com.com du Bas Armagnac

Articles archivés

Philippe Dupouy sera le candidat du groupe majoritaire

Créé par le 14 jan 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, élection, gers, infos, politique

GERS

Philippe Dupouy  sera le candidat du groupe majoritaire « Gers en commun » à la Présidence du Conseil Départemental du Gers le 25 janvier prochain

Ce vendredi 14 janvier, le groupe majoritaire « Gers en commun », a pris acte du retrait de la candidature du conseiller départemental Michael Aurora, et a désigné à l’unanimité Philippe Dupouy, conseiller départemental du canton Gimone Arrats,  pour être le candidat unique à la Présidence du Conseil Départemental du Gers, le 25 janvier prochain.

« Gers en commun, ce n’est pas seulement une bannière électorale, c’est un projet politique collectif et un programme plébiscité par une majorité des gersoises et des gersois en juin dernier. En alliant le développement économique, la justice sociale et la préservation de notre environnement, j’aurai à cœur de concrétiser les engagements et projets que nous avons porté, autour d’une équipe soudée, expérimentée, fraternelle et déterminée, ouverte sur les aspirations des citoyennes et des citoyens et attentive au dialogue avec l’opposition. » – Philippe Dupouy.

Les footballeurs reçoivent des survêtements

Créé par le 14 jan 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, loisirs, sport

ESTANG

DSC_0084

Vendredi soir, au club house du stade d’Estang, les jeunes footballeurs de l’école de foot, en présence des parents, des dirigeants du club,   ont eu le plaisir de recevoir  chacun, un  splendide survêtement rouge et noir.

Les dirigeants, dont le trésorier Guy Tachon,  ont tout d’abord précisé que depuis deux ans à cause du Covid, les jeunes joueurs de l’école  n’ont pas eu le plaisir de participer aux  rencontres sportives qui, d’habitude, ont lieu toute l’année.

Durant ces deux années, les entraînements ont eu tout de même lieu, maintenant des liens et évidement la joie de se retrouver  avec les crampons sur  le terrain.

Pendant  ces années les parents ont continué de verser les cotisations. Les dirigeants du club ont donc décidé pour cette saison, de diminuer la cotisation et de participer financièrement à l’acquisition de survêtements pour ces jeunes joueurs en herbe.

Cette initiative en faveur des jeunes de l’école de football  (Rassemblement  Bas Armagnac Football Club) a enthousiasmé David Dessauge président de l’Ai.r.s gardiennage, société qui vient de s’installer 31 route de Gabarret à Créon d’Armagnac.

David Dessauge a apporté un sérieux soutien financier pour l’acquisition de ces survêtements.

Avant la remise des survêtements aux enfants présents, le président Pascal Brettes, en son nom et au nom du président  Georges Bernardeau a vivement remercié le généreux donateur David Dessauge.

En signe de remerciements, les dirigeants, les parents et les enfants ont applaudi David Dessauge.

Florent Bussy, l’éducateur sportif à Estang, depuis 2006,  et qui encadre dynamiquement ces jeunes sportifs, s’est adressé à David Dessauge, en précisant :

«   Un grand remerciement de la part de notre club. David, sans vous, les jeunes n’auraient  pas  ces survêtements. Merci beaucoup. »

L’école du football club du RBA FC s’est vu décerner, dès 2008, le label  qualité de la FFF pour son engagement à promouvoir et à développer la pratique du football chez les jeunes, à assurer l’accueil et la sécurité des pratiquants , et évidemment à encadrer avec compétence les entraînements et les rencontres, ainsi que d’adhérer et de participer aux actions du district et de la ligue, sans oublier d’adapter et de faire respecter l’esprit fair-play, et de développer la vie associative.

L’école accueille, dans de très bonnes conditions, les enfants de 5 à 13 ans. Les entraînements ont lieu le mercredi après-midi.

Pour des renseignements complémentaires, s’adresser à  Georges Bernardea 06 61 88 22 58, Pascal Brettes 06 18 59 50 10,  école de Foot Florent Bussy 06 81 68 79 44.

Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) :

Créé par le 14 jan 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Point de situation dans le Gers  au 13 janvier

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais qui n’est pas transmissible à l’Homme.

Un premier foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de type H5N1, avait été confirmé le 16 décembre dans un élevage de canards prêts à gaver. Il s’agissait du premier foyer avicole mis en évidence dans le Sud-Ouest depuis l’épizootie de l’hiver dernier qui avait fortement touché cette région.

Depuis, 12 autres foyers d’influenza aviaire hautement pathogène ont été confirmés dans le département dans le tiers nord-ouest du département. 5 suspicions sont en cours d’investigation dont une dans le sud du Gers.

Dans le cadre des opérations de gestion de ces 13 foyers, 78 250 volailles ont été abattues soit 59 650 canards, 12 600 poulets et 6 000 pondeuses.

Pour prévenir la contamination autour de ces foyers, 8 élevages ont été dépeuplés représentant 32700 canards.

Au vu de cette situation évolutive, monsieur le préfet rappelle à l’ensemble des filières professionnelles, aux chasseurs et aux particuliers détenteurs d’oiseaux l’importance de maintenir une extrême vigilance, à respecter strictement les mesures de protection contre l’influenza aviaire et à déclarer sans délai toute suspicion aux autorités sanitaires en département. Il est ainsi impératif de respecter la mise à l’abri des volailles des élevages commerciaux et la claustration ou mise sous filet des basses-cours

Pour rappel, la consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volailles – ne présente aucun risque pour l’Homme.

Le Gers autrement s’exprime

Créé par le 12 jan 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, élection, gers, infos, politique

GERS

20210623101746zSwl-image(760x340)

Les élus départementaux du groupe « LE GERS AUTREMENT » communiquent:

Le département du Gers est ébranlé depuis quelques jours par la démission de Philippe Martin à la présidence du Conseil Départemental à la suite de sa condamnation.

À la lecture de la presse, comme tous les Gersois, nous apprenons que le Parti socialiste serait décisionnaire dans le choix du futur président du Département. Nous réalisons donc que toute la campagne départementale nous avait vanté un « Gers en commun » avec Philippe Martin, loin des partis, mais qu’aujourd’hui, le choix du président revient à désigner le chef du Parti socialiste Gersois ? Les électeurs seraient-ils doublement floués ?

Ce parti dont la survie nationale s’accroche à ses derniers bastions d’Occitanie, n’est semble-t-il pas exempt de tous reproches.

En effet, dans la condamnation de Philippe Martin est relevé un détournement de fonds publics au profit du Parti Socialiste Gersois pour rémunération d’une personne ayant travaillé pour le PS Gersois de 2005 à 2012. Le secrétaire fédéral de l’époque est le même qu’aujourd’hui, il ne pouvait donc vraisemblablement ignorer qu’il bénéficiait directement de cet avantage de même que les principaux élus politiques de ce parti.

Nous demandons à la majorité de choisir un candidat qui ne fera pas du département une annexe locale du Parti socialiste. L’avenir de notre département mérite mieux que le spectacle offert par les pratiques de ce parti et de ses barons locaux !

Nous, élus du groupe le Gers Autrement, appelons de nos vœux (puisque c’est la période) à une candidature ne souffrant d’aucun soupçon pour éviter que l’histoire malheureuse ne se répète pour notre collectivité et les Gersois !

Démission de Philippe Martin du Conseil départemental

Créé par le 06 jan 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, élection, gers, infos, politique

GERS

IMG_5898

Lors de sa conférence de presse du 6 janvier,  Philippe Martin, président du Conseil départemental a précisé :

« Au moment de quitter la présidence de notre collectivité départementale, mon état d’esprit est un mélange de tristesse, de fierté et de confiance… J’ai pris ma décision en fonction de ma conviction de la vie, des valeurs de la vie que m’ont données mes parents. J’ai essayé de me défendre et de montrer ce que ce n’était pas fondé et j’ai pensé qu’il y aurait un dénouement heureux à cette affaire. J’ai compris que ce n’était pas le cas et je ne voulais pas aller dans un marathon judiciaire. J’ai décidé de respecter la justice et d’assumer les fautes qui me sont reprochées, il fallait en comprendre les conséquences. J’ai donc décidé de ne pas rester à la tête du Département et pour cela je n’avais pas besoin d’injonction. Je n’ai pas tergiversé et ai adressé ma démission mardi le jour de mon audience du 4 janvier à la première vice-présidente, Céline Salles [ Laquelle aura en charge l'intérim et l'organisation d'une nouvelle élection d'une présidente ou d'un président dans les 15 jours à venir, NDLR] . C’est un choix difficile, je veux rester dans la ligne avec la personne que je suis, la meilleure à faire c’est de reconnaître et de m’excuser. Il serait souhaitable que d’autres élus aient le même comportement que moi».

Réaction à la condamnation de Philippe Martin

Créé par le 06 jan 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, élection, gers, infos, politique

GERS

Le député Jean-René Cazeneuve a réagi à la condamnation de Philippe Martin

« Aujourd’hui, Philippe Martin a été condamné pour détournement de fonds publics pour avoir rémunéré son ex-épouse pour un emploi fictif d’assistante parlementaire entre 2002 et 2013, alors qu’il était député du Gers. Je regrette cette affaire, qui porte atteinte à l’image du Gers et de ses élus. Encore une fois, les agissements de quelques-uns nuisent à l’ensemble des femmes et des hommes politiques. J’en profite donc pour rappeler que l’immense majorité des élus – en particulier dans le Gers – sont dévoués corps et âme à l’intérêt public. Ils sont fidèles aux valeurs de notre République et font preuve d’une probité exemplaire… « 

Condamnation de Philippe Martin

Créé par le 06 jan 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique

GERS

Communique du groupe « Le Gers Autrement »

En ce début d’année 2022, le parquet national financier condamne lourdement Philippe Martin pour des faits qui successivement ont mis fin à plusieurs carrières politiques depuis 2017.

Compte tenu de la gravité des faits qui ont fait l’objet de cette condamnation, détournement de fonds publics, emploi fictif, nous ne pouvons imaginer qu’un président de département, respectueux de ses électeurs mais également de l’ensemble des Gersoises et des Gersois, puisse continuer sereinement et avec toute la légitimité nécessaire à conduire la destinée de cette collectivité.

Nous ne doutons pas que monsieur Martin prendra la décision qui s’impose dans les heures qui viennent afin de mettre fin à ce triste épisode pour l’image de notre département.

Les conseillers départementaux du groupe « Le Gers Autrement »

Escroquerie au faux courriel

Créé par le 06 jan 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, gers, infos, landes, loisirs

GERS

Communiqué de la préfecture

Récemment, vous avez peut-être été destinataire d’un mail, dont l’objet est une convocation judiciaire vous accusant de proposer, partager, diffuser et échanger des supports à caractère pornographiques ou pédopornographiques et d’avoir commis des atteintes sexuelles sans violence sur mineurs. Ces courriels usurpent l’appellation de la Gendarmerie nationale, de la Police nationale, de la préfecture de Police de Paris et d’Europol.

 Attention : ce type de courriel est une arnaque.

Ce message vous demande de prendre contact au plus vite avec les directeurs de la Police ou de la Gendarmerie nationales. L’objectif de cette arnaque est de vous amener à verser une somme d’argent ou de vous faire communiquer vos données personnelles.

Les services du ministère de l’Intérieur n’envoient jamais de courriel pour procéder à des auditions. Les infractions mentionnées dans cette pseudo convocation ne font jamais l’objet de transaction. Leur traitement s’inscrit dans le cadre judiciaire sous contrôle d’un magistrat.

Si vous êtes destinataire de ce type de mail :

–          Ne cédez pas à la panique ;

–          Ne répondez jamais : vous confirmeriez que votre adresse est valide et que vous lisez ce type de message, entraînant d’autres sollicitations similaires ;

–          Ne prenez jamais contact avec l’expéditeur, celui-ci cherchera à accroître la pression ;

–          Ne payez pas ;

–          Votre adresse email a sans doute été extraite suite à la consultation d’un site de e-commerce. Il est recommandé de changer votre mot de passe ;

–          Ne cliquez sur aucun lien ou pièce jointe : vous pourriez être dirigé sur un site malveillant maquillé en site institutionnel, vous amenant à donner des informations personnelles ou à télécharger des documents contenant des logiciels malveillants ;

–          Marquez ce courriel comme étant un courrier indésirable afin que les suivants puissent être filtrés par votre messagerie ;

–          Conservez des éléments de preuve par des captures d’écran : note de menace, adresse mail de l’expéditeur, etc. ;

–          Déposez un signalement sur www.cybermalveillance.gouv.fr et à l’adresse mail fraude-bretic@interieur.gouv.fr afin qu’il soit pris en compte dans le cadre de l’enquête ouverte par l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) ;

Si vous avez donné suite : déposez plainte immédiatement auprès des services de Police ou de Gendarmerie.

La Voix de l’Armagnac -100.7

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fête, gers, infos, landes, loisirs, musique

GABARRET

Deux émissions spéciales « Noël sur la VDA » sont proposées : le samedi 25 décembre de 10 heures à 11 h 45 et  le 1er de l’An  le samedi 1er Janvier 2022 de 10 heures à 11 h 45.

Maladie d’Aujeszky

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Maladie d’Aujeszky chez les sangliers d’Élevage : des mesures conditionnant les mouvements de porcs et de sanglierS du dÉpartement vers le marchÉ national et intracommunautaire
entrent en vigueur mais les exportations de viandes sont ÉpargnÉes.

 Le 16/12/2021, un foyer de maladie d’Aujeszky a été découvert dans un élevage de sangliers du Gers, à FAGET ABBATIAL, dans le cadre des opérations de surveillance régulières de la maladie d’Aujeszky dans les cheptels de suidés (porcs, sangliers). Les mesures de gestion du foyer prescrites par la réglementation en vigueur, sont mises en œuvre.

- Le foyer a été déclaré à la Commission européenne et notifié à l’organisation mondiale de la santé animale (OIE). Dans ce contexte, le département du Gers ne peut plus être considéré comme indemne de la maladie d’Aujeszky tant que les opérations d’assainissement, qui prévoient notamment le dépeuplement de l’élevage, ne seront pas terminées.

- Plusieurs mesures visant à éviter la dispersion du virus dans les élevage ont été prises par arrêté préfectoral : elles conduisent notamment à limiter les mouvements de suidés en provenance d’élevages du Gers à destination d’un autre département français à destination des pays européens ou pays tiers. Ces mouvements ne sont réalisables que sous conditions et sur autorisation de la DDETSPP. Les mouvements à destination de l’abattoir ne sont pas concernés.

La maladie d’Aujeszky en quelques mots

La maladie d’Aujeszky est une maladie virale (herpèsvirus) hautement contagieuse qui touche les suidés (porcs domestiques et sangliers) et, de façon très accidentelle, les carnivores (chiens de chasse) et les ruminants. Elle n’est pas transmissible à l’homme et la viande peut être consommée. La France est considérée comme indemne de cette maladie en élevage porcin mais le virus circule chez les sangliers sauvages.

12345...26

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...