com com tenareze

Articles archivés

Musique au Domaine de la Haille

Créé par le 09 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, fête, gastronomie, gers, infos, les sorties, musique

MONTREAL DU GERS

Photo d'archives

Photo d’archives

Programmation musicale du Domaine de la Haille

Vendredi 31 juillet et samedi 1er août, les concerts seront animés par le quatuor Bacchus quartet.

Vendredi 31 juillet, le public savourera les airs populaires de l’apéritif (10 euros), avec bar à vin et tapas.

Samedi 1er  août, au programme repas accord mets vin et musique avec le chef cuisinier Christophe Piques (8 plats-8 vins), 40 euros.

Sur réservation uniquement

Vendredi 7 août, le Domaine de la Haille propose  Vins, tapas et bandas.

Ce moment festif sera animé par les Kanari’s.

Sur réservation car les places sont limitées.

Pour les informations complémentaires et les réservations, les personnes doivent s’adresser au 06 77 11 08 37 ou lahaille@orange.fr

L’Armée de l’air recrute

Créé par le 09 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne

Cliquer sur la photo pour l’agrandir

newsletter-MTA JUILLET 2020

Communiqué de la Préfecture

Créé par le 09 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos

GERS

L’ensemble des services désignés ci-après, sera exceptionnellement fermé le lundi 13 juillet 2020 :

 La préfecture et les sous-préfectures ;

 La direction départementale des territoires (DDT) ;

 La direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) ;

 La délégation départementale de l’agence régionale de santé (ARS) ;

 La direction départementale des finances publiques (DDFIP) ;

 L’unité interdépartementale de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) ;

 L’unité départementale de la direction régionale des entreprises, de la concurrence et de la consommation,   du travail et de l’emploi (DIRECCTE) ;

 L’unité départementale de l’architecture et du patrimoine (UDAP) ;

La direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN) ;

Le service départemental de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) ;

 La délégation militaire départementale (DMD).

Dès dimanche, c’est le retour des brocantes

Créé par le 07 juil 2020 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, économie, exposition, gers, infos, les sorties, tourisme

FOURCES

 Chaque 2e dimanche du mois, sous les Cornières  ou à l’ombre des platanes de la place ronde, l’association Arrebiscoula réunit autour de la place centrale de la Bastide, la « Fine Fleur » des Brocanteurs et Antiquaires du grand sud-ouest.  Pour les visiteurs et chineurs, c’est en principe une   journée de découverte d’objets rares, voire insolites.

Pour les personnes qui souhaitent se restaurer sur place, elles peuvent  réserver leur repas à  l’Auberge  05 69 29 40 10 ou au Carroussel Gourmand 09 53 06 04 06, ou se  fournir directement en victuailles ou boissons à l’épicerie de Fourcès « Au Cabas gascon 05 62 29 22 21 »

Évidemment, toutes les autres boutiques, galeries, cavistes ou commerces restent toute la journée, bien entendu, à la disposition  des visiteurs et clients.

Travaux de réfection sur la RN 21

Créé par le 30 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, travaux

GERS

Communiqué de la préfecture

La direction des routes nationales du Sud-Ouest (DIR Sud-Ouest) réalise des travaux de réfection de chaussée sur la RN 21 dans la traversée d’Auch entre le boulevard Sadi-Carnot et le giratoire de Beaulieu (route de Pavie).

Le chantier se déroule du 29 juin au 14 août, de nuit, de 21 heures  à 6 heures.

La circulation sera gérée par déviations locales et/ou alternat. Les restrictions seront levées en journée. Cependant, les marquages au sol de la signalisation se feront quelques jours après la réalisation d’un tronçon complet de la chaussée.

La direction des routes nationales du Sud-Ouest attire l’attention des automobilistes sur la nécessité de respecter la signalisation et les règles de prudence, afin d’assurer leur sécurité et celles des personnels travaillant sur le chantier.

Elle remercie les riverains et les usagers de leur compréhension pour la gêne occasionnée par ces travaux.

Dispositifs de soutien aux sinistrés du 25 au 26 juin

Créé par le 30 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com tenareze, gers, infos, mairie, politique, sapeur-pompier, service social, solidarité

GERS

Communiqué de la Préfecture

Dispositifs de soutien aux sinistrés des intempéries de la nuit du 25 au 26 juin 2020.

Dans la nuit du 25 au 26 juin, de violentes intempéries (orage, grêle, pluies abondantes) sont survenues à Lectoure et dans plusieurs communes voisines. Les équipes du SDIS32 ont été fortement mobilisées, en lien avec la préfecture, afin de porter assistance aux personnes impactées (habitations isolées, coulées de boue…) ainsi que pour sécuriser la zone.

Madame Catherine Seguin,  préfète du Gers, s’est rendue sur site le vendredi 26 juin, accompagnée par les services de la DDT, pour rencontrer les équipes du SDIS et échanger avec les maires pour une première évaluation des dégâts.

Durant l’après-midi, les équipes du SDIS ont été renforcées par 18 secouristes, relevant des trois associations de sécurité civile : Croix-Rouge, Croix blanche et ADPC et ont travaillé à la remise en état des locaux des entreprises et des particuliers ayant subi des dommages. Le travail s’est poursuivi tout au long du week-end, dans un esprit de coopération efficace et constructive.

Lors de son déplacement, la préfète a rappelé que tout serait mis en œuvre pour accompagner les sinistrés, particuliers et collectivités, dans leur parcours d‘indemnisation. Outre les dispositifs assurantiels individuels qui doivent être mobilisés dans les meilleurs délais, il existe des mécanismes d’indemnisation exceptionnels.

En parallèle, si les conditions sont réunies, les maires des communes concernées peuvent demander la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. A cet effet, le maire d’une commune ayant subi une catastrophe naturelle formule une demande de reconnaissance auprès du préfet de département. Les services compétents de l’État contrôlent le contenu de la demande et réunissent les rapports d’expertise permettant de caractériser l’intensité du phénomène naturel à l’origine des dégâts recensés par la mairie.

Une commission interministérielle, présidée par le ministère de l’Intérieur, est chargée de donner un avis sur chaque dossier communal transmis par les préfets de département. Cette commission se prononce sur le caractère naturel et l’intensité anormale du phénomène en se basant sur les expertises techniques réalisées. Sur le fondement de ces avis, qui ont un simple caractère consultatif, les ministres compétents peuvent décider de la reconnaissance des communes en état de catastrophe naturelle.

Ces décisions sont formalisées par un arrêté interministériel publié au Journal Officiel.

Incendies sur l’installation de stockage de déchets non dangereux

Créé par le 25 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, gers, infos, sapeur-pompier

GERS

Communiqué de la Préfecture

Incendies sur l’installation de stockage de déchets non dangereux de Pavie.

L’inspection des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement, service de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement réalise des contrôles sur site

Le mercredi 23 juin 2020 à 22 h 30 un incendie s’est déclaré sur l’installation de stockage de déchets non dangereux de Pavie.

45 sapeurs pompiers et dix véhicules du service départemental d’incendie et de secours (SDIS 32) , provenant de plusieurs centres de secours Auch, Pavie, Masseube, Castera Verduzan, ont rapidement maîtrisé l’incendie, avec l’extinction définitive du feu peu après minuit. Aucun blessé n’est à déplorer et les mesures réalisées sur place par le SDIS n’ont pas révélé d’impact des fumées sur la qualité de l’air.

Une surveillance a été mise en place par le SDIS 32 jusqu’en fin de matinée le mercredi, et toute la journée par l’exploitant du site qui a procédé également à un compactage des terres et à une surveillance continue du site.

L’incendie s’est produit sur le casier de stockage de déchets en cours d’exploitation, sur une étendue comprise entre 200 et 500m2. Il s’agissait d’un feu uniquement en surface.

L’origine du feu n’est pas déterminée, la gendarmerie a engagé dès hier soir des investigations, afin de déterminer les causes du sinistre.

Dans la journée, l’inspection des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement s’est rendue sur site afin de conduire une analyse de l’impact sur l’environnement, des causes et des circonstances de l’incendie. Les eaux d’extinction ont été intégralement contenues dans le casier étanche de stockage des déchets. Il ressort des premiers éléments d’analyse qu’il n’y a pas eu d’impact sur la membrane de protection qui assure l’étanchéité du casier ni sur les équipements de collecte du biogaz.

Ce matin, une reprise de feu a eu lieu à 5 h 40. La caméra thermique a détecté l’incendie et a automatiquement passé l’alerte aux SDIS. Le feu s’est déployé en surface sur le même versant, à proximité du premier départ de feu de la soirée du 23 juin. Il a été maîtrisé rapidement par le SDIS 32 à 7 heures.

Dès 8 h 30 la DREAL a diligenté une nouvelle inspection.

En fonction des résultats de ces analyses et des éventuelles préconisations qui seront faites à leur issue, les membres de la commission de suivi du site de Pavie (CSS), composée de 17 membres dont les représentants de l’exploitant, des collectivités territoriales concernées, des associations de riverains de l’installation, des associations de protection de l’environnement, des représentants des salariés de l’exploitation ainsi que deux personnalités qualifiées, seront tenus informés des suites de cette inspection.

Second tour des élections municipales

Créé par le 25 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, élection, gers, infos, mairie, politique

GERS

Communiqué de la Préfecture

Le second tour des élections municipales est fixé au dimanche 28 juin.

Il s’accompagne de modalités d’organisation adaptées pour faciliter l’expression de tous les électeurs concernés dans le respect des mesures de prévention sanitaire.

Par décret du 27 mai 2020, le second tour des élections municipales est fixé au dimanche 28 juin. Les modalités ont été adaptées pour faciliter l’expression de tous les électeurs concernés et dans les conditions permettant de suivre les recommandations du conseil scientifique.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer en raison des circonstances liées à l’épidémie de COVID-19, vous pouvez recourir au vote par procuration.

Le vote par procuration comme modalité alternative du vote à l’urne a été largement simplifié.

Pour le second tour du 28 juin prochain, les procurations établies pour le second tour du 22 mars restent valables et il n’est pas nécessaire d’en établir une nouvelle si le mandataire n’a pas changé.

Les mandataires peuvent également être porteurs de deux procurations établies en France, au lieu d’une en temps normal.

Les personnes qui, en raison du COVID-19, ne pourraient pas se déplacer pour faire établir leur procuration peuvent recourir au service de la gendarmerie pour la recueillir à domicile. A cette fin, il suffit de contacter le gendarme numérique en indiquant dans la fenêtre de son moteur de recherche : « contact gendarme numérique ».

Le jour du vote, les mesures barrières doivent s’appliquer en tout lieu et en toutes circonstances et par tous.

Afin de garantir le bon déroulement du scrutin, plusieurs mesures ont été prises sur la base des recommandations du conseil scientifique. Tout comme pour le premier tour des élections, les maires vont décliner ces recommandations. Les bureaux de vote vont être aménagés de manière à limiter les situations de promiscuité prolongée. Les membres des bureaux de vote seront équipés de dispositifs de protection individuelle mis à disposition par l’État (masques et visières) et devront s’assurer de l’absence de regroupement à l’intérieur des locaux

Il est demandé aux électeurs :

- de s’équiper d’un masque de protection individuel. En effet, le port du masque est obligatoire pour pouvoir voter,

- de se laver les mains ou à défaut de  se désinfecter à l’aide de solution hydro-alcoolique à l’entrée et à la sortie du bureau de vote,

- de limiter les contacts physiques avec les membres du bureau de vote. La vérification de l’identité à l’entrée par exemple sera réalisée de manière visuelle sans contact avec les documents,

- d’apporter son stylo afin d’émarger à condition que l’encre soit bleue ou noire et indélébile,

- de respecter la distance d’un mètre entre chaque personne en tout temps,

- de respecter les consignes et recommandations affichées à l’entrée du bureau de vote.

Il sera possible au public d’assister au dépouillement à condition de porter un masque, de respecter les gestes barrières et la distanciation physique, dans la limite des capacités d’accueil des locaux dans lesquels se déroule la soirée électorale. Le public devra être en nombre limité mais une rotation pourra être organisée afin de permettre à un plus grand nombre d’y assister.

Sécurité routière : Grands excès de vitesse

Créé par le 19 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, gers, infos

GERS

Sécurité routière : Grands excès de vitesse, la Préfète annonce le renforcement des  contrôles

On constate depuis le début du déconfinement progressif, un relâchement dans les comportements sur nos routes, au mépris des règles élémentaires de conduite et de sécurité, avec une augmentation des infractions liées aux grands excès de vitesse (plus de 40 km/heure au-dessus de la vitesse autorisée).

Lors du week-end des 13 et 14 juin, 4 très grands excès de vitesse ont été constatés par les forces de l’ordre (ex : vitesse enregistrée 138 km/h pour une limitation à 80km/h) à l’occasion de contrôles de sécurité routière. Ces délits ont donné lieu à la rétention immédiate du permis de conduire et, pour l’un d’entre eux, à la mise en fourrière du véhicule.

Face à ce phénomène, Catherine Séguin, Préfète du Gers, en appelle à la responsabilité de chacun. Le non-respect des règles de sécurité routière met en danger la vie du conducteur, de ses passagers et de tous les usagers de la route. La vitesse excessive sur la route est la première cause d’accidents dans le Gers et constitue un facteur aggravant de la mortalité routière. Depuis le début de l’année 2020, 68 personnes ont été blessées et 3 tuées par des accidents de la route dans le Gers.

L’augmentation de ces comportements à risque n’est pas acceptable. Aussi, Catherine Séguin, Préfète du Gers, a décidé le renforcement des contrôles routiers en différents points du territoire. En parallèle, conformément aux nouvelles dispositions de la loi du 24 décembre 2019 d’orientation des mobilités, dite LOM, la Préfète du Gers a donné aux forces de l’ordre l’autorisation permanente de procéder, de façon systématique et immédiate, à l’immobilisation et au placement en fourrière des véhicules incriminés. Cette sanction est applicable même si le conducteur n’est pas le propriétaire du véhicule, et n’est pas exclusive de la rétention du permis de conduire du conducteur. Cette mesure concerne en particulier les cas de grand excès de vitesse et les cas de conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants.

La sécurité routière est l’affaire de tous. En adoptant un comportement responsable et en respectant

strictement les règles, nous sauvons des vies

Philippe Martin s’exprime

Créé par le 18 juin 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, élection, gers, infos, mairie, politique

 GERS

Communiqué de Philippe Martin, président du Conseil départemental

« Le second tour des élections municipales intervient au moment où la crise sanitaire a fait renaitre dans notre pays un désir de solidarité, de protection et de justice.

Cette ambition doit nous conduire à réorienter nos politiques locales, en définissant des priorités et des protections nouvelles.

C’est la marque des projets novateurs portés par plusieurs candidats.es aux élections municipales auxquels je souhaite apporter mon soutien et mes encouragements, qu’il s’agisse de Gisèle Biémouret à Condom, de Ronny Mazzoleni à Fleurance, de Rosemonde Dal Lago Menu à Mirande, de Julien Pellicer à Lectoure, de Jean-Claude Bourguignon à Vic-Fezensac ou Francis de Idrac à l’Isle-Jourdain.

Aussi j’invite les électrices et les électeurs à se mobiliser le dimanche 28 juin et à voter massivement pour ces candidates et ces candidats dont je sais qu’ils mèneront des politiques durables, et prendront soin des habitants de ces communes. » – Philippe MARTIN

12345...14

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...