tradition

Articles archivés

Le marché du mercredi a repris

Créé par le 07 avr 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, fête, gers, infos, les sorties, mairie, tradition

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5559

Mercredi 7 avril, le marché de Barbotan les Thermes a vécu sa  réouverture.

La clientèle des villages voisins de Cazaubon, notamment du Gers et des Landes, fidèle à ce traditionnel marché, est venue à ce premier rendez-vous de l’année, qui inaugure le retour de la belle saison.

Pour cette première matinée 20 commerçants avec leur étal d’alimentation avant tout, étaient présents.

Les personnes ont évidemment pris plaisir à se retrouver, à échanger les nouvelles. Elles ont apprécié de retrouver ces étals avec leurs commerçants familiers,  et tout en discutant avec eux, en ont profité pour faire leurs commissions.

Tous espèrent que la saison thermale reprendra prochainement.

Didier Goeytes fait découvrir la course landaise

Créé par le 23 mar 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, landes, sport, tradition

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5363

Mardi matin, grâce à l’écarteur landais, triple champion de France, Didier Goeytes, les élèves du CM1-CM2 ont découvert en détail la course landaise. C’est grâce  au Comité Armagnac avec son projet gascon, en partenariat avec la Fédération française  de la course landaise et la professeure des écoles Anne Sophie Gény, que cette matinée d’initiation a eu lieu.

Bernard Pandelé, debisayre,  représentant le club taurin Darrigada et amis de la course landaise de Cazaubon secondait Didier Goeytes, notamment durant les exercices pratiques d’initiation aux écarts et aux sauts.

En classe pour la première partie de la découverte de la course landaise, Didier Goeytes s’est présenté et, avec beaucoup de pédagogie il a progressivement par questionnement,  clarifié et complété les connaissances que les enfants avaient. Tout d’abord,  la différence entre la course landaise et la corrida a été abordée, puis l’intervenant a présenté les écarteurs et sauteurs, leurs tenues, les protections et accessoires et la reine des arènes, la coursière, les mots clés des arènes, le tout illustré par du matériel et des photos.

Grâce à son vécu de 30 ans, Didier Goeytes, a communiqué son enthousiasme et sa passion d’écarteur et de coursayre.  Les enfants très attentifs ont  vécu ce moment dans une ambiance instructive et très joyeuse.   

Tous les élèves ont participé aux  travaux pratiques qui  se sont déroulés dans la cour de l’école. Tout d’abord l’initiation aux écarts avec une chambre à air,  et la pratique des trois mouvements, puis le saut avec des ballons de plus en plus gros, le travail du cordier avec une corde et des cornes de vaches, puis la tête de vache sur roue, poussée par Didier Goeytes.

Cette matinée aura évidemment par la suite un prolongement d’activités  en classe.

L’après-midi, Didier Goeytes se rendait à l’école primaire d’Estang. Depuis le début du mois de mars, Didier est intervenu dans 21 classes.   

Assemblée générale du club taurin

Créé par le 11 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, tradition

ESTANG

Dimanche 14 mars à partir de 10 heures, à la salle des fêtes, aura lieu l’assemblée générale du club taurin estangois. L’ordre du jour est le suivant : Bilan moral, compte rendu financier, questions diverses.  

Les lycéens ont fêté le Père-cent

Créé par le 09 mar 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, tradition

GABARRET

PERE CENT 3

Dans cent jours les Terminales S.N du lycée Saint-Joseph de Gabarret vont passer leurs épreuves du BAC, l’occasion pour eux de fêter le « Père-cent », nom de la fête lycéenne qui marque ce moment. « C’est en respectant les contraintes sanitaires que les terminales ont organisées ce moment festif qui marque symboliquement une étape importante de leur vie, la fin de l’enfance, des études secondaires et l’entrée dans le supérieur » précise leur professeur principal Éric Rigal.

Dès le matin les terminales déguisées en tortues ninjas, lions, pandas, crocodile, banane ou dragons ont fait sensation dans tout l’établissement déclenchant beaucoup de bonne humeur sur leur passage.

Rencontre avec les primaires    

                                                                                                                                                                                                                                                                                        C’est avant la récréation du matin que les lycéens ont traversé l’ensemble scolaire privé pour rejoindre l’école Sainte-Jeanne d’Arc afin d’échanger avec les primaires. Accueillis par les maîtresses, c’est sous les regards ébahis des enfants qu’ils sont apparus costumés dans chaque classe afin d’expliquer aux plus jeunes en quoi cette journée était si spéciale pour eux.

Un des leurs, Théo Mounié a pris la parole : « On va vous expliquer pourquoi nous sommes déguisés, on est les terminales du lycée, vu que dans 100 jours on passe notre diplôme le BAC, nous fêtons aujourd’hui le Père-cent et on voulait le fêter avec vous, mais au fait : est-ce que vous aimez les bonbons ?»

La réponse des enfants ne surprit pas du tout les lycéens et de la maternelle au CM2 chaque enfant reçut de la part « des grands » un sachet de bonbons.  

  « Si cette célébration lycéenne est un incontournable de la culture en Nouvelle Aquitaine, il n’aurait pas été cohérent de laisser, comme on le voit parfois, des jeunes se lancer des œufs et de la farine alors que toute l’année nous essayons de les sensibiliser sur le gaspillage des ressources et sur le respect des autres et de l’environnement. Les Terminales ont bien compris le message et l’ont magnifiquement transmis aux plus jeunes, nous leur souhaitons le meilleur pour leurs examens » conclut Aubert Cruchon.

C’était carnaval à l’école la Gabardanne

Créé par le 07 mar 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, fête, landes, tradition

 GABARRET

DSC_0061

 Jeudi 5 mars, le traditionnel carnaval s’est déroulé à l’école primaire la Gabardanne. Pour ce moment festif, joyeux et très coloré, tous les enfants ainsi que les adultes de l’école sont arrivés déguisés.

 Le matin, les apprentissages se sont déroulés normalement, et  l’après-midi, exceptionnellement, les enfants et adultes n’ont pas défilé dans les rues de Gabarret,  suite à de nombreuses contraintes.

Dans la cour de l’école, a eu lieu tout de même le procès de monsieur Carnaval, tout en  respectant bien entendu les mesures barrière.

Ce pauvre bonhomme a été accusé d’être à l’origine de tous les maux de la Terre: la guerre, les maladies, l’injustice… et même les épinards! Les nombreux jurés se sont quand même montrés cléments et ont décidé de ne pas le brûler, en espérant qu’il répare toutes ses erreurs et qu’il débarrasse rapidement la population  du coronavirus.

Le jugement terminé, petits et grands ont partagé un petit goûter, qui évidemment fut  très apprécié par les enfants qui garderont un bon souvenir de cette journée  agréable .

Le Comité des fêtes passe le relais

Créé par le 23 fév 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, fête, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, spectacle, tradition

ESTANG

IMG_9914

Le 14 février 2021, à 10 heures, les membres de l’association Comité des fêtes d’Estang  se sont réunis en assemblée générale extraordinaire avec à l’ordre du jour, le renouvellement de onze membres du bureau suite aux démissions présentées lors de l’assemblée générale ordinaire.  Les questions diverses furent aussi abordées.

 Le président Daniel Ducos a tout d’abord  remercié les personnes présentes et, en préambule, a précisé que cette réunion faisait suite à l’assemblée générale du 24 Janvier 2021 au cours de laquelle il a présenté la démission de 11 membres du bureau :

« La convocation à la présente réunion extraordinaire a fait l’objet d’une large communication (mails, voie de presse et affichage dans la commune) afin de solliciter les candidatures permettant de procéder au renouvellement du bureau. » a précisé le président.

Daniel Ducos a  fait un rappel des bilans moral et financier présentés lors de l’assemblée générale du 24 Janvier 2021 et qui ont été  approuvés à l’unanimité.

Les finances

À la  fin de l’année  2020, le montant des divers comptes du Comité se soldent à 16 375,80 euros sur le compte courant,  sur le CSL à  247,95 euros, et 13 093,93 euros  sur le livret A ASS,

Daniel Ducos a aussi rappelé  que les chapiteaux obtenus dans le cadre du budget participatif sont mis à disposition des associations et demande que leur prochaine utilisation fasse l’objet d’une information auprès de la préfecture du Gers qui doit venir y apposer son logo « Gers  Budget participatif ».

Le président a précisé  que d’après les statuts, le comité des Fêtes comprend douze membres élus pour un an, renouvelable au tiers chaque année. Lors de la dernière assemblée générale, les démissions de onze membres du comité des fêtes ont été présentées. Daniel Ducos a  fait part d’une certaine lassitude des membres démissionnaires et de la nécessité de procéder à la fois à un renouveau et à un rajeunissement des membres du comité. Il a donc demandé à l’assemblée si des personnes  étaient  volontaires pour faire partie d’une nouvelle équipe.

Elections

 Six personnes se sont portées  volontaires, il s’agit de  Gérard Barbe, Laurent Ayrau, Aymeric Brunet, Christian Ducos, Aurélie Castany, Sébastien Dubedat.

Le nouveau comité des fêtes comprendra donc sept membres incluant Patrick Dubos, non démissionnaire.

Aucun candidat ne se présentant aujourd’hui en qualité de président, il y aura lieu de procéder aux élections du président, du trésorier, du secrétaire et de leurs adjoints lors de la réunion d’installation du bureau.

Les nouveaux membres peuvent aussi, s’ils le souhaitent, « dépoussiérer » les statuts qui datent de la création du Comité et prévoir un nombre plus restreint de membres, sachant qu’ils pourront toujours compter sur l’appui de bénévoles et de bonnes volontés. Néanmoins, le président a signalé que les statuts prévoyant actuellement 12 membres, il serait bon de solliciter d’autres candidatures afin de pouvoir préparer sereinement les fêtes qui représentent un travail conséquent.

Daniel Ducos a apporté des informations concernant l’anticipation et l’organisation des événements relevant du comité des Fêtes. Il a insisté sur la nécessité de démarrer certaines actions dès le mois de mars pour les fêtes du mois d’aout, et ce même s’il n’y a pas de certitude concernant leur maintien en période de Covid :

 « Il faut anticiper, entre autres, vous devez apporter  la réponse aux forains qui ont déjà commencé à faire leurs demandes.  Prévoir  bien à l’avance,  la gestion des feux d’artifice,  les courses landaises,  la recherche de sponsors et toute la communication (affiches et programmes), ainsi que la négociation et la réservation des chars auprès de Villeneuve et de Mont-de-Marsan.  Vous devez aussi prévoir  la coordination des repas, conjointement avec les différentes associations (repas du vendredi et du samedi), la réservation des groupes de musique (mardi soir et samedi soir), ainsi que  le trail du dimanche matin. Un événement récent qui amène un nouveau public et qui rapporte un bénéfice de 700 euros. »

Le président a insisté  sur la nécessité de maintenir l’équilibre des comptes :

«  La soirée du samedi est la plus couteuse mais rassemble le plus de monde avec ses trois bandas, le feu d’artifice, Decabel et les chars. La buvette assurant seule les recettes. Concernant les courses landaises, il faut 800 entrées pour être bénéficiaire. À titre d’exemple, la course du dimanche après-midi, organisée par le Comité a rapporté 600 euros en 2018 et 100 euros en 2019. Lors de l’arrivée du précédent maire, la subvention communale était de 4 500 euros. Elle a été ramenée à 2 500 euros grâce à une recherche d’autonomie, des économies sur les dépenses et une gestion rigoureuse des comptes. »

Daniel Ducos a évidemment  regretté que si peu de personnes se soient senties concernées par cette réunion et le manque de candidatures. Il a remercié  les futurs membres et propose d’organiser rapidement avec eux une réunion de « transition » afin de leur communiquer les informations et les documents qui leur permettront de remplir leurs nouveaux rôles. À cette occasion, les déclarations officielles seront complétées et envoyées à la Préfecture.

Parmi les questions diverses, celles-ci ont été posées :

 Quels sont les événements organisés par le comité des fêtes qui ont généré le plus de bénéfices ?

Le président  a répondu qu’au-delà d’une gestion rigoureuse, les spectacles de Nadau ont permis de constituer une confortable trésorerie.

Quel est le rôle des autres membres du comité (qui n’ont pas une fonction d’administrateur de l’association) ?

Réponse : Ils sont sollicités pour aller chercher des sponsors et récolter les fonds qui permettent de financer les programmes et les affiches. Ils vont apposer les affiches dans les villages environnants. De nombreuses autres taches sont réparties entre tous les membres.

La course landaise du dimanche va-t-elle rester au comité des fêtes ou revenir au Club taurin ?

Daniel Ducos a répondu que traditionnellement, le comité organise la course du dimanche mais que cela peut se négocier avec le nouveau comité.

En conclusion, le président a  souhaité que les  fêtes rencontrent toujours le même succès et assure que le bureau actuel fera tout pour assurer une bonne transmission des informations. Il a remercié chaleureusement les musiciens d’Estang qui animent traditionnellement la totalité des fêtes gratuitement. La séance a été  levée à 11 heures.

Marc Lary tire sa révérence

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gastronomie, gers, infos, landes, patrimoine, tradition

GRAND ARMAGNAC

IMG_4922

Marc Lary, œnologue bien connu et professionnel réputé, a choisi cette année 2020  pour prendre sa retraite bien méritée. Dorénavant, il compte se consacrer  totalement à ses passions d’enfance qui ne l’ont jamais quittées et qui sont  la chasse, la pêche, la cueillette de champignons  et comme il  dit en amateur de corrida : «  Enfin je vais pouvoir, pendant les vendanges, assister à la feria de septembre à Nîmes! »

Son élogieux parcours professionnel a débuté en 1980 par l’obtention de son diplôme puis dès 1981 avec Michel Jorieux et Émile Labeyrie, il  travaille sur la restructuration du vignoble gersois, en identifiant sur place les parcelles et les cépages.

 En 1983, Marc Lary s’installe  avec Jean Barrère dans les anciens locaux de la coopérative viticole Gerland.

En 1986, Marc s’installe à  Cutxan, près de la distillerie Lafontan, où il bénéficie  de l’aide précieuse de Jean-Paul Lafontan. Ce dernier lui met le pied à l’étrier  en créant le  Comptoir armagnacais qui a pour but  de donner des conseils en armagnac, notamment en distillation, élevage, assemblage bouteille… :

« Jean-Paul Lafontan m’a beaucoup aidé dans ce domaine. »

En 1987, Jean Barrère reprend sa propriété et remonte l’élevage de vaches landaises, de fait le Comptoir armagnacais  absorbe la société Barrère-Lary Œnologie.

 En 1992, Marc Lary s’installe à Réans, avant de monter son laboratoire  à Eauze en 2005.

Marc Lary précise :

« En 2019,  Vivadour  et moi-même nous  rapprochons  pour envisager  la cession de mon activité qui a été actée en fin d’année.

Dès le mois de janvier 2020, et pour une année, Marc Lary  a aidé Emilie Maïmir, qui a été choisie par Oenopole, et l’accompagne  sur les armagnacs,  les vins, afin de mieux connaître la clientèle et appréhender ses besoins.

Dès 2021, Emilie Maïmir  sera installée dans un bureau situé  à côté du Pôle  d’Eauze et du Gamm vert (magasin).

À l’heure où Marc Lary tire sa révérence, il n’oublie pas évidemment  ceux qui lui ont témoigné leur confiance dès son installation et se réjouit de constater que les Côtes-de-gascogne ont un très bel avenir ainsi que l’armagnac :

«  Le floc de Gascogne me paraît ronronner sans faire de vague. C’est un produit confidentiel  pourtant excellent, il mériterait autre développement. L’Armagnac,  fleuron de notre Gascogne,  tant aimé et dégusté, m’a fait vivre et vibrer durant toute mon expérience professionnelle. C’est un produit  merveilleux, magique de par sa conception, la distillation que l’on connait à peine. L’Armagnac est étonnant par son  vieillissement  et  son élevage  qui offrent  une palette aromatique qui se développe en fonction des cépages, du chai, du type de barrique et du travail du maître  des lieux. Enfin, c’est un breuvage  délicieux si l’on sait par de subtils mélanges exacerber ses qualités parfois cachées qui se révèlent à l’assemblage. J’ai eu  la chance  de me trouver au bon endroit, au bon moment pour m’installer dans cette aventure qui m’a fait vivre de façon intense et passionnée.

J’ ai découvert  dans chaque chai  des possibilités infinies. Je me suis régalé  à chaque coupe dans tous les chais et chez tous les producteurs ; Merci à eux  pour leur patience et leur passion. Merci à vous tous  aux quatre coins de la planète  qui ont ouvert le flacon pour tenter d’en tirer le plaisir. »

Fédération départementale des chasseurs des Landes

Créé par le 08 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, les sorties, loisirs, sport, tradition

LANDES

Fédération départementale  des chasseurs  des Landes

  Dernière minute – Clarification

Chasseurs !

Cela fait huit jours que votre Fédération signale l’incohérence des instructions ministérielles et les mesures COVID-CHASSE qui en résultent pour que TOUS puissiez chasser tout en respectant les obligations du confinement.

L’État par un communiqué de la Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité a favorisé une cacophonie généralisée, provoqué la confusion et la division dans nos rangs et entraîné beaucoup de désillusions et une grande déception.

Le Vendredi 6 Novembre, un Arrêté Préfectoral, ambiguë, injuste et dont on peut s’interroger sur la légalité, a été publié pour notre département.

Afin de stopper tout doute et interprétation et ne pouvant garantir la sécurité réglementaire des chasseurs landais, la FDC40 appelle désormais l’ensemble des chasseurs à ne plus chasser dès aujourd’hui Dimanche 8 Novembre au soir.

L’Arrêté du 6 Novembre s’applique donc.

Demain lundi nous sommes reçus par Madame la Préfète.

Fort et fidèle à votre souhait “TOUS OU RIEN “ exprimé à 80%, nous ne nous avouons pas vaincus.

Nous vous faisons la promesse de TOUT TENTER pour que TOUS les Chasseurs Landais puissent pratiquer TOUTES les chasses, et ne pas être considérés exclusivement comme régulateurs et exécuteurs de mission d’intérêt général.

Nous savons que vous y êtes prêts mais nous savons aussi que vous êtes attachés à la pratique de toutes les chasses. Par solidarité et pour l’unité de tous les chasseurs et de toutes les chasses Landaises, la FDC 40 préfère ne pas se soumettre à la seule régulation du grand gibier, d’autant que la COVID n’est pas une légende rurale, elle se répand dans nos territoires chaque jour un peu plus, nous menaçant dangereusement ainsi que nos proches.

C’est le message que nous entendons renouveler à Madame la Préfète.

Nous en appelons à l’union de tous les chasseurs Landais devant l’adversité de cette crise, nous en appelons aussi à la solidarité cynégétique qui doit nous animer.

Aditshatz et à bientôt.

Fermeture temporaire de l’Abbaye de Flaran

Créé par le 05 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, exposition, fête, gers, histoire, infos, loisirs, patrimoine, tourisme, tradition

ABBAYE DE FLARAN

L’équipe de l’Abbaye de Flaran communique :

Du fait de la situation sanitaire, du confinement sur tout le territoire et de la fermeture des lieux culturels et ce, jusqu’à nouvel ordre, l’Abbaye de Flaran a été dans l’obligation de fermer ses portes.

La  Nuit des Musées, prévue le samedi 14 novembre, malheureusement, dans ce contexte actuel, le ministère de la Culture a dû annuler cette 16e  édition sur le territoire national. Le public est donc convié à une Nuit des Musées virtuelle.

Cette version numérique de la Nuit des musées vous permettra d’accéder à distance à la programmation des structures culturelles impliquées dans cette manifestation ; vous pourrez suivre tous les événements en utilisant le mot-dièse :  #NDMChezNous

Pour la Nuit des Musées de l’abbaye, en plus de #NDMChezNous, vous pourrez également nous suivre sur les réseaux sociaux et sur notre site internet :

Instagram abbayedeflaran32

Twitter @AbbayeDeFlaran

Facebook Abbaye de Flaran

Site internet : http://www.patrimoine-musees-gers.fr

Dans la mesure du possible, le programme que nous avions initialement prévu sera reporté en 2021.

Concernant les autres animations prévues en novembre, nous vous proposerons des rendez-vous virtuels ou nous les reporterons.

En attendant la réouverture, prenez soin de vous.

Solidairement avec le monde de la culture,

L’équipe de l’Abbaye de Flaran , Conservation départementale du Patrimoine et des Musées du Gers / Abbaye de Flaran 32310 Valence-sur-Baïse

www.abbayedeflaran.fr

www.gers.fr

www.musees-occitanie.fr

#ErasmusDays / le Gers récompensé

Créé par le 20 oct 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, tradition

GERS

photo: Conseil départemental

photo: Conseil départemental

Communiqué du Conseil départemental

ErasmusDays : À l’occasion des #ErasmusDays 2020 les 15, 16 et 17 octobre, le Département du Gers vient d’être récompensé par le label « Bonne pratique » de l’Agence Européenne Erasmus +

Le Gers a été récompensé du label de qualité « bonne pratique » par l’Agence européenne Eramus + pour le projet dont il était chef de file concernant la valorisation des langues régionales Occitan et Gaélique.

Ce projet appelé « Go to The Future » » (Gaelic Occitan Together For language Users Through United Roots and Experiences) a duré 3 ans et rassemblé plusieurs partenaires Irlandais, Ecossais et Gersois.

Les objectifs généraux du projet étaient  d’échanger les expériences et les bonnes pratiques entre enseignants et experts afin de :

- valoriser et développer l’enseignement d’une langue minoritaire

- réfléchir à des méthodes de sensibilisation à la langue et à la culture communes, créer des outils d’enseignement et de diffusion innovants

- faire ressortir les apports de la langue régionale dans les différents champs de la connaissance ainsi que l’importance de la culture régionale comme référence aux valeurs de la citoyenneté européenne

Le choix de comparer l’enseignement de l’Occitan avec celui du Gaélique a été fait afin de pouvoir travailler sur des pratiques totalement différentes, donc plus enrichissantes pour le projet.

Grâce à la réalisation de ces objectifs, le projet GO TO the FUTURE a permis de comparer l’approche des équipes pédagogiques des différents partenaires ainsi que les moyens développés par les différentes institutions et associations. Il a repéré les bonnes pratiques et les a démultipliées. Les résultats sont facilement transférables à tous les pays européens ayant cette problématique commune de valorisation de la langue et de la culture régionales au sein d’un espace européen.

7 partenaires se sont associés pour mener à bien ce projet :

-          Le Département du Gers, Chef de File du projet

-          Le Collège de Samatan

-          L’Association ACPPG

-          La Région Comhairle nan Eilean Siar en Ecosse

-          L’école Sgoil an Taobh Siar en Ecosse

-          L’association Comunn na Gàidhlig en Ecosse

-          L’école Gaelscoil Mhíchíl Cíosóg en Irlande

Il a permis de nombreux échanges entre jeunes élèves de ces 3 pays ainsi qu’entre leurs professeurs.

Le Département du Gers est ainsi récompensé pour la qualité de son suivi.

Une plaque du label « Bonne Pratique » reconnaissant la qualité du Projet Erasmus + porté par de Département du Gers a été vissée dans le hall du Conseil Départemental du Gers ce jeudi 15 septembre en présence de Monsieur Thierry Frustier, expert du Conseil de l’Europe et de Madame Yvette Ribes, conseillère départementale référente « occitanie » au Département.

12345...12

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...