travaux

Articles archivés

Développement de la base de loisirs

Créé par le 28 juil 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, fête, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, politique, sport, travaux

 CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

DSC_0082

Mercredi après-midi, Philippe Beyries, maire de la commune s’est rendu à la piscine municipale pour rencontrer le personnel.

Il tenait à s’entretenir avec ses employés sur les conditions particulières, ainsi que sur les difficultés qu’ils rencontraient,  notamment au sujet du Pass sanitaire.

L’employée de l’accueil a précisé :

« Ce matin, sur la vingtaine d’adultes qui s’est présentée, 13 personnes avaient le Pass sanitaire, 6 ont accepté de se faire tester par l’infirmière présente, et une seule est repartie. La très grande majorité des personnes joue le jeu et est en règle.  »

Philippe Martin, président du Conseil départemental a exprimé à Philippe Beyries que sa présence et son soutien au personnel dans ce contexte difficile, était une très bonne initiative.

Le maire a profité de l’occasion pour rappeler aux personnes présentes, les importants travaux réalisés à la piscine qui est maintenant chauffée.

Sébastien, l’agent des services techniques qui s’occupe de la piscine, de la maintenance et de son entretien,   a donné en détails, les explications suivantes :

« Déjà, en 2003, les deux bassins avaient bénéficié de travaux, notamment les plages et la filtration. Cette fois-ci, les travaux ont consisté à la réfection des plages, à l’étanchéité des bassins et à chauffer l’eau de la piscine.  Deux grosses pompes à chaleur  fonctionnent. Elles s’enclenchent à minuit et fonctionnent jusqu’à 8 heures. La température de l’eau est maintenue entre 28, 29 à 30°, selon le temps. »

Le maire a ensuite présenté les futures améliorations et travaux qui seront réalisés à la base de loisirs pour 2022. Une nouvelle entrée, plus adaptée, sera achevée. Les parkings seront refaits et agrandis, de nouveaux terrains de sports sont prévus, notamment pour la pétanque et les quilles, et un club house sera construit pour le tennis club.   

La salle communale a été inaugurée

Créé par le 21 juil 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, travaux

CASTEX D’ARMAGNAC

DSC_0078

Dimanche matin, Christian Dupouy, maire de Castex d’Armagnac, entouré de ses conseillers municipaux et en présence de Muriel Abadie, vice-présidente du conseil régional, d’Isabelle Tintané et Vincent Gouanelle, conseillers départementaux et de Delphine Bréant adjointe au chef des pompiers de Cazaubon, a inauguré la salle communale.

Lors de son discours, le maire a rappelé l’importance de cette inauguration :

 » Ce n’est pas tous les jours qu’on inaugure une salle communale dans une petite commune.  Dans le parcours d’un élu local, c’est un événement important qui n’arrive qu’une fois, à moins d’avoir une longévité exceptionnelle. C’est donc ensemble que nous allons découvrir et prendre possession de ces nouveaux locaux. Mais l’inauguration de ce bâtiment n’est pas seulement un temps symbolique, c’est avant tout un événement marquant pour notre commune, ses associations et ses habitants. Cette réalisation découle d’une volonté commune des élus et des associations, notamment le foyer rural, la société de chasse et les Amis des églises de Castex-Saint-Canne. Au bout du compte, notre objectif à travers cet ouvrage est de rendre plus facile l’organisation des événements festifs. J’invite donc tous les présidents et membres des associations à s’approprier ce bâtiment et par les activités et les animations à faire vivre ce lieu de rencontre. Je sais pouvoir compter sur vous tous.  »

Après avoir rappelé que les travaux de cette tranche ont commencé au mois d’octobre 2019 pour se terminer au mois de septembre 2020, le maire a précisé les entreprise qui avaient réalisé ces travaux et évidemment les a remercié pour leur travail de qualité, ainsi que l’architecte qui a su garder le style traditionnel de cette salle.

Le maire a ensuite apporté les précisions suivantes :

«   Notre commune s’étend sur 1 238 ha dont  706 de terres agricoles, 112 ha de vignes et 420 ha de bois pour une population de 116 habitants.  »

Christian Dupouy a fait l’historique des travaux :

«  En 1993 cette salle a été aménagée avec 115m2 plus la cuisine, les vestiaires et un WC. En 2003, nous avons construit la salle des jeunes avec la maison du temps libre 27m2 ; En 2012, a eu lieu la construction d’un local de rangement. En 2019-2020, nous avons donc réalisé  l’agrandissement de 60 m2 plus les sanitaires pour personne à mobilité réduite, et c’est ainsi que nous avons fait un seul bâtiment  de 205 m2. Nous pouvons accueillir actuellement 205 personnes. « 

Le maire a annoncé le coût des travaux pour cette dernière partie  qui s’élève à 125 700 euros HT, puis il a précisé les aides reçues  dont 20% de dotation équipement territoire ruraux (DETR) soit 25 138 euros, 27% de la Région soit 34 325 euros (subvention relative aux travaux d’extension de l’espace associatif dans le cadre du contrat territorial  du PETR Pays d’Armagnac),  9 154 euros de dotation départementale rural du conseil départemental, soit un total de 56% de subvention pour un montant de 68 617 euros. Un prêt bancaire de 25 000 euros sur 10 ans a été réalisé et accordé. La commune a autofinancé 32 100 euros sur ses fonds propres.

Après avoir remercié l’État, la Région et le département, le maire a donné la parole à Isabelle Tintané :

 » C’est pour nous un grand plaisir  de vous accompagner dans cette inauguration  avec Vincent Gouanelle. C’est un grand et très beau projet. En cette période difficile, nous ne pouvons que vous féliciter  d’avoir osé  et d’être allé de l’avant…  »

Avant de couper le ruban Muriel Abadie a exprimé qu’elle était ravie d’être là, et de représenter Carole Delga :

« J’avais à cœur  d’être avec vous, élus et habitants de Castex. Pour une petite commune c’était un gros challenge  d’investir avec le seul intérêt de permettre à la population de se retrouver  et ainsi de faire vivre le village. Vous pouvez compter sur Carole Delga et le groupe d’élus du département. »  

Le Domaine de Laguironde ouvre ses portes au public

Créé par le 09 juin 2021 | Dans : agenda, agriculture, com com landes armagnac, économie, gers, infos, landes, les sorties, tourisme, travaux

PARLEBOSCQ

IMG_6404

Philippe Garros, accueille  le public sur son Domaine de Laguironde à Parleboscq , les jeudis après-midi à partir de 16 heures ou sur rendez-vous.

Les personnes sont conviées à se rendre au Domaine, où Philippe Garros leur réveillera les papilles en leur faisant découvrir ses spécialités dans une ambiance conviviale.

Le public découvrira Folie Gasconne (blanche et rouge), le Bas Armagnac  millésimé, les ligueurs et apéritifs de kiwi, ainsi que ses fameuses conserves de canard préparées de façon artisanale suivant les coutumes locales : Foie gras, confit, magrets fourrés, cassoulets, gésiers, cous farcis…

Tous les mercredis matin, Philippe Garros est installé au marché  de Barbotan les Thermes, sous le porche de l’église.

Philippe propose aussi la pêche et la promenade dans les bois et vergers.

Pour contacter Philippe Garros, s’adresser au 06 86 70 05 31 ou mail : p.garros@free.fr

Site Internet : laguironde.free.fr   

Été jeunes

Créé par le 12 mai 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, politique, service social, solidarité, sport, travaux

GRAND ARMAGNAC

IMG_4444

Pour cette saison 2021, la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA) a apporté des changements dans l’organisation de l’Été jeunes.

Jusqu’à maintenant, il y avait une session au mois de juillet et une autre au mois d’août. Cette année, il n’y aura qu’une seule session  qui réunira 24 jeunes.

La session débutera lundi 9 août et durera jusqu’au  vendredi 20 août.

Le champ des interventions sera défini sur tout le territoire.

Pour les adolescents de 14 à 17 ans, le principe de l’Été jeunes reste le même que les années précédentes.

Les adolescents participeront à de petits chantiers sur les communes de la CCGA, et apprendront un engagement citoyen en rendant ainsi des services. Ils participeront aussi à des animations de prévention, ainsi qu’à des activités physiques et sportives.

En complément, ils connaîtront de bons moments de partage, le tout encadré par des animateurs professionnels employés par la CCGA.

L’engagement   des adolescents  sera valorisé par des compensations sous différentes formes.

La réalisation de l’opération « Été jeunes »  se fera dans le strict respect des conditions sanitaires en vigueur.

Les parents des adolescents peuvent obtenir des informations complémentaires, ainsi que les renseignements utiles pour les inscriptions auprès de la CCGA, 14 allée Julien Laudet 32 800 Eauze ou au 05 62 08 78 22 ou accueil-cazado@grand-armagnac.fr ou accueil-paj@grand-armagnac.fr  

Un appel aux dons pour sauver l’église de Béziey

Créé par le 27 avr 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, patrimoine, tourisme, travaux

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_5745

Une convention a été signée, samedi matin, entre la Fondation du patrimoine, représentée par Christophe Jankowiak, Philippe Beyries, maire de la commune, et Anne-Claire Stryszyk, présidente de l’association de sauvegarde de l’église de Béziey. 

À cette occasion, étaient présents Virginie  Busipelli-Beyries, conseillère municipale (commission des associations), Guy Vaysse vice-président de l’association de sauvegarde de l’église de Béziey,  et Karine André secrétaire de cette association.

Anne-Claire Stryszyk a retracé brièvement l’historique de l’église de Béziey qui est à l’origine un édifice roman du XIIe siècle. Suite à la destruction d’une partie de l’édifice au XVe siècle par les anglais, durant la guerre de Cent ans, l’église a été restaurée en style gothique. L’église est également réputée pour sa source miraculeuse qui aurait le don de guérir les yeux. C’est à cette source que l’église doit son nom. En effet « Béziey » est un dérivé du terme « yeux » en patois :

« C’est le monument le plus ancien de la commune. Malheureusement, l’humidité due à l’absence d’assainissement et la présence d’eau souterraine, ainsi que la non-étanchéité de la toiture, affaiblissent l’édifice autant par le sol que par le plafond. Le projet de restauration permettra à cette église, témoin d’une longue histoire, de nous survivre et de pouvoir accueillir des projets touristiques, religieux et culturels.  Évidemment, la commune de Castelnau-d’Auzan-Labarrère et l’association de sauvegarde de l’église de Béziey espèrent  que les personnes et entreprises seront nombreuses à se mobiliser,  et à faire un don  pour aider à la restauration de cette église et ainsi faire perdurer ce précieux témoin historique. »

Le montant des travaux est 349 037, 67 euros. L’objectif  de la collecte que veut atteindre l’association est de 66 259, 42 euros.

Christophe Jankowiak a rappelé  que la Fondation du patrimoine  sauve chaque année plus de 2 000 monuments, églises, théâtres, moulins, musées…, et qu’elle est reconnue d’utilité publique.  

 Une souscription est donc lancée  avec  évidemment des avantages fiscaux accordés aux donateurs : « Pour les entreprises, le don ouvre droit à une réduction de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60 % du don et dans la limite de  5% du  chiffre d’affaires (HT).  Pour les particuliers, leur don ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 % du don dans la limite de 20 % du revenu imposable.  D’autres avantages fiscaux sont proposés pour l’impôt sur la fortune immobilière à hauteur de 75 % du don.

Les personnes qui souhaitent faire un don, peuvent le faire par Internet à l’adresse fondation patrimoine : www.fondation-patrimoine. org/75 890. Les personnes peuvent télécharger leur reçu fiscal directement sur leur compte donateur.  Les donateurs peuvent aussi faire un chèque à l’ordre de la Fondation du patrimoine « l’église Saint-Jean Baptiste de Béziey », accompagné du bon de souscription. Un reçu fiscal leur sera retourné.

Le chèque  avec le bon de souscription doivent être adressés à la Fondation du patrimoine, délégation Occitanie Pyrénées 11 boulevard des Recollets.  6b CS 97802 Toulouse Cedex 4.

Pour  des renseignements complémentaires, les personnes peuvent s’adresser à la mairie de Castelnau-d’Auzan- Labarrère  1 place de la mairie 32 440 Castelnau d’Auzan-Labarrère  ou 05 62 29 23 43 ou mairie.castelnaudauzan@wanadoo.fr.

Ou à l’association de sauvegarde de l’église de Béziey 1 place de la mairie 32 440 Castelnau-d’Auzan-Labarrère ou 06 84 20 78 58 ou anne.grandarmagnac@gmail.com  

Christophe Loubere succède à Jacques Larrieu

Créé par le 26 avr 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, patrimoine, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5700

Le charpentier Jacques Larrieu après 42 ans dans le métier, a pris sa retraite  et vient de passer le relais à son ouvrier Christophe Loubere.

Jeudi, en début d’après-midi, à l’atelier, Jacques Larrieu a rapidement refait l’historique de cette entreprise de charpente qui a été fondée en 1933 par le charpentier Camille Lier. Son fils, Bernard Lier, charpentier à son tour, a pris le relais de son père à la tête de cette entreprise :

« Après 25 ans en tant qu’ouvrier charpentier, j’ai prolongé cette entreprise en devenant le nouveau patron. Une entreprise qui, depuis sa création, a toujours bien marché, et c’est avec plaisir et confiance  que je la laisse avec la clientèle, à l’ouvrier charpentier Christophe Loubere.  La clientèle locale le connait bien puisqu’il a été mon ouvrier durant onze ans. Il a déjà un bon carnet  de commandes avec des chantiers très intéressants. »

Jacques Larrieu durant sa retraite compte  s’investir davantage dans ses sports favoris, notamment le tennis, la pétanque, et compte en profiter pour réaliser chez lui,  de nombreux travaux d’entretien. Il profite de l’occasion pour remercier tous les clients qu’il a rencontrés.

 Christophe Loubere, jeune père de 39 ans, a deux enfants. Il est domicilié à Betbezer d’Armagnac. Christophe Loubere  avec son professionnalisme continue dans la lignée de ses prédécesseurs. Il veut  à son tour, maintenir la bonne réputation de l’entreprise,  et, avec ses trois ouvriers, ils assureront tous  les travaux  de rénovation, ainsi  que la pose de charpentes neuves, la zinguerie et la pose de parquets.

L’établissement est situé au 1 rue du collège 32 150 Cazaubon.

Pour contacter l’entreprise, s’adresser au 05 62 09 50 95 ou au 06 17 91 87 52.  

Le maire s’exprime

Créé par le 23 avr 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, élection, gers, infos, mairie, politique, travaux

ESTANG

Le premier adjoint Alain Dupuy, le maire Christophe Rande et le  deuxième adjoint Joël Laburthe

Le premier adjoint Alain Dupuy, le maire Christophe Rande et le deuxième adjoint Joël Laburthe

 Le maire, Christophe Rande   a bien voulu s’exprimer auprès de la presse locale après avoir, en premier lieu, adressé un courrier aux estangoises et aux estangois. Il a tout d’abord  voulu s’exprimer au sujet de l’avenir de l’épicerie afin d’éclaircir les rumeurs qui circulent dans le village et les villages voisins du Gers et des Landes.

L’avenir de l’épicerie

Christophe Rande a tout d’abord refait l’historique du lieu qui, avec l’ancienne municipalité devait accueillir un multiservice. La personne qui s’était proposée n’a malheureusement pas été  suivie dans son projet  par la banque. L’ancienne municipalité a donc loué, pour un an, le local du cabanot à Richard Nadeau et Corinne Steinitz  qui ont ainsi déplacé leur épicerie.  Ce bail pour une durée d’un an  a été signé le 1er avril 2020.

En complément Christophe Rande a apporté les précisions suivantes :

« Comme la loi nous le permet, lors d’un  conseil municipal, les élus ont délibéré et  pris la décision de reconduire le bail dérogatoire d’un an  avec 10 voix pour et 5 contre et de s’opposer à la mise en place d’un bail 3 6 9. Mais il n’était pas question de priver la population de ce service de proximité  et de fermer cette épicerie à l’expiration du bail, et de mettre les commerçants à la porte.  Quand, après trois renouvellements du bail d’un an, on ne pourra plus le proposer, nous envisagerons un bail commercial 3 6 9.  Quant au bar associatif  qui selon certaines personnes devrait être installé au cabanot à la place de l’épicerie, c’est  une rumeur qui fait suite à des propos tenus par certaines personnes, qui avaient formulé cette hypothèse quand le local était inoccupé  et cela,  bien avant les élections. »

Suite aux inquiétudes des clients et  des commerçants, sachant que ces derniers souhaitent développer leur commerce et qu’avec un bail précaire d’un an, la banque risque de ne pas les accompagner financièrement dans leur projet, le maire  a conclu  en précisant qu’un conseil municipal sera réuni rapidement  pour débattre à ce sujet et au besoin rédiger un bail commercial 3 6 9.

Le maire a profité de l’occasion  pour faire le bilan  de ce début de mandat, comme  il l’a fait dans  son courrier adressé à la population :

Après avoir rappelé que les rumeurs et fausses informations qui circulent en ce moment ne grandissent pas leurs auteurs, Christophe Rande a précisé :

«   Notre feuille de route se poursuit et quelques éléments sont là pour en témoigner. Alors, quand je constate avec quelle méchanceté quelques individus dénigrent notre travail, je ne répondrai que ceci : nous avons obtenu, lors des élections municipales une large majorité et nous ferons ce pourquoi nous avons été élus. Dois-je leur rappeler que c’est des urnes que nous tirons notre légitimité et que la démocratie est encore d’actualité dans notre pays ?

Le projet de la maison médicale neuve a été retenu par une large majorité d’estangois, les travaux ont commencé le 19 avril et ils seront subventionnés à hauteur de 78%. »

Après avoir exprimé sa tristesse provoquée par le départ du médecin et précisé que la municipalité n’y est pour rien, Christophe Rande, inquiet pour ses administrés, avec ses adjoints et conseillers municipaux ont paré au plus pressé à s’adressant au docteur Joëlle Bortolaso qui accueille dans son cabinet à Monguilhem, dès à présent et sur rendez-vous, tous les estangois. De plus, à partir du 1er juillet, elle les accueillera à Estang 1 avenue Saint-Martial :

« Bien évidemment nous sommes toujours en recherche de médecins, et travaillons sur plusieurs pistes y compris avec le Conseil départemental du Gers. »

Parmi les chantiers  que  la nouvelle municipalité a ouverts,  il y a eu la construction des toilettes publiques, ainsi que celle du local de pétanque situé sur le parking de l’église.    

Une nouvelle couturière sur la commune

Créé par le 13 avr 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, gers, infos, Lot et Garonne, mairie, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5658

Véronique Druillet, couturière à Castelnau d’Auzan-Labarrère, vient d’ouvrir un nouveau point d’accueil et de couture à Cazaubon, place Alban Dulhoste, face aux arènes et à  l’emplacement de l’ancienne couturière.

La couturière loue le local qui appartient à la mairie cazaubonnaise.

Véronique Druillet  est artisane d’art diplômée,  reconnue par un jury de professionnels. Elle a pu ainsi bénéficier d’une subvention de la Région  pour l’acquisition d’une machine dont elle avait sérieusement besoin pour effectuer certains ouvrages de couture.

Elle effectue tous les travaux de couture, rideaux, coussins, nappes, sacs…, pose d’œillets sertis, couture de tissus épais, ainsi que les retouches nécessaires aux vêtements, broderie à la machine, et vente de tissu d’ameublement, notamment voilage… Au besoin, pour la pose des rideaux et tentures, elle fournit les rails ou les barres  de voilage, et peut les poser.

Grâce à ses machines, elle peut réaliser des travaux de couture sur du skaï, des  couvertures de chevaux…

Véronique Druillet a réalisé les 25 rideaux de trois mètres sur trois, avec du tissu non feu, qui servent de séparation à la salle polyvalente de Castelnau d’Auzan-Labarrère.  

Ses compétences professionnelles lui permettent aussi de dispenser des cours de couture (seulement sur inscription).

L’atelier  de Cazaubon est ouvert tous les mardis de 7 h 45 à 18 heures.

Les mercredis matins, la couturière est au marché de Sos, les vendredis matins au marché de Montréal du Gers, et les autres jours de la semaine, la clientèle peut la contacter à son atelier de Castelnau d’Auzan-Labarrère, 127 route de Peyronduguet ou au 06 76 67 63 01, par mail : druit32@orange.fr

Réfection de la couche de roulement de la RN 524

Créé par le 06 avr 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5317

Le chantier de réfection de la chaussée sur la commune de Cazaubon et qui était prévu du lundi 22 mars et qui devait durer jusqu’au lundi 31 mai, vient de débuter mardi 6 avril et se prolongera jusqu’au lundi 31 mai.

Ce chantier se déroulera de 21 heures à 6 heures, la circulation sera gérée par déviation et les restrictions seront levées en journée.

La DIR Sud-Ouest attire l’attention des automobilistes sur la nécessité de respecter la signalisation et les règles de prudence, afin d’assurer leur sécurité et celle des personnels travaillant sur le chantier.

Pour la gêne occasionnée par ces travaux, la DIR Sud-Ouest, invite les riverains et les usagers à la compréhension et les en remercie.  

Quel chantier!

Créé par le 26 mar 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes, travaux

GABARDAN

IMG_5320

Avec l’arrivée des beaux-jours, comme les hirondelles annoncent le printemps, les charpentiers sont joyeusement de sortie.

Certaines personnes sont réputées pour leur talent artistique, notamment les  peintres, les restaurateurs d’objets anciens, les musiciens,..,

D’autres, par leur métier méritent d’être reconnus comme  artistes : les créateurs et restaurateurs de maisons (charpentiers, maçons, plâtriers, menuisiers, électriciens, plombiers…), les métiers de bouche….

IMG_5453

Sur le chantier, leurs chants ou sifflements  s’unissent à celui des oiseaux, et pour ceux qui chantent faux mais qui  ont tout de même de la joie,  au meuglement des vaches.

Ceux qui ont de l’humour, égayent les chantiers, réjouissent leurs compagnons de travail ou les clients.    

Sur les chantiers, les virtuoses de la tronçonneuse, perceuse, truelle, tournevis, scie…, avec sérieux et applications contentent les clients qui constatent avec plaisir l’avancement du chantier et admirent la beauté du rendu final.

Ces artisans et ouvriers, demeurent bien utiles à tous. Quand  un jeune accepte de suivre un apprentissage, il est certain que les anciens apprécient que la relève soit assurée, notamment en milieu rural, car les commerces et les  artisans contribuent  à la richesse de la vie du village, et au bien-être de ceux qui y vivent.  

Sur le chantier de restauration de la toiture de cette maison de Sainte-Meille, les deux spécimens gabardan et saint-justinois, gagnent à être connus aussi bien au niveau du travail impeccable qu’ils réalisent, qu’au niveau des relations humaines qu’ils cultivent, et de leur humour.   

Voici entre autres les qualités que nous avons pu remarquer : expérimentés, qualifiés, exigeants, rigoureux, consciencieux, méticuleux, ingénieux, créatifs, souples, acrobates, robustes, prudents… Qualités que bien d’autres hommes et femmes travaillant discrètement au service de tous partagent, à part quelques exceptions évidemment comme toujours.

IMG_5510

Parfois, les clients font preuve de patience envers des  commerçants ou artisans pénibles. Mais à l’inverse,  nombreux sont ils ces travailleurs patients face à des clients désagréables, exigeants,  indélicats et même méprisants.

12345...7

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...