politique

Articles archivés

L’Été jeunes est de retour

Créé par le 30 juin 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, politique, service social, sport

GRAND ARMAGNAC

DSC_0034

L’été jeune, proposé par la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), aura lieu à partir du lundi 8 août et se prolongera jusqu’au vendredi 19 août.

L’opération été jeunes s’adresse aux jeunes de 14 à 17 ans domiciliés sur le territoire de la CCGA.

Les activités que les adolescents vivront, leur permettront de découvrir et d’apprécier notamment l’engagement, la prévention, le partage, le service et évidemment ils en profiteront pour faire du sport.

Les jeunes qui sont intéressés doivent faire parvenir une lettre de motivation, le plus rapidement possible à :

accueil.cazado@grand.armagnac.fr ou accueil.paj@grand.armagnac.fr

Ils peuvent aussi télécharger le dossier d’inscription sur le site de la CCGA ou

sur le QR code de l’affiche.

Ils doivent le compléter et le renvoyer le plus rapidement possible.

Pour les renseignements complémentaires, les personnes doivent s’adresser au 05 62 08 78 22.  

AFF DEF

Vacances d’été

Créé par le 29 juin 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, politique, sport

GRAND ARMAGNAC

Photo  d'archives

Photo d’archives

La Communauté de communes du Grand Armagnac propose tout d’abord pour ces vacances d’été deux périodes et deux formules pour ce mois de juillet.

Pour les adolescents de 11 à 17 ans, la première période se déroulera du lundi 11 juillet  jusqu’au vendredi 15 juillet.

Les activités seront les suivantes : géocaching, bases de loisirs, tournois sportifs, énigmes…

Pour cette période les inscriptions se font au jour le jour.

La deuxième période réservée aux collégiens commencera le lundi 18 juillet et se prolongera jusqu’au vendredi 22 juillet.

Les adolescents construiront leur séjour puis partiront à l’aventure.

Pour cette période, les inscriptions se font à la semaine.

Pour des informations complémentaires et les inscriptions, les parents doivent s’adresser au PAJ ou à CAZ ADO ;

PAJ : 07 77 68 91 68 ou CAZ ADO au 06 21 41 77 82.      

Appel à la prudence et à la responsabilité des usagers de l’eau

Créé par le 22 juin 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, solidarité

GERS

Communiqué de la Préfecture

Chaque année, les acteurs de l’eau se réunissent, dans le cadre du Comité Départemental sur la Ressource en Eau (CODRE), pour partager leurs informations et leurs données concernant la situation hydrologique du département. Ils les confrontent à l’estimation des besoins en eau de tous les usages durant la période d’étiage qui court jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Cette instance locale s’inscrit dans le cadre de la démarche d’anticipation conduite par le Gouvernement qui a réuni le comité d’anticipation et de suivi de la situation hydrologique en mai.

Réuni le jeudi 9 juin, le comité a partagé le constat suivant : si les mois de septembre et décembre 2021 ont été pluvieux, avec des épisodes intenses et de courte durée, les mois suivants sont déficitaires, en particulier février et mai. Le mois de mai 2022 est ainsi le mois le plus sec enregistré depuis 1960, avec un déficit pluviométrique de 80 % par rapport à la normale. En ce mois de juin, l’état de la recharge naturelle en eau est déficitaire. Ainsi, à l’instar de nombre de départements de France, les prévisions météorologiques laissent présager des tensions hydrologiques qui pourraient contraindre les usages de l’eau durant l’été. Cette situation nécessite dès à présent une vigilance particulière de la part de tous les usagers de l’eau sur l’ensemble du département, pour veiller aux enjeux d’accès à l’eau potable et de salubrité publique, tout en restant attentif aux activités agricoles et énergétiques.

Dans le cadre d’une démarche de responsabilité collective de préservation de la ressource en eau, le préfet du Gers appelle donc à une utilisation raisonnée et économe de la ressource en eau. Les collectivités, les professionnels et l’ensemble des usagers sont ainsi invités à surveiller leur consommation en eau.

Il est rappelé que les seuls prélèvements autorisés à usage irrigation sont ceux délivrés par l’administration.

L’ensemble des acteurs de l’eau du département reste mobilisé tout au long de l’été. Ainsi, en cas d’évolution défavorable de la situation hydrologique et météorologique,

des mesures complémentaires de restriction des usages pourront être prises.

L’eau est l’affaire de tous, économisons-la, partageons-la !

Un stand Sictom Ouest et Crédit Agricole au marché

Créé par le 22 juin 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, politique

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_20210609_091018

Mercredi 29 juin, au marché de Barbotan les Thermes, le Sictom Ouest et le Crédit Agricole d’Aquitaine,   dans le cadre des Journées d’Engagement Sociétal 2022,  organisées par la Caisse Régionale du Crédit Agricole d’Aquitaine, qui auront lieu du 27 juin au 3 juillet, les Administrateurs de la Caisse Locale du Crédit Agricole d’Aquitaine de Cazaubon  accompagnés par des équipiers de l’Agence de Gabarret et par Laura Laboulais, animatrice tri et prévention des déchets au SICTOM OUEST, tiendront  un stand.

Comme l’année dernière, ils informeront les habitants des communes, les curistes, ainsi que les touristes sur l’importance du tri. L’objectif du SICTOM OUEST pour 2025 est de réduire de 50% les déchets enfouis.

Grêle : Les élus de proximité étaient sur le terrain

Créé par le 12 juin 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, économie, fait divers, infos, landes, mairie, politique

LANDES D’ARMAGNAC

DSC_0005

Suite au fort orage de grêle qui s’est abattu sur cette partie du territoire de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac « CCLA », samedi matin, à la mairie de Betbezer d’Armagnac, les conseillers départementaux du canton Haute Landes Armagnac, Magali Valiorgue et Dominique Coutière (vice-président en charge des finances au Conseil départemental) ; Philippe Latry, maire de Saint-Justin et président de la CCLA ;  ainsi que les maires Antoine Lequertier (Mauvezin d’Armagnac), Alain Gaube (Labastide d’Armagnac) et Gérard Tales (Betbezer d’Armagnac) se sont réunis avant de se rendre sur le terrain pour constater l’ampleur des dégâts et échanger sur le désarroi des viticulteurs et agriculteurs de ce secteur.

De 80% à 100% de destruction

Après avoir  constaté à Betbezer, les dégâts occasionnés dans une vigne (destruction à 100%), puis dans une culture de soja (destruction de plus de 80%), ainsi que la dévastation dans les champs  de maïs,   les élus se sont rendus sur des cultures de blé, d’haricots verts, tournesol, à Saint-Julien, Créon, Mauvezin, Labastide.

Ne pas se fier à l’apparence

Si certaines cultures, depuis la route, paraissaient intactes ou  peu impactées par cet orage de grêle, notamment des champs de blé,  de maïs, les professionnels présents, ont attiré l’attention des élus sur les bois de vigne très endommagés, les maïs décapités, et les graines de blé répandues sur le sol : «  Tout est réellement  perdu. C’est impressionnant! »

Les commentaires des élus

 Dominique Coutière constatant  ces dégâts et les conditions difficiles de ces métiers d’agriculteurs et de viticulteurs a précisé :

«  Ce qui est arrivé est catastrophique. Il faut  que nous nous préoccupions de l’agriculture, évidemment  pour maintenant, mais aussi pour les années à venir.  Il faut absolument trouver des solutions rapides pour  accompagner  et répondre aux besoins des agriculteurs.  »     

Magali Valiorgue, qui elle aussi était  catastrophée devant l’ampleur des dégâts s’est exprimée à son tour :

« Dans les champs de blé visités, il ne reste plus que de la paille. Il est nécessaire que tout le monde prennent conscience  des conséquences dramatiques qu’il va y  avoir. Il est important de trouver rapidement des solutions financières et humaines qui répondent  à cette situation  calamiteuse. »

Philippe Latry   a trouvé qu’il était très important que les élus du Conseil départemental  soient sur le terrain avec les maires des communes impactées :

« Il est important que le département constate l’ampleur des dégâts, mais aussi qu’il soit à la recherche de solutions financières à apporter. Il est important  de trouver des mesures d’accompagnement exceptionnelles comme pour d’autres filières.  C’est toute une économie de notre territoire qui est touchée, les emplois directs sont impactés  mais aussi de nombreux emplois indirects sont concernés par la conséquence désastreuse de cette catastrophe. Quant aux agriculteurs et viticulteurs, tout leur travail est anéanti  et psychologiquement c’est très insupportable pour eux. »

Alain Gaube, en 48 ans, n’avait jamais connu un orage de grêle aussi important et Antoine Lequertier avait la même réflexion sur ses 42 ans de métier.    

 DSC_0010 DSC_0013 DSC_0025 DSC_0026

Jules Ferry a proposé un repas 100% Agrilocal

Créé par le 08 juin 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, économie, éducation, gastronomie, infos, landes, patrimoine, politique

GABARRET

L'équipe de cuisine et la gestionnaire de l'établissement scolaire.

L’équipe de cuisine et la gestionnaire de l’établissement scolaire.

L’opération Agrilocal   « Connectez-vous local » s’est déroulée du lundi 30 mai au vendredi 3 juin, et avait pour objectif  de  promouvoir le patrimoine culinaire local, en mettant  en avant les producteurs et artisans des territoires, valoriser le savoir-faire des cuisiniers de la restauration collective, ainsi que de valoriser l’engagement du Département qui  favorise l’accès à une alimentation de qualité et de proximité.

Pour cette semaine spéciale, il était  proposé aux établissements volontaires de cuisiner pour leurs convives avec des produits commandés via la plateforme Agrilocal40.

23 établissements landais se sont inscrits pour cette opération « Connectez-vous local », parmi eux  le collège Jules Ferry de Gabarret qui a proposé un repas 100% Agrilocal, le vendredi 3 juin.

Le repas concocté par le chef cuisinier et les membres de son  équipe de cuisine a été très apprécié par les élèves, les professeurs et Dominique Degos, conseillère départementale  du canton Pays Morcenais Tarusate et  vice-présidente en charge de l’agriculture et de la forêt.

Le menu était le suivant : Tomates en salade, cuisse de poulet grillé (d’une ferme gersoise) accompagné  des frites maison et des courgettes (légumes de la ferme du petit Bidouze à Labastide d’Armagnac, maraîchage Bio). Le tout était excellemment préparé au dire des élèves et des adultes. Les  yaourts provenaient de la ferme Bernadotte à Parleboscq. Ces yaourts sont fournis en seaux de cinq litres avec différents parfums, les élèves se servent eux-mêmes dans des ramequins.

Le collège gabardan avec son équipe de restauration  offre une restauration de qualité et compte bien continuer à favoriser les élèves avec de bons menus composés avec de bons produits et évidemment autant que possible en circuit court.

Plateau repas  à Gabarret

Plateau repas à Gabarret

 

Yaourt fermier

Yaourt fermier

Agrilocal

Agrilocal est une plate-forme numérique de mise en relation simple, gratuite et immédiate entre les acheteurs publics de la restauration collective (collèges, écoles primaires, Ehpad, lycées, etc.) et des fournisseurs locaux (producteurs agricoles, artisans, etc.), sans intermédiaire.

Agrilocal est la seule plate-forme au niveau national permettant un respect rigoureux des règles de la commande publique et se veut un outil au service des territoires.

38 départements adhèrent à la plateforme nationale Agrilocal

Agrilocal 40 : 331 adhérents : 115 acheteurs / 216 fournisseurs (majoritairement landais et départements limitrophes)

Plus de 1,2 Million d’euros de CA généré sur Agrilocal 40 depuis son déploiement en 2016 (achats qui ont bénéficié au territoire) correspondant à 287 tonnes de denrées commandées en local et en circuits courts.

Le Département prend en charge l’adhésion au niveau national ; le suivi et l’animation ( 4 animations/an pour mettre en avant les produits locaux dans les restaurants de restauration collective, un salon Agrilocal annuel permettant la rencontre de nombreux producteurs et acheteurs ) sont assurés par une chargée de mission dédiée.

La place de la Fontaine était animée

Créé par le 07 juin 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, loisirs, mairie, politique

GABARRET

DSC_0007

Mercredi dernier, à l’initiative de la municipalité, la place de la Fontaine a connu sa première grande animation.

Les agents des services techniques avaient sécurisé le site avec des barrières, afin de permettre aux enfants de passer et de jouer  tranquillement durant toute la matinée.

Les enfants de l’accueil périscolaire ainsi que ceux de Labastide d’Armagnac et  des  écoles primaires « La Gabardanne » et « Sainte- Jeanne d’Arc » étaient conviés pour cette matinée de jeux, ainsi que  les parents pour les accompagner.

Cette animation concernait les enfants de  3 à 12 ans. De 9 à 12 heures, ils ont pu découvrir et jouer  avec une quinzaine de jeux prêtés par la médiathèque départementale.

Avant de jouer, les animatrices ont rappelé  que le but de cette matinée était de bien s’amuser et de faire connaissance avec d’autres enfants.

L’animatrice Babeth Cristol assistée par Céline Cuonzo supervisait ce grand moment récréatif.   

Babeth Cristol a précisé que cette animation était un moyen pour rassembler les enfants ainsi que les parents  et échanger sur leurs attentes au sujet de la future médiathèque. Naturellement, un gouter était également offert par la municipalité.

L’emplacement de la future médiathèque et ludothèque a été judicieusement choisi par la municipalité, avec l’acquisition des bâtiments qui servaient de garage pour les bus. La place de la Fontaine offre une accessibilité pratique, et cette médiathèque encore à l’état de projet se trouvera bien à proximité des deux écoles et d’un vaste parking.  

Le soir même, une réunion de travail réunissait les élus, les animatrices et les responsables d’associations concernés par ce projet.

La municipalité tient absolument que cette médiathèque et ludothèque  soit le résultat de ces concertations avec les usagers et qu’ainsi elle réponde exactement à leurs souhaits et attentes.

DSC_0008DSC_0013

Marc Fesneau rencontre les viticulteurs victimes de la grêle

Créé par le 07 juin 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, fait divers, gers, infos, politique

GERS

Remise de courrier. ¨hoto: Conseil départemental.

Remise de courrier. photo: Conseil départemental.

CASTELNAU D’AUZAN LABARRERE

Lundi 6 juin, en fin de matinée, Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendu à Castelnau d’Auzan-Labarrère, auprès des viticulteurs durement touchés par les violentes intempéries de ces derniers jours.

Par ce déplacement, monsieur le ministre souhaitait réaffirmer toute la solidarité et la pleine mobilisation de l’État auprès des agriculteurs.

Après son arrivée au Domaine de Danis, le ministre a visité les vignobles et constaté avec les exploitants, la famille Piquemal, les dégâts très importants.

Dans tout ce secteur armagnacais, Gers et Landes, de nombreuses parcelles de vignes sont détruites à 100%.

Déjà, les viticulteurs ont connu une crise sérieuse à cause du Covid, puis les épisodes avec les gelées de printemps en 2021 et en 2022. Cette fois-ci, c’est la grêle.

Avec beaucoup d’intérêt, Marc Fesneau a partagé un moment d’échange avec les viticulteurs et aux alentours de 14 heures, Marc Fesneau a quitté Castelnau d’Auzan Labarrère.    

Ce jour-là, Philippe Dupouy, président du Conseil départemental du Gers a remis une lettre au ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire.

Lettre remise au ministre

La nuit du 3 juin 2022 a tristement marqué notre département, le Gers premier département agricole de France.

Aujourd’hui vous honorez par votre présence le monde de la viticulture et de l’agriculture, dûment fragilisé par un épisode climatique désastreux.

Plusieurs secteurs du département en sont victimes, comme ici à Castelnau d’Auzan Labarrère où j’ai pu constater lors de ma visite ce samedi 4 juin, les dégâts occasionnés.

Il s’agit bien de la totalité des parcelles qui sont détruites.

Monsieur le ministre, le domaine que vous visitez aujourd’hui n’est pas le seul dans ce cas.

C’est avec désarroi que je peux vous l’affirmer, l’ensemble des agriculteurs du Nord-Ouest du département sont meurtris par une énième catastrophe climatique.

C’est un choc supplémentaire pour les professionnels, déjà violemment frappés par des épisodes de gel historiques ces deux dernières années.

Nous ne pouvons les laisser seuls affronter cette nouvelle épreuve.

Par la présence, monsieur le ministre, je vous demande de déclencher sans attendre, le dispositif de calamité agricole pour répondre à l’urgence.

Le Conseil départemental confirmera son soutien aux viticulteurs et agriculteurs dûment touchés, par une participation importante au plan d’ampleur que je vous demande de mettre urgemment en place.

Je sais également pouvoir compter sur la Région Occitanie, dont la présidente, Carole Delga, sera à nos côtés mardi 7 juin.

Je ne souhaite qu’une seule chose, associer la force de nos instances respectives pour venir en aide aux professionnels aujourd’hui totalement démunis.

Je vous prie de croire, monsieur le ministre, à l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Philippe Dupouy

Président du Conseil départemental du Gers

Demande de reconnaissance de l’état de castatrophe

Créé par le 05 juin 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, fait divers, gers, infos, mairie, politique

GERS

Photo: Conseil départemental du Gers

Photo: Conseil départemental du Gers

Communiqué du Conseil départemental du Gers

Le Président du Conseil Départemental du Gers appelle l’État à constituer une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle face à la calamité climatique de la nuit du 3 juin 2022

Après de violents épisodes de gel, la viticulture gersoise subit une nouvelle catastrophe naturelle : la grêle.

L’ensemble du Nord-Ouest du Département a été ravagé dans la nuit du 3 juin 2022, par de violents épisodes de grêle.

Philippe Dupouy, président du Conseil départemental du Gers  s’est déplacé  pour constater les dégâts chez un viticulteur gersois, Vincent Piquemal  au Domaine de Danis, à Castelnau d’Auzan Labarrère

Philippe Dupouy était accompagné de Philippe Beyries, maire de Castelnau d’Auzan Labarrère et président de la Communauté de communes du Grand Armagnac.

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

« Dans plusieurs secteurs, comme ici à Castelnau d’Auzan Labarrere, c’est bien 100% de parcelles détruites que je constate avec désarroi.

De nombreux moyens ont été déployés par nos services du SDIS, dont plus de 32 interventions dans la nuit. 

Aujourd’hui aux côtés des viticulteurs lourdement touchés, j’appelle l’Etat à constituer une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle face à la calamité climatique de la nuit du 3 juin 2022.

J’indique que le Conseil Départemental confirmera son soutien aux viticulteurs et agriculteurs dûment touchés par une participation importante au plan d’ampleur que l’Etat doit urgemment mettre en place. 

C’est un nouveau défi collectif qui nous attend.

 

Le département du Gers est à nouveau placé en vigilance orange  samedi 4 juin en raison d’un risque important de phénomène violent accompagné de fortes chutes de grêles et de rafales

En ce week-end de Pentecôte j’engage chacune et chacun à faire preuve de la plus grande vigilance et à respecter les consignes de sécurité. »

Pour rappel, en 2021 suite à une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, l’Etat a alloué pour le Gers un fonds d’urgence de 192 000 € afin de soutenir les viticulteurs et arboriculteurs en difficultés face aux épisodes de gel.

Même s’il ne s’agit pas d’une compétence départementale, le Conseil Départemental, aux côtés de la Région Occitanie, a alors débloqué la somme de 96 000€ permettant d’indemniser plus de 150 dossiers.

Des aides renouvelées en 2022.

Travaux

Créé par le 27 mai 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, musique, politique, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

travaux

Communiqué de la mairie

La commune vient d’engager des travaux de réfection des trottoirs de la rue de Gascogne à Cazaubon du 30 mai au 30 juin 2022.

La circulation sera alternée par des feux tricolores, le stationnement sera interdit le long de la route et les trottoirs doivent être totalement dégagés.

Les commerces et les trottoirs resteront accessibles aux piétons.

Isabelle Tintané, maire de Cazaubon- Barbotan les Thermes précise :

«  En votre qualité de riverains, je tenais à vous informer du commencement de cette opération en vous demandant d’être bienveillants devant les éventuelles gênes que ce chantier pourrait vous procurer.

Je vous remercie de votre compréhension. »   

12345...29

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...