novembre 2020

Archive mensuelle

L’Office de tourisme des Landes d’Armagnac prépare la saison

Créé par le 26 nov 2020 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, économie, infos, landes, politique, tourisme

LANDES D’ARMAGNAC

Confinement oblige l’office de tourisme des Landes d’Armagnac a fermé au public. Cependant, l’équipe, disponible par tous les autres moyens de communication, prépare la nouvelle saison et soutient les prestataires touristiques, c’est sa priorité.

L’office veut jouer pleinement son rôle d’information du public et d’accompagnement des prestataires dans cette période difficile. Pour être utiles aux acteurs du tourisme, dans un espace dédié du Site Internet, sont rassemblées les actualités des domaines juridiques, fiscaux et sociaux.

 C’est encore sur la toile grâce notamment aux réseaux sociaux que sont partagées les « Click and Collect », drives, paniers gourmands, idées cadeaux de nos partenaires.

 Plus que jamais, le local est vital et les beaux produits « faits chez nous » doivent arriver sous les sapins de Noël landais !

L’office de tourisme en partenariat avec la CCI et de CDT40 proposera le 30 novembre prochain un atelier en visio « Comment vendre en période de confinement ou de crise »

Et parce que 2021 arrive à grands pas, c’est aussi le moment de penser à demain.

Acteurs du tourisme, faites-vous connaître auprès de votre Office de tourisme !

Producteurs, hébergeurs, commerçants, restaurateurs, prestataires d’activités de loisir, artisans… si vous souhaitez bénéficier du réseau composé actuellement d’une centaine de partenaires et rejoindre la dynamique soudée autour du développement touristique des L.A., c’est le moment de vous faire connaître ! Actualiser la base d’information pour qu’elle soit la plus large, diverse et précise possible est un préambule à la réalisation des futures éditions. C’est ainsi que vous contribuerez à enrichir l’offre du territoire et son attractivité.

Les bureaux d’accueil de l’Office de tourisme sont encore fermés

Contact : 05 58 03 40 31

Les oublié.e.s du Ségur de la Santé

Créé par le 26 nov 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé, solidarité

GERS

Philippe Martin saisit le Premier Ministre

Philippe Martin a reçu jeudi 19 novembre en visioconférence une délégation conduite par la CGT Santé, des « oublié.e.s du Ségur ».

Ces personnels des SSIAD, des établissements médicaux sociaux, de l’hôpital général ou de l’hôpital spécialisé d’Auch, ont sollicité le soutien politique du président du Département du Gers sur les limites de l’accord du Ségur de la Santé signé cet été.

Philippe Martin vient d’écrire au premier ministre Jean Castex, non seulement pour évoquer le problème d’équité salariale, mais également l’attractivité des métiers du soin qui est une des problématiques majeures des départements ruraux.

Philippe Martin a plaidé pour un « Plan de Relance Social » qui permettait une remise à niveau complète de notre système de santé : ouvertures de lits, créations de postes, investissements dans les hôpitaux.

Enseigner les langues vivantes avec un visage masqué

Créé par le 26 nov 2020 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes

GABARRET

4 profs de langues étrangères avec masques inclusifs

C’est après avoir lu le protocole sanitaire de l’Education nationale pour la rentrée scolaire qui confirmait le port du masque obligatoire par tous les professeurs en classe, que les quatre enseignants en langues étrangères de l’Ensemble scolaire privé Saint-Jean Bosco ont décidé de remédier à un problème épineux .

 « Dès le mois de mai dernier, lorsque les collégiens sont revenus en présentiel, nous avons constaté que le port du masque rendait très difficile le bon contrôle de la prononciation. Pour dire « zapato » (chaussure en espagnol) par exemple, il faut mettre la pointe de la langue entre les dents, idem pour les sons « ci, ce, ze, zi, zo et zu » et si l’élève est derrière un masque en tissu ou chirurgical, c’est difficile pour l’enseignant de corriger la prononciation de l’élève » a précisé  monsieur Girela,  professeur d’espagnol.

 « De toute façon, pour pouvoir apprendre une langue, il faut aussi qu’on voie la bouche de celui qui l’enseigne » ajoutent ses deux collègues d’anglais « pour faire prononcer correctement le son « th » dans « That » à des sixièmes, il faut que la langue soit placée en dehors de la bouche pour ne faire l’erreur de dire « Zat » où la langue est à l’intérieur ». En chinois mandarin, troisième langue enseignée à l’ensemble privé de Gabarret, même constat « il faut pas mal de temps pour se faire l’oreille et encore plus pour arriver à reproduire chaque syllabe qui peut avoir quatre intonations différentes qui varient entre le grave et l’aigu » a précisé  le professeur madame  Cao.

 « Mais nous devons respecter scrupuleusement le protocole sanitaire, ni les élèves ni leurs professeurs ne doivent enlever leurs masques en classes ou même le soulever un instant même pour indiquer ou corriger la prononciation » a ajouté le quatuor de professeurs.

Des masques inclusifs pour lire sur les lèvres 

Aussi face à cette problématique, l’établissement a commandé fin août pour ses professeurs de langues vivantes, des masques à fenêtre transparente, des masques « inclusifs », qui permettent de lire sur les lèvres, répondant aux normes de sécurité sanitaire fixées par la DGA.

 Conçus par une start-up française et produits par APF Entreprises (France Handicap), ce type de masque inclusif est le premier masque barrière à fenêtre anti-projection lavable et antibuée disponible en France.

Malheureusement, le délai de livraison a été très allongé, puisque le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a décidé quelques semaines après, d’équiper en masques inclusifs les enseignants en maternelle ainsi que les enseignants ayant dans leurs classes des élèves malentendants.

 « En attendant de recevoir cette commande les quatre professeurs ont testé en classe d’autres modèles, mais les masques étaient très vite pleins de buée. Début novembre, l’établissement a enfin reçu les masques inclusifs et c’est une totale réussite ! Aucune buée ! Nos élèves qui apprennent le chinois, l’espagnol et l’anglais au collège et au lycée peuvent enfin lire sur les lèvres et voir l’expression du visage de leurs professeurs, deux conditions fondamentales pour apprendre à bien prononcer et à bien articuler » a précisé Aubert Cruchon, directeur de l’Ensemble scolaire.  

Le Pôle santé évolue encore

Créé par le 17 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, économie, infos, landes, santé

GABARRET

IMG_4787

Après la réhabilitation  de la maison de retraite, située 174 avenue de l’Hôpital, et qui  est   devenue  la Résidence les Ajoncs, établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad),  qui  possède 90 places, et  dispose d‘une unité Alzheimer de 11 places, la Communauté de communes du Gabardan avait fait l’acquisition d’un terrain,  avenue de l’Hôpital pour y bâtir  une Maison de santé.

Aujourd’hui, les professionnels de santé qui travaillent dans cet établissement  sont les suivants : trois médecins (médecine générale), un dentiste, quatre infirmières diplômées d’état, une psychologue clinicienne, un masseur et une pédicure podologue diplômée d’état.

Juste à côté  de la Maison de Santé, la clinique vétérinaire très fonctionnelle  s’est installée au 268 avenue de Marcadieu, et depuis peu de temps, c’est la   pharmacie du Gabardan, 299 avenue Marcadieu, qui a ouvert ses portes à la patientèle.

Jean-François Fontan tenait la dernière pharmacie située 93 rue Marsan. Ce bâtiment ancien,  ne convenait plus du tout pour accueillir dans de bonnes conditions les personnes à mobilité réduite,  la  patientèle et clientèle  toujours en augmentation, et  offrir au personnel de très bonnes conditions de travail.

Le nouveau bâtiment avenue Marcadieu, dispose d’un parking permettant un stationnement  proche et pratique pour les usagers.  La pharmacie d’une surface  de 240 m2, en plus de son espace de vente de produits d’hygiène, de beauté, de  tisanes, de médecines naturelles, de matériel médical…, possède une cabine orthopédie, une salle  pour les entretiens et les vaccinations.

Les rayons de médicaments sont très bien agencés et sécurisés. Ils   permettent ainsi  aux neuf employés d’effectuer leur travail dans de bonnes conditions et évidemment à portée des caisses et des ordinateurs.

La nouvelle pharmacie est ouverte de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h 30. Elle est fermée le samedi après-midi et le dimanche toute la journée.

Pharmacie du Gabardan 05 58 44 90 11.     

Facebook Arnaque au smartphone Samsung à 1 euro

Créé par le 17 nov 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, fait divers, gers, infos, landes, loisirs, Lot et Garonne

Des témoignages récents d’internautes alertent sur une arnaque récurrente sur Facebook.

Le procédé s’apparente à une technique de phishing (ou hameçonnage), avec comme appât un smartphone haut de gamme obtenu pour trois fois rien.

Résultat, la victime se retrouve abonnée à un mystérieux service à son insu. Décryptage.

La revue Que choisir a sorti un article qui explique très bien l’arnaque

 Voici le lien sur l’arnaque et piratage de facebook

 Que Choisir : https://www.quechoisir.org/actualite-facebook-arnaque…/...

Aides aux entreprises

Créé par le 17 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, solidarité

EAUZE

IMG_4405

La ville  d’Éauze  fait  un  point  sur  les  dispositifs  d’aides  aux  professionnels  impactés par la crise sanitaire.

Les dispositifs nationaux :

- Délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (Urssaf, impôts)

- Remise d’impôts directs

-Fonds de solidarité pour les entreprises, indépendants, entrepreneurs

- Prêt garanti par l’État

- Dispositif de chômage partiel

- Aides à la digitalisation #CliqueMonCommerce

https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/les-mesures

Les dispositifs régionaux :

- Le fonds L’Occal (tourisme, commerce de proximité, artisanat, acteurs culturels, associations  ou  entreprises,  de  l’événementiel,  du  sport  et  des  loisirs,  les  projets  d’agritourisme ou d’œnotourisme et les centres équestres.

- Prise en charge d’un mois de loyer, jusqu’à 1000 euros* (à partir du 27 novembre)

-Lancement de la plateforme internet #DansMaZone pour les commerces non alimentaires

-Lancement  de  la  plateforme  internet  #TousOccitariens  pour  tous  les  métiers de l’alimentaire et de la restauration-Aide à la digitalisation des commerces ( voir Fonds l’Occal)

-”Pass Relance” et “Contrat Relance” (Subventions à l’investissement et avances remboursables)-

Toutes les informations sur : https://www.laregion.fr/

*Conditions auprès de la Région Occitanie

Les actions municipales :

- Exonération des droits de terrasse

 - Dégrèvement de la cotisation foncière des entreprises des 2/3 au titre de  l’année  2020  pour  les  entreprises  de  taille  petite  ou  moyenne  des  secteurs du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, de la culture, du sport et de l’évènementiel.

- Subvention exceptionnelle de 7 000 euros à l’association Elus’Action.

-Campagne  de  communication  de  la  ville  d’Éauze  “soutenons  nos  commerçants” sur les réseaux sociaux.-

Toutes les informations sur Toutes les informations sur https://mairie-eauze.fr

Accueil Infos Mairie d’Éauze au 05 62 09 83 30

LES SOIGNANTS SAUVENT DES VIES, VOS ACHATS SAUVENT DES VILLES !#CONSOMMEZ LOCAL

Traversée de Nogaro par les poids lourds

Créé par le 15 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes, politique, travaux

GERS

NOGARO

Communiqué du Conseil départemental du Gers

Traversée de Nogaro par les poids lourds : parole tenue par le Département.

Le 22 janvier dernier, en présence du maire de Nogaro et des représentants de l’association de riverains « Gascogne Sans Poids Lourds », Philippe Martin, Président du Conseil Départemental du Gers avait pris l’engagement d’interdire le trafic des poids lourds de plus de 19 tonnes en transit dans l’Ouest du Département avant la fin de l’année 2020 et ce, même si le déclassement de la RD931 et d’une partie de RD 924 (actuellement classée « Route à Grande Circulation »), n’était pas officialisé l’État.

Cet engagement va être tenu.

Le Conseil Départemental du Gers prendra un arrêté provisoire de limitation de la circulation des poids lourds de plus de 19 tonnes entre les communes d’Espas et de Barcelonne-du-Gers, afin de réaliser des travaux de sécurité.

L’arrêté de limitation entrera en vigueur le 16 novembre prochain.

Ces travaux de sécurité concerneront la réfection de la chaussée sur la RD 931 pour un cout global de 740 000 euros, sur la section routière qui va du giratoire de Lanne-Soubiran jusqu’à l’intersection avec la RD 169. Ce chantier se déroulera en maintenant la circulation pour tous les véhicules, â l’exception des poids lourds en transit de plus de 19 tonnes.

Une fois ces travaux achevés, l’arrêté deviendra permanent et sera accompagné par la mise en place de déviations adaptées et d’un panneautage très en amont pour inciter les poids lourds de plus de 19 tonnes en transit à emprunter les infrastructures adaptées à leurs gabarits, c’est à dire les autoroutes situées au Sud et au Nord du Gers. Cette limitation de la circulation n’aura pas d’incidence sur l’économie locale, les poids lourds concernés par la mesure ne faisant que traverser notre Département sans participer à sa vie économique.

Parallèlement à cette décision, Philippe Martin a rappelé à Monsieur le Préfet du Gers qu’une solution pérenne à ce problème de sécurité routière nécessitait que cet axe ne soit plus classé « Route à Grande Circulation » (RGC) comme c’est le cas actuellement.

Détail des incidences de ces arrêtés sur la circulation locale :

La circulation des véhicules de plus de 19 tonnes en transit sera interdite sur les routes départementales suivantes :

- RD 931 depuis Eauze jusqu’à la Bretelle de Barcelonne-du-Gers, en, et hors agglomération.

- RD 924 du carrefour de la Jalousie jusqu’à Manciet, en, et hors agglomération.

La notion de transit s’entend pour toute opération de transport pour laquelle il n’y a pas de prise et/ou de dépôt sur le territoire du département du Gers et des départements limitrophes.

De ce fait, les poids lourds de  plus de 19 tonnes en transit seront déviés selon les itinéraires suivants :

- dans le sens Auch vers Aire-sur-l’Adour, par la route nationale n° 524, la route départementale n° 933 N et l’autoroute A65 ;

- dans le sens Aire-sur-l’Adour vers Auch, par les autoroutes A65 et A64 ;

- dans le sens Agen vers Pau, depuis Eauze par la route nationale n° 524, la route départementale n° 933 N et l’autoroute A65 ;

- dans le sens Pau vers Auch, depuis Barcelonne-du-Gers par l’Autoroute A65, la route départementale n° 933N et la route nationale n° 524 ;

Lancement du collège citoyens

Créé par le 10 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, les sorties, santé

GERS

Communiqué du Conseil départemental

Photo: Conseil départemental du Gers

Photo: Conseil départemental du Gers

Conseil Départemental d’Analyse et de Vigilance (CDAV) COVID :

Philippe Martin – “La parole aux citoyens”

 Le CDAV s’ouvre à la démocratie citoyenne en offrant aux gersoises et gersois l’opportunité de participer à la mise en œuvre de solutions adaptées au Département pour faire face à la crise sanitaire, économique et sociale actuelle.

 Les inscriptions pour participer au prochain Conseil Départemental d’Analyse et de Vigilance COVID sont ouvertes et accessibles sur le site du Département gers.fr.

Cinq gersoises et gersois seront tiré.e.s au sort et participeront en visio-conférence ou en présentiel au CDAV mercredi 18 novembre à 10 h 30.

Covid19 : régulation de la faune sauvage

Créé par le 10 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs, politique, sport

GERS

Communiqué de la Préfecture

Durant la période du confinement, la chasse, comme toutes activités de loisirs, est interdite.

En cette période de l’année, correspondant habituellement à l’exercice de la chasse et à la réalisation d’une part très importante des prélèvements et à des semis sur un tiers de la surface agricole du département, la régulation des espèces de faune sauvage responsables des dégâts agricoles et sylvicoles est nécessaire.

Les modalités d’actions de régulation de la faune sauvage et de destruction des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts durant la période de confinement sont définies dans chaque département.

Dans ce cadre, Xavier Brunetière, préfet du Gers, a consulté les membres de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage.

À la suite de cette consultation et au regard de l’importance de préserver cet équilibre agro-sylvo-cynégétique dans le département, le préfet a décidé de réglementer ces actions de régulation par voie d’arrêté préfectoral pour la période du 11 novembre au 1er décembre.

Les actions de régulation concernent les seules espèces suivantes :

- le grand gibier : sangliers, cerfs, chevreuils (chasse en battue uniquement) ;

- d’autres espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts aux activités agricoles et forestières : renard, corneille noire, pie bavarde, ragondin (tir ou piégeage) et-pigeon ramier, en cours de classement (action de régulation en poste fixe et qui ne peut compter plus de 3 personnes) ;

- les cormorans (chasse par les seuls tireurs habilités).

Ces actions de régulation seront mises en œuvre dans le strict respect des gestes barrières (limitation du nombre de participants aux actions de régulation, interdiction de collation ou de repas collectifs, distanciation de 2 mètres, gel hydroalcoolique, port du masque).

Par ailleurs, un registre d’enregistrement des participants (nom, téléphone) permettant d’identifier éventuellement des cas contact, est mis en oeuvre par les responsables de battue ou d’autres actions collectives de régulation.

Les participants devront également être munis d’une attestation dérogatoire de déplacement (case : Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative), complétée par tout justificatif. Un seul déplacement quotidien est autorisé.

Les prélèvements effectués dans le cadre des actions de régulation feront l’objet d’un relevé hebdomadaire. Sur cette base, les actions de régulation seront réévaluées chaque semaine.

L’objectif de ce dispositif est de garantir la pérennité des activités agricoles, d’éviter des dégâts causés aux cultures par ces espèces et de garantir la continuité des actions de préservation des peuplements forestiers.

Laurence Lecoustre est la nouvelle sous-préfète de Condom

Créé par le 10 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique

CONDOM

b64da3df3c0db72b797be479b6322d42_html_52f8b0d9

Par décret du Président de la République publié au Journal Officiel du 7 novembre 2020, Madame  Laurence Lecoustre, inspectrice de l’Action Sanitaire et Sociale, est nommée sous-préfète de Condom.

Laurence Lecoustre prendra ses nouvelles fonctions le 23 novembre 2020.

Laurence Lecoustre est  née le 29 mars 1969 à Bailleul (59). Elle est mariée et mère de  deux enfants.

Son parcours professionnel est les suivant :

2017- 2020 : Directrice Départementale Adjointe de la Cohésion Sociale du Nord

2014-2017 : Directrice Départementale Adjointe de la Cohésion Sociale du Pas-de-Calais

2010-2014 : Responsable du Pôle Appui aux politiques à la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale du Nord-Pas-de-Calais

2008-2010 : Directrice Adjointe à la Direction Territoriale de prévention et d’action sociale des Flandres Maritimes – Conseil Général du Nord

2004-2008 : Responsable du service d’Administration Générale à la DDASS du Nord

1999–2004 : Responsable du service Politique du Handicap à la DDASS du Nord

1998–1999 : Responsable du service des professions médicales et paramédicales à la DRASS Nord-Pas-de-Calais

1994-1998 : Inspectrice au service de la Planification Sanitaire à la DRASS Nord-Pas-de-Calais

Ses études et formation :

1992-1994 : Formation d’Inspecteur de l’Action Sanitaire et Sociale à l’École des Hautes Études en Santé Publique à Rennes (EHESP)

1991 : Maîtrise en sciences économiques-Université de Lille 1

123

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...