sapeur-pompier

Articles archivés

Les pompiers étaient aux fourneaux et à la fête

Créé par le 13 mar 2024 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, landes, les sorties, loisirs, musique, sapeur-pompier

GABARRET

DSC_0093 (9)

Samedi dernier, à la salle d‘animation, les pompiers gabardans, pour la deuxième année consécutive, ont organisé une soirée avec une animation musicale, un repas suivi par un bal avec DJ. Après le succès de la soirée de 2023, les organisateurs avaient décidé de récidiver en 2024, et ce fut de nouveau pour eux le succès.

Dès le début de soirée, le public était présent pour témoigner de sa sympathie aux sapeurs-pompiers, encourager cette initiative festive du début du mois de mars. Déjà, à 20 heures, plus d’une centaine de personnes était présente à ce rendez-vous festif, annonçant le succès important que cette soirée allait rencontrer.

La banda « Los amigos » avait fédérer tous ses musiciens, et  ce soir-là, ils sont venus à 33 musiciens. La banda a enthousiasmé l’assistance avec un super répertoire ;

Au fil des heures, d’autres personnes continuaient à arriver.

Quant au public, parmi les nombreux gabardans,  les aînés ont profité de l’occasion pour se retrouver et partager un bon moment ensemble et avec les générations plus jeunes, composées de nombreux adolescents et d’enfants qui eux, étaient accompagnés par leurs parents.   

DSC_0078 (13)DSC_0073 (14)DSC_0092 (9)DSC_0094 (9)

Le Centre accueille toujours de nouvelles recrues

Créé par le 08 fév 2024 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, sapeur-pompier, tradition

 LOSSE

DSC_0057 (15)

Samedi 3 février, à la salle Raphaël-Jourdan, en présence du commandant Bruno Boudenne,  chef de groupement Prévention et gestion des risques, du lieutenant Philippe Larrieu, chef de pôle,  des  maires  Bruno Lacoste (Losse), Jean-Luc Darroman (Maillas),  des représentants des   Centres d’incendie et de secours de Gabarret et  Saint-Justin,  les sapeurs-pompiers de Losse ont fêté la Sainte-Barbe.

 Le lieutenant Pascal Danné chef du centre lossais, a tout d’abord  remercié Bruno Boudenne et Philippe Larrieu , les élus, sapeurs-pompiers d’active et à la retraite, ainsi que les membres des familles des sapeurs-pompiers, pour leur présence.

Il a ensuite  détaillé les sorties des sapeurs-pompiers en précisant que l’année , fut  relativement calme par rapport à 2022 avec une baisse des accidents sur la voie publique. Les opérations de secours à personnes demeurent toujours les sorties les plus importantes avec 41 sorties, les autres sorties concernaient une vingtaine d’opérations diverses, incendies et incendies de végétations.

Pascal Danné a rappelé  que le centre lossais qui est à l’extrémité du département  aurait bien besoin  d’un camion-citerne forêt (CCF) 6 000, ainsi que d’un véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV). Le maire Bruno Lacoste, soutenant cette demande, a précisé : «  En considérant les secours à personnes, les accidents de la voie publique, qui représentent 80% des sorties , ainsi que la population lossaise vieillissante, cette demande est tout à fait légitime et souhaitons, dans un avenir plus ou moins proche, une réponse favorable.

Avant de remercier Joël Pontens pour  plus de  27 ans de service en lui remettant un casque souvenir pour son départ à la retraite, le lieutenant Pascal Danné  a présenté les cinq nouvelles recrues qui sont : Nathalie Mérand (Losse), Tiffanie Guilloux (Lubbon), Sébastien Angèlie (Estigarde), Dylan Lespes (Losse), David Vergnon (Losse).

Bruno Boudenne a félicité les sapeurs-pompiers volontaires pour leur dévouement : « Un centre dynamique et très bien géré. »  

DSC_0067 (10)DSC_0064 (11)DSC_0060 (13)

Un nouveau chef au centre de secours et d’incendie

Créé par le 30 jan 2024 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, sapeur-pompier

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

DSC_0107 (1)

Le samedi  20 janvier,  place de la mairie, en présence de nombreuses personnalités,  des habitants de Castelnau d’Auzan-Labarrère, et des sapeurs pompiers de centres voisins,  a eu lieu la cérémonie de passation de commandement du centre d’incendie et de secours.

Remise de médaille et de grade

. Après le salut au drapeau et la revue des troupes, les personnalités ont remis les médailles au caporal-chef Patrick Seris (20 ans de service) et pour les 10 ans à la caporale-cheffe Mélanie Dubosc et au caporal Bauer. Ont été promus au grade d’adjudant-chef Franck Kirighin et Denis Monclin ; d’adjudant Jean-Pierre Mattei ; de sergent-chef Éric Péron ; sergent Stéphane Moreno et de 1ere classe Damien Carmona et Vincent Castay.  L’adjudant-chef Denis Monclin a officiellement pris le commandement de l’unité, succédant au Lieutenant Angel Gobbo qui demeure  pompier  pour quelques années encore. 

Au foyer municipal, le lieutenant  a ouvert la série des discours  en présentant  l’arrivée de sept nouvelles recrues qui sont:

Vincent Castay, Nicolas Bianchi, Jacques Marien Torri, Bruno Desaindo et Carlos Moreno, ainsi que Laura Laurette, Quentin Blache.

Il a signalé deux départs à la retraite qui sont Laurent Laborde et Gabrice Lalanne. 

Il y a encore deux arrêts temporaires et un arrêt définitif. 

Les interventions

Au niveau des interventions en 2023, il y a eu 208 interventions réparties ainsi : 144 secours à personnes, 18 accidents de la circulation, 18 incendies et 28 opérations diverses.

«  Pour l’année 2024, notre centre de secours sera composé de 18 sapeurs-pompiers dont 4 officiers, 5 sous-officiers et 9 sapeurs. »  Après avoir vivement remercié son adjoint Dominique Lasserre avec qui il a collaboré durant ces dix années à la tête du centre, et qui demeure adjoint au nouveau chef, Angel Gobbo a félicité et remercié les sapeurs-pompiers auzanais pour le travail qu’ils fournissent sur une intervention:

 » Depuis 2014, je le dis  et je le répète, je souhaite à tous les chefs de Centres d’avoir un effectif comme le mien. Les cadres Ophélie, Dominique, Denis, Franck, Jean-Pierre, Nicolas sont irréprochables dans leurs engagements et leur management. La maîtrise qu’ils ont sur intervention favorise la transmission du savoir et du savoir être. Merci à vous six pour votre implication et votre soutien permanent. » 

Angel Gobbo , a évidemment remercié les sapeurs-pompiers  pour leur travail :

« C’est très rassurant pour un chef d’agrès de partir avec un équipage serein et qui maîtrise parfaitement son sujet . Vous avez toute ma confiance et mon respect. » l

Le lieutenant a ensuite remercié les employeurs partenaires qui permettent à leurs salariés sapeurs-pompiers volontaires  d’intervenir ou de se former sur le temps de travail.

Avant de donner la parole aux personnalités, Angel Gobbo s’est adressé au nouveau chef de centre  Denis Monclin :

«  Cette fonction de chef de centre, tu vas l’assumer , tu vas l’assurer sans aucune encombre car tu es un cadre reconnu et très apprécié de notre centre de secours. Tu es un sous-officier au caractère fort et au comportement exemplaire ce qui fera de toi un chef respecté. »

Angel Gobbo a terminé son intervention en ayant une pensée particulière pour les anciens qui sont décédés  ces deux dernières années, notamment Pierrot Lalanne, Marcel Pagliarini, Albert Doppler, et aussi pour l’ancien maire délégué Patrick Batmale.

Philippe Beyries, maire de la commune a remercié le lieutenant Angel Gobbo, pour son engagement durant de nombreuses années, ainsi que les sapeurs-pompiers auzanais:

 » Je vous remercie pour votre présence et pour assurer ainsi ce service de proximité  auprès de la population.  Vous êtes appréciés par la population et les élus. Angel, tu as été formidable en tant que chef et merci à Denis qui a accepté de prendre la relève… »

Bernard Gendre, président du conseil d’administration du Sdis32 et vice-président du Conseil Départemental du Gers  a vivement félicité le centre de secours :

« Un centre bien tenu, un centre exemplaire. »

Véronique Moreau, sous-préfète de Condom a, elle aussi, remercié les sapeur-pompiers pour leur engagement, ainsi que leur famille et également les employeurs.

Les pompiers ont été honorés et ont fêté la Sainte Barbe

Créé par le 17 jan 2024 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, sapeur-pompier, tradition

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0084 (1)

La grande famille des sapeurs-pompiers s’est réunie au centre d’incendie et de secours de Cazaubon avec Philippe Dupouy, président du conseil départemental ; des maires du secteur ;  du capitaine Hervé Gaüzeres, adjoint au chef du Groupement Nord et représentant le colonel Jean-Louis Ferres, directeur du SDIS 32 ;   du lieutenant Philippe Planté, adjoint au chef de la Compagnie Armagnac ;  et du lieutenant Loïc Chanavat, de l’Union départementale, ainsi que du chef de brigade de Gendarmerie.

Les pompiers d’acte, les retraités des sapeur-pompiers et les membres de leur  famille étaient réunis pour fêter la Sainte Barbe.

Remise de grade

La remise des galons s’est déroulée devant la caserne. Ont été élevés au grade de capitaine honoraire, René Santalucia ; de sergents honoraires Bernard Borgela, ainsi  qu’Yves Dubédat.

Ont été promus sergents Philippe Marciano et Michael Strina ; caporal Quentin Daulieu. Ils sont devenus 1er classe : Tony Vieira, Antoine Quinio, Elsa Lancuentre, Bastien Dorbessan et Sarah Banchelin Roy.

Les interventions

Delphine Bréant, lieutenant et cheffe du centre a ensuite rappelé que le centre a réalisé 396 interventions en 2023, face à 252 en 2022, soit une hausse de 57%. Ces interventions se répartissent ainsi : 28 incendies, 44 opérations diverses et 295 secours à personnes.

Les sapeurs-pompiers volontaires de Cazaubon

 Le  centre fonctionne avec  28 sapeurs-pompiers volontaires, dont deux officiers, cinq sous-officiers et 21 hommes de rang. Trois personnes sont en double affectation. Parmi l’effectif se trouvent huit femmes dont deux infirmières sapeurs-pompiers et depuis le mois d’août, le centre a accueilli dix recrues.

Départs à la retraite

Le lieutenant a précisé :

« Trois sapeurs-pompiers sont partis  pour une retraite bien méritée après de nombreuses années de service. Ils ont su apporter la sagesse et l’expérience  à la caserne   mais aussi au sein des services techniques de la commune de Cazaubon. Il s’agit du capitaine honoraire René Santalucia et des sergents honoraires Daniel  Borgela et Yves Dubédat. »

  Delphine Bréant a eu une pensée pour l’ancien chef du centre de Cazaubon, Claude Louge, qui a passé 19 ans de commandement et 26 ans d’engagement. .

Après avoir adressé ses remerciements au   maire de Cazaubon et à sa municipalité, l’ensemble des maires du secteur, aux employeurs conventionnés, Delphine Bréant a remercié tous les sapeurs-pompiers pour leur implication, leur état d’esprit, leur dévouement, ainsi que pour leurs heures de disponibilité nécessaires aux nombreuses interventions et aux formations suivies.

  Isabelle Tintané, maire de Cazaubon, a rappelé que pour Delphine Bréant le défi était grand mais qu’elle n’a jamais douté de ses capacités à le relever : « Tu as su impulser une nouvelle dynamique et créer une nouvelle cohésion et c’est une réussite.

Cette réussite est le fruit de l’équipe qui t’accompagne tout d’abord ton adjoint Philippe Marciano, ainsi que l’ensemble du corps des sapeurs-pompiers, femmes et hommes qui sont ici présents. Je dirais même que c’est aussi grâce à ce petit groupe d’entre vous, qui avez cru en ce centre et qui vous êtes battus pour aller chercher de nouveaux sapeurs-pompiers volontaires, mais aussi et surtout faire revenir certains qui s’étaient mis en retraite. Tous ces éléments, toutes vos actions font que le centre fonctionne pleinement avec un bel effectif.»

Après ses remerciement adressés en son nom et au nom des maires du secteur d’interventions, Isabelle Tintané  a remis la médaille de la ville de Cazaubon à René Santalucia pour son dévouement auprès des cazaubonnaises et cazaubonnais.

DSC_0125DSC_0130DSC_0138

La Sainte-Barbe a été fêtée

Créé par le 25 déc 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, fête, gers, infos, mairie, sapeur-pompier, solidarité

EAUZE

DSC_0129 (2)

En ce mois de décembre, les sapeurs-pompiers se sont réunis au  Centre d’incendie et de secours d’Eauze, pour fêter leur sainte patronne Sainte-Barbe.

Le Lieutenant et chef du Centre, Pascal Roblique, lors de son discours  a précisé :

« Ce Centre de secours est ce qu’il est aujourd’hui grâce au travail d’une équipe de 13 femmes et de 26 hommes dévoués et engagés au service de la population. »

Il a exprimé sa reconnaissance à son adjoint Johnny Mendez, le remerciant pour son soutien.

Après avoir abordé les interventions de l’année 2023 qui furent 650, en précisant les deux feux de maisons, les interventions de renforts feux de forêts et lors des évènement climatiques, ainsi que les nombreuses heures de formations  afin de maintenir le bon niveau des sapeurs-pompiers élusates, le  lieutenant  a précisé  que l’an dernier le Centre avait mis en place un groupe de travail pour le recrutement.

Pascal Roblique a présenté les huit  recrues en précisant que deux autres dossiers sont en cours.

Le départ à la retraite des caporaux chef Philippe Manchado et Christian Carbonnaux, a été signalé, puis le chef du Centre  a remercié les anciens sapeurs-pompiers, les jeunes de la section JSP, l’amicale  pour leur  sérieuse implication et dévouement au service du Centre, ainsi que tous les employeurs publics et privés qui libèrent leurs personnels sapeurs-pompiers volontaires :

«  Six conventions employeurs ont été signées cette année. Sans tous ces employeurs il nous serait impossible d’assurer un service à la population. Nous devons continuer de trouver du personnel disponible en journée. Le chantier de 2024 sera tout de même une campagne de recrutement. »

Les  récipiendaires sont les suivants :  Philippe Manchado (médaille d’honneur échelon d’or), Marie-Laure Mendez-Colome  (médaille échelon argent), Médaille d’honneur bronze à Emma Daubas, Thibaut D’Andrea, Axel Vanderhaegen.  Loîc Lemonnier est adjudant-chef, Nicolas Picharles sergent, Marine Cazzola caporal, Sergents honoraires Philippe Manchado et Christian Carbonnaux.

Accidentologie en hausse dans le Gers

Créé par le 11 oct 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, gers, infos, sapeur-pompier

GERS

IMG_5771

Communiqué de la Préfecture

Contrôle routier

 

Samedi 7 octobre à partir de 11 heures, à Dému, en présence de Mme la directrice de cabinet, a eu lieu un contrôle routier sur la RN 124.

Suite à ce contrôle routier, voici les chiffres des contrôles effectués ce week-end par la gendarmerie :

  • Total infractions: 29
  • Rétentions permis de conduire: 13
  • Immobilisations: 12
  • Infractions graves génératrices d’accident: 15
  • Vitesses: 8
  • Nombre d’opérations de contrôle vitesse: 15
  • Nombre de dépistages alcoolémies: 178
  • Infractions alcoolémie: 1
  • Dont délits: 0
  • Nombre de dépistages stupéfiants: 21
  • Infractions stupéfiants: 1
  • Conduites sans permis: 1

Sécurité routière | Accidentologie en hausse dans le Gers : vigilance sur la route !

Suite aux accidents graves qui se sont déroulés ces derniers jours, l’évolution de l’accidentalité sur le département s’est fortement dégradée avec à la date du 5 octobre 2023 + 3 tués (12 au total) et + 24 % de blessés hospitalisés (71) par rapport à la moyenne des 3 dernières années sur la même période.

  • Concernant la mortalité routière :

10 accidents corporels mortels depuis le début de l’année, (Montréal, Urdens, Villecomtal, Manciet, Bézéril, Montaut-les-Créneaux, Mirande, Auch, Sarragachies, Castelnau-Barbarens) avec 11 tués.

  • Concernant ces 10 accidents mortels :

4 conducteurs étaient alcoolisés dont 1 positif aux stupéfiants.
4 avec obstacles, facteur aggravant : arbre et fossé.
1 des conducteurs tués n’avait pas sa ceinture.
Les 11 victimes étaient âgées de 30 à 92 ans.

  • Concernant les usagers vulnérables (42 accidents soit 43 % des accidents corporels) :

7 accidents avec piétons (1 tué, 3 blessés hospitalisés)
1 accident avec EDPM (1 blessé hospitalisé)
8 accidents avec cyclistes (3 blessés hospitalisés)
26 accidents avec 2RM – 16 motos + 10 cyclomoteurs (15 blessés hospitalisés)

  • Localisation des accidents corporels depuis le premier janvier de cette année :

37 accidents en agglomération, 1 tué, 41 blessés dont 19 hospitalisés
60 accidents hors agglomération, 10 tués, 79 blessés dont 52 hospitalisé

  • Suspension de permis

Si l’on peut noter une baisse significative des retraits pour excès de vitesse (232 en 2023 contre 379 en 2022), le nombre de retraits pour consommation d’alcool reste presque inchangé (240 en 2022 contre 243 en 2023) et celui pour consommation de stupéfiants est en hausse : 221 en 2023 contre 198 en 2022.

  • Des contrôles renforcés

Le préfet rappelle que les forces de l’ordre restent pleinement mobilisées pour lutter contre les comportements à risque au volant. Ainsi, les opérations de contrôles vont s’intensifier sur le département, notamment durant toute la période des vacances de la Toussaint et aucune tolérance ne sera accordée aux conducteurs dangereux.

  • Les causes de mortalité sur les routes
    • Alcool et vitesse

Chaque année, plus de 1 000 personnes perdent la vie sur les routes françaises dans des accidents dont l’une des causes est la consommation excessive d’alcool. Dans le Gers, depuis le début de l’année, le facteur alcool était présent dans 37 % des accidents mortels.

L’alcool influe sur le comportement du conducteur, sans que ce dernier en prenne réellement conscience. L’alcool altère toutes les capacités nécessaires à la conduite (concentration, lucidité, réactions…). L’estimation des distances est faussée. Le champ de vision se réduit, altérant la perception latérale des objets. Le temps de réaction augmente considérablement. La sensibilité à l’éblouissement est plus importante.

Chaque verre consommé fait en moyenne monter le taux d’alcool de 0,25 g d’alcool par litre de sang.

La vitesse est à la fois un facteur déclencheur de l’accident, mais aussi un facteur aggravant. Plus la vitesse augmente, plus le champ est réduit. À grande vitesse, il se limite à une vision centrale de la route. Rouler vite fatigue, obligeant le conducteur à traiter un grand nombre d’informations dans un minimum de temps et à adapter en permanence sa vision. La vitesse induit un stress qui entraîne fatigue et perte de vigilance, deux facteurs importants d’accident.

    • Le défaut d’attention et la perte de vigilance au volant sont à l’origine de nombreux accidents de la route.

Le défaut d’attention correspond à une perte momentanée du contrôle de l’activité du conducteur car ses capacités de détection des évènements de la circulation et de réaction aux incidents sont amoindries. Il peut s’agir d’une distraction motrice (régler la climatisation), d’une distraction cognitive (discussion animée avec un passager), d’une inattention liée à une préoccupation de l’esprit. Il se traduit notamment par un retard dans la prise de décision et dans un allongement significatif de la distance de réaction.

Parmi les situations de conduite ayant mis en avant ces dernières années la perte de vigilance est apparu l’usage du téléphone au volant (manipulation, consultation). Le fait de placer dans le champ de vision du conducteur d’un véhicule en circulation un appareil en fonctionnement doté d’un écran et ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation est interdit.

Au final, le Gers possède, de par sa géographie et son histoire, un réseau routier rural qui demande une attention particulière au volant (peu de 2 × 2 voies, relief, obstacles latéraux, une majorité de routes étroites et sinueuses…) et une adaptation de la vitesse au profil de la route utilisée.

 

Incendie d’un engin de chantier du Conseil départemental à Auch

Créé par le 05 oct 2023 | Dans : actualité, gers, infos, sapeur-pompier

GERS

Conseil départemental du Gers

Aux alentours de 19 h 45 ce jeudi 5 octobre, un incendie s’est déclaré sur un engin de chantier, stationné dans l’enceinte des ateliers du Conseil départemental, rue Jean de la Fontaine à Auch.

 Un important panache de fumée était visible aux alentours.

 Très rapidement, les sapeurs-pompiers sont intervenus sur les lieux afin de circonscrire le sinistre, un rouleau compresseur de 26 tonnes victime d’un court-circuit.

 Sur place, les équipes du SDIS 32 ont rapidement écarté les risques. En effet, des bouteilles de gaz et une station essence se trouvaient à proximité du feu.

 Aucun dégât batimentaire et aucune victime humaine ne sont à déplorer.

 Le Mot du Président

 « Je salue la réactivité des secours et des agents du Département ayant permis l’accès rapide sur site, évitant surement d’importants dégâts. » – Philippe Dupouy, Président du Département.

 

 

Incendie du restaurant « La Cantine »

Créé par le 04 oct 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, sapeur-pompier

 EAUZE

C’est aux alentours de 21 heures que le feu s’est déclaré au restaurant «  La cantine »  à Eauze.

Ce restaurant est situé à l’angle du boulevard du Général Ballon et de la rue Pourtic, face à la place du marché.

Afin d’empêcher la propagation de l’incendie aux habitations voisines, le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) a mobilisé six centres de secours représentant environ 45 sapeurs-pompiers.

Lutte contre les feux de forêt

Créé par le 24 août 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, gers, infos, politique, sapeur-pompier

GERS

Communiqué de la préfecture

SÉCURITÉ

Lutte contre les feux de forêt : des moyens supplémentaires pour le Gers

Gérald Darmanin annonce que 1 484 500 euros supplémentaires seront alloués à la lutte contre les feux de forêt dans le département du Gers.

La saison des feux de forêts 2022 a démontré que l’ensemble du territoire national pouvait être touché par des feux d’une très grande intensité. Pour faire face aux conséquences du changement climatique et à l’évolution des incendies, le Président de la République a annoncé, le 28 octobre 2022, la mise à disposition des services d’incendie et de secours, d’un fonds de 150 millions d’euros dans le cadre des pactes capacitaires.

Ce dispositif a pour vocation de permettre l’acquisition de moyens de lutte contre les feux de forêt ou de détection des départs de feu. Ce sont plus de 1100 véhicules de lutte contre les feux de forêts qui vont être acquis au plan national, avec ce fond de soutien.

Pour permettre une attribution équitable de ces fonds, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer a mis en place une procédure de concertation de l’ensemble des présidents de département. Ainsi tous les départements qui ont souhaité réaliser un effort d’investissement vont pouvoir bénéficier d’un taux d’aide de minimum 50 % des investissements.

Au regard des investissements demandés, le service départemental d’incendie et de secours du Gers va bénéficier d’une subvention de 1 484 500 euros, ce qui permettra l’achat de 10 véhicules de lutte contre les feux de forêt.

Bal des Pompiers

Créé par le 08 juil 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, sapeur-pompier

EAUZE

Jeudi 13 juillet à partir de 21 heures et jusqu’à 4 heures, à la  halle au gras , place Belle Marie, les pompiers organisent un bal  (l’entrée est libre). Les organisateurs se réservent le droit d’entrée.

12345...9

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...