com com tenareze

Articles archivés

La Voix de l’Armagnac

Créé par le 06 fév 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne, sport

GABARRET

Dans le cadre du CSA, les samedi 9 et dimanche 10 février, le sport sera à la conquête des médias audiovisuels, télévisions, radios nationales et locales  qui participeront  à cette grande opération  intitulée « Sport Féminin Toujours » afin de le  médiatiser.

À cet effet, la VDA recevra ce samedi, à 14 heures, en direct du studio, Maylis et 2 joueuses du GAS qui  feront  découvrir  aux auditeurs  comment elles sont venues au rugby et comment elles le vivent.  

La Voix de l’Armagnac 100.7 ou sur www.radio-vda.fr  .                                        

La famille des Sapeurs-pompiers doit être préservée

Créé par le 18 jan 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, sapeur-pompier

 GRAND-ARMAGNAC

a

À la suite des cérémonies de la Sainte-Barbe qui  ont eu lieu ces derniers temps dans tout le secteur du groupement Nord, le commandant des sapeurs-pompiers Jean-Michel Bellocq après s’être présenté a abordé  l’avenir  de l’organisation des secours à la Française et a lancé un appel aux citoyens pour qu’un plus grand nombre devienne sapeur-pompier volontaire.

Après une carrière militaire bien remplie (chef de section dans l’infanterie puis officier à la Brigade de Sapeurs-pompiers de Paris), le commandant Jean-Michel Bellocq a intégré depuis 2015 le Service Départemental d’Incendie et Secours du Gers dans la fonction d’adjoint au chef du groupement Nord et de chef de la compagnie Armagnac.

belloc

Le commandant Jean-Michel Bellocq a tout d’abord présenté la compagnie Armagnac forte de ses huit  centres de secours (CIP Eauze, CIS Castelnau d’Auzan, CIS Cazaubon, CIS Fourcès, CIS Courrensan, CIS Lannepax, CIS Gondrin, CIS Montréal du Gers) :

«  La compagnie Armagnac dispose d’un effectif de 185 sapeurs-pompiers (99 % volontaires), pour défendre un secteur totalisant 33 communes sur une superficie d’environ 750 km² sur lequel résident environ 14 750 habitants. Elle totalise en 2018 environ 1 600 sorties de secours dont la majorité sont des interventions pour secours à des victimes. »

Quelle analyse objective peut-on faire de l’organisation des secours sur le territoire nationale ?

«  En France, 250 000 sapeurs-pompiers assurent la protection des personnes, des biens et de l’environnement. Essentiellement composée de sapeurs-pompiers volontaires (80%), de professionnels (15%) et militaires (5%), l’organisation des secours à la Française est une spécificité unique sur le plan international.

Ses forces sont multiples dont notamment une capacité d’autonomie importante, une logistique forte, une chaîne de commandement verticale et renforcée par une culture de crise efficiente, une mixité de citoyens volontaires et professionnels, une histoire et des valeurs éthiques exigeantes.

Chaque jour nos communes sont défendues par des femmes et des hommes formés aux situations d’urgence qui s’engagent pour les autres, défendent et portent les valeurs du service public, s’appliquent à soutenir les plus fragiles et font preuve d’altruisme.

Le concitoyen profite d’une organisation efficace, de proximité et adaptée en permanence aux risques courants ou particuliers. Toutes ces spécificités en font un système complexe, imbriqué au cœur de nos collectivités, en lien fort avec les élus et les représentants de l’état.

En conclusion, nous pourrions dire que ce système répond aux besoins, qu’il n’est pas très onéreux pour le contribuable et de plus qu’il est performant. Bien entendu, comme tout système complexe, il a des faiblesses ! »

Pourriez-vous nous en dire plus sur ses faiblesses ?

« Sa faiblesse principale repose sur sa capacité à maintenir ses ressources humaines. La crise du volontariat dans les milieux ruraux est bien présente. Il nous faut être créatifs et convaincre de la pertinence de notre organisation.

Il faut que le citoyen s’implique dans la chaîne des secours si nous voulons préserver l’existant. »

Quelles sont les solutions ?

«  Les solutions sont relativement simples mais elles nécessitent l’implication de tous.

Il faut développer des dispositifs attractifs pour les pompiers volontaires, communiquer sur nos valeurs qui aujourd’hui rassemblent et peuvent attirer à nous les plus hésitants.

Être pompier volontaire ne nécessite pas des capacités exceptionnelles, il faut démystifier tout cela. Toute personne entre 18 et 55 ans (65 ans étant la limite d’âge pour un pompier volontaire) en bonne santé, qui souhaite s’investir pour une belle cause, peut contacter directement le centre de secours le plus proche de son domicile afin de souscrire un engagement.

Il aura alors la possibilité de planifier sa formation initiale en fonction des dates proposées par le SDIS et de ses disponibilités. »

Rejoindre la famille des sapeurs-pompiers n’est-ce pas un magnifique projet épanouissant pour le bien de notre société ?

«  La grande famille des sapeurs-pompiers n’est pas une vue de l’esprit ! Cette famille protectrice qui respecte ses enfants, tout en développant leurs capacités, dans un cadre éthique épanouissant, a de nombreux arguments pour accueillir de nouvelles recrues.

Alors, faite le pas ou aidez-nous à convaincre ceux qui ne l’ont pas encore réalisé. C’est à cette condition que notre système pourra traverser ces temps difficiles. »

Une directive européenne qui pourrait tout remettre en cause ?

« Une directive européenne sur le temps de travail de 2003 considère le temps de volontariat des pompiers comme du temps de travail. En conséquence, de nombreux volontaires qui ont une activité professionnelle par ailleurs pourraient, en ajoutant les deux activités, dépasser les limites du temps de travail autorisé et décider de quitter les pompiers.

Cette directive menace donc l’ensemble du dispositif pompier. L’état a été alerté par nos élus et la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.

Pour conclure. Notre organisation des secours à la Française doit être préservée.

Les échelons de proximité, implantés dans de nombreuses petites communes Gersoises (caserne des pompiers), représentent un maillage performant et rassurant.

L’équilibre est fragile, nos élus sont à nos côtés pour nous aider à renforcer la situation actuelle.

Nous mettons tout en œuvre pour remporter la bataille des effectifs. C’est notre rôle à tous de nous impliquer afin de pouvoir préserver cet héritage magnifique qui mérite notre plus grande attention ! »

Des groupes de parole pour évoquer la maladie de Lyme

Créé par le 30 déc 2018 | Dans : agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne, santé

 CAZAUBON-NARBOTAN LES THERMES

Lundi 7 janvier à 18 heures, à la salle de la mairie, l’antenne locale de l’association Le Relais de Lyme organise une nouvelle rencontre de groupe de parole sur la maladie de Lyme et les autres maladies vectorielles à tiques. Cette rencontre  permettra à tous de s’informer. Les personnes atteintes de la maladie pourront évoquer leur cas et aborder par la même occasion les bienfaits des traitements ainsi que les avances de la recherche. D’autres  rencontres de groupes auront lieu tout au long de l’année 2019, tous les premiers lundis du mois.

La Voix de l’Armagnac 100.7

Créé par le 09 déc 2018 | Dans : agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne

GABARRET

Pour Noël et  le 1er de l’An, n’hésitez pas à faire plaisir à votre famille, à vos amis en nous envoyant  vos cartes  signées de votre prénom ou nom en mentionnant votre village .  Elles seront lues à l’antenne le dimanche 23 décembre à partir de 10 heures pour celles concernant Noël , de même pour les vœux, même heure  le dimanche 30 décembre .  Adressez votre courrier à : « La Voix de l’Armagnac, Nicole, 40310.

La Voix de l’Armagnac 100.7 ou sur www.radio-vda.fr  .

Communiqué des élus départementaux « Unis pour le Gers »

Créé par le 28 nov 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, politique

GERS

h1

Les élus départementaux « Unis pour le Gers » s’expriment  pour   la défense des territoires et du pouvoir d’achat :

Depuis plusieurs semaines, la mobilisation des gilets jaunes, Françaises et Français de toutes classes sociales, de toutes origines, avec ou sans profession, politisés ou non, syndiqués ou non, cristallise et met en exergue les maux profonds qui rongent le pays depuis des décennies :

- Un aménagement du territoire inégalitaire aboutissant à un abandon des territoires ruraux au profit d’une centralisation étatique et d’un développement « idéologique » des métropoles.

- Un amoncellement de taxes asphyxiant les Français et faisant de notre pays un des plus taxés au monde (1er ou 2ème selon les classements)

- Un train de vie de l’Etat en totale opposition avec celui infligé aux Françaises et aux Français : les impôts et taxes qu’ils paient ne leur ont jamais autant semblé mal utilisés.

La position ferme et à priori définitive du gouvernement de ne pas revenir sur les augmentations de la fiscalité des carburants prévues au projet de loi de finances 2019 pour le 1er janvier prochain n’est pas un signe de considération de l’exécutif envers les Français qui souffrent au quotidien.

Si la transition écologique est évidemment un sujet important qui s’impose à nous, elle ne doit pas servir de prétexte pour renflouer un Etat malade de sa dette. L’urgence des fins de mois difficiles de nos concitoyens ne peut plus être reléguée « en dernier de cordée » !

Une fiscalité verte incitative et positive plutôt que punitive, voilà ce que la France d’à côté appelle de ses vœux !

Il ne faut pas se tromper de priorités ! Dans le concert écologique des nations, la France ne peut être la seule à faire semblant de jouer !

En conséquence, les Conseillers départementaux et les Conseillères départementales du groupe Unis Pour le Gers:

- demandent un moratoire sur la taxe carburant prévue au 1er janvier jusqu’à l’aboutissement de la phase de réflexion de 3 mois avec les acteurs des territoires.

- demandent à l’État de prendre rapidement et clairement de réelles mesures pour le pouvoir d’achat des Français.

- demandent à l’Etat de repenser sa vision de la mobilité dans les territoires ruraux où

Les Conseillers Départementaux du Groupe Unis Pour le Gers

Xavier BALLENGHIEN – Valérie MANISSOL – Isabelle TINTANE – Vincent GOUANELLE – Michel GABAS – Patricia ESPERON – Christine DUCARROUGE – Francis LARROQUE – Christophe TERRAIN – Hélène COOMANS

La Compagnie Armagnac était aux Thermes

Créé par le 27 nov 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2807

Samedi 24 novembre de 13 h 30 à 16 heures, à l’établissement thermal,  les Sapeurs-pompiers de la Compagnie Armagnac ont effectué un exercice qui leur a permis de mieux connaître le site et de parfaire  leur formation.

Les Sapeurs-pompiers des Centres de secours

IMG_2816

À 13 h 30, en présence du commandant Christophe Claverie, responsable  du groupement territorial Nord, Jean-Michel Bellocq,  commandant de la compagnie Armagnac, avec Christophe   Echavidre, directeur des Thermes, et Pascal Filhol responsable de la sécurité aux Thermes, ont accueilli les sapeurs-pompiers des Centres de secours de Castelnau d’Auzan-Labarrère, Montréal du Gers, Fourcès, Lannepax, Gondrin, Courrensan, Cazaubon, Eauze, auxquels se sont joints des sapeurs-pompiers du centre de secours de Gabarret.

Les objectifs  de l’exercice

Cet exercice avait  pour objectifs   d’évaluer l’engagement tactique et technique des sapeurs-pompiers, de permettre aux sapeurs-pompiers de compléter leurs connaissances opérationnelles liées aux établissements implantés sur leur secteur d’intervention et  de développer les compétences opérationnelles des sapeurs-pompiers et des responsables de l’établissement.

Le Thème de l’exercice

IMG_2827

Avant l’exercice,  le commandant Jean-Michel Bellocq a rappelé le thème de l’exercice en précisant :

«  Un feu a pris naissance dans la laverie (niveau N-2) de l’établissement thermal. Le sinistre menace de se développer à tout le sous-sol et pourrait s’étendre à l’ensemble des bâtiments. Deux employés manquent à l’appel. »

Après l’alerte et l’évacuation de l’établissement,  dès 13 h 40, les sapeurs-pompiers,  avec tous les moyens et engins  dont ils disposaient, sont entrés en action.  Ce fut aussi l’occasion  de tester  la  lance canon alimentée par la MPR et CET.

IMG_2838

IMG_2831

IMG_2854

Les ateliers

Deux ateliers formatifs étaient  en place  et tous les sapeurs-pompiers y ont participé. Le premier était un parcours au niveau des sous-sols  avec ARI (Appareil respiratoire isolant). Les participants devaient   effectuer une reconnaissance, puis rechercher les victimes et les extraire.

Le deuxième consistait  dans des tests de lance canon.

IMG_2842

Les évaluateurs et animateurs

Les évaluateurs et animateurs étaient les lieutenants Hervé Gauzere,  André Trémoulet,  Christian Borrelly,  René Santa Lucia, le  capitaine  Erwin Hulshof et le commandant Jean-Michel Bellocq.

Les remerciements à l’issue de l’exercice

À l’issue de l’exercice, Jean-Michel Bellocq  a remercié Christophe  Echavidre pour son accueil qui a permis cet exercice important pour la formation, ainsi que les sapeurs-pompiers  pour leur motivation et leur bonne participation.

Le colonel Éric Meunier, directeur du Sdis 32, a tout d’abord félicité et remercié les sapeurs-pompiers qui se sont rendus disponibles pour participer à cet exercice important, un samedi après-midi. Puis il leur a rappelé, que dans ce genre d’intervention,   leur  première mission est de sauver les personnes.

Christophe  Echavidre après avoir remercié les sapeurs-pompiers a précisé :

 » Il est très important pour nous que vous sachiez où sont les points d’eau. Merci à vous, vous êtes là pour nous, pour les Thermes, le personnel et les curistes.  Je vous invite à revenir aux Thermes pour d’autres exercices, vous serez les bienvenus. »

Concours photo

Créé par le 27 nov 2018 | Dans : actualité, agenda, agriculture, art, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, photo, tradition

ARMAGNAC

n

L’Office de Tourisme de la Ténarèze lance un concours sur les réseaux sociaux autour de la Flamme de l’Armagnac, en partenariat avec le BNIA et le magazine Armagnac News.

Nous invitons tous les visiteurs et locaux à partager une photo de la distillation sur les réseaux sociaux, jusqu’au 31 janvier 2019.

De très beaux lots sont à gagner :

 1er lot : 1 bouteille d’Armagnac, 1 tablier & 1 béret Armagnac, 1 magazine Armagnac News, … Et pour 5 autres photos sélectionnées : 1 magazine Armagnac News

Toutes les photos gagnantes seront publiées dans le prochain numéro d’Armagnac News (c’est pourquoi il est nécessaire que la photo soit d’au minimum 300 DPI).

Le concours photo est ouvert à tous les domaines des 3 terroirs d’Armagnac !

Pour participer, il faut :

 Partagez la photo sur les réseaux sociaux en tagguant #tourismecondom #armagnacstyle et #armagnacnews

  L’envoyer à promotion@tourisme-condom.com

  Si possible, inscrire le domaine viticole où a été prise la photo.

Alambic party

Créé par le 18 nov 2018 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fête, gers, infos, les sorties, spectacle

FOURCES

image012

Samedi 8 décembre  de 10 à 18 heures, au Domaine de Magnaut,  le public est convié à découvrir la magie de la distillation.

Cette année le programme est le suivant : Dès 10 heures, auront lieu les Rencontres gourmandes avec les producteurs,  notamment le Champagne Biard Loyaux, les  Vins du Médoc du Château Granins Grand Poujeaux, le Foie Gras de la Ferme d’Antioche, la Chocolaterie Garnier ainsi que les Huîtres du Cap-Ferret.

À partir de 12 h 30, commencera le repas spectacle « Cabaret Humour »,  le public savourera  le traiteur Ducousseau.

L’animation du Brûlot est à 16 heures.

La journée est ouverte à tout le monde gratuitement seul le repas spectacle est sur réservation et au tarif de 32 euros par personne.

Pour les réservations au repas s’adresser au Domaine de Magnaut 32 250 Fourcès au Tel : 05 62 29 45 40 ou domainedemagnaut@wanadoo.fr

Site : www.domainedemagnaut.com

240 participants au cross du Sdis32

Créé par le 18 nov 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, sapeur-pompier, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2602

Samedi après-midi, le lac de l’Uby a accueilli le cross départemental des Sapeurs-pompiers du Gers. Cette grande manifestation sportive, organisée par le service formation/Sport du Sdis 32,  a réuni 240 participants, allant des benjamins aux vétérans.  Les organisateurs du Sdis32 étaient très satisfaits  de la présence du beau temps, du splendide cadre du lac, ainsi que de la coopération active dans l’organisation  des sapeurs-pompiers volontaires de Cazaubon  

Dès 13 h 30, les benjamins et minimes (masculins et féminines) se sont élancés sur un circuit de 1 500 mètres, et les cadettes et juniors féminines sur un parcours de 3 400 mètres.

À 14 h 30, a été donné le départ  des cadets, et des seniors et vétérans (féminines) sur un circuit de 5 400 mètres, suivi à 15 h 30, par les juniors et vétérans masculins qui avaient à parcourir 7 000 mètres.

Le départ de la dernière course a été donné à 16 h 30. Les seniors et vétérans masculins avaient à parcourir 9 000 mètres.

Le beau temps et la très bonne organisation de la compétition ont contribué à la réussite de cette journée.  

IMG_2649 IMG_2650 IMG_2651

Pour la remise des médailles et des coupes, tous se sont retrouvés au Centre de secours de Cazaubon, où le maire Jean-Michel Augré, Isabelle Tintané, conseillère départementale, et Marie-Ange Passarieu, vice- présidente de la Communauté des communes du Grand Armagnac, ont été agréablement surpris de voir autant de Jeunes sapeurs-pompiers (JSP). Les élus ont ensuite  procédé à la remise des trophées tout en félicitant les vainqueurs et tous les participants à cette après-midi sportive.

Le Centre de secours cazaubonnais, pour sa forte implication dans l’organisation  du cross a reçu les félicitations des responsables du service de formation/ sport, ainsi qu’une coupe.

Classement par  équipe: 1er JSP Vic-Fezensac.

Classement général mixte: 1er Auch, 2e Vic-Fezensac, 3e Condom.

Classement des JSP :

L’équipe benjamin masculin (JSP) termine première. Au classement général mixte, Auch est 1er devant Vic-Fezensac et Condom.

Au classement individuel masculin benjamin, Raphaël Guillerme, JSP de Vic-Fezensac  remporte la première place.

Minime masculin : 1er Mohamed Negrouz JSP Auch, 2e Valentin  Berbizier JSP Astarac, 3e Arthur Baque JSP Armagnac Adour.

Minime féminine : 1re Amandine Videau  JSP Auch, 2e Alice Maubareigt JSP Vic-Fezensac, 3e Lise Pradère JSP Vic-Fezensac.

Cadette : 1re Lucy Curtis JSP Armagnac, 2e Léa Moretto JSP Save Gimone, 3e Lola Vauthier JSP Auch.

Benjamine : 1re Jeanne Moog JSP Save Gimone, 2e Lola Moreau JSP Vic-Fezensac.

IMG_2654 IMG_2656 IMG_2660 IMG_2663 IMG_2665 IMG_2668 IMG_2671 IMG_2673 IMG_2674 IMG_2679 IMG_2680IMG_2654 IMG_2656 IMG_2660

Gilets jaunes, communiqué des Conseillers départementaux

Créé par le 18 nov 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique

GERS

Samedi en début d’après-midi, les Conseillers départementaux   Vincent Gouanelle et Isabelle Tintané  en tant qu’élus mais avant tout citoyens issus de la ruralité se sont exprimés sur le mouvement des gilets jaunes :

 « Le mouvement des gilets jaunes est aujourd’hui en marche sur la France. Ces manifestations ne sont pas portées par tel ou tel parti politique ni aucun syndicat. Il s’agit donc bien d’un mouvement populaire et spontané qui témoigne plus que jamais le sentiment de ras le bol d’une France essentiellement rurale délaissée, méprisée, croulant sous la pression fiscale sans que les services publics ne se maintiennent ou se développent, bien au contraire.

Comme en 1358, à l’époque de la grande jacquerie, c’est cette France des campagnes, cette France des périphéries qui se soulève pour faire entendre au gouvernement sourd le cri qui surgit des profondeurs de la nation oppressée par l’impôt ressenti comme injuste. Cette injustice est pleine et entière  lorsqu’on sait que sans véhicule sur ces territoires, pas d’emploi, pas de déplacement possible, pas de vitalité économique et sociale. La transition écologique se comprend mais elle ne doit pas passer par la mort de la ruralité au profit d’une idéologie urbaine trop souvent diffuse dans l’humeur commune de nos gouvernants et leurs médias.

Les élus locaux issus des territoires ruraux sont naturellement solidaires de ce mouvement dans la limite du respect de l’ordre public et demeurent bien évidemment les fers de lance d’une résistance grandissante sur le sol français pour que la ruralité ne soit plus abandonnée. »

 Isabelle Tintané – Vincent Gouanelle

Conseillers Départementaux

12345...7

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...