exposition

Articles archivés

Un Marché de l’Avent réussi

Créé par le 26 nov 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, exposition, fête, tradition

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_3384

Samedi 25 et dimanche 26 novembre à la Maison du Tourisme, l’Utepssia proposait la nouvelle édition du Marché de l’Avent.  L’association des parents d’élèves a participé à l’évènement en organisant sa bourse aux jouets, vêtements et vente de pâtisserie.

IMG_3381

 L’association de patchwork l’Arlequin tenait un stand très coloré avec de nombreux ouvrages réalisés  avec beaucoup de goût par les doigts des fées de l’Arlequin.

IMG_3378

Au hall d’entrée de la Maison du tourisme et au premier étage, plus d’une trentaine d’exposants, artisans d’art, bijoux de fantaisie, écrivains, artistes et producteurs locaux, avec leurs stands,  ont donné au site une ambiance festive et féerique.

La bourse aux jouets, évidemment  a encore une fois obtenu un bon succès, contentant les enfants et leurs parents. Les parents d’élèves qui ont organisé cette bourse étaient satisfaits du cru 2017.

Parmi les visiteurs, certains en ont profité pour acquérir dans le calme, des cadeaux originaux, qu’ils offriront  à leurs proches.

Comme le veut la tradition, le Père Noël et la Mère Noël ont rencontré les pitchouns, une occasion pour les parents de photographier leurs enfants avec ces deux personnages devenus incontournables à cette époque de l’année.  

À la Tuilerie, une rencontre avec un duo de choix

Créé par le 22 nov 2017 | Dans : actualité, agenda, agriculture, art, com com armagnac, économie, exposition, gers, infos, les sorties, peinture, tradition

LANNEMAIGNAN

IMG_7767

Au Domaine de la Tuilerie l’Art et l’Armagnac éveillent tous les sens.

La maîtresse des lieux, Colette Remazeilles, productrice d’Armagnac et artiste confirmée, propose au public de découvrir son univers coloré et savoureux.

Dimanche 10 décembre de 14 heures à 18 heures, les visiteurs seront certainement agréablement surpris de découvrir l’exposition de peintures, céramiques, mobilier singulier, et la très originale exposition «  Lumières d’arbres » de Colette Remazeilles, Catherine Bonte Navarrot et Marc Lafond. Le brûlot et la dégustation d’Armagnac complètent le programme de cet après-midi.  

Du vendredi 15 au mercredi 20 décembre, de 14 heures à 19 heures,  à l’occasion de la distillation, le Domaine ouvre de nouveau grandement ses portes pour accueillir chaleureusement le public. Après l’accueil, les visites du chai et de l’exposition, les personnes partageront un bon moment de détente, de découverte  et de dégustation, autour  de l’alambic armagnacais de modèle Ortès 1949.

Le Domaine de la Tuilerie est adhérent à la charte de qualité et d’accueil Destination vignoble, site remarquable du goût, dont les principaux critères sont des conditions exemplaires de visite, de dégustation…, ainsi qu’un impact sur l’environnement limité.

Contact et renseignements au 05 62 09 65 19

Exposition

Créé par le 20 nov 2017 | Dans : agenda, art, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties

ESTANG

affiche colby

Samedi 2 et dimanche 3 décembre, l’association Agora, organise à la salle des associations, une exposition intitulée « Itinéraire d’un photographe ». Les heures d’ouverture sont les suivantes : samedi 2 décembre de 14 heures à 18 heures et dimanche de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures.

Eauze s’enFlamme

Créé par le 10 nov 2017 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, exposition, fête, gers, infos, les sorties

EAUZE

IMG_7663

Le week-end du 25 et 26 novembre, Eauze s’enFlamme et à cette occasion les animations sont nombreuses.

Samedi 25 novembre à partir de 9 heures, place de la Cathédrale, Le Lofft café organise un vide-greniers, objets du vin et de l’Armagnac.  Le public pourra découvrir ou redécouvrir tous les objets qui ont servi à élaborer les vins et armagnacs, ainsi que les outils anciens qui ont servi à travailler la terre. Un bon moment en perspective pour les chineurs.

Dès 9 h 30, au Domaine de Juglaron, sera donné le départ de la randonnée pédestre.

À partir de 10 h 30, le public bénéficiera d’une visite d’un chai de distillation, où il découvrira le secret de fabrication de l’Armagnac. Le rendez-vous est fixé à 10 h 15, place de la Cathédrale.

Dès 11 h 30, place de la Cathédrale, les viticulteurs proposent le Brûlot.

À partir de 18 heures, débutera le spectacle Eauze s’enFlamme (Entrée libre). Ce spectacle consiste dans une déambulation lumineuse et musicale sur le thème de l’Armagnac avec « Blanche ». L’artiste vêtue de blanc déambulera dans les rues de la ville, suspendue à un portique mobile poussé par six personnages de blanc  vêtus. Elle sera  accompagnée de joueurs de feu « Les Bouilleurs ambulants » . Cette parade lumineuse fera escale dans différents lieux de la ville. Chaque étape sera l’occasion d’évoquer le cépage, la tradition et la passion de l’Armagnac à travers l’univers de feu et de folie.

Dès 19 h 30, face au hall des expositions, aura lieu le final pyrotechnique (Entrée libre).

La remise des prix du concours « Les talents de l’Armagnac » est à 20 heures (Entrée libre). Les producteurs d’Armagnac soumettent leurs plus belles eaux-de-vie à l’expertise de dégustateurs professionnels. Les meilleures d’entre-elles sont récompensées dans les diverses catégories d’assemblages et de millésimes.

L’apéritif sera offert par le Comité interprofessionnel du Floc de Gascogne. Le public pourra déambuler dans les rues, guidé par le scintillement des flammes jusqu’à 22 heures

Le repas concert de la Flamme de l’Armagnac (sur réservation), est à 21 heures (Prix 35 euros).

Au menu : Velouté de châtaignes avec crevettes flambées à l’Armagnac et éclats de foie gras de canard, assiette dégustation composée de trois huitres de marennes Oléron, pincée croquante au magret fumé, carpaccio  de cabillaud aux zestes de jambon et citron vert, tartare de crevette, avocat, mangue, tomate et basilic, accras de citrouille du Gers au chorizo de Bayonne. Plat : filet de bœuf gersois à la Wellinton accompagné de son gratin de pommes de terre avec sa sauce au poivre maison à l’Armagnac ; Dessert/ crêpe flambée à l’Armagnac et tiramisu à l’Armagnac

Les réservations se font à la Librairie Corbel au 05 62 09 80 42.

Dimanche 26 novembre dès 10 heures, place Belle Marie, ouverture du marché au gras. C’est le rendez-vous incontournable pour les amateurs de foie gras, canard, carcasse.

À partir de 11 heures, place Belle Marie, les viticulteurs offrent le Brûlot.

Le concert en la Cathédrale Saint-Luperc dans le cadre des découvertes classiques de l’Armagnac est à 15 h 30. 

Pour cette première édition des Découvertes classiques de l’Armagnac, le duo sonate piano et saxophone composé de Claire Arbus et Maxime Bazerque du Conservatoire National Supérieur de musique de Paris et Prix du Conservatoire de Toulouse, transporteront le public dans un voyage allant de Jean-Sébastien Bach à Jules Demerssemant en passant par Ludwig Van Beethoven.

À 17 h 30 place de l’Armagnac, le bureau interprofessionnel de l’Armagnac proposera un cocktail à l’Armagnac avec toasts, agrémentés par des palabres gasconnes.

Renseignements complémentaires à l’Office de tourisme au

www.tourisme-eauze.fr

Inauguration de l’exposition d’Elena Peinado

Créé par le 25 oct 2017 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties, mairie

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2650

Samedi soir, à l’Espace culturel, en présence du maire Jean-Michel Augré, d’environ 70 personnes, notamment des artistes, élus et amateurs d’art, a eu lieu le vernissage de l’exposition Ad Tardis scere de l’artiste photographe Elena Peinado.

Le public a tout d’abord découvert les œuvres poétiques qui fixent un instant unique et expriment les émotions et ressentis de l’artiste. L’exposition Ad Tardis Scere immerge le public   dans l’Espace-Temps des crépuscules contemplés par Elena Peinado.

Le public a apprécié l’originalité de ses créations, mais aussi cette vue d’ensemble des œuvres suspendues, qui meublent agréablement l’espace.

Après un bon moment où chacun a exprimés ses impressions, Pierre Boumati, président de Via Cultura a donné la parole à Jean-Michel Augré.

Lors de son discours, le maire a tout d’abord félicité l’association qui avec cette belle exposition a réussi sa première : «  C’est une exposition de qualité et de haut niveau. »

Jean-Michel Augré a ensuite félicité Elena Peinado pour son talent d’artiste photographe qui propose des œuvres surprenantes et très agréables.

Pierre Boumat a ouvert son discours en remerciant l’artiste : «  Nous sommes très  honorés qu’Elena ait accepté notre invitation pour cette première grande exposition organisée par Via Cultura… Une exposition flottante dans l’espace comme les œuvres d’Elena… »

Elena a remercié l’assistance en précisant : «  Je suis ravie d’exposer dans cette ancienne église de Cazaubon. » Après avoir remercié le maire, Elena a vivement remercié Pierre Boumati et Colette Touja qui se sont fortement impliqués pour la mise en place de l’exposition : «  Une installation qui a été spécialement conçue  pour cette série de photographies…. »  Elena a ensuite expliqué au public son art et ce qu’elle exprime par ses photographies, puis, elle a de nouveau invité l’assistance  à découvrir ses œuvres et à voyager dans ces paysages mystérieux.  

Exposition visible jusqu’au 25 novembre les mercredis, jeudis, vendredis, samedis de 14h 30 à 18 heures.

Via Cultura a de nouveaux projets

Créé par le 25 oct 2017 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, exposition, gers, infos, loisirs, mairie

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Le président de Via Cultura, Pierre Boumati et la secrétaire Colette Touja

Le président de Via Cultura, Pierre Boumati et la secrétaire Colette Touja

L’Espace culturel, bâtiment communal,  grâce à l’investissement de l’association Via Cultura, avec ses nouveaux panneaux  d’exposition, ses éclairages modulables et adaptables en fonction des œuvres exposées, est devenu par cette modernisation, un lieu digne  d’accueillir  d’importantes expositions où les œuvres des artistes sont très bien mises en valeur.  

La nouvelle association qui a pris le relais de l’association culturelle, a maintenu la traditionnelle et incontournable exposition de la Palette de mai. Là, tous les ans au moi de mai, des artistes peintres, sculpteurs et  poètes,s’expriment avec talent sur un thème proposé par l’association.  Pierre Boumati, président de Via Cultura envisage d’y  joindre les artistes photographes.

Cette année, Via Cultura  a reconduit les Médiévales. Le mauvais temps   a malheureusement contraint les organisateurs à organiser ce temps festif au Pôle.  L’ambiance moyenâgeuse était tout de même au rendez-vous.

En dehors de  ces temps forts, Via Cultura  propose divers ateliers, notamment de peinture, sur le patrimoine, café-débats…

Avec l’exposition de l’artiste photographe Elena Peinado qui a débuté samedi 21 octobre et qui se prolongera jusqu’au samedi 25 novembre, Via Cultura a réalisé une première très satisfaisante pour les organisateurs, ainsi que pour le public.

Pierre Boumati a rappelé  que cette ancienne église, devenue l’Espace culturel est vraiment le lieu qui convient  pour accueillir des manifestations culturelles : «  Nous souhaitons  organiser annuellement  au moins quatre importantes expositions. »

Les initiatives de l’association, ont trouvé un écho favorable auprès de la municipalité. Cette dernière met à la disposition de l’association le bâtiment  quand elle en a besoin, et elle soutient aussi ces manifestations par la mise à disposition des agents des services techniques ou par le prêt de matériels.

 Les membres de l’association envisagent de donner à cet édifice une ampleur culturelle encore plus importante, étudient  d’autres manifestations culturelles, notamment envisagent d’y organiser des spectacles de lecture, des représentations théâtrales adaptées au cadre, ainsi que des concerts avec de petites formations musicales ou avec la participation de chorales.

Pour contacter Via Cultura s’adresser par mail à : viacultura@laposte.net

Se rendre sur la page Facebook de Via Cultura cliquer sur le lien.  

Exposition « Ad tardis scere » d’Elena Peinado

Créé par le 20 oct 2017 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties, photo

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2518

Du samedi 21 octobre au samedi 25 novembre, à l’espace culturel, l’association Via cultura organise une exposition photographique avec l’artiste Elena Peinado. La photographe  expose huit œuvres verticales et six horizontales. Elena a débuté dans la photographie très tôt avec l’appareil  photo argentique de son père, en fixant sur le papier la beauté de son Andalousie natale. L’artiste s’est ensuite perfectionnée dans ce mode d’expression en poursuivant ses études dans une école d’Andalousie. Par la suite, Elena s’est installée dans le Sud-Ouest, puis à Toulouse et durant sept ans, sous la conduite d’un chorégraphe se perfectionne dans la danse et l’expression corporelle.  Depuis, Eléna unit ses deux modes d’expressions pour réaliser ses œuvres photographiques en mouvement. Après avoir réalisé des expositions, notamment à Tarbes, Pau…, Espagne, Elena expose pour la première fois à Cazaubon et propose ses réalisations 2017.

Sur l’exposition  Ad tardis scere, Elena Peinado a apporté les précisions suivantes : «  Mon affection pour les crépuscules et la nature, m’a conduite  à passer des soirées dans les forêts, du coucher du soleil jusqu’à la nuit. Devant cette beauté naturelle, je prends mes photographies en mouvement afin d’exprimer mes impressions, mes sentiments, révéler  des ambiances et figer la disparition de la lumière. »

C’est sur du papier coton qu’Elena fixe ses splendides  photographies, ce qui donne un aspect pictural et velouté. Des œuvres colorées  qui expriment le tempérament de l’artiste Andalouse, notamment la joie. Quand Elena à découvert l’espace culturel et son aménagement elle a tout de suite exprimé son enthousiasme : « Ici, c’est vraiment le lieu  pour réaliser cette exposition suspendue, qui permet de  mettre en valeur chaque œuvre  tout en donnant aussi aux visiteurs  une vision d’ensemble qui comble agréablement l’espace. »

L’exposition peut être visitée les mercredis, jeudis, vendredis et samedis de 14 h 30 à 18 heures, et pour les scolaires sur rendez-vous en contactant le 06 32 10 39 04.  

Caumale, c’est toute une histoire

Créé par le 28 août 2017 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, exposition, histoire, infos, landes, patrimoine

ESCALANS

Jacques de Cauna fait découvrir l’extérieur du château

Jacques de Cauna fait découvrir l’extérieur du château

Lundi 28 août, au château de Caumale a eu lieu le congrès de la Fédération des Académies de Gascogne. Pour cette journée culturelle et d’histoire, exceptionnelle, plus de 160 personnes, académiciens, chercheurs, professeurs, universitaires, écrivains, artistes et personnalités, ont participé à la visite commentée du château, assisté à un concert de chants du XVIIe siècle, partagé le déjeuner dans la splendide salle de mariage, participé à deux conférences, ainsi qu’ au vernissage de l’exposition Benjamin Franklin.

Dès 11 heures, pour la  visite commentée du château, trois groupes de personnes ont été constitués. Le premier groupe avait pour guide Geneviève Fabre, le deuxième était conduit par Pierre Fabre, les maîtres du lieu, et le troisième par le professeur Jacques de Cauna, docteur d’État (Sorbonne), CNRS /Ehess et commandeur de l’Ordre national honneur et mérite de la République d’Haïti.

Jacques de Cauna a richement commenté  la visite, en détaillant l’histoire de l’édifice et de ses habitants. Il a retracé la longue histoire de ce château en parallèle avec l’histoire locale, régionale et nationale.

Les trois guides avec des anecdotes ont retracé l’histoire de la famille  Delisle, et leur histoire coloniale entre Saint-Domingue, Cuba…

 

Les visiteurs ont été agréablement surpris en découvrant les transformations du château réalisées par la famille Fabre en si peu de temps.  Toutes les pièces, richement meublées, décorées et complétées par des objets de collections, recréent l’atmosphère  vivante  d’alors. Caumale offre un véritable voyage historique  à travers différentes périodes de son histoire.

En fin de matinée, d’autres personnalités sont arrivées à Caumale, notamment  Dan Hall, le consul des États Unis en poste à Bordeaux, Vincent Gouanelle, conseiller départemental du Gers,  Jacques Battin, vice-président de  l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux.

Après le déjeuner, Nathalie de Rochambeau, lors d’une conférence intitulée de Vendôme à Yorktowm, a retracé la vie du général Jean-Baptiste de Rochambeau (1725-1807). En 1780,  à la tête de 6 000 hommes des troupes françaises il aida les colons américains dirigés par George Washington contre les troupes britanniques. Puis elle a rappelé que le petit fils de Jean-Baptiste de Rochambeau, venait passer ses vacances à Caumale.

Lors de la deuxième conférence, Jacques de Cauna  a abordé, en faisant les liens entre  Saint Domingue, les Antilles, Caumale et le cacao, Caumale et le café, Caumale et la canne à sucre, puis il a conclu son intervention avec  la guerre d’indépendance de l’Amérique.

 Alexandre de La Cerda  de l’Académie des Jeux Floraux  a présenté un épisode très peu connu de l’odyssée de La Fayette en partance pour l’Amérique, en précisant.

«  Il y a 240 ans, le 26 avril 1777, La Fayette s’embarquait au port de Pasajes près de Saint-Sébastien, au Pays Basque, sur le navire « La Victoire », pour son premier séjour en Amérique où il devait participer à la guerre d’Indépendance américaine. Ainsi, sans le Traité d’alliance signé par Louis XVI avec les Insurgents américains le 6 février 1778, et sans La Fayette qu’une aubergiste avait sauvé des espions anglais chargés de l’assassiner à Saint-Jean-de-Luz, sur le chemin du port de Pasajes où l’attendait son navire, sans oublier le concours pécuniaire et militaire de la France avec les troupes régulières de Rochambeau, nul doute que les Américains eussent été écrasés… »

Après la conférence présentant Benjamin Franklin grâce à la participation de Jérôme Danard, président France-Etats Unis, a eu lieu le vernissage d’une exposition consacrée à cet homme d’exception que fut Benjamin Franklin. Cette exposition restera sur place une quinzaine de jours, les particuliers et les scolaires  peuvent la visiter en prenant contact avec le château de Caumale.

Récemment, Le président de France- Etats Unis,  Jérôme Danard a nommé Geneviève Fabre, présidente de France-Etats Unis des Landes et Gascogne.

Contacts : Château de Caumale  05 58 75 45 87 ou 07 71 14 11 59.

Site du château de Caumale : http://www.chateaudecaumale.fr/index.php

Et : http://www.chateaudecaumale.fr/informations-calendrier.php

Le Centre recrute toujours des pompiers volontaires

Créé par le 26 juil 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, exposition, gers, infos, mairie, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

À l’initiative des  Sapeurs-pompiers volontaires du Centre de secours de Cazaubon en collaboration avec le SDIS 32, et en partenariat avec la municipalité, mardi 25 juillet, une soirée de découverte, d’informations et de sensibilisation sur les Sapeurs-pompiers a eu lieu.

Dès 18 heures, au parking de la Maison du tourisme, le public composé de cazaubonnais, curistes et vacanciers, a découvert les véhicules et matériels utilisés par le Centre de secours, ainsi qu’une exposition de photographies. Des flyers et des revues étaient aussi à la disposition du public.

 À son arrivée sur la place, le lieutenant Erwin Hulshof, adjoint au commandant de la Compagnie Armagnac, Jean-Michel Bellocq, a exprimé sa surprise et sa satisfaction en constatant qu’il y avait beaucoup d’enfants, adolescents et adultes autour des véhicules et qu’ils témoignaient de leur intérêt en  s’entretenant avec les Sapeurs-pompiers. Jean-Michel Augré, maire de la commune a félicité les Sapeurs-pompiers en précisant : « C’est une belle initiative. » De nombreux maires et élus du secteur  Cazaubonnais étaient présents, ainsi que Didier Dupront, vice-président du SDIS 32,  témoignant ainsi de leur soutien à cette initiative, ainsi que  leur attachement à ce service de proximité qui intervient régulièrement sur le territoire.

Durant plus d’une heure, le public a profité de ce moment de rencontre avec les pompiers, et les enfants accompagnés de leurs parents ou grands-parents ont pu monter dans les camions, bateau  et évidemment se faire photographier.

À 19 heures, le public fut convié à rejoindre la salle de cinéma pour assister à la projection d’un film de présentation du SDIS32, suivie du film  de Pierre Jolivet   « Les hommes du feu », sorti dans les salles  au début du mois de juillet. Cette projection a eu lieu grâce à l’initiative des pompiers cazaubonnais, Ciné 32 et le cinéma municipal, devenu ainsi partenaire de la soirée. La salle de cinéma était comble, si bien qu’une dizaine de personnes, ainsi que les Sapeurs-pompiers ont assisté debout à la projection du film. Ce film relate le quotidien d’une brigade de pompiers, ainsi que leurs diverses interventions.

IMG_9971

À la fin du film, les spectateurs ont vivement applaudi, puis le lieutenant René Santalucia, chef du Centre de Cazaubon,  entouré de ses 21 sapeurs-pompiers volontaires, a donné la parole au lieutenant Erwin Hulshof. Ce dernier   a présenté le SDIS 32, notamment les  trois groupements territoriaux, qui totalisent 1 200 pompiers dirigés par  le lieutenant-colonel Éric Meunier.

Le lieutenant René Santalucia, a ensuite présenté le Centre de secours  de Cazaubon avec ses 340 à 350 interventions annuelles, sur un territoire qui regroupe 11 communes, rappelant au public, qu’il y a un besoin évident de nouveaux pompiers volontaires : « Il est important d’assurer la relève et nous comptons sur vous pour faire passer le message à votre entourage. »

Le lieutenant a poursuivi son intervention en présentant les  conditions et les formations pour devenir pompiers volontaires. Il a rappelé  que les jeunes peuvent, dès l’âge de 13 ans devenir JSP (Jeune sapeur-pompier), et que pour les jeunes du secteur il y a la section Armagnac qui est basée au centre d’intervention principal d’Eauze.

Le public très intéressé a posé des questions, notamment sur la formation des jeunes avant une intervention, sur le financement du SDIS exprimant ainsi ses inquiétudes suite à  la diminution des subventions aux communes.

À l’issue du débat et  en conclusion, il est ressorti pour tous les participants que la population a besoin des Sapeurs-pompiers, mais que ces derniers ont un besoin évident de nouveaux pompiers volontaires dans l’intérêt de tous,  afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens dans de bonnes conditions.   La soirée s’est prolongée par le verre de l’amitié offert par la  municipalité .

Une vingtaine d’artistes a participé à la 3e édition Street’Art’Magnac

Créé par le 10 avr 2017 | Dans : art, com com armagnac, exposition, gers, infos, peinture

EAUZE

IMG_8008

La  3e  édition Street’Art’Magnac  s’est déroulée du mercredi 5 avril au dimanche 9 avril. Cette fois-ci l’association ECLA, organisatrice de l’évènement, avait convié une vingtaine   d’artistes qui ont pu exprimer tout leur talent sur les murs sélectionnés de la cité, ainsi  que ceux des  villages des alentours, notamment Dému, Lannepax, Maignan.

Le public amateur de ce mode d’expression et de cette culture, ainsi que les passants, ont eu ainsi tout le loisir d’assister à la réalisation   des fresques et  partager de bons moments de conversations avec les artistes. Ces derniers ont pris beaucoup de plaisir à s’exprimer par leurs œuvres, mais aussi en discutant avec les personnes de passage qui leur posaient des questions sur leur conception. Des relations simples et très chaleureuses qui ont permis à des mondes qui parfois s’ignorent, de se rencontrer.     IMG_8004

Le Gersois, Zdelp était à Eauze, et avec ses bombes de peintures, a redonné au   mur ex-Vivadour, qui est situé en face de la caserne  des pompiers, une nouvelle vie moderne qui en principe interpelle le passant.  Zdelp, éducateur sportif, a toujours aimé le dessin, et a découvert  ce mode d’expression, lors de ses études à Toulouse. Pour Zdelp c’est un loisir dans lequel il s’investit depuis une dizaine d’années.

IMG_8008

Zélie, Agenaise, vivant à Toulouse avait en charge la décoration des  vestiaires  situés à Panblanc. Artisan peintre muraliste, elle déploie tout son talent dans une variété d’œuvres allant des caricatures aux portraits, en passant aux graffs, trompe-l’œil, fresques murales, dessins…

IMG_8011

Al-Fonce Cartonne de Paris, était quant à lui au   lavoir d’Eauze, et reprenait avec une nouvelle inspiration  son œuvre qu’il avait réalisée l’an dernier. Ce professionnel de l’image, notamment photographies, vidéos, et art graphique, apprécie  ce mode d’expression sans contrainte : «  Je me sens totalement libre. »  

IMG_8014

  À la chapelle Saint-Jacques, le public a pu découvrir les œuvres des élèves du collège Jean Rostand. 

 Les autres artistes présents étaient:

Antistak (Toulouse) : Maison Delord à Lannepax , Arko (Rouen) : Château Millet à Maignan, BhâDitPlus (Sète) : Maison Ramajo à Dému , Black (Auch) : Maison Delord à Lannepax,CssJPG (Montpellier) : rue des Pénitents à Eauze, Gütan (Marseille/Italie) : vestiaires à Panblanc, Jordane Jone (Paris) : Domaine Pajot à Eauze , Les Frères Coulures (Bordeaux) : Château Millet à Maignan  Jean Rooble et Odeg, MG la Bomba ( Paris), Michaël Beerens (Paris), Monsieur Plume (Tours) : Maison Delord à Lannepax (à partir du mardi matin), Nourou Naro (Paris) : Maison de retraite, Smerg (Toulouse) : Maison de retraite, Sun C (Paris) : Maison Delord à Lannepax, Zoulette (Montpellier) : rue des Pénitents à Eauze.

 Dimanche 9 avril, c’était le jour du carnaval des enfants organisé par l’Association Festipitchoun.  Une animation s’est  déroulée l’après-midi sur le parking de la Belle Marie avec  initiation aux graffs, démonstration de breakdance, peinture d’un camion, et évidemment des jeux.

Les personnes qui ont loupé l’évènement peuvent toujours découvrir les œuvres réalisées par les artistes, en se rendant sur  les sites cités précédemment.  

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE