com com tenareze

Articles archivés

L’Interprofession de l’Armagnac publie les Chiffres 2023

Créé par le 10 mai 2024 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes, Lot et Garonne

EAUZE

DSC_0044 (17)

Distillation 2023-2024 : 16022 Hl AP (+46%) ou le retour des Armagnacais au pied de l’Alambic

 2023 : France (42%) -9,96% & -Export (58%) +1,32% ou la résilience du marché Armagnac dans un contexte international complexe

Par la voix de son Interprofession, Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac, la filière Armagnac affiche le Bilan 2023 avec une encourageante Campagne de distillation 2023/2024 et une certaine résilience de l’Armagnac sur les marchés internationaux en 2023.

« La Distillation 2023/2024 marque le retour à l’engagement derrière l’AOC Armagnac »

La Campagne de Distillation 2023/2024, officiellement clôturée le 31 Mars dernier, a marqué une avancée significative avec la production de 16 022 Hl d’alcool pur, soit l’équivalent de3,9 millions de bouteilles, sur une superficie exploitée de 1 838 Ha (contre 1429 Ha en 2022).

Jérôme DELORD, Président de l’Interprofession Armagnac (BNIA) commente/

 « Cette nouvelle campagne démontre clairement une évolution significative par rapport à la campagne antérieure, qui avait enregistré une production de 10 914 Hl d’alcool pur ».

Cette performance (+46%), surmontant les aléas météorologiques et les défis sanitaires du millésime 2023, s’inscrit dans la continuité des objectifs ambitieux du Plan Ambition Armagnac 2030, avec, pour vision, celle du Président du BNIA, d’atteindre les 20 000 Hl d’alcool pur distillés d’ici à la Campagne 2025. Et, de poursuivre /

« Nous sentons un regain de passion et d’envies de l’ensemble des opérateurs du vignoble Armagnac-Gascogne pour travailler de nouveau l’Armagnac. Son « has been » décrié d’antan est aujourd’hui sa force, ses atouts et une promesse refuge pour l’amateur de spiritueux. Opérateurs producteurs et négociants ont travaillé à une meilleure rémunération ; le collectif est en marche ; la professionnalisation de notre filière commence véritablement à marquer de nouveau le territoire de sa flamme ».

Résilience de l’AOC Armagnac malgré un contexte international complexe ;

En parallèle de cette distillation encourageante, les chiffres du marché pour l’année 2023 sont évocateurs de tendances, générale pour les Spiritueux et particulière pour l’Armagnac.

En effet, face aux contextes économique et géo-politique international complexes, la singularité de l’Armagnac lui permet toutefois de tirer son épingle du jeu.

Avec une répartition France/Export de 42% et 58% respectivement, le marché de l’Armagnac maintient cette évolution dans la même veine que les années précédentes à savoir l’Armagnac gagne des parts de marché à l’Export et, surtout, au Grand Export :

« Pour le marché français, il enregistre en 2023 une baisse de -9,96% par rapport à 2022 et revient à son niveau d’avant Covid. « Le lien fort de l’Armagnac avec les Restaurations traditionnelle et gastronomique et les Cavistes en France garantit une certaine stabilité du marché français de notre AOC malgré une baisse en grande distribution. Notre image à la fois traditionnelle et novatrice apporte une certaine sécurité aux amateurs de spiritueux français. » analyse Olivier Goujon, directeur du BNIA.

Quant aux exportations dans plus de 112 pays, elles ont connu une croissance globalement modeste de +1,32%. « C’est un accomplissement significatif, surtout dans le contexte actuel du marché des spiritueux, marqué par une baisse de plus de 13%, selon les données récentes de la FEVS* » ajoute le directeur de l’Interprofession. Malgré les défis rencontrés liés à l’inflation sur les marchés de la Zone UE, où une baisse de 6,6% a été observée, certaines évolutions plus positives sont à souligner, notamment les augmentations des volumes en Italie (+7%) et en Espagne (+4%). Au Grand Export, si l’on observe une progression globale encourageante (+8,6%), soulignant ainsi le soutien continu du marché historique des spiritueux, l’Armagnac reste très attentif à la mauvaise phase 2023 de ses marchés phares comme les USA, la Chine. L’AOC Gascogne accorde aussi une certaine attention à la croissance significative des pays de l’Est dont la Russi : .

Jérôme Delord  conclut ce constat « ces chiffres attestent de la résilience et de la dynamique positive de la filière de l’AOC Armagnac, de la production, de l’élaboration de ses gammes de flacons jusqu’à la mise en marché. Soutenue par une tradition séculaire et une stratégie tournée vers l’avenir, nous continuerons à nous affirmer comme une référence de niche dans le monde des spiritueux. C’est notre credo. C’est notre atout » !

Commémoration du 8 mai 1945

Créé par le 10 mai 2024 | Dans : actualité, com com tenareze, gers, histoire, infos, mairie, tradition

CAZENEUVE

DSC_0111 (25)

 Bien avant 9 heures, place de la mairie, tout était prêt pour la cérémonie commémorative du 8 mai.

Martine Laborde, maire de Cazeneuve, avec son conseil municipal, a accueilli ses administrés puis les personnalités qui avait répondu à son invitation.

Véronique Moreau,  sous-préfète de la circonscription de Condom ; Carole Rolando représentant le député David Taupiac ; Edouard Minguez, président du Comité de la FNACA d’Eauze et des anciens combattants, Pierre Laporte, président des anciens combattants de Gondrin ; les sapeurs-pompiers et jeunes sapeurs-pompiers étaient présents avec le lieutenant Pascal Roblique,  chef du Centre d’Eauze, le lieutenant-colonel Jean-Michel Bellocq, et le major de la gendarmerie de Condom.

Après la montée des couleurs, l’assistance a eu droit à « France » interprété par Candide Parise.

Martine Laborde a lu un poème de Sonia Cheniti et a précisé : ‘ 

« Les paroles illustrent bien les concepts de Graines de Paix, notamment l’importance d’aller vers l’autre pour toucher son cœur et permettre la Paix.

Véronique Moreau a lu le message officiel  et après le dépôt de fleurs par les enfants et le dépôts de gerbes par les autorités, les jeunes sapeurs-pompiers ont procédé à l’appel des noms inscrits sur la stèle.

La sonnerie aux morts , puis la Marseillaise ont précédé le salut et les remerciements des autorités aux porte-drapeaux.

Martine Laborde a ensuite convié tout le monde au copieux petit-déjeuner.

DSC_0115 (23)DSC_0119 (18)DSC_0121 (18)

 

Banquet paysan à Castelnau d’Auzan

Créé par le 07 mai 2024 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, les sorties, loisirs, politique, santé, solidarité, tradition

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

Photos G. Nosella Pique-nique à Naréoux.

Photos G. Nosella Pique-nique à Naréoux.

L’essentiel du programme est le suivant

Dimanche 12 mai au Bourdilat, route de Jaulin 32440 Castelnau d’Auzan à partir de 15 heures, il est prévu l’accueil   au jardin avec Maïthé Lacour.

Dès 16 heures, les personnes se retrouveront autour de la  table ronde, avec des échanges et de la convivialité. La discussion abordera la situation des producteurs-trices bio, bien se nourrir et bien boire localement où, comment quels soucis pour les paysannes et paysans, quelles difficultés pour les consommateurs-trices. Aléas et changements climatiques, réseaux de distribution, transmission des terres, quel avenir ?

À parti de 18 heures, il est proposé un  Disco Buffet :  Cueillettes et gourmandises,  Cuisine impro « mon bio local de mai », et des découvertes.

La participation est libre

« Chère Sympathisante, Cher Sympathisant

Nouvelle rencontre pour partager nos idées et nos moments, nos informations avec nos ami-e-s qui travaillent la terre, qui nous nourrissent, au moment où l’ombre d’un Pacte-loi d’orientation s’étale au-dessus de ce qui nous reste de qualité de vie dans notre département

 L’écho d’une mobilisation nationale

Nous voulons des Paysans s’associe au groupe Uni-Terre, un collectif de plus de 50 organisations nationales qui milite pour une alimentation saine et qui rémunère correctement les agriculteurs.

 Après-midi convivial pour défendre « la bonne bouffe »

 Le collectif des « mille banquets populaires »a été créé dans le cadre des annonces faites par le gouvernement concernant le secteur de l’agriculture, notamment celle d’abandonner le nodu, l’indicateur français mesurant la réduction de l’usage des pesticides,

Le gouvernement va « mettre en pause » le plan Ecophyto qui doit fixer des objectifs de baisse d’usage des pesticides.

Mais pas que, la Loi d’orientation Agricole, dont les discussions se mettent en route cette semaine, est inquiétante sur l’interprétation de ses « priorités »

·         Le renouvellement des agriculteurs

·         la souveraineté alimentaire et de production de biomasse

Dans ces contextes, les agriculteurs dans leur majorité et surtout dans un espace rural comme le Gers, seront perdants pour les générations à venir. La refonte de leur profession va leur échapper, tout comme le choix de leurs productions.

On peut s’alarmer, dans un contexte de changement climatique et de perte de biodiversité, de ce que pourrait devenir le concept de « sols vivants ».

 

Entre le 30 mars et le 25 mai, mille banquets populaires

Un peu partout en France ce sont des dizaines de banquets qui s’organisent, l’essentiel étant de se rassembler et d’échanger sur les enjeux qui nous préoccupent.

Nous sommes convaincus que les réformes annoncées par le gouvernement ne sont pas en mesure de répondre aux demandes des agriculteurs.

Le collectif tient à souligner qu’en plus de la santé des consommateurs, c’est aussi, et surtout, celle des agriculteurs qui est mise en danger.  Ils sont en premières lignes ,

 C’est l’occasion de dénoncer dans la joie et la bonne humeur.

Il faut que les gens se retrouvent et comprennent qu’ils ne sont pas seuls à vouloir faire bouger les choses. 

Dans le Gers, plusieurs dates

Le 30 mars dernier « Nous voulons des paysan-ne-s, Gascogne, l’association gersoise, faisait partie de la trentaine des premiers organisateurs de ces banquets.

Le collectif, né de « Nous voulons des coquelicots Condom » a déjà une bonne expérience de ces événements « pour des produits bio, de saison et locaux »depuis janvier 2022, un peu partout dans le département et aussi en Lot-et-Garonne.

La prochaine rencontre se fait ce dimanche 12 mai au Bourdilat, à Castelnau d’Auzan autour d’un Disco buffet, l’idée est de se rassembler « pour une alimentation saine, au prix juste, et pour toutes et tous »

Dimanche la discussion commence à 16h00, table ronde conviviale autour du marché du bio, des problèmes liés à la distribution et aux fluctuations des aides.

Comment mieux se nourrir localement, avec nos paysannes et paysans ? C’était aussi le débat sur le site de Naréoux dimanche dernier

Mais aussi, à l’heure du changement climatique, face aux pathologies ou aux tempêtes, comment gérer le fleuron viticole bio dans notre Sud-Ouest ? Nombreux-ses sont les domaines et fermes qui développent une qualité incroyable, comment s’adapter ?

 S’informer, s’inscrire <nous.voulons.des.paysans.gers@gmail.com> – Georges 06 06 43 98 60 Maïthé 06 44 94 94 40

Élections européennes 2024

Créé par le 07 mai 2024 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, élection, gers, infos, politique

GERS

Communiqué de la Préfecture du Gers

Élections européennes 2024 : un scrutin aux enjeux majeurs

Alors que ce jeudi 9 mai 2024 se tiendra la journée de l’Europe commémorant la déclaration Schuman du 9 mai 1950, cette journée marque également la dernière ligne droite avant les élections européennes.

Comme tous les cinq ans, près de 400 millions de citoyens européens seront appelés à se rendre aux urnes, entre le 6 et le 9 juin prochain, afin d’élire leurs représentants. Chaque État dispose d’un nombre de sièges au Parlement européen en fonction de sa population. Parmi les 720 députés européens amenés à siéger à partir de cette année, 81 seront élus en France, le 9 juin prochain, selon les règles de la représentation proportionnelle. Les partis ayant obtenu plus de 5 % des suffrages bénéficieront d’un nombre de sièges proportionnel à leur nombre de voix. Les sièges seront attribués aux candidats d’après l’ordre de présentation sur chaque liste.

Pour rappel, les eurodéputés qui siègent au Parlement européen n’y sont pas réunis par pays, mais par groupes politiques transnationaux. Ils y exercent trois missions principales :

-          Ils formulent, discutent et votent des textes de loi portant sur des sujets majeurs du quotidien ;

-          Ils approuvent le budget annuel de l’UE, en lien avec le Conseil de l’UE ;

-          Ils contrôlent l’action de la Commission européenne et désignent son/sa président(e).

À travers ce grand exercice démocratique, les citoyens ont donc l’opportunité de décider collectivement de l’avenir de l’Union européenne et de son action sur des sujets majeurs tels l’énergie et le climat, la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale ou encore la santé publique.

Vidéo dans les coulisses du parlement européen :

Image de prévisualisation YouTube

 Ressources utiles :

 Pour vérifier sa situation électorale ou donner procuration :

 https://www.elections.interieur.gouv.fr/

Pour en savoir plus sur les élections européennes :

https://www.info.gouv.fr/les-priorites/europeennes2024

Pour des réponses fiables aux idées reçues sur l’UE :

https://france.representation.ec.europa.eu/les-decodeurs-de-leurope_fr

Pour un accès Facile à lire et à comprendre (FALC) :

https://elections.europa.eu/fr/easy-to-read/

 

Cérémonie du 8 mai

Créé par le 02 mai 2024 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, gers, infos, mairie

CAZENEUVE

Martine Laborde, le maire et son conseil municipal, convient la population à assister à la cérémonie commémorative du 8 mai qui aura lieu au Monument aux morts, mercredi 8 mai  à partir de  9 h 30. Après cette cérémonie solennelle, la municipalité offrira le verre de l’amitié et une collation familiale.

La Chine est un marché majeur pour l’Armagnac

Créé par le 02 mai 2024 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes, Lot et Garonne, politique

GERS

DSC_0022

À quelques jours de la visite d’État en France du Président chinois, Xi Jinping, et toujours sujet à l’enquête antidumping de la Chine envers les brandies européens dont les AOC Armagnac et Cognac, la filière armagnacaise espère beaucoup de cette rencontre.

L’Interprofession et la cinquantaine de maisons d’Armagnacs qui exportent depuis plus de 20 ans en Chine savent que la rencontre entre les Présidents français et chinois ces prochains jours à Paris et en Occitanie devrait être cruciale pour la suite de cette enquête. Et de rappeler que le risque est l’imposition de droits de douane additionnels sur les deux fleurons des spiritueux français exportés en Chine.

« La Chine est un marché majeur pour notre Appellation, notre économie et l’ensemble des acteurs amont et aval du Vignoble Armagnac-Gascogne. Notre filière est de nouveau frontalement exposée et menacée sur un de ses principaux marchés. La Chine est notre 2e Marché en valeurs avec 15% de nos exportations et le 3e en Volume (9,6%) » s’inquiète le directeur du BNIA, Olivier Goujon.

L’Interprofession de l’Armagnac entend rappeler, à quelques heures de ce rendez-vous diplomatique, que le lien avec la Chine et ses acteurs est fort, à plusieurs titres. « Depuis plusieurs décennies, l’Armagnac est fier d’avoir tissé une relation durable avec la Chine. Grâce à cette construction patiente, les importateurs chinois sont devenus des vrais ambassadeurs de l’art de vivre en Gascogne.

Les acteurs et amateurs de spiritueux chinois sont tant attachés à notre savoir-faire ancestral de la distillation, tant passionnés de notre histoire des Mousquetaires d’Armagnacs et de d’Artagnan, tant admiratifs de la richesse de nos millésimes. Meilleure preuve de notre attachement à ces passionnés : l’Interprofession y a lancé son programme « Armagnac Academy » avec les 8 grandes écoles de dégustation chinoises en 2019. Cette enquête résonne comme une punition totalement injustifiée » conclut le Directeur du BNIA.

Avec l’implication précieuse de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux (FEVS), les acteurs des AOC Cognac et Armagnac et leurs interprofessions respectives (BNICognac et BNIArmagnac) coopèrent, de façon rigoureuse, aux différentes étapes de l’enquête. Cette échéance, au cours de laquelle le sujet doit être abordé, constitue donc un moment critique pour les deux régions viticoles dont l’avenir dépend en grande partie de l’arrêt de la procédure.

À l’heure où l’interprofession publie ses chiffres France & Export dévoilant une certaine résilience mais fragilité sur ses quatre marchés majeurs (USA, Russie, Chine, Grande Bretagne), sujets aux instabilités géopolitiques ou économiques, la filière Armagnac est plus que jamais suspendue à cette visite d’État.

Sécurité routière

Créé par le 02 mai 2024 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, fait divers, gers, infos, politique

GERS

Communiqué de la Préfecture

Journée pédagogique « trajectoire de sécurité à moto »

Dans le cadre du plan départemental d’action de sécurité routière, une journée de prévention et de sensibilisation a été organisée ce samedi 27 avril, par les services de la préfecture du Gers en partenariat avec l’Escadron Départemental de Sécurité Routière (EDSR) de la gendarmerie du Gers. Pour ce rendez-vous à la gendarmerie mobile de Mirande (Caserne Laubadère), se sont inscrits une cinquantaine de motards ayant le permis A ou A2.

Durant cette journée, outre les rappels des fondamentaux et la présentation de la trajectoire de sécurité, des ateliers (parcours alcool-stupéfiants, démonstrations airbag…) sont proposés ainsi qu’un circuit sur route par groupe de quatre motards.

Cette action permet de répondre aux nouveaux enjeux du document général d’orientation (DGO) de la sécurité routière 2023-2027 parmi lesquels figure un enjeu local concernant les deux roues-motorisés.

En effet, les usagers des deux-roues motorisés (2RM) sont particulièrement présents dans l’accidentalité gersoise, il est donc essentiel d’agir pour leur sécurité au niveau local. Sur le département, l’accidentalité 2RM représente 20 % des accidents corporels.

En 2023, dans le Gers, sur les 126 accidents constatés, 32 accidents impliquaient un 2RM. Parmi ces accidents, 16 accidents sont faits avec des motos de plus de 125 cm ³.

Depuis le début de l’année, (chiffres arrêtés au 21 avril), ont été recensés dans le Gers :

  • 9 accidents impliquant des 2RM
  • 6 impliquant des usagers de moto de plus de 125 cm ³ avec 1 conducteur 2RM tué et 4 hospitalisés

Une étude vient d’être réalisée par l’Observatoire Départemental de la Sécurité Routière (ODSR) sur l’accidentalité des 2RM, hors agglomération et pour des cylindrées égales ou supérieures à 125 cm³.

Ont ainsi été recensés 30 accidents graves (accident impliquant au moins un blessé grave) entre le 9 juin 2019 et le 5 décembre 2022, parmi tous les accidents corporels de ces quatre années. Ces trente accidents ont provoqué 3 tués et 27 blessés graves.

Une nouvelle journée pédagogique sera organisée cet automne.

Loto des retraités agricoles

Créé par le 21 avr 2024 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, gers, infos, les sorties, loisirs

MONTREAL DU GERS

loto aicra 32

Le Marché aux fleurs se prépare

Créé par le 10 avr 2024 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com tenareze, économie, exposition, gers, infos, les sorties, loisirs, musique, tradition

FOURCES

IMG_20240315_105217(1)

Vendredi  15 mars,  ils étaient  15 bénévoles pour refaire une beauté aux  cabanes des entrées au Marché aux fleurs ( MAF).

Depuis , ils sont mobilisés et s’investissent à la vraie préparation du marché aux fleurs.

Environ 55 exposants se sont manifestés pour cette nouvelle édition du marché aux fleurs qui aura lieu samedi 27 avril  et dimanche 28 avril.

Les organisateurs, informent les professionnels qu’il reste encore des places à prendre.

Comme à chaque marché aux fleurs il y a des horticulteurs, pépiniéristes, des vendeurs d’ arbres fruitiers, fleurs, rosiers et plants de légumes , ainsi que des artisans qui ont tous un lien avec les fleurs, matériaux naturels et jardinage et objets d’embellissement de jardin.

  La restauration sera assurée par les commerçants de la place ainsi que par les associations. ( repas complet jusqu’aux crêpes.)

L’association Arrebiscoula tiendra une buvette.

 Comme d’habitude le marché sera animé par un speaker.

 Les Kanari’s viendront jouer le dimanche et un jury attribuera des prix pour les plus beaux stands.

Le thème est en effet les JO.

    L’édition 2024 devrait être une belle réussite et les organisateurs vous y attendent nombreux !

Julie Bianchini a ouvert Garde Cani Patt’s

Créé par le 03 avr 2024 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes, Lot et Garonne

 CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

DSC_0068 (25)

Depuis un mois, l’auzanaise Julie Bianchini (20 ans) s’est installée à son compte et propose ses compétences professionnelles aussi bien aux particuliers, qu’aux élevages canins, et aux pensions canines et félines.

Déjà, toute petite, Julie souhaitait devenir toiletteuse de chiens.  

Après sa scolarité à Castelnau d’Auzan, puis son collège à Jean-Rostand d’Eauze, Julie avait deux possibilités qui s’offraient à elle, celle de suivre une formation de toiletteuse en Lot et Garonne  où de  poursuivre ses études à Donneville pour l’obtention d’un Bac pro élevage canin et félin.

Durant ses trois années d’études et  avant l’obtention de son attestation de connaissances pour les Animaux de compagnie d’espèces domestiques (Acaced)  et son  Bac pro conduite et gestion d’une entreprise  du secteur canin et félin (CGESCF), Julie  a effectué chaque année de longs  stages à l’élevage canin de Parleboscq, à la clinique vétérinaire de Gabarret  et pour le toilettage chez un professionnel de Condom.

Depuis son installation, elle a effectué un remplacement dans un élevage canin à Marmande, où l’éleveur devait s’absenter. Cet été, elle sera remplaçante dans un élevage à Vichy…

Les services qu’elle propose sont les suivants :

Pour les particuliers qui ont besoin de s’absenter  plus ou moins longtemps, Julie se rend au domicile  soit pour de simples visites et veiller que tout se passe bien, soit pour sortir et promener l’animal, prodiguer les soins nécessaires  avec évidemment la  possibilité d‘assurer la  garde de l’animal  24/24 chez les clients.

Pour mieux assurer les remplacements dans des élevages canins, dans des pensions canines et félines, Julie s’est entendue avec une ancienne camarade de classe, Lisa Serieye qui, elle aussi est à son compte, et qui est domiciliée à Montbazens (Aveyron).   En fonction de leur emploi du temps et de leur disponibilité, il y en a toujours une de disponible pour assurer un remplacement dans l’élevage canin qui a besoin d’une personne pour assurer un remplacement.

Les particuliers ou élevages et pensions qui ont besoin des services de Julie Bianchini, peuvent s’adresser au 06 01 07 76 31 ou gardecanipatts@gmail.com

12345...39

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...