musique

Articles archivés

La Boîte à musique a été inaugurée

Créé par le 04 déc 2017 | Dans : actualité, com com tenareze, gers, infos, loisirs, mairie, musique

MONTREAL DU GERS

IMG_3549

Dimanche à 11 heures, devant la salle Aurensan,  un nombre important de Montréalais et Montréalaises, était réuni. Le maire Gérard Bezerra et ses conseillers municipaux étaient présents, et  la rue était barrée. Le tout laissant entendre qu’un évènement exceptionnel allait avoir lieu.

En effet, ce matin-là, avait lieu l’inauguration du bâtiment dédié à la musique, ainsi que la cérémonie de nomination des salles de cours de l’école de musique.

Après que le rideau noir soit  tombé, laissant apparaître la grande et splendide plaque « La Boîte à musique » , Nicolas Labeyrie, président de la banda les Kanari’s et de l’Union musicale, a convié le public à s’installer bien au chaud dans la salle Aurensan.

IMG_3564

Nicolas Labeyrie a ouvert la série des discours en précisant :

« Ce moment solennel que l’on vit, nous l’avons préparé depuis plusieurs mois, avec l’école de musique et la municipalité. Ici, nous sommes dans un bâtiment communal qui reçoit 120 musiciens par semaine. À l’étage, c’est l’école de musique. Au rez-de-chaussée, les musiciens de la banda et de l’harmonie y font leurs répétitions. Ce bâtiment est ouvert du lundi au samedi. C’est un lieu de vie très important. Ce lieu nous a été confié par la municipalité en 2000. Je remercie au nom de tous les musiciens, la municipalité  qui nous accompagne et nous soutient. »

À Montréal, la musique est une riche tradition incontournable. Dans chaque famille et depuis de très nombreuses années, il y a au moins un musicien.

Nicolas Labeyrie a conclu en rappelant : «  Nous avons retrouvé des traces de l’existence de l’Harmonie de Montréal,  en 1856. »

IMG_3566

Christophe Bouet, président de l’école de musique, a présenté les différentes classes et  les noms qui leur ont été attribués. Les salles de classes portent les noms de ceux qui se sont fortement impliqués au service de la musique Montréalaise et durant de très nombreuses années. Notamment Émile Maurin (ancien président de l’Union musicale Montréalaise et de la banda des Kanari’s, Michel Jaurrey (ancien chef et fondateur et fondateur de la banda des Kanari’s et ancien professeur  et fondateur de l’école de musique), Pierre Moncalvo dit «  Pierrot » (ancien saxophoniste à l’Union musicale Montréalaise et à la banda des Kanari’s), Christophe Dehem « dit flash » (ancien trompettiste de l’Union musicale Montréalaise et de la banda des Kanari’s), Jean Andiran (ancien chef de l’Union musicale Montréalaise et de la clique). Tout l’espace de l’étage a été dédié à Albert Mazères dit « Beber » (ancien chef de l’Union musicale Montréalaise et de la banda des Kanari’s et ancien professeur de l’école de musique). La salle des répétitions a été nommée Gilbert Lussagnet dit « Lulu » (ancien saxophoniste et président de l’Union musicale Montréalaise et de la banda des Kanari’s).

Gilbert Lussagnet a été ensuite convié à dire quelques mots. Gilbert était très ému. Il  a eu tout d’abord une pensée pour ses camarades musiciens qui ont écrit l’histoire de la musique Montréalaise et qui ne sont plus là. Il a ensuite vivement remercié tous ceux qui ont eu cette idée et qui ont honoré leurs prédécesseurs.

Gérard Bezerra  a pris la parole en précisant :

«  Ce qui est agréable à Montréal, c’est qu’on n’oublie pas le passé, notamment la musique. Pour un village qui compte 1 200 habitants, l’école de musique  est fréquentée par 100 élèves, c’est énorme. À Montréal, la musique fédère et son école fonctionne très bien. Nous apprécions la bonne entente qui règne entre l’école de musique, les Kanari’s et l’Union musicale. Continuez à nous réjouir avec vos concerts et vos nombreuses animations. Merci pour tout ce que vous avez fait et pour tout ce que vous ferez dans l’avenir. »

Gérard Dubrac, président de la Communauté de communes de la Ténarèze et maire de Condom a exprimé sa satisfaction d’avoir été convié à cette inauguration. Lors de son intervention, il a précisé : 

«  Ce bâtiment avait besoin de retrouver une âme et avec la musique, il l’a retrouvée. Vous avez trouvé ce qui fait la force d’une école de musique. C’est l’humain, et à Montréal la musique est une force humaine. La musique de Montréal est un exemple. Il est souhaitable que la Communauté de communes  donne aux musiciens, les moyens de développer la musique sur tout le territoire. Je souhaite que la musique de Montréal   soit le fer de lance de la Ténarèze.

La cérémonie s’est prolongée par la remise des diplômes aux musiciens qui depuis 10, 20, 30 et 50 ans, toujours fidèles, et ont contribué au développement et à la qualité de la musique Montréalaise. Avant le verre de l’amitié, le public a été convié à visiter les salles de l’école de musique.

IMG_3574 IMG_3575 IMG_3577 IMG_3578 IMG_3579 IMG_3580

Sainte-Cécile

Créé par le 03 déc 2017 | Dans : agenda, com com armagnac, les sorties, musique

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Samedi 9 décembre, la Lyre Cazaubonnaise  fête la Sainte-Cécile. Dès 18 heures, sera célébrée la messe en musique, puis à 21 heures, au Pôle culturel, les musiciens donneront un concert (Entrée Libre).

Agitons nos neurones

Créé par le 21 nov 2017 | Dans : agenda, art, com com landes armagnac, infos, les sorties, musique, spectacle, théâtre

LANDES

 consultpj.jsp

Agitons nos neurones  sur le territoire du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne

 

Vendredi 24 novembre à 19 heures, à la médiathèque de Pissos (40),  le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne  invite les personnes à la découverte de l’Encyclo des Mécanos.

Cette  soirée théâtrale et musicale, riche en discussion. « Agitons nos neurones » fait suite à une réalisation artistique menée sur l’ensemble du territoire du Parc par la compagnie de théâtre Atelier de Mécanique Générale Contemporaine, qui collecte les paroles des habitants, des artistes et des associations du territoire. L’Encyclo des Mécanos est une œuvre poétique et décalée, à partager.

« Pourquoi pas » Soirée vins et Bodega’s

Créé par le 21 nov 2017 | Dans : agenda, fête, les sorties, Lot et Garonne, musique

SAINTE-MAURE DE PEYRIAC

100_5440

Samedi 16 décembre à partir de 20 heures, l’orchestre de rue « Pourquoi Pas » de Sainte-Maure de Peyriac propose une super soirée vins et Bodega’s et guinguette,  et invite les personnes à  voter sur Facebook d’une part, puis le soir même pour choisir le répertoire qu’il interprétera.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter « Pourquoi pas »  sur Facebook, Instagram,  le  site internet, par téléphone 06 08 87 57 13.

Le 16 décembre le public savourera  sans modération, les trois  temps forts proposés.

Tout d’abord l’ambiance taurine animée   par « Pourquoi Pas », ainsi que la bodega animée elle aussi par   »Pourquoi Pas ».

L’ambiance  guinguette sera assurée  par l’orchestre « Michel Cabaret »

Dès 20 heures, débuteront les dégustations et ventes  de vins de producteur, de bières sélectionnées et de pâtisseries.

L’entrée est gratuite.

Le retour de la Flamme de l’Armagnac

Créé par le 06 nov 2017 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, fête, gers, infos, les sorties, musique

MONTREAL DU GERS

IMG_7193

Samedi 18 et  dimanche 19 novembre, à l’occasion de la fête de la Flamme de l’Armagnac, les organisateurs de ce week-end réputé et très festif, ont concocté un programme unissant le sport, la gastronomie et la musique.

Dès samedi, des randonnées pédestres sont proposées. Le rassemblement est fixé à 9 heures à salle des Cornières à Montréal  avec un accueil café. À 9 h 30 sera donné le départ  du circuit de randonnée de 12 km et à 10 heures le  départ du circuit de randonnée de 9 km.

L’arrivée au lieu-dit Sarrat est prévue à 12 heures. Les participants déjeuneront avec le  repas tiré du sac.  L’apéritif ainsi que le café  seront   offerts par les viticulteurs partenaires.

Dès 14 heures, débutera  le retour vers Montréal  avec possibilité de choisir le circuit de 9 ou de 7 km.

Les randonnées sont encadrées par les organisateurs (Tarif de participation 7 euros).

Ce jour-là, il est aussi proposé une randonnée cyclo. Dès 9 heures, aura lieu le rassemblement à la salle multimédia de Montréal avec à l’accueil le café et le petit déjeuner. Le départ de la randonnée pour un circuit de 88 km, sera donné à 9 h 30 .

L’arrivée à Notre-Dame des cyclistes à Labastide d’Armagnac (40) est prévue à 11 h 30. Les participants auront droit à une visite guidée et commentée.

À 13 heures, aura lieu l’accueil au Château de Castex-d’Armagnac pour le repas (apéritif, vin et café offerts). À  14 h 30, les randonneurs reprendront le chemin du retour  vers Montréal. (Tarif 12 euros)

Tous les participants se retrouveront à 19 h 30, à la salle Multimédia à Montréal pour le début de soirée, et bénéficieront de la  présence des producteurs de vins du canton.

Le repas gastronomique  à la salle Multimédia est  à 20 h 30 (sur réservation et dans la limite des places disponibles). L’animation musicale et  dansante sera assurée par la  Banda et l’orchestre Chriss Miller et sa chanteuse. Évidemment le Brûlot sera proposé et certainement apprécié.

Le menu est le suivant :  Cocktail à l’Armagnac. Garbure paysanne aux haricots tarbais. Duo de foie gras et sa brioche au chutney de mangue. Trou gascon. Magret de canard et sa timbale de pommes de terre au thym. Assiette de fromage et salade. Dôme au Pousse-Rapière et raisins marinées avec son oreillette à la fleur d’oranger. Café, armagnac, brûlot, vins blancs et rouges du pays ( tarif 39 euros).

Dimanche

À partir de 8 h 30, le  petit déjeuner gascon sera servi à la salle Multimédia de Montréal (sur réservation) Tarif 8 euros.

À 10 heures sera donné le départ de la randonnée de 8 km.

Le retour à la salle multimédia pour le repas de midi, est prévu à 12 heures. Au  Menu: potage aux perles, poule farcie et ses légumes, sauce gribiche, fromage, croustade aux pommes et à l’armagnac. Café.

Renseignements  à l’Office de tourisme de Montréal du Gers (ouvert de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures) 05 62 29 42 85.

Toutes les réservations dans la limite des places disponibles avec le règlement doivent parvenir à l’adresse suivante : Flamme de l’Armagnac Place de l’Hôtel de ville 32 250 Montréal du Gers. 05 62 29 42 85.

Soirée du Club taurin

Créé par le 01 nov 2017 | Dans : agenda, com com armagnac, fête, gers, infos, les sorties, musique

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

SPONSORS-2017

Samedi 25 novembre à partir de 19 h 30, au Pôle,  le Club taurin cazaubonnais organise sa grande soirée annuelle avec un repas et une animation musicale qui sera assurée par Les Tropicales Mariachis (Prix 18 euros).

Au menu : Bouchée à la reine au riz de veau, daube de cuisses de canard, pomme farcie façon savoyarde, omelette norvégienne, café.

En  soirée, le public bénéficiera de la retransmission du match de rugby.

Les réservations avec le règlement doivent parvenir avant mercredi 15 novembre, auprès de Daniel Mercklin, route de Lagrange 32 150 Cazaubon.

Contact 06 09 39 40 88.

La transhumance a toujours autant de succès

Créé par le 17 sept 2017 | Dans : com com armagnac, fête, gers, infos, musique

CASTEX D’ARMAGNAC

IMG_2143

Dimanche, la route de la transhumance est passée par Castex. Malgré la pluie, les randonneurs étaient au rendez-vous pour accompagner le berger et son troupeau. Au centre bourg, environ 250 personnes étaient présentes pour les accueillir et assister à la bénédiction du troupeau par l’abbé Daniel Sabathé.

Le dynamique groupe Tradi’Roc a animé l’apéritif, et pour maintenir l’ambiance festive avec son répertoire de  musiques traditionnelles a continué d’animer le repas, auquel participaient plus de 200 personnes. À l’issue du repas, Tradi’Roc a prolongé ce moment festif en distrayant  les amateurs de musiques et de danses traditionnelles.  

Les Brass’Taquouères étaient encore de sortie

Créé par le 03 sept 2017 | Dans : com com armagnac, fête, gers, infos, musique

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Samedi à partir de 11 heures, les Brass’Taquouères, ont animé l’apéritif du  5e Festival  Rassemblement motos autos Trikes. Ce  groupe est né il y a 3 ans, à l’initiative de jeunes issus de l’école de musique de Cazaubon, et rejoints rapidement par d’autres musiciens de  Valence-sur Baïse et d’Eauze.

IMG_1810

En trois ans, ce petit groupe par leur jeunesse, leur dynamisme et leur répertoire varié a réussi à se faire remarquer et apprécier par les organisateurs de fêtes locales qui leur ont confié de bons moments d’animations festives, notamment  à Campagne d’Armagnac, Cazaubon, Larée, Saint-Justin, Betbezer d’Armagnac,  Liais d’Armagnac, Marguestau, Roquefort au Festival funky, Aire-sur-Adour…

Leur répertoire est composé de morceaux de Brass band, de musique actuelle et de variété. Le plus jeune des musiciens a 14 ans et le plus âgé 20 ans. À la trompette, il y a   Geoffrey, Olivier, Jérémie, Baptiste ;  à la clarinette Maryse ; à la batterie Théo et Zoé ;  au picolo Clémentine, au soubassophone Patxi, au trombone Paul et au saxophone Louka.

 Les contrats qu’ils ont obtenus durant ces années, sont tout de même un bel encouragement pour ces jeunes et une invitation à persévérer  dans leur style afin de l’offrir au public.

Les Brass’Taquouères ont une page Facebook, richement illustrée de photos et de vidéos

Contact : Brass’Taquouères 06 40 56 34 23.

La renaissance du château de Caumale se poursuit

Créé par le 22 sept 2016 | Dans : actualité, com com landes armagnac, histoire, landes, loisirs, musique, patrimoine

ESCALANS

Samedi 17 et dimanche 18 septembre à l’occasion des journées du patrimoine, Pierre et  Geneviève Fabre ainsi que les membres de l’Association des Amis du Château de Caumale proposaient un beau programme avec une visite gratuite et costumée du château et plusieurs animations culturelles.

IMG_4654

 Samedi après-midi, le public a eu droit  à la projection  du film sur Cuba «  La Mémoire libérée » de la réalisatrice  Ghislaine Graillet.  Cette dernière, qui a à son actif une dizaine de documentaires, s’est rendue  par trois fois à Cuba pour réaliser ce film. Durant 52 minutes, le public a découvert cette évocation émouvante qui retrace le parcours  de ses ancêtres  partis  à Cuba au XIXe siècle. Ceux-ci vivaient   dans la région de Santiago de Cuba, et étaient propriétaire de nombreuses usines de canne à sucre : «  La présence familiale remonte à Prudent de Casamajor, le premier ancêtre qui quitta Sauveterre de Béarn avant la Révolution française pour faire fortune dans les caféières et sucreries. Par la suite  les esclaves se sont soulevés, et Prudent s’est  réfugié au sud de Cuba, où il est devenu  très influent au niveau diplomatique,  économique, et politique. La famille a résisté au fil des générations, jusqu’à la révolution de  1959, qui l’a obligé à s’exiler de nouveau. » Ce film a été projeté en avant-première à Oloron Sainte Marie le vendredi 16 septembre.

Samedi 17 septembre, le public gabardan, à son tour, a découvert les liens, les personnes qui ont fait l’histoire en unissant le Béarn, le château de  Caumale et Cuba.

Ghislaine Graillet et l’historien et  professeur Jacques de Cauma ont ensuite animé une conférence très instructive. À partir de 16 h 30, le maître ès Thé Arnaud Bachelin a animé une conférence suivie d’un moment de dégustation.

La soirée musicale avec une des plus grandes  pianistes françaises actuelles,  Stéphanie Humeau a  clôturé magistralement cette première journée.

Dimanche, plus de 300 visiteurs landais, gersois, girondins et curistes ont découvert le château, le plus ancien de toute la région et  agréablement rénové. Les personnages historiques qui sont venus à Caumale, notamment Henri IV, Humboldt, Delisle, étaient  interprétés par la famille Fabre et leurs amis.     

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE