mairie

Articles archivés

Un appel aux dons pour sauver l’église

Créé par le 21 mai 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, patrimoine

PANJAS

IMG_6844

Une convention tripartite a été signée samedi matin, en mairie, entre la Fondation du patrimoine, représentée par Christophe Jankowiak, délégué territorial,  Marie-Claude Mauras, maire de la commune et Michèle Ihidopé, présidente de l’Association de sauvegarde du patrimoine de Panjas.

À cette occasion étaient présents Vincent Gouanelle, conseiller départemental,  des conseillers municipaux, ainsi que plusieurs   membres de l’Association  de sauvegarde du patrimoine de Panjas.  Auparavant, une étude avait été réalisée, à la demande de la mairie auprès des Bâtiments de France. La consolidation des contreforts côté nord, la restauration des toitures côté nord font partie des travaux urgents à entreprendre ainsi que la restauration des vitraux des baies hautes.

Samedi, Marie-Claude Mauras a remercié Michèle Ihidopé et Christophe Jankowiak en précisant :

«  Sur ce dossier nous y travaillons depuis longtemps. Nous y avons mis beaucoup de temps, mais nous y sommes arrivés.   Pour cette première tranche, les travaux s’élèvent à 165 000 euros HT dont 22 000 pour les vitraux. La commune prendra à sa charge la consolidation des contreforts et la restauration des toitures dont le budget a été voté à l’unanimité par le conseil municipal. En accord avec la mairie, l’association portera le projet de la restauration des vitraux. »

Michèle Ihidopé a informé Christophe Jankowiak des démarches complémentaires entreprises  pour sauver l’église :

«  Nous comptons participer aux prix du Pèlerin. Nous avons obtenu 310 signatures de panjagaises et panjagais, ce qui  montre une forte mobilisation de la population pour sauver son église et tout l’intérêt qu’elle y porte. »

Afin d’alléger la charge communale, la municipalité a fait appel à la Fondation du patrimoine. Cette dernière lance une souscription pour permettre à chacun d’apporter son aide à ces travaux de sauvegarde de ce  patrimoine très ancien et exceptionnel par ses fresques datant du  XIIe siècle.

Christophe Jankowiak a précisé les avantages fiscaux accordés aux donateurs et a invité au mécénat aussi bien provenant des particuliers que des entreprises.

« Pour les entreprises, le don ouvre droit à une réduction de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60% du don et dans la limite  de 5 pour mille du chiffre d’affaire HT. Un don de 500 euros= 300 euros d’économie. Pour les particuliers, leur don ouvre droit à une réduction de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% du don  dans la limite de 20% de l’impôt sur le revenu.  Un don  de 100 euros = 66 euros d’économie d’impôt. D’autres avantages fiscaux  sont proposés  pour l’impôt sur la fortune immobilière à hauteur de 75%.

Les personnes qui souhaitent faire un don, peuvent le faire par Internet à l’adresse fondation-patrimoine : http://www.fondation-patrimoine. org/59176

Par courrier, les donateurs sont invités à retirer, à la mairie de Panjas  le bon de souscription, de le compléter et de l’accompagner du règlement par chèque, libellé exclusivement à l’ordre de la Fondation du patrimoine-église Saint-Laurent de Panjas, et à l’adresser  à l’adresse suivante : Fondation du patrimoine- délégation Occitanie Pyrénées 11 boulevard des Récollets- Le belvédère 6B 31 400 Toulouse. Un reçu fiscal sera établi à l’attention des donateurs.

Les élus tiennent à la qualité des services de proximité

Créé par le 11 mai 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, service social

GRAND ARMAGNAC

IMG_6789

Jeudi matin, Didier Dupront, président de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), Jean-Michel Augré, président de l’OTTGA, et Marie-Ange Passarieu, vice-présidente de la CCGA, se sont retrouvés au siège social de la Communauté à Cazaubon, puis ils se sont rendus au siège de l’office de tourisme et du thermalisme du Grand Armagnac.

Après avoir salué et félicité le personnel qui travaillait en ce jour férié, les trois élus ont profité de l’occasion pour faire le point sur les différentes décisions adoptées par l’assemblée communautaire.

Les trois élus ont tout d’abord exprimé la volonté unanime des élus communautaires  qui est  de maintenir, développer et financer des services de proximité et de qualité.

Didier Dupront a  rappelé les compétences assumées par la communauté de communes historique, puis l’arrivée en 2010 de nouvelles communes qui, à leur tour, ont transféré leur compétence en matière de voirie. Elles ont ensuite ajouté celles d’Enfance-Jeunesse, action sociale, tourisme, lutte contre la grêle, fourrière, syndicat de rivière et Gers numérique, ainsi que les cotisations aux PETR et SCOT.

 « Ce transfert de compétences a soulagé le budget des communes qui n’ont plus à payer ces charges, et réalisent ainsi de sérieuses économies ; et ce sont bien sûr les plus grosses communes qui ont gagné le plus.

 À titre d’exemple, les dépenses pour l’Enfance-Jeunesse de la CCGA sont de 1 850 000 euros par an : si moins de la moitié concerne l’ancienne Communauté de communes, le million supplémentaire à la charge de la CCGA, permet à Eauze, Gondrin et Castelnau d’Auzan, les seules qui finançaient des actions en la matière, de retrouver de substantielles ressources avec les économies ainsi réalisées. Nous aurions pu limiter les dépenses en ne créant que deux lieux d’accueil, mais les élus ont fait le choix d’offrir un service de qualité et de proximité avec huit sites répartis sur l’ensemble du territoire.

Nous avons aussi choisi d’augmenter au maximum la capacité de la crèche d’Eauze (construite par la commune avant transfert). Suite à la demande de cette commune, les élus communautaires ont voté à l’unanimité  la création de deux postes nécessaires aux 5 places supplémentaires, alors même que c’est un coût pour les contribuables des 25 communes de la CCGA.

En créant ces emplois, on ne réalise pas d’économie évidemment, mais si on supprime ces postes, c’est la qualité du service qui en pâtit.

De même, le CIAS nous coûte 330 000 euros pour les 84 000 heures qui permettent de maintenir les personnes âgées à leur domicile : c’est un choix assumé. Ces services, nous les voulons au plus près des habitants.

Au sujet de l’Office de tourisme communautaire, on aurait pu centraliser sur Cazaubon, mais dans l’intérêt des usagers, des professionnels et des touristes, nous avons maintenu les sites de Gondrin, Eauze et Cazaubon. La volonté des élus communautaires est de maintenir et développer la qualité des services, pour répondre le mieux possible aux besoins de la population. 

Pour que le haut débit soit accessible partout (la fibre optique seulement pour Eauze, Cazaubon, Castelnau-Labarrère, Gondrin et Bretagne), la contribution de la CCGA paye environ 90 000 euros/an pendant 20 ans.»

 Les trois élus ont ensuite rappelé la solidarité des communes qui prévaut dans chacune des décisions prises, comme par exemple en matière de voirie :

 «Sur l’enveloppe voirie annuelle, plus de 300 000 € ont été consacrés à la route du Pajot à Eauze, qui nécessitait d’importants travaux de réfection. Quatorze communes ont accepté de passer leur tour afin qu’Eauze bénéficie de ces gros investissements.»

 Jean-Michel Augré a conclu en abordant l’OT communautaire :

 «Ce service va très bien. Tout le monde a bien compris l’intérêt de travailler ensemble, à commencer par les hôtesses qui forment une belle équipe. Nous avons un très bon partenariat avec les Thermes de Barbotan, ainsi qu’avec les prestataires des 25 communes qui ont presque tous adhéré à cette dynamique.

Nous travaillons de concert avec le PETR, le Département (CDTL) et la Région (CRT). Nous avons aujourd’hui des moyens de promotion sans précédent.

La principale ressource financière provient des touristes et curistes qui payent la taxe de séjour, entièrement reversée à l’OTTGA pour améliorer l’accueil et l’information. Cet outil économique est aujourd’hui essentiel au territoire uni »

Les maires ont signé la convention avec la DDFIP

Créé par le 20 avr 2018 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique

GRAND ARMAGNAC

IMG_5834-1000

Jeudi, en fin de matinée, à la salle de la mairie d’Estang, les quatorze maires des villages de l’ancien canton de Cazaubon, se sont réunis avec Vincent Gouanelle et Isabelle Tintané, conseillers départementaux, Jean-Claude Hernandez, directeur départemental  des Finances publiques du Gers.  Ce dernier était   accompagné de Delphine Signoret  adjointe  du directeur départemental des Finances publiques du Gers et d’Edith Babou, trésorière d’Eauze  par intérim.

Avant de signer la convention de partenariat au profit des communes  concernées,  France Ducos, maire d’Estang a remercié les conseillers départementaux  qui se sont fortement impliqués dans ce dossier dans l’intérêt des usagers. Jean-Claude Hernandez a remercié les quatorze maires  qui ont jeté les bases nouvelles d’un partenariat  différent.  

Cette convention entre les maires et la DDFIP, fait suite à la fermeture  de la trésorerie de Cazaubon et à plusieurs réunions de travail, où les maires ont sollicité un accompagnement de la part de la DDFIP.

Jean-Claude Hernandez a rappelé les grandes lignes de la convention, notamment l’accompagnement des usagers, qui apparaît particulièrement nécessaire dans un contexte de forte dématérialisation portée par des évolutions législatives et réglementaires avec le  développement d’une offre très diversifiée de services en ligne qui vont progressivement être rendus obligatoires (télédéclaration, télépaiement).

Parmi les domaines concernés, il y a la déclaration d’impôt sur le revenu, l’assiette des impôts directs, le  recouvrement des impôts, des amendes et des produits locaux notamment.

 L’objectif recherché de cette convention est de permettre aux usagers qui en font la demande de pouvoir s’acquitter de leurs obligations déclaratives et contributives de manière dématérialisée conformément aux obligations légales.

La convention précise que dans ce contexte, il est nécessaire de proposer aux usagers qui en éprouvent le besoin un dispositif leur permettant de réaliser leurs démarches en ligne, notamment l’accès à l’internet, la  création d’une adresse mél, la connexion au site www.impots.gouv.fr et accès à l’espace déclaratif et de paiement. La promotion des autres services en ligne (plan cadastral, vente de timbre fiscal, paiement en ligne au bénéfice des collectivités : centre aéré, cantine, crèche) peut également être recherchée.

La DDFIP s’engage à signer une convention avec la Maison de service au public MSAP de Cazaubon,  afin de garantir sa montée en puissance dans le domaine des Finances Publiques.

En complément des services de la MSAP, la DDFIP s’engage à organiser des permanences à la MSAP de Cazaubon  et à la mairie d’Estang dans les conditions suivantes : Pendant la campagne déclarative de l’impôt sur le revenu : une permanence par semaine au cours des 4 semaines enregistrant traditionnellement la plus forte affluence

Pour l’année 2018,  il y aura des permanences  les 25 avril et 9 mai de 9 heures à 12 heures,  à la mairie de Cazaubon, et les 2 et 16 mai à la mairie d’ Estang de 9 à 12 heures.

 Pendant la campagne de réception des avis, il y aura  deux permanences mensuelles au cours des mois de septembre, d’octobre, de novembre et de décembre. Les  mairies du réseau concerné informeront  les usagers du calendrier des permanences et mettront à disposition des agents des finances publiques, les moyens matériels nécessaires à la tenue de ces permanences (bureau équipé de mobiliers, ligne informatique avec accès internet, ligne téléphonique).

Les maires, conseillers départementaux et personnels des Finances publiques du Gers ont conclu que pour les usagers c’était une chance d’avoir à proximité ces permanences.

Jean-Michel Augré, maire de Cazaubon, était absent lors de la signature de la convention, souhaitant aborder le cas spécifique de la commune lors d’un entretien envisagé prochainement avec Jean-Claude Hernandez.

Le premier marché sur la place Armagnac

Créé par le 19 avr 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5815

Mercredi 18 avril a eu lieu le premier marché sur la nouvelle place Armagnac. Après trois mois et demi d’importants travaux de rénovation, ce jour-là, la place a été rendue au public.  La place Armagnac avec sa nouvelle organisation, son mobilier contemporain et sa végétation est devenue désormais un vaste espace piétonnier calme et  agréable. Seuls, le mercredi, les véhicules des marchands peuvent y accéder.  

28 et 29 avril,33e Fête du rugby

Créé par le 18 avr 2018 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, fête, infos, landes, les sorties, mairie, théâtre

GABARRET

IMG_5433

28 et 29 avril au stade Roger Dubos, aura lieu la 33e et dernière Fête du rugby du Comité territorial Côte d’argent.

Philippe Barbe, président du CTCA a précisé : « Cette fête unique en son genre, verra converger vers Gabarret tous ceux qui sont attachés à cette pratique de nos villages et de nos banlieues, véritables creusets de nos valeurs. »

Les villages et animations au stade

Sur le site, les personnes bénéficieront de la présence de plus de soixante-dix stands, notamment avec le village de la Société générale, le village des clubs, le village des enfants, ainsi que des buvettes, coins de restauration et de nombreuses animations. À cette occasion, le Gabardan athlétique sport (GAS) a réussi à mobiliser plus de 120 bénévoles qui assureront le bon déroulement de la fête.

Pascal Filhol, président du GAS a précisé : « Le GAS et la commune de Gabarret, aidés par toutes les associations locales et leurs bénévoles vont tout faire pour que ce week-end soit une grande fête comme nous aimons la faire, au fin fond des Landes d’Armagnac. »

Les parrains

Les parrains de cette grande manifestation sportive et festive sont François Labat, longtemps capitaine et meneur de jeu de Bègles, puis champion de France avec ce club en 1991, et Bernard Laporte, président de la FFR.

Ce dernier, malgré son emploi du temps très chargé, n’a pas voulu manquer ce rendez-vous important, et il sera présent à la fête samedi 28 avril.

Les matchs

Au niveau sportif, de 11 à 12 h 30 aura lieu la finale 2e série territoriale, puis de 14 h 30 à 16 heures, la finale de la 3e série territoriale. La finale promotion honneur débutera à 17 h 45 et se prolongera jusqu’à 18 h 45.

Dimanche de 9 à 12 heures aura lieu le tournoi Groupama (moins de 12 ans) terrain annexe, puis de 11 à 12 h 30 la finale 1ere série. Dès 14 h 30, débutera la finale de 4e série, qui se prolongera jusqu’à 16 heures. La finale du tournoi Groupama  est de 16 h 30 à 17 heures et la finale honneur est de 17 h 15 à 18 h 45.

L’important programme d’investissements se poursuit

Créé par le 16 avr 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, travaux

CASTELNAU d’AUZAN-LABARRERE

La seule Commune Nouvelle Gersoise baisse ses impôts de 2% et continue son important programme d’investissements

La rénovation du centre de Labarrère est encours

La rénovation du centre de Labarrère est en cours

Lors du dernier Conseil Municipal, les trois comptes administratifs et les budgets correspondants ont chacun été votés à l’unanimité (lotissement, loueur de fonds et communal).

Le compte administratif du budget de la Commune laisse apparaître sur le seul exercice 2017 un excédent de fonctionnement de 736 626,94 euros et un excédent de fonctionnement cumulé de 1 881 229,11 euros, pour un budget fonctionnement 2018 équilibré à 2 829 057,69 euros.

Le maire, Philippe Beyries  a précisé :

« La gestion évolutive, engagée il y a deux  mandats par notre municipalité, porte totalement ses fruits aujourd’hui. La naissance de la Commune Nouvelle il y a deux ans en a été une étape, avec notamment l’abaissement supplémentaire et conséquent de nos dépenses de fonctionnement. Avec les dotations de l’État, qui pour nous connaissent une hausse du fait de la Commune Nouvelle, tous ces éléments mis bout à bout expliquent nos marges croissantes depuis plusieurs années malgré le contexte général difficile.

L’abaissement de notre endettement se poursuit, comme prévu, et une fois de plus 2018 sera une année avec un gros budget investissement équilibré à 3 095 328,10 euros dont 1 085 177,30 euros en report, qui sont des restes à réaliser dus aux travaux de sécurité et de mise en accessibilité des centres bourg de Castelnau et Labarrère, à ce jour en voie d’achèvement.

Les réalisations les plus conséquentes prévues pour 2018 seront deux locaux associatifs (un sur Labarrère et un sur Castelnau), la réfection de la piscine municipale de Castelnau avec réchauffement de l’eau par pompe à chaleur pour un montant de 370 000 euros  HT, une tranche supplémentaire d’esthétique éclairage public, la mise en accessibilité Avenue Maréchal Foch, et la démolition de l’îlot d’immeuble face à la mairie de Castelnau. »

Françoise Datas a été honorée

Créé par le 15 avr 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5718

Samedi soir, lors de la soirée de gala en l’honneur de l’aviron , le maire Jean-Michel Augré et  Marc Romat,  président de l’Armagnac aviron club, ont tenu  à rendre hommage à une figure locale François Datas qui s’est fortement investie dans le club d’aviron  cazaubonnais (AAC).

Marc Romat  a rappelé l’arrivée à Cazaubon  de Françoise  Datas en 1967. Très impliquée dans la vie associative, elle fut durant  de nombreuses années trésorière du judo club cazaubonnais, secrétaire du club de rugby, puis secrétaire et trésorière de l’Armagnac aviron club et aujourd’hui vice-présidente de l’AAC.

Le maire  Jean-Michel  Augré a précisé que dans les années 1970, Françoise a assisté  à Paris à une réunion d’aviron.  À l’époque  on lui a dit :

« Pourquoi ne pas organiser les tests nationaux à Cazaubon ? » Ceux-ci sont devenus par la suite les championnats de France.

De retour à Cazaubon, déterminée, elle en a parlé au maire de l’époque Marc Déro qui tout visionnaire qu’il était, a accepté cette initiative. Françoise  s’est adressée à Pierre Ordy, entrepreneur à Cahors,  président de la ligue Midi-Pyrénées d’aviron  et membre du conseil d’administration de la Fédération française d’aviron. Pierre Ordy a préconisé  les aménagements nécessaires afin que le plan d’eau puisse accueillir les championnats de France.

Le lac de l’Uby aménagé fut inauguré  en 1973,   pu  enfin  accueillir les compétitions. En 1976, le plan d’eau cazaubonnais  a connu la sélection pour les jeux olympiques de Montréal. Par la suite Françoise a été décorée de la médaille d’argent de la Jeunesse et des sports.

Avant la remise des cadeaux à Françoise Datas, Jean-Michel Augré  a conclu son discours en précisant :

«   Tout cela pour vous dire que sans Françoise, nous ne serions peut être pas là ce soir. »

Avec émotion Françoise  a reçu les cadeaux, remercié l’assistance qui l’a ovationnée, puis avec humour elle a précisé :

«  Et dire qu’au début du plan d’eau, le projet était de faire un lac pour meubler les temps de loisir des curistes, en leur offrant seulement un coin de pêche! »

L’Aviron les a réunis

Créé par le 15 avr 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Jean-Michel Augré, Marc Romat et Jean-Jacques Mulot

Jean-Michel Augré, Marc Romat et Jean-Jacques Mulot

Samedi soir, au château de Moutiques,  à l’occasion des championnats de France bateaux courts, la municipalité avait convié les membres  de la Fédération française d’aviron (FFA), Franck Montaugé, sénateur du Gers,  Isabelle Tintané, conseillère départementale,Marie-Ange Passarieu,  vice-présidente de la CCGA, ainsi que de nombreux élus des communes voisines de Cazaubon.

Marc Romat, président de l’Armagnac aviron club (AAC) a ouvert la soirée en rappelant que toute l’élite de l’aviron français était présente à Cazaubon et que les premiers intègreront l’équipe de France  et représenteront  la France au niveau international.  Marc Romat a conclu son discours en remerciant tous les partenaires, notamment la ligue Occitanie, le département, ainsi que la FFA et tous les bénévoles. Ils ont, tous ensemble, contribué à la réussite de ces championnats.

Lors de son discours  le maire Jean-Michel Augré a rappelé que ces championnats de France sont un événement bien ancré dans le calendrier d’événementiel :

«  Ils visent à célébrer les valeurs que votre Fédération représente : engagement, effort, partage, esprit de compétition mais aussi convivialité. Cher président de la FFA, vous apportez à notre ville, à notre territoire du Grand Armagnac et jusqu’au département du Gers un ingrédient de plus qui active son dynamisme et sa notoriété. »

IMG_5706

Le maire a ensuite souligné l’extraordinaire engagement de Claire Poulard  qui, après une très grave opération d’une jambe en juillet dernier et seulement deux mois d’entraînement, a été médaillée championne de zone :

«  Quel bel exemple de courage et de volonté. » L’assistance a ovationné Claire Poulard ainsi que son entraîneur Alain Richet. Après avoir remercié et félicité les dirigeants de l’Armagnac aviron club, le maire a informé l’assistance que Cazaubon accueillera les championnats de France bateaux courts en 2019.

Jean-Jacques Mulot, président de la FFA a précisé :

« C’est un très grand plaisir  d’être ici.  On aime venir à Cazaubon. Le lac de L’Uby  est un bassin remarquable pour les championnats de France bateaux courts. »

La soirée de gala en l’honneur de l’aviron s’est prolongée par un repas et un bon moment festif.

28 et 29 avril, 33e Fête du rugby

Créé par le 12 avr 2018 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, fête, infos, landes, les sorties, mairie, sport

GABARRET

IMG_5433

28 et 29 avril  au stade Roger Dubos, aura lieu la 33e et  dernière Fête du rugby  du Comité territorial  Côte d’argent.  Philippe Barbe, président du CTCA a précisé :

« Cette fête unique en son genre, verra converger vers Gabarret tous ceux qui sont attachés à cette pratique de nos villages et de nos banlieues, véritables creusets de nos valeurs. »

Sur le site, les personnes bénéficieront de la présence de plus de soixante-dix stands, notamment avec  le village de la Société générale, le village   des clubs, le village  des enfants, ainsi que des buvettes, coins de restauration et  de nombreuses animations.

À cette occasion, le Gabardan athlétique sport (GAS) a réussi à mobiliser plus de 120 bénévoles qui  assureront le bon déroulement  de la fête.

Pascal Filhol, président du GAS a précisé :

«  Le GAS et la commune de Gabarret, aidés par toutes les associations locales et leurs bénévoles vont tout faire pour que ce week-end soit une grande fête comme nous aimons la faire, au fin fond des Landes d’Armagnac. »

Les parrains de cette grande manifestation sportive et festive sont François Labat, longtemps capitaine et meneur de jeu de Bègles, puis champion de France  avec ce club en 1991, et Bernard Laporte, président de la FFR. Ce dernier, malgré son emploi du temps très chargé, n’a pas voulu manquer ce rendez-vous important, et il sera présent à la fête samedi 28 avril.

Au niveau sportif, de 11 à 12 h 30 aura lieu la finale 2e série territoriale, puis de 14 h 30 à 16 heures, la finale de la 3e série territoriale. La finale promotion honneur débutera à 17 h 45 et se prolongera jusqu’à 18 h 45.

Cérémonies commémoratives du 22 avril

Créé par le 09 avr 2018 | Dans : agenda, com com landes armagnac, histoire, infos, mairie

LANDES D’ARMAGNAC

IMG_5602

La journée du souvenir dans le Gabardan débutera à Gabarret par la commémoration de la rafle du 21 avril 1944 et l’hommage rendu aux trois juifs fusillés  le 22 avril.  Le rendez-vous est fixé à 9 h 20 devant la stèle et la cérémonie est à 9 h 30.

L’hommage à Yvonne Basedem et Gonzague de Saint Geniès, parachutés au terrain de la Roulette, aura lieu à 11 h 30, au mémorial de Lapeyrade et sera suivi à 12 h 30, à Herré  par l’inauguration d’une stèle  près du Monument aux morts. À l’issue  des cérémonies, un apéritif sera offert  par les communes d’Herré et Losse, à la salle des fêtes d’Herré, et sera suivi  par un repas  à la salle des fêtes de Créon d’Armagnac (Prix 25 euros).

Ces cérémonies sont organisées par  l’Amicale Hilaire-Buckmaster et  en collaboration avec les communes de Gabarret (9 h 30), Losse (11 h 30), Herré (12 h 30) et l’association Bagheera.

Les inscriptions au repas doivent parvenir  avant samedi 14 avril, auprès de Jeanine Barbères 68 Av de Magudas 33700 Mérignac (tél 06 15 93 14 51). jbarberes@club-internet.fr.

Le chèque doit être établi à l’ordre de l’Auberge des chasseurs

123456

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE