com com tenareze

Articles archivés

Sécurité : Bilan d’abandon d’armes à l’État

Créé par le 04 déc 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique

GERS

Le Bilan de l’opération nationale, d’abandon simplifié d’armes à l’Etat dans le département du Gers

Du 25 novembre au 2 décembre 2022, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer a organisé une opération d’abandon simplifié d’armes à l’État, pilotée par le Service Central des Armes et Explosifs (SCAE) et mise en œuvre localement par les services de la préfecture, de la gendarmerie nationale et de la police nationale.

Fort de cette dynamique, Gérald Darmanin a décidé d’engager une réforme de la procédure d’abandon d’armes à l’État visant à la simplifier. Une expérimentation sera initiée en ce sens dès le premier trimestre 2023 dans cinq départements.

Un bilan très positif dans le Gers

Trois sites de collecte avaient été mis en place afin de permettre à tous les Gersois d’enregistrer ou de restituer des armes dont ils souhaitaient se séparer : un au commissariat d’Auch, un à la caserne de gendarmerie d’Éauze et un à celle de Marciac.

Entre vendredi 25 novembre et ce vendredi 2 décembre dans le Gers :

207 comptes SIA ont été créés

◦          126 pour des particuliers (hors chasseurs). Il s’agit d’armes héritées ou trouvées que les personnes souhaitent garder

◦          81 pour des chasseurs

  • 927 armes longues, 198 armes de poing et 21 483 munitions ont été abandonnées

Et après cette opération ?

Cette opération nationale d’abandon simplifié d’armes est désormais terminée mais la démarche classique d’abandon reste toujours possible après le 2 décembre.

La procédure consiste à se rendre dans la brigade de gendarmerie et le commissariat de police le plus proche pour procéder à l’abandon d’une arme, selon la procédure classique (CERFA 1845*03).

Pour une arme héritée ou trouvée que l’on souhaite conserver, le Système d’Information sur les Armes (SIA) reste ouvert, chaque détenteur d’une arme pourra créer son compte détenteur sur le site suivant : https://sia.detenteurs.interieur.gouv.fr.

En cas de difficulté pour créer le compte SIA, les services de la préfecture proposent des rendez-vous pour accompagner les usagers.

Pour des chasseurs, leur compte doit être créé au plus tard avant fin juin 2023 : https://sia.detenteurs.interieur.gouv.fr

Plus d’informations : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R61698

Cantine à 1 euro

Créé par le 01 déc 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, éducation, gers, infos, politique

GERS

« Cantine à 1 euro » : le Département re-alimente le pouvoir d’achat des familles gersoises

Alors que les crises sociales se succèdent, que les prix de l’énergie explosent, et que les familles voient
leur pouvoir d’achat se réduire, Philippe Dupouy, Président du Conseil Départemental du Gers, a annoncé en Novembre, une réduction du prix des repas des collèges.

Depuis le retour des vacances de la Toussaint, le prix des repas des collèges publics du Gers est abaissé à 1€, soit une économie de 2€25 par repas, par élève, pour les familles.

Face à la baisse continue du pouvoir d’achat des familles gersoises, et à l’approche des fêtes de fin d’année, le dispositif « Cantine à 1 euro » est reconduit pour le mois de Décembre, pour les près de 6 000 collégiens qui bénéficient actuellement du service de restauration scolaire dans le Gers.

Le Mot du Président

« À l’heure où le pouvoir d’achat des familles gersoises ne cesse de diminuer, j’ai pris la décision de renouveler ce dispositif exceptionnel. La crise sociale en France entraîne de nombreuses difficultés. Je refuse que les familles soient dans l’obligation de faire l’impasse sur un repas afin de pouvoir régler les factures de la restauration scolaire. Il est hors de question pour moi de laisser un jeune déjeuner un sandwich à l’extérieur d’un établissement en raison d’un manque financier des familles, violente réalité. J’ai d’ailleurs pu constater une hausse des inscriptions dans les cantines des collèges pour le mois de novembre depuis la mise en place de ce dispositif. Avec le renouvellement de cette aide, la collectivité assumera un coût supplémentaire de 150 000 €, pour une économie journalière par parent d’élève, de 2,25€. Cette mesure se veut significative sur les fins de mois des familles les plus modestes. » – Philippe Dupouy, Président du Département du Gers.

Le magasin Bio Lutscrampo fête ses 33 ans

Créé par le 30 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, fête, gers, infos, landes, les sorties, Lot et Garonne, santé

 EAUZE

Photo : LUSTCRAMPO

Photo : LUSTCRAMPO

À Éauze, les 1, 2 et 3 décembre, le magasin bio Lutscrampo fête ses 33 ans.

La clientèle du bassin de vie de ce territoire gersois, landais et lot et garonnais, qui a l’habitude de faire ses courses à Eauze  apprécie la qualité des produits du magasin Bio Lutscrampo qui fêtera avec Clio, Christine et Pierre cet anniversaire.

Pour les autres personnes qui ne connaissent pas ce magasin c’est une occasion de le découvrir en cette période d’anniversaire.

À l’occasion de cet anniversaire, le magasin offre une remise générale de 10% sur tous les achats et ouvre ses portes à des producteurs locaux.

Les clients familiers et les nouveaux pourront rencontrer les producteurs locaux et découvrir la diversité et les saveurs des produits du terroir.

Dans toute cette diversité, il y aura :

Ballot Flurin et ses produits de la ruche.

La Cave de Mézin (vin).

Le Domaine de Séailles (vin).

Le Domaine de Pajot (vin).

La Ferme des 2 berets (fromage).

La Ferme du Boué (fromage de chèvre).

La Ferme terre de vie (pain).

Philapi (miel).

La Naturopathe élusate : Elodie Varin.

Le magasin Bio Lutscrampo durant ces journées proposera aussi des animations et dégustations.

Pour les lecteurs, Pierre précise :

«   En 1989, l’agriculture bio n’était pas à la mode mais un groupe de consommateurs convaincus créait une association pour démarrer cette distribution de produits bio de la région et créait son lieu de vente, lequel faisait suite à un petit magasin à la ferme datant de 1964 !

Trente-trois ans plus tard, c’est devenu une supérette bio de 300 m2 où l’on peut trouver de tout avec plus de mille références : alimentation, cosmétiques, produits d’entretien… L’accent est mis sur le vrac pour limiter les emballages plastiques. Les fruits et légumes, pains, fromages, miel, etc. sont choisis localement dans la mesure du possible. Même les huiles essentielles sont en vrac et gersoises.

Le lieu est aussi étudié dans le respect de l’environnement : murs en paille, chaux et sables fauves, bois à tous les étages, poêle de masse pour chauffer au bois, même la consommation électrique est verte (par Enercoop) et faible : éclairage sobre ! L’absence de chambre froide garantit la sobriété énergétique mais aussi la fraîcheur des légumes qui arrivent quotidiennement. Les prix sont calculés au plus juste, afin que le bio s’adresse à tous. Il y a un service demi-gros avec remise par colis, et de commande groupée avec 20% de remise, accessible en ligne : www.lutscrampo.com. 05 62 09 94 76

L’indépendance par rapport aux chaînes de distribution est aussi à noter : une liberté dans les achats, moins d’intermédiaire,  » du producteur au consom’acteur« .

Au 553 avenue des Pyrénées, Clio, Christine et Pierre vous accueillent et se tiennent à votre écoute, moins de machine et plus d’humain ! »

L’Amicale de Gascogne s’est réunie

Créé par le 27 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fête, gers, infos, landes, loisirs, sport

 GABARRET

DSC_0001 (26)

Samedi matin, à la salle de bal, en présence de Jacques Champeaud et Richard Lazartigues, adjoints au maire, les membres de l’Amicale de Gascogne ont tenu leur assemblée générale.

L’Amicale de Gascogne

Cette Amicale regroupe 10 hippodromes : Gabarret, Cazaubon, Eauze, Biarritz, Valence sur Baïse, Vic Fezensac, Trie sur Baïse, Fleurance, Castéra Verduzan et Auch.

Jean-Pierre Trabesse, président de la société hippique de Gabarret a accueilli les présidents des sociétés hippiques et les membres qui les accompagnaient.

L’accueil  Gabarret

Après son chaleureux mot d’accueil, Jean-Pierre Trabesse a donné la parole à Jacques Champeaud. Ce dernier, après avoir souhaité la bienvenue et remercié l’Amicale pour l’honneur qu’elle faisait à Gabarret avec cette réunion, a présenté en détails la situation géographique de Gabarret, sa richesse, sa population, ses deux écoles primaires, ses deux collèges et le lycée professionnel, ainsi que les services, notamment la maison de santé, et l’hippodrome situé sur deux départements. 

L’intervention du président de l’Amicale 

Patrick Buros, président de l’Amicale a tout d’abord remercié les gabardans pour leur accueil, puis pour leur présence, le président de la fédération du Sud-Ouest, Gérard Cazeneuve et le vice-président Bernard Sarramejean, ainsi que les présidents des sociétés hippiques.

Après avoir invité l’assistance à observer une minute de silence en mémoire des bénévoles décédés au cours de cette année, Patrick a rappelé que pour cette saison, 43 réunions avaient eu lieu sur les hippodromes de l’Amicale.

Les problèmes dus à la sécheresse, à la canicule, à l’impossibilité d’arroser, ont pénalisé certaines sociétés.

Le président a donné la parole à chaque président.

Pour Auch, la saison a été très difficile à cause de la canicule.

Biarritz a obtenu de bons résultats avec beaucoup d’entrées.

 Castéra Verduzan a eu une saison difficile avec des difficulté d’arrosage et lors d’une réunion à 40° sur l’hippodrome, le public n’était pas au rendez-vous.

Cazaubon a repoussé une réunion à cause de la chaleur et le résultat ne fut pas bénéfique avec moins d’entrées.

  Eauze a eu une année satisfaisante  et des entrées supérieures à 2019.  

Fleurance a réalisé plus d’entrées et le président ne se plaint pas.

Gabarret comme Auch à cause du temps a annulé des courses et la réunion du lundi des fêtes a été reportée au mardi. Elle n’a pas connu l’affluence habituelle et donc une baisse d’activité a été constatée.

Trie sur Baïse a obtenu de bonnes entrées et a l’ambition d’améliorer la piste.

Valence sur Baïse en considérant la canicule a développé le bien être des chevaux en augmentant les points d’eau et la fréquentation de l’hippodrome s’est tout de même maintenue.

Pour Vic Fezensac la saison a été catastrophique à cause du temps.  

Quatre hippodromes de l’Amicale recevront en 2023, l’hippodrome en fête. Il s’agit d’Auch, Eauze, Gabarret, Vic Fezensac.

À l’issue de la réunion, le président a annoncé les résultats du challenge des drivers. Ce challenge se déroule durant toute la saison.

Le podium du challenge est le suivant :  1er Frédéric Clozier, 2e Romain Le Creps, 3e Cédric Terry.

Comme à l’habitude, l’Amicale a récompensé les drivers avec de très beaux lots.

L’escalanais Richard Westerink, entraineur d’Etonnant était présent. Il a été honoré et  félicité  par les membres de l’Amicale de Gascogne.

Le bureau de l’Amicale est composé du président Patrick Buros, du vice-président Pierre Sauvage, du secrétaire Bernard Sarramejean.  

C’est beau… Ferrat

Créé par le 25 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, musique, spectacle

 EAUZE

FERRAT PHOTO

Vendredi 9 décembre à partir de 20 h 30, au Cinéma Théâtre, à Eauze, la Compagnie Opéra Éclaté présente : Chanson Française « C’est beau… Ferrat » Un récital poétiquement engagé.

Le public passera certainement un très bon moment avec Éric Perez au chant, Jean-Marc Padovani aux saxophones et arrangement, Alain Bruel à l’accordéon et la participation des élèves des écoles élémentaires Félix Soules et Saint Taurin.

Ce spectacle s’est inscrit dans un projet pédagogique mené avec les élèves des classes de CM1 et CM2 des deux écoles primaires d’Eauze. Les enfants ont travaillé avec Jean-Marc Padovani et leurs professeurs autour de trois chansons qu’ils interpréteront avec les artistes, ce soir-là.

La Compagnie Opéra Éclate avec C’est beau…Ferrat, tenait à célébrer les 10 ans de la disparition de Jean Ferrat.

Ce soir-là, la compagnie Opéra Éclaté propose les plus belles chansons de Jean Ferrat arrangées par Jean-Marc Padovani et chantées par Éric Perez.  

Les artistes précisent :

« Jean Ferrat s’en est allé le 13 mars 2010, nous laissant héritiers de sa musique, de ses luttes ardentes, de son humanité, « refermant l’un des plus beaux chapitres de notre histoire commune. Gamin des quartiers populaires, orphelin d’un père mort à Auschwitz, Jean Ferrat pansera ses plaies par les arts, en choisissant le théâtre d’abord, la musique, ensuite. En 1963, Nuits et brouillard, échos au plan nazi « Nacht und Nebel », devient le point d’ancrage de ses engagements. Des portes des usines, où il soutient les ouvriers en grève, aux pavés parisiens de mai 68, Jean Ferrat ne cessera de défendre son idéal, un idéal communiste, loin cependant, des réalités soviétiques et restera toujours indépendant puisque non encarté à un quelconque parti.

S’il est un chanteur « actuel » c’est bien lui ! Et c’est à lui que nous rendons hommage aujourd’hui !

LE PROJET EAC ou l’éducation artistique et culturelle pour nos enfants

Dans une société qui demande aux jeunes de faire des choix de vie en fixant leur orientation professionnelle dès le lycée, les pratiques culturelles et artistiques peuvent leur permettre d’affiner leur perception d’eux-mêmes et de la société et de faire ces choix. C’est dans ce sens que nous proposons ici un projet structurant pour les enfants, en temps scolaire et hors temps scolaire, en collaboration avec l’enseignante ou enseignant et un des artistes du spectacle. Jean-Marc Padovani avec l’aide des professeurs fait travailler les enfants de classes de CM1-CM2 pour qui il a arrangé trois chansons de Jean Ferrat. Les enfants accompagneront les artistes lors du concert avec le public.

Réservation des places : 07 57 78 71 96 ou à la médiathèque d’Eauze au 05 62 08 46 20 / et sur place à partir de 19 h 30

Prix : 15 euros / jeunes, chômeurs 12 euros / www.opera-eclate.com/eauze ou mairie-eauze.fr

Brigade des familles

Créé par le 25 nov 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, service social

 GERS

Brigade des familles : un partenariat avec le département déjà fortement engagé et efficace

La collaboration entre la gendarmerie, le département et d’autres acteurs sociaux, permet de créer un véritable réseau territorial afin d’apporter une réponse que ce soit au titre de la prévention que de la protection.

En effet, cette problématique des violences intrafamiliales avec la prise en compte de l’impact sur les mineurs reste un enjeu important du département et une préoccupation majeure de la collectivité départementale. Les mineurs sont les premières victimes collatérales des violences conjugales.

Une étude de la Direction Générale de la Cohésion Sociale du Département, relative aux enfants exposés aux violences au sein du couple fait ressortir trois aspects :

-          83 % des femmes qui ont appelé le 3919 ont des enfants ;

-          dans 93 % des cas, ils sont témoins de violences ;

-          et dans 21,5 % des cas, ils sont eux-mêmes maltraités.

La création de cette Brigade de Protection des Familles permet déjà d’identifier une meilleure fluidité dans les échanges avec les agents du Département dont ceux du Centre de Santé Sexuelle (Ex Centre de Planification et d’Education Familiale), du service de la Protection Maternelle Infantile, du service de l’Aide Sociale à l’Enfance et de la Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes.

Afin de développer une interconnaissance nécessaire à la mise en place de réponses adaptées, s’est tenue le jeudi 20 octobre dernier une présentation de la Direction Enfance Famille aux officiers de la gendarmerie du Gers.

Courant premier trimestre 2023, sera organisée une présentation de cette Brigade aux agents de la Direction Enfance Famille et de la Direction Action Sociale Territoriale.

Ces actions témoignent de l’intérêt réciproque porté par la Gendarmerie et le Conseil Départemental en sa qualité de chef de file de la politique publique de la protection de l’Enfance du Gers.

 Le Mot du Président

« En cette semaine de mobilisation internationale, je réaffirme mon engagement pour l’élimination des violences, qu’elles soient intrafamiliales ou sexistes. Inscrite dans la durée mais aussi sur tous les territoires, cette volonté guide notre projet départemental, depuis de nombreuses années avec une attention particulière à la protection maternelle infantile dont nous avons la responsabilité.
Je suis satisfait de cette coordination départementale. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. La situation est alarmante, il est plus que jamais nécessaire d’agir ! » – Philippe Dupouy, Président du Conseil Départemental du Gers.

Le Gers dans ma poche avec Orange

Créé par le 24 nov 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos

 GERS

Le Département du Gers choisit Orange pour sa nouvelle application mobile citoyenne « Le Gers dans ma poche »

Le 23 novembre 2022, réunis sur le stand Orange du Salon des Maires et des Collectivités Locales à Paris, Philippe Dupouy, Président du Département du Gers, Bernard Gendre, Secrétaire général de Gers Numérique et Vice-Président du Département du Gers, et Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe d’Orange et CEO d’Orange France, ont signé une convention portant sur « Le Gers dans ma poche », une application mobile destinée à simplifier le quotidien des citoyens dans le Gers. Ce nouveau service, conçu et co-développé par Orange Business Services et Gers Numérique sera lancé au printemps 2023.

« Le Gers dans ma poche », une application au service de la citoyenneté

Premier département d’Occitanie à s’être lancé dans l’équipement en fibre optique de l’ensemble de son territoire, avec Orange comme partenaire, le Gers est sur le point d’achever le déploiement de son réseau fibré. Fort de cette réussite, il veut aujourd’hui accélérer le développement des usages numériques. Le Département souhaite renforcer ses relations avec les citoyens en créant un nouvel outil de démocratie participative qui permettra d’instaurer une nouvelle relation aux pouvoirs publics.

Bénéficiant du soutien de l’Etat via France Relance, l’application « Le Gers dans ma poche » est conçue comme un outil numérique au service de la citoyenneté. Cette application particulièrement innovante a la particularité d’être un service unique qui associe toutes les collectivités locales du Gers (villes,  intercommunalités, département). Elle prend en compte le dimensionnement des territoires en intégrant la diversité des collectivités locales et la personnalisation des usages par collectivité, tout en gardant une même et unique application fédérant les territoires. Cette adaptation offre une souplesse de communication et d’administration en fonction de la typologie de la collectivité (toutes les collectivités sont concernées).

Une application mobile multi-services qui simplifie le quotidien des citoyens

« Le Gers dans ma poche » est une application mobile, disponible sur IOS et Android, qui propose un socle de services clé en main et des services optionnels, à l’échelle des territoires (ville,  intercos, département).

L’application s’appuie sur une interface utilisateur épurée et intuitive, accessible à tous les habitants du Gers. Multi-services, elle permettra d’accéder aux informations du territoire en un clic, comme, par exemple, consulter les producteurs locaux, les jours et horaires des marchés, découvrir l’offre d’hébergement et de restauration, recenser les évènements culturels et associatifs, connaitre les infrastructures dites de mobilités douces, ou encore consulter les menus des services de restauration scolaire et retrouver les contacts utiles près de chez soi (enfance, séniors, violences, secours, …) .

Outil de démocratie participative, elle permettra également à chaque citoyen de participer à des sondages locaux, répondre à des consultations départementales, voter au budget participatif et, dans un second temps, de remonter des informations, comme par exemple, signaler un incident sur la voirie ou une dégradation d’un équipement de la collectivité, via l’ajout de photos et vidéos.

Premier grand projet engagé sur le thème des nouveaux usages numériques, « Le Gers dans ma poche » sera suivi d’autres innovations avec Orange.

Orange, partenaire des collectivités locales dans leur transformation numérique

Depuis 2015, Orange Business Services est au côté des collectivités locales dans leur recherche de solution pour répondre au besoin de médiation entre la collectivité et le citoyen, à travers l’application « Ma Ville dans Ma Poche ».

Déjà 6,5 millions de citoyens peuvent bénéficier de tous les services de leur ville rassemblés en une seule et même application pour s’informer des actualités et évènements, découvrir les circuits touristiques, rester au contact des services du quotidien de la collectivité, ou encore regrouper les services de mobilité, mettre en avant l’attractivité commerciale. La solution permet de simplifier les démarches des communes et conseils départementaux.

Orange, partenaire de confiance des collectivités, accompagne les villes et territoires de toute taille dans leur transformation numérique. Pour les aider à répondre à leurs enjeux de politiques publiques, Orange met ses multiples expertises et une large gamme de solutions au service d’une ville plus résiliente, durable et inclusive.

Le Mot du Président du Département du Gers

« Cet outil répond à de nombreuses sollicitations des gersois que je rencontre quotidiennement. Je pense notamment au milieu associatif et aux élus locaux soucieux de partager des informations pour leurs adhérents et leurs administrés. Faire savoir, faire connaître, donner envie de, ou encore, proposer à, c’est tout le principe dans lequel s’engage le Département avec cette nouvelle application, véritable vivier d’informations. Le Gers a aussi bâti son image de marque sur la citoyenneté, avec le premier budget participatif départemental. Aujourd’hui, avec le soutien d’Orange, je veux faire passer la participation citoyenne à l’ère du numérique. « Le Gers dans ma poche » c’est une nouvelle façon d’aller vers les citoyens dans un département qui sera très bientôt 100% fibré » – Philippe Dupouy

À propos d’Orange

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunication dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 42,5 milliards d’euros en 2021 et 136 500 salariés au 30 septembre 2022, dont 75 000 en France. Le Groupe servait 286 millions de clients au 30 septembre 2022, dont 240 millions de clients mobile et 24 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 26 pays. Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunication aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En décembre 2019, le Groupe a présenté son plan stratégique « Engage 2025 » qui, guidé par l’exemplarité sociale et environnementale, a pour but de réinventer son métier d’opérateur. Tout en accélérant sur les territoires et domaines porteurs de croissance et en plaçant la data et l’IA au cœur de son modèle d’innovation, le Groupe entend être un employeur attractif et responsable, adapté aux métiers émergents.

Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN).

Pour plus d’informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com et l’app Orange News ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange.

Orange et tout autre produit ou service d’Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.

Une nouvelle association a vu le jour, la WKMO AJL SPK GASCOGNE

Créé par le 20 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, loisirs, sport

 EAUZE

Photo avec Micka

Une nouvelle association a vu le jour à Eauze, la WKMO AJL SPK GASCOGNE.

Une association de self défense : Le Krav Maga SPK

Le Krav Maga SPK est une méthode de défense contre tous types d’agressions, tant physiques que psychologiques, issu des techniques professionnelles (ROS) pour les forces de l’ordre et mis au point par le capitaine Jacques Levinet fondateur de la World Krav-Maga Organisation Académie Jacques Levinet.

Pascal Tabaglio précise :

« Notre méthode repose sur 5 points clés:

L’instinct de survie , le geste conditionné de survie, les techniques opérationnelles, la légitime défense et l’évolution. 

Ou comment apprendre à se défendre par des gestes simples et naturels, efficaces et opérationnels à mettre en œuvre dans toutes situations de défense personnelle, tout en respectant le cadre légal (self défense, défense à tiers, droit d’appréhender).

Notre méthode s’adapte aussi à l’évolution des agressions pour coller à la réalité du terrain et à la détermination des agresseurs.

Par notre discipline de Krav Maga SPK, vous apprendrez lors d’un conflit, comment adapter votre attitude :

D’une part par l’évitement (distance, continuez votre chemin, pas de provocation…) et la négociation (communication verbale et non verbale), la riposte (si l’agression physique ne peut être éviter) et d’autre part, par les ripostes.

Mes cours se font dans la convivialité mais avec sérieux et efficacité et vous permettront d’acquérir des réflexes de base pour vous protéger d’éventuels risques d’agression et renforcera la confiance qui est en vous.

N’hésitez pas à faire un cours d’essai, le mardi de 20h00 à 21h30 au dojo salle René Cassin à Eauze (anciennes arènes couvertes). »

Pour tous renseignements, veuillez contacter :

Pascal TABAGLIO

DTN WKMO AJL France

Tél : 07 71 81 17 62                Courriel : wkmo.ajl.gascogne@gmail

Opération nationale d’abandon simplifié d’armes à l’État

Créé par le 18 nov 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, politique

GERS-LANDES

Annotation 2022-11-18 122156

Philippe Dupouy, réagit suite à la proposition d’abolition de la corrida par le Député de Paris, Aymeric Caron

Créé par le 18 nov 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, tradition

GERS

Philippe Dupouy, Président du Conseil Départemental du Gers, réagit suite à la proposition d’abolition de la corrida par le Député de Paris, Aymeric Caron

« Rappelons-le, notre assemblée départementale n’est pas celle qui vote les lois, elle ne fait que les appliquer.

Ceci étant rappelé, mon rôle est d’être à l’écoute de toutes celles et de tous ceux qui vivent dans le Gers, de prendre en compte leurs aspirations, leurs convictions, même lorsque celles-ci sont divergentes, voir opposées ;

Celles et ceux qui, de génération en génération, entretiennent des traditions gastronomiques, linguistiques, culturelles, festives, qui concourent, quoiqu’on en pense, à l’identité de notre Gascogne ;

 Celles et ceux qui, à bon droit, se soucient du bien-être animal et dont les initiatives visant à mieux prendre en compte la condition animale sont louables à mes yeux, comme sont appréciables les avancées réalisées dernièrement au profit d’une reconnaissance de la sensibilité des animaux.

C’est autour de cet équilibre que nous trouverons les réponses les mieux adaptées à ces évolutions. »

J’ai toujours souhaité que notre collectivité départementale prenne sa part du nécessaire au bien-être animal. C’est ce que nous faisons lorsque nous conditionnons notre soutien financier à la prise en compte de cette question pour les projets de nouveaux abattoirs Gersois par exemple.

L’équilibre à trouver entre des sensibilités différentes, souvent conflictuelles, n’est pas chose facile.

L’évolution de certaines de nos pratiques anciennes ne doit pas nous conduire à renier nos héritages, ni à culpabiliser celles et ceux qui les font vivre, au risque de nous diviser davantage.

C’est en travaillant autour de cet équilibre que nous trouverons les réponses les mieux adaptées à ces évolutions. »

12345...28

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...