com.com du Bas Armagnac

Articles archivés

La Voix de l’Armagnac

Créé par le 16 août 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, infos, landes

GABARRET

Les émissions spéciales dès 18 heures, sont les suivantes : mercredi 21 août, Hélène Larroche, directrice de l’agence du Crédit agricole d’Aquitaine de Gabarret, présentera l’après-midi « Une vie n’a pas de prix » qui aura lieu aux arènes de  Cazaubon, en partenariat  avec les  Sapeurs-pompiers de Cazaubon.  

Jeudi 21 août, Jean Lespés et d’autres invités, aborderont  le thème « Je suis arbitre de rugby ». Ils  feront découvrir cette vocation avec son lot de bonheurs et les moments pas faciles. 

Vendredi 23 août, l’association « Les Chevaliers du  Cœur » de Cazaubon interviendront pour présenter les diverses animations  qui  auront lieu au profit des Sclérosés en plaques, les 31 août et 1er septembre .

La Voix de l’Armagnac  100.7 – www.radio-vda

Combles à 1 € : attention au démarchage abusif !

Créé par le 07 août 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, travaux

GERS

Communiqué du Conseil départemental

Philippe Martin, Président du Conseil Départemental du Gers, met en garde sur des sociétés se présentant comme mandatées par le Conseil Départemental, le Conseil Régional, ou bien l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) et proposant des travaux d’isolation à 1 euro.

Aucune société ne peut se prévaloir d’agir pour le compte d’une collectivité ou d’un organisme public.

Les offres à 1 euro sont des offres commerciales, elles sont proposées par des entreprises qui doivent être signataires d’une charte avec le ministère de la Transition écologique et solidaire, dans le cadre du dispositif «coup de pouce économies d’énergie».

À savoir également que ces primes sont conditionnées à des critères techniques et soumis à un plafond de ressources. Si ce procédé évite de faire l’avance des travaux, il faut savoir que le bénéficiaire n’aura pas le choix de l’entreprise ni du matériau utilisé.

Une autre alternative est possible et permet de maîtriser le projet dans son ensemble. Dans ce cas là, il faut faire appel à une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) locale et demander directement sa prime auprès d’un signataire de la charte « coup de pouce ». Cette prime est de 10 euros/m2 sans condition de ressources et 20 euros/m2 sous conditions de ressources (plafonds ANAH). Un crédit d’impôt de 30 % sur le reste à charge pourra également être mobilisé. Attention la prime doit être demandée avant l’acceptation des devis.

Il est donc recommandé d’agir avec prudence et de ne rien accepter ni signer avant de s’être préalablement informé.

Un service public est en place dans le Gers pour vous guider dans vos travaux de rénovation énergétique, à la fois sur des questions techniques et financières :

 Espace Info Energie du Gers : 05 62 63 49 65
ADIL 32 : 05 81 32 35 05

Valorisation des jachères par les exploitants non éleveurs

Créé par le 02 août 2019 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos

GERS

Communiqué de la Préfecture

PAC 2019 – Valorisation des jachères par les exploitants non éleveurs dans le Gers

 La procédure relative aux cas de force majeure et circonstances exceptionnelles est étendue aux exploitants non éleveurs afin qu’ils puissent mettre leurs jachères à disposition des éleveurs manquant de fourrages.

 Pour bénéficier de cette dérogation, l’exploitant non-éleveur doit :

 déposer auprès de la Direction Départementale des Territoires (DDT) une demande individuelle précisant les parcelles et surfaces concernées et l’éleveur (ou les éleveurs) bénéficiaire(s) de cette mise à disposition ;

joindre à cette demande un courrier de mise à disposition ou une attestation co-signée entre l’éleveur bénéficiaire et lui-même ou tout document démontrant l’effectivité de la cession de fourrage ;

joindre un courrier de l’éleveur (ou des éleveurs) bénéficiaire(s) qui justifie de leurs besoins en fourrage, de la même manière que lorsqu’un éleveur demande la dérogation pour lui-même, afin de s’assurer que :

 l’exploitation détient des animaux se nourrissant de fourrage produit sur l’exploitation ;

 la sécheresse a provoqué un manque de disponibilité fourragère, qui rend nécessaire la valorisation des jachères pour préserver l’alimentation du cheptel et/ou la trésorerie de l’exploitation (par exemple en indiquant les coûts d’achat de fourrages correspondant, etc.).

 Un modèle de courrier à adresser à la DDT peut être téléchargé sur le site internet des services de l’État du Gers, à l’adresse suivante :

 http://www.gers.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture/Les-aides-PAC-et-DPB/Circonstances-exceptionnelles-secheresse-2019

 La DDT rappelle que l’objectif des jachères, notamment celles déclarées en tant que surfaces d’intérêt écologique (SIE), est de préserver la biodiversité et encourage donc les exploitants ayant recours à cette possibilité de le faire en prenant toute mesure adaptée pour préserver au mieux la faune et la flore sur ces parcelles (par exemple : fauche centrifuge, recours à des méthodes d’effarouchement, pression de pâturage limitée, etc.).

Concert de Jazz

Créé par le 01 août 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com.com du Bas Armagnac, les sorties, musique, spectacle

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Samedi 3 août à partir de 20 h 30 sur la Place Armagnac de Barbotan les Thermes un concert gratuit organisé par le service culturel sera donné par un quintet de Jazz, ACQS SWING, originaire des Landes. Un jazz rythmé, chaloupé et cadencé, bref, du swing dans la  tradition jazz !

Rassemblement des quilles gasconnes par équipes

Créé par le 09 juil 2019 | Dans : actualité, agenda, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, sport

BOURROUILLAN

IMG_20190707_124938_BURST002

C’est à  Bourrouillan qu’a eu lieu l’avant dernier rassemblement des quilles gasconnes par équipes.

À l’issue de la compétition, en présence de Vincent Gouanelle, conseiller départemental, et de Michel Brazzaloto, maire de la commune, les récompenses ont été remises.

Les concurrents  ont bien apprécié la très bonne organisation du foyer de Bourrouillan.

 Les résultats sont les suivants :

 Concours : Claude Lagavardan (Vielle-Soubiran),  a pris la première place devant Christian Brouqueyre (Le Frêche),  Michel Panizzon (Lannemaignan) termine 3e.

En consolante : Jean-Claude Dulhoste  (Ayzieu), termine premier, suivi de Robin Lanave (Le Frêche).

En super-consolante : Éric  Bougue (Le Frêche) remporte la victoire devant  Charles Larribat (Perquie).

Le prochain et dernier rendez-vous est le 21 juillet à 9 heures, à Monguilhem.

Ceux de Rawa Ruska se sont réunis

Créé par le 03 juil 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com.com du Bas Armagnac, gers, histoire, infos

 CONDOM

Franck  Barsacq et Henri Portes

rawa plaque

Ceux de Rawa Ruska et leurs descendants, se sont réunis en congrès départemental dimanche 30 juin à Condom.

C’est en présence du maire de Condom, Gérard Dubrac, et de son adjoint Philippe Beyries, que Franck Barsacq,  président départemental, entouré de Bernard Candelon, président national de l’association, Nadine Labadie, secrétaire nationale, Chantal Martin, présidente d’Aquitaine et  Claudine Landes, vice-présidente du Lot  Quercy, a rappelé à tous le rôle désormais prépondérant du devoir de mémoire, et de la recherche historique, à l’heure où les derniers internés résistants , ayant connu la captivité dans ce redoutable camp de représailles , s’éteignent peu à peu.

Franck Barsacq a détaillé l’historique de Rawa Ruska :

«  Ce camp, dénommé « camp de la goutte d’eau », par Churchill à la BBC, était situé en Ukraine, en plein centre du triangle de la mort, est encore parfois méconnu. Lors de la seconde guerre mondiale, près de 2 millions de soldats français furent prisonniers, et 1,5 millions furent envoyés en Allemagne pour soutenir l’effort de guerre nazi. La grande majorité était composée de mobilisés. Tous n’acceptèrent pas ce rôle et leurs conditions de prisonniers, d’où une résistance qui s’instaura dans les camps de prisonniers. Elle se manifesta par des ralentissements de production, des refus de travail, des actes de sabotage, des tentatives d’évasion. Ils participèrent ainsi à la  résistance dans les camps de prisonniers de guerre encouragée par l’appel du 18 juin 1940. Début 1942, devant la multiplication des évasions et la gêne qu’elles leur occasionnèrent, les nazis décidèrent d’expédier les récidivistes, qu’ils désignèrent comme des terroristes, dans les camps de représailles d’où ils ne devaient pas revenir. Ils seront déportés au camp 325 à Rawa-Ruska. »

 C’est en leur mémoire que l’association poursuit aujourd’hui ses actions tant au plan national que régionaux, avec plus de 1000 membres, dont toujours une poignée d’anciens. Dans le Gers, on dénombre 50 adhérents environ.

Lors de ce congrès, outre deux dépôts de gerbes à Condom, et Castelnau-sur-l’Auvignon, Franck Barsacq a remis à la municipalité de Condom, une plaque commémorative qui sera prochainement déposé proche du monument aux morts, une fois les travaux terminés.

34

Pour tous renseignements: Ceux de Rawa Ruska et leurs descendants, Franck Barsacq 07 86 03 63 09 ou epsylon32@wanadoo.fr

La journée défense et citoyenneté a réuni gersois et landais

Créé par le 29 juin 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, landes, mairie

GABARRET

IMG_7465

Mercredi 26 juin, au Pôle Enfance-Jeunesse de la Communauté de communes  des Landes d’Armagnac, le Centre du service National (CSN) de Pau a organisé une journée défense et citoyenneté, réunissant 32 adolescents de plusieurs villages Landais et Gersois (Créon,Le Freche, Herré, Biscarrosse, Parleboscq, Saint Gor, Lacquy, Eauze, Marguestau, Manciet, Larée, Panjas, Montréal du Gers, Cazaubon, Ayzieu).   

C’est en présence et sous la direction de Marc Cognard, attaché d’administration de l’État et chef de centre du CSN de Pau, que la journée s’est déroulée. Les intervenants, à l’aide de films, ont expliqué  aux adolescents les notions de défense, de citoyenneté et de mobilisation pour les valeurs de la République. Ils ont ensuite passé un test de français. .

L’après-midi, les adolescents ont bénéficié d’ateliers, notamment celui des frères Elian et Xavier Da Silva, du musée des Anciens combattants pour la liberté (Brugnens 32). Ces derniers ont présenté le matériel utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale, notamment des armes, des insignes, et à l’aide de panneaux et documents ont raconté brièvement l’histoire de  la résistance gersoise et invité les jeunes à se rendre aux hauts lieux de mémoire du Gers.

L’Office national des anciens combattants (Onac) proposait deux ateliers. L’un d’eux était animé par le directeur de l’Onac, Paul Andréis. Cet atelier proposait un jeu de l’oie avec des questions  sur des grandes dates de l’histoire de France…, un atelier très instructif et ludique.

Le deuxième atelier présentait plus d’une quinzaine de panneaux  qui abordaient l’histoire, la citoyenneté, la transmission de la mémoire, la vie démocratique…, cet atelier était animé par Jeanine Barbères, présidente de l’Amicale du réseau Hilaire-Buckmaster et Brigitte Appolinaire, maire d’Herré et trésorière de l’Amicale.

Jean-Marie Barrère proposait un atelier sur les  « fake news » qui circulent sur le web.

À l’issue de la journée, Marc Cognard a invité les jeunes, leurs parents et élus présents à faire passer le message sur le recensement :

«  Cette journée que vous venez de vivre est une étape clé de votre parcours de citoyenneté. Nous allons vous remettre votre certificat. Il est obligatoire pour passer vos examens Bac, Cap, permis de conduire…, ou vos concours pour la fonction publique, les grandes écoles…, ainsi que pour vous engager dans l’armée. Je vous invite à faire passer le message aux jeunes de 16 ans. Ces derniers doivent se faire recenser en mairie. »

Le Certificat individuel de participation a été remis aux jeunes par les maires, ou adjoints au maire de leur commune.

Marc Cognard a remercié les jeunes pour leur participation sérieuse tout au long de la journée, les représentants de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac, qui ont mis à disposition le bâtiment du Pôle et l’ont adapté pour accueillir dans les meilleures conditions les adolescents, intervenants et divers ateliers, ainsi que le maire de Gabarret Stéphane Barlaud.   

64 collégiens ont participé au rallye citoyen

Créé par le 23 juin 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, landes

GABARRET 

IMG_7124

Cette année, pour la première fois, le rallye citoyen qui a lieu, en principe sur la base aérienne de Mont-de-Marsan, et qui concerne les élèves landais, s’est exceptionnellement déroulée à Gabarret et concernait les élèves de quatrième du secteur géographique des Landes et du Gers.

Ce rallye réalisé par un  trinôme académique 40, réunissait le  ministère des Armées, notamment, le colonel Cédric Gaudilliere, délégué militaire départemental (DMD), et son adjoint, le lieutenant-colonel Samuel Pétain, pour  l’éducation nationale,  Luc Pham, inspecteur d’académie, le colonel Jean-Pierre Brèthes, pour l’institut des hautes études de la défense, et le lieutenant-colonel délégué militaire du Gers, Gilles Flourette.

La commune de Gabarret a mis à disposition le stade Roger Dubos, et la Communauté de communes des Landes d’Armagnac, le Pôle Enfance-Jeunesse et la salle de sport.

Avec une organisation impeccable et un site qui s’y prêtait bien, les collégiens ont bénéficié de la fauconnerie de la BA118. Cette  équipe  est chargée de traiter le péril aviaire sur la plateforme aéronautique et faire fuir les oiseaux. Les intervenants ont précisé leurs  missions, détaillé les moyens de l’unité et ont permis aux adolescents de découvrir les rapaces.

Paul de Andreis, directeur de l’Office national des anciens combattants (Onac) et victimes de Guerre, proposait aux jeunes un  jeu  pour les éveiller au concept de citoyenneté.

Le groupement de Gendarmerie départementale  et l’escadron de sécurité routière proposaient aux jeunes de passer au simulateur de conduite et les a sensibilisé sur les dangers de la route.

Le  groupement de Gendarmerie mobile pour la précision et la concentration, a invité les adolescents au tir laser.

Le DMD 32, proposait un parcours de brancardage  pour la cohésion, l’esprit de groupe et l’entraide, ainsi qu’un parcours multisports invitant à l’effort, au dépassement de soi et à la cohésion.

Le SDIS 40, leur a offert un  parcours sportif, présenté en détail les missions des Sapeurs-pompiers, puis a effectué une présentation des matériels.

 L’EALAT de Dax a présenté une station mobile de contrôle aéronautique, avec l’écoute des fréquences d’approche des aérodromes proches.

Fil rouge était  réalisé par l’Amicale du Réseau Hilaire-Buckmaster et avec ses panneaux abordait le sujet de la deuxième  Guerre Mondiale.

IMG_7149

À l’issue de la journée, et en présence de Guy Berges, président de la Communauté des communes des Landes d’Armagnac et des élus communautaires et de Luc Pham, Cédric Garence, directeur de cabinet du préfet des Landes, a adressé un mot de félicitation aux collégiens, leur a rappelé les valeurs de solidarité, de la camaraderie, le sens des responsabilités ainsi que le goût de l’effort   

 Les collèges qui ont participé à ce rallye citoyen sont les suivants :   George Sand (Roquefort),  Saint-Jean Bosco (Gabarret), collège départemental de Labrit, Jules-Ferry (Gabarret),  Lac de l’Uby de Cazaubon,  d’Artagnan (Nogaro).

La Voix de l’Armagnac se porte bien

Créé par le 18 juin 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne

ESCALANS

IMG_7036

Samedi matin, au château de Buros, le bureau, les membres du Conseil d’administration et les animateurs de la radio associative la Voix de l’Armagnac, ont tenu leur assemblée générale.

Nicole Tant a ouvert la réunion en ayant une pensée pour Michèle :

«  Michèle nous a quitté au mois de juillet dernier. Pendant près de 25 ans, tous les dimanches, elle était là pour son émission, fidèle au poste. »

Elle a ensuite rappelé  que la Voix de l’Armagnac (VDA) privilégie toujours la proximité et qu’elle reçoit de nombreux encouragements. La radio a 38 ans d’existence et l’équipe de bénévoles compte qu’elle continue longtemps.

Nicole Tant a précisé : «  Notre radio couvre plusieurs territoires et ses programmes sont  adaptés à son lieu de vie. C’est pourquoi l’administration fiscale l’a  reconnue  comme organisme d’intérêt général, ce qui lui confère le droit de délivrer des reçus fiscaux aux personnes qui prennent la carte de soutien ou font des dons à la VDA. »

En 2018, plus de 120 personnes sont passées en direct à la VDA.

Nicole Tant a  détaillé les différentes émissions qui abordent la culture, l’éducation, le sport, la santé, l’environnement et toutes les manifestations locales, et rappelé que la VDA diffuse les informations des mairies, de  la Communauté de communes des Landes d’Armagnac, du Département, de la Région et de la Préfecture.

 Nicole Tant et le président Didier Martial ont remercié le maire de Gabarret  Stéphane Barlaud qui met à disposition gratuitement les locaux qui abritent le studio, le maire de Cazaubon Jean-Michel Augré ainsi que la compagnie des Eaux qui ont mis à disposition gratuitement  le château d’eau qui accueille l’émetteur , ainsi que Guy Berges président de la CCLA  pour le partenariat et les collectivités pour les subventions accordées.

Les émissions de rugby qui sont  animées par Jean-Marc et Richard,  ont beaucoup d’auditeurs et se passent très bien,

Au sujet des émissions de courses landaise, Michel et Philippe ont précisé : «  Tout se passe pour le mieux  et pour les directs on est très bien reçus  dans les villages. Les auditeurs apprécient beaucoup les reportages effectués juste après la course. »

Après que Didier Martial ait présenté le bilan financier, Jean-Michel Augré a pris la parole  en précisant :

«  Les bilans moral et financier parlent d’eux même, je vous félicite pour tout ce que vous faites. »

Stéphane Barlaud a souhaité que tout ce que fait la VDA puisse perdurer. Michel Herrero  a conclu en insistant sur l’indépendance territoriale :

«  Vous savez mettre en valeur le territoire et la VDA  continue d’exister parce qu’il y des meneurs, tout un long vécu. »          

Quatre jours de fêtes

Créé par le 16 juin 2019 | Dans : agenda, com.com du Bas Armagnac, fête, gers, infos, les sorties

MONGUILHEM

IMG_9913

Les festivités débuteront vendredi 21 juin à partir de 19 h 30 avec une animation assurée par la banda Pitchouri band. Dès 21 heures, aura lieu la soirée poulet crapaudine (repas à 13 euros et pour les enfants de moins de 12 ans 7 euros). Repas sur inscription.  

Samedi 22 juin à partir de 8 h 30, aura lieu un concours de pêche sur les berges du Midour. Ce concours est ouvert à tous.

Le concours de quilles est à 15 h 30 et la messe est à 18 heures.

À partir de 20 h 30 les festayres pourront se restaurer à la bodega organisée par le RBAFC (Entrée, araignées de porc, frites, dessert. Prix  13 euros).

Le bal disco gratuit, à partir de 23 heures, sera animé par Decabel.

Dimanche 23 juin, l’apéritif de 12 heures sera animé par la Renaissance Estangoise et sera suivi à 13 heures  par la bodega gastronomique (salade de gésiers, foie gras, magret, croustade). Le prix est de 18 euros pour les adultes et 9 euros pour les enfants de moins de 12 ans).

La course landaise se déroulera à 17 heures. Elle compte pour le challenge de l’Armagnac. Gautier Labeyrie, champion de France des écarteurs 2018 et Mathieu Nogues quatre fois champion de France seront présents.

La ganaderia Dal Agruna et la cuadrilla Dal Christophe Dussau participent à cette course. L’entrée est à 14 euros et elle est gratuite pour les moins de 16 ans.

Lundi 24 juin à partir de 9 h 30, aura lieu un concours de pétanque (sur invitation).

123456

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...