exposition

Articles archivés

De toutes les couleurs et de toutes les formes

Créé par le 27 mai 2018 | Dans : actualité, art, com com landes armagnac, éducation, exposition, infos, landes, peinture, photo

GABARRET

IMG_6935

Mercredi 23, jeudi 24 et vendredi 25 mai à la salle d’animation de Gabarret, les adultes du secteur et les parents d’élèves ont eu le plaisir de découvrir la grande exposition réalisée par les élèves du REP qui rassemble les écoles maternelles et primaires de Créon d’Armagnac, Losse, Labastide d’Armagnac, Vielle-Soubiran, Gabarret.

Les collégiens  de Jules-Ferry exposaient aussi quelques-uns de leurs travaux.

 Jeudi soir, en présence des parents,  a eu lieu le vernissage de l’exposition très  riche en couleurs et en formes, révélant aux adultes le travail de l’année et l’imagination débordante des enfants  autant dans des dessins,  des peintures et des  collages individuels que dans la réalisation d’œuvres communes.  

Laurence Dauba,   directrice de l’école de Gabarret a profité de l’occasion pour présenter  Diane Grenier, artiste plasticienne, en résidence depuis un mois, et qui a travaillé sur un projet avec les élèves des  classes de CM1-CM2 et de CE2 de l’école de Gabarret

Pour cette résidence, la municipalité avait mis à la disposition de l’artiste, une salle de la mairie, devenue pour l’occasion son atelier. 

IMG_6933

Diane Grenier  a  précisé  à l’assistance les conditions dans lesquelles elle a travaillé avec les enfants, leur participation active à la création de l’œuvre, qu’elle présenta par la suite :

«  D’habitude  nous allons dans les écoles. Ici, l’originalité c’est que les élèves régulièrement venaient travailler avec moi dans mon atelier et je les ai ainsi impliqués dans ma création.  J’ai invité les enfants à travailler sur ordinateur et, avec   Google Maps , à retrouver des lieux familiers de Gabarret, à les enregistrer afin de faire un montage vidéo qui allait s’intégrer dans  ma création intitulée «  Les Milles dessous du grand bidule ».  Tenant à ce que cette création soit visuelle mais aussi audio, les élèves ont été conviés à écrire des petites fictions sur ces images. Ces courtes histoires ont été lues par les enfants et enregistrées. Les formes données à l’œuvre, viennent  des bâtiments de Gabarret, Créon et c’est dans celles-ci que j’ai inclus le son et les  images. »

IMG_6938

 Pour les élèves,  cette expérience a été très enrichissante  et évidemment ils étaient très contents de cette aventure artistique  dirigée par Diane Grenier. Celle-ci est soutenue par production Création en cours- Ateliers Médicis,  qui permet aux jeunes artistes d’être présents  dans les écoles situées  dans les territoires éloignés de l’offre culturelle, ce qui est le cas de la REP.  Création en cours-Atelier Médicis est agrée par le ministère de l’Éducation nationale et par le ministère de la culture.  

IMG_6950

Christian Egran était à Caumale

Créé par le 22 mai 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, exposition, gers, infos, livres, patrimoine, peinture

ESCALANS

IMG_6896

L’immense succès du 1er  marché aux fleurs et vide-châteaux

 Dimanche 20 et lundi 21 mai, l’association des Amis du château de Caumale, a proposé une nouvelle manifestation  avec un marché aux fleurs, un vide-châteaux et évidement des visites commentées, durant lesquelles le public a découvert toute l’histoire de l’édifice, ainsi que la beauté des pièces restaurées, décorées  et meublées.

Pour les organisateurs cette première est un succès complet avec beaucoup plus de visiteurs  que prévu. Dimanche, le beau temps aidant,  plus de 700 personnes ont visité le site et lundi, ils étaient aussi nombreux. Précédemment,    Geneviève et Pierre Fabre avaient annoncé qu’ils avaient sélectionné plus de soixante-dix  exposants car ils tenaient à offrir aux visiteurs de la diversité, de la qualité, de la beauté et de l’originalité, et ainsi  contenter le public.

L’artiste peintre et écrivain Christian Egran

IMG_6890

Pour la première fois dans la région, le public  a découvert l’artiste gersois domicilié à Estampes,  Christian Egran et auteur d’un livre intitulé  « L’Homme au chapeau de cuir. »

Christian Egran fait partie des trois peintres français qui peignent leurs œuvres  sur des  plumes de canards, pintades, dindes, oies, chapons…, et il est le seul en France avec cette technique, à reproduire ses œuvres sous forme de sets de table plastifiés, sous-verres…

Avec son imagination débordante et son talent il propose plus de 108 modèles différents, allant de l’histoire avec les guerres de 1914-1918, 1929-1945, en passant par la chasse, la pêche, toutes sortes de sports, héros de bandes dessinées, une grande palette d’animaux notamment des chevaux, chiens, chats…, ainsi que des portraits d’artistes.

L’artiste qui  peint sur toile depuis de nombreuses années,  a appris cette technique de peinture sur plumes  grâce à son amie  Guylène Vercellino, qui a fait les Beaux-Arts aux États-Unis. « Tout ce qui touche à l’art, je connais », dit-il tout simplement présentant des modèles où l’on n’ a que l’embarras du choix.

Quant à son livre « L’homme au chapeau de cuir » l’auteur raconte sa vie, ses joies, ses douleurs, ses passions et ses diverses aventures professionnelles. Il entraine également le lecteur à la découverte des conditions de vie, des usages et modes des années 1945 à 2011. Avec son livre, Christian Egran   se livre aux lecteurs  et comme il dit :

« Vous aimerez mes histoires et y retrouverez, peut-être, un peu des vôtres. »  

Christian Egran : 05 62 66 37 96 ou 06 32 66 47 99.

 

Pierrette Ricaud remporte la Palette de mai

Créé par le 20 mai 2018 | Dans : actualité, art, com com armagnac, exposition, gers, infos, peinture

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_6882

Samedi en fin d’après-midi à l’espace culturel,  en présence de Jean-Michel Augré,  maire de Cazaubon, d’artistes   et  du public,   Jean-Jacques Lassaube a révélé le nom de l’artiste peintre qui, suite au vote des visiteurs, a remporté le trophée de la palette de mai 2018.

L’artiste peintre Pierrette Ricaud était accompagnée de Christophe Faget, adjoint au maire d’Eauze et délégué à la culture.

Pour l’édition 2018, Pierrette  avait présenté trois huiles «  La régate sublimée », «  La forêt magique » et «  Le port de la lune ».  C’est cette dernière peinture qui lui a valu  de gagner le trophée devançant d’un point le peintre André Lassabe.

Pierrette Ricaud, depuis son enfance aimait le dessin et la peinture. Lycéenne, tous les ans, elle obtenait le premier prix de dessin  du lycée. Elle souhaitait  poursuivre ses études aux Beaux-arts, mais n’a pas pu réaliser son rêve pour des raisons familiales. Devenue professeur  de collège, sa passion pour la peinture  fut mise momentanément  en veilleuse.  Retraitée depuis 21 ans, elle rattrape le temps perdu et s’investit  dans ce mode d’expression :  

«  J’ai toujours  un tableau en train. Je peins avant tout  à l’huile, et un peu avec de l’acrylique.  J’aime beaucoup  travailler l’huile  qui donne un rendu doux. »

Après avoir reçu les félicitations de Jean-Jacques Lassaube, Pierrette Ricaud  s’est adressée aux personnalités présentes et au public :

«  Je suis très heureuse d’amener le bouclier de Brennus des peintres, en terre élusate. Merci à vous tous qui avez décidé du sort de la Palette de mai. Je tiens à remercier  Jacqueline  Fillion, présidente de l’Association gondrimoise d’expression artistique. » Après avoir remercié   la mairie de  Cazaubon, et les membres de Via cultura qui se sont dépensés sans compter pour la réussite de cette exposition, Pierrette a remercié la municipalité  d’Eauze  qui va accueillir pour l’année, la Palette de mai. »  Pierrette Ricaud a été félicitée par    Christophe Faget et  Jean-Michel Augré. Ce dernier a remis le trophée à Christophe Faget.

Pierrette Ricaud va reprendre ses pinceaux et ses huiles et elle compte bien se représenter  pour la Palette de mai 2019, qui a pour thème «  Reflets ».   

Vide-greniers

Créé par le 18 mai 2018 | Dans : agenda, com com landes armagnac, exposition, gers, infos, les sorties

ESTANG

Dimanche 27 mai, toute la journée, l’association  Agora, organise son premier vide-greniers de l’année, avec la participation de nombreux exposants. Pour les exposants et les visiteurs, il est proposé une restauration sur place pour le repas de midi.  

Janine Petit-Brunet a été décorée

Créé par le 17 mai 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, exposition, histoire, infos, landes

GABARRET

IMG_6806

Jeudi, en fin de matinée, à la salle de bal de la mairie, le général  Jean-Pierre Sabathier Dages, délégué général du Souvenir français pour les Landes, a rendu visite aux responsables du Comité du Gabardan du Souvenir français, qui depuis lundi 14 mai et jusqu’au samedi 19 mai, proposent  une exposition  sur les thèmes «  Les forces aériennes  françaises libres » et  «  Les morts  pour la France  du Gabardan  en 1918 ».

Janine Petit-Brunet, présidente du Comité du Gabardan a tout d’abord exprimé sa satisfaction  suite  au succès de l’exposition :

«  Depuis lundi, nous avons constaté une augmentation de fréquentation par rapport à  l’an dernier, notamment au niveau des scolaires.  Les classes  se succèdent les unes après les autres. »

Le général Jean-Pierre Sabathier Dages a profité de l’occasion pour visiter l’exposition,  puis  féliciter  pour cette initiative  la présidente  Janine Petit-Brunet, ainsi que les membres du Comité Gabardan Jeanine Barbères et René Brunet.

C’est  le 22 mars 2011, que le Comité du Gabardan du Souvenir français a été créé à l’initiative  de Janine Petit-Brunet et de René Brunet.

Depuis, les membres du Comité  se sont fortement impliqués dans le Gabardan en participant à la collecte annuelle, en organisant tous les ans une nouvelle exposition  sensibilisant ainsi les enfants, adolescents et adultes à l’histoire nationale et locale, et au devoir de mémoire.

Grâce à l’implication  du Comité local  soutenu par  la délégation départementale du Souvenir français,  quatre tombes, une à Lubbon et trois à Gabarret  ont été retrouvées et rénovées.

En reconnaissance pour son dynamisme et ses actions menées dans le Gabardan,  le général Jean-Pierre Sabathier Dages a décoré Janine Petit-Brunet  de la médaille de bronze du Souvenir français.

Les Indociles heureux reviennent en force

Créé par le 13 mai 2018 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, exposition, gers, infos, loisirs, peinture, photo

ESTANG

IMG_5820 - Copie

Au mois de juillet et d’août, l’équipe des Indociles heureux,  rouvrira les portes de la maison Fénéon, située place Roger Bon. Les animateurs  recherchent des bénévoles pour assurer quelques permanences :

«  Nous souhaitons que la maison soit ouverte du vendredi au dimanche de 16 heures à 19 h 30. »

Comme en 2017, le public y trouvera une exposition des œuvres des neuf artistes contemporains. Il pourra profiter de la bibliothèque en libre accès et du café associatif.

Les Indociles heureux lancent un appel à candidature :

«  Nous organisons un concours d’art, ouvert à tous, professionnels ou non.  Les créations proposées à partir d’objet de  récupération. Le but est de s’amuser à redonner vie aux objets oubliés, tissus, bois, plastiques… Toutes les œuvres seront exposées à la maison Fénéon les 1, 2 et 3 juin. Les plus imaginatives recevront un prix des Indociles heureux. »

Les inscriptions et les informations doivent parvenir le plus tôt possible, avant la fin de la semaine du 13 mai, de préférence par courriel adressé au indocilesheureux@gmail.com ou via le formulaire du site www.indocilesheureux.com/

Exposition de la palette des drôles

Créé par le 08 mai 2018 | Dans : agenda, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Jusqu’ au vendredi 25 mai, à la médiathèque, aux heures d’ouverture, le public est convié à découvrir l’exposition des œuvres des enfants des écoles maternelle et primaire sur le thème de l’Afrique .

Nuit des Musées au Musée du Paysan Gascon

Créé par le 06 mai 2018 | Dans : agenda, com.com du Bas Armagnac, exposition, fête, gers, infos, les sorties, patrimoine

TOUJOUSE

sign534DB4A@2AC7CD

Pour cet événement national, le Musée du Paysan Gascon à Toujouse ouvrira exceptionnellement ses portes en nocturne.

Rendez- vous  samedi 19 mai de 20 heures à 23 h 30 pour découvrir les collections dans une ambiance singulière, à la lueur des flambeaux, et à tarif réduit (4 euros  pour les adultes et 2 euros pour les enfants).

De nombreux objets, outils et machines évoquant la vie au début du siècle dernier vous attendent !

Plus de renseignements au 05 62 09 18 11 ou museetoujouse@orange.fr et sur la page Facebook du musée.

Palette de mai, Josette Pingitore remporte le 1er prix

Créé par le 06 mai 2018 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, exposition, gers, les sorties, loisirs, peinture

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_6584

Samedi en fin d’après-midi, à  l’Espace culturel, en présence du maire Jean-Michel Augré, de nombreux artistes peintres, sculpteurs, poètes et d’un public important de Cazaubonnais, curistes,  a eu lieu la cérémonie de vernissage de la  Palette de mai, organisée par l’Association  Via cultura .

Plus d’une trentaine d’artistes y exposent plus d’une soixantaine d’œuvres de peintures, sculptures et poésies qui abordent « Passé le temps…Sublime beauté ».

Le maire Jean-Michel Augré après  avoir contemplé les œuvres  s’est adressé aux artistes et au public :

«  Le thème était difficile, mais j’ai constaté que beaucoup d’artistes  ont réalisé de très belles  œuvres.  Je tiens à féliciter l’association Via cultura  qui fait rayonner le nom de Cazaubon  dans le milieu artistique. »

Pierre Boumati, président de Via cultura, a refait l’historique de la palette de mai et en poésie a longuement présenté les thèmes qui se sont succédé jusqu’à ce jour.

Après avoir remercié les artistes  et souhaité la bienvenue aux nouveaux, Pierre Boumati a précisé :

«  Avec le vernissage de la Palette de mai, Via Cultura inaugure  la série d’expositions collectives et individuelles  qui se dérouleront tout au long de l’année  2018. »

À l’issue des discours, Jean-Jacques Lassaube    a nommé les lauréats de la Palette de mai, tandis que le maire, le président de Via cultura et la présidente du syndicat des hôteliers leur ont remis les prix.

 En peinture, le 1er prix a été remis à Josette Pingitore  pour son œuvre « Belle », le 2e à André Lassabe pour « Sable blanc et le 3e  prix ex-æquo à Pascale Blin avec sa toile  «  La transcendance du papillon » et  à César Cépéda pour «  Gouter sur l’Herbe » .

Le prix de la ville de Cazaubon a été remis à Sylvaine  Wilchez pour son œuvre «  Dans le jardin d’Eden ».

Ont reçu une mention du jury, Christel Daudignon, Anne-Sophie Stachowiak, Ineke Jurgens, Claude Ambolet et Benoît Varenberg.

En sculpture, Lyzia M.  a remporté le 1er  prix  avec «  Femme haute couture », et Lina Massard  le 2e prix avec «  À tout cœur ».

Le prix de poésie a été remis à Alan Canihac et la mention du jury à Jean-Jacques Lassaube.

L’exposition  est ouverte  jusqu’au samedi 19 mai  de 15 heures à 18 heures  (l’entrée est libre).

Street’ Art’Magnac, un très bon cru

Créé par le 03 mai 2018 | Dans : art, com com armagnac, exposition, peinture

EAUZE

IMG_5845

Suite à la  4e édition du Street’ Art’Magnac, organisée par l’association ECLA, et qui a eu lieu  du  lundi 16 avril  jusqu’au dimanche 22 avril, l’heure du bilan très positif est arrivé.

Black

Black

Les personnes de passage à Eauze, ou celles qui y vont faire leurs courses, peuvent voir dans les rues de la ville, les nouvelles fresques réalisées cette année, et par la même occasion celles des années précédentes, ainsi que les œuvres réalisées par les artistes, sur des édifices en pleine campagne, notamment sur des bâtiments agricoles appartenant à des domaines viticoles.

 Au domaine Laffitte : Antistak, Sotiz et Zélie


Au domaine Laffitte : Antistak, Sotiz et Zélie

Nicole Dauguen, créatrice et dynamique organisatrice de cette manifestation culturelle  a commenté le cru 2018 :

«  La soirée du lancement a connu un succès considérable. Pour moi et mon équipe ce fut une surprise de voir autant de personnes pour le lancement de la 4e édition. Nous en étions ravis. Nous remercions nos partenaires qui ont contribué à la réussite de cette soirée, notamment la municipalité d’Eauze, le BNIA, le floc de Gascogne et les vignerons indépendants. »

Après avoir détaillé l’historique  de cette aventure artistique qui a débuté avec une quinzaine d’artistes et peu de bénévoles, Nicole Dauguen a précisé :

«  Cette année 24 artistes ont participé à l’événement, et une vingtaine de bénévoles  de 14 à 77 ans se sont impliqués pour assurer la réussite de cette manifestation. C’est un plaisir d’accueillir ces artistes qui sont des gens très ouverts, et qui viennent à Eauze bénévolement. »

Pakone

Pakone

Pour réaliser leur œuvre, chaque artiste a utilisé environ 45 bombes de peintures.

Pour l’association, qui maintenant a fait ses preuves dans la durée et qui s’implique dans cette animation, son souhait est que Street’ Art’Magnac soit considéré comme animation artistique.

Une jeune fille d’Eauze et membre de l’association a réalisé une superbe vidéo et grâce à un partenariat avec Ciné 32, de nombreuses personnes découvrent l’événement avant le film programmé.

Freaks The Fab

Freaks The Fab

Pour le cru 2018, il  a été constaté  que beaucoup de personnes ont visité les différents sites et pris des photos. Parmi eux, évidemment les amateurs de ce mode d’expression, mais aussi des néophytes, et des gens de passage, notamment des vacanciers, et c’est avec beaucoup de gentillesse que les artistes répondaient  aux questions des passants très intéressés par leurs œuvres.    

Street’ Art’Magnac continue de se développer favorablement. Quant aux artistes de plus en plus nombreux, ils apprécient beaucoup la superbe ambiance qu’ils vivent à Eauze, entre eux, avec les membres de l’association et la population locale.

Antistak, Sotiz et Zélie

Antistak, Sotiz et Zélie

 À ce jour, ce festival est le seul en France à proposer une semaine d’art urbain en milieu rural.

123

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE