politique

Articles archivés

Les vœux du maire

Créé par le 25 jan 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique, travaux

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_4351

Mardi soir, à la salle polyvalente, a eu lieu la cérémonie des vœux du maire Philippe Beyries et du maire délégué Patrick Batmale.

Patrick Batmale  a rappelé que les travaux d’aménagements des rues de Labarrère sont terminés, puis il a précisé :

«  Les toilettes publiques devraient être réalisées cette année. Cette réalisation a été possible par la facilité d’obtenir du terrain appartenant à la famille possédant le château de Labarrère. Merci à cette famille qui,  depuis plusieurs générations, aide et répond aux besoins communaux. »

Après avoir souhaité que les travaux d’aménagements des salles de l’ancienne école  soient réalisés le plus tôt possible, en précisant que cet investissement confirme l’aide et l’attention que la municipalité apporte aux associations, Patrick Batmale a vivement remercié les sapeurs-pompiers, puis les conseillers municipaux qui, par leur engagement, développent  la commune nouvelle, et tout le personnel communal.

IMG_4358

Le maire Philippe Beyries a ensuite pris la parole et lors de son discours, il a insisté sur l’importance de la vie associative et l’implication de la municipalité pour qu’elles puissent se développer dans les meilleures conditions.

«  Cela se traduit par la mise à disposition d’un nombre de salles conséquent. »

En 2019, la municipalité poursuivra la réhabilitation du bâtiment où se trouve la médiathèque :

« Ce projet rentre dans le cadre de la sauvegarde de notre patrimoine. »

La Commune nouvelle

Philippe Beyries a ensuite rappelé que la commune nouvelle Castelnau d’Auzan-Labarrère a trois ans d’existence et les avantages de ce choix :

«  Si l’un des buts était d’abaisser nos charges de fonctionnement, je peux vous dire que nous y sommes parvenus. Nous avons abaissé dès 2018, nos impôts communaux de 2%. Avec deux centres bourgs, nous voulons renforcer, au plus près du pôle de vie de chacun, son pôle de vie associative. Pour nous, le mariage est réussi et s’il est financier, il est encore et avant tout humain, afin que chacun y trouve son compte. Les relations entre les deux anciennes communes qui n’en forment aujourd’hui qu’une, sont en parfaite harmonie. »

Après avoir abordé le PLU sur l’ensemble des 5 700 hectares, le maire a rappelé la mise en place de la numérotation qui se déroule actuellement. Cette opération est sur le point d’aboutir. 

Projets et travaux pour 2019

Pour l’année 2019, se sont un peu plus de deux millions d’euros HT de travaux qui seront inscrits au budget, et sans faire subir de hausses aux contribuables.

En complément des travaux à Labarrère et qui concernent les sanitaires publics et les nouvelles salles dans la mairie, le maire a présenté  les plus importants travaux qui seront réalisés à Castelnau d’Auzan, notamment l’enfouissement des lignes électriques et le changement des lampadaires depuis le Monument aux morts et jusqu’à l’intersection de la salle polyvalente. Dès le mois de septembre, les travaux commenceront à la piscine municipale avec sa réfection.

Le projet le plus important concerne la démolition  des maisons  en état de délabrement, acquises par la commune  et situées place de la mairie :

«  Avant cet été certainement tous ces immeubles seront écroulés. Dès l’automne, la deuxième phase du projet sera entreprise avec la réhabilitation  des  rues du stade, du 19 mars, Victor Hugo et d’Artagnan :

«  Le cœur de ce projet d’ensemble restera la place de la mairie et ses abords. Réhabilitation en pavés, ou plutôt callade de pierre des rues du Canon, des cornières et de l’église, avec les cornières retraitées. Nous voulons redonner une identité historique à cette place. Elle deviendra un lieu de vie et la place principale du village. L’aboutissement de l’ensemble du projet est prévu pour le printemps 2020. Ce projet sera réalisé sans augmentation d’impôt et sans augmentation de dette. »

Le maire a conclu son discours en remerciant  les sapeurs-pompiers, les enseignantes, tous les membres des associations et son conseil municipal.

Les vœux du maire

Créé par le 23 jan 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique

PANJAS

IMG_4208

Samedi après-midi, à la salle des fêtes, le maire, Marie-Claude Mauras, a présenté les vœux de la municipalité.

Démographie et état civil

Après avoir salué les Conseillers départementaux et les élus de la CCGA, ainsi que les maires des villages voisins et présenté ses vœux aux habitants, le maire  a fait le point sur la démographie en précisant qu’au 1er janvier 2016, Panjas comptait  401 habitants et que le prochain recensement de la population aura lieu en 2020.

Marie-Claude Mauras  a présenté les nombreux nouveaux habitants, puis elle a détaillé l’état civil avec ses deux naissances, un mariage et huit décès.

Remerciements et l’école

Le maire a ensuite remercié   son équipe municipale qui œuvre au bien être des habitants  et qui l’accompagne dans tous les projets, ainsi que les agents communaux pour leur implication et leur dévouement et les enseignantes  en précisant :

«  Notre école accueille 62 élèves. Nous avons complété les équipements, notamment vidéo inter actif, ordinateurs. En tant que présidente du regroupement et maire, je reste très attentive au devenir de cette école et je remercie les maires et délégués du SIVU qui travaillent à mes côtés pour que celle-ci puisse vivre dans les meilleures conditions. »

Les associations

Après avoir rappelé que la vitalité d’un village se mesure également au dynamisme de ses associations  et que la commune révèle une grande richesse  aussi bien dans le domaine culturel, sportif et social,  Marie-Claude Mauras a félicité les présidents et bénévoles des associations en précisant :

«  Toutes les associations se sont mobilisées pour la journée Handi-valides et le Téléthon. Pour 2017, les activités mises en place lors du Téléthon ont permis de remettre un chèque de 2 800 euros à l’AFM. Pour 2018, je crois que le montant est équivalent. »

Le maire a détaillé les actions menées durant l’année 2018, notamment les travaux entrepris à l’église :

«  Le coût total  de ces travaux s’est élevé à 191 900 euros TTC soit 161 341 euros HT. Nous avons bénéficié de plusieurs sources de financement et je me dois de les citer : l’association de la Sauvegarde de Panjas 9 876 euros, Fondation du Crédit Agricole Aquitaine 6 468 euros, Sauvegarde de l’Art Français 9 000 euros, Fondation du Patrimoine 5 725 euros de dons, Etat DETR 34 072 euros, Région 23 936 euros, Conseil départemental 12 457 euros. Soit un total de financement de 101 634 euros soit 63%. Il reste à la charge de la commune 58 807 euros. Nous avons puisé dans notre trésorerie et le FCTVA. »

En 2018, la municipalité a acquis l’Îlot Bousque pour 45 000 euros et la maison Guichene  dont la procédure d’achat est en cours pour 15 500 euros.  Les élus vont maintenant travailler sur le devenir de ces bâtiments.

L’aménagement sécuritaire et esthétique

 L’année 2018 a été aussi consacrée à l’étude de faisabilité de l’aménagement sécuritaire et esthétique des traverses du village.

Le maire a apporté des précisions sur cet aménagement :

«  Ce projet est estimé à plus de 600 000 euros. Nous l’avons phasé, c’est-à-dire avec une tranche de réalisation conditionnelle. L’avant-projet définitif nous sera remis fin février. Nous prendrons les décisions, mais ce qui sera déterminant pour finaliser ce projet, ce seront les financements obtenus, car il est hors de question de mettre en danger la santé financière de notre commune. C’est un projet qui nous oblige à aller à l’emprunt. Je précise que notre taux d’endettement est très faible. Pour ces aménagements, j’ai rencontré le Trésorier payeur et nous avons déterminé ensemble notre marge de manœuvre. C’est un emprunt sur le long terme que nous effectuerons. Ces travaux sont devenus une nécessité, nos rues sont complétement cabossées, et l’aménagement sécuritaire permettra de réduire la vitesse. Ces travaux seront réalisés sans augmentation d’impôts. »   

Cérémonie des vœux du maire

Créé par le 17 jan 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

Mardi 22 janvier, à la salle polyvalente, dès 18 h 45 aura lieu l’accueil des habitants qui sera suivi de la cérémonie des vœux du maire Philippe Beyries, Patrick Batmale, maire délégué, et du conseil municipal.

Les vœux du maire

Créé par le 15 jan 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique

LAREE

IMG_4100

Dimanche soir à la salle des fêtes, le maire Henri Diederich et son conseil municipal ont réuni les laréens et  laréennes pour la traditionnelle cérémonie des vœux.

Après avoir souhaité ses vœux à ses administrés, Henri Diederich a présenté les nouveaux habitants, puis il a eu une pensée pour les personnes décédées dans l’année 2018, ainsi que pour leurs familles.

Le maire a précisé que suite au recensement de la population, Larée compte 236 habitants. Puis il a détaillé les réalisations de l’année 2018, notamment l’extension du local des associations et l’acquisition de nouvelles chaises :

« L’adressage est terminé. Chaque route est aujourd’hui nommée et chaque maison numérotée. Ce projet a été porté et réalisé par les élus que ce soit au niveau du repérage préalable ou de la mise en place des panneaux. Je les en remercie vivement. »

Les travaux réalisés

Des travaux ont été réalisés sur un des logements communaux,  l’aménagement  du parking du foyer a été fait, ainsi que d’une placette dans le quartier de la Hitère, et un hangar pour abriter le matériel a été construit. L’assainissement du foyer a été refait. À l’intérieur de l’église, le plafond de la sacristie a été consolidé et l’escalier du clocher réparé. Henri Diederich a précisé :

«  Tous ces travaux ont coûté 74 426 euros. Ils ont été autofinancés et à ce jour, la commune de Larée n’a plus aucun emprunt. Je tiens à rappeler que les taux communaux de fiscalité sont restés stables depuis 2012. »

2019

Pour l’année 2019, la municipalité prévoit la réalisation de l’aménagement paysager du parking du foyer. »

Remerciements et CCGA

Avant d’exprimer sa reconnaissance aux élus et au personnel communal, ainsi qu’aux associations  et aux nombreux bénévoles qui donnent de leur temps pour animer la commune, le maire a rappelé que la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA) entretient la voirie, a consolidé le ponceau sur la Douze,  et que la CCGA favorise  le maintien à domicile des aînés par le biais du CIAS et du portage des repas.  

Les vœux du maire

Créé par le 15 jan 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, politique

LAGRANGE

IMG_3976

Samedi soir à la salle des fêtes, a eu lieu la cérémonie des vœux du maire Christian Sourbes et de son conseil municipal.

L’état civil et les réalisations de l’année 2018

Le maire a tout d’abord détaillé l’état civil avec deux naissances et cinq décès. Christian Sourbes a ensuite présenté les travaux réalisés en 2018, notamment la réalisation de l’éclairage du parking, le nettoyage des peupliers derrière l’église, l’installation du columbarium au cimetière. La commune a commandé 80 sièges pour la salle des fêtes, réalisé quelques busages sur le chemin du Sablé afin de rendre ce chemin praticable, entretenu la toiture de l’église et acheté une tour d’ordinateur.

L’augmentation du taux

 Christian Sourbes a annoncé que, sur sa proposition, le conseil municipal a décidé d’une augmentation  des taux de 10% en précisant :

«  L’augmentation de 10% du taux n’est pas une augmentation de 10% de votre taxe. En 2018 sur Lagrange les taux étaient de 5,83%. Le taux pour l’année 2019 sera donc de 6,41%. Sachez que le taux moyen départemental est actuellement de 25,51%. Vous restez donc des privilégiés.

Les projets pour l’année 2019 et le lotissement

Le maire a ensuite informé ses administrés que pour l’année 2019, le conseil municipal a déjà débattu de quelques projets, notamment de l’aménagement de la parcelle derrière l’église  en espace de loisirs. De menus travaux sont programmés notamment en peinture aux portails et aux rampes du cimetière, à l’auvent de la salle dédiée aux chasseurs et sur quelques volets des bâtiments communaux :

«  Le gros morceau consiste dans l’achat des terrains en face le parking en vue de la mise en œuvre d’un petit lotissement. En 2018, l’emprunt que nous avions fait pour aménager les deux appartements, est terminé. C’est le moment de réinvestir sur le développement de la commune. Sachez que votre conseil municipal déborde d’idées avec l’habitat et le chauffage partagé, le raccordement de l’assainissement du quartier à la station de Mauvezin. Avec ce lotissement,  nous voulons créer quelque chose de nouveau  et tourner vers un label 2050.Ce dossier ne se réalisera pas en six mois mais plutôt sur cinq ans. »

Les remerciements

Christian Sourbes a conclu son discours en remerciant les associations et toutes les personnes  qui œuvrent bénévolement sur la commune et assurent ainsi les animations du village, ainsi que la secrétaire de mairie et l’employé communal. 

Les vœux du maire

Créé par le 14 jan 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique

CAMPAGNE D’ARMAGNAC

IMG_3963

Samedi matin à la salle des fêtes, a eu lieu la cérémonie des vœux du maire Claude Vettor et de son conseil municipal.

Après avoir donné ses vœux de bonne année à l’assistance, Claude Vettor  a souhaité la bienvenue  aux nouveaux habitants, puis il a eu une pensée pour les personnes décédées durant l’année 2018.

Le maire a ensuite détaillé tous les investissements et travaux réalisés par la municipalité depuis 2014 :

«  En 2014, l’éclairage public avec l’enfouissement des lignes électriques et téléphoniques a été réalisé pour un coût de 116 059, 29 euros, ainsi que l’acquisition de l’ordinateur et logiciel de la mairie pour une somme de 2 323, 67 euros. Soit un total de 118 382, 96 euros.

En 2015, ce fut l’acquisition d’un columbarium pour 3 888 euros, d’un tracteur pour 15 600 euros, d’un broyeur pour 6 189, 68 euros, soit un total de 25 677, 68 euros.

En 2016,  a eu lieu la dissimulation du réseau Orange pour 1 252, 11 euros, le transfert de l’excédent régie eau pour 45 385,58 euros, l’achat d’un compresseur d’air pour 461, 46 euros, de guirlandes pour 312 euros, d’un siège pour le secrétariat de 311 euros, des travaux atelier pour une somme de 21 554,94 euros.  Soit un total annuel de 69 277,60 euros.

En 2017, nous avons réalisé la réfection de la toiture de l’église pour 27 120 euros, le remplacement des fenêtres des logements communaux  pour 4 957,52 euros, l’achat d’une machine à glaçons à 660 euros, les panneaux pour l’église et le lavoir plus la table piquenique ont coûté 594, 26 euros, l’achat de guirlandes pour 948 euros, les travaux atelier pour 14 735, 66 euros, soit un total annuel de 49 015, 44 euros.

En 2018 a eu lieu le transfert d’excédent régie assainissement collectif 29 329, 27 euros, une étude topographique de la rue principale pour 3 360 euros, l’acquisition d’une porte blindée et sa pose à l’agence postale communale pour 5 626, 80 euros et les achats d’une tondeuse à 1 379, 08 euros, d’un copieur couleur à 2 868 euros, les travaux atelier s’élèvent à 29 620, 42 euros, soit un total annuel de 72 183, 57 euros.

Depuis le 1er janvier 2014 au 31 décembre 2018, soit en cinq ans, ce sont 334 536, 65 euros d’engagements de transferts et d’investissements. En contrepartie nous avons reçu des subventions et aides à hauteur de 50 202, 19 euros et le remboursement de la TVA de 30 177 euros sur cette même période. »

Pour 2019

Après avoir précisé que la municipalité a conforté sa trésorerie, le maire a annoncé les nouveaux investissements qui ont été actés, notamment l’achat de 10 barrières et de guirlandes pour un total de 1 074 euros, la réfection de la toiture du presbytère pour 16 701, 30 euros, la réfection d’une pièce du logement de l’agence postale communale pour 1 200 euros, soit 18 975, 30 euros :

«  Ce qui est prévu d’ici peu, c’est à peu près 30 000 euros pour finir le local de l’atelier et la réfection de deux pièces du logement de l’école. Nous sommes à l’étude de l’aménagement de la traversée du village. »

Avant de conclure son discours, le maire a abordé le broyage des déchets verts, la demande de catastrophe naturelle au titre de la sécheresse.

Les remerciements

Le maire a remercié les membres des associations qui font vivre la commune, ses conseillers municipaux qui travaillent avec dévouement et conviction, les agents communaux, et ceux des services de la Communauté de communes du Grand Armagnac et du SETA, les représentants des services d’incendie et de secours ainsi que ceux de la gendarmerie nationale et les agents postaux.

Les vœux du maire

Créé par le 08 jan 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique, tradition

MAUPAS

IMG_3878

Samedi en fin de matinée, à la salle des fêtes, a eu lieu la 18e cérémonie des vœux du maire Michel Dayman.  Ce dernier a ouvert son discours en signalant qu’en 2018,  la population maupassoise  a légèrement augmenté et en signalant qu’au début de l’année 2019, l’agent recenseur, Josiane Castera passera dans les foyers pour effectuer le recensement officiel de l’INSEE :

«  Je vous demande de lui réserver votre meilleur accueil sachant que les renseignements demandés n’impactent en rien sur vos impositions. »

Après avoir signalé les décès de l’année 2018  et présenté ses condoléances aux familles endeuillées, le maire a présenté   les nouveaux habitants et leur a souhaité la bienvenue.

Le maire a poursuivi son discours en  détaillant les investissements, notamment l’achat de plusieurs  parcelles dont  1,50 ha est constructible :

«  Le conseil municipal a décidé de louer la partie agricole aux agriculteurs maupassois. Cette adjudication a eu lieu le 31 décembre 2018 et les parcelles ont trouvé preneur en la personne de Jean-Luc Couture, pour les quatre années à venir. Le conseil municipal a décidé d’aménager un parking contre la salle des fêtes et pour ce faire, nous avons réalisé un accès qui débouche sur la route de l’église. Je rappelle que la commune a dépensé 200 000 euros sur les investissements communaux durant ces trois dernières années et ceci sans augmentation des taux d’imposition des impôts communaux. Au passage, ces derniers n’ont pas augmenté depuis 2011. Nous pensons maintenir les mêmes taux pour l’année 2019. » 

Au sujet de la forêt communale, le maire a précisé  que la vente en bois façonné bord de route, a très bien marché :

«  Nous pouvons nous féliciter d’avoir retardé cette coupe de 2015 à 2018. Les prix du chêne ayant augmenté entre temps. »

Pour la voirie, Michel Dayman a informé ses administrés :

« Notre commune devra encore faire son deuil de travaux d’investissement pour l’année 2019, seul le passage du PATA viendra rattraper les endroits de notre voirie  intercommunale les plus abimés. Quant à nos 8 km de chemins empierrés restant à la charge de la commune, ils seront comme d’habitude entretenus par une corvée de nos conseillers municipaux, que je remercie au passage ainsi que les conseillères qui les font manger. »

Pour les personnes qui ont des problèmes de connexion, le maire les a conviées à entrer en contact avec la mairie qui les mettra en relation avec la responsable numérique de la Communauté des communes du Grand Armagnac.

Le maire a précisé que le conseil municipal a décidé de prolonger la date de reprise des tombes non régularisées au 1er janvier 2020, et que les investissements et travaux pour l’année consistaient dans la réfection du mur d’enceinte de l’église Saint-Roch, la réalisation du parking à côté de la salle des fêtes, l’achat d’une tondeuse, ainsi que l’achat de tables pliantes pour la salle des fêtes.

Un cahier de doléances et de propositions est ouvert à la mairie qui les transmettra  aux services concernés.

Avant de remercier  les représentants des services publics, les employés communaux et les bénévoles des associations,  Michel Dayman  a informé l’assistance qu’il ne se représenterait pas aux élections :

«  2019 sera aussi la dernière année de la mandature actuelle. Une nouvelle équipe devra prendre le relais en 2020. J’ose espérer que l’équipe municipale actuelle saura vous présenter une nouvelle équipe en qui vous pourrez faire entièrement confiance. Quant à moi, je mettrai un terme à mon long bail avec la municipalité de Maupas.

Vœux du maire

Créé par le 06 jan 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, politique, travaux

ESCALANS

IMG_3837

Vendredi soir à la Biche au bois, le Père Noël a remis des cadeaux aux 34 enfants scolarisés en maternelle et primaire.

Lors de  la cérémonie des vœux, le maire Jean-Barrère a détaillé l’état civil avec deux naissances, deux mariages et un décès. Escalans compte 274 habitants.

Le maire a ensuite abordé les travaux réalisés en forêt, puis les importants travaux sur les logements communaux, notamment aux deux anciennes écoles, à l’ancienne mairie, au presbytère et au restaurant des tilleuls, et ceux réalisés pour la création de la nouvelle mairie et l’agrandissement de la salle des fêtes.

Il a rappelé  la réalisation  du lotissement et son aménagement paysager.

L’ensemble de ces  travaux  s’élève à 440 000 euros et des subventions ont été accordées.

Le plan communal de sauvegarde est terminé et est consultable à la mairie. Après avoir remercié les employés communaux pour leur travail, le maire a félicité les associations, notamment les Amis de Caumale, le Comité des fêtes et l’ACCA. Pour cette dernière, le maire  a remercié les chasseurs pour l’excellent travail réalisé pour réguler la population des sangliers et pour le sanglier offert pour le repas des aînés.  

Vœux du maire

Créé par le 06 jan 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, politique, travaux

MAUVEZIN D’ARMAGNAC

IMG_3853

Vendredi soir à la nouvelle salle des fêtes, à l’occasion de la cérémonie des vœux du maire Antoine Lequertier et de son conseil municipal, la population et les élus  des villages voisins ont découvert ce vaste et splendide nouveau bâtiment de la commune.

IMG_3842

Antoine Lequertier a tout d’abord exprimé sa satisfaction  de pouvoir enfin accueillir l’assistance nombreuse, dans cette salle des fêtes place de l’Armagnac, résultat de 10 mois de travaux. Il a rappelé que le bâtiment était un ancien hangar industriel, qu’il avait été acheté il y a 15 ans et a été durant ces années le local du service technique du Sinel :

« Après plusieurs réflexions sur le devenir du bâtiment, la municipalité a opté pour qu’il devienne une salle des fêtes à la ressemblance du territoire  avec une décoration en pin des landes, feuille de vigne et réalisé par les artisans locaux. L’inauguration officielle de la salle aura lieu à la fin du mois de mai. Cette réalisation a obtenu 45% de subventions. Maintenant, il appartient aux différentes associations de faire vivre cette salle. »  

IMG_3843

Durant l’année 2018, des travaux  ont été réalisés  à l’église, notamment le carrelage qui a été repris entièrement, et le cheminement extérieur effectué.  

Près de la salle des fêtes un espace sécurisé  avec des jeux pour les enfants sera prochainement créé.  

Le maire est revenu sur le déluge survenu  le 31 mai et qui a occasionné d’importants dégâts sur la commune, notamment les routes, chemins et trottoirs en précisant que l’État a reconnu la catastrophe naturelle aussi bien pour les bâtiments privés que  pour les cultures.

Antoine Lequertier a informé ses administrés  que le plan communal de sauvegarde  est terminé et que les personnes peuvent consulter ce document à la mairie.

Le maire a remis les clés de la salle des fêtes aux présidents des cinq associations, puis il a remercié les employés communaux pour leur travail et les bénévoles qui s’impliquent à animer le village.   

IMG_3845

Les vœux du maire

Créé par le 06 jan 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, éducation, gers, infos, mairie, politique, sport, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_8202 - Copie

Après avoir présenté ses vœux aux personnalités et à ses nombreux administrés, jeudi soir au Pôle, lors de la cérémonie des vœux du maire Jean-Michel Augré et de son conseil municipal, le maire a rappelé les  moments forts de l’année écoulée et  présenté  les projets de la municipalité:

« Selon les derniers chiffres communiqués par l’INSEE, nous sommes en 2018 : 1 661 Cazaubonnais. Nous avons célébré 6 mariages, nous avons accueilli 9 nouveau-nés et nous avons également célébré un baptême républicain. Malheureusement, nous avons enregistré 46 décès. »

Le maire a poursuivi  son discours en précisant :

«  Dans le domaine de l’administration des droits du sol, nous avons signé 14 permis de construire, 21 déclarations préalables et 115 Certificats d’urbanisme. Je vous informe que depuis le 1er janvier de cette année, c’est le service ADS du Pays D’AC d’Eauze qui instruit nos demandes. La révision de notre plan local aboutira début 2020. »

 Au niveau des finances de la commune, suite à la vigilance des années passées,  Cazaubon, a une situation financière saine, et les élus comptent bien poursuivre cette gestion prudente :

«   Il nous faut, pour chaque euro dépensé,   nous demander s’il est correctement utilisé et pour quel résultat.  Chaque euro est précieux, parce qu’il provient des impôts, donc des efforts demandés à chacun. Comme je m’y étais engagé, depuis quatre années, nous n’avons pas augmenté les taux d’impôts communaux, et travaillons à même baisser, pour la troisième année consécutive, les taux d’impôts du bloc communal sans compromettre nos capacités d’investissements. Je tiens à le dire avec force, c’est bien cet effort de bonne gestion et de maîtrise des dépenses qui nous garantira de pouvoir continuer à afficher des bilans positifs pour les années suivantes et une ambition pour l’avenir. C’est le résultat d’efforts que nous avons entrepris pour réguler nos dépenses, renégocier nos contrats et nos emprunts, mettre en œuvre de nouvelles organisations, dégager de nouvelles capacités d’investissement. »

Les gros chantiers de l’année 2018  ont  été rappelés, notamment : Les espaces publics, dont la première tranche en haut de la place de l’Armagnac a été réalisée à Barbotan, et la deuxième devant l’Office de Tourisme et du thermalisme est en cours de réalisation.

Le maire a expliqué les motivations des élus qui ont voté pour ces travaux:

«   Nous nous devons d’offrir à notre clientèle de curistes et de touristes l’image d’une station moderne, où le piéton s’approprie l’espace, en diminuant la pollution visuelle et environnementale dans les centres bourgs comme cela se fait partout. Deux  parkings nouveaux seront créés en compensation, derrière l’Office de Tourisme et du thermalisme du Grand Armagnac et au rond-point Fernand Sentou ce qui fait que nous disposerons du même nombre de places de stationnement qu’auparavant, en intégrant des zones bleues et des arrêts minutes pour notre clientèle. Nous avons bien sûr sollicité l’obtention d’aides. Les subventions notifiées ou estimées attendues sont de l’ordre de 70 % du montant de l’investissement, qui se répartissent ainsi : 778 000 euros  de l’État, 42 000 euros du   Conseil Départemental, 158 000 euros du  Conseil Régional, 50 000 euros des fonds européens, 350 000 euros de  FCTVA, 32 000 SDEG, et  le reste autofinancé par nos fonds propres et l’emprunt à des taux très intéressants on parle là de 1,07 % à taux fixe soit 3 500 € d’intérêt d’emprunt sur 500 000 empruntés. Il aurait été irresponsable de ne pas en bénéficier. »

Pour le Lac de l’Uby, des travaux structurants ont été réalisés pour renforcer son attractivité touristique avec la réalisation de jeux d’eau, l’extension de la plage de la piscine, la création d’un espace zen, l’électrification des cours de tennis, la réfection de l’espace détente et de l’espace danse. Ces améliorations ont permis de recevoir un public nombreux et de réaliser les meilleures recettes enregistrées depuis 20 ans avec près de 95 000 euros  encaissés.

Au sujet de l’Avenue des Pyrénées, le pluvial a été refait, la réalisation de trottoirs avec caniveaux, va débuter au mois de mars  et sera suivie par la réfection totale de la voirie par le Département. Tous ces travaux devront être achevés au plus tard au mois de  juin 2019. La délocalisation de l’aire de camping-cars actuellement réduite à 49 emplacements sur le site inscrit de l’Uby, est à l’étude. La réalisation d’une première tranche est prévue cette année, sur les hauteurs de Barbotan, facilitant ainsi l’accès pour cette clientèle aux Thermes et au tissu commercial de Barbotan et  évitant aussi le stationnement anarchique sur la station :

«  Avec ces investissements et je le redis notre annuité de remboursement des emprunts n’a pas été augmentée Nous avons également œuvré dans la mise en place de la dénomination des voies et de la numérotation des habitations dans les hameaux et dans certains quartiers. Elle est en voie d’achèvement. Elle permettra une meilleure desserte du courrier, des livraisons à nos administrés, en intégrant la notion de géolocalisation. »

Au foyer de Cutxan, la municipalité a  réalisé des travaux de mise aux normes des installations sanitaires, de délocalisation de l’espace des poubelles et de réfection du parking.

D’autres travaux ont été réalisés notamment à  l’école maternelle avec la  réalisation des brises vues et l’installation dans toutes les classes d’une climatisation réversible.

 « La couverture numérique constitue de nos jours un enjeu stratégique essentiel.  La moitié des habitants de la commune seront câblés avec la fibre au deuxième  semestre de cette année. Une couverture totale est prévue avant juin  2020. Outre ces gros travaux biens visibles, nous intervenons quotidiennement sur l’ensemble de nos équipements et de notre foncier bâti, pour les maintenir dans un bon état de fonctionnement, et d’habitabilité soit par le biais d’entreprises extérieures, soit directement avec nos agents municipaux. Ces chantiers, petits ou grands, demandent beaucoup de temps et de professionnalisme, que ce soit pour les demandes de devis, les suivis ou les réceptions de travaux, l’élaboration des marchés à procédure adaptée. »

La municipalité a parallèlement demandé au Syndicat d’électricité de lancer une étude sur un projet de modernisation du réseau d’éclairage public déjà dépassé et extrêmement énergivore, ainsi que le remplacement de celui de l’allée de l’Uby. Après avoir détaillé  la problématique du tennis couvert avec son   affaissement de la structure de jeu, puis les travaux de mise en conformité des bâtiments publics pour l’accès aux personnes à mobilité réduite, et la  révision du PLU qui doit aboutir au début de l’année 2020, le maire a précisé  que suite à l’équipement de l’Office de tourisme et du thermalisme en vidéo surveillance,  une étude est en cours pour l’étendre à Cazaubon.

Le maire a ensuite adressé ses remerciements au personnel communal et sa reconnaissance aux 54 associations :

 «  Le rôle d’une municipalité est, entre autres, d’épauler les associations et de les  soutenir dans leurs projets, dans la mesure de ses possibilités. L’an dernier, cela représente 70 000 euros de subventions auxquels il faut ajouter les frais et la contribution du personnel communal soit près de 300 000 euros. »

Compétitions sportives

Jean-Michel Augré  a informé l’assistance que les championnats de France bateaux courts auront encore lieu cette année les 12-13-14 avril. Ils seront précédés des championnats de zone les 30 et 31 mars prochain. Il y aura du 18 au 19 mai l’ajout d’une compétition supplémentaire avec les régates internationales.

« Je travaille avec la fédération française d’aviron et le club afin de pérenniser ces compétitions sur notre bassin.

Le Ball trap accueillera  les championnats de France 2019 qui auront lieu à Cazaubon, du 1er au 4 août.

 Nous  sommes naturellement très heureux des retombées économiques induites. »

La scolarité

Avec 159 élèves, les  écoles maternelle et élémentaire se portent bien. Pour le collège le maire a convié les parents à  inscrire leurs enfants conformément à la carte scolaire.  

1234

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...