sapeur-pompier

Articles archivés

250 interventions pour les sapeurs-pompiers

Créé par le 06 déc 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, sapeur-pompier

GABARRET

DSC_0123

Samedi, en fin de matinée, après la cérémonie de passation de commandement, les sapeurs-pompiers ont procédé à la cérémonie de la Sainte Barbe.

Les sapeurs-pompiers volontaires  récipiendaires ont été appelés, et le colonel Éric Duverger, directeur du Sdis, ainsi que Mélanie Samson, directrice de cabinet de la préfète des Landes, ont remis la  médaille d’honneur des sapeurs-pompiers échelon argent à Pierre Estienne, la médaille échelon bronze  aux récipiendaires suivants : Cédric Drouhot,  Ludovic Millet, Dominicus Jansen, Patrice Laguibeau, Benoît Toffoli, Camille Barrat, Laurie Tintané, Florian Laffon, Loïc Hoclet.  

Pour la remise de grade, Marcel Pruet, président du Sdis 40 a rejoint Éric Duverger et Mélanie Samson.  

Le lieutenant Jean-Louis Gardère  a été promu capitaine honoraire, les sergents Ludovic Millet et Dominicus Jansen ont été promus au grade de sergent-chef. Ont reçu,  le grade de sapeur 1er classe  Sébastien Gil et Rick Jansen. Éric Duverger a remis le casque au sapeur Anthony Turla.

Jean-Louis Gardère a ouvert la série des discours en invitant l’assistance à avoir une pensée pour Roger Lazartigue, André Dauba,  Gilles Manciet décédés dans le courant de l’année 2019-2020, ainsi que pour Jean-Jacques Beyris décédé en 2018.

Les interventions du centre d’incendie et de secours pour l’année 2021 ont été détaillées.

Les sapeurs-pompiers volontaires de Gabarret ont effectué 250 interventions qui se répartissent ainsi : 25 interventions  pour des incendies urbains et des feux de forêt,  12 pour des accidents de circulation, 201 pour des secours à personne et 12 pour des interventions diverses.

80% des interventions ont donc été pour des secours à personne.

Éric Duverger a remercié les sapeurs-pompiers  pour leur mobilisation en cette période difficile :

«  Je tiens à remercier les sapeurs-pompiers qui se sont fait vaccinés afin de porter secours ; Vous avez fait preuve de citoyenneté. »

Après avoir présenté le bilan des interventions au niveau du département, le colonel a félicité  et remercié Anthony Turla pour son engagement.

Richard Lazartigue, adjoint au maire et sapeur-pompier volontaire a remercié l’ancien chef du centre et félicité le nouveau, puis il a rappelé à Sébastien Duprat que les portes de la mairie  lui seront toujours ouvertes. Il a poursuivi son intervention en abordant la problématique de  la disponibilité  des sapeurs-pompiers, durant la journée.    

Marcel Pruet a tout d’abord exprimé son plaisir d’être avec les sapeurs-pompiers de Gabarret pour cette cérémonie de passation de commandement et la Sainte Barbe. Évidemment, il s’est associé à tous les remerciements formulés par Éric Duverger et Richard Lazartigue. Le président a évoqué les agressions que subissent les sapeurs-pompiers et leur a précisé :

« Le service que je représente sera toujours à vos côtés, et nous ferons de notre mieux pour vous apporter le soutien nécessaire. »

 Mélanie Samson,  a précisé toute la confiance que la préfète a vis-à-vis du Sdis 40, puis elle a remercié les sapeurs-pompiers pour leur engagement et leur professionnalisme.

DSC_0123 DSC_0124 DSC_0125 DSC_0127 DSC_0128 DSC_0130 DSC_0133 DSC_0134 DSC_0135 DSC_0137 DSC_0139 DSC_0140 DSC_0141 DSC_0143 DSC_0145 DSC_0148 DSC_0153 DSC_0155 DSC_0156 DSC_0158

Sébastien Duprat est le nouveau chef du Centre

Créé par le 05 déc 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, sapeur-pompier, solidarité

GABARRET

DSC_0111

Samedi matin, à la salle d’animation, les sapeurs-pompiers de Gabarret étaient réunis pour la cérémonie de passation de commandement du Centre d’incendie et de secours (Sdis).

C’est en présence de Mélanie Samson, directrice de cabinet de la préfète des Landes,  de Marcel Pruet, président du Sdis 40, des maires du secteur du gabardan, d’une délégation de sapeurs-pompiers d’Attenschwiller, ville d’Alsace jumelée avec Gabarret, et des familles des sapeurs-pompiers gabardans, que le capitaine  Alexandre Bourmaud, chef de pôle, et le colonel Éric Duverger, directeur du Sdis ont dirigé la cérémonie de passation de commandement du Centre d’incendie et de secours de Gabarret.

À cette occasion, une fois de plus, la musique de Gabarret a assuré toute la partie musicale de la cérémonie officielle.  

La cérémonie a débuté par l’entrée du drapeau avec sa garde, suivie par  Mélanie Samson, Marcel Pruet et le colonel Éric Duverger. Ces derniers ont tout d’abord salué le drapeau, puis ils ont passé en revue les sapeurs-pompiers gabardans qui étaient naturellement au garde à vous.

Mélanie Samson a lu le message de Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur, où ce dernier  exprimait sa reconnaissance aux sapeurs- pompiers  pour leur engagement.

 Le colonel Éric Duverger après avoir appelé le lieutenant Jean-Louis Gardère, chef du centre depuis deux ans, a appelé l’adjudant Sébastien Duprat, qui durant ces deux années a été l’adjoint du lieutenant.

En 1989, Jean-Louis Gardère  est rentré au centre mixte de Gabarret.

Sapeur- pompier volontaire à Gabarret, il a été aussi par la suite formateur au niveau départemental, notamment incendie.

Très investi, il s’est fortement impliqué dans l’union départementale des sapeurs-pompiers des Landes, dans plusieurs commissions  qui l’ont conduit à participer aux congrès régionaux et nationaux. Il a été l’adjoint  du lieutenant Éric Mathon, chef du centre et depuis deux ans, il est devenu le chef de ce centre gabardan.  

Sébastien Duprat a rejoint le corps des sapeurs-pompiers en 2005. Il était intégré au centre d’incendie et de secours de Cazaubon. C’est en 2015, qu’il rejoint le centre de Gabarret, où il gravit rapidement les échelons  et où depuis deux ans, il était l’adjoint du chef de centre.

Le colonel Éric Duverger a témoigné de sa reconnaissance à Jean-Louis Gardère pour ses 32 années de service et de dévouement, et de sa confiance vis-à-vis de Sébastien Duprat :

« Sébastien Duprat est homme d’écoute. Quelqu’un qui sait montrer l’exemple  et donner le cap… »

Passation de commandement au Centre d’Incendie et de secours en images

Créé par le 05 déc 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, sapeur-pompier

GABARRET

DSC_0059 DSC_0060 DSC_0087 DSC_0093 DSC_0099 DSC_0108 DSC_0109 DSC_0110 DSC_0111 DSC_0113

Les travaux au Centre d’incendie et de secours

Créé par le 05 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, sapeur-pompier, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES  

DSC_0166

Le chantier de restructuration du Centre d’incendie et de secours (CIS) de Cazaubon, a pour maître d’ouvrage le SDIS 32.

Cet engagement sur le terrain du SDIS 32, rappelle l’intérêt, l’attachement, qu’ont  les responsables vis-à-vis de la qualité du maillage  des secours dans le département.

Évidemment, pour eux, il est important de mettre à disposition des sapeurs-pompiers, du matériel performant, mais aussi d’offrir des conditions de travail pour ces hommes et ces femmes au service de la population.

C’est pour ces raisons et en fonction des finances que le parc des véhicules de secours et  d’incendie des casernes du département est  régulièrement modernisé, et que des travaux d’amélioration ou de rénovation sont entrepris  sur les bâtiments.

À Cazaubon, le Centre d’incendie et de secours a été construit en 1988, et avec le temps, il a subi d’importants désordres liés à des infiltrations d’eau.  

Ces travaux pour un coût de 304 680 euros concernent tout d’abord l’installation du chantier et diverses démolitions, ainsi que le  contrôle de la couverture avec son nettoyage et le remplacement des tuiles abimées.

Ce chantier important  a nécessité la réfection de l’étanchéité et la réfection des toitures terrasses, ainsi que le traitement des eaux pluviales.  

Le remplacement des chassais alu portes  et fenêtres était sérieusement nécessaire, ainsi que le remplacement des bardages.

Au niveau de la plâterie et de l’isolation, les travaux concernent le doublage des cloisons, l’isolation verticale et faux plafond.

Les peintures extérieures et intérieures seront refaites, et en électricité le raccordement des luminaires, la ventilation mécanique  contrôlée  (trois douches ,deux WC, cuisine) sont au programme, ainsi que la clim PAC réversible.            

304 680 euros de travaux au Centre de secours

Créé par le 03 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0061

Mercredi matin, Xavier Brunetière, Préfet du Gers, Bernard Gendre président du conseil d’administration du Service départemental d’incendie secours (SDIS) du Gers ; le colonel hors classe Jean-Louis Ferrès, directeur du SDIS ;  son adjoint le colonel Xavier Pergaud ; le commandant Jean-Pierre Laborde, le commandant Olivier Piedecoq, ainsi que le capitaine  Éric Gourier, en présence des maires du secteur d’intervention du Centre d’intervention et de secours (CIS) de Cazaubon, ont visité l’important chantier  de restructuration du CIS Cazaubonnais.

Ce Centre d’Intervention et de secours a été construit en 1988 et avec le temps, il a subi d’importants désordres liés à des infiltrations d’eau.

Avec le maître d’œuvre, Marie-Hélène Garcia-Lier, les personnalités, accompagnées par l’adjudant-chef du Centre de Cazaubon, Alain Bareille, ont tout abord fait le tour des bâtiments, découvrant ainsi sur le terrain, la nécessité et l’importance de ce chantier.

Après avoir observé le bâtiment central qui abrite les vestiaires, les bureaux, la salle de réunion, l’office, les sanitaires, ainsi que la remise VSAB, puis la remise des engins, tous se sont rendus à l’étage à la salle de réunion où à l’aide d’un diaporama, les moments clés  du projet et les travaux avec les différentes tranches, leur ont été présentés.

L’étude de faisabilité avait eu lieu en 2019-2020 et  trois scénarios avaient été envisagés. Le premier d’un coût de 216 000 euros TTC, ne comprenait que la réfection de la partie centrale, le second scénario  pour une somme de 246 000 euros TTC, permettait la réfection de la partie centrale et des coursives. Le dernier scénario d’un coût de 304 680 euros TTC, permettait la réfection de la partie centrale, des coursives et des remises. Après l’obtention  de la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL), c’est ce dernier qui a été retenu et qui est réalisé actuellement sur le Centre Cazaubonnais. 

Les communes du secteur d’interventions ont aussi participé financièrement en fonction du nombre de leurs habitants.

Bernard Gendre a remercié toutes les personnes qui se sont impliquées dans cette rénovation :

«  Merci aussi aux sapeurs-pompiers volontaires qui ont continué leur service dans des conditions difficiles. Nous avons d’autres chantiers engagés  sur le Département, dont trois avec le concours de la préfecture.  À Cazaubon, il était temps d’intervenir, et c’est un investissement utile. Merci à l’équipe qui pilote ce projet de réhabilitation. Merci au préfet  qui a été un maillon important. »

Bernard Gendre a félicité Isabelle Tintané, maire de Cazaubon,   qui a fédéré les communes autour de ce projet.

Isabelle Tintané, maire de Cazaubon-Barbotan les Thermes, a remercié les maires du secteur pour leur implication financière, les services de l’Etat  avec son Plan de Relance, et évidemment elle a remercié Bernard Gendre ainsi que le SDIS. 

Xavier Brunetière a tout d’abord remercié le maire de  Cazaubon, puis ceux des communes du secteur, puis il a rappelé  l’importance d’avoir des casernements en précisant :

« Dans le Département du Gers, nous avons un maillage assez important, il nous faut le conserver et conforter ses Centres…)

Le préfet a salué  le travail du SDIS, des collectivités, l’engagement des municipalités :

« C’est grâce à vous que nous avons pu orienter ces fonds régionaux de France Relance , grâce à vos engagements financiers… »  

Bernard Gendre, nommé à l’ENS des Officiers de Sapeurs-pompiers

Créé par le 25 oct 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, sapeur-pompier

GERS

Photo ENSOSP

Photo ENSOSP

Bernard Gendre, Président du SDIS 32, nommé à l’École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers

 Bernard Gendre, Vice-Président du Conseil départemental du Gers et Président du Service Départemental d’Incendie et de Secours du Gers vient d’intégrer le Conseil d’Administration de l’École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers à Aix-en-Provence.

 L’ENSOSP forme les 28 000 officiers de sapeurs-pompiers civils professionnels et volontaires de France aux fonctions d’encadrement, au commandement opérationnel et à la gestion de crise.

 L’École nationale est un établissement public placé sous la tutelle de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises – Ministère de l’Intérieur. Elle s’inscrit au cœur du modèle français de sécurité civile dont elle enseigne les principes à des officiers venus du monde entier.

Forum enfance : Grandir en toute sécurité

Créé par le 22 oct 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, exposition, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, santé, sapeur-pompier, service social, solidarité, spectacle

GRAND ARMAGNAC

Photo: CCGA

Photo: CCGA

Le weekend du 29 et 30 octobre, les structures petite enfance de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), en partenariat avec la Mutualité Française Occitanie, la CAF et la MSA, invitent les parents, grands-parents et professionnels, à participer à deux rencontres santé autour de l’enfance.

Conférence « Les enfants face aux écrans »

Vendredi 29 octobre de 20 à 22 heures, à la salle d’honneur de la mairie d’Eauze, place de la république,  une conférence est proposée « Les enfants face aux écrans » avec le docteur Christine Chollet (pédiatre).

Cette conférence sur la prévention des écrans auprès des enfants de 0 à 6 ans  abordera les  sujets suivants : Les besoins de l’enfant pour favoriser son développement, l’impact d’une surexposition des écrans sur la santé des enfants (sommeil, alimentation, apprentissages…) ; les recommandations et bonnes pratiques pour soutenir les parents, notamment au sujet des écrans ( Où ? Quand ? Avec qui ? À quel âge ?), et des  sites pour s’y retrouver et se protéger.

Maison géante et ateliers

Samedi 30 octobre de  9 h 30 à12 h 30 et de 14 à 17heures, à la salle Belle Marie, place Belle Marie d’Eauze, aura lieu le  Forum « Grandir en toute sécurité » avec de nombreux stands en accès libre, notamment la maison géante  qui permet de repérer  les pièges du quotidien en se  mettant dans la peau d’un enfant de 2 ans.

Le spectacle est à 10 h 30.

Au programme : Les gestes de premiers secours pédiatriques avec  des initiations par les pompiers du Centre de secours d’Eauze.

Comment  protéger l’enfant en voiture ( Dos à la route ? Face à la route ? Siège ou rehausseur ?)  Une occasion pour les adultes de faire le  plein de conseils sur le transport des enfants et des nourrissons, grâce au stand  animé par l’association « Ensemble Apprenons la Sécurité Routière 81 ».

Les autres ateliers sont les suivants : « Fait maison ! » comment l’utilisation  au quotidien des produits d’entretien et cosmétiques participent à la pollution de l’air intérieur.  Comment neutralisez ce risque en apprenant à fabriquer vos propres produits d’entretien et cosmétiques naturels. Ce stand est animé  par le CPIE Pays Gersois.

« La Maison de Manon et Pierre » qui permet de  repérer les risques dans la maison. Ce stand est animé par la Mutualité Sociale Agricole.

Le chant secret des plantes, ce stand animé par l’association PIMAO.

Un coin lecture et documentation, ainsi qu’un coin  « change et chauffe-biberon », sont  proposés

Un espace jeux est prévu.

La CCGA rappelle que chaque jour, les accidents domestiques font en France 55 morts contre 12 par la route.

Pour les renseignements complémentaires, les personnes doivent s’adresser

au 06 21 41 78 05.

L’accès est évidement libre  et toutes les actions sont réalisées dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Le pass sanitaire est obligatoire .

L’adjudant-chef se présente

Créé par le 18 juil 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

L’adjointe au chef, l’adjudante  Delphine Bréant, l’adjudant-chef Alain Bareille, chef du centre, et l’adjoint au chef, Alexis Lalanne 1ere classe

L’adjointe au chef, l’adjudante Delphine Bréant, l’adjudant-chef Alain Bareille, chef du centre, et l’adjoint au chef, Alexis Lalanne 1ere classe

Mercredi, à l’occasion du 14 juillet, au Centre de secours de Cazaubon, les Sapeurs-pompiers volontaires d’active et les retraités se sont retrouvés pour partager un moment.

Le matin, l’Amicale des Sapeurs-Pompiers avait organisé un moment de détente sportive, avec jeux de quilles au maillet, ping-pong.

En début d’après-midi, le chef de centre, l’adjudant-chef Alain Bareille (Sapeur-pompier volontaire) a profité de cette rencontre pour se présenter  et faire plus ample connaissance avec les familles des Sapeurs-pompiers d’active, et évidemment avec les retraités :

« Je suis né le 14 décembre 1957 à Auch. J’ai grandi dans une famille de Sapeurs-pompiers, et c’est tout naturellement qu’à l’âge de 21 ans, j’ai intégré les Sapeurs-pompiers volontaires avant de devenir Sapeur-pompier professionnel en 1983. Je suis marié à une éducatrice de vie scolaire, elle-même adjudante-cheffe volontaire au Centre de secours de Condom »   

Pompier à Auch de 1978 à 2002,  il a rejoint ensuite les Centres de secours de Condom et d’Eauze.  Alain Bareille a tout d’abord connu  le Centre de Cazaubon au travers des formations,  puis il a décidé de proposer sa candidature à la tête du centre après le départ du lieutenant  Py :

« Le 1er novembre 2020, j’ai eu le privilège de succéder au lieutenant Py en tant que Chef  de centre volontaire, du Centre de secours de Cazaubon. Passionné par mon métier, j’aime l’action, mais surtout partager, notamment partager mes savoirs et transmettre mes compétences. Je suis très attaché aux valeurs des Sapeurs-pompiers qui sont le respect, l’altruisme, l’efficience dans les missions, la discrétion et surtout rester humble. »

Depuis le mois de novembre 2020, l’adjudant-chef Alain Bareille a recruté 6 nouvelles recrues et actuellement 27 Sapeurs-pompiers volontaires sont au Centre de secours de Cazaubon :

« J’espère que pour l’année 2022, il y aura plus d’effectifs. Des travaux de réhabilitation du Centre vont débuter aux mois de septembre/octobre 2021 et prendront fin, si tout va bien, courant mars 2022. »

L’Adjudant-chef rappelle que l’effectif a un besoin crucial de renouvellement en femmes et en  hommes :

« Les personnes de 17 à 55 ans qui souhaitent rejoindre les Sapeurs-pompiers volontaires de Cazaubon, peuvent prendre contact au Centre de secours 10 boulevard des Pyrénées 32 150 Cazaubon, ou au 05 62 09 55 79 ou au 06 87 82 79 25 ou mail : ccd.cazaubon@sdis32.fr

Cérémonie du 8 mai

Créé par le 12 mai 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique, sapeur-pompier, tradition

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_69191

Ce samedi 8 mai, devant le Monument aux morts de Cazaubon, a eu lieu la cérémonie commémorative de la Victoire du 8 mai 1945.

En raison de la crise sanitaire, la cérémonie s’est déroulée en comité restreint.

Tout en respectant le protocole sanitaire en vigueur, Isabelle Tintané, maire de la commune et son premier adjoint Didier Expert ont souhaité partager ce moment d’hommage et de souvenirs avec une représentation d’anciens combattants et de sapeurs-pompiers.

Tous se sont recueillis face au Monument aux morts.  

En fin de cérémonie, Isabelle Tintané et Didier Expert ont remercié la délégation d’anciens combattants et les pompiers.

Vaccination : Accélération de la campagne de vaccination

Créé par le 23 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé, sapeur-pompier

GERS

Communiqué de la Préfecture, de l’ARS et Département du Gers

Depuis le lancement de la campagne de vaccination dans le Gers, le 7 janvier dernier, la stratégie départementale a veillé à la bonne adéquation entre les moyens humains et logistiques, les approvisionnements en vaccins et les besoins des populations.

À ce jour, plus de 22000 gersoises et gersois ont reçu au moins une dose de vaccin (11,5% de la population).

Progressivement, les populations éligibles à la vaccination sont plus nombreuses : dès le samedi 27 mars, les personnes de plus de 70 ans se verront proposer un vaccin, après avis de leur médecin traitant ou d’un médecin en centre de vaccination.

La stratégie départementale s’inscrit pleinement dans les objectifs gouvernementaux d’augmentation de la vaccination d’ici à la mi-mai (20 millions de Français). Dans le Gers, la montée en charge organisée en concertation avec les professionnels de santé et les collectivités locales, permettra d’avoir totalement vacciné (2 injections) plus de 35 000 personnes à la mi-mai.

Cette accélération sera rendue possible grâce à l’augmentation significative des approvisionnements en doses de vaccins prévue en avril et en mai. Dans le Gers, près de 8 000 doses de vaccins Comirnaty Pfizer BioNtech seront désormais livrées chaque semaine.

De même, la mobilisation déjà importante des médecins et des infirmiers va s’élargir à d’autres professionnels de santé : pharmaciens, sages-femmes et sapeurs-pompiers, tous étant appelés à venir renforcer les équipes des centres de vaccination.

Les 5 centres principaux (Mirande, Fleurance, Nogaro, Condom et Samatan) et les 6 centres en renfort (Masseube, Lectoure, Riscle, Eauze, L’Isle Jourdain et Vic-Fezensac) assumeront chacun et chaque semaine entre 300 à 450 nouveaux rendez-vous.

A Auch, le vaccinodrome du Mouzon ouvrira ses portes le 1er avril puis 2 à 3 jours par semaine pour réaliser plus de 1200 injections hebdomadaires.

La plateforme départementale d’appels 0800 72 32 32 est désormais ouverte de 9h00 à 17h30 pour 10 150 nouveaux rendez-vous sur la première quinzaine du mois d’avril.

Les personnes de plus de 70 ans demeurent prioritaires pour un rendez-vous via la plateforme d’appels. Les personnes de 50 à 69 ans présentant des comorbidités peuvent contacter leur médecin traitant qui pourra solliciter un rendez-vous auprès d’un des médecins référents des centres de vaccination.

12345

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...