économie

Articles archivés

Le Café des sports a ouvert

Créé par le 02 déc 2017 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_3463

Vendredi 1er décembre,  avec l’ouverture du Café des sports, les auzanais ont enfin retrouvé leurs habitudes.

. Depuis un an, le rideau du café communal était baissé. Le maire, Philippe Beyries, a lancé un appel à candidature pour la reprise de l’établissement du lac et du café des sports. Stéphanie Pascaud, a été retenue et dès cet été,  au bar restaurant du lac, les auzanais et vacanciers ont découvert et apprécié le professionnalisme de Stéphanie, bien connue dans la région et familièrement appelée Fanny.

Durant une douzaine d’années, Stéphanie Pascaud a travaillé avec ses parents au bar restaurant « La pièce de Bœuf » à Labarrère. Un établissement très réputé dans la région  pour sa qualité.

Dans l’immédiat, en plus du bar, Fanny a ouvert un snack, et elle propose également des pizzas à emporter.

Dès lundi 4 décembre, le restaurant sera ouvert, et la clientèle pourra se restaurer à midi, et le soir, profiter des repas à emporter.

Évidemment, la  clientèle peut  réserver des repas et l’accueil de groupes est assuré.

Le Café des sports est ouvert tous les jours de la semaine  de 8 heures à 21 heures, et  le week-end  de 9 heures à 1 heure du matin.

Contact du Café des sports au 06 86 11 22 28.

Magali coiffure a ouvert

Créé par le 02 déc 2017 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_3465

Vendredi 1er décembre, l’élusate Magali  Brannenx a ouvert un salon de coiffure au 15 avenue de la République à Castelnau d’Auzan.

Depuis un an, le salon était fermé  et  en vente.

Ce salon étant le seul du village,  sa fermeture, obligeait  les auzanais et auzanaises à se rendre chez les coiffeurs situés dans les villages des alentours, nécessitant des trajets aller-retour de 30 à 50 km.

Magali, professionnelle confirmée est détentrice d’un CAP, puis d’un BEP. Elle possède une riche expérience professionnelle, ayant exercé  durant de nombreuses années son métier, notamment dans un salon de coiffure d’Eauze.  

 Suite à un  licenciement économique, Magali,   a fait le choix de s’installer à son compte et a acheté le salon auzanais.

Après des travaux de rénovation et de décoration, vendredi, la clientèle a découvert un salon moderne, lumineux et très fonctionnel, ainsi que le sourire, l’amabilité et le professionnalisme de Magali.

Déjà, pour la journée de vendredi, douze  personnes avaient pris rendez-vous et ont  profité avec satisfaction de ce nouvel élan donné au salon de coiffure.

Pour Magali, cette première journée fut un premier contact très encourageant avec la clientèle auzanaise.

Le salon est  ouvert : mardi de 9 heures à 18 h 30, mercredi de 9 heures à 12 heures, jeudi de 9 heures à 18 h 30, vendredi de 9 heures à 18 h 30 et samedi de 9 à 16 heures (Coupe homme 15 euros, forfait dame 31 euros avec shampoing, coupe-coiffage).

Contact :  Magali coiffure : 05 62 29 19 31.

À la Tuilerie, une rencontre avec un duo de choix

Créé par le 22 nov 2017 | Dans : actualité, agenda, agriculture, art, com com armagnac, économie, exposition, gers, infos, les sorties, peinture, tradition

LANNEMAIGNAN

IMG_7767

Au Domaine de la Tuilerie l’Art et l’Armagnac éveillent tous les sens.

La maîtresse des lieux, Colette Remazeilles, productrice d’Armagnac et artiste confirmée, propose au public de découvrir son univers coloré et savoureux.

Dimanche 10 décembre de 14 heures à 18 heures, les visiteurs seront certainement agréablement surpris de découvrir l’exposition de peintures, céramiques, mobilier singulier, et la très originale exposition «  Lumières d’arbres » de Colette Remazeilles, Catherine Bonte Navarrot et Marc Lafond. Le brûlot et la dégustation d’Armagnac complètent le programme de cet après-midi.  

Du vendredi 15 au mercredi 20 décembre, de 14 heures à 19 heures,  à l’occasion de la distillation, le Domaine ouvre de nouveau grandement ses portes pour accueillir chaleureusement le public. Après l’accueil, les visites du chai et de l’exposition, les personnes partageront un bon moment de détente, de découverte  et de dégustation, autour  de l’alambic armagnacais de modèle Ortès 1949.

Le Domaine de la Tuilerie est adhérent à la charte de qualité et d’accueil Destination vignoble, site remarquable du goût, dont les principaux critères sont des conditions exemplaires de visite, de dégustation…, ainsi qu’un impact sur l’environnement limité.

Contact et renseignements au 05 62 09 65 19

Le dynamisme récompensé par le Label « Station pêche »

Créé par le 14 nov 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, loisirs, mairie, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_3212

Mardi en début d’après-midi, à la mairie, le maire Jean-Michel Augré a présenté la nouvelle labellisation de la commune, obtenue  récemment.

Le label Station pêche

Jean-Michel Augré a précisé :

«  La Fédération Française des stations vertes et des villages de neige a créé le nouveau label « Station pêche », afin de promouvoir auprès des pêcheurs, les communes stations vertes qui intègrent la pêche dans leur offre touristique. Nous nous devions de candidater à ce nouveau label dans la mesure  où notre commune  et le lac de l’Uby disposent de toutes les conditions requises. Ce sont l’accueil et des services offerts pendant toute la saison d’ouverture de la pêche, ainsi que des activités pour tous en faveur de la pratique de la pêche de loisirs. L’obtention de ce label nécessite un certain nombre d’engagements dont certains au titre de l’environnement, pour lesquels nous étions déjà engagés. De plus le cahier des charges qui est très pointu, tient compte de la qualité de l’accueil, notamment  de l’hébergement, de  la restauration, des commerces, des points de vente des cartes de pêche, de la qualité du site de pêche, ainsi que des animations et loisirs existant dans la commune. »

La constitution du dossier

Pour constituer l’excellent dossier qui devait être présenté et défendu par le maire à Paris,  toute une équipe s’est mobilisée, avec à la tête Sandrine Granier, l’hôtesse référente à l’Office de tourisme et du thermalisme du Grand Armagnac, le conseiller municipal délégué à l’environnement et Jean-Marc Béoustès, président local de l’AAPPMA, et soutenu par le Comité départemental du tourisme.

L’obtention du Label et ses avantages

« Jeudi 14 septembre, à Paris, j’ai présenté un très bon dossier, très bien préparé. Les différentes fédérations nous ont octroyé le label « Station pêche » avec les félicitations du jury. Jeudi 12 octobre, en Haute-Savoie, lors du congrès annuel des Stations vertes, le label « Station pêche »  m’a été remis ainsi qu’au maire de Samatan, Hervé Lefebvre. Le Gers est le premier département avec deux communes labellisées « Station pêche ». Avec ce label, Cazaubon-Barbotan les Thermes figurera  sur tous les médias de la Fédération nationale de pêche. Ce label apportera certainement de nouvelles retombées économiques, notamment en hébergement, restauration, commerces et produits du terroir. »

Rappel

Pour rappel,  le tourisme lié à la pêche en France représente 110 millions d’euros de dépenses en hébergement, transport et restauration. Ce sont  30 % des personnes qui pratiquent  l’activité pêche pendant leurs vacances  et qui dépensent davantage que les autres vacanciers.

Quant au lac de l’Uby avec ses 80 hectares, il est un véritable petit paradis pour les pêcheurs avec ses 20 à 25 tonnes de poissons, notamment ses carnassiers brochets, sandres,  ses berges aménagées et l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Grâce au dynamisme de l’AAPPMA, le lac a accueilli, plusieurs compétitions de pêche de haut niveau, notamment départemental, régional, national et international.

Si des hébergeurs souhaitent se spécialiser dans l’accueil des pêcheurs et de leurs familles, ils peuvent se renseigner auprès du Comité du tourisme et des loisirs du Gers qui leur fera connaître l’équipement souhaité. 

Julien Despres « Artisans et ambassadeurs »

Créé par le 08 nov 2017 | Dans : com com armagnac, com com tenareze, économie, gastronomie, gers, infos, landes

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_3003

Samedi matin, au lac de l’Uby, lors du stage d’aviron d’Auch et Cazaubon, organisé par la Ligue d’Aviron Occitanie, Julien Despres,  champion d’Europe, du Monde et médaillé Olympique d’aviron, est venu saluer ses amis des deux clubs, Michel Colard, conseil sportif de la ligue aviron Occitanie, Marion Colard et Paul Goetghebeur, deux rameurs de haut niveau et membres de l’équipe de France.

Julien Despres est un familier de Cazaubon et de son lac,  ayant durant plusieurs années participé  aux championnats de France d’Aviron, qui ont fait de ce site sportif gersois un haut lieu d’aviron français et international avec ses régates : « Avec l’aviron, je viens à Cazaubon depuis de nombreuses années, aussi bien en stage que pour les compétitions. Le lac de l’Uby m’est très familier, c’est ici que je me sens le mieux. »

IMG_5369

IMG_5388

Le 5 novembre 2016, au Pôle culturel de Cazaubon Julien Despres a été intronisé Mousquetaire d’Armagnac par Aymeri de Montesquiou, avec la rameuse Perle Bouge, et le rameur Stany Delayre. Puis,  reconnaissant de l’accueil qui lui avait été réservé, il est revenu soutenir le Téléthon, organisé au Domaine d’Uby  par les associations cazaubonnaises et le Domaine.

  IMG_6125

Depuis un an, Julien Despres, fils de vigneron, qui a grandi dans les vignes, a décidé de s’investir pour les producteurs de qualité du Sud-Ouest, en créant Artisans et Ambassadeurs :

« C’est en hommage à mon père et à tous ceux qui se sont engagés comme lui, à une démarche hors norme gustative, environnementale et humaine, que j’ai décidé de créer Artisans et Ambassadeurs pour les aider à partager ces démarches et à commercialiser ces produits qui le méritent bien. »

En plus du Site, sur lequel on trouve toute une variété de produits, vins, armagnacs, douceurs gastronomiques, Julien Despres, a innové avec un camion de dégustation itinérant :

Le but est de rapprocher les consommateurs et les producteurs, mais aussi pour Julien Despres d’aller découvrir et comprendre, apprécier le produit et d’aller au plus près des consommateurs.

Pour plus d’informations se rendre sur le site : https://artisansetambassadeurs.fr/histoires/

Le syndicat des hôteliers, logeurs, se démène

Créé par le 07 nov 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, infos

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_3085

Lundi après-midi à la salle du cinéma de Barbotan les Thermes, le Syndicat des hôteliers, logeurs, cafetiers, restaurateurs, a tenu son assemblée générale, en présence de Bernard Ramounéda, président d’Unih32

Michèle Consolaro, présidente du syndicat a tout d’abord rendu hommage à Christine Guérard, rappelant à tous que Christine Guérard  était une hôtelière hors pair : «  Une grande dame de l’hôtellerie française. » L’assistance fut conviée à observer une minute de silence en mémoire de madame Guérard.

Durant la saison, plusieurs professionnels ont exprimé leurs inquiétudes suite à des comportements parfois violents de certains clients. C’est à la demande de ces personnes et du syndicat, que le commandant de la communauté de  brigades d’Eauze et que le commandant de brigade de Cazaubon sont intervenus pour prodiguer leurs conseils et répondre aux divers problèmes et situations  que les professionnels rencontrent.  

En complément, et en matière de sécurité,  Jean-Michel Augré, maire de Cazaubon a précisé que la municipalité a mis à l’étude la sécurisation du bourg avec vidéo surveillance.

Michèle Consolaro  a ensuite abordé la saison 2017 : « Nous avons constaté un tassement  de fréquentation. En effet, la fréquentation a été plus faible qu’en 2016, dû aux élections, ainsi qu’à la météo. Mais tout de même,  l’année n’a pas été  catastrophique. »

La volonté d’accueillir les curistes et vacanciers dans de bonnes conditions et dans des établissements de qualité s’exprime  avec le classement  de 50 à 60 établissements  qui sera réalisé prochainement : «   Il faut qu’on ait partout la qualité. »

La présidente a ensuite abordé le gros problème rencontré suite au manque de personnel : «  Il en manque partout, notamment des serveurs et 3 à 4 postes de cuisiniers sont restés vacants. »

Pour remédier  à ce manque de candidats, le syndicat qui travaille avec Pôle emploi, négocie pour qu’au printemps prochain, un forum de l’emploi soit réalisé à Cazaubon. La deuxième solution est de profiter du forum des emplois d’Occitanie qui aura lieu à Auch le 14 mars : «  Il serait bien que des représentants cazaubonnais de l’hôtellerie et de la restauration y soient présents. »

Une autre solution pour trouver des employés a été proposée en faisant appel au Groupement d’employeurs Gers en Gascogne.  

Sandra Pedro, chargée de recrutement au Groupement d’employeurs Gers en Gascogne  a présenté en détail  l’association et les solutions qui peuvent être intéressantes aussi bien pour les logeurs, restaurateurs que pour les personnes employées. Ces propositions ont fortement intéressé les professionnels.  

Lors de  son intervention, Serge Kronner, directeur général des Thermes a rendu hommage à Christine Guérard en rappelant que la  présidente de la Chaîne thermale du Soleil était un chef d’entreprise avec de très grandes qualités et un réel talent de décoratrice : « À Barbotan les Thermes, nous avons une belle entreprise et une merveilleuse vitrine «   La  bastide  Gasconne », c’est l’œuvre de madame Guérard. »

Serge Kronner  a ensuite présenté la saison avec une fréquentation de 15 420 curistes et environ 7 000 accompagnants : «  Un curiste passe deux heures aux Thermes. Pour le reste du temps libre,  il est  important d’offrir un bon environnement  avec des animations qui répondent aux demandes des curistes et des accompagnants. » Serge Kronner a conclu son intervention en annonçant son départ à la retraite et en  remerciant toutes les personnes avec qui il a travaillé durant ces 14 dernières années.

Jean-Michel Augré   a présenté les diverses tranches de  rénovation de Barbotan les Thermes. Les premiers travaux débuteront prochainement.  

Ils ont dit 32 : bienvenue aux nouveaux internes en médecine

Créé par le 02 nov 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Photo des Internes au Conseil départemental en  2016

Photo des Internes au Conseil départemental en 2016

 

Une cinquantaine d’internes en médecine et chirurgie en stage dans le Gers de novembre 2017 à fin avril 2018 seront accueillis mercredi prochain dans l’hémicycle du Département par le Président du conseil départemental Philippe Martin, les docteurs Cancio, Lachapèle, Lejeune et Paloque du SDIS 32 ainsi que leurs collègues médecins maîtres de stage et le directeur du centre hospitalier, Julien Couvreur.

Seront également présents les présidents des intercommunalités gersoises qui s’impliquent dans la création de Maisons de santé et participent activement à faire « découvrir et aimer le Gers » à ses futurs médecins à travers des visites organisées sur leurs territoires. C’est une véritable dynamique qui se met en place, car l’enjeu est majeur et multiple.

 À noter, pour la première fois lors de la soirée d’accueil des internes, la présence de plusieurs médecins récemment installés sur le Gers ou en projet d’installation.

Marie-Neige Passarieu, chargée de mission au Conseil départemental, précise :

«   Pour faciliter ces installations, un site multi partenarial www.dites32.fr dédié à l’installation et au remplacement des médecins généralistes et spécialistes dans le Gers est en cours d’élaboration et les premières maquettes seront présentées en avant-première par le Président Martin. Ce site internet a été identifié comme étant le premier de ce type en France et pourrait servir de référence à d’autres territoires en Europe. Il résulte de l’implication et de la collaboration de tous les partenaires, professionnels et structures de santé, élus, forces vives du territoire et constitue la première étape pour réinventer ensemble la médecine rurale »

L’Armagnac était à l’honneur

Créé par le 31 oct 2017 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, économie, fête, gers, landes, patrimoine, tradition

 LABASTIDE D’ARMAGNAC

IMG_2706

Vendredi, samedi et dimanche, le nouveau cru de l’Armagnac en fête a connu un succès considérable avec la venue  importante de connaisseurs,  d’amateurs d’armagnac et de bonne gastronomie du terroir, auxquels s’est joint un public qui apprécie ces jours festifs. Le beau temps étant au rendez-vous, a lui aussi contribué à la réussite de cette édition.  

À l’entrée du site, une joyeuse bande de jeunes bénévoles, accueillait  chaleureusement les personnes.

IMG_2754

Le président Philippe de Bouglon ne cachait pas sa satisfaction : « Pour cette 19e édition, il y a 21 producteurs  d’armagnac, tant gersois que landais, auxquels il faut rajouter autant de  stands où la gastronomie avec les produits du terroir sont à l’honneur. »  

IMG_2710

IMG_2743

Les Sites remarquables du goût, le stand des producteurs italiens du réseau Cittaslow, ont connu eux aussi une forte fréquentation.

IMG_2707

Les amateurs d’activités artisanales ont découvert la tonnellerie, vannerie avec le paillage des bonbonnes de verre, le travail du forgeron…

Un coin très ludique a permis aux petits et aux adultes de s’initier  aux divers jeux traditionnels, complété par une démonstration de course landaise.

Samedi et dimanche, lors des tables rondes, les conférenciers ont distillé leurs connaissances, pour le plus grand plaisir d’un public composé de connaisseurs et de néophytes.

IMG_2723

Samedi, de nombreuses personnalités étaient présentes sur le site et en compagnie du maire Alain Gaube, avec beaucoup d’intérêt se sont attardées aux différents stands.

De nombreux maires de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac, les sénateurs Éric Kerrouche et Monique Lubin, les députés Fabien Lainé et Boris Vallaud, le préfet des landes Frédéric Perissat, la conseillère départementale Magali Valiorgue par leur présence ont  prouvé leur attachement à cette manifestation, aux valeurs du terroir, gastronomiques, culturelles ainsi qu’au patrimoine local.

Fabien Lainé apprécie ce coin du terroir landais : «  C’est un village où je viens régulièrement et la place Royale est exceptionnelle. »

Monique Lubin venait à l’Armagnac en fête pour la première fois : «  C’est un magnifique village et l’Armagnac en fête avec son ambiance m’a conquise. »

Tous ces élus sont unanimes : «  Nous tenons aux produits locaux et on est là pour les faire connaître. Des événements comme l’Armagnac en fête méritent notre soutien et d’être davantage connus.

Alain Gaube, maire de Labastide d’Armagnac s’est exprimé : «  Je suis heureux de l’ampleur  de l’évènement et de voir la place Royale bien garnie. La place est devenue une vaste scène de théâtre où la statue de Bacchus en maître des lieux préside les festivités.

IMG_2726

Samedi, en fin d’après-midi, les membres de la confrérie de l’Escoubade ont intronisé les députés Fabien lainé et Boris Vallaud, l’Américain Brett Kassof, véritable connaisseur d’armagnac qui a remporté le 1er prix de dégustation à New York. Marzio Devecchi a été également récemment intronisé à Condom  Mousquetaire de l’Armagnac. L’Italien Marzio Devecchi est  l’auteur d’un livre «  A proposito di armagnac » Un livre  très documenté qui est complété par son site Internet  qui recense plus de 2 300 marques. Frédéric Perissat, préfet des Landes a été intronisé à son tour.  Tous se sont engagés à être Ambassadeurs de l’Armagnac.

IMG_2792

Boris Vallaud a été reçu aux Ministères

Créé par le 30 oct 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes, politique

LANDES

Boris Vallaud, député des landes a communiqué sur sa semaine  landaise dans les Ministères

J’ai été reçu la semaine dernière par Madame Élisabeth Borne, ministre en charge des Transports. Je l’ai plus particulièrement interpelée sur le projet de demi-échangeur de Carresse-Cassaber inscrit par le précédent gouvernement au Plan de relance autoroutier, ainsi que sur le projet de LGV Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Toulouse.

S’agissant du projet autoroutier, je lui en ai rappelé l’intérêt économique et environnemental, ainsi que l’engagement sans faille des collectivités territoriales, du Conseil départemental des Landes au premier chef, et des acteurs économiques locaux.

La ministre m’a confirmé l’intérêt du dossier pour le gouvernement et indiqué que son ministère était en discussion avec les sociétés concessionnaires d’autoroutes pour renégocier les conditions financières du plan de relance autoroutier. Je lui ai dit notre extrême vigilance sur ce dossier.

S’agissant de la LGV dans ses deux branches, dossier dont je l’avais déjà saisie conjointement avec le président du Conseil départemental Xavier Fortinon, les intentions du gouvernement m’ont paru plus inquiétantes. La ministre m’a en effet indiqué qu’elle ne voyait pas l’intérêt techno-économique du projet Bordeaux-Hendaye qui ne permettait qu’un gain de 20 minutes, en m’indiquant par ailleurs que le projet n’était pas financé. Elle m’a cependant assuré que ses services défendaient devant le Conseil d’Etat la DUP Bordeaux-Dax et travaillaient à un plan de financement du projet. J’ai défendu avec force ce projet structurant pour notre département et notre région et rappelé l’engagement ancien pris par l’Etat français vis à vis des collectivités, de l’Europe et de nos amis Espagnols qui ont d’ores et déjà tenus leurs engagements.

Nicolas Hulot et chasses traditionnelles

Ainsi que j’en avais pris l’engagement j’ai rencontré à son ministère, Nicolas Hulot, ministre en charge de la Transition écologique afin de l’entretenir du dossier des chasses traditionnelles landaises et des demandes de dérogation qui ne sont en rien des demandes d’autorisation de braconnage, dans la mesure où le droit européen les autorise dès lors que la démonstration est faite que la sauvegarde de l’espace est garantie. Compte tenu du calendrier, j’ai plus particulièrement insisté sur la dérogation Pinson.

L’échange avec Nicolas Hulot a été direct et sans intermédiaire. Je lui ai demandé un examen personnel de la demande de dérogation présentée par la Fédération des chasseurs des Landes et de ne pas considérer la seule analyse des services de son ministère. Sans préjuger de la suite, nous savons d’expérience le dossier compliqué, l’écoute du Ministre a été très attentive et il a pris l’engagement de regarder personnellement le dossier. Je lui en ai remis un exemplaire en mains propres

La nouvelle édition des Floralies obtient un succès

Créé par le 29 oct 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes

GABARRET

IMG_2698

Samedi 28 octobre, l’association des Artisans et commerçants en Pays Gabardan, a organisé pour la première fois au placeau,  la manifestation annuelle des Floralies d’automne avec le vide-greniers et vide dressing. Depuis des années, cette manifestation automnale se déroulait place de la mairie et dans les rues du centre bourg.

Les organisateurs ont trouvé que le cadre agréable du placeau, correspondait mieux à cette animation. Une quarantaine d’exposants étaient présents jusqu’à 17 heures, et le public nombreux  a profité du  beau temps pour déambuler dans les allées et évidemment sur des coups de cœur  acheter les objets et vêtements vendus à petits prix et se restaurer auprès du stand de l’association.

IMG_2700

D’autres personnes ont profité de l’occasion pour  fleurir les tombes de leurs chers défunts  en achetant  des pots de chrysanthèmes. Certains sont repartis avec des plantes et des   arbustes pour améliorer la décoration de leur jardin.

En fin de journée,  les organisateurs de la manifestation étaient satisfaits de cette première au placeau, qui a rencontré le succès souhaité.   

12

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE