service social

Articles archivés

L’Été jeunes est de retour

Créé par le 30 juin 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, politique, service social, sport

GRAND ARMAGNAC

DSC_0034

L’été jeune, proposé par la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), aura lieu à partir du lundi 8 août et se prolongera jusqu’au vendredi 19 août.

L’opération été jeunes s’adresse aux jeunes de 14 à 17 ans domiciliés sur le territoire de la CCGA.

Les activités que les adolescents vivront, leur permettront de découvrir et d’apprécier notamment l’engagement, la prévention, le partage, le service et évidemment ils en profiteront pour faire du sport.

Les jeunes qui sont intéressés doivent faire parvenir une lettre de motivation, le plus rapidement possible à :

accueil.cazado@grand.armagnac.fr ou accueil.paj@grand.armagnac.fr

Ils peuvent aussi télécharger le dossier d’inscription sur le site de la CCGA ou

sur le QR code de l’affiche.

Ils doivent le compléter et le renvoyer le plus rapidement possible.

Pour les renseignements complémentaires, les personnes doivent s’adresser au 05 62 08 78 22.  

AFF DEF

Aux Ajoncs, c’était la fête de la musique

Créé par le 17 juin 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, musique, service social, solidarité

GABARRET

DSC_0002

Jeudi 16 juin, en soirée, l’Ehpad des Ajoncs a organisé la fête de la musique.

 Pour cette deuxième édition, en considérant la forte chaleur, la fête n’a pas eu lieu sur la vaste place à l’entrée de l’Ehpad, mais dans la salle de restauration climatisée, ainsi que dans la cour intérieure ombragée.  

La direction de l’établissement souhaitant que ce moment festif soit très familial, avait convié les familles des résidents, ainsi que les familles et les enfants du personnel de l’Ehpad, et naturellement tous ceux qui étaient de repos sont revenus pour partager ce grand moment festif.

Les familles des résidents ont répondu nombreuses à cette chaleureuse invitation.

Pour l’occasion, le personnel de la restauration avait préparé un apéritif dinatoire avec des assiettes salées et d’autres sucrées.

Une fois de plus, pour faire plaisir aux aînés, la banda Los Amigos a répondu présent et a brillamment animé ce moment festif.

Tout au long de la fête, les résidents, les membres de leur famille ainsi que le personnel étaient ravis et enthousiastes savourant ainsi le retour à la normale après ces moments de Covid.

Suite à cette excellente ambiance et à la vue de la joie de tous, Sandrine Laborde, directrice de l’établissement, ne cachait pas sa satisfaction. Elle a annoncé que d’autres moments festifs sont prévus et que  l’année prochaine, la fête de la musique connaîtra sa troisième édition.  

DSC_0006 DSC_0007 DSC_0011

Un job, et si j’essayais l’Ehpad de Gabarret ?

Créé par le 22 mai 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, santé, service social, solidarité

GABARRET

IMG_2018

Sylvie Baczkowski, les résidents et Henri Portes

Sylvie Baczkowski est en formation d’animatrice en gérontologie à l’EHPAD de Gabarret. Elle a fait  son projet final sur la valorisation des métiers en Ehpad  par les résidents.

Le résultat  de tout ce travail d’équipe avec Sylvie Baczkowski, mérite bien d’être publié et évidemment d’être lu par les proches des résidents,  par les familles  du gabardan et d’ailleurs, ainsi que par le personnel des Ehpad.  

Les métiers de L’Ehpad vous semblent gris ? Attention aux a priori.

« Nous sommes quelques résidents de l’Ehpad « Les Ajoncs » de Gabarret qui, à travers des animations sur le thème  « Vis ma vie » avons découvert les différents métiers du grand âge.

 Le temps de se vêtir d’une tenue professionnelle pour être en immersion totale, nous avons endossé le rôle de lingère, de service en restauration, de cuisinier, de service d’hygiène, d’aide-soignante,  d’agent d’entretien et d’animatrice.

Pour les autres métiers comme l’administratif, le pôle soin, et la direction, nous sommes allés à la rencontre des professionnels afin de les interviewer.

 Notre intention était de découvrir les professions dans leur totalité en dehors de ce que nous percevons au quotidien.

Selon un sondage de 2019, les 2/3 des français, soit 68% ont une mauvaise image des Ehpad.

De nos jours encore, combien de personnes utilisent le mot hospice ou mouroir pour évoquer ces structures. Tout ceci est encore dans l’inconscient collectif par méconnaissance ou ignorance du sujet.

Cette mauvaise image véhiculée par les médias a été appuyée par la sortie du livre à scandale « Les fossoyeurs » qui dénonce les dérives d’un groupe privé à but lucratif.

Les Ehpad souffrent des révélations sur les pratiques de certains et nous, résidents, nous nous rendons compte à quel point ceci pollue et accable le personnel des métiers du grand âge qui, par conséquent, deviennent des victimes collatérales.

Paroles des résidents :

 « Ce qui se dit dans certains journaux ne se fait pas dans tous les Ehpad»

  « Pour un ou deux cas, ce sont tous les Ehpad qui prennent »

« À Gabarret, nous n’avons pas de mauvaises images des Ehpad. »

Certaines structures éprouvent des difficultés à attirer des personnes  vers ces métiers d’où la difficulté de recrutement et le manque de personnel.

On ne peut pas nier que le personnel est parfois en sous-effectif, lié au manque d’attractivité des métiers du grand âge. Malgré ces aléas, les membres du personnel ont cette capacité à rester patients, bienveillants, attentionnés et c’est tout à leur honneur.

Travailler en Ehpad demande de belles qualités humaines. Bien sûr, nous demandons à ce que vous soyez respectueux envers nous, les aînés, mais ceci vaut également dans les deux sens.

Il faut savoir donner et en contrepartie savoir recevoir.

L’image que l’on nous renvoie et notre prise en considération, permettent de se dire qu’on est encore une personne à part entière.

Nous sommes rentrés à l’Ehpad de Gabarret pour diverses raisons qui sont pour certains le rapprochement familial, d’autres une nécessité d’être en sécurité et d’autres pour palier à la solitude. Certains peuvent nous rejoindre le temps d’un séjour temporaire pour soulager les aidants. Par ailleurs, l’entrée peut ne pas être définitive.

 Il n’est pas rare que des personnes rentrent chez elles grâce à un accompagnement individualisé et une reprise de l’autonomie

Nous demandons peu de choses, simplement le personnel nécessaire pour nous accompagner tout au long du chemin qui nous reste à parcourir.

 Il faut se débarrasser des idées reçues qui disent que lorsqu’on rentre dans un Ehpad notre vie est terminée et n’a plus de sens.

Certes, nous avons dû faire le deuil de notre ancienne vie, mais c’en est une nouvelle qui commence.

Pour que cela se fasse paisiblement, nous avons un besoin vital de moyens humains.

 La grande diversité  des professions en Ehpad permet de travailler en buanderie, en service restauration, en cuisine, dans l’administratif, dans l’équipe d’hygiène des locaux, dans le service entretien, dans les soins… .

Il n’est pas  forcément nécessaire d’avoir un diplôme pour intégrer les Ehpad. Les formations et les diplômes peuvent être éventuellement financés via l’établissement ou par d’autres organismes

Mettre en avant les valeurs de ces professions méconnues,  porteuses de sens et de valeurs humaines, nous tient à cœur.

« Si l’on donne l’impulsion  et que l’on pousse un peu la porte ne serait-ce que par curiosité, alors on peut se surprendre soi-même et découvrir cette sensation d’utilité sociale et cette générosité humaine que l’on ne soupçonnait pas et qui, à terme, crée des vocations ».

Cette histoire est celle de notre stagiaire animatrice et celle de bien d’autres personnes qui ne le savent pas encore… .

Ne vous fiez pas aux préjugés, venez nous rejoindre parce que nous aussi, on compte sur vous. »

Aux Ajoncs, les animations se succèdent

Créé par le 02 mai 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, service social

GABARRET

DSC_0002

Après les deux années difficiles suite au Covid, l’Ehad public des Ajoncs réalise enfin les projets élaborés avant la crise sanitaire et évidemment de nouvelles animations se sont rajoutées.

Mercredi  27 avril, à l’initiative de Sandrine Laborde, directrice de l’établissement, une grande chasse aux œufs de Pâques a été  organisée en plein air, dans la petite cour intérieure.

Pour cette occasion, les familles étaient conviées, ainsi que les petits-enfants des résidents et les enfants du personnel.

Cette animation a rassemblé  32 résidents et ceux de l’Unité protégée étaient aussi de la partie.

Lors du goûter, les résidents ont exprimé qu’ils étaient ravis de ce bon moment de partage. En plus des chocolats récoltés et du goûter concocté par les cuisiniers de l’Ehpad, les enfants ont eu droit à des cadeaux, notamment des jeux de quilles…

Jeudi 28 avril, comme chaque dernier jeudi du mois depuis janvier 2022, à l’occasion des anniversaires des résidents, c’était de nouveau la fête.

 Une rose est offerte à chaque personne qui fête son anniversaire, aussi bien les hommes que les femmes, et ils reçoivent une carte de joyeux anniversaire, personnalisée, et réalisée par les résidents lors des ateliers manuels. C’est une marque d’attention que les personnes apprécient.

  Un musicien entraîne tout le monde dans une ambiance festive et certains résidents esquissent  avec les animatrices, quelques pas de danse.  Cet après-midi-là, un goûter spécial anniversaire est servi à tous les résidents.

 Une fois par mois, il est proposé une superbe ambiance grillades.

Dimanche 1er mai, un brin de muguet a été distribué à chaque aîné. En complément, pour le mois de mai, les voisins de l’Ehpad, seront conviés aux Ajoncs, pour partager avec les aînés la fête des voisins de l’Ehpad. La fête des mères sera évidemment fêtée, ainsi que la fête de la musique.

Des pique-niques vont être organisés rassemblant des résidents des Ehpad de Gabarret, Labastide d’Armagnac, Roquefort, Villeneuve de Marsan. Ces pique-niques avaient été mis au point avant le Covid, et malheureusement n’avaient pas pu se concrétiser. Avec le retour du beau temps, personnel des Ehpad et résidents sont motivés pour vivre ces  moments de rencontres.  

Un nouveau local pour le Bric à Brac

Créé par le 19 avr 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties, mairie, service social, solidarité

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0005

Vendredi en fin d’après-midi, au 5 rue des Thermes à Barbotan les Thermes, les membres de l’Unité locale de la Croix-Rouge, inauguraient le nouveau local du Bric à Brac solidaire.

Ce local commercial  de 200 m2, très bien agencé offre 150 m2 d’exposition de Bric à Brac, notamment vaisselle, livres, bibelots, appareils électroménagers, matériel de puériculture…, et 50 m2 destinés à l’atelier.

Marie-France Gourgues, présidente de l’Unité locale, en présence de Josy Lier, présidente départementale de la Croix-Rouge du Gers, des élus municipaux et de nombreux bénévoles a tout d’abord convié les personnes à visiter le nouveau local.

Lors de son discours, Marie-France Gourgues a vivement remercié Marie-Ange Passarieu, propriétaire du bâtiment. Cette dernière a mis gratuitement, à disposition de la Croix-Rouge,  ce grand local.  

Le bâtiment du Bric à Brac de Cazaubon,  situé rue de Gascogne, était prêté provisoirement par la mairie. Le bâtiment était insalubre et n’était pas aux normes pour accueillir le public. Après concertation  de la mairie et de la Croix-Rouge, la décision a été prise de fermer définitivement  au  31 décembre, le Bric à Brac provisoire.

Depuis un bon  moment, les membres de l’Unité locale de la Croix-Rouge, cherchaient autour d’eux un nouveau local, quand Marie-Ange Passarieu leur a généreusement proposé ce local commercial 

Marie-Ange Passarieu a précisé: :

« Avec la fermeture de commerces, ce quartier de Barbotan a perdu de l’attractivité.  Il était normal que je mette ce local spacieux à la disposition de la Croix-Rouge. Je tenais ainsi à apporter un soutien à cet organisme et une occasion de redynamiser le quartier.  »

Marie-France Gourgues a apporté les précisions suivantes :

«  Le local a été mis aux normes et ainsi peut accueillir le public dans de bonnes conditions. Je remercie les bénévoles pour leur implication, le travail important qu’ils ont réalisé et qui ont obtenu un si beau résultat. C’est magnifique, et ils peuvent être fiers d’eux. Je remercie la mairie pour son soutien. »  

 Elisabeth Doumenjou, deuxième adjointe au maire de Cazaubon, en charge du social et de la santé, ancienne présidente de l’Unité locale de la Croix-Rouge de Cazaubon et toujours membres de l’Unité locale, lors de son intervention a précisé :

«  Nous sommes très heureux de ce dénouement. Vous allez travailler dans des conditions impeccables. C’est une belle réussite et une belle vitrine de la Croix-Rouge. »

Josy Lier a rappelé que l’Unité cazaubonnaise était sa Croix-Rouge d’origine :

« Je suis fière de son évolution. Je tiens à remercier personnellement Marie-Ange Passarieu pour son action en faveur de la Croix-Rouge, et la municipalité de son soutien. Je suis très heureuse de ce développement. »

Le Bric à Brac solidaire 5 rue des Thermes, est ouvert le mercredi et le vendredi  de 9 heures à 17 heures, le jeudi de 15 à 18 heures. Il est aussi ouvert sur rendez-vous.  

L’Unité locale de  Croix-Rouge de Cazaubon-Barbotan les Thermes, rappelle que tous les dons sont acceptés (vêtements, linge de maison, vaisselle, jouets, bibelots, meubles…)   

DSC_0002DSC_0003DSC_0007DSC_0009DSC_0010DSC_0012DSC_0015

Capt’Avenir sera reconduit

Créé par le 31 mar 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, éducation, gers, infos, mairie, politique, service social

GRAND ARMAGNAC

Partenaires soutien de l’évènement CAPT’Avenir : Conseil Régional/Conseil Départemental/CAF/MSA, et la commune d’Eauze pour son soutien logistique.

Partenaires soutien de l’événement CAPT’Avenir : Conseil Régional/Conseil Départemental/CAF/MSA, et la commune d’Eauze pour son soutien logistique.

Sandrine Le Bihan et Henri Portes

Samedi 26 mars, se tenait à Eauze au Hall des expositions, la première édition du salon Capt’Avenir organisé par le service jeunesse de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA).

Cet événement très bien préparé,  avait pour objectif de réunir les professionnels de l’éducation, de la formation et de l’emploi du Grand Armagnac mais aussi du Gers et des Landes pour venir à la rencontre des jeunes de 14 à 25 ans.

Sandrine Le Bihan de la CCGA précise :

«  Ce jour-là, les professionnels ont pu se rencontrer et échanger entre eux mais aussi, présenter leurs champs d’action et d’intervention aux familles et aux jeunes venus pour ce premier salon.

Tous les partenaires sollicités ont répondu présents pour cette nouvelle expérience et la CCGA les en remercie vivement.

La fréquentation du public certes timide, ne demande qu’à être développée pour la prochaine édition déjà en préparation. Cependant les familles et les jeunes accueillis ont pu découvrir les acteurs sur le terrain de façon qualitative. »

Le 1er Salon Capt’Avenir est là

Créé par le 23 mar 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, éducation, gers, infos, les sorties, mairie, politique, service social

GRAND ARMAGNAC

essais affiche

Samedi 26 mars de 10 à 17 heures, au Hall d’expos d’Eauze, la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA) propose son premier Salon  de l’éducation, de la formation et de l’emploi du Grand Armagnac.

Les élus de la Communauté des communes du Grand Armagnac, mènent une politique  qui se veut autant que possible proche des préoccupations des habitants de ce vaste territoire.

 Les élus avec les moyens dont ils disposent et le personnel compétent,  apportent si possible,  les réponses  adaptées aux diverses situations.

Avec cet important  Salon, le premier, préparé par l’Action  jeunesse de la CCGA, qui s’adresse aux jeunes de 14 à 25 ans, ainsi qu’à leurs parents, la CCGA a constaté que  l’orientation se révèle être un véritable  parcours, durant lequel les jeunes ont besoin d’être davantage accompagnés afin de mieux se connaître, apprendre à faire des choix, appréhender les formations, les métiers, ainsi que le monde professionnel, puis s’inscrire dans les écoles, rechercher  un logement et des modes de transport adaptés.

 Sandrine  Le Bihan de la CCGA rappelle  que ce projet avec ses objectifs, a fédéré de nombreux partenaires : « Le territoire du Grand Armagnac s’étend sur le nord-ouest du département du Gers, la mobilité des jeunes reste compliquée face aux démarches d’orientation mais aussi de formation voire d’emploi et ce, dès la fin du collège. Malgré la quantité d’informations sur Internet, la mise en place d’antennes locales des institutions, la diffusion d’informations et de formations par les établissements scolaires, le contact, l’échange, la rencontre avec les acteurs de terrain sont nécessaires et complémentaires pour les différentes recherches. Il est important de pouvoir s’adresser aux bons interlocuteurs.  Ce Salon a pour vocation d’amener tous les partenaires de l’éducation, de la formation et de l’emploi vers ces jeunes… »

Environ  une trentaine de stands seront sur le site et permettront à ces jeunes et à leur famille de rencontrer des professionnels, notamment ceux des organismes institutionnels localisés sur le territoire, mais aussi ceux des entreprises locales pouvant leur permettre d’effectuer leur alternance, stage ou emploi.

Les familles qui veulent bien prendre le temps de rencontrer les professionnels et qui resteront toute la journée sur le site,  pourront se restaurer sur place grâce à la présence d’un Food truck.

Réouverture du Bric à Brac

Créé par le 22 mar 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties, service social, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4863

La Croix Rouge de l’Unité locale  de Cazaubon rouvre son « Bric à Brac solidaire »  au  5 avenue des Thermes à Barbotan / Cazaubon.

Les personnes pourront se rendre au Bric à Brac à partir du mercredi 6 avril 2022.

Tout savoir sur le 1er Salon Capt’ Avenir

Créé par le 20 mar 2022 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, éducation, gers, infos, mairie, politique, santé, sapeur-pompier, service social

GRAND ARMAGNAC

IMG_5585

Samedi 26 mars de 10 à 17 heures, au Hall d’expos d’Eauze, la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA) propose son premier Salon  de l’éducation, de la formation et de l’emploi du Grand Armagnac.

Ce Salon a été préparé par l’Action  jeunesse de la CCGA. Il s’adresse aux jeunes de 14 à 25 ans, ainsi qu’à leurs parents, et fait suite au constat suivant :

L’orientation se révèle être un véritable  parcours, durant lequel les jeunes ont besoin d’être davantage accompagnés afin de mieux se connaître, apprendre à faire des choix, appréhender les formations, les métiers, ainsi que le monde professionnel, puis s’inscrire dans les écoles, rechercher  un logement et des modes de transport adaptés.

Le programme de cette journée est le suivant :

Le matin à partir de 10 heures et jusqu’à 13 heures

Le public pourra rencontrer France Services, mairie d’Eauze qui propose l’accompagnement dans diverses démarches administratives numériques.

Le CHU de Nogaro sera sur le site et présentera les métiers.

Pôle Emploi tiendra un stand qui permettra aux jeunes de rédiger leur CV, ainsi que la lettre de motivation et la simulation d’entretien d’embauche.

L’après-midi à partir de 14 heures et jusqu’à 17 heures,

Les visiteurs du salon pourront se rendre à l’atelier des Belles lettres qui aidera à la rédaction d’un CV, ainsi qu’à la rédaction de la lettre de motivation.

La CAF présentera les diverses prestations.

Le CFPPA du Gers : Le public pourra se renseigner auprès du Centre de formation professionnelle et de la promotion agricole.

Les personnes pourront prendre des conseils auprès du CIA : Centre d’information et d’orientation de Condom.

Le Sdis 32. Les sapeurs-pompiers du Sdis 32 seront aussi sur le site pour informer sur les métiers et les recrutements.

Toute la journée, les visiteurs pourront découvrir, visiter et se renseigner auprès des stands suivants :

ADECCO : Agence d’Intérim.

Armée de l’Air, Terre et Marine nationale (métiers et recrutement).

CCGA Communauté de communes du Grand Armagnac (métiers et emplois saisonniers).

CFA du Gers : Centre de formation des apprentis de Pavie.

CIAS : Centre intercommunal d’action sociale du Grand Armagnac.

Comptoir des Colibris : Centre de formation, restaurant et insertion de Cologne

EDM du Gers : École des métiers de Pavie.

EHPAD d’Eauze : présentation des métiers.

FCPE : Fédération conseil des parents d’élèves du collège d’Eauze. Ses membres tiendront la buvette.

FRANCAS : Animation professionnelle.

IFMS du Gers : Institut de formation aux métiers de la Santé.

Info Jeunes : Accueil, écoute et informations au service des jeunes.

Ligue de l’enseignement : Mouvement laïque d’éducation populaire.

CPA de Mirande : Lycée professionnel Agricole.

Mission locale : Favorise l’insertion professionnelle et sociale des jeunes de 16 à 25 ans.

MSA : Prestations diverses.

Thermes de Barbotan : Présentation des métiers.

Les familles qui veulent bien prendre le temps de rencontrer les professionnels et qui resteront toute la journée sur le site,  pourront se restaurer sur place grâce à la présence d’un Food truck.

Le Département du Gers se mobilise pour l’Ukraine

Créé par le 15 mar 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, mairie, politique, service social, solidarité

GERS

Photo: Conseil départemental

Photo: Conseil départemental

Communiqué du Conseil Départemental

Fidèle à sa tradition d’accueil et de solidarité, le Département du Gers se mobilise pour l’Ukraine

« Notre collectivité se mobilise pleinement et prend toute sa part à l’effort national grâce à la création d’un dispositif d’urgence exceptionnel permettant un soutien et un accueil digne aux familles ukrainiennes.

Pour ce faire, suite au premier Comité de Solidarité Départementale pour l’Ukraine ce lundi 7 mars, j’ai pris la décision de mettre à disposition des communes, des associations départementales et des agents de la collectivité un bâtiment de plus de 300m² afin de stocker la majeure partie des dons collectés qui seront ensuite acheminés en Pologne sous la coordination du Conseil Départemental et de la Région Occitanie avant la fin de cette semaine.

Aujourd’hui nous réceptionnons les premiers dons en provenance de différentes initiatives locales.

Accompagnés par des bénévoles de la Banque Alimentaire, et notamment de son président, Pierre Buffo, les agents de la collectivité réceptionnent et conditionnent les premiers colis.

J’invite solennellement les Gersoises et Gersois à contacter notre GIP Gers Solidaire au 0.800.32.31.30, ouvert de 9 heures à 12 heures et de 13 h 30 à 17 h3 0 du lundi au vendredi, pour toute mise à disposition de biens mobiliers vacants, équipés pour recevoir dignement une personne déplacée, ou pour toute précision sur les différents lieux de collectes.

En complément, j’ai souhaité créer et mettre en ligne sur le site du Département, une cartographie recensant les initiatives prises localement par les communes ou les associations (collectes, opérations de soutien).

Cette cartographie est d’ores et déjà accessible à l’adresse suivante : https://www.gers.fr/solidarite-ukraine. Vous y retrouverez également l’ensemble des informations nécessaires et notamment la liste des dons nécessaires et acceptés.

L’Ukraine a besoin de nous, soutenons-la. »

12345...9

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...