art

Articles archivés

200 personnes ont visité l’exposition photographique

Créé par le 12 nov 2018 | Dans : actualité, art, com com landes armagnac, exposition, gers, infos, photo

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Photo: Via Cultura

Photo: Via Cultura

Lundi matin, Pierre Boumati, président de l’association Via Cultura, a fait rapidement le bilan des animations culturelles de l’année qui se sont toutes bien passées et avec un immense succès.

 La fréquentation importante du public durant ces manifestations culturelles est un réel encouragement pour l’association qui prépare maintenant les rencontres pour l’année 2019.

Pierre Boumati a conclu son bilan en revenant sur la dernière exposition à l’Espace culturel :

«  Les  Rencontres photographiques ont clôturé  la saison 2018 de l’Espace Culturel. Durant une quinzaine de jours  l’association Via Cultura a exposé conjointement avec les Baladins du Gabardan les travaux respectifs des membres de leur atelier photo. Au total une centaine d’œuvres (travaux amateurs de l’année, plus certains auxquels se sont jointes quelques œuvres professionnelles de Guillaume de Rémusat). Cette exposition est  un bel exemple de partenariat entre deux  associations, deux  villages de deux  départements et de deux  régions voisines.  C’est  aussi un bel exemple de collaboration entre photographes amateurs débutants ou plus expérimentés, voire professionnels. »

Durant ces quinze jours 200 visiteurs ont fréquenté  cette dernière exposition de l’année. Ces personnes venaient  de tous horizons (curistes, simples touristes, et des villages voisins) :

«   Les personnes ont témoigné de leur curiosité  et ont exprimé beaucoup d’intérêt. Ils étaient   interpellés par des photographies allant du coup de cœur, au coup d’œil, en passant parfois par une recherche thématique,  jouant avec les perspectives et la lumière pour mettre en valeur les sujets.  Suite à cette première, nous envisageons de reconduire pour l’année 2019 « Les Rencontres  photographiques. »

Atout’gnac révèle le programme de l’année 2019

Créé par le 28 oct 2018 | Dans : actualité, agenda, art, com com landes armagnac, infos, landes, livres, loisirs, photo

 GABARRET

IMG_2216

Dimanche matin, à la salle de cinéma, Sandrine Fituque-Blémond  présidente de l’association culturelle Atout’gnac, et le secrétaire Frédéric Blémond, ont présenté le riche programme culturel concocté par l’association pour l’année 2019.

Concours littéraire et salon du livre

Depuis septembre 2018, Atout’gnac a ouvert un concours littéraire.  Ce concours porte sur trois catégories. La première  catégorie « Livre » est ouverte  aux auteurs  d’un livre. Ces derniers doivent faire parvenir leur dernière création à Atout’gnac. Le prix du Barde Gabardan sera décerné à l’ouvrage qui aura été retenu par le jury.

La catégorie suivante concerne le concours de poésie. Les auteurs ont la possibilité de concourir dans trois sections différentes qui sont : Poésie classique, poésie libre, thème imposé. Les adultes et les mineurs concourront dans deux catégories différentes. Des « Ajoncs » (pour « gavarra ») d’Or, d’Argent et de Bronze (diplômes) seront décernés aux trois premiers lauréats dans chaque catégorie.

La catégorie « Challenge des écoles » concerne  les classes de CM1 jusqu’à la 3e. Un trophée  sera remis à la classe gagnante avec son nom gravé sur ledit trophée. L’établissement de la classe lauréate sera dépositaire du trophée pendant presque un an avant la remise en jeu du trophée l’année suivante et ainsi de suite…

Les prix seront remis lors du salon du livre  «  »La Heste deu Libe » le 16 juin et qui aura lieu à la salle d’animation de Gabarret.  Le salon sera ouvert de 10 à 17 h 30.

Concours de peintures et dessins

Le concours de l’Art maniaque (peintures et dessins) a été lancé. Ce concours porte sur deux catégories  de réalisations, peintures et dessins.  Il est ouvert à toutes les personnes, depuis les mineurs jusqu’aux adultes en passant par les amateurs confirmés. Le thème  est « Les Landes ».

Les prix seront remis à l’occasion du Salon de l’Art maniaque qui aura lieu le 10 mars à la salle des fêtes de Créon d’Armagnac. Le salon est ouvert de 10 à 17 h 30

Concours de photographies

Prochainement, Atout’gnac lancera un  concours de photos dont les prix seront remis lors du Salon de la photographie qui se tiendra le 13 octobre, le  lieu est encore à déterminer.

Les règlements des divers concours sont disponibles et téléchargeables sur le  site www.atoutgnac.com

Renseignements et contacts : 06 83 89 52 78.

Festival Cinespaña

Créé par le 27 sept 2018 | Dans : actualité, agenda, art, cinéma, com com landes armagnac, gers, infos, les sorties, mairie

EAUZE

Festival Cinespaña dans actualité affiche2018-212x300

Cette année Eauze va participer à  la 23e  édition du festival  Cinespaña de Toulouse, proposé par l’association AFICH, Association du Festival International du Cinéma Hispanique, qui œuvre pour la promotion et la diffusion du cinéma espagnol en France.

Les films en compétition, peuvent être présentés dans les cinémas de la région Occitanie, en avant-première.

Le service culturel de la mairie  propose une semaine cinématographique (les trois films seront en VO sous-titré).

Cette semaine cinématographique sera ponctuée par trois grands rendez-vous :

 Jeudi 11 octobre  à 21 heures, en avant-première, aura lieu la projection du film « Carmen y Lola », dans le cadre du festival.

Ce film est en concours dans la catégorie longs-métrages pour l’obtention de la Violette d’Or qui récompense le meilleur film parmi une sélection de longs-métrages inédits en France.

Ce prix est doté, par la mairie de Toulouse, de 6 000 euros  répartis entre le réalisateur et une aide à la distribution dans les salles françaises. Il est attribué par un jury professionnel composé de cinq personnalités du cinéma français qui remettront aussi les prix du meilleur réalisateur, de la meilleure interprétation féminine et masculine, de la meilleure musique, de la meilleure photographie et du meilleur scénario.

Ce  film d’Arantxa Echevarría avec Rosy Rodriguez, Zaira Morales, Borja Moreno  fait sa  sortie officielle le 14 novembre 2018.

 Carmen vit dans une communauté gitane de la banlieue de Madrid. Comme toutes les femmes qu’elle a rencontrées dans la communauté, elle est destinée à reproduire un schéma qui se répète de génération en génération : se marier et élever autant d’enfants que possible, jusqu’au jour  où elle rencontre Lola. Cette dernière, gitane également, rêve d’aller à l’université, fait des graffitis d’oiseaux et aime les filles. Carmen développe rapidement une complicité avec Lola et elles découvrent un monde qui, inévitablement, les conduit à être rejetées par leurs familles.

 Samedi 13 octobre à 17 heures,  à la médiathèque (salle Monet), aura lieu une conférence animée par monsieur Beñat Zintzo-Garmendia, docteur en histoire, spécialisé en histoire basque, sur les sports basques et le protagoniste du film présenté en soirée.

À partir de  19 heures,  dans la cour du pôle culturel ou salle Camille Claudel, le public aura droit à un apéritif-tapas, puis à 21 heures à la projection du film   »Handia » (2018),  de Jon Garaño, José Mari Goenaga avec Ramón Agirre, Eneko Sagardoy, Joseba Usabiaga.

   L’histoire du film est la suivante : Pays basque, 1836. Après avoir combattu pendant la Première Guerre carliste, Martin Eleizegi retourne dans sa ferme familiale en Guipuzcoa. Il découvre alors avec stupeur que son frère cadet, Joaquin, est devenu un géant. Très vite, Martin ne recherche qu’une seule chose : quitter ce monde rural qu’il juge trop étriqué, tandis que Joaquin reste attaché à son village et aux traditions familiales. Convaincu que tout le monde voudra payer pour voir l’homme le plus grand de toute la Terre, Martin embarque Joaquin pour un long voyage à travers l’Europe, au cours duquel ce dernier devra affronter ses propres complexes, ses doutes et ses peurs… une histoire inspirée de faits réels.

Ce film a été récompensé de 10 prix aux Goya 2018 (révélation masculine, scénario original, musique originale, photographie, costumes, maquillage et coiffure, montage, direction artistique, direction de production, effets spéciaux) et le prix spécial du jury au festival de San Sébastien 2017.

 Mercredi 17 octobre, aura lieu la projection du film « Femmes au bord d’une crise de nerfs » (1989) Comédie dramatique de Pedro Almodovar, avec Carmen Maura, Antonio Banderas, Julietta Serrano, dans le cadre du cinéma patrimoine.

Ivan et Pepa, deux comédiens de doublage, prêtent leur voix aux grandes stars du cinéma et se jurent chaque matin dans la pénombre du studio un amour éternel. Mais Ivan abandonne subitement Pepa. Celle-ci va mener son enquête et découvrir la double vie de l’homme qu’elle aime.

Du 10 au 27 octobre, les documents (livres, CD et DVD) concernant l’Espagne et le Pays Basque seront mis en valeur à la médiathèque.

L’univers de Dominique Manchado en peinture

Créé par le 03 sept 2018 | Dans : agenda, art, com com landes armagnac, exposition, infos, landes, les sorties, peinture

GABARRET

IMG_0624

Du lundi 3  septembre et jusqu’ au  31 décembre, à la Maison du Gabardan, Dominique Manchado expose plus d’une vingtaine de ses œuvres artistiques.

Dominique Manchado est arrivée à Gabarret en 1963.  Avant de se mettre à la peinture, Dominique qui a toujours aimé le dessin, à l’époque où elle était surveillante au collège Jules Ferry, réalisait des bandes dessinées pour les élèves. Depuis quatre ans, encouragée par ses proches, elle a pris ses crayons, pinceaux et peintures pour exprimer  ses coups de cœur, suscités par  son environnement, des paysages  ainsi que par des  photographies.

Elle a commencé à peindre toute seule, puis elle a rejoint L’ECLA de Bretagne d’Armagnac  où depuis trois ans, elle suit des cours avec un professeur réputé. Ses œuvres sont avant tout réalisées au pastel. Ayant un goût prononcé pour les visages typés, dans cette exposition, elle présente de très beaux  portraits exotiques, ainsi que des paysages, lotus…

Pour d’autres œuvres, Dominique utilise l’aquarelle pour révéler d’autres  émotions et sentiments. Elle a créé  des œuvres poétiques, notamment   flânerie, reflets, mélancolie…

Son talent artistique se manifeste  par quelques toiles en acrylique où elle peint la splendeur du crépuscule, la beauté des amandiers…

Par ses tons, ses formes et ses couleurs, toutes les œuvres de Dominique respirent un univers  de  douceur.

La Maison du Gabardan est ouverte du lundi au vendredi. Renseignements complémentaires au 05 58 44 26 09.

Quatre curistes primés au concours de photos

Créé par le 27 août 2018 | Dans : actualité, art, com com armagnac, gers, infos, photo

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_0052

Vendredi en fin d’après-midi aux Thermes de Barbotan, a eu lieu la remise du prix du concours de photographies.

Cette manifestation  artistique  fait  suite à la série d’animations proposées  dans les Thermes tout au long de la saison.

Cette fois-ci,  il a été proposé aux curistes ce concours de photos sur le thème « l’eau dans tous ses états ».

Nicole Labarrère,  responsable de la communication aux Thermes et responsable de ce concours,  a  dès lundi, mis en place l’exposition, et les curistes ont eu toute la semaine   pour faire leur choix et attribuer le prix du curiste. 

Vendredi après-midi, le jury, composé de Christophe Echavidre, directeur des Thermes, Jean-Michel Augré, maire de Cazaubon, François Dero, employé aux Thermes et artiste photographe, Nicole Labarrère, Aurélie Cassin, photographe professionnelle à Eauze, Carole Hedayati, curiste et  artiste peintre, présidente de l’association le Club des amis, et  Henri Portes correspondant du journal Sud-Ouest, s’est réuni pour attribuer les trois autres prix.

Vingt et une personnes ont participé au concours et ont proposé une trentaine de photographies.  La  cérémonie de la remise des prix en présence de nombreux curistes, a débuté à 16 h 30 et s’est prolongée par  un goûter offert par l’établissement Thermal.

Christophe Echavidre a remis les prix suivants

Le prix de la direction a été attribué à Sophie Legendre, le prix du curiste à Heidi Cahen, le prix de la professionnelle à Didier Timmerman et le prix du jury à Yves Degroote.

Bruno Imart expose « En el ruedo »

Créé par le 13 août 2018 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties, peinture

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_9382

Samedi 11 août en soirée, à l’espace culturel en présence du conseiller régional, Ronny Guardia-Mazzoleni, du maire Jean-Michel Augré, de Marie-Ange Passarieu, vice-présidente de la Communauté de communes du Grand Armagnac, et de nombreuses personnes amatrices de peinture, a eu lieu le vernissage de l’exposition «  En el ruedo ».

Pour cette nouvelle exposition organisée par l’Association Via cultura,  l’artiste de la tauromachie Bruno Imart  y présente 71 œuvres acryliques. Bruno,   qui peint depuis l’âge de 15 ans, manifeste avec ses toiles sa grande passion pour la culture espagnole et l’art taurin. Avec son talent,  il est devenu un spécialiste en la matière. Ses œuvres, très appréciées par les organisateurs de corrida, en ont fait le principal créateur des affiches de ces manifestations. Ils apprécient son talent, ses connaissances de la culture taurine et sa façon de l’exprimer.

IMG_9388

À l’espace culturel, transformé habilement en el  ruedo, le public sera certainement agréablement surpris par l’agencement des œuvres, judicieusement mises en valeur.  

Pablo Ruiz Picasso, Georges Braque, Fernand Léger…, sont parmi les artistes qui ont influencé, Bruno Imart dans son mode d’expression picturale.

IMG_9397

Les 71 œuvres témoignent du regard délicat et poétique  que l’artiste pose sur la tauromachie.  L’artiste avec la beauté  des formes,  qui mettent en valeur les  attitudes des hommes, des chevaux et des taureaux, révèle sincèrement les sentiments et émotions qui l’animent. L’artiste avec talent   joue avec la matière, la couleur et les formes et offre avec ses couleurs chaudes un débordement de vie et de la culture espagnole. D’autres toiles aux couleurs froides  rafraîchissent l’espace. Elles apportent  aux regards des visiteurs une autre beauté, que Bruno a su voir et voulu partager avec le public.

IMG_9401

L’exposition peut être visitée à l’Espace culturel, rue de la porte d’Uzan,  jusqu’au samedi 15 septembre, du mercredi au samedi de 15 à 19 heures. L’entrée est libre et gratuite.   

Le bilan est très positif pour l’Art court les rues

Créé par le 11 août 2018 | Dans : actualité, art, com com armagnac, exposition, gers, peinture

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_9321

Street ‘Art

Mardi dernier, à la médiathèque,  l’élue et responsable du service culturel de la mairie, Marie-Christine Baumont, avec le personnel du  service culturel de la mairie,  a fait le point sur la manifestation de trois jours l’Art court les rues :

«  Le bilan de cette nouvelle manifestation est très positif. Tout s’est bien passé, les artistes étaient très satisfaits de cette première cazaubonnaise, ainsi que de la participation du Comité des fêtes du Sentex et des Chevaliers du cœur. Ces deux associations se sont impliquées aux côtés de la municipalité en organisant sur le site du Sentex et du stade de rugby, une restauration et une buvette qui ont été  bien appréciées par les personnes. Les artistes graffeurs ont su s’adapter aux quatre sites en leur donnant un décor revalorisant les supports qui étaient dégradés par le temps. Au sujet de cette manifestation  de l’art qui vient à la rencontre du milieu rural, nous n’avons dans l’ensemble  que des retombées positives de la part des personnes qui ont visité les sites et qui ont rencontré les artistes. »

Emyr2 et Antistak rencontreront les élèves

 L’artiste Emyr2 qui était à l’école maternelle  et qui a choisi pour thème les tournesols et la végétation, compte revenir à Cazaubon, pour rencontrer les pitchouns  et découvrir leurs impressions face à la fresque. Avec ses tournesols, Emyr2,  a laissé aux enfants un message  de respect, d’amour et de tolérance.

Le graffeur Antistak reviendra à l’école élémentaire,  pendant la période scolaire et dans son projet de décoration du préau il impliquera les élèves.

Marie-Christine Baumont a précisé :

«  Suite à ce succès, des particuliers ont contacté le service culturel, et souhaitent en 2019, accueillir des graffeurs chez eux, leur offrant ainsi de nouveaux supports. Nous profitons de l’occasion pour remercier  Nicole  Dauguen, qui depuis des années organise le festival de Street art  d’Eauze, et qui par  son soutien et ses relations avec les artistes  a contribué à la réussite de l’Art court les rues  »  

Le Hip-Hop à Cazaubon

IMG_8765

 L’association Break’in school (école de danse Hip-Hop), a permis au public de découvrir cette culture, son histoire et  il  a pris plaisir à assister aux  spectaculaires battles.

Suite à ce succès, le service culturel, organisera en 2019, la deuxième édition de l’Art court les rues.   

Soirée lecture et poésie

Créé par le 04 août 2018 | Dans : agenda, art, com com armagnac, gers, infos, les sorties

ESTANG

IMG_8148

Vendredi 10 août à partir de 19 heures, à la maison Fénéon, les Indociles heureux, organisent une soirée lecture et poésie dégrisante.

Le programme est le suivant : Dès 19 heures, le public rencontrera les artistes autour du verre de l’amitié, puis de 19 h 30 à 20 h 30, aura lieu la lecture des textes  (participation libre).

Le repas Auberge espagnole est à 20 h 30.

Le recueil des textes de la soirée est intitulé «  Le vin divin ». Il peut être acheté sur place au prix de 5 euros ou être commandé sur le site:

http://regarts-plus.fr/index.php/produit/le-vin-divin-recueil/

Expositions de peinture

Créé par le 31 juil 2018 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, gers, infos, les sorties, peinture

EAUZE

Expositions de peinture  dans actualité expo-06-2018-1000-300x199

Le service culturel de la ville d’Eauze, propose  du vendredi  27 juillet au dimanche 12 août, une exposition  d’Élisabeth  et Marie Rigot. L’exposition de peintures intitulée « Entre deux gravures»  est visible à la Chapelle Saint-Jacques.

Marie a  grandi dans un milieu artistique et  depuis son plus jeune âge  dessine et peint. Pendant ses études ,elle a suivi des cours du soir, puis elle a  continué à pratiquer et à mener une recherche qui l’a  portée vers la peinture, les collages et la sculpture.

Peintre du quotidien, elle  exprime  la poésie qui éclaire les moments de son  existence. C’est un regard posé sur les choses et les êtres qu’elle essaie de transmettre à travers ses œuvres. Elle a particulièrement une tendresse pour ses personnages comme pour les êtres humains qu’elle accompagne.  Elle  tente ainsi de dévoiler le sensible de notre humanité.

Marie expose   à Eauze  des peintures de techniques mixtes et quelques sculptures.

Du lundi 6 au jeudi 16 août, à la salle Félix  Soulès, l’artiste Dominique Urso, expose ses œuvres.

Dominique est un peintre autodidacte qui dessine tout d’abord au crayon, encre de chine, stylo à bille, et perfectionne la technique ombres et lumières.

Peintre décorateur de 1985 à 2018, il possède une large panoplie de travaux allant  de la décoration murale classique en passant par l’imitation du marbre, du bois, trompe l’œil, frises personnalisées, avec le même fil conducteur qui ne l’a jamais quitté qui est la passion de l’art, de la couleur et des formes.

Après s’être perfectionné dans plusieurs techniques (portrait, aquarelle, acrylique, huile), il a abouti finalement à s’inspirer de l’art de Michel-Ange, dont il s’imprègne  dans la forme et le fond pour réaliser ses propres fresques.   

Il offre ainsi son interprétation originale et personnelle des fresques des plafonds de la chapelle Sixtine.

Il peint d’abord avec une peinture acrylique puis il repasse avec une peinture à l’huile. Le peintre apporte une nouvelle vision des œuvres dont il s’inspire.

L’art court les rues

Créé par le 26 juil 2018 | Dans : actualité, art, com com armagnac, exposition, gers, infos, mairie, peinture

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_8705

Mardi soir, les artistes du festival de Street art  ont été accueillis  par le maire  Jean-Michel Augré, par les élus, le Service culturel, ainsi que par les  responsables des associations qui ont accepté de voir leurs locaux mis en couleurs ou de tenir un petit stand sur site.

Le maire a tout d’abord exprimé sa satisfaction :

« C’est une première, une expérience pour essayer de donner une teinture nouvelle, moderne voire avant-gardiste au village. Soyez imaginatifs. »

 Les artistes se sont ensuite rendus sur les sites  qui sont  l’école maternelle, le foyer du Sentex où le Comité des fêtes tient une buvette pour les visiteurs, le club de rugby où les Chevaliers du cœur tiennent une buvette et le bâtiment du club d’aviron.

Là, les artistes ont pris le temps d’observer les supports, de s’imprégner des thèmes et d’imaginer les premières  lignes.

IMG_8694

Mercredi  après-midi, à l’école maternelle, l’artiste  Emyr2 qui a choisi pour thème les tournesols et la végétation, a exprimé sa satisfaction suite à l’accueil du mardi soir à la mairie :

«  Hier soir, nous avons eu un très bon accueil de la part de la municipalité. J’ai apprécié le maire qui lors de son bref discours a montré un esprit très ouvert  et son envie de dynamiser sa commune. Aujourd’hui, cet art qui est avant tout urbain, grâce à cette initiative s’exprime aussi en milieu rural. Nous sommes ravis de voir un maire qui va dans ce sens. »

IMG_8714

Au bâtiment de l’aviron, Antistak a choisi pour thème le milieu aquatique avec la représentation d’un grand personnage, qui est son style artistique bien reconnaissable.

IMG_8728

  Michael Beerens et Mth Plume  sont au foyer du Sentex. Plume qui décore l’intérieur a choisi de réaliser le visage d’un enfant joyeux dans un décor richement coloré :

«  J’exprime le dynamisme  en mélangeant l’urbain et le côté festif du bâtiment. J’ai apprécié l’accueil du maire et cette initiative qui permet d’apporter à la connaissance de la  population rurale cet art.  »

IMG_8733

Michael Beerens avec ses traditionnels poissons  joue sur la lumière et les contrastes.

IMG_8708

Au stade de rugby  Thesmerg, réalise une fresque qu’il présente comme une sorte de rêve.

Vendredi les artistes finiront leurs œuvres et par la suite, les cazaubonnais, curistes et vacanciers, auront tout le loisir de se rendre sur ces quatre sites et de découvrir ces œuvres imprégnées sur des supports qui avaient bien besoin d’un apport très coloré.

1234

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE