politique

Articles archivés

Où en sont les travaux ?

Créé par le 11 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, tourisme, travaux

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_4212

Si les travaux à la piscine ont pris beaucoup de retard suite au Covid 19 et qu’elle n’ouvrira pas pour cette saison 2020, d’autres travaux sur la commune sont bien terminés, d’autres sont en cours et certains en bonne voie d’être achevés prochainement.

Philippe Beyries, maire de la commune  poursuit sa politique de développement dans l’intérêt évidemment de ses administrés, mais aussi  des vacanciers qui choisissent  ce coin gersois pour se détendre, se reposer  et apprécient sa commune, son camping municipal, sa base de loisirs avec son lac.

Parmi les travaux  en cours, il y a le  padel, juste à côté des courts de tennis qui viennent d’être entièrement refaits :

« Ce padel sera le premier du département du Gers.  Un jeu qui est très demandé.  Il n’est pas encore terminé, et déjà, de nombreuses personnes se renseignent  au sujet de son ouverture, ainsi que sur les réservations. Le padel est un sport de raquette dérivé du tennis qui connait un engouement avec de plus en plus de pratiquants et de licenciés. Ce projet des courts de tennis et du padel, a bénéficié de bonnes subventions. Ce projet s’inscrivait dans les grands travaux à la base de loisirs. Quand les travaux à la piscine seront terminés, Castelnau d’Auzan-Labarrère, sera la première piscine du Gers chauffée et à l’air libre. »

Le camping communal a obtenu sa deuxième étoile, ce qui est un plus pour les vacanciers et surement une nouvelle clientèle.

Au  sujet de l’éclairage public le maire a apporté les précisions suivantes :

«  L’Avenue de la République  brille de ses nouveaux lampadaires, et il ne reste plus qu’à l’entreprise d’enlever les fils et les poteaux. Au bout de 10 ans, toute la couronne centrale du   village est terminée avec un éclairage plus économique. Les projets continuent  à Auzan-Labarrère, notamment avec la maison des associations à Labarrère. Ces  travaux sont en voie de finition, il ne reste plus que les peintures. L’inauguration aura lieu prochainement.

  Avec la nouvelle équipe municipale de Castelnau d’Auzan-Labarrère, qui est déjà à pied d’œuvre, les projets d’investissements vont continuer durant l’année 2021. »   

Philippe Latry est élu président de la CCLA

Créé par le 11 juil 2020 | Dans : actualité, com com landes armagnac, élection, infos, landes, mairie, politique

LANDES D’ARMAGNAC

C’est vendredi 10 juillet, à la salle d’animation de Gabarret qu’a eu lieu le Conseil communautaire de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA).

 Les 45 délégués de la CCLA ont été conviés à élire leur nouveau président, étant donné que le président sortant, Guy Berges ne se représentait pas.

Les délégués communautaires avaient à choisir parmi  les trois candidats suivants : Antoine Lequertier, maire de Mauvezin d’Armagnac, Christian Sourbes, maire de Lagrange et Philippe Latry, maire de Saint-Justin.

Les élus communautaires  au premier tour, ont élu Philippe Latry avec 27 voix.

 Quant à Antoine Lequertier et Christian Sourbes, ils ont obtenu chacun 9 voix.

Les élus communautaires  ont été ensuite, conviés à voter pour les vice-présidents.

 Ont été élus :

 Cathy Frechou (Gabarret). Elle est en  en charge de l’administration générale.

 Philippe Lamarque (maire de Sarbazan), qui  a en charge l’action sociale.

Nicolas Lafon (maire de Rimbez et Baudiets), qui garde sa vice-présidence sur le  développement économique et énergies renouvelables.

 Serge Tintané (maire de Parleboscq),  reprend  la vice-présidence  de la voirie et des  infrastructures.

François Hubert (maire de Roquefort), a été élu vice-président  en charge de l’aménagement du territoire.

 Sophie Ducoudré (maire de Saint-Julien d’Armagnac), a été de nouveau élue à la vice-présidence  d’enfance et jeunesse.  

Frédéric Duprat (maire d’Arue), est le vice-président  des services à la population.

 Alain Gaube (maire de Labastide d’Armagnac), est le vice-président  nommé à la  culture, à la communication et au tourisme.

Antoine Lequertier se présente à la présidence de la CCLA

Créé par le 06 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, économie, élection, infos, landes, mairie, politique

LANDES D’ARMAGNAC

Vendredi 10 juillet, les élus communautaires procéderont à l’élection  du nouveau président de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA).

Dans sa lettre du 4 juillet 2020,  adressée aux élus (es) communautaires, le maire de Mauvezin d’Armagnac, les informe qu’il est candidat à la présidence de la CCLA.

 Lettre d’Antoine Lequertier

« Cher (es) Collègues, Mesdames les Élu (es) communautaires,

Le vendredi  10 juillet 2020 prochain, nous allons mettre en place une nouvelle présidence pour les six années à venir. Pour cette occasion, je vous annonce ma candidature à la présidence de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac.

Cette décision, vous me connaissez ne découle, ni d’un coup de tête, ni d’une ambition personnelle qui n’aurait aucun sens.

. Elle vient  à la suite de discussions que j’ai eu avec un certain nombre d’entre vous, qui m’ont conforté de la nécessité de faire acte de candidature.

. Elle vient aussi, à la suite de différentes rencontres bilatérales, que j’ai pu avoir, ces dernières semaines avec chacun des maires et délégué (es).

À chacun (es), j’ai expliqué le sens de ma candidature et précisé l’organisation que je souhaitais mettre en place dans notre Communauté de communes  avec une méthode de programmation par laquelle tout projet devra être examiné en vue de :

. Assurer le respect du rôle  et des décisions des maires et des communes membres.

. Revaloriser la place de la commune au sein de l’Intercommunalité.

. Mettre en place  un financement partagé et équilibré.

Élu depuis 1983 et maire depuis 1995, 13 ans de vice-président  à la Communauté de communes du Gabardan, Président du SINEL de 2014 à 2018, Président du Syndicat Scolaire Bas-Armagnac de 2014 à aujourd’hui, retraité agricole depuis deux ans, c’est pour ma disponibilité que je souhaite mettre mes connaissances et mon expérience au service de tous et des nouveaux élu (es) pour leur apporter les outils nécessaires afin d’exercer  dans les meilleures conditions possibles. Avoir la même attention de tous les maires quelle que soit la typologie de la commune et sur l’ensemble du territoire qui est très vaste.

L’expérience que j’ai acquise au cours de ces mandats, la connaissance des dossiers, la gestion communautaire sont dues à mon implication, ma disponibilité sur l’ensemble des commissions. Autant de compétences précieuses et indispensables qui me permettront d’être opérationnel au lendemain de l’élection et de vous y impliquer.

Ensemble dans cette action, je suis convaincu que nous pouvons écrire autrement l’avenir de la Communauté des communes  des Landes d’Armagnac, de porter avec vous un nouveau souffle. Construire  l’avenir  de la Communauté des communes c’est prendre en compte l’ensemble de ses atouts, de ses qualités et de ses difficultés. Il nous faut porter des projets et  des initiatives à la hauteur de la future décennie avec humilité.

Avec pragmatisme et volonté, cette action, je la mènerai avec tous et toutes dans l’écoute et la concertation, je serai le garant d’un fonctionnement démocratique et respectueux de chacun.

Antoine Lequertier

Maire de Mauvezin d’Armagnac

Philippe Beyries est candidat à la présidence de la Communauté de communes

Créé par le 03 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, politique, service social

GRAND ARMAGNAC

IMG_4228

Philippe Beyries, maire de Castelnau d’Auzan-Labarrère, est candidat à la présidence de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA).

Conseiller municipal de 1995 à 2001, maire de Castelnau d’Auzan de 2001 à 2015, et maire de la première Commune Nouvelle du Gers « Castelnau d’Auzan-Labarrère » depuis 2016, il a été réélu maire de cette commune en mars 2020.

Comme il l’a réalisé sur sa Commune Nouvelle et fort de son expérience, à la demande de nombreux élus, Philippe Beyries s’engage pour être le rassembleur des 25 communes de ce territoire.

« Dans l’intérêt de la population, de nos communes petites et grandes, nous devons travailler unis, en tenant compte que près de 60% de la population de la CCGA réside dans les petites communes, que celles-ci représentent près de 80% du territoire et du réseau routier (compétence voirie). »

Philippe Beyries a salué les initiatives des précédents présidents de la CCGA, notamment du premier président, Claude Sainrapt qui avait mis sur orbite cette Communauté de communes avec tous ses services importants pour la population : Enfance-Jeunesse qui touche de nombreuses familles, l’Action sociale qui permet à de nombreux ainés de pouvoir continuer à vivre chez eux, ainsi que le service de la voirie. Philippe Beyries a rappelé que le président Didier Dupront qui achève sa mandature, a su pérenniser ces services, et les faire évoluer avec équité pour le bénéfice de nombreuses personnes du territoire.

Philippe Beyries a précisé :

« Nous sommes une Communauté de communes de services qui avec ses compétences irrigue le vaste territoire de la CCGA. Évidemment, ces services ont un coût. Je tiens à les conserver, et les faire évoluer. Comme je l’ai fait dans ma commune, je compte pratiquer le triptyque qui reflète mon esprit et ma volonté, qui consiste à développer les investissements tout en pratiquant le social et en tenant compte du porte-monnaie de nos contribuables.

Ce mandat à venir, nous obligera à des réformes. Je suis prêt à les engager afin d’accompagner l’évolution de notre territoire. Je compte sur une équipe d’élus solidaires pour mener à bien les nombreux projets pour le bien-être, le bien-vivre et la prospérité du Grand Armagnac. »

Vac’Ados

Créé par le 02 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, landes, les sorties, loisirs, politique, service social

LANDES D’ARMAGNAC

La Communauté de communes des Landes d’Armagnac organise du 6 juillet au 31 août, pour les jeunes de 11 à 17 ans (ou à partir de la classe de sixième) Vac’Ados, à l’Espace jeunes à Gabarret.

Les moments forts au mois de juillet sont la randonnée en VTT et au mois d’août une course d’orientation.

Pour les renseignements et les inscriptions, contacter Julien, du lundi au vendredi de 9 à 12 heures et de 14 h 30 à 16 h 30, au Pôle enfance jeunesse 182, chemin la Lanne 40310 Gabarret ou au 06 69 65 27 12.

Pour l’Espace jeunes de Roquefort, les dates sont les mêmes et les moments forts sont les suivants : Au mois de juillet, il est proposé le fil rouge (Killer), et au mois d’août, le fil rouge « Secret story ».

Les renseignements et les inscriptions se font auprès de Mélanie et Loïs, du lundi au vendredi de 14 à 19 heures, à l’Espace jeunesse de la CCLA, 11 rue Brémontier 40120 Roquefort ou au 06 76 15 67 38 ou au 05 58 45 70 35 ou jeunesse.roquefort@ccla40.fr

En raison du Covid 19, il n’y aura pas de séjour cet été.

Dispositifs de soutien aux sinistrés du 25 au 26 juin

Créé par le 30 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com tenareze, gers, infos, mairie, politique, sapeur-pompier, service social, solidarité

GERS

Communiqué de la Préfecture

Dispositifs de soutien aux sinistrés des intempéries de la nuit du 25 au 26 juin 2020.

Dans la nuit du 25 au 26 juin, de violentes intempéries (orage, grêle, pluies abondantes) sont survenues à Lectoure et dans plusieurs communes voisines. Les équipes du SDIS32 ont été fortement mobilisées, en lien avec la préfecture, afin de porter assistance aux personnes impactées (habitations isolées, coulées de boue…) ainsi que pour sécuriser la zone.

Madame Catherine Seguin,  préfète du Gers, s’est rendue sur site le vendredi 26 juin, accompagnée par les services de la DDT, pour rencontrer les équipes du SDIS et échanger avec les maires pour une première évaluation des dégâts.

Durant l’après-midi, les équipes du SDIS ont été renforcées par 18 secouristes, relevant des trois associations de sécurité civile : Croix-Rouge, Croix blanche et ADPC et ont travaillé à la remise en état des locaux des entreprises et des particuliers ayant subi des dommages. Le travail s’est poursuivi tout au long du week-end, dans un esprit de coopération efficace et constructive.

Lors de son déplacement, la préfète a rappelé que tout serait mis en œuvre pour accompagner les sinistrés, particuliers et collectivités, dans leur parcours d‘indemnisation. Outre les dispositifs assurantiels individuels qui doivent être mobilisés dans les meilleurs délais, il existe des mécanismes d’indemnisation exceptionnels.

En parallèle, si les conditions sont réunies, les maires des communes concernées peuvent demander la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. A cet effet, le maire d’une commune ayant subi une catastrophe naturelle formule une demande de reconnaissance auprès du préfet de département. Les services compétents de l’État contrôlent le contenu de la demande et réunissent les rapports d’expertise permettant de caractériser l’intensité du phénomène naturel à l’origine des dégâts recensés par la mairie.

Une commission interministérielle, présidée par le ministère de l’Intérieur, est chargée de donner un avis sur chaque dossier communal transmis par les préfets de département. Cette commission se prononce sur le caractère naturel et l’intensité anormale du phénomène en se basant sur les expertises techniques réalisées. Sur le fondement de ces avis, qui ont un simple caractère consultatif, les ministres compétents peuvent décider de la reconnaissance des communes en état de catastrophe naturelle.

Ces décisions sont formalisées par un arrêté interministériel publié au Journal Officiel.

Second tour des élections municipales

Créé par le 25 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, élection, gers, infos, mairie, politique

GERS

Communiqué de la Préfecture

Le second tour des élections municipales est fixé au dimanche 28 juin.

Il s’accompagne de modalités d’organisation adaptées pour faciliter l’expression de tous les électeurs concernés dans le respect des mesures de prévention sanitaire.

Par décret du 27 mai 2020, le second tour des élections municipales est fixé au dimanche 28 juin. Les modalités ont été adaptées pour faciliter l’expression de tous les électeurs concernés et dans les conditions permettant de suivre les recommandations du conseil scientifique.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer en raison des circonstances liées à l’épidémie de COVID-19, vous pouvez recourir au vote par procuration.

Le vote par procuration comme modalité alternative du vote à l’urne a été largement simplifié.

Pour le second tour du 28 juin prochain, les procurations établies pour le second tour du 22 mars restent valables et il n’est pas nécessaire d’en établir une nouvelle si le mandataire n’a pas changé.

Les mandataires peuvent également être porteurs de deux procurations établies en France, au lieu d’une en temps normal.

Les personnes qui, en raison du COVID-19, ne pourraient pas se déplacer pour faire établir leur procuration peuvent recourir au service de la gendarmerie pour la recueillir à domicile. A cette fin, il suffit de contacter le gendarme numérique en indiquant dans la fenêtre de son moteur de recherche : « contact gendarme numérique ».

Le jour du vote, les mesures barrières doivent s’appliquer en tout lieu et en toutes circonstances et par tous.

Afin de garantir le bon déroulement du scrutin, plusieurs mesures ont été prises sur la base des recommandations du conseil scientifique. Tout comme pour le premier tour des élections, les maires vont décliner ces recommandations. Les bureaux de vote vont être aménagés de manière à limiter les situations de promiscuité prolongée. Les membres des bureaux de vote seront équipés de dispositifs de protection individuelle mis à disposition par l’État (masques et visières) et devront s’assurer de l’absence de regroupement à l’intérieur des locaux

Il est demandé aux électeurs :

- de s’équiper d’un masque de protection individuel. En effet, le port du masque est obligatoire pour pouvoir voter,

- de se laver les mains ou à défaut de  se désinfecter à l’aide de solution hydro-alcoolique à l’entrée et à la sortie du bureau de vote,

- de limiter les contacts physiques avec les membres du bureau de vote. La vérification de l’identité à l’entrée par exemple sera réalisée de manière visuelle sans contact avec les documents,

- d’apporter son stylo afin d’émarger à condition que l’encre soit bleue ou noire et indélébile,

- de respecter la distance d’un mètre entre chaque personne en tout temps,

- de respecter les consignes et recommandations affichées à l’entrée du bureau de vote.

Il sera possible au public d’assister au dépouillement à condition de porter un masque, de respecter les gestes barrières et la distanciation physique, dans la limite des capacités d’accueil des locaux dans lesquels se déroule la soirée électorale. Le public devra être en nombre limité mais une rotation pourra être organisée afin de permettre à un plus grand nombre d’y assister.

Liste « Estang pour tous »

Créé par le 23 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, élection, gers, infos, mairie, politique

ESTANG

P6120758

Deuxième tour des élections municipales

Suite au premier tour des élections municipale, les candidats de la liste « Estang pour tous » ont tout d’abord remercié  les électeurs qui leur ont fait confiance en leur donnant la majorité de sièges dès le soir du 15 mars, avec huit élus.

Les candidats ont précisé :

«  Cela nous touche et nous engage. Nous n’oublierons pas pourquoi vous nous avez élus. Nous sollicitons à nouveau la confiance des électeurs pour ce deuxième tour. Afin de travailler efficacement, dans la sérénité et pour mener à bien nos engagements dans l’esprit de cohésion du groupe initialement formé, il est important que les estangoises et estangois portent leurs suffrages sur nos quatre candidats. »

Les quatre candidats sont : Muriel Arrivets-Laffargue (enseignante), Philippe César (agriculteur éleveur), Michelle Laffargue (retraitée du notariat), Muriel Massat (secrétaire médicale).

Liste « Avec vous, bâtissons l’avenir d’Estang »

Créé par le 22 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, élection, gers, infos, mairie, politique

ESTANG

IMG_20200620_190830

Deuxième tour des élections municipales

Pour ce deuxième tour des élections municipales, les candidats de la liste «  Avec vous, bâtissons l’avenir d’Estang » se sont exprimés auprès des estangoises et estangois.

Les candidats ont tout d’abord remercié les nombreux estangois qui se sont déplacés au premier tour, pour exprimer leur soutien au maire sortant et à ses colistiers.

Ils ont ensuite précisé que cette mobilisation n’a malheureusement pas permis à leur liste de remporter la majorité au premier tour, puis ils ont apporté les précisions suivantes :

«  Cette situation a entrainé  ainsi l’abandon des différents projets déjà aboutis et essentiels pour Estang, notamment la transformation de l’ancienne mairie en maison médicale, la mise en accessibilité du bâtiment, son isolation thermique, ainsi que les toilettes de la salle des fêtes et la démolition des anciens ateliers municipaux. Au-delà de l’aspect esthétique et environnemental, de la redynamisation de la ville haute que représentaient ces projets, ils auraient pu être réalisés rapidement pour un coût résiduel tellement modique, financés à 80% confirmés, que leur abandon nous laisse un goût amer… Ce budget nous assurait de ne pas augmenter les impôts. Vous comprendrez que ce changement d’orientation est un énorme gâchis pour la commune. Nous voulions bâtir avec vous l’avenir d’Estang autour d’une gestion financière rigoureuse, nous avions proposé un projet dynamique, solidaire et participatif, soucieux de l’écologie et de l’environnement, de la sécurité de ses citoyens et du bien-être de ses enfants. Nous souhaitons poursuivre l’action dans ce sens. »

Trois candidats de la liste « Avec vous, bâtissons l’avenir d’Estang » ont été élus au premier tour. Il s’agit de Patrick Dubos, Régis Benvenuto, Véronique Bourgeois-Randé.

Pour ce deuxième tour la liste « Avec vous, bâtissons l’avenir d’Estang » présente quatre candidats. Il s’agit de France Ducos, Gilles Bibé, Antoine Brunner, Michèle Dorey.  

Ouverture du parc de loisir et de la base nautique

Créé par le 20 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, politique

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_8184

La municipalité, lors du deuxième Conseil municipal, a pris la décision d’ouvrir la base nautique le samedi 4 juillet.

Il a été encore décidé de   la gratuité de l’entrée au parc de loisir de l’Uby (hors piscine et activités), ainsi que . la baisse des tarifs journaliers pour l’entrée à la piscine et l’accès aux activités.

12345...12

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...