fait divers

Articles archivés

Communiqué du Conseil départemental

Créé par le 05 mar 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, élection, fait divers, gers, infos, mairie, politique

GERS

« Les élections sont souvent propices aux tentatives d’instrumentalisation et intoxication.

L’édition 2020 ne semble pas déroger à la règle dans notre Département.

Le Conseil Départemental du Gers a fait l’objet ces derniers jours d’un vol d’enveloppes portant son logo et d’une utilisation frauduleuse de son affranchissement pour l’envoi à des maires du Gers de documents photocopiés concernant le Maire de Marsan, Aymeri de Montesquiou.

Le Conseil Départemental n’est bien sûr, ni l’auteur, ni le responsable de ce courrier anonyme qui visait, à l’évidence, à lui en faire porter la responsabilité.

Au-delà d’une enquête interne en cours, la collectivité départementale va porter plainte, afin que soit identifié l’auteur de cette manœuvre »

Sept véhicules incendiés à Auch durant la nuit du 3 au 4 février

Créé par le 05 fév 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, fête, gers, infos, sapeur-pompier

 GERS

Communiqué de la préfecture

Sept véhicules incendiés à Auch durant la nuit du 3 au 4 février

La préfète condamne fermement les faits et reconduit le dispositif renforcé mis en place à Auch depuis septembre

Dans la nuit du 3 au 4 février, vers une heure du matin, dans le quartier du Garros à Auch, 7 véhicules ont été incendiés (dont 1 par propagation). Des effectifs de sapeurs-pompiers, accompagnés de la police nationale, sont intervenus immédiatement et ont procédé à l’extinction rapide des feux.

 Aucune victime n’est à déplorer.

 Une enquête judiciaire a été diligentée à la demande du Parquet, afin de déterminer les circonstances précises de ces faits, vraisemblablement d’origine criminelle. Des renforts des services techniques et scientifiques de la police nationale et de la gendarmerie sont intervenus sur site ce matin afin de procéder aux relevés nécessaires à cette enquête.

 La préfète du Gers, Catherine Séguin, condamne fermement ces exactions, et adresse un message de soutien aux Auscitains et en particulier aux résidents du Grand Garros qui ont à pâtir des conséquences de ces actes.

 En effet, sans qu’il soit établi de lien à ce stade entre les deux événements, ces incendies se sont produits deux jours après que, le matin du 1er février, un premier feu à l’origine de la destruction ou de la détérioration de neuf véhicules (dont sept par propagation), se soit déclaré dans le parking souterrain de la galerie commerciale L’Auscitaine. Si aucune victime n’est heureusement à déplorer sur ce premier incendie, les sapeurs-pompiers ont dû procéder à l’évacuation d’une soixantaine de personnes, et les dégâts matériels sont importants, en particulier pour les commerçants impactés.

 En coopération étroite et constante avec le Maire d’Auch, la préfète du Gers, Catherine Séguin, confirme le maintien et la poursuite du dispositif de sécurité renforcé mis en place depuis le mois de septembre dans la commune. Dans ce cadre, des patrouilles mixtes associant police nationale et police municipale avaient été notamment relancées par la préfète et le maire, et seront maintenues aussi longtemps que nécessaire. La police nationale continuera de solliciter des renforts et de bénéficier de l’appui et de la collaboration mise en œuvre avec les militaires de la gendarmerie du Gers, afin de garantir une plus grande visibilité, maintenir des patrouilles constantes et réaliser des contrôles en tant que de besoin.

 Dans le cadre des enquêtes diligentées à l’initiative du Parquet relatives à ces deux événements, la police nationale a émis un appel à témoins.

 Si vous avez été témoin de faits suspects à l’occasion de ces événements, vous êtes invités à contacter le commissariat d’Auch au 05.62.61.54.54.

Nouveaux incendies de véhicules à Auch

Créé par le 18 sept 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, gers, infos, politique

GERS

Communiqué de la Préfecture

Nouveaux incendies de véhicules à Auch dans la nuit du 17 au 18 septembre 2019 : cinq personnes ont été interpellées

Durant la nuit du 17 au 18 septembre 2019, entre 2 et 3 heures du matin, 7 véhicules ont été incendiés à Auch et 6 ont été détériorés par propagation de la chaleur des feux.

Un dispositif de sécurité conséquent, composé d’effectifs de la police nationale et de la gendarmerie, avait été mis en place dans le but d’une intervention rapide en cas de résurgence de violences urbaines constatées dans le quartier durant les nuits de vendredi et de samedi.

Ce dispositif a permis une intervention immédiate des services d’incendie et de secours qui ont rapidement maîtrisé ces incendies.

Aucun rassemblement ou attroupement n’a été constaté sur le site.

Les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de 5 personnes, qui ont été placées en garde à vue.

Madame le Procureur de la République a été saisie.

Catherine Séguin, préfète du Gers, s’est rendu sur place durant la nuit.

Elle condamne fermement ces exactions, et salue l’engagement et l’efficacité des forces de sécurité publique et des sapeurs-pompiers, fortement mobilisées depuis plusieurs jours pour la sécurité et la protection de la population.

Les forces de sécurité resteront mobilisées et un dispositif adapté sera maintenu afin de rétablir l’ordre et garantir la sécurité des Auscitains.

Campagne de distribution de comprimés d’iode

Créé par le 18 sept 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, fait divers, gers, infos, mairie, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

 Coup d’envoi de la campagne complémentaire de distribution de comprimés d’iode stable autour de la centrale nucléaire de Golfech

128 370 PERSONNES ET 12 848 ÉTABLISSEMENTS CONCERNÉS

La distribution de comprimés d’iode stable : une action de protection des personnes. Les personnes et les établissements recevant du public (ERP), dont les établissements scolaires, situés dans un rayon de 10 à 20 km autour de la centrale nucléaire de Golfech, recevront dans les prochains jours un courrier des pouvoirs publics leur permettant de retirer gratuitement leur(s) boite(s) de comprimés d’iode stable dans les pharmacies participant à l’opération.

Cette campagne vient en complément de la distribution d’iode, effectuée en janvier 2016, dans un rayon de 0 à 10 km autour des centrales nucléaires françaises.

En cas d’accident nucléaire, le rejet d’iode radioactif dans l’atmosphère pourrait constituer un risque sanitaire pour les personnes. Respiré ou avalé, l’iode radioactif se fixe sur la glande thyroïde, organe essentiel à la régulation hormonale. Cette glande est particulièrement sensible chez les jeunes et les femmes enceintes (foetus). La prise de comprimés d’iode stable permet de saturer la glande thyroïde qui, ainsi, ne peut plus capter ou fixer l’iode radioactif. Prendre ses comprimés d’iode stable sur instruction du préfet fait partie des actions de protection des personnes en cas d’accident avec l’évacuation, la mise à l’abri, etc.

Sensibiliser les riverains aux 6 réflexes à adopter

Au-delà de la distribution préventive d’iode stable, cette campagne a pour objectif de sensibiliser les riverains aux risques potentiels liés à une installation nucléaire et aux moyens de s’en protéger. Bien que tout soit mis en œuvre pour éviter un accident nucléaire, les pouvoirs publics doivent anticiper une telle éventualité et font appel à la responsabilité des personnes en les associant à cette importante action de prévention des risques sanitaires.

Les 6 réflexes à adopter en cas d’alerte nucléaire sont systématiquement rappelés à cette occasion : se mettre à l’abri rapidement dans un bâtiment en dur, se tenir informé à l’aide des médias, ne pas aller chercher ses enfants à l’école, limiter ses communications téléphoniques, prendre le(s) comprimé(s) d’iode stable sur instruction du préfet selon la posologie et se préparer à une éventuelle évacuation.

CAMPAGNE COMPLÉMENTAIRE D’INFORMATION ET DE DISTRIBUTION PRÉVENTIVE DE COMPRIMÉS D’IODE

Les acteurs impliqués

La campagne est mise en œuvre au niveau local par la préfète du Gers, la préfète du Lot-et-Garonne et le préfet de Tarn-et-Garonne, coordonnateur du PPI, avec le concours des agences régionales de santé des régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine, de la division territoriale de Bordeaux de l’ASN, de la centrale EDF de Golfech, des maires et de la commission locale d’information (CLI) de Golfech. Les professionnels de santé jouent également un rôle essentiel dans cette campagne avec 43 pharmaciens d’officine, chargés de la dispensation des comprimés et 250 médecins libéraux pouvant apporter des informations et conseils à leurs patients dans les zones concernées.

Des réunions d’information ont été organisées, en amont, à l’attention des maires et des professionnels de santé. Des outils de communication : dépliants d’information, affiches détaillant les réflexes à avoir en cas d’alerte nucléaire, leur ont également été distribués.

Les outils d’information à disposition

Depuis le mois de juin, les personnes concernées peuvent s’informer sur le site www.distribution-iode.com avec sa foire aux questions pour les riverains, les maires et les ERP. Un numéro vert 0 800 96 00 20 est disponible du lundi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 10h à 12h.

Pourquoi le rayon du plan particulier d’intervention (PPI) a-t-il été étendu ?

Décidée par le Gouvernement, l’extension de 10 à 20 km du rayon du PPI vise à organiser au mieux la réponse des pouvoirs publics ainsi qu’à sensibiliser et préparer la population à réagir en cas d’alerte nucléaire.

Le PPI est un dispositif établi par l’État pour protéger les personnes, les biens et l’environnement face aux risques liés à l’existence d’une installation industrielle. Si un événement nucléaire se produisait et qu’il était susceptible d’avoir des conséquences à l’extérieur du site, le préfet prendrait la direction des opérations et s’appuierait sur ce plan, qui est une des dispositions spécifiques du plan ORSEC départemental.

Cette extension, de 10 à 20 km, en ligne avec les recommandations des autorités européennes de sûreté nucléaire, concerne, pour la France, 2,2 millions de personnes et plus de 200 000 établissements recevant du public (ERP) répartis sur 1 063 communes.

Par ailleurs, l’État a pré-positionné, sur l’ensemble du territoire, des stocks de comprimés d’iode stable pour être en mesure de couvrir les besoins de toute la population française en cas de risque d’exposition à de l’iode radioactif. Sur ordre des pouvoirs publics, ils peuvent être distribués aux personnes concernées.

Accident de la circulation

Créé par le 25 août 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fait divers, infos, landes, sapeur-pompier

ESCALANS

IMG_9734

Samedi aux environs de  12 heures, sur la route départementale 59,  à Escalans, un conducteur d’une trentaine d’années, a perdu le contrôle de son véhicule  et a percuté le véhicule  qui arrivait en face.

Le choc fut violent, et le trentenaire a été désincarcéré par les sapeurs-pompiers. Cet automobiliste souffrait de plusieurs traumatismes aux jambes. Ce dernier a été  hospitalisé dans le Gers, et l’autre  conducteur  a été pris en charge et a été transporté à l’hôpital de Mont de Marsan, où il a été hospitalisé pour des blessures plus légères.

Accident de circulation

Créé par le 31 juil 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, gers, infos, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_9733

Aujourd’hui, aux alentours de 9 heures, sur la N 524, entre Barbotan et Cazaubon, a eu lieu un choc frontal entre deux véhicules. Rapidement, les sapeurs de Cazaubon étaient sur les lieux, rejoints par ceux des Centres de secours de Gabarret, Castelnau-d’Auzan, Nogaro,  Éauze et Saint-Justin.  Dans le premier véhicule, un homme de 82 ans et une femme de 80 ans, ont été désincarcérés de leur véhicule par les sapeurs-pompiers. Dans le second véhicule, un jeune homme de 19 ans, a été blessé sans gravité.

Un hangar détruit par un incendie

Créé par le 16 avr 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, gers, infos, sapeur-pompier

EAUZE

Mardi 16 avril à 16 heures sur la commune d’Eauze au lieu-dit Coulau, un incendie a détruit un hangar de 150 m2, qui contenait  120 balles de foin et du matériel agricole.

Heureusement,  il n’y a pas eu de blessés.

Les sapeurs-pompiers des centres de secours  d’Eauze, Castelnau d’Auzan, Gondrin, Courrensan, Montréal et Condom sont intervenus.

Accident de circulation

Créé par le 06 déc 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, gers, infos, sapeur-pompier

CAZAUBON

IMG_2838

Jeudi matin à 7 heures, Boulevard des Pyrénées, a eu lieu   un accident de la circulation qui a impliqué   trois véhicules,  et qui  a fait trois blessés légers (un homme de 37 ans et deux femmes de 28 et 36 ans).  Les trois victimes ont été transportées à la clinique des chênes à Aire sur Adour, par les sapeurs-pompiers des centres de secours de  Cazaubon, Eauze  et  Castelnau d’Auzan sur la clinique des chênes à Aire sur Adour.

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...