com com tenareze

Articles archivés

La Voix de l’Armagnac

Créé par le 22 fév 2018 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, gers, infos, landes, Lot et Garonne

GABARRET

Temporada 2018.

La Voix de l’Armagnac  fera son premier  direct de l’année ce mercredi 28 février dès 19 heures  du village du Houga .

Carte de soutien

La radio fait appel à tous pour ses cartes de soutien (10 euros pour l’année en cours , libre au-dessus) et signale que dorénavant, ayant le droit de délivrer des reçus fiscaux, le seuil minimum a été fixé en ce qui les concerne à partir de 25 euros.

Le bureau de la radio (juste avant la librairie) est ouvert tous les matins de 9 h 15 à midi, possibilité également par courrier adresse et chèque libellé à : La Voix de l’Armagnac 40310 Gabarret en précisant carte de soutien ou reçu fiscal. Ils vous seront envoyés par retour de courrier.

La Voix de l’Armagnac 100.7 ou sur www.radio-vda.fr

L’EMA, l’aventure musicale continue

Créé par le 22 fév 2018 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, les sorties, musique

GRAND ARMAGNAC

201702152117032vIF-image(postpage)

Né d’une belle idée d’Albert Mazeres et de Claude Labergue, l’Ensemble Musical de l’Armagnac (EMA) est composé cette année de 41 jeunes musiciens issus des écoles de musique de la région Armagnac : Eauze (1), Montréal du Gers (12), Lupiac (6), Cazaubon (9), Vic Fezensac(5), Condom (4), Castelnau d’Auzan (1), Marciac (1) et Nogaro (2).

Pour la deuxième année consécutive, Virginie Gelas, Présidente de l’EMA, a conduit les jeunes musiciens jusqu’à Margueron (33) pour leur stage de musique annuel.

Cinq  chefs se succèderont à la direction, Julie Lamort (professeur de clarinette), Sébastien Larrouy (professeur de batterie), Barnabé WiorowskiI (professeur de Tuba), Pascal Ducournau (directeur de l’école de musique de Sainte Christie et de l’Harmonie d’Estang),  Quentin Ferradou (chef invité, directeur de l’Orchestre des jeunes de la Fédération des sociétés musicales du Gers).

Sept  chefs de pupitre ont fait travailler les stagiaires durant sept  heures par jour, au travers de travail de pupitre, de travail en partiel bois et cuivre et en orchestre.

Pendant cette semaine de travail intensif et dans une ambiance conviviale, les jeunes musiciens, âgés de 12 à 20 ans, ont préparé un programme musical varié, alliant différents styles de musiques d’harmonie, dans le but de se produire lors des concerts de fin de stage.

Ce stage apporte à ces jeunes un perfectionnement instrumental et leur transmet un esprit de groupe qui facilite l’intégration à l’harmonie de leur village.

Cette année, lors des trois concerts proposés, l’Ensemble Musical de l’Armagnac partagera la scène avec les écoles de musique locales.

Réservez vos soirées et n’hésitez pas à venir encourager tous ces jeunes :

(Entrée gratuite) Vendredi 23 février à 21 heures à Eauze avec l’École de Musique Elusate

Vendredi 2 mars à 21 heures à Cazaubon avec l’Atelier de Musiques Actuelles de l’École de Musique de Cazaubon

Samedi 3 mars à 21 heures à Lupiac avec l’École de Musique de Lupiac

Vous retrouverez également l’E.M.A avec l’Orchestre de Flûtes du Gers le samedi 24 février à 21 heures à Condom au Théâtre des Carmes lors du concert de prestige organisé par les Amis de la Musique de Condom ( entrée  10 euros )

Bilan de la sécurité intérieure et routière

Créé par le 21 fév 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, gers, infos

GERS

IMG_2639

 Les chiffres de la délinquance et de la sécurité routière dans le Gers ont été publiés par le Service Statistique Ministériel de la Sécurité Intérieure pour  l’année 2017.

Sécurité intérieure

L’analyse des chiffres de la délinquance, basée sur les faits enregistrés par les forces de sécurité qui ont été commis dans le Gers  fait apparaître que les atteintes volontaires à l’intégrité physique (AVIP) ont augmenté de 21,4 %, soit 155 faits supplémentaires en 2017.

Elles représentent 17 % des faits commis dans le Gers. L’augmentation est principalement due à la hausse des violences physiques non crapuleuses (+ 82 faits) et aux violences sexuelles (+41 faits).

- Les atteintes aux biens (AAB), qui représentent près de 68% des faits de délinquance observés dans le Gers, ont baissé de 6 ,  soit 223 faits en moins. Ce chiffre résulte essentiellement de la diminution du nombre de cambriolages (- 377 faits), notamment dans des résidences principales (- 173 faits).

- Les escroqueries et infractions assimilées (abus de confiance)  ont enregistré une légère hausse de 2,1 %, soit 21 faits en plus par rapport à 2016.

Les indicateurs d’activité des services montrent que les policiers et gendarmes en poste dans le département sont performants, avec par exemple un taux de 79% d’élucidation dans les AVIP.

Sécurité routière

En ce qui concerne la sécurité routière, le bilan 2017 de l’accidentalité dans le Gers s’établit à 164 accidents corporels, 205 blessés et 16 tués.

Le nombre d’accidents corporels et le nombre de blessés sont en hausse dans notre département (+ 7 % pour les accidents corporels et + 13 % pour les blessés).  Ces hausses sont plus importantes que celles observées au niveau national (respectivement +2,4 % et + 2%).

Par contre, le nombre de tués est en baisse: – 7 tués par rapport à 2016. Le nombre de blessés hospitalisés (205 personnes) est en hausse de 13 % par rapport à 2016.

Mais l’indice de gravité des accidents du Gers (nombre de tués pour 100 accidents corporels), est particulièrement élevé. Il est nettement supérieur au national : 9,8 pour le Gers et 5,9 pour la France.

Les seniors ont payés un lourd tribut (sur 16 personnes tuées, 6 étaient âgées de plus de 65 ans) dans ces accidents mortels, liés principalement à des pertes de contrôle, des problèmes d’addiction (5 conducteurs impliqués dans ces accidents étaient sous l’emprise de l’alcool), dont les facteurs aggravants restent le non port de la ceinture de sécurité et l’absence de casque vélo.

Enfin, le nombre de retraits immédiats de permis de conduire a baissé en 2017 (613 contre 638 en 2016), et 63 véhicules ont été contrôlés en grand excès de vitesse avec rétention immédiate de permis, suspendu pour 4 mois, et mise en fourrière administrative.

La base de loisirs sera réhabilitée rapidement

Créé par le 17 fév 2018 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, économie, gers, infos, travaux

MONTREAL DU GERS  

IMG_4744

Les travaux de réhabilitation de la base de loisirs de Mervent débutent dans deux semaines.

Jeudi 15 février à 20 heures, à la salle des cornières, Gérard Dubrac, président de la  Communauté de communes de la Ténarèze a ouvert la réunion publique de présentation du projet de réhabilitation de l’ancienne base de loisirs en précisant :

«  Nous avions lancé différents projets de réhabilitation pour ce site très intéressant, pour le transformer en havre de paix dans ce secteur naturel de détente et en même temps très touristique. Ce site sera  aussi bien adapté pour les jeunes et les moins jeunes. »

La suite de la présentation fut animée par les techniciens de l’Agence Casals et l’ADASEA, membres du groupement de maîtrise d’œuvre.

Après avoir présenté l’historique de la base de loisirs depuis sa création en 1989 et jusqu’aux travaux de réhabilitation qui débuteront au mois de mai 2018, ainsi que les différents partenaires, le technicien a précisé :

 « L’étude de faisabilité pour la création d’un lac de baignade biologique a conclu à la non faisabilité de ce projet et a orienté le projet vers une base de loisirs de type  zone verte, dédiée à la biodiversité. »

En effet, cette offre de type d’espace de loisirs  avec baignade se retrouverait dans un contexte concurrentiel très important avec dans un périmètre de 39 km, 14 sites de baignade publique, et  son coût serait prohibitif pour la collectivité.

Le projet retenu offre ainsi un site naturel  de pause, pour  les familles et groupes, lors de leurs visites  de ce riche territoire patrimonial, notamment  Séviac, Fourcès, Montréal.

Le nouveau site sera un espace public fréquenté toute l’année et sera gratuit.

Ce site contient une richesse paysagère  et écologique qui mérite d’être protégée et développée.

La création d’une zone humide sera réalisée sur l’ancienne plage, ainsi que la création  d’une vasière de hauts fonds pour le développement des plantes aquatiques. Une zone jeux pour les enfants est prévue, ainsi que des tables et des bancs pour le pique-nique, des chaises longues. Un ponton  de 1, 60 mètres de large sur une distance de 140 mètres de long, permettra aux personnes et aux scolaires de réaliser de bonnes promenades tout en découvrant la faune et la flore du site. Un préau sera construit ainsi que des sanitaires  et le bâtiment existant rénové. L’ensemble est adapté aux personnes à mobilité réduite. Une signalétique sera mise en place.  

Le coût de l’opération est de 403 000 euros.

Grâce à sa labellisation Territoire à Energie positive pour la croissance verte ( TEPCV, la Communauté de communes de la Ténarèze a bénéficié pour ce projet de subventions à hauteur de 80%, dont 20% de l’Agence de l’eau Adour Garonne, 34% TEPCV, et 26% de l’État. Les 20% reviennent à la Communauté de communes de la Ténarèze.

Gérard Dubrac a exprimé que les 20% c’était peu et qu’il n’y aura pas pour autant d’augmentation d’impôts.

Gérard Bezerra, maire de Montréal du Gers a remercié le président Gérard  Dubrac et les délégués communautaires qui ont voté favorablement pour la concrétisation de ce projet :

«  Je souhaite que les Montréalais s’approprient le site ».

Des animations par la suite auront lieu, et déjà, il est prévu une animation pêche pour le 15 mars 2018, et une animation avec exposition Zone humide pour le courant de l’année 2019.

Cliquer sur la photo pour l’agrandir

IMG_4761

L’école en danger dans le Gers

Créé par le 12 fév 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique

GERS

Dans une vidéo mise en ligne sur son compte Twitter, Philippe Martin lance un appel à la mobilisation après les révélations sur la nouvelle carte scolaire.

Le contraste avec le précédent quinquennat est flagrant. Pendant 5 ans , de 2012 à 2017, 8 postes d’enseignants ont été créés dans notre département, malgré une baisse des effectifs de 500 élèves. Dès la première vraie rentrée scolaire de ce gouvernement 2 postes sont supprimés.

Conséquence de ce retour en arrière, 15 classes et 6 écoles sont aujourd’hui  menacées de fermeture dans notre département.

Lors de sa venue dans le Gers le 6 août 2017, le Ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, avait affirmé que l’École en milieu rural serait protégée. Nous savons désormais qu’il ne s’agissait que des mots.

Philippe Martin appelle les élus, les enseignants et leurs représentants,  les parents d’élèves, et tous ceux qui l’aiment à se mobiliser pour défendre notre École Publique en milieu rural.

La vidéo de Philippe Martin est disponible sur son compte twitter @pmartin_32 et sur

YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

Le dynamisme de Kcrescendo se poursuit

Créé par le 08 fév 2018 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, éducation, gers, infos, landes, musique

MONTREAL DU GERS – GABARRET et

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

1

L’année  2017, a été  bien chargée, studieuse et très  bénéfique pour la banda junior. Kcrescendo. Pour la deuxième année consécutive, la banda junior  est partie durant le  week-end du 4 et 5 mars à Bayonne pour enregistrer leur second CD.

Kcrescendo unit les jeunes musiciens des écoles de musique de Montréal du Gers, Castelnau d’Auzan et Gabarret.

Au mois de juin 2017, la banda a réalisé une splendide et dynamique audition à Gabarret, puis son audition de fin d’année sur la place du village de Montréal.

Avec son  talent musical, et son excellent répertoire  Kcrescendo a enthousiasmé les adolescents et adultes.

En juillet, la banda a participé à l’animation maraige au domaine du possible, puis a réalisé le 14 juillet l’audition  du repas qui a eu lieu sur la place de Montréal, ainsi que l’animation de l’apéritif lors du repas, à la salle multimédia,   organisé par A brass Ouvert à la salle Multimédia.

Au mois d’août 2017, toujours en pleine forme, les jeunes musiciens ont animé  le repas Plancha et Banda pour les fêtes patronales de Montréal du Gers.

Pour 2018, sans s’essouffler, après une année de répétitions et de perfectionnement bien suivies, Kcrescendo réalisera une audition au mois de février à Montréal, puis avant de participer au festival de bandas de Condom, réalisera des auditions à Gabarret, Castelnau d’Auzan et Montréal.

Kcrescendo et l’harmonie junior participeront au festival de Montréal du Gers  A Brass ouverts.

Le public aura le plaisir de retrouver Krescendo, lors du repas des fêtes patronales de Montréal du Gers.

Pour se procurer les CD de Krescendo, il faut s’adresser  à la boulangerie Mura, l’épicerie Proxy et l’office de tourisme de Montréal du Gers.

À l’école de musique, c’est la joie

Créé par le 08 fév 2018 | Dans : actualité, com com tenareze, éducation, gers, infos, loisirs, musique

MONTREAL DU GERS

IMG_4614

Dans le bassin de vie de la Ténarèze , l’école de musique de Montréal du Gers est un exemple et connait une très bonne réputation, suite à sa longue histoire.

Lors de l’inauguration des locaux de la boîte à Musique,  Nicolas Labeyrie président de la banda les Kanari’s et de l’Union musicale, avait rappelé la richesse musicale de Montréal du Gers : «  Nous avons retrouvé des traces de l’existence de l’Harmonie de Montréal,  en 1856. À Montréal, la musique est une riche tradition incontournable. Dans chaque famille et depuis de très nombreuses années, il y a au moins un musicien.»

Cette année 2018,  l’école de musique est heureuse d’accueillir  plus de 100 élèves dont un peu plus de 50 montréalais.

Christophe Bouet, président de l’école de musique, a présenté son dynamisme ainsi que les nouveautés de l’année 2018 :

«    Cette année, nous avons ouvert une  nouvelle classe d’orchestre de jeunes. Elle a pour  but de commencer à les faire jouer avec leurs copains, copines et de les préparer à intégrer l’orchestre junior avec plus de facilité.

Je profite de l’occasion pour saluer  et remercier  Quentin Lourties professeur de Trompette et Jérémy Morello professeur de batterie qui ont dû nous quitter pour assouvir leur passion et leur profession vers de nouveaux horizons. »

Christophe Bouet et toute l’équipe de professeurs évidemment sont satisfaits de Benjamin Fernandez (professeur de trompette) et Alyss Kalbez (professeur de batterie) , qui sont venus compléter l’équipe pédagogique, ainsi que Thanh Mai-Charles. Ce dernier a apporté  cette année, une nouveauté  en ouvrant la  classe de cours de chant.

Il est prévu   également de monter une classe de musique de chambre ainsi qu’une classe de musique actuelle dans le  courant de l’année.

Au marché, une page se tourne

Créé par le 01 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, gastronomie, gers, infos

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Bernard, Jean-Michel, Christiane, Danielle et Maïté

Bernard, Jean-Michel, Christiane, Danielle et Maïté

Vendredi matin, au marché de la place Hyppolite Lascourrèges, la marchande de fruits et légumes de la société Bassi De Castro, a annoncé à sa fidèle clientèle qu’elle prenait sa retraite.

C’est une longue histoire de fidélité entre la famille De Castro et les cazaubonnais qui se tourne.

C’est en 1956, que les De Castro ont ouvert au marché, leur  premier étal de fruits et légumes. Leur fils Bernard avec son épouse ont repris l’affaire et durant 46 ans ont maintenu ce service de proximité  très apprécié par les cazaubonnais.

Le couple très dynamique, s’est fait une excellente réputation par la qualité des produits présentés à la vente, mais aussi par sa présence en tout temps, aux marchés de Cazaubon, Condom, Argelès-Gazos, Mourenx, Vieux Boucau…

Qu’il neige, qu’il pleuve ou qu’il y ait une canicule, Bernard et Christiane étaient sur les routes et aux marchés afin de ne pas décevoir leur clientèle et de l’approvisionner convenablement.

Leur employée Danielle Bassi durant 33 ans a vécu cette aventure avec eux, puis quand le couple a pris sa retraite, elle a repris l’entreprise qui est devenue la maison Bassi De Castro. En effet avec leur professionnalisme et leur amitié pour Danielle, Bernard et Christiane De Castro, l’ont accompagnée et secondée jusqu’à ce vendredi 29 décembre 2017.

Le cuisinier de la restauration scolaire, Jean-Michel Gilles, privilégie le circuit court et la qualité de produits frais pour la composition de ses plats faits maison. En conséquence, il a choisi  ces professionnels passionnés de bons produits, comme fournisseurs de la cantine municipale.

Jean-Michel Gilles a commenté son choix et témoigné de sa reconnaissance :

«  Bernard, Christiane et Danielle ont toujours travaillé à l’ancienne, privilégiant toujours la qualité. Ils ont pris une retraite bien méritée et c’est grâce à leur travail que les enfants de la cantine pourront dire plus tard en pensant  aux plats qu’ils savouraient quotidiennement à la cantine « Il y avait des bons légumes du marché dans ma cantine. »  

Vendredi, Maïté Verzeni qui depuis 40 ans est sur les marché avec son étal de légumes a rejoint au marché de Cazaubon, Bernard, Christiane, Danielle et Jean-Michel pour s’entretenir avec eux de l’avenir.

En effet, Maîté Verzeni envisage de reprendre l’affaire et ainsi maintenir le seul étal de fruits et légumes de Cazaubon.      

La Boîte à musique a été inaugurée

Créé par le 04 déc 2017 | Dans : actualité, com com tenareze, gers, infos, loisirs, mairie, musique

MONTREAL DU GERS

IMG_3549

Dimanche à 11 heures, devant la salle Aurensan,  un nombre important de Montréalais et Montréalaises, était réuni. Le maire Gérard Bezerra et ses conseillers municipaux étaient présents, et  la rue était barrée. Le tout laissant entendre qu’un évènement exceptionnel allait avoir lieu.

En effet, ce matin-là, avait lieu l’inauguration du bâtiment dédié à la musique, ainsi que la cérémonie de nomination des salles de cours de l’école de musique.

Après que le rideau noir soit  tombé, laissant apparaître la grande et splendide plaque « La Boîte à musique » , Nicolas Labeyrie, président de la banda les Kanari’s et de l’Union musicale, a convié le public à s’installer bien au chaud dans la salle Aurensan.

IMG_3564

Nicolas Labeyrie a ouvert la série des discours en précisant :

« Ce moment solennel que l’on vit, nous l’avons préparé depuis plusieurs mois, avec l’école de musique et la municipalité. Ici, nous sommes dans un bâtiment communal qui reçoit 120 musiciens par semaine. À l’étage, c’est l’école de musique. Au rez-de-chaussée, les musiciens de la banda et de l’harmonie y font leurs répétitions. Ce bâtiment est ouvert du lundi au samedi. C’est un lieu de vie très important. Ce lieu nous a été confié par la municipalité en 2000. Je remercie au nom de tous les musiciens, la municipalité  qui nous accompagne et nous soutient. »

À Montréal, la musique est une riche tradition incontournable. Dans chaque famille et depuis de très nombreuses années, il y a au moins un musicien.

Nicolas Labeyrie a conclu en rappelant : «  Nous avons retrouvé des traces de l’existence de l’Harmonie de Montréal,  en 1856. »

IMG_3566

Christophe Bouet, président de l’école de musique, a présenté les différentes classes et  les noms qui leur ont été attribués. Les salles de classes portent les noms de ceux qui se sont fortement impliqués au service de la musique Montréalaise et durant de très nombreuses années. Notamment Émile Maurin (ancien président de l’Union musicale Montréalaise et de la banda des Kanari’s, Michel Jaurrey (ancien chef et fondateur et fondateur de la banda des Kanari’s et ancien professeur  et fondateur de l’école de musique), Pierre Moncalvo dit «  Pierrot » (ancien saxophoniste à l’Union musicale Montréalaise et à la banda des Kanari’s), Christophe Dehem « dit flash » (ancien trompettiste de l’Union musicale Montréalaise et de la banda des Kanari’s), Jean Andiran (ancien chef de l’Union musicale Montréalaise et de la clique). Tout l’espace de l’étage a été dédié à Albert Mazères dit « Beber » (ancien chef de l’Union musicale Montréalaise et de la banda des Kanari’s et ancien professeur de l’école de musique). La salle des répétitions a été nommée Gilbert Lussagnet dit « Lulu » (ancien saxophoniste et président de l’Union musicale Montréalaise et de la banda des Kanari’s).

Gilbert Lussagnet a été ensuite convié à dire quelques mots. Gilbert était très ému. Il  a eu tout d’abord une pensée pour ses camarades musiciens qui ont écrit l’histoire de la musique Montréalaise et qui ne sont plus là. Il a ensuite vivement remercié tous ceux qui ont eu cette idée et qui ont honoré leurs prédécesseurs.

Gérard Bezerra  a pris la parole en précisant :

«  Ce qui est agréable à Montréal, c’est qu’on n’oublie pas le passé, notamment la musique. Pour un village qui compte 1 200 habitants, l’école de musique  est fréquentée par 100 élèves, c’est énorme. À Montréal, la musique fédère et son école fonctionne très bien. Nous apprécions la bonne entente qui règne entre l’école de musique, les Kanari’s et l’Union musicale. Continuez à nous réjouir avec vos concerts et vos nombreuses animations. Merci pour tout ce que vous avez fait et pour tout ce que vous ferez dans l’avenir. »

Gérard Dubrac, président de la Communauté de communes de la Ténarèze et maire de Condom a exprimé sa satisfaction d’avoir été convié à cette inauguration. Lors de son intervention, il a précisé : 

«  Ce bâtiment avait besoin de retrouver une âme et avec la musique, il l’a retrouvée. Vous avez trouvé ce qui fait la force d’une école de musique. C’est l’humain, et à Montréal la musique est une force humaine. La musique de Montréal est un exemple. Il est souhaitable que la Communauté de communes  donne aux musiciens, les moyens de développer la musique sur tout le territoire. Je souhaite que la musique de Montréal   soit le fer de lance de la Ténarèze.

La cérémonie s’est prolongée par la remise des diplômes aux musiciens qui depuis 10, 20, 30 et 50 ans, toujours fidèles, et ont contribué au développement et à la qualité de la musique Montréalaise. Avant le verre de l’amitié, le public a été convié à visiter les salles de l’école de musique.

IMG_3574 IMG_3575 IMG_3577 IMG_3578 IMG_3579 IMG_3580

Collectes de Sang de Décembre 2017 dans le GERS

Créé par le 30 nov 2017 | Dans : agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé, solidarité

GERS

139350_don_du_sang

 L’Union départementale pour le Don de sang bénévole du Gers rappelle, qu’en France, l’EFS   a besoin de 10 000 Dons de Sang par jour. Pensez-y…

 Les collectes du mois de décembre sont les suivantes :

Le Houga : Mardi 5 décembre de 11 heures à 16 heures, à la  salle rez-de-jardin.

Gondrin : Vendredi 8 décembre de 9 heures à 13 heures, à la salle des fêtes.

Vic-Fezensac : Mardi 12 décembre de 10 h 30 à 13 heures et de 15 heures à 19 heures, à la  salle Polyvalente.

Vic-Fezensac : Mercredi 13 décembre de 10 h 30 à 13 heures et de 15 heures à 19 heures,  à la  salle Polyvalente.

Nogaro : Lundi 18 décembre de 13 h 30 à 18 h 30,  à la  salle d’animation.

Masseube : Mardi 19 décembre de 15 heures à 18 h 30,  à la salle du Conseil.

Tourrenquets : Mercredi 20 décembre de 15 h 30 à 20 heures, à la salle des Fêtes.

Gimont : Mercredi 27 décembre de 14 h 30 à 19 heures, à la  salle du Parking.

Auch : Au  Site d’Auch, dans l’enceinte de l’Hôpital

Parking n°1 Allée Marie Clarac.

Ouvert tous les mardis de 9 heures  à 18 heures et les jeudis de 10 heures jusqu’à 19 heures

Pour les rendez-vous  don de sang tél N° vert : 0800 972 100

Pour plus d’informations : Rendez-vous sur le site de l’EFS : www.dondusang.net

Qui peut donner 

Les conditions requises pour donner sont les suivantes :

-Avoir au moins 18 ans (pas de dérogation possible), être en bonne santé, avoir un poids au moins égal à 50 kg.

Il est recommandé de ne pas venir à jeun (il faut avoir mangé et s’être bien hydraté pour donner son sang)

Prendre  un petit déjeuner ce jour-là !

Pour un premier don, il faut se munir d’une pièce d’identité.

123

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE