avril 2020

Archive mensuelle

Codiv19, la municipalité soutient les habitants et producteurs

Créé par le 30 avr 2020 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, économie, infos, landes, mairie, santé, solidarité

ARX

Photo: mairie

Photo: mairie

Dimanche, l’équipe municipale a eu le plaisir d’offrir un  repas dominical.

Les élues et élus ont précisé :

« Dans cette période inédite et compliquée, l’équipe municipale a décidé d’offrir un repas  à l’ensemble des résidents de la commune d’Arx. Ce repas était composé d’un plat et d’un dessert, et  livré au domicile de chacun, à raison d’un repas par personne. Avec cette attention, les élues et élus voulaient ainsi aider les habitants  à supporter ce moment difficile… »

Depuis le début de cette crise, la volonté de la municipalité a été d’être à l’écoute  de la population d’Arx et  aussi d’être à leurs côtés, durant  cette période exceptionnelle  qui  a aussi durement touché l’économie locale, et plus particulièrement dans notre secteur, les producteurs et artisans de la filière agro-alimentaire.

Les membres du conseil municipal ont souhaité  affirmer ainsi leur  solidarité et leur  soutien à ces petites entreprises de proximité.

Ils ont apporté des précisions sur cette initiative :

«  Dans cet esprit, et afin d’éviter à ceux qui le souhaitaient de se déplacer, nous avons donc organisé depuis plus d’un mois maintenant, des commandes groupées de primeurs, fromages et canard en lien étroit avec huit  producteurs d’Arx, de Lannes, Mézin, Moncrabeau, Poudenas, Saint Pé Saint Simon….  Nous avons enregistré cette semaine la 100e  commande dans le cadre de ce dispositif ! En cohérence avec ces premières actions, notre démarche de dimanche  a été d’ offrir un déjeuner cuisiné par le restaurant « les Deux Gourmands » de Sainte Maure de Peyriac ; au menu : une daube de bœuf (issu d’un élevage de Condom), et une tarte aux fraises (cultivées à Sainte Maure de Peyriac).

COVID-19.

Créé par le 30 avr 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, santé, service social, solidarité

GERS

Communiqué du Conseil départemental 

IMG_06141

COVID-19. : La Présidente du Haut Rhin, Brigitte Klinkert remercie le Gers et son Président Philippe Martin.

Les départements du Haut-Rhin et de la Moselle sont les deux territoires français les plus touchés par l’épidémie de COVID-19.

Le Gers entretient une histoire singulière avec ces deux départements, une histoire née au début de la 2ème guerre mondiale. C’est en effet en mai 1940 que des centaines de familles mosellanes et alsaciennes ont dû fuir l’avancée des troupes allemandes, pour trouver le repos et la sécurité en Gascogne.

Le 14 avril dernier, Philippe Martin a voulu que le Département du Gers témoigne à nouveau sa solidarité, de manière symbolique, envers ces deux territoires frappés par le covid19, en leur faisant parvenir 1000 flacons de Gel Hydro Alcoolique.

Des flacons provenant du stock de gel « made in Gers » fabriqués grâce à la générosité des producteurs d’Armagnac qui ont mis gratuitement à disposition du Département 4000 litres d’alcool, et à l’ingéniosité d’une petite entreprise gersoise, Phythogers.

Dans un tweet, la Présidente du Haut Rhin, Brigitte Klinkert a réagi à la réception de ces flacons de gel :

« Un immense merci à Philippe Martin, Président du Gers qui nous a envoyé 450 litres de gel hydroalcoolique en signe de solidarité et d’amitié avec le Haut Rhin. Nous sommes très touchés de ce geste de fraternité »

Philippe Martin a remercié « ceux qui ont rendu possible cette production locale, Michel Gabas, les producteurs d’Armagnac et l’entreprise Phytogers »

INFO-MAIRIE COVID

Créé par le 30 avr 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, éducation, gers, infos, les sorties, mairie, politique, santé, service social, solidarité

EAUZE

LOGO_EAUZE

Communiqué de la mairie

INFO-MAIRIE COVID

La crise que nous traversons n’est toujours pas endiguée et nous devons rester prudents et vigilants dans nos comportements alors même que la fin du confinement est annoncée pour le lundi 11 mai.

La condition première pour que celui-ci ait lieu réside dans le fait que notre département soit classé de couleur « verte » au soir du 7 mai prochain. Aussi, je ne saurai que vous conseiller de respecter encore mieux les mesures de sécurité que nous dicte cette situation.

Les élus et les agents municipaux de la ville d’Eauze ont été présents durant toute la durée de ce confinement et le resteront dans les semaines et mois à venir pour apporter l’aide et le soutien nécessaires à chacun d’entre vous : administrés, entreprises, commerçants, agriculteurs, usagers des services publics municipaux…

Aussi, malgré le flou des annonces et du cadre posé par le Gouvernement, il revient aux collectivités locales et en premier lieux aux Mairies et aux maires de prendre les mesures qui s’imposent pour préserver la santé et la sécurité de tous dans la commune, et notamment après le 11 mai, compte tenu que le virus n’aura pas disparu et que nous devrons tous lui faire face.

En conséquence, après avoir réuni le bureau municipal et les principales forces de secours et de sécurité de la Ville au sein de notre cellule COVID-19 créée dès le 16 mars dernier, j’ai pu prendre toutes les décisions suivantes pour le bien de tous et en particulier des élusates.

- Ouverture de la mairie et des services municipaux :

 L’accueil de la mairie, la MSAP, le service des cartes d’identité et des passeports, le service urbanisme rouvriront le lundi 11 mai sur rendez-vous aux heures habituelles d’ouverture de la Mairie (lundi : 9 h à 12h et 13 h 30, 17 h 30 /Mardi au vendredi 8 h 30 à  12h et 13 h 30 à 17 h 30) et dans le strict respect des mesures sanitaires (masques obligatoires à l’intérieur du bâtiment, pas plus de 2 personnes en zone d’attente, lavage obligatoire des mains à l’entrée).

 La Médiathèque rouvrira sous conditions d’horaires et sur rendez-vous (au 05 62 08 46 20)

 Le musée du Trésor et la Domus de Cieutat rouvriront leurs portes à compter du lundi 11 mai (plus d’informations : www.elusa.fr).

- Écoles et collège :

Un travail d’organisation s’effectue quotidiennement avec les directrices d’écoles et du collège en lien avec l’Inspection Académique afin de proposer la solution la plus sécurisée pour nos enfants et nos enseignants.

- Ouverture du marché du jeudi :

La Mairie a obtenu une dérogation préfectorale pour une réouverture du marché alimentaire à compter du jeudi 7 mai de 8 h à 13 h. L’accueil du grand public s’effectuera dans des conditions sanitaires strictes (filtrage des clients à l’accueil du marché, sens unique de circulation, distanciation physique à respecter, paiement sans contact à privilégier).

 La circulation routière sera déviée depuis le Boulevard du Général Ballon vers l’allée du fossé neuf.

- Grands événements du printemps et de l’été :

 Compte tenu des directives gouvernementales et des impératifs d’anticipation des différents organisateurs, l’ensemble des animations et rassemblements festifs, culturels et sportifs sur le domaine public sont annulés jusqu’au 31 août prochain (salon des antiquaires, fête de la musique, féria et fêtes d’Eauze, feu d’artifice du 14 juillet, festival de la BD, fête du floc, toute animation culturelle organisée par la ville d’Eauze et les associations élusates, etc.).

 Les célébrations des mariages civils sont suspendus jusqu’au 2 juin dans l’attente de nouvelles annonces gouvernementales.

- Établissements et infrastructures recevant du public :

 Bâtiments communaux : Les bâtiments municipaux recevant du public, notamment le hall des expositions, l’ensemble des salles polyvalentes, salles de réunion, d’expositions, les salles de sports, gymnases, vestiaires, salles des associations et des clubs sportifs, clubs-house et foyers, cinéma-théâtre, gîte municipal sont fermés jusqu’au 31 août 2020 (date soumise à modification selon l’évolution de l’état sanitaire du pays).

Stades et terrains de sports : Les stades et terrains de sports restent fermés au public et à la pratique sportive jusqu’au 15 juillet 2020 (date soumise à modification selon l’évolution de l’état sanitaire du pays).

 Piscine municipale : Pour des raisons sanitaires évidentes, la piscine municipale restera fermée durant l’ensemble de la saison d’été 2020.

 Les parcs et jardins publics sont fermés jusqu’au 2 juin 2020.

 Les jeux pour enfants du Parc de Panblan seront inaccessibles pour raisons sanitaires jusqu’au 15 juillet 2020.

- Masques réutilisables: Après avoir distribué près de 8000 masques chirurgicaux aux acteurs économiques, sociaux et médicaux de la Commune, la Mairie a commandé dès le 14 avril plus de 4000 masques textiles réutilisables aux normes AFNOR pour une distribution gratuite à tous les élusates dès réception espérée fin mai. D’ici cette date, nous espérons pouvoir distribuer gratuitement les premiers masques réutilisables fournis par le Conseil Départemental du Gers et la Région Occitanie.

- Aides aux entreprises et commerces locaux :

Depuis le 16 mars, la ville d’Eauze a fourni du matériel de protection sanitaire auprès des commerces devant rester ouverts à la clientèle.

La crise sanitaire se conjugue avec une crise économique sans précédent et les élus veulent demeurer aux côtés de tous les acteurs économiques pour traverser ensemble cette tempête. À compter du 11 mai, un kit sanitaire sera offert et distribué aux commerçants et artisans élusates pour palier dans l’urgence aux besoins (gel hydroalcoolique, masques, gants).

Les élus et les services de la Ville travaillent actuellement à des dispositifs d’aides et d’accompagnement dans le cadre de la Loi qui nous contraint cependant à ne pouvoir intervenir directement financièrement auprès des professionnels impactés par la crise.

Il existe actuellement plusieurs dispositifs nationaux et régionaux d’aides financières : nous invitons une fois de plus ceux qui n’auraient pas déposé de dossiers à le faire dans les plus brefs délais.

Une cellule d’écoute et de conseil sera mise en place dès le 11 mai prochain à destination des professionnels installés sur la Ville d’Eauze (renseignements au : 05 62 09 83 30).

Tout l’enjeu de ces mesures est de limiter au maximum la survenue d’une deuxième vague de l’épidémie qui pourrait s’avérer encore plus désastreuse tant sur le plan sanitaire qu’économique. Aussi, j’en appelle à votre sens des responsabilités individuelles et à votre esprit civique, à votre patience et à votre compréhension.

Amitiés élusates.

Michel GABAS

Maire d’Eauze

Conseiller Départemental

Syndicat CGT Territoriaux des Landes d’Armagnac

Créé par le 30 avr 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, économie, infos, landes, mairie, politique, santé, service social, solidarité

LANDES D’ARMAGNAC

Communiqué et lettre ouverte  du Syndicat CGT Territoriaux  des Landes d’Armagnac

 Mesdames, Messieurs les Elu(es), de la Communauté des Communes Des Landes d’Armagnac

Objet : COVID-19.

Copies au Conseil Départemental, Centre de Gestion 40, Union Départementale CGT Landes, Coordination Syndicale Départementale des Territoriaux des Landes.

L’Organisation Syndicale CGT des Territoriaux des Landes d’Armagnac salue la responsabilité dont a fait preuve la majorité des élus face à cette situation pandémique du COVID-19 en prenant les mesures nécessaires pour protéger la population de la pandémie, en confinant les agents non indispensables, en mettant en place le télé travail lorsque cela a été possible, continuant à assurer les missions essentielles pour venir en aide à la population, tout en assurant la sécurité des biens et des personnes.

Malheureusement, force est de constater que ce sens des responsabilités a manqué cruellement à certains élus. Des communes ont pris la décision de maintenir en service, des agents territoriaux sur des tâches pourtant non essentielles au mépris de la santé de ses agents et de la population.

Le Syndicat CGT, représentant les agents qui œuvrent, malgré les circonstances, à la continuité d’un service public de proximité pour les citoyens est pleinement conscient de la situation de la crise provoquée par le COVID-19.

Aussi nous ne pouvons pas laisser dire que les agents qui ne sont pas à leurs postes de travail sont « payés à rien faire » ou mieux « qu’ils coûtent cher » à la collectivité.

 De nombreux agents n’ont pas choisi de rester à la maison pour arrêt de travail ou garde d’enfants, ils ont subi le confinement obligatoire. Il faut expliquer que dès le début de la crise, des textes ont donné lieu à un grand bouleversement d’organisation des services, soit par une continuité d’activité sur des missions indispensables ou par l’arrêt complet des missions non indispensables.

Alors que la reprise de certains secteurs est annoncée, le Syndicat CGT vous informe de par la loi et la réglementation, l’autorité territoriale a l’obligation de protéger la santé et la sécurité des personnels dont elle a la charge.

Il y a toujours des inquiétudes sur le déconfinement, alors concrètement, sur quels critères doit-on définir la reprise d’activité ? Où est la bienveillance quand des mesures sont mises en place sans concertation, mettant les agents au pied du mur ? Où est le bien-être au travail quand l’avenir est incertain ?

Le Syndicat CGT veut vous exposer l’état de souffrance des agents(es) aides à domicile. Service dans lequel elles se sentent abandonnées, où l’isolement est renforcé en cette période. Quotidiennement, elles sont confrontées à un risque sanitaire et la peur du virus est toujours présente. Ces faits ne peuvent pas être niés.

 Face à cette situation, le Syndicat CGT a sollicité les élus pour associer les représentantes du personnel à la gestion de cette crise sanitaire. Une demande de CHSCT a été faite le 13/03/2020, avec une réponse négative. À plusieurs reprises, par courrier ou physiquement nous avons alerté les élus, la direction, sur les inquiétudes des salariés(es). Sur notre insistance, un CHSCT extraordinaire a été prévu le 17/04/2020.

Jusqu’à ce jour, les agents(es) et les élues du personnel ont été exclus de toute réflexion de réorganisation du service, comme si nous n’étions pas capables d’apporter notre savoir-faire, notre expérience, notre réflexion.

Pour le Syndicat CGT, les mandatées du CHSCT ont été force de propositions par toutes les questions posées au président de cette instance. Les représentantes du personnel se sont appliquées à faire entendre que tous changements, si nécessaires soient-ils, ne peuvent pas être annoncés sans transparence, ni concertation, tout ceci dans le mépris des procédures légales imposées par notre statut. Elles serviront pour la continuité de l’activité et pour préparer l’après COVID-19.

Depuis sept ans, le Syndicat a dénoncé le fonctionnement du CIAS, deux mobilisations ont eu lieu. Le but premier était de faire des économies. Une véritable usine à gaz ! Les aides à domicile sont tous les jours sur le terrain, elles sont indispensables au maintien à domicile.

Leurs conditions de travail et leur rémunération doivent être respectées, elles ne doivent pas être présentées comme un coût mais comme une richesse partagée par tous.

Pas de statut, emploi précaire, utilisation de leur véhicule personnel avec des frais qui ne sont pas remboursés à la hauteur des frais engagés…

Les aides à domicile sont « bien payées », une vraie mascarade et aujourd’hui les élus se posent la question : comment les rémunérer ? Toutes ces années, des économies ont été faites sur le dos des aides à domicile, en pénalisant les agents(es) en arrêt de travail, par les frais pour les kilomètres, le carburant non rémunérés.

Tout ce que nous demandons est mis en place dans d’autres collectivités et dans ces dernières, l’autorité favorise le dialogue social à la hauteur des besoins des agents pour la mise en œuvre d’un service public répondant toujours au mieux pour les usagers.

Le Syndicat CGT souligne la qualité du travail des agents du territoire. Il refuse  l’opposition, la division, que l’on soit cadres et agents, encadrants et non-encadrants.

Dans différents services du territoire, des agents viennent nous trouver pour s’en plaindre, des agents isolés souffrent psychologiquement, ils ne trouvent aucun bien-être au travail, ils sont souvent confrontés à des décisions arbitraires.

Nous sommes profondément attachés à la démocratie, le Syndicat CGT émet le vœu que tous les agents(es) de tous les services soient respectés(es) en prenant le temps de les écouter, de les impliquer et non seul un petit groupe de personnes bien choisi qui réfléchit et qui impose son analyse sans se soucier des agents du terrain.

Nous prenons, pour notre part, la résolution d’être acteurs de tout changement qui améliorera le quotidien des agents et leur permettra de ressentir un bien-être au travail.

Nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs les élu(es), l’assurance de notre considération.

La Secrétaire Générale, Marie-Chantal Dumoulin

Le Synapse rejoint et soutient l’Initiative des États Généraux de la Séniorisation

Créé par le 30 avr 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, éducation, gers, infos, landes, Lot et Garonne, santé, solidarité

Communiqué du Syndicat National pour la Silver Économie (SYNAPSE),

référent professionnel d’un secteur où l’humain et l’éthique doivent être prépondérants, est heureux de rejoindre l’initiative des États Généraux de la Séniorisation et de mobiliser l’ensemble de ses membres autour de ce projet.

Nous sommes très conscients, comme tous les acteurs du secteur, du manque de moyens et de personnels dans les services d’aides à domicile et dans les maisons de retraite. Beaucoup de nos entreprises membres sont à la manœuvre pour lutter quotidiennement contre l’isolement dramatique des aînés et des aidants.

Nous avons toujours défendu une approche éthique et bienveillante du secteur du mieux-vieillir et des âgés. Nous sommes aussi convaincus que le numérique et les nouvelles formes d’organisation « nous aiderons à aider ».

Autour du trio de tête (S. Guerin, Ph. Denormandie, V. Suissa) et des 58 acteurs des États Généraux de la Séniorisation, le Syndicat National Pour la Silver Économie et ses membres souhaitent apporter leur soutien mais aussi leurs moyens à l’émergence d’un grand débat réflexif autour de la société du vieillissement.

Nos membres sont chacune et chacun dans leurs domaines des expert/es du grand âge, et en tant qu’entrepreneurs fortement impliqués dans le domaine, porteurs de solutions concrètes fiables et pérennes.

Nous souhaitons qu’une loi Grand Âge adaptée aux usages, attitudes et modes de vie des aînés voient le jour très rapidement. Qu’elle prenne en compte les recommandations des excellents rapports notamment de Dominique Libault et Myriam El Khomri.

Il faut repenser la formation de nos personnels ainsi que les moyens donnés à ces personnels dont la raison d’être, comme la nôtre, est d’être au service de cette société de la seniorisation.

Le cadre juridique et fiscal pourrait être aussi repensé afin de de favoriser l’émergence d’un secteur fort qui a fait ses preuves à l’export du savoir-faire français. Une attention particulière doit par ailleurs être portée sur la garantie des libertés fondamentales des aînés.

Il s’agit de penser avec les innovations d’aujourd’hui et les bonnes volontés émergeant de cette pandémie mondiale. Elle oblige à revoir les modes d’actions et nous engage à une solidarité encore plus importante entre les acteurs.

La crise du Covid-19 doit nous permettre à toutes et tous au sein des Etats Généraux de la Séniorisation de porter une réflexion nationale autour de la future Loi Grand Age.

Le Syndicat National Pour la Silver Économie est prêt à y contribuer et à apporter concrètement sa pierre à l’édifice pour bâtir une société plus solidaire, éthique, responsable et durable, respectueuse de toutes et tous, tout au long de la vie.

À  propos du Syndicat National pour la Silver Économie

« Ensemble pour construire la Silver Économie de demain ! »

Le SYNAPSE a été créé par les professionnels du secteur du bien-vieillir en 2010 afin de favoriser l’innovation et le développement de leurs activités. Le Syndicat est à l’initiative des premières réunions qui ont donné naissance à la filière Silver Economie, il définit avec ses membres les orientations que souhaitent donner les entrepreneurs à la filière. Au-delà de ses membres, le Syndicat se veut le représentant tous les entrepreneurs de la filière.

Le Syndicat National pour la Silver Économie est le référent professionnel d’un secteur où l’humain et l’éthique doivent être prépondérants. Dans la Silver Économie, les acteurs français sont tout particulièrement porteurs d’innovations industrielles, servicielles, économiques et sociales. Les enjeux du « Bien-vieillir » sont immenses tant en termes sociétal, de nombre et d’éco-systèmes. Ils nous obligent à regarder ce secteur autrement et comme une entité à part entière. Les membres du SYNAPSE s’engagent depuis la création du Syndicat à travers une charte dans une démarche éthique forte.

Les mesures de carte scolaire pour la rentrée 2020

Créé par le 25 avr 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique

GERS

IMG_9321

Communiqué de la Préfecture du Vendredi 24 avril 2020

Le conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN) s’est tenu mercredi 22 avril 2020.

La baisse régulière des effectifs dans le département va malheureusement encore s’accélérer à la rentrée scolaire 2020 avec la perte d’environ 300 élèves.

Malgré cette forte diminution, et au regard de la situation de crise sanitaire inédite que traverse notre pays, le ministre de l’Éducation nationale a pris la décision de ne pas fermer de classe en milieu rural sans l’accord des maires concernés.

 Ainsi, le département du Gers ne perd aucun poste, il se voit en outre doté de deux postes supplémentaires en faveur de l’école inclusive :

 Un enseignant de classe spécialisé permettant l’ouverture d’une seconde unité d’enseignement dédiée à la scolarisation en maternelle des enfants autistes (à Lias) ;

  Un professeur ressource sur les troubles du spectre de l’autisme (TSA).

Depuis 2012, on constate que le taux d’encadrement des classes, le ratio P/E (nombre de professeurs pour 100 élèves), ne cesse d’augmenter et atteindra 6.20 pour la rentrée 2020, offrant ainsi des conditions d’enseignement très favorables.

Pour autant, la démographie scolaire de certaines écoles justifie la fermeture de classes tandis qu’il est nécessaire d’ouvrir des classes dans les écoles dont les effectifs augmentent afin de continuer d’offrir aux élèves gersois les meilleures conditions pédagogiques et matérielles.

DETAILS DES MESURES DE CARTE SCOLAIRE POUR LA RENTRÉE 2020

  7 ouvertures de classe :

École maternelle « Jean Rostand » à Auch (fusion des écoles « Jean Rostand 1 et 2 »)

École maternelle de Cazaubon

École élémentaire de Le Houga

École primaire de Barran

École primaire d’Estang

École primaire de Lias

École primaire de Masseube (fusion des écoles maternelle et élémentaire)

    5 fermetures de classe :

École maternelle « Jean Rostand 1 » à Auch (fusion des écoles « Jean Rostand 1 et 2 »)

École maternelle de Masseube (fusion des écoles maternelle et élémentaire)

École élémentaire de Pavie

École primaire de Monferran-Savès

École d’Estampes (RPI Estampes / Laguian-Mazous) – fermeture de l’école

 Enseignement spécialisé :

Ouverture de la nouvelle unité d’enseignement en maternelle autisme à l’école de Lias

Ouverture d’un poste ressource sur les troubles du spectre de l’autisme

Ouverture de deux postes supplémentaires de référents de scolarité au profit des élèves à besoins spécifiques (passage de 6 à 8 ERS)

Une reconfiguration des postes au sein des établissements spécialisés a permis de renforcer l’encadrement pédagogique : + 1,75 postes devant les élèves et – 3,25 de coordination administrative

Dispositif « plus de maîtres que de classes » :

Fermetures dans les écoles élémentaires de Fleurance et de Nogaro

 Dispositif « accueil des élèves de moins de trois ans » :

Fermeture à l’école maternelle de Cazaubon

Dispositif « classe passerelle » :

Fermeture à l’école maternelle « Jacques Prévert » de Condom

 Pilotage : 0,85 ETP créé pour les décharges de direction contre 0,10 ETP supprimé

Le solde final s’établit à 1.25 postes.

Cette réserve est préservée pour les ajustements qui seraient nécessaires à la rentrée de septembre 2020 en cas de variation imprévue d’effectifs.

The Six chante « À nos frères »

Créé par le 24 avr 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, musique, solidarité

LANDES

The Six a nos freres

Confinés chez eux, les membres du groupe landais  « The Six » se sont mis à réaliser une vidéo  où ils jouent ensemble, et à distance.

The Six réunit de jeunes musiciens  de Grenade sur l’Adour, Mont de Marsan, Saint Pierre du Mont et Larrivière Saint Savin.

Avant le confinement,  ils ont pu enregistrer dans le studio  « Lartigue Sudios » à Tercis les Bains, leur premier CD, avec Patrick au poste de technicien son, Léa et Julia au chant, l’autre Léa à la guitare basse, Antoine à la batterie, Fanny au piano, et Maé à la guitare électrique.

Le 19 mars 2020, sur Youtube, The Six sortait son nouveau clip avec une reprise de Zombie et le 31 mars, le fameux clip  «  À nos frères » réalisé lors du confinement et présenté par Label’Musique en Aquitaine.

Avec ce clip, le groupe de jeunes musiciens s’était fixé comme objectif d’offrir en cette période de confinement, du rêve, un peu de fraîcheur aux personnes qui suivent leur groupe sur les réseaux sociaux, ainsi qu’aux autres confinés.

Maé Portes  a précisé :

« J’ai écrit « À nos frères »,  pour ce groupe de jeunes généreux et heureux de vivre. Le confinement étant-là, ce fut le défi de concrétiser ce clip malgré les nombreux obstacles rencontrés. Chacun a travaillé chez soi, le chant et les instruments, et s’est filmé. Il a fallu ensuite mettre tout ce travail réalisé à distance, en commun. Le tout avec les photos et les dessins  partagés. Dans cet isolement forcé, tout ce travail d’équipe a permis de continuer à tisser des liens entre les musiciens et leurs camarades.

  Montage LaBel’Musique, avec des photos de Fanny et des dessins de Léa.

Image de prévisualisation YouTube

Intermarché respecte les consignes sanitaires

Créé par le 24 avr 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, santé, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN 

IMG_4054

Face à la situation provoquée par le  Covid-19, dès le début de l’épidémie, dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, la grande surface Intermarché, conformément aux directives gouvernementales, a procédé à la mise en place de toutes les règles  sécuritaires, dans l’intérêt de sa clientèle et de ses employés.

Intermarché de Cazaubon est un exemple d’adaptation à cette situation complexe

Grâce aux nombreuses initiatives et aux mesures prises par la direction, ce magasin  a  offert à sa clientèle et au personnel de bonnes conditions sanitaires, qui ont été  bien accueillies par tous.

IMG_4069

Depuis le premier jour, les consignes étaient bien affichées et visibles  par tous et le personnel très sensibilisé aux gestes et aux procédures. Gel, gants, lingettes étaient évidemment à leur disposition.  

Des services ont été arrêtés, notamment la location de véhicule et la borne jeux.

IMG_4068

À l’abri des chariots du magasin est apposée une affiche précisant le mode d’utilisation des chariots. File 1 à gauche, et file 2 au milieu : caddies dont la barre est  désinfectée.  La file 3 à droite sert pour les caddies utilisés. Pour cette dernière file, une personne passe deux à trois fois par jour  pour les désinfecter et les remettre  dans les files 1 et 2.  

La consigne est : un caddie par personne seule.  

Pour le drive, à chaque utilisation les appareils d’appel et de paiement sont désinfectés.

En matinée, une personne a en charge  la surveillance de la file d’attente  et régule les entrées de la clientèle. Au besoin, elle va chercher les personnes prioritaires, personnels soignants, personnes handicapées ou âgées qui nécessitent une attention plus particulière.

Les autres clients qui sont dans la file, solidaires, comprennent très bien la situation et acceptent de patienter.  

Dès l’entrée, la clientèle trouve le premier pulvérisateur de solution hydroalcoolique mis à sa disposition.

Dans le magasin, des  plexiglass ont été installés aux caisses,  et évitent ainsi  aux caissières et aux clients d’avoir un contact trop proche.  À chaque client, l’appareil de paiement est désinfecté.  Tout le personnel porte un masque ou une visière, ainsi que des gants.  Chaque employé a eu la possibilité de choisir la protection qu’il désirait.

Devant les caisses, le balisage au  sol  permet à la clientèle de respecter les distances réglementaires.  

IMG_4064

IMG_4066

À la demande des employés et après concertation entre eux et la direction, en dehors des heures d’ouverture au public, le personnel, très solidaire et volontaire, travaille jusqu’à 21 heures pour mettre les produits  dans les rayons et préparer le drive.

Jusqu’au 27 avril, le magasin est ouvert de 9 heures à 18 heures.

La direction a précisé :

«  Toute l’équipe  ne s’est jamais arrêtée  pour servir la population dans cette période extrêmement difficile. Un personnel qui est toujours disponible, solidaire, fidèle, très agréable, c’est pourquoi nous avons voulu  cette fermeture du magasin le dimanche matin, afin que toute  l’équipe qui a donné beaucoup durant la semaine,  puisse  se reposer. »

Stéphane et Sophie Pérez, propriétaires et directeurs du magasin, précisent:

« La semaine prochaine, à partir du 27 avril,   Intermarché sera ouvert de 9 heures à 18 h 30, une façon supplémentaire de s’adapter à la clientèle qui a repris le travail et qui souhaite faire ses courses en sortant de son activité professionnelle.  »

À partir de cette date, ce sera la réouverture des comptoirs de boucherie, charcuterie et traiteur, ainsi que celui de la poissonnerie.

Les dernières informations qui concernent Gabarret

Créé par le 24 avr 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, politique, santé, service social, solidarité

GABARRET

IMG_4040

23 avril 2020, Stéphane Barlaud, maire de Gabarret Mairie de Gabarret communique les informations suivantes :

« Une commande de 25 000 masques en tissu a été validée par la communauté des communes des Landes d’Armagnac (CCLA),  complétée par une autre de 2 000 par la commune de Gabarret.

Ces masques, au nombre de trois par habitant (2 CCLA + 1 commune de Gabarret) seront distribués, gratuitement, à domicile, par des élus et des bénévoles qui se sont manifestés auprès de la municipalité.

Des agents municipaux téléphonent, chaque semaine, aux habitants de la commune inscrits sur l’annuaire, pour prendre connaissance des éventuels besoins qui pourraient être satisfaits par la municipalité.

Les commerces, Postes, Crédit Agricole

 Les commerces de Gabarret sont ouverts tous les matins, du mardi au dimanche, seul le tabac-presse est ouvert tous les matins. Pour des attestations de dérogation, elles sont disponibles en photocopie au tabac-presse.

  À compter du 27 avril 2020 les horaires du bureau de poste de Gabarret, sont les suivants :

 Ouverture le lundi 27 avril et lundi 4 mai de 9h à 12h et de 13h à 16h (infos de la poste en date du 23 avril).

Le Crédit Agricole est ouvert au public, dans l’immédiat, le mercredi et le vendredi matin de 9 h à 12 h30, en attendant un retour à la normale.

Une distribution de sacs poubelles jaunes sera organisée le mercredi 29 avril de 9 h à 12h, salle sous la mairie.

 N’hésitez pas à contacter la mairie aux heures habituelles de la mairie,  9h à 12h, et de 14h – 17h au 05 58 44 90 03.

Opération de la Gendarmerie: #RÉPONDREPRÉSENT

Créé par le 23 avr 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, solidarité

LANDES

IMG_2639

La Gendarmerie communique au sujet de l’opération RÉPONDREPRÉSENT

La gendarmerie, solidaire des territoires face à la crise sanitaire et au confinement, lance l’opération #RépondrePrésent.

La compagnie de gendarmerie de Mont-de-Marsan se mobilise pour proposer une offre de services élargie, afin d’accompagner les plus fragiles, les soignants et les missions sanitaires, les acteurs économiques, les élus, etc. dans une démarche de solidarité locale, traduisant concrètement notre mot d’ordre « Pour la population, par le gendarme ».

Pour toute action de solidarité territoriale ou de service contacter :

 cgd.mont-de-marsan+repondrepresent@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Amies lectrices et amis lecteurs faites passer l’information autour de vous, ainsi que le mail.

 

12345

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...