service social

Articles archivés

La Croix-Rouge recrute des bénévoles

Créé par le 31 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, service social, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4139

L’Unité locale de la Croix-Rouge de Cazaubon multiplie et diversifie ses implications de proximité auprès des personnes de plus en plus nombreuses en situation de précarité.

Les besoins actuels sont de plus  en plus croissants, et l’Unité locale de la Croix-Rouge a besoin d’augmenter son effectif de bénévoles.

La Croix-Rouge de Cazaubon, tient  l’important local de Bric à Brac (bibelots, meubles, livres, articles d’électroménagers…), la Vestiboutique (vêtements, linge de maison…), l’unité de distribution d’aide alimentaire, et les bénévoles s’impliquent dans la collecte annuelle à l’occasion  des Journées nationales de la Croix-Rouge française.

 

Ces activités sont complétées par les collectes d’aliments auprès  de la clientèle des grandes surfaces de Cazaubon et de Gabarret, et dont les produits récoltés  sont destinés à la Banque alimentaire du Gers qui les redistribue aux associations caritatives gersoises.

L’Unité locale recrute de nouveaux bénévoles. Ces personnes doivent être motivées, sérieuses, évidemment dévouées et réellement philanthropes.

Les personnes qui souhaitent rejoindre l’Unité locale Cazaubonnaise, peuvent prendre contact au 06 07 47 86 31 ou au 05 62 09 57 49.

L’accueil enfants parents se met en place

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, éducation, gers, infos, mairie, politique, service social, solidarité

 GRAND ARMAGNAC

IMG_4119

À Castelnau d’Auzan-Labarrère, l’accueil enfants parents se met en place sur la commune.

À partir du mois de janvier, les premiers et troisièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à l’ALSH rue des Écoles.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté de communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les premiers et troisièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance Jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

Et à Gondrin

L’accueil enfants parents se met en place aussi sur cette   commune

À partir du mois de janvier, les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à la salle des associations, au 29 de la rue des Ardouens.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté des communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un  adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

L’aide alimentaire de la Croix-Rouge

Créé par le 15 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, gers, infos, mairie, service social, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4893

Plus d’une centaine de personnes bénéficient de l’aide alimentaire de la Croix-Rouge

Depuis le mois d’avril 2020, l’Unité locale de la Croix Rouge de Cazaubon  a ouvert une nouvelle activité qui consiste dans une aide alimentaire apportée aux personnes les plus démunies du canton de Cazaubon, ainsi qu’à des familles qui résident dans le Gabardan. La distribution se fait tous les vendredis de 10 à 17 heures.  

Suite à la pandémie Covid 19, cette action a été mise en place par la Croix-Rouge départementale et durant toute cette période, l’Unité locale cazaubonnaise était une antenne de la Croix-Rouge sur roue. L’aide alimentaire était livrée toutes les semaines au Château de Moutique, bâtiment prêté gracieusement par la mairie de Cazaubon, jusqu’à la mi-août.

Devant la demande grandissante d’aide, les bénévoles de l’Unité locale ont voté à l’unanimité pour le maintien de cette action et c’est ainsi que l’Unité locale est devenue depuis le mois d’octobre une Unité de distribution autonome.

René Paquis, responsable de cette Unité de distribution précise :

« Les besoins de notre canton sont importants, c’est une centaine de personnes qui bénéficient chaque semaine de cette aide alimentaire. Nous sommes principalement sollicités par les assistances sociales, les mairies…, et les bénéficiaires le sont exclusivement sur dossier. Dans l’ensemble, les personnes viennent chercher  chaque semaine leur panier alimentaire au nouveau local.  Pour les personnes qui n’ont pas de moyen de locomotion, nous les livrons à leur domicile. En complément à cette aide alimentaire, notre action consiste à rencontrer ces personnes, à être à leur écoute et évidemment à essayer à leur apporter un peu de réconfort. Pour mener à bien cette action, il y a toute une équipe de bénévoles qui s’implique, car la charge n’est pas facile,  et quelques bénéficiaires viennent aider à déballer le camion de livraison… Évidemment, pour leur dévouement, je les remercie tous, ainsi que Gers solidarité qui accompagne toutes nos actions et prévoit d’apporter une aide en équipement et frigos ; la Banque alimentaire d’Auch qui nous approvisionne le jeudi, tous les 15 jours ; Intermarché de Cazaubon qui nous aide toutes les semaines ; le marchand de fruits et légumes de Barbotan « Terre et soleil. Des entreprises et commerçants qui ont des produits en date limite peuvent aussi nous aider… »

Pour compléter cet élan de solidarité, le Comité des fêtes a prêté à l’Aide alimentaire, deux frigos, des particuliers ont fait de même et ont apporté trois frigos, la société de chasse a mis à disposition sa chambre froide :

« Évidemment, je remercie toutes ces personnes pour leur élan de générosité, ainsi qu’une bénévole de la Croix-Rouge «  Marie-France »  qui a mis provisoirement et  gratuitement à notre disposition,  toute sa maison. Actuellement, notre souci principal est de trouver  un local de distribution. Pour le moment, la municipalité n’a rien à nous proposer. »

Aides aux personnes fragiles

Créé par le 02 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, éducation, gers, infos, santé, service social, solidarité

 GERS

Communiqué de la Préfecture du Gers

L’État accompagne les associations

La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, comme la première, touche particulièrement les personnes les plus précaires. L’action des pouvoirs publics, comme en mars dernier, doit avoir pour effet de les protéger et de ne pas dégrader leurs conditions de vie.

Les actions de lutte contre la précarité doivent pouvoir se poursuivre, notamment pour l’accès aux denrées alimentaires et aux masques de protection pour les publics les plus fragiles.

Pour contribuer à cet objectif, les services de l’État dans le département ont mobilisé une aide exceptionnelle de 215 637 euros en 2020 (contre 20 338 euros en 2019) au bénéfice des associations d’aide alimentaire du Gers qui consacrent toute leur énergie pour répondre aux besoins en très nette augmentation.

Afin de permettre aux personnes en situation de précarité et aux professionnels et bénévoles qui les accompagnent de se protéger en respectant les gestes barrières, le Gouvernement a décidé de leur fournir gratuitement des masques.

Ainsi, après une première dotation au printemps, une seconde opération d’envoi de masques lavables aux personnes titulaires de l’Aide médicale de l’Etat (AME) et de la Complémentaire santé solidaire (CSS) a débuté via La Poste.

En complément, une nouvelle distribution de 114 000 masques jetables à usage unique est mise en place d’ici la fin de la semaine dans le Gers.

Comme pour la première distribution, ces masques sont fournis par Santé Publique France et sont adaptés à un usage grand public.

Les inscriptions aux Restos du cœur sont ouvertes

Créé par le 10 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, service social, solidarité

GABARRET

IMG_4793

Lundi après-midi, au local des Restos du cœur situé  9 rue Albert Bonneau, Michel Trouillet, responsable du centre de Gabarret, préparait la campagne d’hiver et l’ouverture du site.

Michel Trouillet a tout d’abord rappelé que le centre gabardan, après  dix ans d’existence, continue son activité avec la présence et le soutien de ses 18 bénévoles.

 Les inscriptions se font dès maintenant, et suite au Covid-19, afin de respecter les gestes barrières, les personnes doivent prendre rendez-vous par téléphone.

Après l’inscription préalable obligatoire, les personnes bénéficiaires des Restos du cœur, pourront se rendre au local pour la première distribution qui aura lieu jeudi 26 novembre de 9 à 12 heures.  Durant cette nouvelle campagne,  les distributions auront lieu tous les jeudis matin.

Pour les inscriptions et les renseignements complémentaires, contacter Michel Trouillet au 06 84 41 11 99.  

Communiqué du Conseil départemental

Créé par le 01 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, politique, santé, service social, solidarité

GERS

Communiqué du Conseil départemental

Philippe Martin, Président du Conseil Départemental :

«Le Département sera aux côtés de l’Etat, dans un esprit de mobilisation nationale et en soutien à ceux de nos concitoyens qui sont les plus fragiles et les plus modestes» Le rétablissement d’un confinement sur l’ensemble du territoire national à partir de jeudi soir minuit va une nouvelle fois profondément bouleverser notre vie collective.

Tout doit être mis en œuvre pour enrayer la progression de l’épidémie, et comme ce fut le cas au mois de mars dernier, le Conseil Départemental prendra toute sa place dans cette mobilisation nationale à laquelle nous a appelé le Président de la République.

Pour mieux nous consacrer à l’organisation de la continuité des services publics, la séance du Conseil Départemental prévue vendredi 30 octobre est reportée à une date ultérieure.

Dès à présent nous mettons tout en œuvre pour apporter à nos concitoyens les plus fragiles, aux ménages les plus modestes et plus généralement aux gersoises et aux gersois, le soutien dont ils auront besoin tout au long des semaines qui viennent.

Aucune des missions de service public assurée par le Conseil départemental ne sera interrompue.

L’ensemble des allocations et prestations sociales seront maintenues.

Une attention particulière sera portée à l’accueil des enfants confiés par la Justice ainsi qu’aux personnes âgées ou handicapées.

Un Conseil Départemental de défense COVID 19 sera mis en place sous l’autorité du Président du Conseil départemental Philippe Martin, afin d’adapter et de faire évoluer l’action du Département en fonction des réalités sanitaires.

Ce Conseil de défense départemental se réunira chaque semaine jusqu’à la fin du confinement et associera des élus de tous les groupes politiques, des agents de notre collectivité départementale et des médecins.

Un Village Alzheimer dans le Gers d’ici deux ans

Créé par le 21 oct 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, santé, service social, solidarité

GERS

Photo: Conseille départemental

Photo: Conseille départemental

Communiqué du Conseil départemental

Un Village Alzheimer dans le Gers d’ici deux ans : réponse de la Présidence de la République.

À l’occasion de la visite du Président de la République à Condom le 18 septembre dernier, Philippe Martin, Président du Conseil Départemental du Gers, avait présenté à Brigitte et Emmanuel Macron, le projet de Village Alzheimer que le Département du Gers souhaite réaliser d’ici deux ans.

Voici  la réponse du Directeur de Cabinet d’Emmanuel Macron par laquelle il assure l’intérêt porté à ce projet par la Présidence de la République et dont le suivi a été confié à Olivier Veran, Ministre des Solidarités et de la Santé.

Monsieur le Ministre

Le président de la République et Madame Brigitte Macron ont bien reçu les correspondances par lesquelles vous leur exposez votre projet du « Village Alzheimer Gersois ».

Sensible aux raisons qui ont guidé votre démarche et particulièrement attentif aux questions que vous évoquez, le Chef de l’État et son épouse m’ont confié le soin de vous en remercier et de vous assurer de tout l’intérêt avec lequel ils ont pris connaissance de votre intervention.

Aussi, à la demande de Monsieur Emmanuel Macron, je n’ai pas manqué de signaler vos courriers à Monsieur Olivier Veran, ministre des solidarités et de la santé, en lui demandant d’examiner les aides et conseils qui pourront vous être apportés.

Vous serez tenu directement informé, par ses soins, de la suite qui sera réservée à votre demande que j’ai relayé par ailleurs auprès du préfet du Gers et du directeur général de l’agence régionale de santé d’Occitanie, afin qu’ils en soient informés.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les meilleurs, et cordiaux.

Patrick Strzoda

Le Conseil Départemental et la MDPH du Gers équipent leurs agents en masques « transparents »

Créé par le 08 oct 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, santé, service social, solidarité

GERS

Photo: Conseil départemental du gers

Photo: Conseil départemental du gers

Le Conseil Départemental et la MDPH du Gers équipent leurs agents en masques « transparents »

L’après-midi du jeudi 8 octobre, à la Maison départementale des personnes handicapées du Gers ( MDPH32), a  eu lieu une conférence de presse en présence d’ Anne Calvoz, présidente de l’association handicap auditif du Gers,  Philippe Martin, président du Conseil départemental du Gers,   Charlette Boué et Jérôme Samalens conseillers départementaux,  Samuel Massenez Directeur de la MDPH32

Le Conseil Départemental et la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Gers, vont équiper leurs agents d’accueil en masque de protection « transparents », qui permettent de « lire sur les lèvres »

Le port généralisé du masque classique constitue un facteur d‘isolement et d’exclusion, notamment pour les personnes malentendantes mais aussi dans les métiers de contact avec de jeunes enfants.

Une alternative existe :

Ce masque inclusif qui se présente avec une partie transparente anti-buée, facilite la lecture labiale et permet de renforcer les relations humaines/sociales en rendant visible les expressions du visage contrairement au masque classique.

S’adressant en particulier à l’entourage des personnes en situation de handicap, ce masque permet une meilleure compréhension visuelle et auditive de tous.

Le Département du Gers a donc décidé de pallier aux incommodités du port du masque classique en équipant plus d’une centaine d’agents d’accueil en masque inclusif.

Pour cette première phase de test, seront équipés les agents d’accueil de l’Hotel du Département, de la MDPH, le site Départemental Abbaye de Flaran et les métiers en lien avec le développement de l’enfant, du handicap ou de la dépendance.

Ce masque « Made in France » réutilisable et lavable 20 fois, est vendu au prix de 10 euros l’unité et sera distribué dès demain aux agents concernés.

Un Village Alzheimer dans le Gers d’ici deux ans

Créé par le 21 sept 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé, service social, solidarité

GERS

Photo: Conseil départemental

Photo: Conseil départemental

À l’occasion du déjeuner républicain auquel il a participé, Philippe Martin, président du Conseil départemental du Gers, a présenté au Président de la République Emmanuel Macron, le projet de Village Alzheimer que le département du Gers souhaite réaliser d’ici deux ans.

Philippe Martin a rappelé au Président de la République que le département avait besoin du soutien total de l’État pour créer ce lieu innovant et bienveillant.

Lettre de Philippe Martin, le 18 septembre2020

Monsieur le Président de la République

En France, plus de 900 000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Les projections sur le vieillissement de la population nous indiquent que 2 millions de personnes âgées de plus de 65 ans seront concernées par cette pathologie d’ici 2040. Les caractéristiques démographiques du Gers, où l’on vit plus vieux qu’ailleurs, me conduisent à penser que la perte d’autonomie constitue pour nous un enjeu majeur qui concernera également l’entourage familial et les proches.

Récemment, j’ai conduit une délégation du Conseil départemental du Gers lors d’une visite du village Alzheimer de  Dax, projet initié en 2013 par Henri Emmanuelli, alors président du Conseil général des  Landes.

Cette visite m’a convaincu qu’une démarche de même nature devait être engagée dans le Gers afin d’imaginer un modèle innovant et généreux de prise en charge et d’hébergement des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs lourds (Alzheimer notamment) et des Personnes Handicapées Vieillissantes (PHV).

.Nous voulons réaliser, sur un terrain de 7 hectares, à proximité d’une agglomération, le premier Village Alzheimer de la Région Occitanie destiné à accueillir une centaine de résidents et autant de soignants dans un lieu de vie chaleureux pour les résidents et qui favorisera les échanges pour les aidants, les familles et la communauté médicale. Ce projet de Village Alzheimer dans le Gers ,Monsieur le Président, est celui d’une grande ambition au service de nos concitoyens éprouvés  et de leurs familles.

C’est aussi un projet qui nécessite une mobilisation exceptionnelle de tous les partenaires pouvant concourir à sa réalisation, en particulier les services de l’Etat. Aussi, je sollicite votre appui afin que ceux- ci  puissent nous conseiller et examiner avec l’intérêt qu’il mérite un projet à ce jour inédit en Région Occitanie. Votre soutien nous sera précieux  si nous voulons atteindre notre objectif  que chaque famille concernée par cette maladie puisse trouver d’ici deux ans dans le Gers  une solution de proximité, humaine et bienveillante.

Je joins à ce courrier une synthèse de notre projet de Village Alzheimer Gersois en me tenant à la disposition des interlocuteurs que vous voudrez bien désigner pour le conduire avec nous. Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République, à l’assurance de ma très haute considération.

 Philippe    Martin

Président du Département du Gers

Les élus ont rencontré les adolescents de l’Été jeunes

Créé par le 03 août 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, gers, infos, loisirs, mairie, politique, service social, solidarité

GRAND ARMAGNAC

IMG_4542

Vendredi 31 août, au lac de l’Uby, les adolescents de l’Eté Jeunes organisé par le service  Enfance-Jeunesse de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), ont terminé la première session de cette opération.  La deuxième session aura lieu à Eauze, du 10 au 21 août, avec d’autres adolescents.

À l’ombre des arbres, les jeunes ont rempli la feuille d’évaluation  de  l’Eté jeunes. Ils ont conclu qu’ils ont passé de très bons moments, et qu’ils sont très satisfaits des activités et des relations qu’ils ont eu ensemble avec les animateurs. Quant à la sortie surprise de fin de session, d’après les adolescents, elle fut formidable.

En fin de matinée  avec leur animatrice Stéphanie et leur animateur Pascal, les jeunes ont concocté un savoureux pique-nique avec grillades.

Avant midi, Yannick Saubadu, directeur du service jeunesse,  a rejoint le groupe, puis le président de la CCGA, Philippe Beyries, accompagné d’Hélène Tunéléro,   vice-présidente de la CCGA, qui a en charge l’Enfance-jeunesse, et Isabelle Tintané, maire de Cazaubon-Barbotan les Thermes, et conseillère départementale, sont arrivés sur le site, pour échanger avec les jeunes.

Philippe Beyries, Hélène Tunéléro  se sont présentés aux jeunes, ainsi qu’Isabelle Tintané. C’est dans un climat très détendu, que les élus ont posé  aux jeunes de nombreuses questions  sur leur séjour, les activités qu’ils ont eues, notamment au sujet de la solidarité. Les élus ont profité de l’occasion pour les féliciter de leur page Facebook très vivante et toujours mise à jour.

L’animatrice Stéphanie  a exprimé son entière satisfaction en précisant : «  Ce groupe d’adolescents a été  impeccable durant toute la cession. »

Avant de remettre aux adolescents, les chèques cadeaux avec les bons d’achats utilisables dans les commerces du territoire, ainsi que la liste de ces commerces,  Philippe Beyries  s’est entretenu avec les animateurs, témoignant ainsi de l’intérêt qu’il porte au personnel :

« J’irai ainsi à la rencontre des 170 employés. »

Après ce moment d’échanges, les élus ont partagé le repas avec les adolescents.

1234

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...