patrimoine

Articles archivés

Elusa propose des ateliers pour les vacances

Créé par le 17 oct 2017 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, patrimoine

EAUZE

IMG_8830

Les parents  sont conviés à partager avec leur  enfant des expériences

riches en émotions...

Pour les Ateliers pédagogiques, les  réservations sont  indispensables

Ces ateliers pédagogiques permettent à chacun de s’initier de façon ludique aux techniques plastiques déjà utilisées durant l’Antiquité.

« Atelier d’initiation à la mosaïque antique »

Lundi 23 octobre à 14 heures, à la  Domus

« Création de bijoux à l’antique »

Mercredi 25 octobre et  lundi 30 octobre à 15 h 30, à la Domus

«Atelier d’initiation à la céramique antique »

➡ Vendredi 27 octobre et mercredi 1er novembre à 15 h 30, à la  Domus

Visites commentées

Elusa  propose un ensemble de visites commentées, qui  permettront au public  d’appréhender de façon originale les différentes facettes de la vie quotidienne à Elusa au cours de l’époque gallo-romaine.

« Visite thématique du trésor à la loupe »

Samedi 21 octobre à 15 h 30, au  Musée

« Visite commentée de la Domus de Cieutat »

Dimanches 22 et  29 octobre à 15 h 30, à la  Domus

« Visite thématique un jour, une œuvre »

Samedi 28 octobre à 15 h 30, au  Musée

Événement

« Rendez-vous contés »

➡ Dimanche 5 novembre à 15 h 30, au  Musée

Renseignements et réservations : 05.62.09.71.38 – contact@elusa.fr

Armagnac en fête

Créé par le 12 oct 2017 | Dans : agenda, com com landes armagnac, fête, infos, landes, les sorties, patrimoine

LABASTIDE D’ARMAGNAC

IMG_7152

Trois jours d’intenses festivités, où l’Armagnac sera à l’honneur.

Le programme est le suivant:

 Vendredi 27 octobre

À 18 heures,  le maire, Alain Gaube et le président d’Armagnac en fête, Philippe de Bouglon, ouvrent Armagnac en fête et son marché aux armagnacs.

À partir de 18 h 30, il est proposé des  assiettes de dégustation « sites remarquables du goût » et cuisine italienne avec une animation musicale. Puis à  20 heures, le public pourra participer à une  visite aux flambeaux de la cité médiévale.

 Samedi 28 octobre

Dès  10 heures, aura lieu l’ ouverture du marché aux armagnacs et du marché des producteurs du terroir  et une table ronde « L’armagnac aujourd’hui » animé par  Marc Darroze, président du Bureau national interprofessionnel de l’armagnac.

À partir de   11 heures, la  table ronde abordera le thème  « 7 siècles d’histoire de l’armagnac ». Cette table ronde sera animée par Jacques Lapart, professeur agrégé d’histoire. Le public pourra aussi assister à une  démonstration de cuisine par le chef Christophe Bourissou (Le Résinier).

Dès  12 heures, débutera l’ apéritif avec une  animation musicale. Ce moment festif se prolongera par un  déjeuner vigneron (salle des fêtes chauffée ou place Royale) : assiettes de dégustation à base de canard, de cuisine italienne et des sites remarquables du goût.

 À partir de  15 heures, la  table ronde  abordera le thème « L’exportation des armagnacs du port de Mont-de-Marsan au XVIIe siècle » avec Vincent Lagardère, universitaire.

 À partir  de 16 heures  la table ronde propose le thème suivant:  « Ici les gens ne se croisent pas, ils se rencontrent » avec Élisabeth Duffour et Antoine Roque, Terre des Landes.

La cérémonie d’intronisation est à 17 heures et sera suivie à 18 heures par une démonstration de course landaise.

 La visite aux flambeaux de la cité médiévale est à 18 h30, et le dîner de fin des vendanges (salle des fêtes chauffée), est à 20 heures.

 Dimanche 29 octobre

 À partir de   10 heures , la table ronde « origine et culture de la vigne » avec les enfants des écoles, puis à 11 heures la table ronde « histoire, construction et fonctionnement des alambics armagnacais » sera animé par  Jean Broustet et Charles Garreau.

La messe en musique sera  au profit de la restauration de l’église, et à la même heure aura lieu une  démonstration de cuisine par le chef Christophe Bourissou (Le Résinier).

L’apéritif concert est à 12 heures et sera suivi par un  repas à la salle des fêtes (salle chauffée) ou place Royale (assiettes de dégustation à base de canard, de cuisine italienne et des sites remarquables du goût).

Dès   14 h 30, débutera la  visite commentée de Labastide-d’Armagnac, puis  à partir de  15 h 30, aura lieu une  table ronde abordant le thème « gravures commentées du XVIIe siècle de la vie des paysans landais.

Le départ de la flamme de l’armagnac et brûlot en musique   est à 17 heures.

À la découverte des lagunes et du brame

Créé par le 30 sept 2017 | Dans : actualité, agriculture, éducation, gers, infos, landes, patrimoine

 LOSSE-RISCLE

IMG_2375

 Jeudi 28 septembre, en début d’après-midi, Thierry Bereyziat, technicien cynégétique de la fédération des chasseurs des Landes, Serge Jourdan, maire de Losse et son adjoint Jean-Pierre Labat,  ont accueilli  14 lycéens de  la classe de seconde de la filière  Gestion des Milieux Naturels et de la Faune (Nature Jardin Paysage Forêt), du lycée professionnel agricole de Riscle. Les élèves étaient accompagnés des professeurs Jean-François Gatel-Labie (Biologie-écologie), Baptiste Audrechy (Aménagement des espaces naturels) et Lisa Begue (Economie).

Cette sortie en milieu naturel les a conduits à découvrir la faune et la flore de deux lagunes.  Ces zones humides  qui sont de petites étendues d’eau douce, circulaires et de taille inférieure à un hectare, bénéficient depuis 2012, de la part de la commune de Losse  de préservation. Une démarche communale qui s’inscrit dans la politique de préservation des zones humides, engagée par la fédération de Chasse des Landes et dans le programme départemental de préservation des lagunes des Landes, engagé par le Département des Landes.

Pour ces jeunes passionnés de nature, ce moment  de découverte  et les riches explications  prodiguées par Thierry Bereyziat, les a captivés  et sérieusement intéressés. Leur satisfaction s’est exprimée en peu de mots : «  C’était un moment très bien durant lequel nous avons appris beaucoup de choses. »

IMG_2383

En fin de journée, les jeunes et leurs accompagnateurs ont rejoint la salle des fêtes de Losse, où ils ont pris leur pique-nique.

À 20 heures, ils ont été rejoints par des habitants de Losse, de Parleboscq, ainsi que par quatre techniciens de l’ONF, et ensemble ont assisté durant une heure à la projection d’un documentaire de 1954,  relatant l’arrivée des premiers cerfs dans les Landes, notamment à Saint Gor. Ces premiers cerfs provenaient de  Chambord.

Le deuxième film «  Il était une fois le cerf », tourné récemment, avec de très belles prises de vues, relate en détail la vie des cerfs, des biches et faons  à travers les quatre saisons de l’année, et se conclut par le brame du cerf.

Suite à la projection, un débat fut ouvert et les étudiants ont demandé des précisions sur les dégâts occasionnés par les cerfs, ainsi que sur la gestion entreprise pour protéger les cerfs, tout en préservant la sylviculture et l’agriculture.

À l’issue de la projection, sous la conduite de Thierry Bereyziat, les étudiants se sont rendus dans la forêt lossaise pour écouter le brame du cerf.

Tard dans la nuit, après cette bonne journée très instructive, les étudiants très satisfaits, ont rejoint leur lycée de Riscle.

Cette bonne   initiative des professeurs du lycée en partenariat avec la Fédération des chasseurs des Landes, très enrichissante pour ces jeunes, laisse à tous un excellent souvenir. Thierry Bereyziat compte bien poursuivre ce lien avec le lycée agricole de Riscle. Pour leurs élèves,  les professeurs, envisagent d’autres sorties  comme celle de Losse, qui évidemment  complètent leurs heures passées en stage.

Ces étudiants qui suivent une scolarité pour obtenir un BAC Pro  GMNF, deviendront Agents techniques qualifiés  

 Quant au  lycée agricole de Riscle il a obtenu le label Haute Qualité Environnementale (HQE).

La journée du patrimoine

Créé par le 17 sept 2017 | Dans : com com landes armagnac, fête, histoire, infos, landes, patrimoine

LOSSE

IMG_2089

Dimanche, a eu lieu la traditionnelle journée du patrimoine. Le mauvais temps s’étant invité à ce moment festif, la manifestation a connu une baisse de fréquentation, sauf pour le repas de midi qui, une fois de plus, a connu le succès habituel. Le matin, les amateurs d’agility ont assisté avec plaisir et malgré la pluie, à la démonstration présentée par le complexe canin Le Tic. Quant aux toutous, pluie ou pas, ils se sont bien amusés et bien dépensés, faisant ainsi la joie de leurs maîtres et des spectateurs.

Thierry  Béreyziat et Mathis Lemaitre

Thierry Béreyziat et Mathis Lemaitre

À la salle des fêtes, la Fédération des chasseurs avec son exposition  de photos et de textes sur le gros gibier, palombes, bécasses…, a  rappelé que le patrimoine local,  c’est aussi la nature, sa faune et sa flore. Le technicien Thierry  Béreyziat en compagnie  du stagiaire Mathis Lemaitre, se tenait à la disposition du public pour lui apporter des informations complémentaires.

IMG_2094

L’exposition de L’ONEF  a mis en valeur le patrimoine naturel, notamment les lagunes, sensibilisé le public sur la protection de la forêt,  les tiques et sur la cueillette des champignons.

Le stand de l’association  Gyrophare, pour la sauvegarde du patrimoine  Sapeurs-Pompiers, toujours présente à Losse pour la journée du patrimoine connaît toujours le succès aussi bien auprès des adultes que des enfants.

IMG_2097

L’exposition sur le passé de Losse, réalisée par Guillemette avec ses photos et documents d’autrefois, continue de s’enrichir avec l’apport de nouvelles photos de classes et des documents.  

Les donateurs ont été remerciés

Créé par le 02 sept 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, patrimoine, travaux

GABARRET

IMG_1780

Vendredi soir, à la salle de bal de la mairie, le maire Stéphane Barlaud et son conseil municipal avait convié  les 92 donateurs, qui ont contribué financièrement à la première tranche des travaux réalisés à l’église Saint Luperc. Après avoir remercié ces personnes, Stéphane Barlaud a apporté les précisions suivantes : «  Votre participation généreuse de 22 126 euros, montre votre attachement à cet  édifice religieux. Vous avez contribué à la réalisation de cette première tranche à hauteur de 12%. Vos dons additionnés  aux    subventions accordées par l’État (DETR), par  la communauté de communes des Landes d’Armagnac et la fondation du patrimoine, représentent les 2/3 du financement de la première tranche, le dernier tiers étant à la charge de la commune. Au total, le coût de  cette tranche, sans les études, est de 160 000 euros HT.»

Le maire a rappelé brièvement les travaux de cette tranche qui  consistaient  à restaurer la nef. Cette dernière était fissurée dans l’axe de la voûte. Des tyrans métalliques ont été mis en place pour contrer la poussée des voûtes. Les collatéraux ont été forés et des pinces en fibres de verre, non apparentes, sont installées à travers les maçonneries au niveau des combles. D’importants travaux de maçonnerie ont été entrepris, les vitraux restaurés, la charpente et le remaniement de la toiture de la nef réalisés.

Stéphane Barlaud a ensuite informé l’assistance sur la deuxième tranche de travaux qui   consistera à restaurer le transept, selon les principes précédents, avec des pinces en fibres de verre : «  Cette tranche devrait débuter rapidement. La municipalité souhaite que les travaux   soient terminés au mois de décembre et que la messe y soit célébrée le soir de Noël. »

Cette tranche des travaux est estimée à 220 000 euros HT. La municipalité  s’emploie à solliciter les subventions et compte de nouveau  sur les dons privés et  le soutien  financier  de la fondation du patrimoine.

30 hectares labélisés Natura 2000

Créé par le 01 sept 2017 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, infos, landes, Lot et Garonne, patrimoine

PARLEBOSCQ

IMG_1771

Jeudi 31 août, en pleine nature, non loin de l’église de Mauras, Marine Font, animatrice Natura 2000 du Syndicat mixte du Pays d’Albret, en présence du maire Serge Tintané, du technicien de rivière Benoît Rayon, du Michel Laburthe, président du  Syndicat d’aménagement des bassins de la Gélise et de l’Izaute et de Jean-Pierre Constantin, président du Comité de bassin de la Gélise, a  procédé à l’inauguration du panneau Natura 2000.  

Sur  ce site qui longe la Gélise, sur une surface  d’environ 30 hectares, les propriétaires,  Vandepute et Castel, se sont engagés pour cinq ans, en signant une charte   Natura 2000.

Avec cette démarche volontaire, les propriétaires se sont engagés  en faveur de la conservation des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Déjà, les parcelles où des cultures de maïs se faisaient, sont devenues des prairies de fauches retardées. Sur ce site préservé, les signataires se sont engagés à ne  pas utiliser de produits phytosanitaires (pesticides, herbicides…)

Le maire Serge Tintané, et les présidents Michel Laburthe et Jean-Pierre Constantin, ont vivement félicité et remercié les propriétaires pour leur engagement à préserver le milieu naturel et contribuer ainsi  favorablement à la mise en valeur de la richesse naturelle du  territoire.

Pour l’animatrice  Natura 2000, Marine Font, ce fut aussi l’occasion de présenter brièvement  le site  Natura 2000 de la Gélise : «  Il s’étend  sur un linéaire d’environ 90 km, ainsi que le long des principaux affluents de la Gélise. Le site concerne une surface de 3 815 hectares et s’étend sur 28 communes réparties sur les départements du Gers, Lot-et-Garonne et Landes. Ce site Natura 2000 abrite 59 types de milieux naturels différents, dont 11 d’intérêt communautaire. On y trouve également 136 espèces animales dont 11 d’intérêt communautaire.

L’intérêt communautaire est à l’échelle de l’Union européenne, qui considère  que l’habitat ou l’espèce a une aire de répartition naturelle faible.

Les personnes intéressées par Natura 2000 de la Gélise peuvent contacter Marine Font, animatrice Natura 2000, Syndicat mixte du Pays d’Albret, Centre Haussmann 10 place Aristide Briand 47 600 Nérac ou au 05 53 97 70 50 ou au 06 43 75 94 13. Par mail à : n2000.gelise@paus-albret.fr.

Visiter le site http://gelise.n2000.fr

Caumale, c’est toute une histoire

Créé par le 28 août 2017 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, exposition, histoire, infos, landes, patrimoine

ESCALANS

Jacques de Cauna fait découvrir l’extérieur du château

Jacques de Cauna fait découvrir l’extérieur du château

Lundi 28 août, au château de Caumale a eu lieu le congrès de la Fédération des Académies de Gascogne. Pour cette journée culturelle et d’histoire, exceptionnelle, plus de 160 personnes, académiciens, chercheurs, professeurs, universitaires, écrivains, artistes et personnalités, ont participé à la visite commentée du château, assisté à un concert de chants du XVIIe siècle, partagé le déjeuner dans la splendide salle de mariage, participé à deux conférences, ainsi qu’ au vernissage de l’exposition Benjamin Franklin.

Dès 11 heures, pour la  visite commentée du château, trois groupes de personnes ont été constitués. Le premier groupe avait pour guide Geneviève Fabre, le deuxième était conduit par Pierre Fabre, les maîtres du lieu, et le troisième par le professeur Jacques de Cauna, docteur d’État (Sorbonne), CNRS /Ehess et commandeur de l’Ordre national honneur et mérite de la République d’Haïti.

Jacques de Cauna a richement commenté  la visite, en détaillant l’histoire de l’édifice et de ses habitants. Il a retracé la longue histoire de ce château en parallèle avec l’histoire locale, régionale et nationale.

Les trois guides avec des anecdotes ont retracé l’histoire de la famille  Delisle, et leur histoire coloniale entre Saint-Domingue, Cuba…

 

Les visiteurs ont été agréablement surpris en découvrant les transformations du château réalisées par la famille Fabre en si peu de temps.  Toutes les pièces, richement meublées, décorées et complétées par des objets de collections, recréent l’atmosphère  vivante  d’alors. Caumale offre un véritable voyage historique  à travers différentes périodes de son histoire.

En fin de matinée, d’autres personnalités sont arrivées à Caumale, notamment  Dan Hall, le consul des États Unis en poste à Bordeaux, Vincent Gouanelle, conseiller départemental du Gers,  Jacques Battin, vice-président de  l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux.

Pierre et Geneviève Fabre et les personnalités

Pierre et Geneviève Fabre et les personnalités

Après le déjeuner, Nathalie de Rochambeau, lors d’une conférence intitulée de Vendôme à Yorktowm, a retracé la vie du général Jean-Baptiste de Rochambeau (1725-1807). En 1780,  à la tête de 6 000 hommes des troupes françaises il aida les colons américains dirigés par George Washington contre les troupes britanniques. Puis elle a rappelé que le petit fils de Jean-Baptiste de Rochambeau, venait passer ses vacances à Caumale.

Lors de la deuxième conférence, Jacques de Cauna  a abordé, en faisant les liens entre  Saint Domingue, les Antilles, Caumale et le cacao, Caumale et le café, Caumale et la canne à sucre, puis il a conclu son intervention avec  la guerre d’indépendance de l’Amérique.

 Alexandre de La Cerda  de l’Académie des Jeux Floraux  a présenté un épisode très peu connu de l’odyssée de La Fayette en partance pour l’Amérique, en précisant.

«  Il y a 240 ans, le 26 avril 1777, La Fayette s’embarquait au port de Pasajes près de Saint-Sébastien, au Pays Basque, sur le navire « La Victoire », pour son premier séjour en Amérique où il devait participer à la guerre d’Indépendance américaine. Ainsi, sans le Traité d’alliance signé par Louis XVI avec les Insurgents américains le 6 février 1778, et sans La Fayette qu’une aubergiste avait sauvé des espions anglais chargés de l’assassiner à Saint-Jean-de-Luz, sur le chemin du port de Pasajes où l’attendait son navire, sans oublier le concours pécuniaire et militaire de la France avec les troupes régulières de Rochambeau, nul doute que les Américains eussent été écrasés… »

Après la conférence présentant Benjamin Franklin grâce à la participation de Jérôme Danard, président France-Etats Unis, a eu lieu le vernissage d’une exposition consacrée à cet homme d’exception que fut Benjamin Franklin. Cette exposition restera sur place une quinzaine de jours, les particuliers et les scolaires  peuvent la visiter en prenant contact avec le château de Caumale.

Récemment, Le président de France- Etats Unis,  Jérôme Danard a nommé Geneviève Fabre, présidente de France-Etats Unis des Landes et Gascogne.

Contacts : Château de Caumale  05 58 75 45 87 ou 07 71 14 11 59.

Site du château de Caumale : http://www.chateaudecaumale.fr/index.php

Et : http://www.chateaudecaumale.fr/informations-calendrier.php

Le Week-end était festif, sportif et culturel

Créé par le 23 mai 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, mairie, patrimoine, travaux

SAINT JULIEN D’ARMAGNAC

IMG_8663

Samedi 20 et dimanche 21 mai, la gastronomie, le sport, la nature et la culture étaient à l’honneur, grâce au Comité des fêtes, à la municipalité, aux Baladins du Gabardan et à l’amicale des pompiers.

Samedi soir, à la salle des fêtes 70 personnes se sont retrouvées pour renouer avec la tradition et savourer un repas Poule au pot.

Dimanche matin, une quinzaine de personnes a participé à la randonnée pédestre de 8 km. Un circuit partant de  Saint Julien et conduisant à  en Mauvezin puis Lagrange.

De retour à 11 heures à Saint Julien, les randonneurs ont été rejoints par une quinzaine de personnes. Là, Marc Laurent et Jean-Louis Gardère de l’atelier d’histoire des Baladins ont détaillé l’histoire de la motte castrale de Saint Julien.

Avec les animateurs, les personnes ont remonté le temps, découvert l’église, ainsi que les travaux de restauration de l’édifice religieux et l’aménagement paysager de la motte.

  Sophie Ducoudré, maire de la commune a profité de l’occasion pour rappeler que les travaux de restauration de l’intérieur de l’église, ont été terminés au mois de février 2016 :

«  Lors des travaux sur les murs, des fresques et décors ont apparu et maintenant sont mis en valeur. Suite à cette découverte, l’église a été classée aux Monuments historiques. La municipalité a pu réaliser ces importants travaux grâce aux subventions accordées. Les derniers travaux réalisés ces derniers temps concernaient l’aménagement paysager de la motte en tenant compte du développement durable. Nous avons effectué  des plantations de végétations qui se suffissent  à elles-mêmes, ainsi que des arbres fruitiers. Cet aménagement paysager a pu se réaliser grâce au partenariat qui unit la Communauté de communes des Landes d’Armagnac avec les établissements Fouquet’s-Barrière, les vignobles Marie-Laure Lurton, Terre Azur et Passion froid du groupe Promona.  Avec ces travaux, nous avons mis en avant l’originalité du site avec cette motte qui est unique  dans la région.»

La motte située à proximité de la salle des fêtes, est devenue ainsi un lieu très accueillant, sécurisé et calme qui  offre par temps clair une belle vue sur les Pyrénées, ainsi qu’une  vue panoramique sur un beau paysage naturel.

Les parkings bien aménagés permettent un accès facile aussi bien à la motte qu’à la salle des fêtes.

Pour la commune de Saint Julien c’est un nouvel atout, qui peut attirer des touristes, mais aussi servir pour des mariages, réunions de familles et autres réceptions.

Ils ont marché pour le plaisir du patrimoine

Créé par le 01 mai 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, loisirs, patrimoine, tourisme

MAULEON D’ARMAGNAC

IMG_8466

Dimanche matin, malgré la pluie et la fraîcheur, une cinquantaine de randonneurs a répondu présent à l’invitation de l’association Les Amis du patrimoine mauléonais  qui a organisé sa randonnée pédestre du 1er mai.

L’association a proposé quatre circuits différents (15 km, 10 km, 6 km et 3 km),  bien adaptés en fonction des âges et des possibilités physiques des participants. Avant de rejoindre le village, l’organisation impeccable avait prévu un point de ralliement où tous  les randonneurs se sont retrouvés autour de  boissons et de gâteaux.

À 12 heures, à la salle des fêtes, les randonneurs ont été rejoints par de nombreuses personnes venues apporter leur soutien à cette initiative et partager le repas qui a rassemblée 130 personnes.  

L’association  qui a pour vocation principale de préserver le patrimoine local, notamment les églises de Mauléon, Bréchan, Soubère et Cucassé  a profité de l’occasion pour distribuer aux marcheurs qui allaient passer devant l’église de Bréchan, une feuille retraçant   l’historique de cet édifice religieux qui a été particulièrement éprouvé lors des guerres de religions.

À Bréchan, l’escalier ouest et la rampe d’accès au cimetière pour les personnes à mobilité réduite sont terminés, grâce à la municipalité, aux Amis du patrimoine, à la fidèle participation des randonneurs et à celle des personnes qui régulièrement participent aux festivités et repas organisés par l’association.

À l’issue du repas qui s’est déroulé dans une ambiance très familiale, Charles Armengol, président de l’association Les Amis du patrimoine mauléonais, a vivement remercié les bénévoles mauléonais qui par leur implication ont assuré la réussite de cette journée et contribuent à la sauvegarde du patrimoine.

La renaissance du château de Caumale se poursuit

Créé par le 22 sept 2016 | Dans : actualité, com com landes armagnac, histoire, landes, loisirs, musique, patrimoine

ESCALANS

Samedi 17 et dimanche 18 septembre à l’occasion des journées du patrimoine, Pierre et  Geneviève Fabre ainsi que les membres de l’Association des Amis du Château de Caumale proposaient un beau programme avec une visite gratuite et costumée du château et plusieurs animations culturelles.

IMG_4654

 Samedi après-midi, le public a eu droit  à la projection  du film sur Cuba «  La Mémoire libérée » de la réalisatrice  Ghislaine Graillet.  Cette dernière, qui a à son actif une dizaine de documentaires, s’est rendue  par trois fois à Cuba pour réaliser ce film. Durant 52 minutes, le public a découvert cette évocation émouvante qui retrace le parcours  de ses ancêtres  partis  à Cuba au XIXe siècle. Ceux-ci vivaient   dans la région de Santiago de Cuba, et étaient propriétaire de nombreuses usines de canne à sucre : «  La présence familiale remonte à Prudent de Casamajor, le premier ancêtre qui quitta Sauveterre de Béarn avant la Révolution française pour faire fortune dans les caféières et sucreries. Par la suite  les esclaves se sont soulevés, et Prudent s’est  réfugié au sud de Cuba, où il est devenu  très influent au niveau diplomatique,  économique, et politique. La famille a résisté au fil des générations, jusqu’à la révolution de  1959, qui l’a obligé à s’exiler de nouveau. » Ce film a été projeté en avant-première à Oloron Sainte Marie le vendredi 16 septembre.

Samedi 17 septembre, le public gabardan, à son tour, a découvert les liens, les personnes qui ont fait l’histoire en unissant le Béarn, le château de  Caumale et Cuba.

Ghislaine Graillet et l’historien et  professeur Jacques de Cauma ont ensuite animé une conférence très instructive. À partir de 16 h 30, le maître ès Thé Arnaud Bachelin a animé une conférence suivie d’un moment de dégustation.

La soirée musicale avec une des plus grandes  pianistes françaises actuelles,  Stéphanie Humeau a  clôturé magistralement cette première journée.

Dimanche, plus de 300 visiteurs landais, gersois, girondins et curistes ont découvert le château, le plus ancien de toute la région et  agréablement rénové. Les personnages historiques qui sont venus à Caumale, notamment Henri IV, Humboldt, Delisle, étaient  interprétés par la famille Fabre et leurs amis.     

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE