agriculture

Articles archivés

Le Merle Rouge est sorti

Créé par le 18 août 2018 | Dans : agriculture, com com armagnac, gers, infos

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_9118

Mardi 7 août, entre 12 et 14 heures, Christophe Echavidre, directeur des Thermes de Barbotan, a convié le personnel de tous les services de l’établissement thermal pour partager un moment convivial  autour d’un buffet. Ce fut aussi pour lui l’occasion de présenter  et faire déguster le vin Merle Rouge (Côte de Gascogne), du Domaine du Meunier.

Depuis cinq ans, le domaine ne produisait plus ce vin. Les curistes qui appréciaient ce bon produit, au prix raisonnable, et qui se le procuraient à la boutique des thermes, regrettaient sa disparition et évidemment  souhaitaient son retour.

Mardi, Christophe Echavidre a présenté le cru de 2017 en précisant :

«  Ce produit du terroir a été mis au point par l’œnologue du domaine et par Éléonore Guérard. »

IMG_9129

 Éléonore Guérard avec son talent et son goût de la perfection a   aussi conçu  la  bouteille de ce vin , l’étiquette ainsi que le bouchon.  

Ce nouveau produit  Guérard contentera certainement les curistes et amateurs de vins du terroir.

Concours de chevaux de trait

Créé par le 14 août 2018 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, gers, infos

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_9423

Dimanche matin, sur la place de l’école communale, s’est déroulé le concours départemental des chevaux de trait, organisé par le Syndicat des producteurs de chevaux de trait du Gers. Sous le regard attentif  du jury et de son président, Robert Serres, les éleveurs Gersois et Lot-et-garonnais ont présenté les chevaux de trait et les  femelles suitées, avec leur poulain.

IMG_9428

À 12 heures, Jean-Claude Cenac, président du syndicat, a ouvert la cérémonie des remises des prix. Le maire Jean-Michel Augré, la conseillère départementale  Isabelle Tintané et Daniel Gesta président MASA Midi-Pyrénées Sud,  ont procédé à cette remise des prix qui s’est prolongée par les discours.

Lors de son discours, Jean-Michel Augré a précisé :

«  J’ai été très honoré de vous accueillir  encore cette année, ici, sur cette place du foirail, pour ce 4e concours de chevaux de trait. Nos territoires ruraux sont des lieux de caractère et authentiques, et ce type d’événement contribue à les promouvoir en veillant à ce que soient assurées ces conditions fondamentales que sont l’accueil, la préservation du cadre de vie, la valorisation du patrimoine et l’activité, notamment agricole. »

Le maire  a poursuivi son discours en remerciant le bureau du syndicat qui a organisé ce concours départemental à Cazaubon, ainsi que les éleveurs et propriétaires de chevaux  qui ont présenté de superbes animaux.

Isabelle Tintané, après avoir remercié la municipalité pour son implication dans l’organisation de cette manifestation, ainsi que les membres du syndicat, a précisé :

 « Merci à vous tous  qui avez partagé avec nous votre passion. Autant qu’il le peut le Conseiller départemental reste à vos côtés pour soutenir vos initiatives.   Ce concours permet de récompenser les éleveurs pour leur travail journalier et leur passion. »

Daniel Gesta a félicité les éleveurs  qui maintiennent les élevages de chevaux de trait et les a encouragés  à continuer la production.

Marcel Borgela, conseiller municipal fortement impliqué dans l’organisation de la manifestation, a  tout d’abord eu une pensée pour la famille de Claude Dunouau. Ce dernier, Persylvain, éleveur de chevaux, jusqu’à son décès, n’a jamais manqué ce concours  annuel où il présentait de nombreux chevaux.

IMG_9435

Rien que pour le plaisir des amateurs de chevaux et le public, deux splendides chevaux de la race  Merens ont été présentés.   

IMG_9433

Les résultats sont les suivants :

Catégorie 1 an : (trait breton),  la femelle Havane de Larroutis d’Éric Ceretto (Preneron 32), a remporté le premier prix avec 39 points, devant la femelle Hortense du Bois de  Yan Cenac (Omezan) avec 35 points.  (Comtoise), 1re la femelle Hibis 3 de Yan Cenac (Omezan 32). (percheronne) 1re Heidy des fontaines de Frédéric Dubrana (Fourgues sur Garonne 47).

Catégorie  2 ans : (trait breton) 1re  la femelle  Gamine de Larroutis d’Éric Ceretto a obtenu 34 points. (percheronne). 1re   la femelle Gucci du Moulie de Franck Dubrana (47) avec 38 points.

Catégorie femelles suitées : (trait breton) 1re Energie des sables de Franck Dubrana avec 38points et 2e Dorothée 2 de Francis Davasse (Lectoure 32), avec 35 points.

IMG_9429

Concours de chevaux de trait

Créé par le 04 août 2018 | Dans : agenda, agriculture, com com armagnac, gers, infos, les sorties

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

8

Dimanche 12 août, place des Arènes, aura lieu le concours départemental de chevaux de trait du Gers, organisé par le Syndicat des chevaux de trait du Gers.

À partir de 10 heures, le public pourra  gratuitement découvrir et admirer les chevaux de races bretonne, comtoise, percheronne, les ardennais, cob normand, avec des pouliches d’1, 2 ou 3 ans et des poulinières suitées et assister à la présentation de chevaux de race Merens.

Le concours se prolongera à 12 h 30 par la remise des prix et le défilé des animaux primés.

À 13 heures, il est proposé un repas paella (10 euros). Les inscriptions au repas se font à l’Office de tourisme au 05 62 69 52  13.

Le vice-Premier ministre chinois en visite chez Maïsadour

Créé par le 11 juil 2018 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes

LANDES-GERS

De gauche à droite : Hu Chunhua, Vice-Premier Ministre de la République Populaire de Chine et Michel Prugue, Président du Groupe Coopératif Maïsadour au siège de Comtesse du Barry à Gimont dans le Gers.

De gauche à droite : Hu Chunhua, Vice-Premier Ministre de la République Populaire de Chine et Michel Prugue, Président du Groupe Coopératif Maïsadour au siège de Comtesse du Barry à Gimont dans le Gers.

Michel Prugue, Président du Groupe Coopératif Maïsadour, a accueilli mardi 10 juillet, le vice-Premier ministre de la République Populaire de Chine, Monsieur Hu Chunhua, et sa délégation chez Comtesse du Barry, la marque épicerie fine de Maïsadour, installée à Gimont (32) depuis 1908. À l’ordre du jour : découverte du modèle coopératif, échanges sur les enjeux de biosécurité, présentation des filières volaille et palmipède.

« Les préoccupations des consommateurs chinois sont au cœur de notre réflexion »

Pour le vice-Premier ministre chinois, ce déplacement dans le Gers a été l’occasion d’échanger avec la Coopérative Maïsadour sur les filières volaille et palmipède qui, ayant vécu des situations d’épizooties d’envergure, ont réussi à mettre en place un dispositif de biosécurité efficace. « Les situations d’épizootie en Chine ont eu un impact catastrophique en termes d’image et de sécurité alimentaire sur le consommateur chinois » a confié Monsieur Hu Chunhua, particulièrement attentif à la question de l’aviculture. En visite le matin même dans un élevage autarcique de palmipèdes, le vice-Premier ministre a confié : « Cette visite nous éclaire pour l’agriculture chinoise en pleine mutation, entre tradition et modernité. Nous souhaitons renforcer les échanges commerciaux entre la France et la Chine ».

« Le modèle coopératif français est une référence »

Monsieur Hu Chunhua était également là pour découvrir le modèle coopératif agricole.

« La surface moyenne en Chine par agriculteur étant largement inférieure à 1 hectare, nous nous demandons comment garantir les intérêts des agriculteurs, dans un pays où ce sont les industriels qui gagnent la valeur ajoutée. Nous avons beaucoup à apprendre d’une coopérative comme Maïsadour et de son modèle de gouvernance ».

« Je croyais connaître le foie gras avant d’avoir goûté le vôtre »

La visite de la délégation chinoise s’est conclue par une dégustation très appréciée des produits du Groupe Coopératif. Avec ses marques emblématiques Comtesse du Barry et Delpeyrat, Maïsadour est aujourd’hui le leader français du foie gras, provenant essentiellement du Sud-Ouest. En 2017, le Groupe Coopératif a réalisé plus de 3 millions d’investissements pour la biosécurité afin de sécuriser ses filières.

À propos de Comtesse du Barry

Premier  réseau d’épicerie fine en France, Comtesse du Barry, qui vient de fêter ses 110 ans, est une entreprise de fabrication et de distribution de produits gastronomiques du Sud-Ouest implantée dans le Gers depuis 1908 et qui appartient au groupe MVVH depuis 2011. Elle opère sur différents circuits : réseaux de boutiques en propre (35), et en franchise (14), outlets (2), vente par correspondance et e-commerce, diffusion en circuits sélectifs en France et à l’international. Comptant 150 salariés, elle réalise un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros (juin 2017).

À propos du groupe coopératif MAÏSADOUR

cp_vpmchine_bat.001

Depuis plus de 80 ans, un Groupe engagé dans le Sud-Ouest aux côtés des agriculteurs pour leur développement, celui de leur territoire et pour la promotion de productions d’excellence.

Le Groupe, bâti sur des filières de qualité du champ à l’assiette, est aujourd’hui structuré autour de quatre pôles d’activité :

 Pôle Agricole : céréales, agrofournitures, semences, légumes, nutrition et productions animales.

    Pôle Gastronomie avec foie gras, jambon de Bayonne, saumon, poisson frais… (Delpeyrat, Comtesse du Barry, Sarrade  et Delmas).

    Pôle Volailles (Fermiers du Sud-Ouest), de l’abattage & découpe à la commercialisation (St Sever, Marie Hot…).

    Pôle Jardineries/Motoculture : jardineries sous enseigne Gamm vert Groupe Maïsadour, centrale d’achat et points de vente motoculture.

Chiffres-clés au 30 juin 2017

- Chiffre d’affaires : 1,336 milliard d’euros

- 8 000 agriculteurs

- 5 543 salariés

Le parc vous donne rendez-vous aux jardins

Créé par le 24 mai 2018 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com landes armagnac, infos, landes, les sorties

 Le  Parc  naturel régional des Landes de Gascogne

Eglantier

Le Parc célèbre  les jardins à Biganos  le 16 juin de 13 heures à 18 heures, chez  Jeanne  Duprat,  maraichère,  quartier  Pardies  à  la  sortie  de  Biganos,  direction  Audenge, rendez-vous pour un après-midi autour de la permaculture avec :

Une conférence « Permaculture et enjeux de société L’AMAP au cœur du débat».

L’intervenant est  Franck  David,  spécialiste  en  environnement.  Il  s’attachera  à décortiquer la notion de permaculture pour finalement  poser  aux participants la question :

La permaculture est-elle un effet de mode ou un savoir-faire ancestral, ou une force pour notre avenir?

Jeanne   Duprat,   maraichère,   qui   accueille   pour   la  deuxième  fois  cette  manifestation,  exposera  ensuite  son  point de vue et son vécu au quotidien. Une  déambulation  sur  son  exploitation permettra  de lier théorie et pratique.

Deux ateliers seront proposés :

L’arbre dans tous ses états (comment  bien  s’occuper  d’un  arbre)  et Arts graphiques (Spécial enfants).

La  librairie  itinérante  «L’hirondelle»  sera  présente  avec  des  ouvrages  en  lien  avec  le  thème  de  la conférence et plus généralement sur le jardinage et la nature.

Un stand de Nature et Progrès sera également sur place. Un instant goûter sera proposé sur place par l’AMAP cœur de Bassin.

Contact: Pierre Arnaud KRESSMANN/pa.kressmann@parc-landes-de-gascogne

Ou au 06 71 50 35 92

Mathilde FRAIGNEAU (chargé de communication)/ m.fraigneau@parc-landes-de-gascogne

Ou au  05 24 73 37 26

Les vignerons flingueurs sont de retour

Créé par le 24 mai 2018 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com tenareze, économie, gers, infos, les sorties

MONTREAL DU GERS

Jean-Luc Lapeyre

Jean-Luc Lapeyre

Les 9 et 10 juin de 10 heures à 19 heures, au Domaine de la Haille à Montréal du Gers, Jean-Luc Lapeyre par ses traditionnelles Portes ouvertes, accueille le public  pour rencontrer les vignerons flingueurs.

Les visiteurs pourront ainsi  déguster à cinq coups, Alsace, Bordeaux, Armagnac, Bourgogne, Gigondas et découvrir des vins calibrés tout en partageant un moment d’exception en compagnie de vignerons francs-tireurs.

Durant le week-end, l’ambiance est carabinée et permet la découverte de production à l’impact aromatique détonnant. En un mot cinq Domaines ciblés pour le plaisir des visiteurs.

Les vignerons flingueurs sont :

Jean-Luc  Lapeyre du Domaine de la Haille.  L’Alsace est représentée par Éric du  Domaine Gérard Metz,    Philippe représente Vacqueyras et Gigondas du Château de Montmirail,  Jean-Luc la  Bourgogne et le Beaujolais  du  Domaine des Craies et  Thierry le Château Villars. 

Une restauration à midi est proposée seulement sur réservation (Prix 17 euros).

   Samedi : assiette de canard, fromages du Gers, dessert.    Dimanche : faux filet, pommes grenailles, fromages, dessert à la liqueur du domaine…Toute la journée dégustation avec les vignerons.

 Renseignements et réservations 06 77 11 08 37 ou www.lahaille.com

Une persylvaine a représenté la France en Slovénie

Créé par le 05 mai 2018 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, éducation, gers, infos, landes

PARLEBOSCQ

IMG_6511

Lisa Tintané, est de retour à Parleboscq, après avoir participé  au 13e championnat Européen du vin, organisé par Europea-International, à Novo Mesto en Slovénie.

Lisa qui est lycéenne en terminale Bac  Pro conduite et gestion de l’exploitation VitiVinicole au lycée agricole de Riscle,  a été sélectionnée avec trois autres élèves, Nathan Laude (Bac pro), Coralie Viala et Pierre Arno Blain (BTS), pour représenter en Slovénie  leur lycée. Cette année, le lycée agricole de Riscle était le seul à représenter la France.

Durant trois jours, les lycéens ont participé à des épreuves théoriques et pratiques, découvert le patrimoine local et échangé sur leurs études avec des lycéens venus d’Espagne, Italie, Angleterre, Belgique, Suisse, Hongrie, Croatie…  

À son retour Lisa, la tête remplie  de bons souvenirs touristiques et professionnels, a commenté son séjour :

«  Les questions théoriques étaient avant tout sur les cépages, la taille de la vigne, les portes greffes,  les différents sols, les différentes productions des pays et des régions, ainsi que sur les vins  et les doses homologuées. Au niveau pratique, il fallait reconnaître les maladies, effectuer  des analyses, tailler la vigne, monter un pressoir, réaliser des échantillons, calculer un réajustement de sucre, reconnaitre les défauts sur un tracteur, et participer à une dégustation de vins (parfum, sucre, acidité…),  trouver les défauts des vins (manque ou trop de sucre…). »

Les étudiants Gersois par équipe ont terminé 10e sur 30 équipes. Pour Lisa et ses camarades,  ce séjour   a été très enrichissant  et épanouissant.

Lisa après son Bac Pro persévère dans la voie qu’elle avait choisie dès la classe de troisième, et elle va continuer  ses études en BTS  Viticulture-Œnologie.  

Le duo fleurs-Armagnac a séduit

Créé par le 29 avr 2018 | Dans : actualité, agriculture, com com tenareze, exposition, gers, infos

FOURCES

IMG_6414-1000

Samedi 28 et dimanche 29 avril, à l’occasion du Marché aux fleurs, organisé par l’association Arrebiscoula, le splendide mélange floral a  une fois de plus émerveillé les nombreux visiteurs, qui ont complété leur visite par  de bons moments de restauration et de dégustations.

Pour les organisateurs la journée de samedi a connu une excellente affluence de visiteurs.

Dimanche de bon matin, le temps incertain avec la présence d’ondées passagères, a laissé craindre momentanément une baisse importante de fréquentation.

Vers les onze heures, le public était là et au fil du temps des visiteurs sont même arrivés en bus. L’après-midi, le public a continué d’envahir Fourcès, accentuant ainsi la réussite de la 43e édition du marché aux fleurs.

IMG_6435

La Banda les Kanari’s  comme à l’accoutumée  a ensoleillé la place, en enthousiasmant le public avec son  dynamique répertoire.

IMG_6452

À 12 heures,  Michel Cardoze, président d’Arrebiscoula, en présence de nombreuses personnalités, notamment Isabelle Sendrané,  sous-préfète de Condom, Philippe Martin, président du Conseil départemental, Gisèle Biémouret, députée,  Raymond Vall, sénateur, les conseillers départementaux du secteur, du maire de Fourcès et des maires des villages voisins, a ouvert la cérémonie de remise des prix.

Michel Cardoze a tout d’abord rappelé  les motivations qui animent  les membres d’Arrebiscoula et qui fédèrent   plus d’une centaine de bénévoles de Fourcès et des villages des alentours. S’adressant aux bénévoles, Michel Cardoze a précisé :

«  Vous pouvez être fiers de ces 43 années du Marché aux fleurs. »

IMG_6454

 Daniel Bellot, maire de Fourcès, a tout d’abord souhaité la bienvenue aux personnalités, notamment à Isabelle Sendrané  qui par sa présence a honoré cette manifestation  florale.

IMG_6457

Cette dernière  a félicité les organisateurs du Marché, ainsi que les bénévoles, et les membres de la protection civile.

IMG_6459

Gisèle Biémouret, présidente du jury a révélé le palmarès du cru 2018, et les personnalités ont procédé à la remise des prix.

IMG_6461

Le  prix  du respect du thème et création a été décerné à l’établissement Elusa.

Le prix création originale et poétique a été remis  à l’entreprise Massi (Haute Vienne).

Le prix du jardin éphémère au pépiniériste Cédric.

L’établissement Mazères (Lectoure) a remporté le prix de la production  locale.  

L’établissement Penisson  a remporté le prix pépiniériste.

Le prix plantes potagères et fruits bio a été remis  à l’entreprise Diama, et le prix artisan créateur  à l’entreprise Patayou.

IMG_6464 IMG_6465 IMG_6467 IMG_6468 IMG_6472 IMG_6473 IMG_6475

Marché aux fleurs de Fourcès, un bon cru

Créé par le 28 avr 2018 | Dans : actualité, agenda, agriculture, exposition, fête, gers, les sorties, tourisme, tradition

FOURCES

IMG_6405

Samedi 28 avril dès 8 h 30 le public émerveillé a  découvert la 43e édition du Marché aux fleurs, organisé par l’association Arrebiscoula.

Pour cette première journée, le beau temps étant de la partie,  toute la journée, les visiteurs très nombreux ont découvert la beauté de ce marché unique dans la région, et riche de  plus de 70 exposants, dont une cinquantaine propose des fleurs, plantes de toutes sortes, arbustes, végétaux, plants potagers, épiphyses, carnivores, aromatiques et médicinales.  Ces exposants viennent de 11 départements et rassemblent l’essentiel de la Nouvelle Aquitaine et de l’Occitanie.

Dimanche 29 avril, le marché  ouvrira ses portes au public dès 8 h 30.

Cette année, Arrebiscoula a proposé aux exposants de valoriser le thème de l’Armagnac, à la fois comme terroir, région historique et eau de vie, les productions comme ceux qui les portent, les agriculteurs qui font vivre depuis des siècles des paysages jardinés par la vigne.

À cette occasion le BNIA s’est joint à cette manifestation et est présent avec son stand.

Dimanche, le Marché aux fleurs sera animé par la banda les Kanari’s , et à midi aura lieu le lâcher de pigeons voyageurs.

Dimanche en fin de matinée, le jury remettra les prix aux exposants gagnants de l’édition 2018.

Le Jury se compose de  Marc Darroze, président du BNIA président d’honneur du Marché aux fleurs, ainsi que de Gisèle Biemouret, députée du Gers et présidente du Comité départemental du tourisme et des loisirs. Il comprendra également, Christian Touhé-Rumeau, président de l’Office de tourisme de la Ténarèze., Sandrine Redolfi de Zan, maire de Maignaut-Tauzia, Pierrette Ségat et Francette Puginier.

Restauration sur place

Le public peut se restaurer sur place grâce à  l’Auberge de Fourcès, Le Carroussel gourmand, l’épicerie l’Alamboutic, ainsi que par les buvettes d’Arrebiscoula, un écailler qui propose des huitres du Bassin d’Arcachon. Le Comité des fêtes et d’autres associations fourcésiennes proposent buvette et restauration à la salle d’animation.

Le service

De jeunes bénévoles avec des brouettes seront à la disposition du public pour porter leurs achats de fleurs et d’arbres  jusqu’à leur voiture.

Participation d’1 euro

Une participation volontaire d’1 euro par visiteur est demandée à l’entrée du marché.  Ces sommes sont réinvesties dans la rénovation et l’animation de Fourcès.

IMG_6406 IMG_6409 IMG_6410 IMG_6411 IMG_6413 IMG_6416 IMG_6417 IMG_6421 IMG_6424

Première fête de l’Écotourisme

Créé par le 26 avr 2018 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4277

Samedi 5 mai, la commune organise sa première fête de l’Ecotourisme. Le village de Cazaubon-Barbotan les Thermes est labélisé station verte et station pêche.

Pour cette journée, le rendez-vous est fixé à 9 heures, au lac de l’Uby,   au parking de la base de loisirs. Le café sera offert par la commune.

À partir de 9 h 30, le public bénéficiera  d’une démonstration d’appareils zérophito , puis à 10 heures, il sera proposé une balade découverte de la faune et de la flore   des milieux aquatiques.

Dès 11 heures des techniciens donneront une formation au compostage. Les personnes peuvent profiter de cette occasion pour acheter un composteur.  

À 12 heures, la municipalité offrira aux participants,  l’apéritif. Il est prévu  un coin restauration avec des grillades (ventrèche et saucisse), au prix de 3 euros.

À 14 heures, aura lieu la deuxième formation au compostage, puis à 14 h 30, une promenade digestive autour du lac avec ramassage des déchets.

Le goûter est prévu à 17 heures.

Toute la journée, le public pourra s’informer  auprès du Sictom, découvrir et se détendre avec l’atelier pêche et son simulateur…

Toutes les animations, sauf le repas, sont gratuites.

123

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE