travaux

Articles archivés

Les travaux ont débuté place de la Fontaine

Créé par le 29 sept 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, travaux

GABARRET

IMG_4685

Depuis de nombreuses années, la place de la Fontaine se dégradait et évidemment  les riverains et gabardans souhaitaient  que des travaux de rénovation soient entrepris.

Stéphane Barlaud, maire de la commune, lors de sa précédente mandature, s’était engagé auprès de ses administrés, à mener à son terme cette rénovation si nécessaire.

Avec l’ouverture de cet important chantier, Stéphane Barlaud a profité de l’occasion pour apporter les précisions suivantes :

«   Pendant de longs mois, des études ont été menées avant l’exécution des travaux. De nombreux services y étaient associés tels que le service territorial de l’architecture et du patrimoine des Landes, le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement des Landes, un architecte DPLG, un cabinet VRD, un paysagiste concepteur, les concessionnaires réseaux… En parallèle a eu lieu une recherche de financement de la réhabilitation de la place qui sera assuré conjointement par les services de l’Etat (Préfecture : DETR) et le Conseil départemental des Landes. Les grandes lignes de l’aménagement consistent à créer : une double voirie, une cinquantaine de places de parking, une halle pouvant accueillir des manifestations et une fontaine. Un grand espace sera réservé aux piétons et des arbres seront plantés. Bien évidemment tous les réseaux enterrés seront soit rénovés, soit remplacés. Les eaux pluviales ainsi captées pourront à terme, être rejetées dans le milieu naturel. Ces travaux devraient durer jusqu’à fin 2020. La municipalité est consciente de la gêne occasionnée, mais ces travaux sont indispensables au vu de la très importante dégradation de cette place. »

Où en sont les travaux ?

Créé par le 11 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, tourisme, travaux

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_4212

Si les travaux à la piscine ont pris beaucoup de retard suite au Covid 19 et qu’elle n’ouvrira pas pour cette saison 2020, d’autres travaux sur la commune sont bien terminés, d’autres sont en cours et certains en bonne voie d’être achevés prochainement.

Philippe Beyries, maire de la commune  poursuit sa politique de développement dans l’intérêt évidemment de ses administrés, mais aussi  des vacanciers qui choisissent  ce coin gersois pour se détendre, se reposer  et apprécient sa commune, son camping municipal, sa base de loisirs avec son lac.

Parmi les travaux  en cours, il y a le  padel, juste à côté des courts de tennis qui viennent d’être entièrement refaits :

« Ce padel sera le premier du département du Gers.  Un jeu qui est très demandé.  Il n’est pas encore terminé, et déjà, de nombreuses personnes se renseignent  au sujet de son ouverture, ainsi que sur les réservations. Le padel est un sport de raquette dérivé du tennis qui connait un engouement avec de plus en plus de pratiquants et de licenciés. Ce projet des courts de tennis et du padel, a bénéficié de bonnes subventions. Ce projet s’inscrivait dans les grands travaux à la base de loisirs. Quand les travaux à la piscine seront terminés, Castelnau d’Auzan-Labarrère, sera la première piscine du Gers chauffée et à l’air libre. »

Le camping communal a obtenu sa deuxième étoile, ce qui est un plus pour les vacanciers et surement une nouvelle clientèle.

Au  sujet de l’éclairage public le maire a apporté les précisions suivantes :

«  L’Avenue de la République  brille de ses nouveaux lampadaires, et il ne reste plus qu’à l’entreprise d’enlever les fils et les poteaux. Au bout de 10 ans, toute la couronne centrale du   village est terminée avec un éclairage plus économique. Les projets continuent  à Auzan-Labarrère, notamment avec la maison des associations à Labarrère. Ces  travaux sont en voie de finition, il ne reste plus que les peintures. L’inauguration aura lieu prochainement.

  Avec la nouvelle équipe municipale de Castelnau d’Auzan-Labarrère, qui est déjà à pied d’œuvre, les projets d’investissements vont continuer durant l’année 2021. »   

Travaux de réfection sur la RN 21

Créé par le 30 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, travaux

GERS

Communiqué de la préfecture

La direction des routes nationales du Sud-Ouest (DIR Sud-Ouest) réalise des travaux de réfection de chaussée sur la RN 21 dans la traversée d’Auch entre le boulevard Sadi-Carnot et le giratoire de Beaulieu (route de Pavie).

Le chantier se déroule du 29 juin au 14 août, de nuit, de 21 heures  à 6 heures.

La circulation sera gérée par déviations locales et/ou alternat. Les restrictions seront levées en journée. Cependant, les marquages au sol de la signalisation se feront quelques jours après la réalisation d’un tronçon complet de la chaussée.

La direction des routes nationales du Sud-Ouest attire l’attention des automobilistes sur la nécessité de respecter la signalisation et les règles de prudence, afin d’assurer leur sécurité et celles des personnels travaillant sur le chantier.

Elle remercie les riverains et les usagers de leur compréhension pour la gêne occasionnée par ces travaux.

Des touche-à-tout

Créé par le 19 juin 2020 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne, travaux

ESCALANS-GABARRET

IMG_4115

Le cardan du gyrobroyeur

Tout a commencé par le cardan du .gyrobroyeur. Il était très attaché à son gyrobroyeur. Ils faisaient une bonne équipe. Ce jour là, j’ai constaté  son absence et le gyrobroyeur sans son compagnon est inutilisable.

Tout d’abord avec mon imagination et ne voulant pas y voir le mal, j’ai pensé qu’il avait rencontré une cardanne gabardanne et rêvait de se mettre en couple pour avoir de petits cardans.

Après avoir réalisé  que les cardans ne se font qu’en usine et à la chaîne, je me suis rendu à l’évidence, une personne a du croire que mon pré devant ma maison et séparé de la route par une haie, devait être une casse de  matériel agricole, libre-service et gratuit.  Ce personnage  est peut-être collectionneur de cardan ou il avait cassé le sien.

Maintenant, une chose est sûre, l’individu au C15 blanc en stationnement au carrefour,  sur le coup m’avait paru bizarre, le temps que j’arrive, le cardan et le C15 avaient disparu.

Le voleur a fait une bonne affaire et j’ai dû évidemment acheter un nouveau cardan. Merci à cette personne indélicate  qui réalise des économies sur le dos des autres.

IMG_4114

Un vérin séduisant

Suite à cette mésaventure, certainement de nuit,c ’est le vérin de la faucheuse qui  a tapé dans l’œil d’un autre touche à tout. Là, je n’ai rien vu, ni entendu. Quand j’ai voulu atteler tant bien que mal  la faucheuse au tracteur, le vérin s’est partagé en deux, et une partie est tombée à terre.

 Croyant que je venais de le casser,  j’ai appelé l’entreprise BusiPagri , située à la ZA Lamarraque 40310 Gabarret, et  Ludovic Busipelli est arrivé rapidement pour constater qu’une personne avait commencé à démonter le vérin, et pour une cause inconnue, l’a remonté, surement vite, en partie et  à l’envers. Il l’a même rafistolé  avec du fil de fer.

 L’apprenti mécanicien noctambule, devrait suivre des cours de mécanique  chez un bon garagiste ou  travailler de jour. Cette méthode permettrait aux propriétaires et à la gendarmerie de lui apprendre l’honnêteté.

Ces deux personnages, celui du cardan et celui du vérin,  sont surement pour les commerces de proximité et  si possible gratuits.

Solidarité avec les artisans et commerçants locaux 

IMG_4109

Depuis le déconfinement, les élus régionaux, départementaux, maires…,  invitent la population locale à soutenir les commerçants et artisans de leur territoire, en les faisant travailler en priorité. C’est aussi en cette période difficile, un témoignage de solidarité envers ceux qui ont décidé de rester proches de la population rurale. L’entreprise BusiPagri, située à Gabarret, en fait  partie.

Elle  est spécialisée dans la réparation de tracteurs, machines agricoles, ainsi que la vente de matériels neufs et d’occasion.

Elle  est fortement impliquée aussi dans la motoculture, notamment dans la  réparation de tondeuses à gazon, tronçonneuses, débroussailleuses, ainsi que dans la vente de machines neuves ou d’occasion pour l’entretien des parcs et jardins.

Bureau de BusiPagri : 05 58 44 90 97.

Travaux de réfection de chaussée sur la RN 21

Créé par le 25 mai 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, travaux

GERS

Communiqué de la Préfecture

Travaux de réfection de chaussée sur la RN 21 entre Saint-Maur et Miélan du 28 mai au 10 juillet 2020.

La direction des routes nationales (DIR Sud-Ouest) réalise des travaux de réfection de chaussée sur la RN 21 entre Saint-Maur et Miélan sur la section comprise entre le bas de la côte de Saint-Maur et le bourg de Miélan.

Le chantier se déroulera principalement en journée du 28 mai au 10 juillet 2020. La circulation sera gérée par alternat.

Une section réalisée dans le bourg de Miélan nécessitera une intervention d’une à deux nuits. Une déviation des poids-lourd par la RD 3 et la RD 16 (Tillac) sera mise en place. La déviation des véhicules légers se fera dans le bourg.

La direction des routes nationales du Sud-Ouest attire l’attention des automobilistes sur la nécessité de respecter la signalisation et les règles de prudence, afin d’assurer leur sécurité et celle des personnels travaillant sur le chantier.

Elle remercie les riverains et les usagers de leur compréhension pour la gêne occasionnée par ces travaux.

COVID-19 : Les professionnels s’engagent pour réaliser vos travaux en toute sécurité

Créé par le 21 mai 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, travaux

GERS

Communiqué de la Préfecture

Photo: Préfecture du Gers

Photo: Préfecture du Gers

Vous avez des travaux chez vous à l’arrêt et vous ne savez pas si vous pouvez les reprendre à cause de l’épidémie de covid-19 ?

Vous hésitez à envisager de nouveaux travaux dans le contexte actuel ?

L’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) a publié un guide de recommandations sanitaires qui a été validé par le Gouvernement et diffusé auprès de tous les professionnels de la construction et de la rénovation.

Ces spécialistes ont également à leur disposition les équipements nécessaires à la protection de leurs salariés.

Ce guide précise par ailleurs tous les gestes barrières qui doivent être appliqués aussi bien par vous que par les artisans, lorsque ces derniers sont amenés à intervenir à votre domicile :

 Se tenir à une distance d’au moins un mètre les uns des autres

Se laver les mains toutes les heures

 Porter un masque si présence d’une personne à risque dans votre domicile

Désinfecter régulièrement les surfaces de contact (poignées de portes, tables, comptoirs…)

Les professionnels du secteur se sont engagés : tout est mis en place pour garantir votre sécurité et leur sécurité.

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter dès maintenant votre artisan.

Consultez le Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction-Covid-19

RN 124 : le chantier de la déviation de Gimont, dans le Gers, redémarre le 14 mai

Créé par le 14 mai 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, santé, travaux

Communiqué du Préfet de Région Occitanie

Le chantier de la déviation de Gimont (10 km), sur la RN 124 dans le Gers, peut reprendre de manière progressive à compter du 14 mai. Cette reprise d’activités concerne tous les secteurs actuellement en travaux : ouvrages d’art et échangeur dans le secteur de la Gimone, ouvrage d’art et rétablissement du chemin de Giscaro, et terrassements de la section courante.

Ce chantier, co-financé au titre du contrat de plan État-Région Occitanie par l’État, la Région Occitanie et le département du Gers, était à l’arrêt depuis le 18 mars, suite à la décision des entreprises de suspendre leurs activités afin d’assurer la sécurité sanitaire de leurs salariés et de ceux de leurs sous-traitants et fournisseurs dans le contexte de propagation du coronavirus COVID-19.

L’objectif principal a été d’assurer la sécurité sanitaire des travailleurs mobilisés, dans le respect des préconisations du guide établi par l’Organisme Professionnel de Prévention dans le Bâtiment et les Travaux Publics le 2 avril 2020, et agréé par les pouvoirs publics. Aussi, un très important travail a été mené par l’ensemble des partenaires, maître d’ouvrage, maître d’oeuvre, coordonnateur de sécurité et entreprises, pour définir, sur ce grand chantier, des mesures sanitaires concrètes et adaptées, permettant le redémarrage du chantier en toute sécurité.

Des mesures très concrètes pour assurer la sécurité sanitaire des travailleurs

Pour ce chantier qui verra s’activer dans un premier temps plus de 50 compagnons répartis sur les différents secteurs en travaux, la priorité est le strict respect des gestes barrières et des mesures de distanciation physique, soit 1 mètre minimum entre chaque intervenant. Pour les postes de travail pour lesquels cette distance ne peut pas être assurée en permanence, le port du masque et de lunettes de protection est obligatoire.

 

Les 3 bases vie du chantier font également l’objet d’un traitement particulier : leur usage en est adapté pour limiter leur utilisation au strict nécessaire, et des dispositions sont prises pour que les locaux soient désinfectés après chaque usage. Les procédures de travail ont également été adaptées et les compagnons sont fournis en équipements de protection individuels adaptés (masques, gants, gel hydroalcoolique). Des points d’eau et du savon sont déployés sur le chantier.

Ce dispositif est animé, au sein de chaque entreprise, par un référent COVID-19, personne centrale de ce dispositif, qui rappelle quotidiennement les consignes aux compagnons pour leur bonne application.

C’est ainsi un troisième chantier d’aménagement du réseau routier national, sous maîtrise d’ouvrage de l’État, qui reprend cette semaine en Occitanie, après la déviation de Baraqueville et la Rocade Ouest de Mende. La reprise des autres opérations sur le réseau routier national qui était en travaux au moment de la crise sanitaire (élargissement du chantier du périphérique toulousain entre Rangueil et Lespinet, mur antibruit le long de la rocade d’Albi) est en préparation.

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, « salue le travail collectif de la DREAL Occitanie et de la DIR Sud-Ouest, qui assurent respectivement maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre, du coordonnateur de sécurité et protection de la santé, des différentes entreprises de travaux, de la Caisse régionale d’assurance maladie, de la DIRECCTE et de l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics. La parfaite coordination de leurs interventions ont permis une reprise de ce chantier stratégique pour la desserte des territoires en région Occitanie dans les meilleurs délais et en garantissant la sécurité sanitaire des personnels du chantier. »

À Toulouse le 14 mai

Reprise des travaux d’entretien des routes départementales

Créé par le 05 mai 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, travaux

GERS

Communiqué du Conseil départemental

Cette semaine marque la reprise des travaux en régie sur les routes départementales complexifiés par la mise en place de protocoles sanitaires spécifiques :

- la campagne de travaux de fauchage des routes départementales à compter du 5 mai

- la campagne annuelle de revêtement et de reprofilage des chaussées à compter du 25 mai

Si les agents des routes du Département n’ont cessé de sillonner le réseau routier gersois pour s’assurer de son bon état depuis le début du confinement, les travaux recommencent peu à peu en interne.

Les chantiers confiés aux entreprises reprennent également, assortis de nombreuses précautions établies par les entreprises prestataires.


La campagne de fauchage

Pour répondre aux enjeux de sécurité routière, les Services Locaux d’Aménagement (SLA) du Département vont réaliser le fauchage des accotements des 3550 kms de routes départementales dont ils ont la gestion durant les deux à trois prochaines semaines.

Dans le contexte de crise sanitaire que nous traversons, cette mission a nécessité une reprise partielle d’activité des agents du Service Parc Départemental de la Direction Départementale des Routes dès le 14 avril pour la préparation des moyens matériels.

Les accotements seront fauchés sur une largeur de 1.50 mètre sur le réseau principal et 1,20 mètre sur le reste du réseau. Ces largeurs seront augmentées aux abords des carrefours et dans les courbes afin de garantir une bonne visibilité aux usagers.

Pour mener à bien ces objectifs tout en respectant les contraintes liées à la crise du COVID-19, les services départementaux concernés maintiennent leur organisation spécifique en déployant 84 agents répartis sur 21 ateliers composés chacun d’un tracteur et d’un véhicule d’accompagnement, et mobilisés de 6h00 à 20h00.

Le revêtement des chaussées

La campagne annuelle de revêtement et de reprofilage des chaussées concerne pour l’année 2020, près de 400 km de portions de routes réparties sur l’ensemble du territoire départemental. Elle démarrera fin mai et s’achèvera fin septembre.

Les travaux consistent à répandre sur la chaussée des couches de bitume pour l’imperméabiliser et ensuite les recouvrir de gravillons afin d’assurer la rugosité de la couche de roulement.

Pendant les chantiers et les jours qui suivent, la plus grande prudence est de rigueur ; les gravillons volants ne peuvent être balayés qu’après plusieurs jours sauf à arracher toute la surface.

À la vue de la signalisation indiquant le chantier, il convient de bien respecter les limitations de vitesse et les règles de conduite prescrites. A défaut, l’automobiliste s’expose à des bris de vitres, mais aussi à des conséquences plus graves comme une sortie de route due à la perte de contrôle du véhicule.

Prudence et respect

Ces travaux qu’ils soient de fauchage ou d’amélioration de l’adhérence ont pour principal objectif la sécurité des usagers. Aussi, l’attention de ces mêmes usagers est appelée pour respecter la sécurité des agents mobilisés pour ces taches sur les routes départementales.

« Prudence et ralentissement lors de la rencontre des engins de travaux œuvrant pour l’entretien des chaussée et des dépendances vertes départementales »

COVID-19,suivi de l’activité du bâtiment et des travaux publics

Créé par le 16 avr 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, travaux

GERS

Communiqué de la préfecture

Installation du comité local de suivi de l’activité du bâtiment et des travaux publics dans le Gers

L’épidémie de COVID-19 que connaît notre pays depuis plusieurs semaines affecte l’ensemble de l’économie du BTP du Gers. Les mesures prises contre la propagation de ce virus ont conduit à un important ralentissement de l’activité du BTP. Or, les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont essentielles à la vie économique du pays et à son fonctionnement.

 Ainsi, le Gouvernement et les organisations professionnelles des entreprises du BTP se sont engagés le 21 mars dernier à réunir les conditions d’une poursuite de l’activité du bâtiment et des travaux publics dans un cadre préservant la santé des salariés. Cet engagement s’est concrétisé par l’édition d’un guide de bonnes pratiques destiné à ces entreprises et diffusé aux fédérations de professionnels, aux chambres consulaires et aux maîtres d’ouvrage. Ce guide est disponible sur le site du ministère du Travail et téléchargeable au lien internet suivant : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/covid19-conseilsbtp.pdf

Le guide élaboré par l’OPPBTP et validé par l’ensemble des ministères concernés, permet à chaque entreprise et aux maîtres d’ouvrage de définir, adapter ou conforter ses protocoles d’intervention pour assurer la protection des salariés, en confiance avec ses clients. Tous les types de chantiers sont concernés : des plus simples, qui peuvent nécessiter des adaptations légères, comme par exemple des chantiers où un artisan intervient seul, aux plus complexes, qui nécessitent la définition des conditions d’intervention et dont l’adaptation des pratiques est déjà en cours pour beaucoup d’entre eux.

Le Gouvernement a confié à chaque préfet de département, le soin de veiller à la mise en œuvre de cet accord, de coordonner les dispositions nécessaires à la poursuite des activités prioritaires pour les besoins des populations, d’envisager la remise en route des chantiers interrompus et de préparer la reprise d’activité à la sortie de la période d’urgence sanitaire.

Le 15 avril, Catherine Séguin, préfète du Gers a installé un comité local de suivi de l’activité du bâtiment et des travaux publics réunissant en audio conférence les fédérations concernées, les représentants des collectivités locales, les entreprises de transports et distribution d’énergie, les représentants locaux des entreprises et de l’ingénierie, les chambres consulaires, les organismes de prévention et de la santé au travail et les services de l’État.

Cette réunion a permis d’échanger sur les conditions de la reprise telles qu’envisagées par l’ensemble des acteurs, d’aborder le rôle du comité local, d’évoquer la mise en œuvre du guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction, de faire un point sur la situation des chantiers BTP dans le Gers et la stratégie d’action départementale.

 Ce comité local de suivi de l’activité du BTP se réunira toutes les deux semaines en tant qu’instance de coordination entre les différentes parties prenantes. L’État facilitera et accompagnera l’ensemble des acteurs du BTP pour la mise en œuvre des recommandations sanitaires émises dans le guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction. Ce respect des consignes sanitaires doit être la première des conditions de la reprise des chantiers dans le Gers.

Les services de l’État se mobilisent auprès des acteurs du BTP pour résoudre l’ensemble des éventuelles difficultés que ceux-ci rencontrent dans la perspective de la reprise de leur activité. Parmi les sujets évoqués lors de cette première réunion, il a été relevé la question de l’approvisionnement des fournitures et matériels, des équipements de protection individuelle sur ceux des chantiers qui le nécessitent, la logistique et l’organisation des chantiers, les bases vie, les responsabilités juridiques et les clauses contractuelles.

De plus, en tant que de besoin, un comité de conciliation avec l’ensemble des acteurs concernés pourra être réuni une fois par semaine. Cette instance de dialogue aura pour objectif de faciliter au cas par cas l’identification des solutions pour surmonter les obstacles rencontrés concernant la reprise de l’activité du BTP.

Adèle n’est pas joufflue!

Créé par le 14 avr 2020 | Dans : actualité, art, com com landes armagnac, histoire, infos, landes, patrimoine, peinture, travaux

GABARRET

La restauration de la chapelle de la vierge de Gabarret

Les chapelles latérales de l’église Saint-Luperc de Gabarret, ainsi que les fonds baptismaux étaient décorés par des fresques réalisées durant la guerre de 1939-1945.

Si les fresques de la chapelle de Saint Joseph et des fonds baptismaux sont restées en bon état, celle de l’autel de la vierge, Notre Dame de la Paix, était bien dégradée  par l’humidité. Les  teintes  étaient fanées, il y avait des coulures et des moisissures,  certaines parties  de la fresque étaient très atténuées (laissant entrevoir  les formes du dessin), des parties du fond étaient détachées et laissaient apparaître les pierres…

Dans les années 2 000, comme c’était mon ancien métier, on me demanda de la restaurer. Il fallait repeindre le plafond, les murs et évidemment la fresque détériorée en respectant le travail de l’artiste et son esprit.

J’ai donc repris mes pinceaux et mes couleurs et j’entrepris bénévolement ce chantier.

IMG_4038

Pour les paroissiennes, très attachées à cette chapelle et aux prières adressées à la Sainte Vierge, c’était l’occasion de venir assister aux travaux, de bavarder entre elles et avec moi.  

Je redessinais et donnais des couleurs  au visage d’une jeune fille, quand Jeannine me dit :

« Mon pauvre monsieur Portes, vous avez sérieusement loupé ma copine Adèle, elle n’était pas joufflue, mais justement elle était mince! »

C’est ainsi qu’elle m’a appris que les personnages qui étaient sur les fresques étaient des personnes adultes ou des enfants  du village.  Elle m’indiqua que la jeune fille dessinée à droite, c’était elle, que le papi au chapelet  à la main, était le cordonnier du village…  

 Une page d’histoire vraie et très  locale me fut ainsi révélée.

Par la suite, une légende  circula dans le Gabardan, ainsi que dans certains livres d’histoire sur les églises du  Gabardan présentant l’artiste   Marie Baranger (1902-2003), comme une  artiste Juive et Belge, qui s’était réfugiée dans les Landes, notamment dans le Gabardan, et qu’elle aurait peint ces fresques chrétiennes en reconnaissance des catholiques et curés qui l’avaient cachée  des Allemands.

Cette artiste a réalisé des fresques à Gabarret, Arx, Baudignan, Lubbon, Betbezer d’Armagnac, Poyanne…  

En fait, Marie Baranger est née le 26 février 1902 à Angoulème. Elle entra en 1927,  aux Ateliers d’art sacré et exécuta sa première fresque en 1933, en l’église de Migné-Auxances, dans le Poitou. À  cette même époque, elle seconde  l’artiste Marthe Flandrin qui réalise sa fresque sur Catherine de Sienne pour l’église du Saint-Esprit. Avec son frère Pierre Baranger, elle fonda l’Association « Art et Louange ».  Elle entrera en 1944 dans le tiers-ordre franciscain.  En 1949, Rome l’a chargée de préparer l’exposition missionnaire prévue en 1950. C’est l’époque de ses grands voyages à travers l’Afrique, et c’est pourquoi,  en 1965,  elle est conviée en qualité d’experte, à participer aux travaux du Concile Vatican II.  

12345

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...