GABARRET

 

Gilles Lasserpe et les élèves de sixième

Gilles Lasserpe et les élèves de sixième

Jeudi 4 avril, toute la journée, au collège Jules-Ferry, tous les élèves ont bénéficié d’ateliers animés par des professionnels de la presse, de la littérature et  de l’illustration.  Cette journée  exceptionnelle, organisée par  Olivier Saint-Laurans, professeur documentaliste et  Fabienne Nouqueret, professeur d’histoire et géographie, a impliqué  tout le personnel du collège (administration, agents enseignants, vie scolaire).

Les élèves avaient déjà fait un travail en amont, notamment en préparant des questions pour les intervenants.  Pour le dessinateur de presse Gilles Lasserpe, les élèves au CDI  avait déjà découvert quelques dessins.

Pour Pierre Wetzel (photographe) et Aurelia Coulaty (auteur) , co-auteurs du livre « Les rêves d’avant la route » sur des migrants à Bordeaux, les deux professeurs de français de la classe avaient fait un gros travail de préparation , car cette thématique des migrations fait partie du programme de classe de quatrième. Un travail autour du livre avec étude des textes et évidemment préparation des questions.

Les ateliers

Dès 9 heures ont débuté les ateliers animés, qui se sont prolongés l’après-midi.

 Gilles Lasserpe, dessinateur de presse (Marianne, Sud-Ouest, L’Équipe…)  a animé des discussions autour de son métier,  présenté son travail,  puis il a proposé aux collégiens de cinquième, puis  de sixième  un atelier dessin. Ils ont pu ainsi s’essayer au dessin sur des thèmes qu’ils avaient préalablement choisis.

Henri Portes, correspondant du journal Sud-Ouest, a présenté son travail sur le terrain, répondu aux nombreuses questions des élèves de sixième et cinquième, présenté les divers articles du journal et après ce travail  oral, invité les collégiens à rédiger des communes express.

Pierre Wetzel et Aurelia Coulaty ont animé un atelier autour de leur livre (Les rêves d’avant la route) avec une bonne discussion sur la genèse du projet, puis les  réponses aux questions des élèves, discussions autour des récits des Migrants. Pierre Wetzel a ensuite animé un  atelier photos et une mise en pratique avec la réalisation d’une photo de classe à la chambre photographique sur plaque de verre avec la technique du collodion humide.

Jean-Michel Boissier, co-fondateur de Courrier International et actuellement administrateur de Reporters sans Frontières a rencontré les élèves de troisième et leur a  parlé de la liberté de la presse dans le monde et en France. Chaque élève s’est vu remettre une carte de la liberté de la presse dans le monde

Marie Fleurot, médiatrice à l’Atelier Canopé 40, à Mont-de-Marsan a animé un atelier destiné aux élèves de quatrième. Cet atelier a abordé le thème info/intox, puis la  validité des sites internet. Elle leur a appris à  trier et valider les informations.

Fabienne Nouqueret a animé un atelier destiné aux élèves de troisième et quatrième. Cet atelier était sur l’image et le sens que pouvait prendre une image en fonction du cadrage. Elle a aussi appris aux jeunes à  retrouver la source d’une image pour la remettre dans son contexte réel.

Olivier Saint-Laurans a animé l’atelier sur les Unes de presse, description d’une Une, avec repérage  des éléments importants à travers différents quotidiens régionaux et nationaux. Avec les élèves, il a réalisé une  étude plus particulière des Unes de Libération, puis leur a proposé d’effectuer la  comparaison des Unes de divers quotidiens d’une même date pour évaluer l’importance donnée par les uns et les autres à différents événements. Puis, il a guidé la  visite et proposé le questionnaire sur l’expo « Décryptons l’info » aux élèves de cinquième et de troisième.

Deux assistants d’éducation ont animé des ateliers autour d’un jeu de plateau, Médiasphères, invitant les élèves de cinquième et de troisième  à réfléchir sur leur vie numérique (protection des données, droit et usages, sur internet…)

À l’issue de cette journée intense, les intervenants, enseignants et élèves ont exprimé qu’ils avaient bien apprécié cette journée dédiée aux Médias et à l’information.

Une journée qui en principe sera renouvelée  en 2020