sport

Articles archivés

Didier Goeytes fait découvrir la course landaise

Créé par le 23 mar 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, landes, sport, tradition

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5363

Mardi matin, grâce à l’écarteur landais, triple champion de France, Didier Goeytes, les élèves du CM1-CM2 ont découvert en détail la course landaise. C’est grâce  au Comité Armagnac avec son projet gascon, en partenariat avec la Fédération française  de la course landaise et la professeure des écoles Anne Sophie Gény, que cette matinée d’initiation a eu lieu.

Bernard Pandelé, debisayre,  représentant le club taurin Darrigada et amis de la course landaise de Cazaubon secondait Didier Goeytes, notamment durant les exercices pratiques d’initiation aux écarts et aux sauts.

En classe pour la première partie de la découverte de la course landaise, Didier Goeytes s’est présenté et, avec beaucoup de pédagogie il a progressivement par questionnement,  clarifié et complété les connaissances que les enfants avaient. Tout d’abord,  la différence entre la course landaise et la corrida a été abordée, puis l’intervenant a présenté les écarteurs et sauteurs, leurs tenues, les protections et accessoires et la reine des arènes, la coursière, les mots clés des arènes, le tout illustré par du matériel et des photos.

Grâce à son vécu de 30 ans, Didier Goeytes, a communiqué son enthousiasme et sa passion d’écarteur et de coursayre.  Les enfants très attentifs ont  vécu ce moment dans une ambiance instructive et très joyeuse.   

Tous les élèves ont participé aux  travaux pratiques qui  se sont déroulés dans la cour de l’école. Tout d’abord l’initiation aux écarts avec une chambre à air,  et la pratique des trois mouvements, puis le saut avec des ballons de plus en plus gros, le travail du cordier avec une corde et des cornes de vaches, puis la tête de vache sur roue, poussée par Didier Goeytes.

Cette matinée aura évidemment par la suite un prolongement d’activités  en classe.

L’après-midi, Didier Goeytes se rendait à l’école primaire d’Estang. Depuis le début du mois de mars, Didier est intervenu dans 21 classes.   

Ils se mobilisent pour remettre en état l’hippodrome

Créé par le 20 mar 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, sport, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5341

Après les inondations de ce début d’année, qui évidemment ont occasionné des dégâts à l’hippodrome  de la Douze, une trentaine de membres de la Société hippique de Cazaubon, s’est retrouvée vendredi 19 mars, pour  remettre en état les pistes et les locaux.

Tous les ans, dès le printemps, les bénévoles se mobilisent pour améliorer le site,  et l’embellir avec des fleurs, peintures, tonte de pelouses… Mais cette année, quand les eaux se sont retirées, elles ont laissé beaucoup des branches mortes et autres déchets sur les pistes, pelouses et environs des locaux.

Pour les locaux, l’humidité était tellement importante que certains cartons contenant des objets étaient abimés et que la moisissure couvrait les murs intérieurs.

Durant la matinée, les dames de la société hippique, avec beaucoup d’entrain, ont  tout d’abord nettoyé les murs, et effectué  tout le rangement nécessaire.  Déjà, à midi, ces dames avaient  bien remis en état les locaux.

Les hommes se sont investis à ramasser toutes les branches et bouts d’arbres  apportés par les eaux. Certains installaient de nouveaux piquets de clôture et remettaient de l’ordre sur le terrain, notamment refaisaient les barrières…

Pierre Sauvage, président de la Société hippique cazaubonnaise a profité de l’occasion pour rappeler que la Société hippique se porte bien avec une soixantaine de membres :

« L’année 2020 a été spéciale, nous avons tout de même organisé trois réunions, deux à Cazaubon, évidemment sans le public, et la troisième à l’hippodrome de Castera-Verduzan, le nôtre étant inondé. Nous espérons que l’année 2021 sera différente, mais pour le moment ça n’en prend pas le chemin. Pour le moment, nous avons sorti l’arrosage et nous allons innover en l’installant  en souterrain. »

Les membres de la Société hippique ont vivement félicité Richard  Westerink , qui est vice-président de la Société hippique, pour la victoire  d’Étonnant  au prix de Paris. Ce moment a donné une petite touche festive à cette journée de travail.     

L’école de tennis se porte très bien

Créé par le 17 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, infos, les sorties, loisirs, sport

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5265

Avec un très fort effectif de licenciés enfants et adolescents, plus d’une cinquantaine, l’école du Tennis club Cazaubon Barbotan (TCCB) se porte très bien. Les jeunes licenciés sont répartis en huit  groupes distincts. Certains se retrouvent le mercredi matin, d’autres le mercredi après-midi et les autres le samedi matin.

Pour tous ces jeunes, le retour du beau temps leur permet de profiter de leur sport favori sur les cours de tennis situés au bord du lac de l’Uby.   

Un bureau provisoire au club taurin

Créé par le 16 mar 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, sport

ESTANG

IMG_5246

Dimanche matin, à la salle des fêtes, en présence du maire Christophe Randé, a eu lieu l’assemblée générale du club taurin estangois.

Michel Despeaux, coprésident,  au nom des membres du bureau, a rendu un émouvant hommage au président Philippe Thore décédé au début du mois de septembre 2020, à l’âge de 60 ans. Sous sa présidence, Philippe Thore s’est fortement impliqué à amplifier le dynamisme du club taurin estangois avec trois courses landaises par an, des concours de belote très appréciés par les joueurs gersois et landais, le moment festif  dans les arènes. En 2018, avec les membres du club,  Philippe Thore a eu le grand honneur d’accueillir le championnat des jeunes écarteurs et sauteurs, organisé par la Fédération française de la course landaise :

« Notre président nous manque et nous allons faire de notre mieux pour continuer son œuvre… »

Évidemment, avec le Covid,  l’élan du club a été stoppé  en 2020, et son  bilan financier est négatif puisqu’il n’y a pas eu les courses landaises prévues et seulement quatre concours de belote ont eu lieu avant le confinement.

Christophe Randé  a vivement félicité  les membres du bureau  pour leur désir de continuité dans le sillage de Philippe Thore. À son tour, il a rendu hommage à Philippe   pour l’excellent travail accompli durant ses nombreuses années de présidence.

Le coprésident Pierre Nicou, très ému, a lui aussi rendu hommage à son ami Philippe Thore.

Pour l’année 2021, les souhaits des membres du bureau provisoire, sont évidemment de pouvoir reprendre les concours de belote et de réaliser au moins deux courses landaises :

« Nous pensons aussi à la survie des ganadères. S’il n’y a pas de courses landaises en 2021, beaucoup d’entre eux   connaîtront de grosses difficultés, et en  2022 certains pourraient mettre la clé sous la porte. La course landaise est à un tournant très difficile d’autant plus qu’il y a aussi le dossier de l’Urssaf. »

Pierre Nicou a conclu en remerciant la nouvelle municipalité pour l’installation du club dans les anciens locaux de la mairie.

La trésorière Brigitte Despeaux,  au nom de tous, a formulé une pensée forte pour Nadine, l’épouse de Philippe Thore et pour sa fille Sabrina.

Le bureau provisoire est constitué  des coprésidents Michel Despeaux et Pierre Nicou, de la trésorière  Brigitte Despeaux et de son adjointe Marie-Thérèse Brettes et de la secrétaire Béatrice  Remont.   

Des chevaux qui font parler d’eux

Créé par le 07 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, loisirs, sport

ESCALANS

Richard Westerink et Fisbee d’Am

Richard Westerink et Fisbee d’Am

Après la victoire au prix de Paris-Marathon Race 2021, du cheval Étonnant,  fils de Timoko et de Migraine, Jean Barrère, maire d’Escalans s’est rendu chez  Richard Westerink, entraineur et propriétaire du cheval, pour le féliciter.

Ce fut l’occasion de revoir sur grand écran cette course exceptionnelle durant laquelle Étonnant, drivé à la perfection par Antony Barrier a surpris vraiment  tout le monde.

À l’issue de la projection, Richard Westerink a précisé :

«  Avec une cote à 60/1, Étonnant  a mené de bout en bout cette épreuve de 4150 mètres, troisième et dernière étape des Ultimate Finals. Il a été époustouflant en battant de manière impressionnante tous les favoris présents ce jour-là. Depuis longtemps, je sais que c’est un bon cheval de longue distance et j’avais l’espoir qu’il arrive  parmi les trois premiers.   À l’entraînement, il n’est jamais fatigué, c’est un  cheval très volontaire… »

Richard Westerink a profité de l’occasion, avant son départ pour Paris,  pour présenter Frisbee d’Am,  un trotteur qui a participé à 58 courses, remporté huit belles victoires   et qui a des qualités de futur champion.

Samedi 6 mars, à Vincennes,  Fisbee d’Am, drivé par Alexandre Abrivard, participait au prix de Sélection. Fisbee d’Am, dès le départ, a pris la tête puis par la suite a été  dépassé par le champion Face Time Bourbon.  Fisbee d’Am, durant toute la course,  très à l’aise  a pris  la seconde position dans le sillage  de Face Time Bourbon, mais malheureusement à 500 mètres de l’arrivée Fisbee d’Am a fauté. Il a tout de même réussi  a démontré qu’il avait lui aussi des possibilités  de devenir un champion.

Jeudi après-midi, Richard Westerink très confiant dans ces deux chevaux prometteurs, envisageait de les inscrire pour le weekend prochain à la course qui aura lieu à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer.  

Le TCCB s’adapte face au Covid

Créé par le 04 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4812

En ces temps de Covid, le Tennis Club Cazaubon Barbotan (TCCB) met tout en œuvre afin de fonctionner le plus normalement possible et  de contenter au mieux ses adhérents.

Éric Paillassou, président du TCCB, précise :

« Une salle fermée depuis longtemps  à la pratique du tennis, un couvre-feu à 18 heures ne facilitent pas le bon déroulement de notre école de tennis. C’est pourquoi le bureau   du TCCB a proposé des stages multisports, des week-ends tennis, des cours durant les vacances scolaires pour les jeunes afin de rattraper autant que possible toutes  les heures perdues. Les adultes profitent également de la grande disponibilité des éducateurs pour jouer un peu. Malheureusement le couvre-feu à 18 heures a eu un gros impact sur cette catégorie de licenciés adultes. Cependant nous sommes  satisfaits  de la fidélité des licenciés ainsi que de leur compréhension. »

Saint-Jean Bosco labellisé « Génération 2024″ en vue des Jeux Olympiques

Créé par le 11 jan 2021 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, sport

GABARRET

LABEL 2024 profs EPS

Le Collège Saint-Jean Bosco labellisé « Génération 2024″ en vue des Jeux Olympiques

C’est avec beaucoup de joie que madame  Raquel Valmana et monsieur  Grégory Truchot, les deux professeurs d’éducation physique et sportive de Saint-Jean Bosco, ont appris que leur collège venait d’obtenir la labellisation « Génération 2024 » délivrée par monsieur  Bruno Brevet, Directeur académique des services de l’Education nationale des Landes (DASEN) à l’issue du comité de pilotage académique.

Ce label vise à développer des passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif, pour encourager la pratique physique et sportive des jeunes.

À Saint-Jean Bosco, les collégiens font du sport toute la journée vu qu’à chaque récréation, toutes les installations sportives de l’établissement sont directement accessibles aux collégiens, mais ce sont avant tout les sections sportives scolaires (SSS) qui sont le dispositif « Clé » de ces passerelles, car elles s’appuient sur un partenariat établissement-club. Une Section Sportive Rugby dynamique qui depuis 15 ans, a vu ses effectifs croître : sur 200 élèves au collège, 80 sont inscrits à cette section cette année dont 1/3 de filles.

Le 20 mai 2019 la Section renouvelait la signature de la convention de partenariat avec le club de Rugby de Gabarret  (GAS), avec la mairie et avec le comité départemental de Rugby. Tous ces partenaires se sont engagés à faciliter le dispositif.

L’accueil des sportifs de haut niveau dans l’établissement est un autre critère important du label, vecteur d’échanges entre tous les élèves sur les valeurs du sport en général, de l’Olympisme et du Paralympisme.

Cet axe est aussi ancré dans la culture sportive de Saint-Jean Bosco. En effet, depuis 15 ans Patrice Lagisquet, l’ancien ailier de l’équipe de France de Rugby, entraîneur du Biarritz Olympique (1997–2008), des bleus et actuellement de l’équipe de Rugby du Portugal, vient diriger chaque année un entraînement de la section rugby du collège, prodiguer ses précieux conseils et sensibiliser les élèves sur son association.

Cette association  Chrysalide  se bat inlassablement pour que les enfants en situation de handicap soient considérés comme des personnes à part entière.

Pour le collège l’objectif 2024 est évidemment  toujours plus de sport, même si face à la Covid-19 les deux professeurs d’EPS ont dû adapter les pratiques sportives aux gestes barrières, le virus n’a pas réussi à entamer la détermination du duo, qui avec ce nouveau label est en train de mettre en place un projet pédagogique sur les Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

L’ensemble des disciplines est concerné et va construire des séquences pédagogiques dans le cadre des programmes du collège. Selon les niveaux et les programmes, de manière transversale, les professeurs de Français, Histoire-Géographie, Mathématiques, SVT de Saint-Jean Bosco vont intégrer cette notion d’olympisme dans leur cours, notamment un travail sur le vocabulaire sportif, l’héritage de l’Antiquité, les jeux olympiques à Berlin de 1936, la santé et la pratique physique, les statistiques et probabilités…Des interventions avec des intervenants issus du milieu sportif : journaliste, préparateur physique, kinésithérapeute, une initiation aux sports paralympiques, sont prévus, le label facilite les initiatives de ce genre. Un temps fort lors de la journée olympique du mercredi 23 juin contribuera à l’objectif de Paris 2024 : mettre toujours plus de sport dans notre quotidien, même avec la Covid-19.

Le nouveau bureau de la Joyeuse Boule betbezoise

Créé par le 22 déc 2020 | Dans : actualité, com com landes armagnac, élection, infos, landes, loisirs, sport

BETBEZER D’ARMAGNAC

91096417981075866

Pour la saison 2021, la  Joyeuse Boule betbezoise (JBB) vient de renouveler son bureau. Évidemment, le président Jean-Bernard Blanchard et les licenciés espèrent que cette nouvelle saison soit plus riche en événements sportifs que la précédente.

La composition du nouveau bureau est la suivante : Jean-Bernard Blanchard a été reconduit dans sa fonction de président du club. Le vice-président est Roland Céréa. Edwige Liandry a été élue secrétaire et elle a pour adjointe Line Billotte.  Pierre-André Fouchet est élu trésorier.

Les responsables seniors sont Christophe Labarchéde  et Marc Brisbarre, les responsables féminines sont Lisiane Billotte et Rose Lamartine.  Roland Céréa et Jean-Bernard Blanchard sont responsables des vétérans. Nicolas Céréa et Pierre Bazoin sont responsables des jeunes.

Les autres membres sont : Sébastien Blanchard, Pierre Talles, Jérôme Marostica, José Lopez, Jean-Louis Marchandise. 

Covid19 : régulation de la faune sauvage

Créé par le 10 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs, politique, sport

GERS

Communiqué de la Préfecture

Durant la période du confinement, la chasse, comme toutes activités de loisirs, est interdite.

En cette période de l’année, correspondant habituellement à l’exercice de la chasse et à la réalisation d’une part très importante des prélèvements et à des semis sur un tiers de la surface agricole du département, la régulation des espèces de faune sauvage responsables des dégâts agricoles et sylvicoles est nécessaire.

Les modalités d’actions de régulation de la faune sauvage et de destruction des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts durant la période de confinement sont définies dans chaque département.

Dans ce cadre, Xavier Brunetière, préfet du Gers, a consulté les membres de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage.

À la suite de cette consultation et au regard de l’importance de préserver cet équilibre agro-sylvo-cynégétique dans le département, le préfet a décidé de réglementer ces actions de régulation par voie d’arrêté préfectoral pour la période du 11 novembre au 1er décembre.

Les actions de régulation concernent les seules espèces suivantes :

- le grand gibier : sangliers, cerfs, chevreuils (chasse en battue uniquement) ;

- d’autres espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts aux activités agricoles et forestières : renard, corneille noire, pie bavarde, ragondin (tir ou piégeage) et-pigeon ramier, en cours de classement (action de régulation en poste fixe et qui ne peut compter plus de 3 personnes) ;

- les cormorans (chasse par les seuls tireurs habilités).

Ces actions de régulation seront mises en œuvre dans le strict respect des gestes barrières (limitation du nombre de participants aux actions de régulation, interdiction de collation ou de repas collectifs, distanciation de 2 mètres, gel hydroalcoolique, port du masque).

Par ailleurs, un registre d’enregistrement des participants (nom, téléphone) permettant d’identifier éventuellement des cas contact, est mis en oeuvre par les responsables de battue ou d’autres actions collectives de régulation.

Les participants devront également être munis d’une attestation dérogatoire de déplacement (case : Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative), complétée par tout justificatif. Un seul déplacement quotidien est autorisé.

Les prélèvements effectués dans le cadre des actions de régulation feront l’objet d’un relevé hebdomadaire. Sur cette base, les actions de régulation seront réévaluées chaque semaine.

L’objectif de ce dispositif est de garantir la pérennité des activités agricoles, d’éviter des dégâts causés aux cultures par ces espèces et de garantir la continuité des actions de préservation des peuplements forestiers.

Fédération départementale des chasseurs des Landes

Créé par le 08 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, les sorties, loisirs, sport, tradition

LANDES

Fédération départementale  des chasseurs  des Landes

  Dernière minute – Clarification

Chasseurs !

Cela fait huit jours que votre Fédération signale l’incohérence des instructions ministérielles et les mesures COVID-CHASSE qui en résultent pour que TOUS puissiez chasser tout en respectant les obligations du confinement.

L’État par un communiqué de la Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité a favorisé une cacophonie généralisée, provoqué la confusion et la division dans nos rangs et entraîné beaucoup de désillusions et une grande déception.

Le Vendredi 6 Novembre, un Arrêté Préfectoral, ambiguë, injuste et dont on peut s’interroger sur la légalité, a été publié pour notre département.

Afin de stopper tout doute et interprétation et ne pouvant garantir la sécurité réglementaire des chasseurs landais, la FDC40 appelle désormais l’ensemble des chasseurs à ne plus chasser dès aujourd’hui Dimanche 8 Novembre au soir.

L’Arrêté du 6 Novembre s’applique donc.

Demain lundi nous sommes reçus par Madame la Préfète.

Fort et fidèle à votre souhait “TOUS OU RIEN “ exprimé à 80%, nous ne nous avouons pas vaincus.

Nous vous faisons la promesse de TOUT TENTER pour que TOUS les Chasseurs Landais puissent pratiquer TOUTES les chasses, et ne pas être considérés exclusivement comme régulateurs et exécuteurs de mission d’intérêt général.

Nous savons que vous y êtes prêts mais nous savons aussi que vous êtes attachés à la pratique de toutes les chasses. Par solidarité et pour l’unité de tous les chasseurs et de toutes les chasses Landaises, la FDC 40 préfère ne pas se soumettre à la seule régulation du grand gibier, d’autant que la COVID n’est pas une légende rurale, elle se répand dans nos territoires chaque jour un peu plus, nous menaçant dangereusement ainsi que nos proches.

C’est le message que nous entendons renouveler à Madame la Préfète.

Nous en appelons à l’union de tous les chasseurs Landais devant l’adversité de cette crise, nous en appelons aussi à la solidarité cynégétique qui doit nous animer.

Aditshatz et à bientôt.

12345...20

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...