décembre 2021

Archive mensuelle

Des échanges fructueux

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos

GABARRET

DSC_0090

Vendredi dernier, en début d’après-midi, les élèves des classes de troisième avec leurs professeurs principaux, Gaujous et Davezac ; Andreas Girela, professeur d’espagnol ; Aubert Cruchon, directeur de l’établissement scolaire privé, ainsi que  cinq élèves espagnols se sont retrouvés lors d’une  cérémonie de clôture de ce premier trimestre exceptionnel.

En effet, ce  trimestre scolaire au collège Saint Jean Bosco était une première avec  la venue de cinq élèves de Saragosse qui ont suivi leur scolarité en classe de troisième.

Ces élèves espagnols ont fait leur rentrée au collège privé de Gabarret, au mois de septembre 2021, pour effectuer un séjour linguistique  en France.

Au début de la cérémonie, Aubert Cruchon a accueilli Sergio Ibañez et son épouse, parents d’une élève espagnole et à l’initiative de cette  aventure scolaire unique en son genre, vu l’âge des élèves et l’excellent résultat obtenu.

Aubert Cruchon a tout d’abord informé qu’Alba, Cecilia, Irene, Leonor et Aleix,  ne seront pas là à la rentrée des vacances de Noël, car ils vont retrouver leurs familles et leur école. Le directeur a précisé :

«  Ces cinq élèves ont relevé un défi rare en intensité pour des jeunes collégiens de troisième. Ils ont quitté Saragosse, leurs familles, pour venir passer, à 14 ans, un trimestre entier en France. Ils étaient en cours durant la journée, en internat le soir, en famille d’accueil le week-end et les vacances, tout en étant notés, évalués, comme leurs camarades français. »

Aubert Cruchon a rappelé comment cette aventure scolaire Saragosse-Gabarret a commencé et s’est concrétisée :

« Le lundi 31 mai je recevais un mail rédigé ainsi :

Je m’appelle Sergio et j’écris de Saragosse. On voudrait savoir  s’il y a encore la possibilité d’inscrire trois élèves (deux filles et un garçon) pour étudier en classe de troisième (de septembre à décembre) et aussi se loger dans votre internat. Est-il possible de passer le week-end en famille d’accueil. »

Les conditions étant réunies, Andres Girela, enthousiaste a piloté ce projet, une convention fut signée, et cinq familles gabardannes acceptèrent de devenir familles d’accueil.  

À la rentrée scolaire, il y avait en fait cinq élèves espagnols :

« Ils ont tous les cinq remporté ce défi haut la main. Tous se sont adaptés avec une facilité déconcertante dans toutes les situations, et ils ont obtenu d’excellents résultats scolaires. » a conclu Aubert Cruchon.

Les cinq élèves espagnols, très émus, ont, à tour de rôle, exprimé en un français impeccable, leur reconnaissance :

« On n’oubliera pas notre séjour ici, merci à nos camarades français, à nos professeurs qui ont été très patients avec nous, merci aux familles d’accueil. Nous garderons dans notre mémoire et nos cœurs un très bon souvenir de notre séjour. »

Avant la remise des cadeaux souvenirs, Andres Girela a précisé :

« Je suis plus que ravi. Les élèves espagnols sont d’un niveau scolaire exceptionnel, et ils se sont adaptés d’une façon incroyable. Quant aux élèves français, leur niveau en espagnol s’est  amélioré. Il n’y a que du positif. C’est un succès complet. Nous avons maintenant plusieurs projets avec Saragosse, et évidemment pour l’année scolaire prochaine, nous comptons renouveler cet échange, bénéfique pour tous. »

Sergio Ibañez a expliqué qu’il avait envoyé une centaine de mails à des collèges, que toutes les conditions étaient réunies à Gabarret et que la direction avait accepté. Lui aussi a exprimé qu’il était très satisfait et que les collégiens avaient fait preuve d’une grande ouverture d’esprit et d’adaptation. Ils ont plus  confiance en eux-mêmes. »

Comme cadeaux souvenirs, Alba, Cecilia, Irene, Leonor et Aleix ont reçu des porte-clés Saint Jean Bosco avec le prénom, un drap de bain aux couleurs du GAS de Gabarret, et un  Tee shirt avec le blason du collège et leur prénom inscrit dans le dos.

DSC_0073

Influenza aviaire

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, économie, gers, infos, landes, politique, santé

GERS-LANDES

La présence du virus hautement pathogène de l’influenza aviaire a Manciet, ainsi que l’abattage à titre préventif dans d’autres élevages, n’a pas empêché qu’un nouvel élevage situé à Eauze   soit contaminé.

Le virus de la grippe aviaire a été bien confirmée dans un élevage d’Eauze, et dans les Landes,  depuis cette contamination,  la commune de Parleboscq a été  placée sous surveillance.

Sur ce territoire Gersois et Landais, toute mortalité anormale doit être immédiatement signalée aux autorités sanitaires.

 Tous mouvements de volailles  sont  évidemment prohibés  au moins durant trente jours.

Les aînés fêtent Noël

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, musique, spectacle

GABARRET

DSC_0061

Vendredi après-midi, les résidents de l’Ehpad «  Les Ajoncs » ont bénéficié d’un magnifique spectacle «  L’oiseau de feu » offert par l’Ehpad.

Ce jour-là, l’artiste Lara Tamara, avec son spectacle de chants et de danses  a entraîné les aînés dans un  divertissement riche et varié.

À l’occasion de Noël, elle a permis aux résidents,  grâce à son répertoire de Noël et ses costumes,  à réaliser un merveilleux voyage dans différents pays, dont évidemment le pays dont elle vient, sa chère  Russie.

Les résidents étaient ravis de ce bon moment de dépaysement.  

La Voix de l’Armagnac -100.7

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fête, gers, infos, landes, loisirs, musique

GABARRET

Deux émissions spéciales « Noël sur la VDA » sont proposées : le samedi 25 décembre de 10 heures à 11 h 45 et  le 1er de l’An  le samedi 1er Janvier 2022 de 10 heures à 11 h 45.

Le cinéma de Barbotan fête Noël

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agenda, art, cinéma, com com armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4319

À l’occasion des fêtes de Noël, le dynamisme du cinéma situé à la Maison du tourisme et du thermalisme, comble de plaisirs les amateurs  du 7e art et leur offre de nombreuses occasions de sortir et de se divertir en salle.

Tout a commencé le  samedi 18 décembre à 20 h 30, avec la projection «  Les Bodin’s en Thaïlande, puis  dimanche 19 décembre à 17 heures avec «: Les Tuches 4 », lundi 20 décembre  à 20 h 30 avec « Aline »,  mardi 21 décembre  à 17 heures « Encanto, la fantastique famille Madrigal » et à  20 h 30 avec  Le diable n’existe pas (vostfr).

Ce festival cinématographique se poursuit  mercredi 22 décembre  à 20 h 30  avec « Suprêmes », puis le programme suivant :*

Jeudi 23 décembre  à 17 heures «  Mystère » et à  20 h 30 « La méthode Williams ».

Dimanche 26 décembre à 17 heures  « S.O.S Fantômes l’héritage ».

Lundi 27 décembre à 17 heures «  Ron débloque », et à 20 h 30 « Les Bodin’s en Thaïlande ».

Mardi 28 décembre à 17 heures «  Le noël de petit lièvre brun » et à  20 h 30 « Les Tuche 4 ».

Mercredi 29 décembre à 15 heures « Tous en scène 2 » et à  20 h 30 « Matrix Résurrections ».

Jeudi 30 décembre à 17 heures « Mes très chers enfants » et à  20 h 30 « Spider Man : No Way Home ».

Maladie d’Aujeszky

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Maladie d’Aujeszky chez les sangliers d’Élevage : des mesures conditionnant les mouvements de porcs et de sanglierS du dÉpartement vers le marchÉ national et intracommunautaire
entrent en vigueur mais les exportations de viandes sont ÉpargnÉes.

 Le 16/12/2021, un foyer de maladie d’Aujeszky a été découvert dans un élevage de sangliers du Gers, à FAGET ABBATIAL, dans le cadre des opérations de surveillance régulières de la maladie d’Aujeszky dans les cheptels de suidés (porcs, sangliers). Les mesures de gestion du foyer prescrites par la réglementation en vigueur, sont mises en œuvre.

- Le foyer a été déclaré à la Commission européenne et notifié à l’organisation mondiale de la santé animale (OIE). Dans ce contexte, le département du Gers ne peut plus être considéré comme indemne de la maladie d’Aujeszky tant que les opérations d’assainissement, qui prévoient notamment le dépeuplement de l’élevage, ne seront pas terminées.

- Plusieurs mesures visant à éviter la dispersion du virus dans les élevage ont été prises par arrêté préfectoral : elles conduisent notamment à limiter les mouvements de suidés en provenance d’élevages du Gers à destination d’un autre département français à destination des pays européens ou pays tiers. Ces mouvements ne sont réalisables que sous conditions et sur autorisation de la DDETSPP. Les mouvements à destination de l’abattoir ne sont pas concernés.

La maladie d’Aujeszky en quelques mots

La maladie d’Aujeszky est une maladie virale (herpèsvirus) hautement contagieuse qui touche les suidés (porcs domestiques et sangliers) et, de façon très accidentelle, les carnivores (chiens de chasse) et les ruminants. Elle n’est pas transmissible à l’homme et la viande peut être consommée. La France est considérée comme indemne de cette maladie en élevage porcin mais le virus circule chez les sangliers sauvages.

Influenza aviaire

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes, politique, santé

GERS

INFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGENE (IAHP) :

UN FOYER DETECTE DANS UN ELEVAGE DE VOLAILLES DU GERS

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais qui n’est pas transmissible à l’Homme. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque.

Un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de type H5N1, a été confirmé le 16 décembre dans un élevage de canards prêts à gaver situé sur la commune de Manciet. Il s’agit du premier foyer avicole mis en évidence dans le Sud-Ouest depuis l’épizootie de l’hiver dernier qui avait fortement touché cette région.

Conformément aux règles de gestion sanitaire, le foyer du Gers a été dépeuplé et désinfecté. Une zone de protection (3 km) et une zone de surveillance (10 km) autour du foyer ont été instaurées par le Préfet. Afin de maîtriser le risque de diffusion du virus, les mouvements de volailles sont interdits dans ces zones où des mesures sanitaires strictes doivent être observées.

Un dépeuplement préventif des élevages en lien épidémiologique avec l’élevage contaminé est mis en place : il concerne deux élevages du Gers. Un dépeuplement préventif des cinq élevages de palmipèdes situés dans les 3kms autour de ce foyer va également être effectué. L’objectif est de limiter la diffusion du virus.

C’est le 8ème foyer en élevage que la France comptabilise sur son territoire, dont 7 foyers dans le département du Nord (H5N1), auxquels s’ajoutent 11 cas en faune sauvage (H5N1) et trois cas en basse-cours (H5N8) sur le territoire métropolitain.

Les virus de l’influenza aviaire continuent de circuler activement en Europe par l’intermédiaire des oiseaux migrateurs. Vingt-neuf pays sont aujourd’hui touchés sur l’ensemble du continent européen qui recense près de 400 foyers en élevage et 700 cas dans la faune sauvage.

Monsieur le préfet appelle l’ensemble des filières professionnelles, les chasseurs et les particuliers détenteurs d’oiseaux à maintenir une extrême vigilance, à respecter strictement les mesures de protection contre l’influenza aviaire et à déclarer sans délai toute suspicion aux autorités sanitaires en département. Il recommande notamment de réduire au maximum les déplacements dans les exploitations.

Pour rappel, la consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volailles – ne présente aucun risque pour l’Homme

 

.

 

La commission des affaires économiques soutient la filière foie gras

Créé par le 22 déc 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes, Lot et Garonne, politique

GERS-LANDES

Communiqué du Sénat

 À la veille des fêtes de fin d’année, période où les Français consomment traditionnellement du foie gras, à l’heure où certaines municipalités ont décidé de ne plus servir de foie gras lors des réceptions officielles, la commission des affaires économiques du Sénat souhaite réaffirmer son plein soutien à la filière et à tous les producteurs d’une spécialité reconnue patrimoine culturel et gastronomique protégé depuis 2006.

 La commission des affaires économiques, qui avait déjà manifesté son soutien à la filière lors de l’examen parlementaire et du suivi de la mise en application de la loi Egalim, en pointant les difficultés engendrées par l’encadrement des promotions du foie gras, dont la vente est marquée par une forte saisonnalité, rappelle que derrière ce mets représentatif de la gastronomie française, ce sont aussi des emplois et des entreprises qui sont en jeu.

 C’est pourquoi, la commission des affaires économiques organisera le jeudi 6 janvier 2022 un déplacement présidé par Sophie Primas (Les Républicains – Yvelines), présidente de la commission, et Franck Montaugé, (Socialiste, Écologiste et Républicain – Gers) avec des sénateurs des différents groupes politiques dans le Gers, premier département producteur de foie gras traditionnel, pour rencontrer les acteurs de la filière et constater la qualité des modes de production du foie gras dans notre pays. La délégation portera également une attention particulière à la situation des élevages dans un contexte de circulation du virus de la grippe aviaire, avec des animaux reconfinés dans l’ensemble du pays.

Pour Sophie Primas : « les éleveurs doivent affronter une succession de crises sanitaires sans précédent avec le retour de l’influenza, ce qui compromet leur pérennité. Ils méritent notre soutien car tous les jours ils s’engagent pour la protection et le bien‑être de leurs animaux. Les initiatives politiques partisanes et idéologiques profitant de cet état de fragilité pour accroître encore leurs difficultés afin, in fine, de les faire disparaître, sont irresponsables et mettent en péril un fleuron de notre gastronomie. Elles ne peuvent être les seules à s’emparer du sujet. Ce déplacement sur le terrain de sénateurs issus de différents groupes politiques du Sénat permettra de rencontrer des acteurs engagés tous les jours pour le bien‑être de leurs élevages, pour la vie de tout un écosystème rural et pour la préservation de notre patrimoine immatériel. »

La Croix Rouge visite les aînés

Créé par le 14 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, fête, gers, infos, landes, service social, solidarité

GABARRET

DSC_0053

Lundi  après-midi, quatre membres de l’Unité de la Croix Rouge de Cazaubon se sont rendus à l’Ehpad  « Les Ajoncs » pour offrir un moment festif aux résidents.  Les résidents ont savouré des chocolats, des papillotes, et  des chouquettes, sans oublier une diversité de boissons.  Régine et Sylvain avec leur répertoire de chansons françaises et de bal musette ont animé ce moment festif.

En cette période de décembre, à l’occasion des fêtes de fin d’année qui approchent, les bénévoles de la Croix Rouge de Cazaubon, apportent le goûter et un moment musical aux résidents des  Ehpad de leur secteur d’intervention. Ils se sont tout d’abord rendus à l’Ehpad de Cazaubon, puis le 6 décembre ils étaient à celui de Nogaro, le 7 décembre à celui de Labastide d’Armagnac  et enfin le 13 décembre c’était le tour de celui de Gabarret. 

Concours de gâteaux à Lias

Créé par le 13 déc 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, fête, gastronomie, gers

LIAS D’ARMAGNAC

IMG_4611

Photos: Karine André de Lias d’Armagnac

À l’occasion du Marché de Noël, les organisateurs, ont proposé, dimanche après-midi, un concours de gâteaux qui s’est prolongé par la remise des prix.

La première catégorie était réservée aux biscuits de Noël, et la deuxième aux gâteaux de Noël.

Pour cette première, il y a eu 9 participants et tous sont repartis avec un lot.

En fin  d’après-midi, les organisateurs étaient satisfaits de cette journée festive. Bernard Pandelé, maire de la commune avait exprimé le matin que c’était une très bonne initiative,

L’ensemble des exposants estimait avoir tout de même bien travaillé. En un mot, tout le monde était ravi, et ce sont plus de 200 personnes qui sont venues à cette édition du Marché de Noël.

IMG_4610 IMG_4613 IMG_4615 IMG_4616 IMG_4620 IMG_4622 IMG_4630 IMG_4631 IMG_4635

 

12345

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...