service social

Articles archivés

La première Rando fauteuils a eu lieu

Créé par le 30 mar 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, service social, solidarité

GABARRET

IMG_5135

Mercredi, l’Ehpad des Ajoncs en partenariat  avec la Communauté des communes des Landes d’Armagnac, le Service d’animation,  de prévention et d’accompagnement des Landes (SAPAL), la MSA,  le club de marche de Gabarret et l’Amicale des pompiers de Gabarret, ont   proposé aux résidents des Ajoncs, une sortie rando fauteuils.

Dès 14 h 30, la rando a quitté l’Ehpad  pour se rendre aux arènes.

Là, Michel Douroux a révélé  la longue histoire  des arènes  de Gabarret  depuis les deux accidents graves de 1902 et 1910, sa construction en béton juste avant la guerre de 1914… Après cet exposé, tous ont regagné l’Ehpad pour partager le goûter  offert.

Pour assurer la réussite et le bon déroulement de cette première rando à laquelle ont participé 35 résidents, les organisatrices de cette sortie ont fait appel à quelques membres de familles de résidents,  des élus gabardans,  ainsi qu’à des bénévoles du club de marche des aînés de  Gabarret et de l’Amicale des pompiers de Gabarret.

Les  animatrices des Ajoncs, et qui sont à l’origine de  cette Rando ont précisé :

«  Ce projet a vu  le jour grâce à l’aide de la MSA qui nous finance le prêt de 13 fauteuils, dans le cadre de la charte de solidarité envers les aînés,  mais aussi grâce aux différents bénévoles. L’objectif étant de pouvoir promener un maximum  de résidents et bien entendu de créer du lien entre les personnes. Nous comptons pérenniser cette sortie à hauteur d’une  fois par mois. »

Aurelia Hervouet et Christine Vito,  assistantes sociales MSA, qui comme les animatrices et les bénévoles aidaient les résidents dans leur déplacement, ont rappelé brièvement  la Charte de solidarité avec les aînés des Landes d’Armagnac. Dans cet esprit il était logique de l’étendre aux résidents des Ajoncs. 

Avec cette nouvelle initiative,  l’Ehpad les Ajoncs de Gabarret, est devenu  l’établissement pilote des Landes en lien avec le SAPAL, car ce dernier a pour projet de mettre en place des Randos fauteuils dans d’autres Ehpad landais.

Ils se mobilisent pour les Enfants du Soleil

Créé par le 11 mar 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, service social

GABARRET 

IMG_4557

Vendredi matin, à l’invitation de Marie Lagoeyte, professeur d’Arts plastiques au lycée Saint-Joseph, Claire Lalanne, présidente de l’association Gabardanne  « Les Enfants du Soleil France-Bénin », a rencontré les 31 lycéens de classe de première.

À l’initiative de Marie Lagoeyte, les lycéens, en cours d’Arts plastiques, vont élaborer  des maquettes d’affiches de sensibilisation  à la  malnutrition infantile au Bénin, et de soutien  à l’association « Les Enfants du Soleil France-Bénin », qui cette année fête ses vingt ans d’existence.

Une fois les affiches les plus parlantes sélectionnées, une campagne d’affichage  sera réalisée sur Gabarret.  Marie Lagoeyte, s’est exprimée sur  ce projet :

«  Leur travail en Arts plastiques sera ainsi revalorisé, c’est aussi un acte citoyen de solidarité en  sensibilisant  les adolescents au problème de la malnutrition,  tout en amenant les élèves sur l’engagement dans la vie associative. »

Claire Lalanne s’est rapidement présentée, ainsi que son association :

«  Je suis infirmière, et en réponse à une demande de la population de Kraké, lors d’un séjour au Bénin, l’association a été créée dès 1999.  Elle a pour objectif de lutter contre la malnutrition infantile, d’aider les mères à bien s’occuper de leurs enfants, et de participer au développement économique local. L’association en 2000,  a créé à Kraké  un centre de récupération nutritionnelle et a assuré la formation d’une éducatrice béninoise. Aujourd’hui, l’argent que nous récoltons en France nous permet d’assurer les dépenses pour les médicaments, l’alimentation et le salaire des personnes qui travaillent au centre. »

Après la projection d’un montage vidéo sur la vie du centre, les lycéens très intéressés ont posé de nombreuses questions à Claire Lalanne, puis ils ont présenté la première ébauche  de leur travail. En principe six affiches différentes seront réalisées pour cette campagne d’affichage.   

Le Conseil communautaire s’est réuni

Créé par le 07 mar 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, éducation, infos, landes, politique, service social

LANDES D’ARMAGNAC

Mardi, au Pôle Enfance-Jeunesse de Gabarret, a eu lieu le Conseil communautaire  (CCLA).

À la demande  du  président Guy Berges, Philippe Latry , responsable de la commission finance,  a présenté les comptes administratifs, comptes de gestions et l’affectation des résultats 2018  des Zones d’activités du territoire, des déchets et décharges, qui ont été adoptés à l’unanimité.

Philippe Latry a présenté le budget annexe enfance-jeunesse, puis le budget général qui ont été adoptés à l’unanimité.

 Pierre Chanut en charge de l’action sociale a ensuite  détaillé le bilan financier  général  de son service, ainsi que  le rapport d’activité. Pierre Chanut a précisé le tableau du personnel au SAAD aide à domicile qui emploie 52 personnes, le PAD (portage des repas) emploie 2 personnes, l’administration  et trois personnes en disponibilité et détachement.  Pierre Chanut a rappelé la qualité des repas  en précisant que 154 personnes ont bénéficié du portage de repas et que 25 974 repas ont été servis.

Le président Guy Berges a informé l’assistance  qu’une étude pour améliorer les conditions de travail des Aides à domicile sera entrepris.

Dans sa politique d’accompagnement des élèves,  la CCLA a voté à l’unanimité des subventions pour  des voyages scolaires pour Jules Ferry,  Georges Sand, Saint-Jean Bosco,  ainsi que pour les écoles de Bourriot-Bergonce, Créon d’Armagnac, La Gabardanne , Retjons et Vielle Soubiran.

Les partenariats avec Ciné première et la Voix de l’Armagnac sont reconduits  avec pour 2019, un bonus de 500 euros supplémentaires pour l’association Ciné première.

Pour les équipements sportifs, les conseillers communautaires ont voté  une enveloppe de 98 900 euros.  

Suite à leur demande, afin de réaliser des travaux, les communes de Betbezer d’Armagnac, Roquefort, Bourriot-Bergonce, Créon d’Armagnac, Losse, Lagrange et Saint Gor bénéficieront des Fonds de concours.  

Guy Berges a invité l’assemblée à modifier  les statuts en y inscrivant la compétence facultative  « Déchets de venaison ».  La majorité des élus a approuvé cette proposition. La délibération sera notifiée à l’ensemble des communes membres de la CCLA.  

Serge Tintané, responsable de la commission finance a présenté le programme voirie  pour les années 2019 et 2020. Le budget pour 2019 est de 343 518, 84 euros TTC, et pour 2020, il est de 340 931, 55 euros TTC.

Le RAM fête Noël

Créé par le 17 déc 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, fête, infos, landes, service social, tradition

LANDES D’ARMAGNAC

IMG_3284

Samedi, en fin d’après-midi, les pitchouns, parents et nounous du RAM de la Communauté des communes des Landes d’Armagnac (CCLA)  se sont retrouvés au pôle Enfance jeunesse de la CCLA de Gabarret, pour partager un moment festif avec un spectacle et un goûter.

Sabine Lampert responsable du RAM a profité de l’occasion  pour faire un petit bilan du RAM de Sarbazan et de Gabarret :

« Une année sur deux, à tour de rôle, le site de Sarbazan, puis celui de  Gabarret, rassemblent les enfants, parents et assistantes maternelles des deux sites pour partager des bons moments de rencontres. Au total, sur les deux sites, le RAM accueille 147 enfants, et 47 assistantes maternelles sont en activité.  Parmi ces dernières, 27 participent assidument aux ateliers  proposés sur les sites. Ces ateliers ont lieu une fois par semaine à Gabarret, les vendredis en matinée, et les mardis et jeudis à Sarbazan, sur le site où le nombre d’enfants est beaucoup plus important. »

L’assistance a eu droit à un spectacle musical interprété   par  Maïté Cronier et Roland Deloi de  la Maïrol Compagnie basée à Marseille.  Ce spectacle familial intitulé «  le Petit concert de Noël » présentait  un Noël universel avec un répertoire de  rock’n roll, bossa, chanson traditionnelle, reggae, musique improvisée.

À l’issue du spectacle, le Père Noël a offert à chaque pitchoun un livre, puis petits et grands ont partagé un bon goûter.

IMG_3268 IMG_3272 IMG_3273 IMG_3278 IMG_3279 IMG_3281 IMG_3283

L’Accueil de loisirs a été inauguré

Créé par le 29 nov 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, politique, service social

COMMUNAUTÉ DES COMMUNES DU GRAND ARMAGNAC

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_2928

Mercredi soir, les élus de la  Communauté de communes du Grand-Armagnac (CCGA), ceux de la commune de Castelnau d’Auzan,  le personnel du service Enfance jeunesse et  les agents des différents services de la CCGA, Emmanuel Rouit, directeur de la CAF du Gers accompagné de Florence Commelin, responsable d’action sociale de la CAF du Gers,  l’équipe d’enseignantes de l’école primaire de Castelnau d’Auzan, ainsi que des parents, se sont retrouvés pour l’inauguration  des locaux  de l’accueil de loisirs de la CCGA.

Frédérique Drouillat, directrice de l’accueil de loisirs associé à l’école (ALAE) et de  l’accueil de loisirs sans hébergement(ALSH), Davy Stein,  accompagnateur  des enfants dans le cadre   du contrat local d’accompagnement scolaire (CLAS), et Sandrine  Brossard, responsable  du Service Enfance jeunesse de la CCGA, ont accueilli la cinquantaine d’invités et les ont guidés durant la visite des  locaux spacieux, modernes, très fonctionnels et bien adaptés aux enfants.

IMG_2917

Le coût des travaux

 Les travaux de rénovation du bâtiment communal  ont été entrepris  en 2018 par la CCGA, et réalisés en deux temps.  

 La rénovation du rez-de- chaussée  a été réalisée par des  artisans du territoire pour un montant total de travaux de 80 000 euros, financés à hauteur de 22 000 euros  par la Caisse d’allocations familiales du Gers.

IMG_2918 IMG_2921

 Les travaux de  réfection de l’étage, qui est dédié à l’accueil du CLAS, ont été   réalisés en régie par les services techniques de la CCGA. Le montant des fournitures pour les travaux s’est élevé à 5 766 euros, auxquels il faut ajouter les frais de personnel des agents mobilisés durant les trois mois.

Les discours

Philippe Beyries, maire de Castelnau d’Auzan-Labarrère a rappelé que le bâtiment est communal et qu’il est mis à la disposition de la CCGA. Puis il a remercié l’architecte, les artisans et les agents des services techniques de la CCGA, pour la qualité de leur travail.

Didier Dupront, président de la CCGA, après avoir remercié la municipalité auzanaise pour la mise à disposition du bâtiment, a rappelé  que la Communauté de communes a fait comme choix prioritaires, les services  pour les personnes, notamment les aînés et les enfants. Le président a prolongé son discours  en remerciant  les représentants de la CAF pour le partenariat avec la CCGA et leur soutien pour la réalisation de cette nouvelle structure d’accueil.

Emmanuel Rouit a rappelé  que la CAF verse annuellement  650 000 euros sur le territoire du Grand-Armagnac, pour accompagner la CCGA et les familles.

Ce fut aussi l’occasion pour Frédérique Drouillat de révéler le fonctionnement de la structure qui en périscolaire accueille le matin et le soir une vingtaine d’enfants, et le midi entre 55 et 60 enfants. Mercredi, ils sont une douzaine, pour  les petites vacances 14 et pour les grandes vacances 18.

Le CLAS qui fonctionne de 16 h 30 à 18 heures , les mardis et vendredis  sont très bien fréquentés.

Cette structure répond  aux besoins des parents  qui évidemment apprécient ce service de proximité.

Ouverture des Restos du Cœur

Créé par le 02 nov 2018 | Dans : agenda, com com landes armagnac, infos, landes, service social, solidarité

GABARRET

La campagne hivernale des Restos du Coeur pour le centre de Gabarret débutera le mercredi 28 novembre. Les inscriptions se feront au local 9 rue Albert  Bonneau les 21 et 22 novembre de 14 à 17 heures.  Les personnes qui veulent s’inscrire doivent se munir de justificatifs d’identité, de ressources et des charges.

Pour toutes informations complémentaires s’adresser à Marcel Dal Corso au  06 73 50 99 35 ou à Geneviève Sourbes au  06 07 86 49 66.

Les services administratifs du CIAS de la CCGA ont déménagé

Créé par le 18 juin 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, politique, service social

GRAND ARMAGNAC

IMG_7508

Dans le but d’être au plus près de la population, depuis lundi 18 juin, la directrice du CIAS de la Communauté de communes du Grand Armagnac, ainsi que les agents en charge de la comptabilité et des régies du CIAS, et les agents du service de portage de repas à domicile, ont changé de locaux.

Ces services administratifs  ont quitté le 14 Allée Julien Laudet à Eauze  pour s’installer au 25 boulevard Saint-Blancat à Eauze.   

De meilleures conditions d’accueil

Ces nouveaux locaux amélioreront les conditions d’accueil des personnes et permettront de répondre  à leurs interrogations, sur un même lieu, entièrement dédié aux activités du CIAS.

Là, les personnes pourront interroger les services à la fois sur des questions de facturation, ainsi  que sur les interventions du service d’aide à domicile pour le secteur CIAS-Centre, ou bien encore obtenir des informations sur le dispositif de livraison des repas.

Pour les usagers, jusqu’à ce jour, ils devaient faire leurs démarches sur deux sites différents. En  effet, pour tout ce qui concernait la planification des interventions d’aide à domicile et l’aide aux démarches administratives, dès l’instant où elles étaient domiciliées sur Eauze, Campagne d’Armagnac ou Réans, les personnes s’adressaient à leur interlocutrice  privilégiée, Marie-Line Meillon, responsable du secteur CIAS-Centre, au 25 boulevard Saint-Blancat.  Pour tout ce qui concernait la facturation et les paiements, le service de portage de repas à domicile, les personnes devaient se rendre dans les locaux de la CCGA situé au 14 allée Julien Laudet.

Désormais, grâce à ces nouveaux locaux, les personnes n’auront plus à se déplacer d’un lieu à l’autre. Elles pourront être renseignées, au 25 boulevard Saint-Blancat, qui est un site plus central, déjà identifié par le public comme étant un lieu d’accueil du Service d’aide à domicile sur Eauze et d’un accès plus facile avec un accueil personnalisé et confidentiel qui leur est réservé.

Restructuration des équipes administratives du CIAS

Au-delà,  le déménagement des services administratifs du CIAS est devenu une nécessité avec la création, en janvier 2018, des Régies de recettes, chargées de la facturation et de l’encaissement des paiements liés aux prestations (aide à domicile, portage de repas). Cette création, imposée au CIAS par une réorganisation des services de la Direction départementale  des Finances publiques, gestionnaire des Trésoreries et  centres de perception, a impliqué une restructuration des équipes administratives du CIAS et de leur fonctionnement.  Il fallait donc, dans ce cadre, permettre aux agents de travailler et d’accueillir le public dans des conditions adaptées à leurs nouvelles activités.

Le choix d’Eauze

Le CIAS intervient sur tout le territoire de la CCGA. Le choix des services administratifs sur Eauze, s’explique  tout d’abord parce que son positionnement  central sur le territoire de la CCGA fait d’Eauze le point de passage le plus fréquent pour les habitants de la CCGA. Ensuite, parce que cette implantation permet de garder un point d’ancrage au plus près de la Trésorerie d’Eauze, interlocutrice dédiée du CIAS pour toutes les questions financières. Enfin, parce que le CIAS a eu l’opportunité de réunir ses services dans les locaux  du 25 boulevard  Saint-Blancat, après le départ des équipes du Pôle d’équilibre territorial et rural du Pays d’Armagnac. Sollicitée, la commune d’Eauze a facilité cette installation en acceptant immédiatement de louer les locaux, alors libres d’occupants, au CIAS.

Ainsi, les services administratifs du CIAS ont quitté leurs locaux historiques, mis jusqu’alors à leur disposition gratuitement par la CCGA pour être au plus près des personnes et toujours plus à leur écoute.

Le CIAS continue à intervenir sur tout le territoire de la CCGA, sachant que pour le service d’aide à domicile les responsables de secteur sont à la disposition du public pour toute information ou démarche administrative.

Responsables : Mme Isabelle Maggesi (secteur Est), Mme Béatrice Ducos (secteur Ouest), Marie-Line Meillon (secteur Centre).

Les horaires et jours d’ouverture  du  CIAS sont les suivants :

Du lundi au vendredi de 9 à 12 heures et de 14 à 16 h 30.

Téléphone du CIAS : 05 62 69 03 89

Soirées Parents/ados

Créé par le 25 mai 2018 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, service social

COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LANDES D’ARMAGNAC

Mardi 29 mai à 19 heures, à l’espace jeune de Gabarret et jeudi 31 mai à 19 heures, à l’espace jeune de Roquefort, dans le cadre du projet éducatif de territoire de la Communauté de Communes des Landes d’Armagnac (CCLA), il est  proposé à la population du territoire un bon moment de dialogue et d’échanges entre les parents et  les adolescents.

Renseignements au 05 58 03 72 58.

Les élus tiennent à la qualité des services de proximité

Créé par le 11 mai 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, service social

GRAND ARMAGNAC

IMG_6789

Jeudi matin, Didier Dupront, président de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), Jean-Michel Augré, président de l’OTTGA, et Marie-Ange Passarieu, vice-présidente de la CCGA, se sont retrouvés au siège social de la Communauté à Cazaubon, puis ils se sont rendus au siège de l’office de tourisme et du thermalisme du Grand Armagnac.

Après avoir salué et félicité le personnel qui travaillait en ce jour férié, les trois élus ont profité de l’occasion pour faire le point sur les différentes décisions adoptées par l’assemblée communautaire.

Les trois élus ont tout d’abord exprimé la volonté unanime des élus communautaires  qui est  de maintenir, développer et financer des services de proximité et de qualité.

Didier Dupront a  rappelé les compétences assumées par la communauté de communes historique, puis l’arrivée en 2010 de nouvelles communes qui, à leur tour, ont transféré leur compétence en matière de voirie. Elles ont ensuite ajouté celles d’Enfance-Jeunesse, action sociale, tourisme, lutte contre la grêle, fourrière, syndicat de rivière et Gers numérique, ainsi que les cotisations aux PETR et SCOT.

 « Ce transfert de compétences a soulagé le budget des communes qui n’ont plus à payer ces charges, et réalisent ainsi de sérieuses économies ; et ce sont bien sûr les plus grosses communes qui ont gagné le plus.

 À titre d’exemple, les dépenses pour l’Enfance-Jeunesse de la CCGA sont de 1 850 000 euros par an : si moins de la moitié concerne l’ancienne Communauté de communes, le million supplémentaire à la charge de la CCGA, permet à Eauze, Gondrin et Castelnau d’Auzan, les seules qui finançaient des actions en la matière, de retrouver de substantielles ressources avec les économies ainsi réalisées. Nous aurions pu limiter les dépenses en ne créant que deux lieux d’accueil, mais les élus ont fait le choix d’offrir un service de qualité et de proximité avec huit sites répartis sur l’ensemble du territoire.

Nous avons aussi choisi d’augmenter au maximum la capacité de la crèche d’Eauze (construite par la commune avant transfert). Suite à la demande de cette commune, les élus communautaires ont voté à l’unanimité  la création de deux postes nécessaires aux 5 places supplémentaires, alors même que c’est un coût pour les contribuables des 25 communes de la CCGA.

En créant ces emplois, on ne réalise pas d’économie évidemment, mais si on supprime ces postes, c’est la qualité du service qui en pâtit.

De même, le CIAS nous coûte 330 000 euros pour les 84 000 heures qui permettent de maintenir les personnes âgées à leur domicile : c’est un choix assumé. Ces services, nous les voulons au plus près des habitants.

Au sujet de l’Office de tourisme communautaire, on aurait pu centraliser sur Cazaubon, mais dans l’intérêt des usagers, des professionnels et des touristes, nous avons maintenu les sites de Gondrin, Eauze et Cazaubon. La volonté des élus communautaires est de maintenir et développer la qualité des services, pour répondre le mieux possible aux besoins de la population. 

Pour que le haut débit soit accessible partout (la fibre optique seulement pour Eauze, Cazaubon, Castelnau-Labarrère, Gondrin et Bretagne), la contribution de la CCGA paye environ 90 000 euros/an pendant 20 ans.»

 Les trois élus ont ensuite rappelé la solidarité des communes qui prévaut dans chacune des décisions prises, comme par exemple en matière de voirie :

 «Sur l’enveloppe voirie annuelle, plus de 300 000 € ont été consacrés à la route du Pajot à Eauze, qui nécessitait d’importants travaux de réfection. Quatorze communes ont accepté de passer leur tour afin qu’Eauze bénéficie de ces gros investissements.»

 Jean-Michel Augré a conclu en abordant l’OT communautaire :

 «Ce service va très bien. Tout le monde a bien compris l’intérêt de travailler ensemble, à commencer par les hôtesses qui forment une belle équipe. Nous avons un très bon partenariat avec les Thermes de Barbotan, ainsi qu’avec les prestataires des 25 communes qui ont presque tous adhéré à cette dynamique.

Nous travaillons de concert avec le PETR, le Département (CDTL) et la Région (CRT). Nous avons aujourd’hui des moyens de promotion sans précédent.

La principale ressource financière provient des touristes et curistes qui payent la taxe de séjour, entièrement reversée à l’OTTGA pour améliorer l’accueil et l’information. Cet outil économique est aujourd’hui essentiel au territoire uni »

La semaine de la Petite Enfance a eu lieu

Créé par le 18 mar 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, service social

GABARRET

IMG_5210

Samedi matin au Pôle Enfance jeunesse de la  Communauté de communes des landes d’Armagnac (CCLA), parents, enfants et professionnels se sont retrouvés pour partager un bon moment de rencontre et d’échange, organisé par le multi-accueil.

IMG_5212

Cette matinée très ludique, à laquelle participait le relais assistantes maternelles (Ram),  était réalisée dans le cadre de la  grande semaine de la Petite Enfance, qui s’est aussi déroulée  à la Maison communautaire de l’Enfance de Sarbazan.  Mardi, les pitchouns de Sarbazan sont allés au Centre équestre de Sarbazan, et jeudi ils  ont vécu leur  temps fort, comme les Gabardans, samedi .

IMG_5216

À Gabarret, toute la semaine 20 à 25 pitchouns ont  aussi bénéficié de nombreux ateliers éducatifs et ludiques, notamment en motricité,  au niveau sensoriel,  peinture-musique…

Jus de fruits, brioches et café ont agrémenté cette matinée qui a permis à tous de faire plus ample connaissance.

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...