fait divers

Articles archivés

Bilan de la sécurité intérieure et routière

Créé par le 21 fév 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, gers, infos

GERS

IMG_2639

 Les chiffres de la délinquance et de la sécurité routière dans le Gers ont été publiés par le Service Statistique Ministériel de la Sécurité Intérieure pour  l’année 2017.

Sécurité intérieure

L’analyse des chiffres de la délinquance, basée sur les faits enregistrés par les forces de sécurité qui ont été commis dans le Gers  fait apparaître que les atteintes volontaires à l’intégrité physique (AVIP) ont augmenté de 21,4 %, soit 155 faits supplémentaires en 2017.

Elles représentent 17 % des faits commis dans le Gers. L’augmentation est principalement due à la hausse des violences physiques non crapuleuses (+ 82 faits) et aux violences sexuelles (+41 faits).

- Les atteintes aux biens (AAB), qui représentent près de 68% des faits de délinquance observés dans le Gers, ont baissé de 6 ,  soit 223 faits en moins. Ce chiffre résulte essentiellement de la diminution du nombre de cambriolages (- 377 faits), notamment dans des résidences principales (- 173 faits).

- Les escroqueries et infractions assimilées (abus de confiance)  ont enregistré une légère hausse de 2,1 %, soit 21 faits en plus par rapport à 2016.

Les indicateurs d’activité des services montrent que les policiers et gendarmes en poste dans le département sont performants, avec par exemple un taux de 79% d’élucidation dans les AVIP.

Sécurité routière

En ce qui concerne la sécurité routière, le bilan 2017 de l’accidentalité dans le Gers s’établit à 164 accidents corporels, 205 blessés et 16 tués.

Le nombre d’accidents corporels et le nombre de blessés sont en hausse dans notre département (+ 7 % pour les accidents corporels et + 13 % pour les blessés).  Ces hausses sont plus importantes que celles observées au niveau national (respectivement +2,4 % et + 2%).

Par contre, le nombre de tués est en baisse: – 7 tués par rapport à 2016. Le nombre de blessés hospitalisés (205 personnes) est en hausse de 13 % par rapport à 2016.

Mais l’indice de gravité des accidents du Gers (nombre de tués pour 100 accidents corporels), est particulièrement élevé. Il est nettement supérieur au national : 9,8 pour le Gers et 5,9 pour la France.

Les seniors ont payés un lourd tribut (sur 16 personnes tuées, 6 étaient âgées de plus de 65 ans) dans ces accidents mortels, liés principalement à des pertes de contrôle, des problèmes d’addiction (5 conducteurs impliqués dans ces accidents étaient sous l’emprise de l’alcool), dont les facteurs aggravants restent le non port de la ceinture de sécurité et l’absence de casque vélo.

Enfin, le nombre de retraits immédiats de permis de conduire a baissé en 2017 (613 contre 638 en 2016), et 63 véhicules ont été contrôlés en grand excès de vitesse avec rétention immédiate de permis, suspendu pour 4 mois, et mise en fourrière administrative.

Le radar a été vandalisé

Créé par le 17 fév 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, gers, infos

CAZAUBON-EAUZE

IMG_4830

En cette fin de semaine, les automobilistes qui ont emprunté la RN 524 reliant Cazaubon à Eauze, ont découvert que le radar fixe  a été vandalisé avec de la peinture orange.

Depuis son installation, ce radar aura tout connu. Il a été recouvert plusieurs fois avec de la bâche noire, il est passé à l’épreuve du feu, et très souvent a eu droit à la peinture. En un mot, il a eu la vie dure, mais s’en est toujours sorti.

Bien qu’il contrarie certains usagers, chaque fois, il a retrouvé pleinement ses fonctions et après cette nouvelle épreuve et le passage de l’équipe d’entretien, comme d’habitude, il  va  de nouveau flasher les excès de vitesse.

En cette époque de l’année, où certaines personnes  s’expriment avec  de la peinture sur des supports publics non prévus à cet effet, certains magasins doivent réaliser une légère augmentation dans la vente de bombes de peinture.

Communiqué de presse de la préfecture

Créé par le 26 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, gers, infos

MANCIET

 Accident de car scolaire à Manciet

Le jeudi 25 janvier 2018

Rappel des faits :

Le jeudi 25 janvier à 12h48, les secours sont alertés pour un accident de circulation impliquant un car scolaire et un véhicule léger sur la commune de Manciet (RN524).

A bord du bus scolaire : 45 collégiens et 5 adultes, dont la conductrice ; une personne dans le véhicule léger.

Le bus rejoignait le collège Jean Rostand d’Eauze après une sortie scolaire.

Le plan NOVI (Nombreuses victimes) est immédiatement activé par la préfète du Gers, qui se rend sur place. Un centre opérationnel de défense (COD) est également mis en place à la préfecture, afin d’assurer la bonne coordination des services impliqués dans la gestion de cet événement.

Les plans blancs sont activés aux Centres hospitaliers d’Auch et de Condom ; une cellule de crise est également activée au rectorat.

Bilan au 25 janvier 18 h 30 : 29 blessés dont 7 graves. Aucun pronostic vital n’est engagé.

Ce jour 26 janvier à 17 heures :

Sur les 29 collégiens blessés, 1 seul reste encore hospitalisé.

Une cellule d’accompagnement et d’écoute psychologique mobilisant 8 personnes (infirmiers, médecin, assistante sociale, psychologues) a été mise en place ce matin au collège pour les élèves et les professeurs, ainsi que pour les parents qui le souhaitent. Elle sera reconduite lundi, dans un format adapté aux besoins.

Par ailleurs, l’AVMP32, en charge de l’aide aux victimes, se tient à la disposition des familles qui le souhaiteraient en mairie d’Eauze.

Catherine Séguin, préfète du Gers, tient à saluer l’efficacité, la réactivité et l’excellente coordination des différents personnels et moyens de secours engagés à la suite de cet accident.

Accident de car scolaire

Créé par le 25 jan 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, gers, infos

EAUZE-MANCIET

IMG_9733

L’accident a eu lieu en début d’après-midi sur la commune de Manciet ( RN524). Vers les 13 heures, un bus scolaire transportant 45 collégiens et  quatre accompagnateurs du collège Jean Rostand d’Eauze, s’est renversé sur le côté, suite à une voiture qui lui a refusé la priorité.

Vingt-neuf collégiens  de 14 à 15 ans, ainsi que l’automobiliste ont été blessés. Parmi les  adolescents blessés, sept ont été placés en urgence absolue.

Le plan Nombreuses victimes a été activé par la préfète du Gers qui s’est rendue sur place.  Trois hélicoptères ont été mobilisés et jusqu’à 110 pompiers  et une trentaine de véhicules sont intervenus sur place, où un poste médical avancé a été installé.

Suite à l’accident, les familles des collégiens ont été accueillies à Eauze au Hall d’exposition.
 
L’inspectrice d’académie du Gers s’est rendue sur place et a ouvert une cellule d’écoute au collège.

Peu avant 18 heures, le dernier bilan de 18 heures  faisait état de sept blessés graves, touchés à l’abdomen ou à la tête. Le pronostic vital d’aucune des victimes ne serait engagé. Les blessés ont été répartis sur les hôpitaux de Toulouse, Pau et Mont-de-Marsan.

 

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE