mairie

Articles archivés

P.ART.COUR(S) ET CULTURE en Grand Armagnac

Créé par le 05 jan 2022 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, éducation, exposition, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, musique, politique, spectacle, théâtre

GRAND ARMAGNAC

2

LE PROJET

Suite à une première résidence artistique de territoire développée en Grand Armagnac en 2020 avec la Cie Protéiformes, la Communauté de communes, le collège Jean Rostand d’Eauze Cazaubon et le Pôle culturel d’Eauze ont souhaité poursuivre un projet similaire.

 L’Adda du Gers, partenaire de la résidence de 2020, a proposé les contours d’un projet dans la continuité du précédent pour 2022 : P.ART.COUR(S) & CULTURE, un projet artistique et citoyen en expérimentation, abordant les 3 piliers de l’éducation artistique et culturelle tout au long de la vie, de façon approfondie.

Il s’agit de créer les conditions d’un parcours, un cheminement créatif pour les participant.es : guidé.es par une équipe artistique professionnelle, ils-elles cherchent, créent, trouvent leur place et leur mode d’expression au sein d’un processus collectif, propice à (dé)construire les regards et ouvrir de nouveaux points de vue.

LA COMPAGNIE

Les partenaires du projet ont fait appel à la compagnie OBRA pour sa démarche artistique participative – fortement souhaitée par la Communauté de communes – et pour aller vers une création artistique contemporaine mêlant tout type de supports d’expression.

OBRA est une compagnie internationale de théâtre basée au centre Au Brana dans le Gers, à Pauilhac. L’approche créative d’OBRA s’incarne dans une relation entre le langage poétique et la vie physique du comédien, en adaptant des textes non destinés à la scène pour créer un théâtre innovant pour un public contemporain.

L’équipe est composée de Kate Hannah PAPI et Oliviero PAPI pour la direction artistique, et de Léontine Mellan, chargée de médiation.

Pour ce P.ART.COUR(S) & CULTURE en Grand Armagnac, la compagnie Obra encourage l’observation de ce territoire de vie : ce qui se voit et ce qui est « caché », ce que l’on ne voit plus… Comment habite-t-on ce territoire, aujourd’hui ? Demain ? A noter qu’il existe une charte des coutumes d’Eauze datant de 1351, consultable aux Archives départementales du Gers. La compagnie Obra en a fait la découverte. Et pourquoi ne pas imaginer une nouvelle charte « vivante » pour « habiter Eauze demain », à partir des créations des participant.e.s ?

LES PARTENAIRES

La Communauté de communes du Grand Armagnac, la Commune d’Eauze et son Pôle culturel, le Collège Jean Rostand d’Eauze-Cazaubon, la DSDEN du Gers avec les 3 écoles élémentaires de Panjas, Cazaubon et Eauze.

L’Adda du Gers coordonne le projet pour lequel la DRAC est également partenaire.

LE DÉROULÉ DE LA RÉSIDENCE

Si la phase préparatoire au projet dure depuis le printemps 2021, celui-ci débutera concrètement à la fin du mois de janvier 2022 et jusqu’à la fin du mois de juin 2022.

Afin de permettre à un maximum d’habitant.es du territoire de participer aux actions et de rencontrer l’équipe artistique, il est envisagé que le projet s’étende sur 2 ans.

Ce sont environ 250 personnes de 6 à 99 ans, vivant sur Eauze et les communes alentours qui participeront à ce projet, au fil de 3 représentations du spectacle IBIDEM, de temps de médiation et de rencontre avec la compagnie, et de 120 heures environ d’ateliers de création artistique entre fin janvier et fin juin 2022. En amont les animateurs.trices et enseignant.e.s ont travaillé activement avec les jeunes sur ce projet

Dates et temps forts :

 Mercredi 26 janvier à 20 h 30 au cinéma d’Eauze, soirée rencontre-projection autour des projets artistiques d’OBRA avec diffusion des dernières créations vidéos de la compagnie

 Jeudi 27 janvier à 14 h 30, représentation scolaire d’IBIDEM, dernière création d’OBRA en tournée dans le Gers sous la Halle Belle Marie (sous réserve)

 Jeudi 27 janvier à 20 h 30, représentation tout public d’IBIDEM, dernière création d’OBRA en tournée dans le Gers sous la Halle Belle Marie (sous réserve)

 Vendredi 28 janvier à 10 h 30 représentation scolaire d’IBIDEM, dernière création d’OBRA en tournée dans le Gers sous la Halle Belle Marie (sous réserve)

Jeudi 3 février de 9 h 30 à 13h exposition au Pôle culturel d’Eauze puis de 16 h 30 à 20 h 30 rencontre-atelier de lancement du P.Ar(t)cours & culture en Grand Armagnac ouverte à tou.te.s les habitant.e.s de la Communauté de communes : rencontre avec la compagnie OBRA, échanges sur les spécificités du territoire, et constitution d’un groupe qui souhaiterait participer à des ateliers de création de mars à juin.

 De Mars à juin : la compagnie OBRA ira à la rencontre des 12 groupes participants au projet (entre 3 à 5 ateliers de 2h par groupe) pour orchestrer le processus de création.

Vendredi 24 juin au soir : restitution générale de l’ensemble des processus

Le Marché de Noël est un succès

Créé par le 13 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, exposition, fête, gastronomie, gers, infos, loisirs, mairie, tradition

LIAS D’ARMAGNAC

DSC_0061

Il y a deux ans, l’association Lias en Liesse organisait son premier Marché de Noël. Cette animation du village avait connu un bon succès, mais cet élan avec autant de dynamisme fut évidemment contrarié par la présence de la Covid, le confinement…

Cette année, le bureau composé de quatre membres avec sa présidente Maribel Tello, a pris la décision d’organiser en respectant les contraintes sanitaires en vigueur, la deuxième édition du Marché de Noël.

Cette initiative fut naturellement soutenue  par Bernard Pandelé, maire de Lias d’Armagnac, et son conseil municipal.  

Dimanche matin, une dizaine de bénévoles était sur le site pour accueillir les 16 exposants.

C’était une occasion de profiter du vaste hangar couvert et demi fermé acquis par la municipalité, ainsi que du terrain situé devant et qui permettait aux véhicules de stationner.

Bernard Pandelé a précisé :

«  Le hangar couvert et demi fermé  fait 1 092m2. Ce bâtiment convient bien pour organiser de grandes manifestations. La municipalité l’a acheté avec le lac qui est juste à côté, ainsi que le champ. Le tout sera aménagé progressivement. Quant au hangar,  il offrira aussi un pratique terrain de jeux pour la pétanque, les quilles, ainsi que pour les enfants. »

Le Marché de Noël devait ouvrir à 10 heures, mais le public est arrivé bien avant, et durant toute la matinée, il y a eu une bonne affluence. Ce Marché de Noël était pour beaucoup de personnes une occasion de sortir et  de réaliser des achats qui serviront certainement de cadeaux pour Noël.

Parmi les nombreux stands, il y avait notamment celui  d’une jeune  Cazaubonnaise qui vit maintenant à Saint Jean de Luz. Son stand Illumine, propose une grande variété de bougies de sa création. Contact : illumine.bougies@gmail.com ou 07 87 37 51 09.  

Alain Patat, de Plaisance du Gers , fabricant et créateur de jeux en bois surdimensionnés, ainsi que de jeux d’adresse et de stratégie avait exposé plusieurs jeux de sa création. L’ensemble a permis aux enfants et adultes de vivre de bons moments  de jeux. Le public a découvert des jeux inédits et celui qui a été primé au concours international des créateurs de jeu de société. Alain Patat vend ses jeux, mais aussi assure des animations. Contact : 06 47 71 29 79 ou systemede.jeux@gmail.com

Côté gastronomie pour les fêtes, il y avait le stand « Aux saveurs de mon terroir » dont le magasin est situé à Castelnau d’Auzan-Labarrère. La clientèle a pu acheter des armagnacs, vins, conserves, floc de Gascogne,  apéritifs, miel…Contact : 06 25 99 05 59 ou 06 84 75 99 30.

On y a trouvé également, Scultelph avec ses produits naturels, un étalage d’un marchand de fruits, une artiste peintre, Brigitte Cantin  distributrice de la société exhalessence qui présentait toute une gamme de parfums ; Contact : 06 86 05 04 93 ou brigitte.pandele@orange.fr,

Ainsi qu’Evelyne Pandelé distributrice de la société Mandalas (pierres naturelles), sans oublier les incontournables stands de décorations de Noël.

DSC_0049 DSC_0051 DSC_0056 DSC_0058 DSC_0064 DSC_0069

Le premier marché de Noël a plu

Créé par le 12 déc 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, exposition, fête, infos, landes, les sorties, loisirs, mairie, musique, photo, tradition

ARX

DSC_0094

Samedi 11 décembre, à la salle des fêtes,  toute la journée, c’était la magie festive de Noël, grâce à l’initiative de la municipalité qui a organisé le premier marché de Noël d’Arx.

Delphine, la secrétaire de mairie, s’est fortement impliquée dans cette nouvelle aventure, ainsi que les élues, et quelques bénévoles toujours disponibles pour rendre attrayante la vie de ce petit village landais situé à  proximité du Lot et Garonne.

À cette occasion, la salle des fêtes était joliment décorée et avec beaucoup de goût par les bénévoles d’Arx.

Dès 10 heures du matin, le public est arrivé à la salle des fêtes. Toute la journée, il y a eu naturellement  des habitants d’Arx, mais aussi des villages voisins, landais, lot et garonnais.

Dans la matinée, le public a eu droit à un bon et dynamique moment musical avec The Sextoys Brass Band.

À l’extérieur, un stand de vente d’huitres et de sapins de Noël, ainsi qu’une restauration étaient présents.

À l’intérieur de la salle  des fêtes, les visiteurs, et les acheteurs de beaux objets ou de produits du terroir  ont pu s’émerveiller devant la beauté et la grande variété  des objets présentés par une quinzaine d’exposants.   

Toute la journée, des parents avec leurs pitchouns sont venus apprécier cette ambiance et évidemment permettre à leurs enfants de se faire photographier avec le Père Noël.

Le photographe de service était Patrick Andrieu, qui développait immédiatement les photos offertes par la municipalité.

 Caro, de Laroque Timbaut (47), tenait un stand de décoration de Noël et de petites gâteries gustatives d’Alsace.  

Joy Defrance,  de Saint Gor (40), en voisine, est venue avec des cadeaux pour les anniversaires, des jouets pour les pitchouns, livres…elle vend toute une variété d’objets qui offrent de petits bonheurs aux pitchouns. Joy fait aussi de la vente à domicile et peut être contactée au 07 72 31 31 52. Elle organise des réunions chez des particuliers, notamment à Mont de Marsan, Gabarret, Casteljaloux….

Théo Gimbres est venu  du Bassin d’Arcachon  et son stand était garni d’objets décoratifs pour Noël. Il est créateur d’objets en 3D et peut être contacté au 07 71 04 31 65 ou gimbresteo@gmail.com.

Magali de Hautefage-la-Tour (47), présentait des objets naturels devenus sous ses doigts d’artistes de petites œuvres décoratives plaisantes, ainsi que des peluches et surtout une très belle collection d’amigurumis (ami, signifiant crocheté ou tricoté, et nuigurumi, signifiant peluche) signifie donc littéralement un jouet rembourré tricoté. C’est un art ancestral japonais.

Dominique de Labrit spécialiste en  lithothérapie  avait amené avec lui toute une collection de bracelets en pierre naturelle et autres idées de cadeaux… Créamyno, fait aussi de la création et dépannage de bijoux fantaisie. Le mercredi, il est à Eugénie-les Bains et le samedi à Roquefort. 06 72 77 32 14.

Gaec de Cantelause de Boussès (47), éleveurs, producteurs de foie gras, présentait une gamme de ses nombreux produits du terroir (05 53 65 92 71) www.foiegrasdecantelause.fr

La céramiste d’Arx Christine était présente, ainsi que la Passion d’amatxi (tout fait main) couturière située à Labrit 06 60 12 41 43 ou lapassiondamatxi@yahoo.com

La très bonne organisation et l’accueil par la municipalité ont été très appréciés par les exposants, et le public est venu à ce rendez-vous exceptionnel et il est reparti très satisfait de ce bon moment vécu dans le respect des conditions sanitaires en vigueur.

DSC_0093 DSC_0096 DSC_0100 DSC_0101 DSC_0103 DSC_0106 DSC_0107

La Maison médicale a été inaugurée

Créé par le 12 déc 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, santé

ESTANG

DSC_0085

Samedi  11 décembre, le matin, la Maison médicale du plateau a été inaugurée par le maire Christophe Rande, en présence de Laurence Lecoustre, sous-préfète de condom ; de nombreux maires des villages de l’ancien canton de Cazaubon, et membres de la Communauté de communes du Grand Armagnac ; d’Isabelle Tintané, conseillère départementale et maire de  Cazaubon ;  de Marie-Claude Mauras, vice-présidente à la CCGA et maire de Panjas ; de Marie-Ange Passarieu, directrice du Seta, des professionnels médicaux et des entrepreneurs et artisans qui ont réalisé le chantier.

Les estangoises et estangois venus nombreux assister à cette inauguration, ont témoigné de l’intérêt et de l’importance qu’ils attachant à  cette réalisation si nécessaire en milieu rural.

 Après avoir coupé le ruban tricolore, Christophe Rande, lors de son discours, a rappelé que le projet de cette Maison  médicale avait été présenté lors des dernières élections municipales et que la population l’a soutenu et choisi. Il a précisé :

«  Depuis la délibération en date du 17 septembre 2020, lors du conseil municipal et pour un coût estimé à 419 241 euros HT, nous avons demandé la DETR auprès de l’Etat que nous avons obtenue au mois de novembre 2020 pour une somme de 209 620 euros soit 50% de la réalisation de cette Maison médicale. Dès janvier 2021, nous avons procédé à l’appel à candidature pour les entreprises. Dix entreprises ont été retenues pour réaliser les 10 lots.  Le marché a été conclu à hauteur de 376 011 euros HT, et il a commencé au mois d’avril 2021. »

Le maire a prolongé son discours en rappelant que le chantier avait 75 jours de retard suite à la Covid, au défaut d’approvisionnement de certains matériaux, ainsi qu’au mauvais temps de cet automne.

D’autres subventions ont été accordées, notamment celle du  fonds européen LEADER, pour un montant de 57 877 euros, et celle des services du Département pour un montant de 41 000 euros :

«  À ce jour, nous avons reçu  la somme de 308 492 euros de subventions, soit 73, 58% du total. »

Après avoir remercié les différents services de l’Etat et les autres financeurs, le maire a remercié les entreprises puis il a précisé :

« C’est pour le début de l’année 2022 que la Maison médicale accueillera pour une année de gratuité les différents professionnels de soins, notamment un kiné, les infirmiers, l’ostéopathe, le médecin. Ce dernier sera pour le moment présent un jour par semaine. »

Laurence Lecoustre a tout d’abord exprimé son plaisir d’être à Estang pour cette inauguration, puis elle a félicité la municipalité pour son initiative :

« Ici, c’est un beau projet que vous avez réalisé…La ruralité a un avenir si elle innove. C’est ce qui se passe ici avec cette Maison médicale… »

Un vaste parking permettra à la patientèle de stationner facilement devant ces locaux très fonctionnels de 250 m2.

Sous le chapiteau  acquis grâce au budget participatif  du Département du Gers, la municipalité avait installé des photos de l’évolution du chantier, avec les grandes étapes et les dates, ainsi que les cartes du projet du centre départemental de santé (dites 32), et la liste des professionnels de santé permanents et occasionnels, et leurs contacts.    

Inauguration de la Maison médicale

Créé par le 09 déc 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, les sorties, mairie, politique, santé

ESTANG

ERYX3321

Samedi 11 décembre, le maire Christophe Rande, et les membres de son Conseil municipal, inaugureront la Maison médicale de Platéau, située 5 rue des écoles.

L’inauguration avec les personnalités et les partenaires financiers, sera à 11 heures.

De 14 à 18 heures, portes ouvertes.

La municipalité propose donc aux Estangoises et Estangois, de visiter la Maison médicale.

Évidemment, le tout se déroulera dans le respect des consignes sanitaires en vigueur.

Une nouvelle entreprise va s’installer à la ZA du Gabardan

Créé par le 06 déc 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes, mairie, politique

LANDES D’ARMAGNAC

DSC_0168

Jeudi 2 décembre, à la salle d’animation de Gabarret a eu lieu le dernier Conseil communautaire de l’année.

Suite à la réunion du dernier bureau des maires, puis de la réunion des vice-présidents, il avait été décidé de proposer une motion qui fixerait la ligne de conduite pour le développement de dispositif de production d’énergies renouvelables et plus particulièrement de projets  «  photovoltaïque »

Cette motion concernant la stratégie communautaire a été présentée à l’assemblée des élus. Le président Philippe Latry  a conclu cette présentation en précisant l’intérêt communautaire de cette motion.

La motion a suscité des inquiétudes chez certains élus de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA),  entrainant ainsi un débat.  Philippe Latry a apporté des précisions supplémentaires, puis il a proposé aux élus qu’un groupe de travail soit constitué rapidement pour faire évoluer cette motion. Cette dernière sera présentée au prochain Conseil communautaire.

La commission voirie a proposé une révision du règlement voirie, toutes les modifications ont été approuvées à l’unanimité.

Deux entreprises qui avaient fait une demande d’aides pour leur développement, ont obtenu ces aides. Il s’agit du Garage Diaz à Labastide  et du garage du Marsan à Saint- Justin, qui reçoivent  une aide pour l’acquisition de divers matériels.  

Le bâtiment récemment acquis par la CCLA à la zone du Gabardan a déjà trouvé un acquéreur.

Le président a précisé :

«  Nous avons été contacté par la société Sparklight, société spécialisée dans la prestation et la vente de matériels  pyrotechniques. Cette société  souhaite louer rapidement ce bâtiment dans un premier temps,  et ensuite, l’acquérir. Cette société aura par la suite un besoin foncier de 3,5 à 4 ha car elle compte continuer son développement. Son projet est évolutif avec 7 emplois puis une dizaine. L’assemblée a donné son aval pour que le président signe le bail de location.

Le président a convié les élus de l’ancien canton de Gabarret à s’exprimer sur le choix du lieu souhaité pour l’implantation de la déchetterie qui remplacera celle de Parleboscq.

Gabarret a proposé l’installation sur un lot  de l’extension à venir de la ZA de Lamarraque et la commune de Créon  a proposé un emplacement sur la route de Gabarret-Créon.

Après un court débat, le président a demandé aux maires des communes concernées de se prononcer par courrier sur le lieu le plus pertinent.  

Les travaux au Centre d’incendie et de secours

Créé par le 05 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, sapeur-pompier, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES  

DSC_0166

Le chantier de restructuration du Centre d’incendie et de secours (CIS) de Cazaubon, a pour maître d’ouvrage le SDIS 32.

Cet engagement sur le terrain du SDIS 32, rappelle l’intérêt, l’attachement, qu’ont  les responsables vis-à-vis de la qualité du maillage  des secours dans le département.

Évidemment, pour eux, il est important de mettre à disposition des sapeurs-pompiers, du matériel performant, mais aussi d’offrir des conditions de travail pour ces hommes et ces femmes au service de la population.

C’est pour ces raisons et en fonction des finances que le parc des véhicules de secours et  d’incendie des casernes du département est  régulièrement modernisé, et que des travaux d’amélioration ou de rénovation sont entrepris  sur les bâtiments.

À Cazaubon, le Centre d’incendie et de secours a été construit en 1988, et avec le temps, il a subi d’importants désordres liés à des infiltrations d’eau.  

Ces travaux pour un coût de 304 680 euros concernent tout d’abord l’installation du chantier et diverses démolitions, ainsi que le  contrôle de la couverture avec son nettoyage et le remplacement des tuiles abimées.

Ce chantier important  a nécessité la réfection de l’étanchéité et la réfection des toitures terrasses, ainsi que le traitement des eaux pluviales.  

Le remplacement des chassais alu portes  et fenêtres était sérieusement nécessaire, ainsi que le remplacement des bardages.

Au niveau de la plâterie et de l’isolation, les travaux concernent le doublage des cloisons, l’isolation verticale et faux plafond.

Les peintures extérieures et intérieures seront refaites, et en électricité le raccordement des luminaires, la ventilation mécanique  contrôlée  (trois douches ,deux WC, cuisine) sont au programme, ainsi que la clim PAC réversible.            

304 680 euros de travaux au Centre de secours

Créé par le 03 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0061

Mercredi matin, Xavier Brunetière, Préfet du Gers, Bernard Gendre président du conseil d’administration du Service départemental d’incendie secours (SDIS) du Gers ; le colonel hors classe Jean-Louis Ferrès, directeur du SDIS ;  son adjoint le colonel Xavier Pergaud ; le commandant Jean-Pierre Laborde, le commandant Olivier Piedecoq, ainsi que le capitaine  Éric Gourier, en présence des maires du secteur d’intervention du Centre d’intervention et de secours (CIS) de Cazaubon, ont visité l’important chantier  de restructuration du CIS Cazaubonnais.

Ce Centre d’Intervention et de secours a été construit en 1988 et avec le temps, il a subi d’importants désordres liés à des infiltrations d’eau.

Avec le maître d’œuvre, Marie-Hélène Garcia-Lier, les personnalités, accompagnées par l’adjudant-chef du Centre de Cazaubon, Alain Bareille, ont tout abord fait le tour des bâtiments, découvrant ainsi sur le terrain, la nécessité et l’importance de ce chantier.

Après avoir observé le bâtiment central qui abrite les vestiaires, les bureaux, la salle de réunion, l’office, les sanitaires, ainsi que la remise VSAB, puis la remise des engins, tous se sont rendus à l’étage à la salle de réunion où à l’aide d’un diaporama, les moments clés  du projet et les travaux avec les différentes tranches, leur ont été présentés.

L’étude de faisabilité avait eu lieu en 2019-2020 et  trois scénarios avaient été envisagés. Le premier d’un coût de 216 000 euros TTC, ne comprenait que la réfection de la partie centrale, le second scénario  pour une somme de 246 000 euros TTC, permettait la réfection de la partie centrale et des coursives. Le dernier scénario d’un coût de 304 680 euros TTC, permettait la réfection de la partie centrale, des coursives et des remises. Après l’obtention  de la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL), c’est ce dernier qui a été retenu et qui est réalisé actuellement sur le Centre Cazaubonnais. 

Les communes du secteur d’interventions ont aussi participé financièrement en fonction du nombre de leurs habitants.

Bernard Gendre a remercié toutes les personnes qui se sont impliquées dans cette rénovation :

«  Merci aussi aux sapeurs-pompiers volontaires qui ont continué leur service dans des conditions difficiles. Nous avons d’autres chantiers engagés  sur le Département, dont trois avec le concours de la préfecture.  À Cazaubon, il était temps d’intervenir, et c’est un investissement utile. Merci à l’équipe qui pilote ce projet de réhabilitation. Merci au préfet  qui a été un maillon important. »

Bernard Gendre a félicité Isabelle Tintané, maire de Cazaubon,   qui a fédéré les communes autour de ce projet.

Isabelle Tintané, maire de Cazaubon-Barbotan les Thermes, a remercié les maires du secteur pour leur implication financière, les services de l’Etat  avec son Plan de Relance, et évidemment elle a remercié Bernard Gendre ainsi que le SDIS. 

Xavier Brunetière a tout d’abord remercié le maire de  Cazaubon, puis ceux des communes du secteur, puis il a rappelé  l’importance d’avoir des casernements en précisant :

« Dans le Département du Gers, nous avons un maillage assez important, il nous faut le conserver et conforter ses Centres…)

Le préfet a salué  le travail du SDIS, des collectivités, l’engagement des municipalités :

« C’est grâce à vous que nous avons pu orienter ces fonds régionaux de France Relance , grâce à vos engagements financiers… »  

1 500 euros collectés pour Octobre rose

Créé par le 03 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, santé, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0065

Jeudi en début d’après-midi, à l’établissement thermal de Barbotan les Thermes,  Christophe Echavidre, directeur des Thermes, accompagné de Nicole Labarrère, responsable commerciale et de Marie Bernadet, responsable de la boutique de l’établissement, a remis un chèque de 1 500 euros, à Nadia Benoit, présidente du Comité du Gers de la Ligue contre le cancer. Cette dernière était en compagnie de Marie-Françoise Fernandez, trésorière du Comité du Gers de la Ligue contre le cancer.

Ces 1 500 euros sont le fruit de la vente des 300 billets de la tombola organisée à l’occasion de la campagne d’Octobre rose,  par l’établissement thermal et l’hôtel-restaurant La Bastide en Gascogne.

Durant le mois d’octobre, les organisateurs ont effectué quatre tirages de tombola et les heureux gagnants ont remporté de beaux lots offerts par les Thermes et La Bastide en Gascogne.

La clientèle et les curistes ont accueilli très favorablement cette initiative et en achetant autant de billets de tombola, ont témoigné de l’intérêt qu’ils portaient à cette cause.   

La VDA a 40 ans et se porte bien

Créé par le 01 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, gers, infos, landes, loisirs, mairie, musique

 GABARRET

DSC_0053

Samedi matin, à la salle des associations s’est tenue l’Assemblée générale  de la Voix de l’Armagnac ( VDA ).

Nicole Tant  a ouvert la réunion en rappelant  rapidement les 40 ans de travail et de bénévolat à la VDA.

Elle a poursuivi son intervention en précisant que quatre membres sont décédés et que trois personnes ont arrêté. Puis elle a eu une pensée émouvante pour tous ceux qui étaient à la création de la VDA.

Le renouvellement de l’autorisation d’émettre doit être fait pour 2022, et la coprésidente, Nicole Tant,  secrétaire et responsable de l’édition, s’occupe de réaliser tous les documents nécessaires pour ce renouvellement.

La VDA diffuse 24 heures sur 24 heures, avec une programmation d’une vingtaine de chansons par heure. La VDA est aussi présente sur le Web.

Nicole Tant a remercié, pour leur forte implication dans la vie de la radio, le coprésident  Michel Barbe qui est responsable de la technique, le président et trésorier Didier Martial, Ghislaine Hontans, secrétaire administrative et adjointe à la trésorerie, ainsi que les animateurs.

Après avoir remercié la municipalité de Gabarret pour le prêt du bâtiment qui abrite le studio, Nicole Tant a donné la parole à Philippe Latry, président de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA).  

Philippe Latry a félicité les membres de la radio qui ont pris la décision de continuer en  précisant :

« C’est une bonne nouvelle. Si la VDA a des projets la CCLA sera à ses côtés, comme elle le fait pour les autres associations. La majorité des élus du territoire est attachée à la VDA. »  

Michel Herrero a rappelé que depuis 38 ans, il soutenait la VDA et que pendant 14 ans, il animait une émission  sur le monde agricole. Il a ensuite insisté sur la nécessité d’acquérir du matériel moderne et performant, afin de faciliter la vie de ceux qui s’occupent de la technique. »

Richard et Jean-Marc, les animateurs de l’émission sur le rugby, qui dure une heure en direct,  sont intervenus. Leur émission est très appréciée par les auditeurs.

Les animateurs de l’émission Via sur la course landaise, Michel et Marcel, ont apporté des précisions sur les rencontres avec les acteurs de la Course landaise, quitte à faire beaucoup de kilomètres pour les rencontrer et les interviewer.

Didier Martial a présenté le bilan financier qui révèle une bonne gestion, ainsi que  des comptes positifs.

Les membres présents ont procédé aux élections des membres du  conseil d’administration, puis du bureau.  Tous se sont représentés et tous ont été réélus à l’unanimité.

12345...39

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...