêtes patronales de Cazaubon a obtenu un bon succès avec 54 triplettes qui ont pris beaucoup de plaisir à jouer dans les arènes. Les membres du club ont tenu la buvette et vendu des sandwiches. Ce fut une belle soirée pour tous.

La saison sportive a été détaillée :

« Le championnat des vétérans : les jeudis des mois d’avril et mai, le club concourait en division 2. Un bon parcours en poule, l’équipe se classe 1ère avec des victoires sur les équipes de Marciac, Réans, Aignan, Plaisance, Urgosse, Saint-Mont/Viella pour une défaite contre l’équipe d’Estang. En 8ème de finale, victoire contre l’équipe de Jegun et ainsi Barbotan accède à la division 1 pour l’année 2023, en quart de finale victoire contre l’équipe de Mirande, hélas en demi, défaite contre Saint-Mont/Viella……… des regrets certes mais tout de même un bon parcours et des remerciements à ceux qui ont participé : Bernard Dauba, Jacques Larrieu Joël Expert, Joël Léon, Vincent Ramos, Patrick Couerbe, André Montaut, Didier Expert.

Le compte rendu financier a été présenté et révèle un solde positif

Lors du renouvellement du bureau, plusieurs membres ont proposé d’intégrer le bureau et dans la foulée ont été nommés :

Président ; Jacques Larrieu,

Vice-Présidents : Serge Buosi, Bernard Dauba

Secrétaire : Didier Expert

Secrétaire adjoint : Patrice Hueso

Trésorier : Joël Expert

Trésorier adjoint : Joël Léon

Projets

Pour l’année 2023, le club augmente le nombre de licenciés avec l’arrivée de cinq nouvelles recrues dont une féminine. Le bureau espère au cours de l’année recruter d’autres licenciés.

 Il n’y aura pas de concours officiel en 2023 car la date limite pour établir le calendrier était au mois de septembre et le club de Barbotan n’était pas présent.

Le club organisera comme à l’accoutumée le concours (non officiel) du jeudi soir des fêtes de Cazaubon aux arènes, en triplette et évidemment tiendra la buvette.

Les curistes demandent que les concours non officiels en doublette à la mêlée des mercredis après-midi durant la période estivale reprennent. Depuis 3 ans, ces concours n’étaient plus organisés à cause du Covid.

Pour satisfaire ces demandes, le club assurera ces concours pour l’’année 2023. Ils auront lieu les mercredis après-midi en 3 parties en doublettes non formées. 

La saison sportive

Pour la saison sportive, l’équipe des vétérans sera engagée en 2023 en division 1. Le rappel a été fait qu’il faudra pour chaque match un minimum de 6 joueurs…

Les membres du bureau et des joueurs ont formulé le souhait d’inscrire le club aux différentes compétitions, notamment coupe du Gers, Open, championnat sénior, vétéran, mixte …..

Le prix des licences est inchangé, soit 31 euros.

Le club envisage une nouvelle tenue sportive pour les licenciés participant aux compétitions officielles.

Lors des questions diverses, les licenciés ont abordé le sujet d’un local et/ou d’un couvert pour pouvoir pratiquer la pétanque lorsque le temps ne permet pas de jouer en extérieur.

À la fin de l’assemblée générale, la représentante d’Isabelle Tintané, maire de Cazaubon, Céline Bibe s’est exprimée :

« Au nom de la municipalité, je remercie le club pour avoir notamment, participé à l’animation des fêtes patronales avec le concours du jeudi soir, mais également pour, à nouveau, apporter une animation aux curistes et touristes pendant la période estivale avec les concours du mercredi après-midi… » 

Elle a conclu en souhaitant au club une bonne saison 2023 et que le club pouvait compter sur le soutien de la commune.

photo AG 2

C’est beau… Ferrat

Créé par le 25 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, musique, spectacle

 EAUZE

FERRAT PHOTO

Vendredi 9 décembre à partir de 20 h 30, au Cinéma Théâtre, à Eauze, la Compagnie Opéra Éclaté présente : Chanson Française « C’est beau… Ferrat » Un récital poétiquement engagé.

Le public passera certainement un très bon moment avec Éric Perez au chant, Jean-Marc Padovani aux saxophones et arrangement, Alain Bruel à l’accordéon et la participation des élèves des écoles élémentaires Félix Soules et Saint Taurin.

Ce spectacle s’est inscrit dans un projet pédagogique mené avec les élèves des classes de CM1 et CM2 des deux écoles primaires d’Eauze. Les enfants ont travaillé avec Jean-Marc Padovani et leurs professeurs autour de trois chansons qu’ils interpréteront avec les artistes, ce soir-là.

La Compagnie Opéra Éclate avec C’est beau…Ferrat, tenait à célébrer les 10 ans de la disparition de Jean Ferrat.

Ce soir-là, la compagnie Opéra Éclaté propose les plus belles chansons de Jean Ferrat arrangées par Jean-Marc Padovani et chantées par Éric Perez.  

Les artistes précisent :

« Jean Ferrat s’en est allé le 13 mars 2010, nous laissant héritiers de sa musique, de ses luttes ardentes, de son humanité, « refermant l’un des plus beaux chapitres de notre histoire commune. Gamin des quartiers populaires, orphelin d’un père mort à Auschwitz, Jean Ferrat pansera ses plaies par les arts, en choisissant le théâtre d’abord, la musique, ensuite. En 1963, Nuits et brouillard, échos au plan nazi « Nacht und Nebel », devient le point d’ancrage de ses engagements. Des portes des usines, où il soutient les ouvriers en grève, aux pavés parisiens de mai 68, Jean Ferrat ne cessera de défendre son idéal, un idéal communiste, loin cependant, des réalités soviétiques et restera toujours indépendant puisque non encarté à un quelconque parti.

S’il est un chanteur « actuel » c’est bien lui ! Et c’est à lui que nous rendons hommage aujourd’hui !

LE PROJET EAC ou l’éducation artistique et culturelle pour nos enfants

Dans une société qui demande aux jeunes de faire des choix de vie en fixant leur orientation professionnelle dès le lycée, les pratiques culturelles et artistiques peuvent leur permettre d’affiner leur perception d’eux-mêmes et de la société et de faire ces choix. C’est dans ce sens que nous proposons ici un projet structurant pour les enfants, en temps scolaire et hors temps scolaire, en collaboration avec l’enseignante ou enseignant et un des artistes du spectacle. Jean-Marc Padovani avec l’aide des professeurs fait travailler les enfants de classes de CM1-CM2 pour qui il a arrangé trois chansons de Jean Ferrat. Les enfants accompagneront les artistes lors du concert avec le public.

Réservation des places : 07 57 78 71 96 ou à la médiathèque d’Eauze au 05 62 08 46 20 / et sur place à partir de 19 h 30

Prix : 15 euros / jeunes, chômeurs 12 euros / www.opera-eclate.com/eauze ou mairie-eauze.fr

La revitalisation du cœur du village est lancée

Créé par le 25 nov 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, travaux

ESTANG

DSC_0036 (7)

Vendredi dernier, à la salle des fêtes, le maire Christophe Rande, ses adjoints et conseillers municipaux avaient convié les estangoises et esrangois à une réunion de présentation du Projet de revitalisation du cœur du village.

Christophe Rande a ouvert la réunion en constatant qu’il y avait une belle assemblée. En effet, la présence de nombreuses personnes prouve que les estangoises et estangois portent beaucoup d’intérêt au développement de leur village.

L’historique du lieu et la volonté des élus

Avant de présenter le projet ambitieux et très réaliste de revitalisation du cœur du village, le maire a remercié l’assistance et il a refait l’historique du lieu :

« Le maire   Pierre Rouquette avait acheté le bâtiment puis réalisé des appartements. Nous voulons, lors de cette mandature revitaliser ce coin du bourg. En 1980, il y avait 800 habitants à Estang, plus d’une quinzaine d’artisans, de nombreux commerces et services et quatre classes avec 100 élèves. Aujourd’hui, il reste près de la moitié des  commerces d’alors. Estang est la deuxième commune de l’ancien canton de Cazaubon avec 650 habitants. Notre objectif est de revenir à 800 habitants… »

Christophe Rande a donné la parole à Lucas Deleau, chargé de mission de la mairie.

Celui-ci a tout d’abord exprimé la volonté des élus municipaux :

Le projet

« Avec ce projet, les élus veulent rendre le centre du village plus vivant, plus dynamique, et redonner à Estang sa place dans le territoire en permettant une croissance démographique et en soutenant la vitalité commerciale, tout en maintenant le nombre d’élèves à l’école.  Avec ce projet, il y aura une valorisation de la mixité sociale et générationnelle. Le centre du village retrouvera sa place de rencontres … »

Lucas Deleau a présenté le projet global qui concerne une surface au sol de 1 110 m2 avec trois parcelles et l’espace public de la place du 4 septembre.  Entre douze et quinze logements de qualité seront réalisés, ainsi que des espaces commerciaux, en principe trois, et un lieu collectif. Ce dernier est un local avec terrasse, un lieu de convivialité ouvert quotidiennement pour se rencontrer et partager de bons moments ensemble.

Le planning a été présenté avec les précisions suivantes :

Le 1er juillet 2022 la convention maire d’Estang, Foncière publique d’Occitanie et Communauté de communes du Grand Armagnac a été signée. Il est prévu au mois de juillet 2023 la sélection d’un bureau d’architecte avec le Toit Familial de Gascogne. Entre temps, le groupe de travail composé de citoyens et concernant le lieu collectif restituera son travail.  

Constitution d’un groupe de travail pour le lieu collectif

Avant la fin de la réunion, le maire a invité les dirigeants d’associations, les commerçants et artisans, les jeunes de moins de 30 ans, les habitants du bourg et les habitants hors-bourg qui souhaitaient participer à ce groupe de travail pour ce lieu fédérateur, de se porter candidats. Il était en principe prévu une dizaine de personnes, mais la motivation des candidats a fait que 14 ont été retenus.

Ce Projet de revitalisation du cœur du village, a de forte chance d’être réalisé en 2026 avec une forte possibilité d’être en cours de travaux ou qu’ils soient en phase d’être terminés.  

Marché de Noël

Créé par le 24 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, exposition, fête, infos, landes, les sorties, loisirs, mairie, tradition

ARX

DSC_0101

Samedi 10 décembre à partir de 10 heures et jusqu’à 17 heures, à la salle des fêtes, aura lieu le marché de Noël. À 11 heures et à 15 heures, le Père Noël sera présent. Les enfants pourront se faire photographier avec le Père Noël et la photo leur sera offerte gratuitement.

L’entrée est gratuite

Une restauration est prévue sur place.

Procédure de reprise des sépultures dans le cimetière

Créé par le 14 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, travaux

HERRE

Lors de la réunion du conseil municipal en date du 23 novembre 2021, les élus ont confié au groupe ELABOR, la gestion de l’aménagement du cimetière.

La 1re étape destinée à faire un inventaire a été réalisée dans le courant du 1er semestre 2022, vient maintenant la 2e étape qui consiste à mettre en place une procédure de reprise des sépultures(terrain commun, concession à échéance, état d’abandon, monument funéraire menaçant de ruine).

La mairie recherche donc les descendants et ayants-droits de ces sépultures, matérialisées par des petits panneaux devant les tombes, et compte sur la participation des personnes pour informer les proches ou les familles ayant déménagé.

Pour toute demande de renseignement ou information à nous communiquer, veuillez contacter la mairie au  05 58 44 34 56 ou par mail à commune.herre@wanadoo.fr ou à la mairie le lundi de 8 h 30 à 12 heures, le mercredi de 8 h 30 à 12 heures et le vendredi de 8 h 30 à 12 heures.

Assemblée générale du Comité des foires

Créé par le 13 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, les sorties, mairie

LOSSE

Vendredi 2 décembre à partir de 20 h 30 , à la salle des fêtes, le Comité des Foires tiendra son assemblée générale.

L’ordre du jour est le suivant : Bilan des activités, rapport moral et bilan financier questions diverses.

À l’issue de la réunion le repas sera servi.

Les personnes doivent confirmer leur présence auprès de la mairie au 05 58 93 60 02 avant  vendredi 25 novembre.

Les élus agissent en faveur des professionnels de santé du territoire

Créé par le 09 nov 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes, mairie, politique, santé, service social

LANDES D’ARMAGNAC

DSC_0007 (17)

Mardi 8 novembre, à la salle des fêtes d’Estigarde a eu lieu le Conseil communautaire de la CCLA.

Développement économique

Dans le cadre du développement économique, les projets photovoltaïques des communes de Saint-Justin et Vielle-Soubiran concernant les parcelles communales sinistrées par les récents incendies, celle d’une coupe rase à Rimbez et Baudiets, ainsi que des parcelles de Bourriot-Bergonce et d’Herré ont été abordés.

L’aide à l’équipement en faveur des professionnels de santé

Puis la majorité des élus ont voté l’attribution d’aides à l’équipement en faveur de quatre professionnels de santé.

Par ces choix d’aides, les élus expriment l’intérêt qu’ils portent sur l’avenir en s’impliquant afin de maintenir et de développer sur tout le territoire de la CCLA, la présence des professionnels de santé.

Reconnaissance aux sapeurs-pompiers du territoire de la CCLA

Après avoir souligné l’engagement des sapeurs-pompiers lors des incendies de cette saison estivale, ainsi que la satisfaction de tous vis-à-vis du travail qu’ils ont accompli , Philippe Latry, président de la CCLA a invité les élus à exprimer leur reconnaissance avec un geste financier à destination des amicales des sapeur-pompiers des centres de secours situés à Arue, Losse, Gabarret, Saint-Justin.

Après avoir délibéré, les élus ont voté une subvention de 750 euros pour chacune des amicales.  

Les actions et les pistes de réflexion concernant les professionnels de santé du territoire (CCLA)

Les élus communautaires comprennent les inquiétudes de la population de la CCLA, dues aux problèmes de la désertification médicale en milieu rural, et évidemment, ils ont la volonté de trouver des solutions.

À l’issue du conseil communautaire, les élus ont de nouveau abordé ce sujet important, et dans l’intérêt de tous et des habitants du territoire, ils ont voulu apporter des précisions sur les actions de la CCLA

Déjà, les élus ont voté plusieurs actions, notamment, l’Aide à l’installation, en fonction du zonage ARS (prioritaire ou complémentaire), destinée aux médecins, dentistes et kinésithérapeutes pour favoriser leur installation : de 3 000 € à 8 000 € en fonction de la durée d’engagement à exercer sur le territoire.

Cette aide vient en complément de celle de la CPAM (50 000 €) pour les médecins généralistes qui viendraient s’installer sur des zones déficitaires (Roquefort).

Concernant Gabarret et son zonage non prioritaire, les élus ont obtenu, dans le cadre du Contrat Local de Santé, la possibilité de mobiliser des fonds régionaux au bénéfice des médecins qui désireraient s’installer sur Gabarret (somme de 50 000 €, identique aux zones prioritaires).

L’Indemnité d’études, destinée aux étudiants (internes) en médecine générale, en odontologie (dentiste) et kinésithérapie. Montant de 600 € à 1000 € mois en fonction de la durée d’engagement à exercer sur le territoire, à l’issue de leur cursus.

Ce dispositif a été porté à connaissance de l’ensemble des facultés au sein desquelles sont enseignées ces disciplines.

L’aide à l’équipement, en direction des professionnels de santé et en fonction du zonage ARS, pour leurs investissements mobiliers (ordinateur, matériel médical, de bureau etc…). Montant de l’aide allant de 25% à 40% de subvention, sur un plafond de 16 000 € HT, maximum (pour une période de 3 ans).

Des aides ont déjà été distribuées pour l’installation d’un médecin et d’un kiné pour 14 000 €, et pour des équipements à six professionnels, 8 509 € ont été accordés.

En complément, les élus étudient plusieurs pistes, notamment le recrutement d’un médecin par le biais d’un cabinet de recrutement (15 000 €), ainsi que la prise en charge, en complément de l’ARS, des pertes de salaire de deux infirmières qui seraient intéressées par la formation (durée 2 ans) d’IPA (Infirmière de Pratique Avancée), en contrepartie d’un engagement de continuer à exercer sur le territoire communautaire.

Parmi les autres pistes, il y a l’accompagnement administratif de la CCLA pour les structures de santé afin de mobiliser des fonds provenant de la CPAM ou de l’ARS (mise en place d’un secrétariat partagé, équipements, …..).

Réflexion sur la téléconsultation, dispositif visant à permettre à une infirmière formée de procéder, en liaison avec un médecin généraliste, à une consultation à domicile grâce à un ordinateur connecté (env. 10 000 €) et du matériel adapté.

«

La Croix-Rouge est très active

Créé par le 07 nov 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, mairie, service social, solidarité

EAUZE

DSC_0047 (2)

L’Unité locale de la Croix-Rouge avec ses diverses actions est bien présente sur le terrain et répond de son mieux aux besoins de ses bénéficiaires.

Dimanche après-midi, plusieurs membres de la Croix-Rouge d’Eauze, tenaient la buvette au festival de jeux vidéo.

Le public en a profité pour se désaltérer et certaines personnes ont découvert le dynamisme de l’Unité locale de la Croix-Rouge ainsi que ses nombreuses actions.

La Croix-Rouge d’Eauze compte 33 bénévoles qui s’impliquent en fonction de leur emploi du temps, de leur disponibilité, mais toujours avec beaucoup de gentillesse et d’attention.

L’Unité locale accueille les bénéficiaires de ses services, les nouvelles personnes envoyées par les assistantes sociales, et avec beaucoup de délicatesse les écoutent, les conseillent et les orientent  vers les structures dont ces personnes peuvent avoir besoin ;

 Les bénévoles mènent des actions auprès des personnes âgées, et selon les nécessités des bénéficiaires, leur apportent l’aide alimentaire nécessaire, et au besoin des aides financières après étude des dossiers fournis par les assistantes sociales…

 Un atelier d’apprentissage de savoir (alphabétisation) est proposé aux personnes   désireuses d’apprendre ou de se perfectionner en français.

La Vestiboutique récupère des vêtements, les trie, les lave et les met en vente à tout petit prix.

Un grand Bric-à-Brac est aussi tenu par les membres de l’Unité locale de la Croix-Rouge d’Eauze.

L’Unité locale de la Croix-Rouge est  37-39 Avenue des Pyrénées  32 800 Eauze

Téléphone : 05 62 08 17 24

Le bureau du Comité des fêtes est démissionnaire

Créé par le 07 nov 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, loisirs, mairie, tradition

GABARRET

Les fêtes 2022, ont tout de même offert à tous de bons moments

Les fêtes 2022, ont tout de même offert à tous de bons moments

Vendredi 4 novembre en début de soirée, à la salle des associations, a eu lieu l’assemblée générale du Comité des fêtes.

Avant  de présenter en détail les trois dernières décennies, Jean-Marie Barrère, président du Comité des fêtes,  a abordé  les changements  principaux survenus dans le fonctionnement du Comité, notamment  la diminution notable du nombre des bénévoles, la délégation de l’organisation d’un certain nombre d’activités à d’autres associations,  l’affaiblissement des ressources, la diminution de la capacité à organiser des manifestations spectaculaires et l’augmentation des contraintes de sécurité.

Jean-Marie Barrère ,  a précisé :

« Il en découle que l’obligation dans laquelle s’est peu à peu trouvé le Comité des fêtes d’abandonner un certain nombre d’activités et de manifestations a entrainé mathématiquement un affaiblissement des ressources.  Au premier rang de ces activités, l’organisation des repas et des buvettes qui constituent la plus efficace des sources de revenus pour une association comme la nôtre.

 Ainsi, alors que dans les années 80 le Comité organisait un à deux repas par jour de fête (soit entre 6 et 8 en moyenne) , il en organise péniblement un de nos jours.

 Dans le même temps, les attentes du public, des associations qui vivent de la fête et, peut-être, des institutions locales, sont demeurées les mêmes. Personne n’envisage ni une fête de trois jours, ni un samedi sans Corso fleuri, sans défilé de formations musicales… Or ces attentes-là ont un coût qui dépasse largement les capacités financières du Comité des Fêtes, notamment eu égard aux évolutions mentionnées précédemment.

 On voit donc comment, peu à peu, le Comité des fêtes est sorti d’un cercle vertueux qui lui permettait quasiment de s’autofinancer et comment il fonctionne aujourd’hui sur des bases moins saines, à savoir une forme de dépendance vis à vis des autres associations et du bon vouloir des institutions locales.

La situation décrite est encore moins facilitée par l’augmentation des contraintes de sécurité puisque, dorénavant, il devient impossible d’organiser une quelconque manifestation sans avoir la préoccupation des questions de sécurité ou, tout au moins, sans se soumettre aux injonctions des autorités préfectorales qui ne sont pas négociables.

 Ces questions de sécurité, bien sûr, entraînent un coût supplémentaire. Impossible, par exemple, d’organiser un bal sans engager des frais de surveillance et en déléguant à une société de vigiles le soin de veiller sur la soirée. En conclusion, on voit donc que le Comité des Fêtes de Gabarret a perdu en trois décennies sa capacité à organiser correctement une fête de Gabarret que tous voudraient voir se renouveler à l’identique. Pourtant, c’est malgré tout à lui qu’incombent toujours un certain nombre de tâches ingrates et couteuses sans lesquelles la Fête ne pourrait se dérouler normalement et sans lesquelles, faute de fête, la plupart des associations se trouveraient pénalisées. »

Le compte rendu de la période 2019-2022 est le suivant :

« Dès 2019, plusieurs axes ont été mis en place :

- Une implication financière plus grande de la part des associations participant à la fête.

- Une opération de communication et de partenariat qui a permis de doubler l’apport financier des « sponsors » (passage de 6 000 euros à 12 000 euros).

- La création d’une soirée des partenaires aux arènes ayant pour but d’ancrer cette redynamisation des relations avec les partenaires dans un nouvel esprit propre à pérenniser ou augmenter le soutien.

- Une renaissance du Comité dont les membres sont passés en un an d’une dizaine à près de 40 membres.

- La redynamisation de la Fête elle-même avec une remise à niveau et le retour de certaines animations réclamées par le public (Toro de fuego, etc)

Dès le mois de février 2020, le Comité a été à nouveau en mesure d’organiser, hors fête, un spectacle accompagné d’un repas, lequel a été un franc succès.

La dynamique était excellente montrait qu’une renaissance du Comité était en cours. Malheureusement, la crise du COVID est venue percuter de plein fouet ce mouvement prometteur.

La saison 2020 n’a pas existé

La saison 2021 s’est soldée par une demi-fête, insatisfaisante, mais elle a vu renaître la Pétanque à Gabarret grâce à l’initiative du Comité des fêtes, ainsi que les rendez-vous du jeudi aux arènes.

En 2022, le bureau a maintenu le cap sur tous ces points, sauf sur le plan du soutien financier des autres associations puisque certaines d’entre elles ont manifesté le désir de réduire leur participation et d’autres de ne plus participer.

Les retours que nous avons eus sont de nature à nous laisser penser que les objectifs de la fête 2022 ont été atteints à peu près de la même façon qu’en 2019.»

Avant d’annoncer la démission du bureau, le président a indiqué des pistes pour remédier aux problèmes rencontrés afin de maintenir dans de bonnes conditions les fêtes de Gabarret, puis le financement a été présenté :

« Concernant la subvention du conseil municipal. A l’heure actuelle le fonctionnement est le suivant : Jusqu’en 2022, la subvention était de 7 000 euros. Elle est passée à 10 000 euros en 2022.

En 2019 comme en 2022 l’expérience a montré que, malgré un doublement des rentrées dues au partenariat, le Comité ne parvient pas à payer la fête en totalité. Le Comité a exprimé son souhait de se voir attribuer une subvention plus conséquente en fonction des données connues (qui situent le coût de la fête aux alentours de 35 000 euros) de façon à pouvoir faire face. Il a été convenu, jusqu’à l’heure, que la mairie, plutôt que d’augmenter la subvention, souhaitait plutôt procéder par l’attribution d’une subvention « exceptionnelle » et supplémentaire après réception des bilans et avis du conseil municipal.

Le bureau remercie vivement les membres du Comité pour leur aide et leur amical engagement. Il remercie également les associations qui ont joué le jeu et qui nous ont aidé durant ces 4 années, ainsi que les personnes extérieures au Comité qui ont régulièrement et discrètement apporté leur énergie.

Nous remercions également la Mairie et le Conseil municipal pour son soutien.»

. Le bureau démissionnaire était composé de Jean-Marie Barrère,  de Lydie Fiton secrétaire, Amélie Silva trésorière, et deux vice-présidents : Laurent Pascot et Laurent Hennart.

12345...49

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...