mairie

Articles archivés

Concert au profit de la restauration de la cathédrale

Créé par le 18 oct 2017 | Dans : agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, mairie, musique

EAUZE

ob_58f1af_eauze-2

Dimanche 5 novembre à 16 heures, le service culturel de la ville, organise un concert au profit de la restauration de la cathédrale d’Eauze, en partenariat avec la Fondation du patrimoine.

Au programme : Requiem de Gabriel Fauré, Nocturnes de Mozart et cantique de  Jean Racine, interprétés par l’Ensemble Instrumental de Mees et le Chœur de Saubusse sous la direction de Vincent Caup.  

Tarif plein 15 euros, tarif réduit 10 euros, et gratuit pour les enfants de moins de 14 ans.  

Commune labellisée Station de pêche

Créé par le 14 oct 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, loisirs, mairie

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

index

Lors du Congrès national des stations vertes qui a eu lieu mercredi 11, jeudi 12  et vendredi 13 octobre, le maire Jean-Michel Augré a eu le plaisir de voir sa commune labellisée Station de pêche.  

Ce label récompense ainsi les efforts entrepris par la commune, ainsi que par l’AAPPMA de Cazaubon, soutenue par Le CDT Destination Gers, en partenariat avec la Fédération Française des Stations Vertes et la Fédération Départementale de la Pêche.

La Station Pêche permet de découvrir et de pratiquer le loisir pêche à tous niveaux grâce à des parcours adaptés et en respectant les milieux aquatiques. Elle dispose de tous les équipements pour pêcher dans les meilleures conditions possibles : animations pêche, prêt de matériel ou d’embarcations, hébergement pêche sur place. Elle propose également une multitude d’animations et de festivités dans la commune.

La restauration scolaire a été présentée aux parents

Créé par le 11 oct 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, mairie

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2406

Les mardis 3 et 10 octobre à partir de 16 h 30,  Jean-Michel Gilles,  chef cuisinier de la restauration scolaire, a convié les parents et enfants au réfectoire de l’école primaire. Il souhaitait les informer sur l’alimentation proposée à la cantine et leur permettre de donner leurs avis et suggestions sur un cahier.

À cette occasion, Jean-Michel Gilles avait mis à la disposition des parents, les menus des repas des trois semaines du  mois d’octobre, tout en précisant  que depuis la rentrée, il avait repris  le principe de  dialoguer avec les enfants  sur les plats et les saveurs connus et la découverte d’ingrédients nouveaux. Cet échange avec les enfants est un moment éducatif important.

Jean-Michel Gilles a rappelé que tout le long de l’année, les repas sont réalisés avec des produits  frais, bio, de saison et de proximité   : « On est vraiment sur le fait maison. Notre  cuisine est artisanale car  nous tenons  à offrir aux enfants des repas équilibrés de bonne  qualité et variés.  »

C’est ainsi que les enfants ont découvert et savouré la blanquette de dinde aux herbes du curé, la longe de porc braisée à l’ail doux et le gratin de blettes et champignons, le haut de cuisse de poulet sauté et la sauce miel et figue, ainsi que la farce de cochon fermier gratin à la façon rougagne. Des plats qui ont été très appréciés par les enfants. Le jeudi 12 octobre, ils ont eu droit à la daube de bœuf aux champignons et castagnes avec les coquillettes, et vendredi 13,  après une soupe de citrouille, ils ont découvert les cubes de thon et calmars à la sauce suprême citronnée.

Jean-Michel Gilles a apporté les précisions suivantes:  » le poisson est issu de la marée du jour et d’une pêche raisonnée et responsable. »

Après avoir précisé que la cuisine  est un métier même dans les cantines, Jean-Michel Gilles a précisé :  » Nous n’oublions pas qu’on est dans une cantine  et veillons attentivement aux dépenses dans l’achat de nos produits. Cette méthode de cuisiner grâce  aux fournisseurs sérieux que nous avons sélectionnés, nous permet de travailler de bons produits, ce  n’est pas  plus coûteux et c’est tout au bénéfice des enfants. « 

  Ce sont 80 enfants de l’école primaire et 50 enfants de l’école maternelle qui bénéficient de la restauration scolaire.

Pour développer le circuit court de qualité, Jean-Michel Gilles reste ouvert à toutes les propositions des fournisseurs locaux.

L’école retrouve une seconde jeunesse après d’importants travaux

Créé par le 26 sept 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, mairie, politique, travaux

PANJAS

IMG_2283

Les personnalités présentes  pour l’inauguration

Mardi matin, en présence d’Anne  Laybourne, sous-préfète de Mirande, représentant le préfet Pierre Ory, Ronny Guardia-Mazzoleni, conseiller régional représentant Carole Delga,  présidente de la région Occitanie,  Vincent Gouanelle, conseiller départemental, France Ducos, vice-présidente de la Communauté de communes du grand Armagnac (Enfance Jeunesse), des maires du Syndicat intercommunal à vocation unique (Sivu), Bernard Pandelé ( Lias d’Armagnac), Claude Vettor ( Campagne d’Armagnac), Jean-Claude Duffau (Ayzieu), ainsi que des maires des villages voisins, de l’équipe pédagogique, des enfants de l’école du RPI, de panjagaises et panjagais, Marie-Claude Mauras, maire de Panjas a inauguré l’école primaire qui retrouve une seconde jeunesse après d’importants travaux.

L’école a gardé son cachet

La cérémonie a débuté devant l’école dont la façade et les ouvertures ont été entièrement rénovées. Marie-Claude Mauras a rappelé que ce bâtiment scolaire date de la fin du 19e siècle, début du 20e : «  Il nous fallait remettre aux normes le bâtiment qui est situé dans une zone classée. Un projet de modernisation nécessaire, avec son accès pour personne à mobilité réduite qui était complexe car nous tenions aussi à  respecter l’âme de cet édifice.»

IMG_2259

Avant les discours et la visite des locaux, Marie-Claude Mauras  a précisé : « La municipalité tenait à ce que l’inauguration ait lieu un jour de classe, en présence des enfants. C’est normal, ce  lieu leur est dédié et leur appartient. »

Le RPI

Lors de son discours Marie-Claude Mauras a tout d’abord insisté sur la richesse de l’école  qui est un lieu d’éveil, d’apprentissage, de culture et d’enseignement des valeurs républicaines. Le maire a ensuite rappelé que le regroupement pédagogique  a été créé en 1992 et que 57 enfants y sont actuellement scolarisés : «  Une école rurale à échelle humaine. »

Le financement des travaux

Marie-Claude Mauras a présenté le financement des travaux qui  ont été réalisés en deux tranches pour un coût de 193 539 euros HT dont 72% de subventions réparties ainsi : 40% de DETR, 15% du département, plus de 13% de la CCGA et 2,73% de la région Occitanie. Les 28% restants sont financés par la commune qui a réalisé un emprunt.

IMG_2311

Les travaux

 « La  première tranche des travaux consistait à la rénovation complète de la classe CE1 et CE2, du couloir, du coin bibliothèque et de la salle d’accueil des enfants  avant  et après la classe  dans le cadre d’Enfance Jeunesse de la CCGA.  La démolition a débuté au mois de juillet 2016 et la livraison aux vacances de Toussaint 2016. Je tiens à remercier les artisans  qui ont joué le jeu, toute l’équipe pédagogique qui durant les travaux s’est adaptée. La cantine pour l’occasion était devenue une salle de classe, la salle des fêtes la cantine et l’ancien presbytère, l’accueil d’Enfance Jeunesse.  La deuxième tranche, consistait dans la rénovation de la façade. Elle a été terminée au mois de mai 2017. »

IMG_2326

Les discours

Lors de son discours, Vincent Gouanelle   a précisé : «  Par cette réalisation, vous prouvez que le milieu rural peut avancer en se réunissant autour d’une table pour réaliser des projets importants. Vous les enfants, vous pouvez être fiers de votre école et de l’instruction que vous y recevez. »

Ronny Guardia-Mazzoleni à son tour s’est exprimé : «  Nous croyons à l’avenir des territoires ruraux. C’est pourquoi la Région a soutenu votre projet. Pour l’avenir, vous pouvez compter sur la Région et je souhaite une longue vie à cette école. »

Lors de son intervention Anne  Laybourne a insisté sur le fait que le territoire est très rural et que l’État  s’emploie  à maintenir  autant que possible les écoles ainsi que la santé : «  Ce sont des services de proximité indispensables. » Après avoir rappelé les valeurs de l’école de la République, accessible à tous et gratuite, la sous-préfète a rappelé que l’école évolue : «  C’est l’aire du numérique et le département du Gers n’est pas à la traîne. L’État participe aux côtés du Département. Anne Laybourne a conclu son discours  en félicitant la municipalité : «  Vous vous êtes employés à développer une école de qualité, moderne et équitable. »

IMG_2293

Après avoir coupé le ruban, les personnalités ont visité les locaux, devenus modernes,  très fonctionnels et très lumineux.  

IMG_2318

Françoise Lacoste remporte le 1er prix

Créé par le 17 sept 2017 | Dans : com com landes armagnac, infos, landes, mairie

LOSSE

IMG_2101 - Copie

Dimanche à 12 heures à la salle des fêtes, le maire Serge Jourdan et ses adjoints ont remis les prix du concours des maisons fleuries et des jardins potagers. Serge Jourdan a tout d’abord remercié les participants qui contribuent à leur façon à  l’embellissement du village. Le premier prix a été remis à Françoise Lacoste, le 2e à la famille Chauvelière, 3e à la famille Baker,  4e à Michèle Marcou-Soulé, 5e à la famille Vigouroux et le 6e à la famille Baron. Le premier prix des jardins potagers est revenu à Jean-Luc Cabannes.

Les donateurs ont été remerciés

Créé par le 02 sept 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, patrimoine, travaux

GABARRET

IMG_1780

Vendredi soir, à la salle de bal de la mairie, le maire Stéphane Barlaud et son conseil municipal avait convié  les 92 donateurs, qui ont contribué financièrement à la première tranche des travaux réalisés à l’église Saint Luperc. Après avoir remercié ces personnes, Stéphane Barlaud a apporté les précisions suivantes : «  Votre participation généreuse de 22 126 euros, montre votre attachement à cet  édifice religieux. Vous avez contribué à la réalisation de cette première tranche à hauteur de 12%. Vos dons additionnés  aux    subventions accordées par l’État (DETR), par  la communauté de communes des Landes d’Armagnac et la fondation du patrimoine, représentent les 2/3 du financement de la première tranche, le dernier tiers étant à la charge de la commune. Au total, le coût de  cette tranche, sans les études, est de 160 000 euros HT.»

Le maire a rappelé brièvement les travaux de cette tranche qui  consistaient  à restaurer la nef. Cette dernière était fissurée dans l’axe de la voûte. Des tyrans métalliques ont été mis en place pour contrer la poussée des voûtes. Les collatéraux ont été forés et des pinces en fibres de verre, non apparentes, sont installées à travers les maçonneries au niveau des combles. D’importants travaux de maçonnerie ont été entrepris, les vitraux restaurés, la charpente et le remaniement de la toiture de la nef réalisés.

Stéphane Barlaud a ensuite informé l’assistance sur la deuxième tranche de travaux qui   consistera à restaurer le transept, selon les principes précédents, avec des pinces en fibres de verre : «  Cette tranche devrait débuter rapidement. La municipalité souhaite que les travaux   soient terminés au mois de décembre et que la messe y soit célébrée le soir de Noël. »

Cette tranche des travaux est estimée à 220 000 euros HT. La municipalité  s’emploie à solliciter les subventions et compte de nouveau  sur les dons privés et  le soutien  financier  de la fondation du patrimoine.

Enfance Jeunesse a préparé la rentrée

Créé par le 31 août 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, mairie

GRAND ARMAGNAC

IMG_1756

Jeudi 31 août, au château de Moutiques, la soixantaine d’agents permanents  du service Enfance jeunesse de la Communauté de Communes du Grand Armagnac (CCGA), s’est réunie  pour une  journée de travail et pour  préparer  la rentrée. Cette réunion, fait suite à la première rencontre  des agents et des élus, qui a eu lieu l’an dernier à Bascou et qui a été enrichissante pour tous. Les responsables d’Enfance Jeunesse, ont donc  pris la décision de renouveler cette journée professionnelle. Pour les agents qui sont dispersés  dans des structures de plusieurs villages, cette journée est l’occasion de faire plus ample connaissance, d’échanger leurs expériences, ainsi que de rencontrer  les élus communautaires, notamment la vice-présidente de la CCGA, Marie Ange Passarieu, les vice-présidents Alain Bacqué, Claude Vettor et  l’élue  France Ducos, responsable de la commission Enfance Jeunesse.

IMG_1757 - Copie

Après l’accueil de 9 heures, puis un quart d’heure de jeux collectifs pour se mettre en forme, de 10 h 15 à 12 heures, les agents, partagés en deux groupes, ont participé à divers ateliers, où les thèmes suivants furent abordés : la laïcité, les relations avec les parents, les conflits, la mixité, le manger bio, le handicap, l’éducation…

Après le déjeuner, les ateliers ont repris, des mises au point pour les interventions périscolaires ont été réalisées, et en fin d’après-midi, le bilan positif a été établi.

Le dynamisme de ce service entraîne l’implication des agents  tout au long de l’année scolaire. Le personnel d’Enfance Jeunesse, intervient en périscolaire, notamment avant la classe, à la pause méridienne, le soir après la classe. Ces agents ont aussi encadré les enfants et adolescents en extra-scolaire, durant les vacances et les mercredis après-midi. Ce sont 850 enfants qui, cette année, ont bénéficié des structures d’Enfance Jeunesse,  multi accueil, relais centres de loisirs, séjours, ainsi que des interventions en périscolaire.

Juliette Pozzo Di Borgo a 100 ans

Créé par le 14 août 2017 | Dans : com com armagnac, gers, infos, mairie

LIAS D’ARMAGNAC

Juliette avec le maire et ses adjoints.

Juliette avec le maire et ses adjoints.

 Dimanche 13 août,  Juliette Pozzo Di Borgo, entourée d’une cinquantaine de membres de sa famille et d’amis, a fêté ses 100 ans. Déjà, le mercredi 2 août, jour de la naissance de Juliette, en soirée,  le maire Bernard Pandelé, accompagné de ses adjoints Christian Marrast et Brigitte Thore, lui avait  rendu visite pour la saluer, l’honorer et lui offrir, au nom de la municipalité, un splendide bouquet. Juliette  qui était entourée de quelques membres de  sa famille avait été très touchée de ce geste amical.

IMG_0875

Dimanche matin, à la salle des fêtes, agréablement décorée pour l’occasion,  Juliette très émue a retrouvé  toute une partie de sa grande famille, venue spécialement  de diverses régions de la France.

 Juliette est née le 2 août 1917 à Montgeron. Elle était la 6e enfant de la famille qui comptait 5 filles et 6 garçons. Juliette s’est mariée  à l’âge de 19 ans. Sa vie fut parsemée de joies, notamment avec la naissance de sa fille Josiane,  mais aussi de peines, se retrouvant veuve de guerre à l’âge de 29 ans,  suite au  décès de son époux durant la guerre d’Indochine.

Durant une quarantaine d’années, elle  exerça la profession d’infirmière, notamment  à l’hôpital Salpêtrière, puis  à Hyères à l’hôpital pour enfants, San Salvadour. Après une vie de dévouement, de soins et d’attention auprès des malades, Juliette a pris une retraite bien méritée. Vivant à Toulon durant de nombreuses années, elle  aimait voyager. Elle se rendit plusieurs fois aux États Unis pour voir sa nièce, et avec son dynamisme, elle profita des occasions  pour rendre visite aux autres membres de sa famille.

Jusqu’à 80 ans, Juliette a pratiqué assidument le yoga. Tenant compte de son âge avancé, Juliette la citadine, a souhaité rejoindre sa fille vivant dans le Gers. Après avoir été domiciliée à Condom, puis à Estang, c’est à Lias d’Armagnac entourée de sa fille Josiane, de ses deux petits-enfants, Nathalie et Jean-Pierre,  et de ses trois arrière-petits enfants, Julie, Tom et Manon, qu’elle s’habitue à sa nouvelle vie en milieu rural.

 Alerte et l’esprit vif, parmi ses petites occupations journalières, son loisir reste la lecture.

IMG_0896

Lors de son discours, le maire Bernard Pandelé a rappelé que Juliette a connu la modernisation du XXe siècle et maintenant découvre l’évolution du XXIe siècle. Le maire a salué le dévouement de l’infirmière au service des autres : «  Vous êtes pour nous un bel exemple. »

Cécile, Juliette et Andrée

Cécile, Juliette et Andrée

Juliette, très joyeuse, entourée de ses sœurs Andrée (94 ans) et Cécile (92 ans),  a vivement remercié pour leur présence tous les membres de sa famille et ses amis. 

IMG_0888

Les nouveautés de la base de loisirs de l’Uby

Créé par le 08 août 2017 | Dans : com com armagnac, gers, infos, loisirs, mairie

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_0239

Cette année,  à la base de loisirs de l’Uby, de nouvelles activités sont proposées en complément de celles qui sont présentes depuis de nombreuses années. En plus de la piscine ouverte de 11 heures à 19 h 30, du parc de loisirs ouvert de 11 heures à 21 heures,  avec ses jeux pour les enfants (balançoires, tyrolienne de 25 mètres, pyramide à cordes et jeux à bascules…), des activités bateaux, pédalos, canoës et paddles, praticables   de 15 heures à 18 h 30, la municipalité a rajouté des jeux d’eau, des paddles mirages, des bigs paddles et en forêt un Laser game. Pour ce dernier,  la municipalité a aménagé près du lac  un terrain d’environ 40 mètres de long et 30 mètres  de large, pour permettre aux joueurs de passer de bons moments dans la nature,  avec ce Laser Game.

 Le Laser Game est un jeu de tir où plusieurs individus s’affrontent, en individuel ou en équipes. Depuis son ouverture, surtout les mercredis, samedis et dimanches, le site connaît une augmentation de  fréquentation, notamment de la part des jeunes. Le Laser Game  est ouvert tous les jours,  de 15 heures à 20 heures, sauf le lundi, où il est fermé. En fonction du succès qu’il rencontrera au fil de la saison, la municipalité envisagera, pour les années  à venir,  l’agrandissement du terrain du Laser Game.

Le tarif journalier de l’entrée à la piscine incluant l’accès aux bateaux pédaliers, canoës, paddles, pédalos  est de 4 euros pour les adultes et adolescents à partir de 13 ans, 2 euros  pour les enfants de 3 à 12 ans et gratuit pour les enfants de moins de 3 ans. Le forfait de 10 tickets adultes et adolescents est à 32 euros, 13 euros pour les enfants  de 3 à 12 ans. Le forfait communal pour le contribuable de la commune ou la personne pouvant justifier d’un domicile permanent  sur la commune est pour les adultes  ou adolescents de 18 euros, et de 12 euros  pour les enfants de 3 à 12 ans.  Le forfait pour les collégiens  de l’Uby est à 18 euros. La gratuité est offerte aux  enfants des écoles maternelle et élémentaire. Une réduction de 20% sur le droit d’entrée est prévue pour les groupes de 15 personnes et plus.   

Pour plus de renseignements s’adresser à la Base de l’Uby au 05 62 09 53 92.

La municipalité honore la centenaire Juliette Pozzo Di Borgo

Créé par le 03 août 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie

LIAS D’ARMAGNAC

Juliette avec le maire et ses adjoints.

Juliette avec le maire et ses adjoints.

Juliette Pozzo Di Borgo  vient de fêter ses 100 ans. À cette occasion, mercredi 2 août, en soirée,  le maire Bernard Pandelé, accompagné de ses adjoints Christian Marrast et Brigitte Thore, lui ont rendu visite pour la saluer, l’honorer et lui offrir au nom de la municipalité un splendide bouquet.

Juliette avec sa famille et les élus.

Juliette avec sa famille et les élus.

Juliette  entourée des membres de  sa famille a été très touchée de ce geste amical. Juliette, joyeuse et très alerte, avec beaucoup de gentillesse, en quelques mots,  a résumé sa vie depuis sa naissance le 2 août 1917 à Montgeron. Elle s’est mariée  à l’âge de 19 ans, et a  eu  par la suite la joie de mettre au monde une petite fille.

Durant des années, elle  exerça la profession d’infirmière, notamment  à l’hôpital Salpêtrière. Son dévouement auprès des malades et sa générosité se retrouva tout au long de sa longue vie où elle passa beaucoup de   temps à rendre visite aux malades dans divers hôpitaux.

Après avoir passé une vingtaine d’années à Toulon, puis tenant compte de son âge avancé, elle a rejoint depuis deux ans, sa famille domiciliée à Lias d’Armagnac.

Après avoir été mère de famille, Juliette a eu la joie de devenir grand-mère de deux petits-enfants et arrière-grand-mère de trois arrière-petits-enfants.

Mercredi, au domicile de la famille Pozzo Di Borgo,  les cadeaux et les  coups de téléphone provenant des proches et des amis ont afflué témoignant ainsi de leur reconnaissance et de leur attachement à Juliette.       

1234

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE