com.com du Bas Armagnac

Articles archivés

COVID 19

Créé par le 21 sept 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, santé

  GERS

COVID 19 : Mesures barrières applicables à compter du 21 septembre 2021

Communiqué de la Préfecture

Depuis plusieurs jours, grâce aux efforts de chacun pour respecter les gestes barrières, à la mise en place du pass sanitaire et au taux de vaccination départemental en croissance permanente et proche des 86 % de la population majeure complètement vaccinée, le taux d’incidence dans le Gers diminue pour se situer autour des 50 cas pour 100 000 habitants depuis la période du 7 au 13 septembre.

Par ailleurs, la situation du Gers au regard de la situation hospitalière incite cependant à rester prudent. En effet, 19 personnes (24 au début du mois) sont actuellement hospitalisées dont 4 en réanimation.

Dans ce contexte, le préfet du Gers maintient, à compter du 21 septembre, l’obligation du port du masque aux abords des établissements scolaires et dans tous les lieux susceptibles de regroupement. Les organisateurs des événements soumis à pass sanitaire peuvent également décider d’imposer le port du masque.

Le préfet rappelle les principales mesures barrières applicables pour lutter contre la propagation de la covid : distanciation physique, aération des espaces clos et hygiène des mains.

La consommation des boissons alcoolisées sur la voie publique hors activités de restauration et débit de boissons est également interdite.

Le préfet du Gers rappelle également que les opérations de vaccination se poursuivent sur rdv au 0800 72 32 32 dans les centres de proximité de : Auch, Condom, Eauze, Fleurance, L’Isle Jourdain, Lectoure, Masseube, Mirande, Nogaro, Riscle, Samatan et Vic-Fezensac, comme chez les professionnels de santé. Le centre de vaccination du Mouzon à Auch vaccine sans rendez-vous les mardis, mercredis et jeudis jusqu’au 30 septembre.

Cédric Grégnanin a concocté une grande soirée festive

Créé par le 14 sept 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, fête, gastronomie, gers, infos, les sorties, loisirs, musique, spectacle

GONDRIN

IMG_5046

Samedi 2 octobre, à la salle des fêtes de Gondrin, Cédric Grégnanin, comme il l’avait annoncé lors de l’ouverture du Cuisinier Gourmet, organise une soirée gastronomique, festive et très musicale. Ce soir-là, Cédric Grégnanin, en profitera  pour faire aussi l’inauguration de son entreprise   » le Cuisinier Gourmet « , qu’il n’avait pas pu faire à l’époque à cause du Covid.

Le programme est le suivant :

À partir de 19 heures, le public aura le plaisir de savourer l’apéritif tapas dans une bonne ambiance musicale.

À 21 heures, les personnes pourront se restaurer avec un super buffet d’entrées : Salade gasconne gambas, chipirons, escargots persillade.

Dès 21 h 30, aux plaisirs des papilles des gourmets, il y aura tout d’abord le jambon à la broche, puis le cochon de lait, la paella, et les moules.

À partir de 22 heures, c’est la formidable farandole de desserts.

La soirée espagnole sera animée par le groupe GIPSY CALO.

Entrée soirée 20 euros, repas, vin et café

Attention les places sont limitées. Les personnes qui souhaitent participer à cette soirée doivent réserver le plus tôt possible.

Les réservations se font au 06 70 74 55 73.

Pour la soirée Dress code Rouge/Jaune

Bandas-repas-concert, un trio festif  à la façon de  Cédric Grégnanin.

Le pass sanitaire est obligatoire.

Rencontre entre Philippe Martin et Philippe Bélaval

Créé par le 13 sept 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, histoire, infos, patrimoine

GERS

Photo: Conseil départemental

Photo: Conseil départemental

Samedi 11 septembre à l’Abbaye de Flaran, Philippe Martin, président du Conseil Départemental du Gers, a reçu Philippe Bélaval, président du Centre des Monuments Nationaux à qui Jean Castex a confié une mission sur d’Artagnan.

Philippe Martin lui a confirmé le souhait du Conseil Départemental du Gers de conserver le Château de Castelmore dans le patrimoine départemental et a exprimé sa volonté de travailler avec l’État à la définition des objectifs qui permettront de valoriser d’Artagnan et les Mousquetaires dans le Gers et partout dans le monde.

Robert Bibe honoré par le district

Créé par le 07 juil 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, sport

ESTANG

DSC_0071

Le district football avait choisi Estang pour son assemblée générale. Samedi matin,  Claude Requenna, président du district, a précisé :

«  Depuis le mois de décembre, nous envisagions une assemblée générale décentralisée au Bas Armagnac, pour des raisons humaines et afin d’honoré  Robert Bibe et rendre hommage à deux amis fidèles du club local et du football gersois qui sont Michel Dayman et Alain Ducourneau, qui nous ont quittés. »

Guy Tachon a retracé le parcours de Robert Bibe, membre fondateur de l’Union  sportive estangoise  en précisant :

« Robert,  vous avez un peu plus de cent ans puisque vous êtes né en novembre 1920, le football local et départemental tenaient à vous honorer. »

Après avoir rappelé que Robert avait effectué sa scolarité à l’école primaire d’Estang, puis à Aire sur Adour pour le secondaire, Guy Tachon  a abordé la passion que Robert avait  parmi tant d’autres, le football :

«  En 1938, pendant les vacances de Noël, a eu lieu le premier match entre Mauléon et Estang, et vous étiez parmi ces jeunes.

La guerre eut pour conséquence surtout au niveau des jeunes, l’arrêt de toute possibilité de divertissement. D’où l’idée de créer une équipe de foot avec quelques pratiquants confirmés et surtout la volonté de tous, sortir d’une situation de morosité et d’ennui. A partir de ce moment-là quelques  rencontres informelles furent organisées.

En 1941 avec les copains de l’époque, le soutien des Lorrains et des Belges présents à Estang,  Robert, vous avez créé  le club de Football « l’USE. »

Puis vint une période plus délicate, déporté en 1943 au STO (service travail obligatoire) en Autriche, vous êtes libéré en 1945.

En 1947 vous vous mariez à Jeanine Bartherotte et trois filles naîtront de cette union.

À partir de cette période, vous faites toute votre carrière dans les PTT et votre vie professionnelle vous  permettra de connaître plusieurs départements, les Landes, la Somme, la Dordogne, les Landes à nouveau et pour terminer les Yvelines où vous  prenez votre  retraite en 1983.

Cette retraite vous venez la vivre à Estang. Votre engagement associatif vous verra rejoindre l’équipe dirigeante du club. Quelques années plus tard, vous serez élu au Comité directeur du district et vous ferez deux mandats.

À l’USE puis ensuite au RBA, vous avez été un membre très actif, responsable des entrées, ensuite de la bourriche, nous vous retrouvions lors des différentes manifestations à tenir la caisse et ceci jusqu’à 2018.

Robert, au nom du football estangois et gersois, Merci pour tout le travail que vous avez effectué. »

À l’issue du discours de Guy Tachon, toute l’assistance a applaudi Robert, et  Claude Requenna, au nom du district, lui a remis un cadeau.  

Le RBA/Le Houga accueille le football gersois

Créé par le 06 juil 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, sport

ESTANG

DSC_0059

Samedi matin, à la salle des fêtes, a eu lieu l’assemblée générale du district Football.

À cette occasion, en complément de la salle des fêtes, et pour mieux accueillir les nombreux  participants, la municipalité avait monté les chapiteaux  obtenus grâce au budget participatif gersois.  Évidemment, ce fut pour Christophe Rande, l’occasion de remercier les gersois nombreux qui ont permis la finalisation de cette acquisition.  

Pascal Brettes, président de l’Entente RBA/Le Houga, a ouvert la réunion en souhaitant la bienvenue à Arnaud Dalla Pria, président de la Ligue football Occitanie,  Claude Requenna, président du district,  la conseillère à la direction de région académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES), le président du Comité départemental Olympique et sportif du Gers (CDOS),  Patricia Feuillet- Galabert, maire du Houga et Christophe Rande, maire d’Estang, ainsi que les représentants des clubs du département.  

Le président a ensuite remercié les responsables du district qui ont choisi Estang pour les travaux de cette assemblée générale, puis il a détaillé l’histoire du club estangois :

«  Estang est un village rural, situé à quelques kilomètres du département des Landes (vous avez pu vous rendre compte des déplacements que nous avons à faire tout au long de la saison), où la pratique du football existe depuis 1941. Donc cette année, 80 ans d’activité footballistique,  sous le nom de l’Union sportive estangoise. Nous aurons l’occasion d’honorer tout à l’heure, un des fondateurs du club.

Après avoir débuté en ligue Aquitaine et plus précisément dans le district des Landes, quelques dates avec les titres remportés : En 1964  coupe des landes et champion des Landes, en 1965 1/8 coupe du Sud-Ouest, 2e championnat 2e série ligue,  en 1966 montée en 1er série de ligue, finaliste championnat ligue et finaliste Coupe des Landes, en 1967 passage en ligue du Midi, en 1968 vainqueur de coupe du Gers contre Eauze à Vic, coupe du Gers minimes, championnat cadets. En 1969 finaliste championnat du Gers contre Moncorneil, en 1970 finaliste championnat du Gers contre Isle Jourdain, en 1971 champion du Gers et montée en ligue, jusqu’en 1978 promotion ligue, en 1978 vainqueur coupe du Gers contre Simorre, DE 1978 à 1987 promotion honneur Ligue avec en 1980 un titre suprême vainqueur de la coupe du Midi contre Mazamet ( 2 matches) un véritable exploit pour le club et l’ensemble du foot Gersois,  en 1988 descente en promotion ligue puis remontée immédiate en promotion honneur, en 1991 montée en division honneur Régionale,  en 1998 c’est la fusion des clubs du Bas Armagnac pour la création du RBA F.C.

Après ces années où notre club était craint par l’ensemble du foot régional et départemental nous traverserons une période difficile. En 2014 descente de ligue et nous retrouvons le championnat départemental en excellence à époque devenu le D1. À partir de ce moment-là un exil d’un nombre important de joueurs, formés au RBA, iront tenter leur chance dans des clubs voisins, ce qui  nous amènera vers la D2. En 2019 entente avec nos voisins du Houga pour pouvoir continuer la pratique du football dans ce coin reculé du département car vivre seul dans nos zones rurales devient impossible.

Une Entente qui s’avère être aujourd’hui une belle réussite en matière d’effectifs et d’ambiance avec un objectif annoncé, la montée en D1, objectif qui aurait été très certainement atteint sans la COVID sur les 2 dernières saisons.

L’école de foot créée en 1964 fut une des premières a être constituée dans le Bas Armagnac sous la responsabilité à l’époque de Louis Busquet. Un nombre important  de joueurs sont passés par cette formation et tout dernièrement une satisfaction particulière pour Florent Bussy et Christophe Huret qui ont formé Vincent Gau. Ce dernier a signé en août 2020 un contrat stagiaire au TFC. Félicitations au joueur et plus particulièrement aux 2 éducateurs.

J’en terminerai avec mon discours et vous souhaite au nom de l’Entente RBA/Le Houga d’excellents travaux lors de votre AG. »

 

L’entreprise « Les Canards d’Auzan » recrute

Créé par le 13 juin 2021 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gastronomie, gers, infos, landes

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

Photo: Les canards d'Auzan

Photo: Les canards d’Auzan

 L’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), a durement affecté la filière  pendant de long mois.  Dans le département du Gers 66 foyers ont été recensés, et 93  élevages ont été dépeuplés. 389 450  animaux ont été abattus et provenaient des foyers IA et liens épidémiologiques, ainsi que 533 465 animaux dépeuplés dans le cadre d’un  abattage préventif. 214 communes gersoises ont été touchées  par des mesures de limitation de mouvement des volailles.

Lors de cette IAHP, pour l’abattage des animaux, l’abattoir Auzanais « Les canards d’Auzan » a été rapidement choisi par les autorités parce qu’il fait partie des plus grands au niveau de sa capacité.

Maintenant, c’est la reprise tant attendue  par  tous les professionnels de cette filière.

Ces-jours-ci, les éleveurs ont de nouveau pu accueillir  les canards dans leur élevage, et aux Canard d’Auzan le personnel est en place. L’entreprise  recherche encore une centaine d’employés, dont 50 pour la mi-juillet, date où les premiers canards arriveront à l’abattoir. Ces emplois seront en CDD  ou CDI selon les personnes et les postes à pourvoir. L’établissement est un des plus importants  bassins d’emplois  du territoire.  Aujourd’hui, ce sont 250 personnes qui sont employées sur le site.

Les Canards d’Auzan  s’approvisionnent en canards exclusivement auprès de producteurs locaux. À l’heure actuelle, ils sont 120 éleveurs qui fournissent  l’établissement en produits de qualité. Depuis les élevages, le transport, l’abattage, la découpe et   jusqu’aux conserves de plats cuisinés et évidemment de produits frais,  la filière pratique évidemment les  règles sanitaires et d’hygiène en vigueur.

Les Canards d’Auzan, ont évidemment pour leur clientèle locale ou de vacanciers, une boutique  sur le site auzanais, où l’on peut trouver tous ces produits. Avec une production de 1 600 000 canards, l’entreprise fournit dans toute la France, des Grandes surfaces, restaurants, boucheries-charcuteries…, et elle commence ses exportations à l’étranger, notamment au niveau de l’Asie.

Pour poursuivre son développement, l’entreprise a des projets d’investissement, notamment sur la capacité de production, ainsi qu’au niveau énergétique.

 

Réunions publiques de la liste le Gers autrement

Créé par le 11 juin 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com.com du Bas Armagnac, économie, élection, gers, infos, les sorties, politique

CANTON GRAND BAS ARMAGNAC

IMG_5950

Les candidats de la liste le Gers autrement  organisent des réunions publiques selon le calendrier suivant :

Lundi 14 juin à partir de 20 heures, à Nogaro (salle animation coté parc).

Mardi 15 juin à partir de 20 heures, à Laujuzan (salle des fêtes).

Mercredi 16 juin à partir de  20 heures, à Saint Martin d’Armagnac (salle polyvalente).

Jeudi 17 juin à partir de  20 heures, à Cazaubon (château Moutiques).

Vendredi 18 juin à partir de 20 heures  à Estang (salle des quilles – au-dessus de la salle des fêtes).

Le  programme est  sur : www.legersautrement.fr

Réunions publiques de Gers en commun

Créé par le 11 juin 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com.com du Bas Armagnac, élection, gers, infos, les sorties, politique

CANTON GRAND ARMAGNAC

B

Les candidats de la liste Gers en commun, organisent des rencontres publiques selon le calendrier suivant :

À Panjas, lundi 14 juin à partir de 19 heures, à la salle des fêtes de Panjas, pour les communes de Panjas, Maupas, Laujuzan, Caupenne, Salles d’Armagnac.

À Ayzieu, mardi 15 juin à partir de 19 heures, à la salle des fêtes d’Ayzieu, pour les communes de Marguestau, Bourrouillan, Campagne, Réans.

À Cazaubon, mercredi 16 juin à partir de 19 heures, au château de Moutiques de Cazaubon, pour les communes de Cazaubon, Larée, Monclar.

À Estang,  jeudi 17 juin à partir de 19 heures,  à la salle des fêtes d’Estang , pour les communes d’Estang, Lias, Mauléon.

À  Nogaro, vendredi 18 juin à partir de 19 heures, à la salle d’animation ou aux Arènes de Nogaro, pour les communes de Nogaro et de Caupenne.

La réouverture des lieux culturels de l’Armagnac

Créé par le 09 juin 2021 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, exposition, fête, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, patrimoine, peinture, politique, spectacle, théâtre, tourisme, tradition

PAYS D’ARMAGNAC

 

Photo collectif culturel (s) en armagnac

Photo collectif culturel (s) en armagnac

Le Pays d’Armagnac, Pôle d’équilibre territorial et rural communique sur la réouverture des lieux culturels de l’Armagnac

Le collectif « Culture(s) en Armagnac » a pour objectif  de  porter et de défendre  ce bien commun qu’est la culture !:

« Les problématiques nées de la crise de la Covid ont poussé à accélérer et renforcer la transversalité et la solidarité entre les différentes structures culturelles, patrimoniales et touristiques du territoire de l’Armagnac. C’est ainsi qu’est né sous l’égide du Pays d’Armagnac, syndicat mixte dédié au développement et à l’attractivité du territoire de l’Armagnac, le collectif nommé « Culture(s) en Armagnac ».

Apprendre à faire ensemble pour être plus forts est le principe de cette démarche. Elle vise à mettre en commun et à structurer ensemble le secteur culturel de l’Armagnac, le premier territoire touristique de la Destination Gers, en Occitanie. Les premières réflexions portent sur les responsabilités sociales et environnementales, les financements, la coopération des acteurs, les outils mutualisés, la médiation…

Suite à la réouverture des lieux culturels de l’Armagnac, le collectif invite ses publics à se mobiliser pour la culture locale. Afin de relever ensemble le défi d’une saison estivale 2021 aux multiples retombées sur l’économie locale, notre public est vivement convié à participer aux diverses programmations pour défendre ce bien commun qu’est la culture.

En ces temps alarmants pour le secteur culturel, les équipes ont à cœur de retrouver leur public et l’attendent avec impatience. Dans un esprit de fête et de partage, les visiteurs et usagers pourront de nouveau se divertir, apprendre et s’émerveiller grâce aux expositions et événements proposés par les acteurs culturels du territoire.

Tout est mis en œuvre pour vous faire rêver de nouveau,  savourer la vie retrouvée et le bonheur de se réunir tout en respectant des protocoles rigoureux. Un ensemble de mesures sanitaires est mis en place avec notamment le port du masque obligatoire, des distributeurs de gel hydroalcoolique, des jauges limitées selon les consignes gouvernementales en vigueur…

Alors que nous traversons une période d’anxiété et d’incertitude, la culture nous rapproche, elle est le lien qui nous unit et nous apporte réconfort, inspiration et espoir.

Nos lieux culturels ne sont vivants que lorsqu’ils sont fréquentés et la création n’existe que quand elle rencontre le public, c’est la magie de la culture, alors, chers publics, nous vous attendons nombreux !

Cet espace de travail regroupe à ce jour les professionnels de différents secteurs (musées, services culturels municipaux, médiathèques, théâtre et cinéma, établissements culturels…).

Pour une meilleure représentativité des acteurs de la culture armagnacaise, le groupe profite de cette communication pour les inviter à le rejoindre, en utilisant le contact suivant : cultureenarmagnac@gmail.com »

À  l’origine du collectif : les services culturels des villes d’Eauze et de Condom, de la Communauté de communes du Bas Armagnac ; les musées d’Artagnan à Lupiac et du Paysan Gascon à Toujouse ; Elusa Capitale Antique et le PETR du Pays d’Armagnac.

Le réalisateur Matthieu Micon s’installe à Barbotan

Créé par le 05 juin 2021 | Dans : actualité, art, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, exposition, gers, infos, les sorties, photo

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_6154

Le Cazaubonnais Matthieu Micon est de retour dans son cher territoire armagnacais  et  à Barbotan les Thermes, il vient d’ouvrir une boutique de production en audiovisuel, ainsi qu’un studio de photographies, rue d’Albret.

Après ses études primaires à Cazaubon, il a poursuivi sa scolarité au groupe scolaire privé de Gabarret, puis au lycée des métiers des grands lacs (Lycée professionnel de Parentis), où il obtient son Bac Pro Sen (Système électronique et numérique).  En 2019, il entre à l’école MJM GRAPHIC DESIGN à Bordeaux, il devient réalisateur équipe de production Bob Lennon, co fondateur de LunPro (monteur, cadreur, réalisateur dans l’audiovisuel).

 À Bordeaux, il réalise des films publicitaires où ses clients estiment la qualité de son travail et apprécient  son regard artistique.

Matthieu Micon a fait le choix de revenir sur son territoire qu’il affectionne :

« C’est un endroit superbe et qui mérite d’être connu. Évidemment, avec mon expérience professionnelle, je compte bien mettre en valeur ces territoires gersois et landais, leurs richesses, et leurs beautés… »

 Depuis qu’il s’est installé à Barbotan les Thermes, il  a des contrats en cours de réalisation, notamment pour la promotion d’établissements, ainsi que pour le tourisme :

«  Naturellement je fais des films pour les communes, établissements privés, pour des événements, des mariages… J’envisage  la réalisation de reportages, de courts métrages, clips…des films de qualité adaptés au besoin des personnes ou des entreprises… »  

Matthieu Micon a déjà réalisé   un film en 2D / Motion design nommé “Aqua City”, un film dédié à un groupe scolaire, un film dédié à un restaurant, un film promotionnel qui présente un bien immobilier… Il peut aussi convertir  les cassettes VHS en format numérique.

Si son talent s’exprime par la caméra, il se révèle aussi par  la beauté de ses photographies.

Déjà, à partir du mercredi 23 juin, le public pourra découvrir sa première exposition de photographies au studio.

Contact  au  06 78 01 44 21 ou par  Mail : contact@matthieu-micon.fr

Site de Matthieu Micon : https://matthieu-micon.fr

12345...24

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...