travaux

Articles archivés

La nouvelle mairie a été inaugurée

Créé par le 12 août 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, mairie, travaux

ESCALANS

IMG_9641

Samedi, en début de soirée, à l’occasion des fêtes du quartier de Sainte-Meille,  le maire Jean Barrère et son conseil municipal, avaient convié les escalanaises et escalanais à assister à l’inauguration de la nouvelle mairie et de la salle des fêtes « La Biche au bois ».

Pour cette inauguration, Frédéric Veaux, préfet des Landes,  Magali Valiorgue, conseillère départementale, ainsi que plusieurs maires des villages du Gabardan, avaient fait le déplacement à Escalans.

Jean Barrère a tout d’abord présenté sa commune avec ses 274 habitants et  3 000 ha, ses quatre châteaux et ses deux églises, l’activité agricole et les deux associations qui sont l’ACCA et le Comité des fêtes.

Magali Valiorgue, a tout d’abord remercié le maire pour son invitation, puis elle a rappelé l’aide financière apportée pour la réalisation de ce projet par le Conseil départemental avec le Fonds d’équipement des Communes. Elle a présenté le nouveau canton qui est le plus vaste de France, avec ses valeurs humaines, sa richesse, l’investissement des élus de ce territoire :

«  Le Conseil départemental participe à la vitalité de la vie rurale. Merci Jean pour l’image que tu donnes au territoire. Tu as fait  de ta mairie et  de ta salle des fêtes des lieux très agréables pour que tes administrés puissent se  rencontrer et  partager de bons moments. »

Après avoir formulé ses remerciements au maire pour son invitation, Frédéric Veaux  a insisté sur l’importance de ces deux lieux où se déroulent les principales manifestations, notamment la mairie, où la population peut obtenir des conseils, y trouver de plus en plus un service de proximité :

« C’est un lieu de vie civique et de vie démocratique avec  des  joies lors des mariages, lors de  l’inscription des naissances, de tristesse avec l’inscription des décès, un lieu  de mémoire avec ses archives… »

Le préfet a poursuivi son discours en abordant les travaux réalisés :

«  Votre mairie est accessible aux personnes à mobilité réduite, elle offre un meilleur accueil aux usagers. La salle des fêtes a été aussi rendue plus accessible… »

Frédéric Veaux a rappelé  que l’Etat soutient financièrement de nombreux projets, et qu’il  les accompagne dans leur réalisation  avec la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR). Pour cette réalisation, la commune d’Escalans  a obtenu 67 423 euros de DETR. Le Préfet a aussi rappelé  que la tâche d’un maire est exigeante, difficile. Il a eu une pensée pour le maire de Signes et a invité la population en précisant :

« Le maire mérite la considération et le respect pour ce qu’il représente. »  Avant de couper le ruban et de visiter les locaux, Jean Barrère  a présenté les autres aides reçues pour cette réalisation, notamment 4 439, 85 euros du  Fonds d’équipement des Communes du Conseil départemental, 9 476 euros du Fonds de concours de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac et une prime CEE de 25 190,15 euros. L’emprunt est de 130 000 euros.

La visite des locaux a révélé des installations très fonctionnelles.  

IMG_9635IMG_9654

Emplois été jeunes ?

Créé par le 11 août 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Bernadette Blanchard et Henri Portes.

Ces derniers temps, au stade de rugby de la gare de Cazaubon, des peintres amateurs, encadrés par le peintre professionnel à la retraite  Polo Blanchard, maniaient habilement brosses, pinceaux et évidemment de la belle  peinture.

De petits plaisantins en ont déduit que ces apprentis peintres devaient faire partie des emplois été jeunes.

Après renseignements pris, l’équipe était composée de vaillants supporters du   BARC   ( Bas Armagnac Rugby Club ).

Tout le monde peut se rendre au stade et constater le travail impeccable réalisé.    

20190730_10425320190730_104302

Combles à 1 € : attention au démarchage abusif !

Créé par le 07 août 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, travaux

GERS

Communiqué du Conseil départemental

Philippe Martin, Président du Conseil Départemental du Gers, met en garde sur des sociétés se présentant comme mandatées par le Conseil Départemental, le Conseil Régional, ou bien l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) et proposant des travaux d’isolation à 1 euro.

Aucune société ne peut se prévaloir d’agir pour le compte d’une collectivité ou d’un organisme public.

Les offres à 1 euro sont des offres commerciales, elles sont proposées par des entreprises qui doivent être signataires d’une charte avec le ministère de la Transition écologique et solidaire, dans le cadre du dispositif «coup de pouce économies d’énergie».

À savoir également que ces primes sont conditionnées à des critères techniques et soumis à un plafond de ressources. Si ce procédé évite de faire l’avance des travaux, il faut savoir que le bénéficiaire n’aura pas le choix de l’entreprise ni du matériau utilisé.

Une autre alternative est possible et permet de maîtriser le projet dans son ensemble. Dans ce cas là, il faut faire appel à une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) locale et demander directement sa prime auprès d’un signataire de la charte « coup de pouce ». Cette prime est de 10 euros/m2 sans condition de ressources et 20 euros/m2 sous conditions de ressources (plafonds ANAH). Un crédit d’impôt de 30 % sur le reste à charge pourra également être mobilisé. Attention la prime doit être demandée avant l’acceptation des devis.

Il est donc recommandé d’agir avec prudence et de ne rien accepter ni signer avant de s’être préalablement informé.

Un service public est en place dans le Gers pour vous guider dans vos travaux de rénovation énergétique, à la fois sur des questions techniques et financières :

 Espace Info Energie du Gers : 05 62 63 49 65
ADIL 32 : 05 81 32 35 05

Les gros travaux ont commencé

Créé par le 05 juil 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, mairie, travaux

 CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_7872

En ce début de semaine, suite aux travaux de désamiantage, les gros engins  ont démoli le pâté de vieilles maisons situé en face de la mairie.

Le maire Philippe Beyries, qui a assisté aux premiers coups de pelle mécanique, ainsi que les élèves de l’école primaire et plus d’une vingtaine de badauds, a rappelé  que ce projet  de la nouvelle place de la mairie avait commencé lors de son premier mandat de maire, il y a presque vingt ans. À l’époque, la municipalité avait fait l’acquisition du premier bâtiment  de cet îlot de huit maisons :

« Nous avons mis 18 ans pour acheter les autres bâtiments. Toutes  ces maisons étaient en état de délabrement avancé et ces bâtiments étaient devenus dangereux. Il était temps de pouvoir passer à la phase de démolition.  Pour effectuer toutes les démarches nécessaires, il nous a fallu deux ans. La population s’est un peu inquiétée au sujet des termites. Une fois la démolition réalisée,  des pièges à termites seront placés et ce sera une bonne occasion d’assainir le village.  Un nouvel espace est en train de naître devant la mairie, et cette  nouvelle place spacieuse, fonctionnelle et sécurisée, sera un lieu  de détente, de rencontres  et de moments forts de la vie du village (marchés, repas, festivités). Pour cette deuxième phase, celle de l’aménagement, elle était conditionnée par le financement. Nous avons été à la recherche et à l’obtention de subventions. Nous avons reçu une subvention de l’Etat avec la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), et une  dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) pour un total de 660 000 euros. C’est la plus grosse subvention octroyée par la préfecture à une commune gersoise. La commune nouvelle Castelnau d’Auzan-Labarrère bénéficie une fois de plus de faveurs particulières. Nous sommes en discussions pour obtenir d’autres subventions complémentaires. »

Le maire espère que les travaux seront terminés pour l’été prochain. Avec ce projet, il y aura quatre rues périphériques réhabilitées. Ces rues sont les suivantes : La rue du stade, du 19 mars, Victor Hugo et la rue d’Artagnan.  Quant à la place, elle sera d’un seul niveau. Une réhabilitation en calade de pierre  des rues  du canon, des cornières et de l’église, est aussi prévue.

Renaud Lagrave visite l’entreprise Dugas-Lesterlou

Créé par le 20 juin 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes, travaux

LAGRANGE

IMG_7098

Mercredi 19 juin, en matinée, Renaud Lagrave,  vice-président du Conseil régional, est venu visiter  l’entreprise Dugas-Lesterlou  qui effectue des travaux de menuiserie auprès d’une clientèle de particuliers, d’architectes et de collectivités locales. L’entreprise  a bénéficié d’une aide régionale dans le cadre de sa politique de développement économique.

Pour Renaud Lagrave, c’était un réel plaisir de rencontrer Benoît Dugas et Jonathan Lesterlou, co-gérants de l’entreprise de menuiserie qui a été créée en 2015 sur la commune de Lagrange.

Sur les conseils d’un fournisseur, Benoît Dugas et Jonathan Lesterlou, ont monté un dossier qu’ils ont présenté au Conseil Régional  Nouvelle Aquitaine.  Le dossier a été accepté grâce à la politique de soutien de la Région qui a pour ambition de renforcer l’économie territoriale, l’entrepreneuriat et le maillage territorial.

Renaud Lagrave a tout d’abord rappelé l’engagement de la Région :

« La Région  appuie le développement des très petites entreprises en mobilisant des aides individuelles conformément au schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation. La politique régionale accompagne le développement des TPE, notamment à travers des aides aux entreprises, pour aider à l’adaptation à l’environnement, à la transformation numérique, favoriser l’innovation, les extensions et la diversification des activités. L’objectif est de permettre aux entreprises une meilleure structuration de l’activité, afin de franchir un cap stratégique dans leur développement et d’augmenter par voie de conséquence leurs performances économiques. C’est à  ce titre, qu’elle a soutenu l’entreprise Dugas-Lesterlou. L’entreprise de menuiserie avait besoin de faire de nouveaux investissements pour accroître  son développement et mieux répondre à la demande de sa clientèle. L’entreprise Dugas-Lesterlou  désirait  confectionner de nouvelles  pièces de très bonne qualité  et donc avait besoin du matériel  nécessaire  à la production de ces pièces  qui jusqu’à maintenant étaient sous-traitées. C’est pourquoi, la Région a accompagné l’entreprise dans les investissements matériels nécessaires pour augmenter sa capacité productive, notamment dans  une machine à percer « pro center » qui permettra d’automatiser certaines tâches effectuées manuellement, ainsi qu’une scie à panneaux. Cette dernière  permet d’effectuer des tâches jusqu’alors sous-traitées. Cette machine est vendue avec des accessoires indispensables à son fonctionnement. La subvention régionale s’élève à 8 478 euros,  soit un taux d’intervention de 25% de l’investissement total. »

Après avoir détaillé leur parcours professionnel, leurs diplômes et les motivations qui les ont poussés à s’installer à leur compte, Benoît et Jonathan ont présenté avec beaucoup de détails l’atelier de menuiserie, les nombreuses machines et leur utilisation.  Renaud Lagrave a été très impressionné par la machines à percer qui permet aux menuisiers un gain de temps de 40% sur les pièces. L’élu a constaté que ces machines étaient réellement un plus pour l’entreprise  qui continue son développement et qui a un joli carnet de commandes de menuiseries, cuisines sur mesure fabriquées de A à Z par l’entreprise.  L’entreprise  Dugas-Lesterlou est située  51 route de l’Uby 40240 Lagrange.

Pour contacter  Benoît Dugas s’adresser au 06 33 79 48 35, Jonathan Lesterlou au 06 09 23 25 54, le bureau au 05 58 79 07 24.   

De la broderie à la tapisserie

Créé par le 04 juin 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, travaux

ESTANG

IMG_6477

L’Estangoise Célia Icart, est revenue dans sa commune et y a ouvert son atelier de tapisserie d’ameublement au 6 rue Chaussée.

Après sa scolarité à l’école primaire d’Estang, Célia  a suivi ses études au collège du lac de l’Uby de Cazaubon, puis au lycée de Mont-de-Marsan. Artiste dans l’âme, aimant le travail méticuleux et la beauté des tissus, elle a choisi de devenir brodeuse  en suivant la formation  au lycée  professionnel de Rochefort, très réputé. Après une formation de quatre ans avec des stages dans le prestigieux atelier Vermont, fournisseur des grands couturiers  et les ateliers Valentin, spécialisés dans les broderies pour costumes de scène (spectacle et cirque), Célia a obtenu son diplôme des métiers d’arts en broderie.

Après avoir exercé son métier de brodeuse à Toulouse, en complément à sa formation initiale, dès 2016, Célia s’initie  durant trois ans aux techniques traditionnelles de la tapisserie d’ameublement et au savoir-faire de l’artisanat Français, auprès de  Danièle Férigo, tapissière professionnelle gersoise.

Célia précise :

«  Depuis, je développe une passion pour l’univers de la tapisserie traditionnelle et contemporaine. Avec le souci des détails et avec soin, je rénove principalement les chaises, les fauteuils, canapés, coussins et les literies quels que soient leur style et leur état. Qu’il s’agisse d’une restauration à l’ancienne, d’un siège d’époque, ou d’un projet de confection contemporaine, l’exigence de qualité est la même. Quel que soit le projet d’un particulier ou d’un professionnel, mon seul objectif est d’allier la qualité, l’esthétisme et le confort.  »

À l’atelier de Célia Icart, les personnes qui souhaitent faire restaurer un meuble en tissu, y trouveront une conseillère, pourront y consulter les nombreuses références de tissus d’ameublement.

À ce sujet, la tapissière qui demeure aussi une excellente brodeuse, très attachée à la qualité et à la beauté a apporté les précisions suivantes :

« Toutes les prestations sont réalisées avec des matériaux haut de gamme, notamment crin végétal, plume, laine, tissus haut de gamme… La qualité d’un travail artisanal passe par le souci du détail et évidemment sa longévité. Les ouvrages réalisés sont faits avant tout pour durer dans le temps et rehausser l’intérieur de ma clientèle. »

L’atelier de Célia Icart est ouvert du lundi au vendredi de 9 à 12 heures et de 14 à 17 h 30.

Étant souvent en déplacement chez la clientèle, il est conseillé avant de se déplacer de téléphoner au 07 51 62 55 40 ou : c.icart@hotmail.com

Les personnes intéressées peuvent visiter le site :

https://celia-icart-tapisserie.jimbo.com/

mais aussi sur Instragram @atelier.celia.icart

La classe Ulis a été inaugurée

Créé par le 27 mai 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, mairie, travaux

GABARRET

IMG_6382

Vendredi soir, à l’école primaire la Gabardanne,  Stéphane Barlaud a inauguré  la classe Ulis et celle du CP dédoublé.

Dominique Coutière, vice-président du Conseil départemental, Jean-Louis Gennerie, inspecteur de l’Éducation nationale de la circonscription Mont-de-Marsan-Haute Lande, des élus de Gabarret, les maires de Baudignan et de Parleboscq, les enseignants et le personnel municipal qui intervient à l’école ainsi que les artisans qui ont réalisé les travaux, étaient présents .   

Laurence Dauba, enseignante  qui a suivi la formation pour assurer la scolarité  des élèves accueillis dans le cadre du  dispositif Ulis (Unité localisée pour l’inclusion scolaire), et Nathalie Garbay, directrice  de l’école, ont fait visiter les deux nouvelles classes qui ont été créées à l’emplacement du préau.

Laurence Dauba a précisé :

«  Le dispositif  Ulis  accueille actuellement 7 élèves,  et peut en accueillir une douzaine. »

Nathalie Garbay a rappelé que l’école la Gabardanne possède sept classes et que l’ouverture  du dispositif Ulis répond à un besoin de certaines familles gabardannes.

Lors de son discours, le maire Stéphane Barlaud a tout d’abord remercié Dominique Coutière  et Jean-Louis Gennerie, qui ont beaucoup œuvré pour que ce projet se réalise. Après avoir remercié l’architecte et les artisans pour la qualité des travaux, le maire a détaillé  leur financement  :

«  Nous avons reçu 50 000 euros d’aides provenant du Conseil départemental, de la préfecture et de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac. Il reste à la charge de la commune 53 000 euros. »

Nathalie Garbay  a remercié tous les acteurs qui ont contribué à l’ouverture de ces deux classes :

«  Les salles sont très fonctionnelles et très agréables. Vous avez compris l’importance de ce projet et vous rendez service à beaucoup de familles. Grâce à vous et à l’inspecteur Jean-Louis Gennerie, les enfants d’ici ont une classe Ulis à proximité de chez eux. »

 Jean-Louis Gennerie  a félicité l’équipe pédagogique pour sa forte motivation et son   implication dans ce projet en précisant :

«  Cette école fonctionne bien avec une équipe dynamique. Merci à vous. »

Dominique Coutière a rappelé que ce projet était très important pour le territoire, puis il a précisé :

« Par sa politique scolaire,  le département continue d’aider le plus possible  les écoles en milieu rural, ainsi que l’accompagnement des  communes dans leurs projets. »

Les travaux des parkings sont en cours

Créé par le 26 mai 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5964

La deuxième tranche des importants travaux concernant les espaces publics de Barbotan les Thermes est achevée pour ce qui concerne la partie place, et se poursuit en termes d’extension des places de stationnement.

À ce sujet, le maire, Jean-Michel  Augré s’est exprimé :

«  Non seulement l’image donnée est dynamique, mais elle plait beaucoup aux curistes. Nous allons instaurer des arrêts de 10 minutes et des places PMR  dans l’avenue des Thermes, ainsi que la mise en place d’une zone bleue dans la rue de San Pey de Riou Caou.  À l’arrière de la Maison du tourisme, les travaux pour le nouveau parking ont débuté et ce dernier aura 100 places de stationnement.  Un deuxième parking est créé   à l’entrée de l’avenue des Thermes et il aura 25 places. Notre station thermale se rénove et s’agrémente pour toujours mieux accueillir les curistes et la population locale. »

L’ensemble de cette opération de rénovation de Barbotan les Thermes avoisine les 2,1 millions d’euros, dont 30% resteront à la charge de la commune. Ce sont donc  1 500 000 euros qui auront été apportés par l’Europe, L’État (majoritairement), le Conseil régional et le Conseil départemental.

Réunion publique sur la rénovation énergétique

Créé par le 18 mai 2019 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, travaux

LANDES D’ARMAGNAC

Pour agrandir l’affiche cliquer dessus

CONSEILS PERSONNALISÉS

Mardi 21 mai à partir de 18 heures, à la salle polyvalente de Saint-Justin, La Communauté de communes des Landes d’Armagnac, organise  une réunion  publique sur la rénovation énergétique.

Cette réunion où interviendront les techniciens de l’Espace info énergie, abordera les interventions  concernant notamment   l’enjeu de l’énergie dans le bâtiment,  les aides associées aux travaux de rénovations, ainsi que les  permanences sur le territoire de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac.

Satisfait, le maire a fait le point

Créé par le 13 mai 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, travaux

GABARRET

IMG_6072

Vendredi soir, à la salle de bal de la mairie, le maire Stéphane Barlaud avait convié les paroissiens, les bénévoles  des associations, ainsi que  tous les artisans et entrepreneurs qui sont intervenus sur l’église Saint-Luperc, pour  y réaliser   la deuxième tranche des travaux.

Après avoir rappelé que la municipalité  avait été contrainte  de fermer au public l’édifice religieux  au mois de juillet 2014 suite à de nombreux et sérieux problèmes   constatés sur le bâtiment, le maire est revenu sur les études entreprises  puis sur les travaux de la première tranche  et ensuite sur ceux réalisés lors de la deuxième tranche.

Le coût de la première tranche a été de 192 500 euros,  le maire a précisé :

« Nous avons obtenu 62% de subventions, provenant de l’État avec la DETR, de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac, de la Fondation du patrimoine  les 38% restants ont été à la charge de la commune. »

La deuxième tranche des travaux est revenue  à 216 000 euros, les subventions accordées par l’État, la CCLA et la Fondation du patrimoine ont été à nouveau à hauteur de 62%, et les 38% restants à la commune.

 Stéphane Barlaud a  félicité les entrepreneurs pour leur travail de très bonne qualité, puis il a exprimé sa reconnaissance à la population :

 « Je tiens à remercier l’élan de solidarité des donateurs privés qui, par leurs dons importants, ont contribué au financement des  travaux, ainsi que les membres des associations  qui ont participé au nettoyage  de l’église. Tout ce travail  collectif nous a permis d’ouvrir l’église  au public pour la Toussaint. »

Le maire a ensuite informé l’assistance que dans l’avenir, il sera nécessaire d’entreprendre une troisième tranche de travaux qui consistera  à la réfection de la toiture  et de la charpente du chœur  de l’église qui sont très endommagés. Ces travaux seront prioritaires.

Stéphane Barlaud a convié  l’assistance à faire le tour de l’église,  l’extérieur et  l’intérieur, et tous ont pu apprécier la qualité du travail réalisé sur le bâtiment.

1234

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...