cinéma

Articles archivés

Cinéma : Histoire de la Plaine

Créé par le 27 nov 2017 | Dans : actualité, agenda, cinéma, com com armagnac, gers, infos, les sorties

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

320x240_hisrtoires-plaine-2461039

Mardi 28 novembre à 18 heures, au cinéma de Barbotan, en présence de la réalisatrice  Christine Seghezzi, aura lieu la projection du film   »Histoires de la plaine ». À l’issue du film, le public est convié à un débat avec la réalisatrice. Ce moment sera suivi d’un apéritif gratuit.  La séance est à tarif réduit (4.20 euros).

Résumé du film « Histoire de la plaine » :  Dans la pampa argentine, les terres autour de Colonia Hansen sont parmi les plus fertiles au monde. Pendant longtemps, des millions de vaches y vivaient en plein air. On disait que la meilleure viande de bœuf était argentine. Aujourd’hui d’immenses champs de soja transgénique ont pris la place des cheptels et couvrent la plaine jusqu’à l’horizon…

La réalisatrice  Christine Seghezzi est née au Liechtenstein. Après des études de théâtre et de littérature à l’Université de Vienne et à la Sorbonne-Nouvelle (Paris), elle travaille comme collaboratrice à la mise en scène au théâtre et à l’Opéra à Paris.

En 2004, elle a suivi  une formation à la réalisation documentaire aux Ateliers Varan à Paris et réalise son premier court-métrage, « Chair de ta chair ». Suivent les documentaires   »minimal land » (2007, 52 min.) « Stéphane Hessel, une histoire d’engagement » (2008, 52 min.), « Avenue Rivadavia » (2012, 67 min.) et « Insomnies » (2015, 22 min.), « Histoires de la plaine » (2016, 71 min., www.histoiresdelaplaine), sortie en salle le 30 août 2017. Ses films ont été sélectionnés dans des festivals en France et à l’étranger (Cinéma du Réel, Festival international des Droits de l’homme, Filmer à tout prix, FICA Brésil…). Parallèlement à son travail de cinéaste, Christine Seghezzi travaille comme photographe.

Le film « Soleil battant » lancé en avant-première

Créé par le 08 oct 2017 | Dans : actualité, agenda, cinéma, com com armagnac, gers, infos

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2386

Vendredi soir, à la salle de cinéma de Barbotan-les-Thermes, dans le cadre du festival Indépendance et Création, et après avoir été présenté dans l’après-midi au public Auscitain, le film « Soleil Battant » a été dévoilé au public Cazaubonnais.

 Pour cette avant-première à laquelle participaient les réalisatrices Clara et Laura Laperrousaz et Léa Bouquet de Ciné 32, la salle du cinéma était comble.  Durant 1 h 35, les spectateurs ont assisté,  de l’avis de tous à un très beau film avec de très  beaux paysages et prises de vues. 

Ce premier long métrage de Clara et Laura Laperrousaz, a été tourné à Serpa, au Portugal avec comme artistes, notamment  Ana Girardot, Clément Roussier, Margaux Le Caoussin…

Ce  film  chargé de moments d’intenses émotions et  de multiples sentiments ,  entraîne le public  dans  les vacances de Gabriel et Iris qui retournent dans une maison de famille au Portugal avec leurs filles Emma et Zoé, d’irrésistibles jumelles de 6 ans. Au cœur d’un splendide paysage solaire, des baignades et des rires des petites, le passé du couple se réveille. Emma est dépassée par un secret trop grand pour elle, qu’elle n’a pas le droit de partager avec sa sœur jumelle.

Laura et Clara posent et révèlent leurs regards artistiques, philosophiques, poétiques et humains sur la vie des êtres humains, leurs joies, leurs incompréhensions, leurs blessures, les heures de déchirures et de réconciliations.

 À l’issue de la projection les deux réalisatrices ont échangé avec le public qui évidemment les pressait de questions. Les deux sœurs  Laperrousaz, ont précisé qu’une avait suivi des études en art plastique et l’autre en philosophie. Pour leur premier long métrage, qu’elles ont écrit ensemble, elles y ont mis beaucoup d’amour,  avec une base réaliste complétée de fiction.

Ce film avec son histoire, ses dialogues et silences, sa musique judicieusement choisie  interpelle les spectateurs et les plonge dans un univers d’émotions fortes. Le public a bien apprécié les  deux petites jumelles,  qui dans leur rôle,  apportent une fraîcheur enfantine très naturelle.

Les deux réalisatrices ont confié au public, qu’elles écrivaient un nouveau scénario,   où cette fois-ci, les liens humains se dérouleront entre   deux sœurs plus âgées : «  Le prochain film sera très marqué par la nature. »

À l’issue du débat, Marie-Christine Beaumont, deuxième adjointe a confié : «  C’est un très beau film coloré, avec une musique qui remplace ce que l’on ne nous dit pas ouvertement. Un film fort et magnifique. »

Au nom de la municipalité, Marie-Christine Beaumont et Béatrice Gangi ont offert deux bouquets de fleurs à Laura et Clara pour les  remercier de l’excellent moment passé avec elles et « Soleil Battant ». Puis elles ont invité l’assistance a partagé l’apéritif offert par la municipalité. 

« Soleil Battant » sortira dans les salles de cinéma mercredi  13 décembre. Un rendez-vous cinématographique à ne pas manquer.  

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE