travaux

Articles archivés

La base de loisirs sera réhabilitée rapidement

Créé par le 17 fév 2018 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, économie, gers, infos, travaux

MONTREAL DU GERS  

IMG_4744

Les travaux de réhabilitation de la base de loisirs de Mervent débutent dans deux semaines.

Jeudi 15 février à 20 heures, à la salle des cornières, Gérard Dubrac, président de la  Communauté de communes de la Ténarèze a ouvert la réunion publique de présentation du projet de réhabilitation de l’ancienne base de loisirs en précisant :

«  Nous avions lancé différents projets de réhabilitation pour ce site très intéressant, pour le transformer en havre de paix dans ce secteur naturel de détente et en même temps très touristique. Ce site sera  aussi bien adapté pour les jeunes et les moins jeunes. »

La suite de la présentation fut animée par les techniciens de l’Agence Casals et l’ADASEA, membres du groupement de maîtrise d’œuvre.

Après avoir présenté l’historique de la base de loisirs depuis sa création en 1989 et jusqu’aux travaux de réhabilitation qui débuteront au mois de mai 2018, ainsi que les différents partenaires, le technicien a précisé :

 « L’étude de faisabilité pour la création d’un lac de baignade biologique a conclu à la non faisabilité de ce projet et a orienté le projet vers une base de loisirs de type  zone verte, dédiée à la biodiversité. »

En effet, cette offre de type d’espace de loisirs  avec baignade se retrouverait dans un contexte concurrentiel très important avec dans un périmètre de 39 km, 14 sites de baignade publique, et  son coût serait prohibitif pour la collectivité.

Le projet retenu offre ainsi un site naturel  de pause, pour  les familles et groupes, lors de leurs visites  de ce riche territoire patrimonial, notamment  Séviac, Fourcès, Montréal.

Le nouveau site sera un espace public fréquenté toute l’année et sera gratuit.

Ce site contient une richesse paysagère  et écologique qui mérite d’être protégée et développée.

La création d’une zone humide sera réalisée sur l’ancienne plage, ainsi que la création  d’une vasière de hauts fonds pour le développement des plantes aquatiques. Une zone jeux pour les enfants est prévue, ainsi que des tables et des bancs pour le pique-nique, des chaises longues. Un ponton  de 1, 60 mètres de large sur une distance de 140 mètres de long, permettra aux personnes et aux scolaires de réaliser de bonnes promenades tout en découvrant la faune et la flore du site. Un préau sera construit ainsi que des sanitaires  et le bâtiment existant rénové. L’ensemble est adapté aux personnes à mobilité réduite. Une signalétique sera mise en place.  

Le coût de l’opération est de 403 000 euros.

Grâce à sa labellisation Territoire à Energie positive pour la croissance verte ( TEPCV, la Communauté de communes de la Ténarèze a bénéficié pour ce projet de subventions à hauteur de 80%, dont 20% de l’Agence de l’eau Adour Garonne, 34% TEPCV, et 26% de l’État. Les 20% reviennent à la Communauté de communes de la Ténarèze.

Gérard Dubrac a exprimé que les 20% c’était peu et qu’il n’y aura pas pour autant d’augmentation d’impôts.

Gérard Bezerra, maire de Montréal du Gers a remercié le président Gérard  Dubrac et les délégués communautaires qui ont voté favorablement pour la concrétisation de ce projet :

«  Je souhaite que les Montréalais s’approprient le site ».

Des animations par la suite auront lieu, et déjà, il est prévu une animation pêche pour le 15 mars 2018, et une animation avec exposition Zone humide pour le courant de l’année 2019.

Cliquer sur la photo pour l’agrandir

IMG_4761

Modernisation du bureau de poste de Cazaubon

Créé par le 14 fév 2018 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, gers, infos, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

 

IMG_4688

Le Groupe La Poste informe les usagers que des travaux importants seront entrepris  au bureau de poste de Cazaubon à partir  du mercredi 28 février 2018.

C’est afin d’améliorer l’accueil de ses clients, que le bureau de poste de Cazaubon va bénéficier de travaux de grande envergure.

En effet, le bureau de poste, qui accueille depuis juin 2017 une Maison de Services au Public, doit faire l’objet d’un investissement majeur de plus de 130 000 euros, pour être modernisé.

Durant cette période de travaux allant du mercredi 28 février au jeudi  26 avril, date de réouverture prévisionnelle du bureau, La Poste mettra tout en œuvre pour assurer l’ensemble de ses services, dans les meilleures conditions.

Les clients peuvent se rendre à la Poste de Barbotan les Thermes

IMG_4692

Les clients pourront ainsi se rendre pour   l’ensemble des opérations postales et financières  à La Poste de Barbotan  les Thermes, où les effectifs seront renforcés et  l’amplitude horaire sera élargie.

Le bureau de poste se situe à  la Maison du Tourisme et du Thermalisme. Il est  ouvert du lundi au vendredi de 9  à 12 heures et de 13 h 30 à 16 h 30, et  le samedi de 9 à 12 heures.

 Les conseillers bancaires sont joignables comme à l’accoutumée au 36 39, et ils recevront les clients sur rendez-vous au bureau de poste d’Eauze.

L’accueil téléphonique sera maintenu pour renseigner les clients au 36 31 (appel

gratuit depuis un poste fixe).

Les clients peuvent également consulter le site www.laposte.fr.

La distribution du courrier n’est pas impactée par ces travaux. Elle s’effectuera 6 jours sur 7 comme à l’accoutumée.

Les vœux du maire

Créé par le 22 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, travaux

PANJAS

IMG_4330

Samedi après-midi, à la salle des fêtes, le maire Marie-Claude  Mauras a présenté ses vœux à ses administrés.

La démographie

Marie-Claude Mauras  a détaillé le bilan de l’année 2017 et en premier lieu la démographie :

« Le recensement par l’INSEE de 2015 comptabilisait 395 habitants. Déjà, à ce moment-là, nous avions neuf personnes qui étaient arrivées juste après le recensement et donc, nous dépassions la barre des 400 habitants. Depuis cette date, nous sommes sur une phase ascendante avec tous les ans de nouveaux arrivants. »

Le maire a ensuite présenté l’état civil avec ses  six naissances, quatre mariages et trois décès.

Le sport

Pour Marie-Claude Mauras, au niveau sportif, l’année 2017 est à marquer d’une pierre blanche :

«  Le rugby  porte haut et loin les couleurs de Panjas et a ramené le titre de Champion Armagnac Bigorre. Nous espérons tous que cette année 2018 soit aussi riche. »

Le maire a félicité Jean Roco vice-champion de France vétéran en  ball-trap, ainsi que l’équipe féminine de l’entente de quilles au maillet, qui elle aussi est montée sur le podium lors du championnat de France.

La solidarité

Après avoir présenté l’investissement des onze associations  qui démontre la richesse du tissu associatif et félicité tous les bénévoles pour leur engagement, le maire est revenu sur la journée organisée par les associations pour financer l’association «  Jouez dans l’intervalle » :

«  Ce fut un moment fort tant humainement qu’émotionnellement. Une journée consacrée à la rencontre du monde valide et des personnes en situation de handicap. Ces journées là, amènent un autre regard sur les personnes en difficultés ou atteintes par la maladie. »

Les travaux de 2017

Les travaux réalisés en 2017, ont été détaillés, notamment la deuxième tranche des travaux à l’école, avec les rénovations intérieures et extérieures, financée à hauteur de 72% par des subventions.

Dans le cadre de l’accessibilité, la commune a financé et équipé la piscine d’un lève personne qui permet à toute personne en difficulté de profiter des deux bassins.

Travaux pour l’année 2018

La mise hors d’eau de l’église aura lieu cette année, avec la réfection de la toiture et les contreforts côté Nord :

«  Conjointement nous allons mettre en place avec l’Association de la sauvegarde du patrimoine, différentes actions. L’association prévoit la rénovation des vitraux sur l’ensemble du bâtiment. Nous allons rencontrer la Fondation du patrimoine pour programmer une souscription. »

Après avoir rappelé l’absence de commerce dans le village, le maire a informé ses administrés  qu’une étude de faisabilité se met en place, puis a précisé :

« Une garderie sera mise en place à compter des vacances de février et fonctionnera pour chaque petite vacance, sur les sites Enfance Jeunesse d’Estang et Panjas. La première semaine est à Estang et la deuxième à Panjas. »

Le Bataillon de l’Armagnac

Marie-Claude Mauras a fait part que, suite au décès de Michel Renaud, président de l’Amicale du Bataillon de l’Armagnac, elle a accepté à titre personnel la présidence de l’Amicale :

«  C’est un honneur et un engagement. J’en mesure la charge et j’assumerai avec humilité et conviction cette fonction. Je continuerai à transmettre le devoir mémorial et les valeurs de fraternité qui ont toujours animé les hommes du bataillon. »

Une oeuvre de poids

Créé par le 16 jan 2018 | Dans : actualité, art, com com landes armagnac, infos, landes, patrimoine, travaux

ESTIGARDE

IMG_4224

Dans le secret de son atelier, suite à une commande provenant d’Angleterre,  Joël Bouneou a réalisé son premier chef-d’œuvre grandeur nature. Jusqu’à maintenant, la SARL Bouneou, située à Estigarde était, depuis 1969,  une entreprise de maçonnerie.

En 1990, Joël a repris l’entreprise de son père, puis en 2000, il s’est spécialisé dans la restauration du patrimoine ancien, notamment les châteaux et les églises,  ainsi que la rénovation du bâti landais.

Samedi après-midi, lors de la présentation de la statue, Joël a précisé :

«  En 2010, en complément à notre activité, j’ai rajouté comme spécialité la taille de pierre. Actuellement, nous restaurons les églises d’Arx et Gabarret. Nous intervenons aussi dans la restauration de  l’église de Labastide d’Armagnac, de Montégut, du  château de Lagrange,  ainsi que sur des  bâtiments historiques des Landes, de la Gironde, voire du  Gers et du  Lot-et-Garonne. Pour ces restaurations, où nous remplaçons les pierres à l’identique nous faisons venir d’Espagne, Portugal, Bourgogne, Dordogne…, des  blocs de pierre de 20 tonnes, afin de trouver des pierres qui se rapprochent le plus possible des originaux à remplacer.  »

Joël pour le plaisir et bénévolement, a réalisé en pierre des trophées, notamment pour les courses cyclistes et pédestres.

Mais aussi professionnellement, à la demande de clients, il a réalisé divers ouvrages usinés dans ses ateliers, tels des escaliers, des éviers, des plans de travail pour cuisine, des socles de charpente et bien d’autres.

Cette fois-ci, c’est sur un modèle de 40 cm,  fourni par un client, que Joël s’est lancé dans cette sculpture de 800kg, d’1,70 m avec le socle. La vasque, qu’il a taillée en décembre, sur laquelle reposera la statue pèse trois tonnes.

Joël, en contemplant sa première statue à taille humaine avec enthousiasme, est évidemment prêt à récidiver dans cette nouvelle branche artistique.

IMG_4221

 

Le grand chantier a débuté

Créé par le 10 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, travaux

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Le parking derrière l’Office de tourisme aura 47 places de stationnement

Le parking derrière l’Office de tourisme aura 47 places de stationnement

La municipalité voulait rendre plus attrayant et plus  fonctionnel le bourg de  Barbotan les Thermes. Après l’appel à candidature, dès le mois de mai 2016, l’étude globale d’aménagement a été confiée à l’équipe   de maîtres d’œuvre Weyland/Maddin/Otce.

Le projet

Une première présentation du diagnostic a permis de valider les grands principes d’aménagement qui sont les suivants :

1. Rationaliser les déplacements motorisés dans la station thermale.

2. Positionner le piéton au cœur du projet urbain.

3. Améliorer l’attractivité de la station thermale.

4. Révéler le paysage de la station et son patrimoine.

À la suite de la  réunion publique où tous les présents ont apprécié les intentions et validé ces orientations, une estimation financière a été réalisée par la maîtrise d’œuvre et une demande de subvention a été déposée en décembre 2016. L’attribution de subvention est intervenue en juin 2017, permettant d’élaborer le dossier de consultation des entreprises (fin août/début octobre) et le permis de construire, après rendez-vous avec les gestionnaires de réseaux et la Chaîne Thermale du Soleil propriétaire de plusieurs terrains nécessaires au projet.

Des travaux hors saison

 Pour la réalisation du projet d’aménagement des espaces publics et de la circulation à Barbotan les Thermes, il a été décidé que  les travaux devraient  avoir lieu exclusivement hors saison thermale. Les entreprises attributaires sont venues sur place pour une première réunion fin novembre 2017, planifiant les commandes de matériaux, les DICT (Déclarations d’intentions de commencement des travaux règlementaires à envoyer à tous les gestionnaires de réseaux) et le stockage des fournitures pour un début de chantier le 11 décembre dernier. Les vacances sont venues interrompre les opérations entre le 22 décembre au soir et le 8 janvier au matin.

La première tranche des travaux

Le  coût de la 1ere tranche est de  1 000 000 euros  HT, hors avenant et aléas, financés à 45% par l’Etat, 5% par l’Europe et 50% par emprunt sur 10 ans.

La première tranche concerne le parking   derrière la Maison du Tourisme et Thermalisme avec la création de  47 places. Un chemin pédestre permettra de relier ce parking à la Place Armagnac devant la Maison du Tourisme et du Thermalisme, vers l’entrée du Parc Barthélémy.

La modification de l’emplacement de la gare routière qui ne sera plus derrière mais devant la Maison du Tourisme, permettra aux usagers d’être plus près des commerces et du centre bourg.

En attendant la fin des travaux et la construction du  point mobilité, l’arrêt de bus temporaire est situé sur le parking devant le Casino jusqu’ au mois d’avril.

 La suite des travaux

Depuis lundi 8 janvier les travaux se sont intensifiés avec au programme la   modification de l’Avenue des Thermes devant la Place Armagnac (au coin de l’immeuble de l’Hôtel des Thermes et de l’entrée des Baigneurs, puis jusqu’à la boutique Clin d’œil et au coin de l’Hôtel de la Paix) avec mise en accessibilité de tous ces commerces si leur entrée est comprise dans le périmètre, réfection du revêtement (en continuité avec la future Place Armagnac) changement de quelques lampadaires et démolition de l’ancien Syndicat d’initiative.

Les travaux sur cette rue dureront six semaines à compter du 8 janvier, dont 21 jours pour le séchage des matériaux, ce qui permettra de rendre à la circulation, ce tronçon de rue pour le 15 février (soit 15 jours avant l’ouverture de la saison).

 Dans l’avenir

La Place Armagnac ne sera plus circulée (hors jour marché hebdomadaire) à la suite des travaux qui vont d’une part la mettre en accessibilité (pente douce) pour les piétons lors de moments de détente et de festivités (création d’une petite halle non fermée), et d’autre part la fleurir ou la paysager avec des mobiliers adaptés (lampadaires et banquettes).

 Puis les sanitaires (qui ont été démolis le 8 janvier) seront installés près de l’actuel transformateur EDF, lui-même intégré dans un bâtiment bois rappelant l’architecture de la halle, et offrant un arrêt de bus avec racks à vélos : ce point de mobilité accueillera aussi un panneau indicatif avec le plan de la station.

 La circulation sera modifiée

 Enfin, la circulation devrait être modifiée pour la prochaine saison thermale avec un accès au parking du Ruisseau Chaud (devant Casino) comme à la rue des Thermes, par le rond-point Fernand Sentou, et plus par la route entre la Maison du Tourisme et le Casino.

 La deuxième tranche des travaux

La deuxième tranche, (peut-être en deux temps), concernera la réfection de la Rue du Riou Caou (qui va être achetée par la commune), la place devant la Maison du Tourisme et Thermalisme, l’entrée du Parc Barthélémy et la création d’une fontaine Lotus.

 

 

Une page se tourne

Créé par le 10 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, travaux

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

le bâtiment de l'ancien Syndicat d'initiative

le bâtiment de l’ancien Syndicat d’initiative

Mardi matin a débuté le grand chantier de modernisation et d’aménagement de la place Armagnac à Barbotan les Thermes. Après avoir installé  les barrières de protection du chantier la pelleteuse est entrée en action pour démolir le bâtiment qui durant de très nombreuses années a abrité le premier Syndicat d’initiative de Barbotan les Thermes.  

Mardi matin

Mardi matin

Le grand chantier a débuté

Créé par le 11 déc 2017 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, mairie, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_1885

Lundi matin, malgré la pluie, les employés de l’entreprise ROY TP ont installé le  matériel puis mis en place les barrières pour  interdire l’accès du public au chantier.

 Ces  travaux font partie de l’important chantier de rénovation de Barbotan les Thermes. Cette  première tranche de travaux concerne la création d’un parking à l’arrière de la Maison du Tourisme et Thermalisme. Le chantier devrait se terminer en principe au mois de  février. La gare routière, qui sera située au futur point de mobilité au bas de la place Armagnac, sera momentanément installée sur le parking du Ruisseau Chaud, face au Casino.

Le Syndicat des Énergies du Gers, auquel la commune a adhéré pour l’éclairage public, mettra en place les lampadaires sous sa maîtrise d’ouvrage.

Il n’y aura pas de travaux pendant les vacances de Noël, c’est-à-dire du samedi 23 décembre au dimanche 7  janvier.

Les travaux reprendront le lundi 8 janvier avec la démolition de l’ancien syndicat d’initiative, aujourd’hui Salle du Patrimoine (avec sanitaires publics en dessous).

À noter que l’avenue des Thermes sera fermée pour travaux entre le 8 janvier et le 15 février, et qu’il ne sera donc plus possible de passer en voiture durant cette période.

Cet aménagement tant souhaité par la municipalité, après avoir reçu  un avis très favorable de l’Architecte des Bâtiments de France et de la Chaine Thermale du Soleil, est cofinancé par l’État et l’Europe.

La rénovation des écoles, a été inaugurée

Créé par le 02 déc 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, mairie, travaux

CREON D’ARMAGNAC-LABASTIDE D’ARMAGNAC

IMG_3468

La visites des écoles

Vendredi après-midi, à l’invitation du président du Syndicat scolaire du Bas Armagnac, Antoine Lequertier,  et des vice-présidents Alain Gaube et Serge Expert, de nombreuses personnalités ont visité les écoles de Labastide d’Armagnac et de Créon d’Armagnac. Ils ont beaucoup  apprécié les importants travaux de rénovation réalisés.

IMG_3472

Les travaux à l’école de Créon d’Armagnac

Après avoir visité l’école de Labastide d’Armagnac, tous se sont rendus à l’école de Créon-d’Armagnac, où, là aussi de très importants travaux ont été réalisés, et concernent notamment la clôture de l’école et la sécurisation des portails, la réfection des toitures, les rénovations de la salle d’accueil des enfants, de la cantine, de  la cour de récréation qui  offre un nouveau confort  avec ses deux parties (goudron et herbe),   le préau et les toilettes  entièrement refaits  avec l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, le couloir et les deux classes, ainsi que la salle des enseignantes et le coin rangement sont entièrement neufs et devenus très fonctionnels.

IMG_3476

L’effectif scolaire

À Labastide, l’école possède deux classes qui vont de la maternelle au CP. À Créon, ce sont les élèves du CE et CM qui y suivent  leur scolarité.

À la fin de la visite, le maire de Créon d’Armagnac, Serge Expert, a convié les personnalités à se rendre à la salle des Fêtes.  

IMG_3482

Les discours

Là, Antoine Lequertier a remercié la présence de  Ludovic Pierrat, sous-préfet, directeur de cabinet du préfet des Landes, Dominique Coutière, premier  vice-président du Conseil départemental des Landes, Marie-Pierre Gazo et Tristan Deguichen  les assistants parlementaires du député Fabien Lainé, Guy Berges, président de la Communauté de Commune des Landes d’Armagnac, les maires et élus des communes membres du Syndicat scolaire, ainsi que le représentant de l’Éducation nationale. Puis il  a présenté le Syndicat scolaire du Bas Armagnac :

«  Le Syndicat scolaire a été créé en 2014 et permet une scolarité de proximité pour les enfants  de   Labastide-d’Armagnac, Créon-d’Armagnac, Estigarde, Saint-Julien-d’Armagnac, Betbezer et Mauvezin-d’Armagnac. Cette union de communes compte 1 525 habitants. Cette année les effectifs scolaires sont les suivants à Labastide 41 élèves et à Créon 45 élèves. »

Après avoir détaillé le fonctionnement du Syndicat avec ses douze membres et son personnel, Antoine Lequertier a précisé les avantages du Syndicat par rapport à un Sivu : «  Le syndicat peut intervenir sur le bâtit. ».

 Le président a  expliqué les motivations qui ont animé les membres du Syndicat pour réaliser ce vaste chantier de rénovation : «  Les deux écoles avaient un sérieux besoin de rénovation  pour devenir plus attractives et retrouver la confiance des parents. En 2015, nous avons réalisé une première tranche de travaux qui consistait au chauffage des deux écoles. »

Le coût des travaux

Les travaux de rénovation ont ensuite repris au mois de juillet 2016. Antoine Lequertier a apporté les précisions suivantes:

«  De 2015 à aujourd’hui, le coût total de la rénovation s’élève à 518 000 euros, dont 65% de subventions, provenant de la DETR ( 132 600 euros), de la réserve parlementaire ( 25 000 euros), du département ( 75 257 euros), de la CAF ( 19 080 euros), et du fond de sécurité ( 7 640 euros). Pour la somme restante, le Syndicat a fait un emprunt. »

L’intervention de Dominique Coutière et de Ludovic Pierrat

Lors de son discours, Dominique Coutière a rappelé que l’école fait partie de l’attractivité du territoire : «  Le département qui n’a pas obligation au sujet du primaire, s’implique tout de même  auprès des petites communes pour leur permettre de réaliser leur projet en faveur de l’école primaire. Je vous félicite pour cette initiative et pour avoir su mutualiser les moyens de vos communes.»

 Ludovic Pierrat, a tout d’abord exprimé son émerveillement suite à ces travaux qui offrent de bonnes conditions de scolarité en précisant :

«  Le maintien des écoles en milieu rural est un gage de la vitalité du territoire. »

Il est revenu sur l’importance des RPI qui offrent une proximité et une qualité d’enseignement profitable aux élèves, aux parents,  mais aussi aux enseignants :

«  Votre Syndicat  est un bel exemple de mutualisation de six communes. »

Le permis pour tronçonneuse n’est pas un canular

Créé par le 28 nov 2017 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne, travaux

 GERS-LANDES

IMG_3424

En ce mois de novembre, dans les jardineries au rayon des tronçonneuses, ou sur les places de villages, la conversation sur le permis tronçonneuse est de plus en plus présente.

Ceux qui sont au courant en informent les autres, qui évidemment pensent tout d’abord que c’est un canular.

 Et non, ce n’est pas un canular, c’est sérieux. En effet,  à partir du 5 décembre 2017, un décret daté du mois de décembre 2016 va entrer en vigueur incitant fortement les professionnels de la forêt à passer une formation pour apprendre à utiliser correctement une tronçonneuse.

Ce permis existe déjà  en Italie, au Luxembourg, en Belgique…, obligatoire dans 8 pays européens, cette certification à l’utilisation d’une tronçonneuse est donc inspirée du droit européen et prévoit sa mise en place dans l’Hexagone.

Pour le moment, son caractère obligatoire n’est pas précisément mentionné dans le décret mais les employeurs de main-d’œuvre sont déjà fortement incités à former leurs salariés, notamment par les assureurs.  Dans le futur, ce permis pourrait être élargi aux particuliers.

Le coût du permis est d’environ 250 euros pour le premier niveau (ECC1). Ce permis de base à  250 euros la journée de formation  ne donne pas le droit de débiter un arbre déraciné  Ce permis est le niveau de certification minimum nécessaire pour tout utilisateur. Il vérifie les connaissances nécessaires pour la mise en œuvre et l’entretien des tronçonneuses ainsi que le tronçonnage de bois.

Trois autres permis sont proposés aux titulaires de l’ECC1.  Les autres niveaux ECC 2, ECC 3 et ECC 4, permettent un usage professionnel de la tronçonneuse.

ECC2 : Pour les techniques de base de l’abattage et du façonnage d’arbres de petit diamètre, ainsi que les règles d’hygiène et de sécurité.

ECC 3 : Pour les techniques de base de l’abattage et du façonnage d’arbres de gros diamètre, ainsi que les règles d’hygiène et de sécurité.

ECC 4 : Les techniques de coupe difficiles et les connaissances de base pour le tronçonnage des bois en tension et en compression, les arbres déracinés, encroués, endommagés et comment éviter les dangers.

Les certificats sont délivrés pour la vie, ils n’expirent pas, mais il est  fortement recommandé un recyclage tous les 3 à 5 ans pour faire en sorte que les connaissances et les compétences soient mises à jour.

Sur le terrain, à la suite de ces informations communiquées, dans les jardineries, les commentaires des retraités du monde agricole, forestier et des amateurs de jardinage, vont bon train et expriment avant tout le ras le bol de cette cascade de nouvelles lois et contraintes :

« Faut-il vraiment un permis pour chaque activité? », «  Pourquoi pas un permis pour les taille-crayons, couteaux de cuisine, scies, cutters… ? »

Pour ceux qui ne pensent pas à lire les commentaires : voici en complément celui d’Harrault:

«  Encore une pompe a fric !! qui seront les formateurs ,de quelle expérience peuvent t’ils se targuer pour nous apprendre a nous ,professionnels qui avons déblayé deux tempêtes (1999 2009 )a nous servir d’un outil que nous manions tous les jours depuis des années ? combien de temps devrons nous payer pour avoir le droit de travailler ? »

Le maire Serge Jourdan présente le réseau de chaleur au bois

Créé par le 27 avr 2016 | Dans : actualité, com com landes armagnac, landes, mairie, travaux

LOSSE

Mardi soir, avant le conseil communautaire, le maire Serge Jourdan et les techniciens Pascal Danné et David Zacchello,  ont présenté le réseau de chaleur au bois aux  élus de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA).

Serge Jourdan a  détaillé   la démarche  entreprise par la municipalité lossaise, puis il a précisé  : « Ce réseau de chaleur était indispensable pour passer du chauffage  électrique et gaz à un chauffage plus économique en utilisant notre richesse locale, qui est la forêt communale.  La mise en service a été réalisée en novembre 2015.  »

Le maire a  abordé les aspects financiers en précisant : le coût des études  est de 32 015 euros HT, le coût des travaux  est de  248 648 euros HT. Les aides  financières  se répartissent ainsi : La DETR  est de 74 594 euros, soit 30 %, la Région Aquitaine nous a accordé  92 749 euros soit 37%, et la CEE 6 600 euros soit 2, 65%. »

Durant la  visite du réseau, les deux techniciens ont montré  et expliqué le fonctionnement du silo d’alimentation  d’une capacité de 30 M3,  la chaufferie, une des 9 sous-stations, puis ils ont abordé les aspects techniques : « La longueur du réseau lossais est de 250 mètres. De nombreux bâtiments communaux y sont raccordés, ainsi que deux particuliers. »

 Les bâtiments raccordés sont la salle polyvalente, la grande salle de réunion, la cuisine,  les vestiaires, la bibliothèque, la salle de réunion, les sanitaires, l’école, les logements  communaux  de l’école, de l’ancienne cantine, ainsi que la mairie et l’ancienne poste. 

 Le bois provient de la première éclaircie qui a été réalisée  au mois de mai. Ce sont 250 kg de plaquettes par jour qui sont donc consommées, ce qui aux dires des techniciens est peu.  

Durant la visite, les élus ont exprimé tout l’intérêt qu’ils portaient  sur ce mode de chauffage, en posant de nombreuses questions aux deux techniciens et au maire Serge Jourdan,  notamment sur la manipulation des plaquettes, sur  la température obtenue et son mode de réglage, ainsi que  sur  les économies réalisées.  À l’issue de la visite,  Serge Jourdan a exprimé  son entière satisfaction et  précisé : «  Nous envisageons d’agrandir le réseau en chauffant le bâtiment   situé devant la salle Raphaël Jourdan ».

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE