solidarité

Articles archivés

Marche dans le cadre d’octobre rose

Créé par le 17 oct 2017 | Dans : agenda, com com landes armagnac, infos, landes, les sorties, santé, solidarité, sport

PARLEBOSCQ-GABARRET

  

Dimanche 22 octobre, l’association Bonne rencontre oisive et sportive (BROS), organise une marche dans le cadre d’octobre rose (lutte contre le cancer du sein).

Le rendez-vous est fixé à 10 heures, au foyer de Parleboscq.

Burkinenfance était de sortie

Créé par le 25 sept 2017 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, solidarité

PARLEBOSCQ

IMG_2241

Dimanche, place de la mairie, l’association Burkinenfance a organisé un vide-greniers qui a réuni une quinzaine d’exposants, ainsi  qu’un stand de l’association avec en complément une buvette, un service de restauration  et des pâtisseries mises en vente  au profit des actions menées par l’association au Burkina Faso, en faveur des enfants du centre d’accueil du  village de Guirgho.

 Depuis 11 ans, l’association persylvaine Burkinenfance,  grâce aux dons et aux diverses animations qu’elle organise  annuellement, afin de récolter des fonds, a   permis la construction d’un centre d’accueil et d’activités. Le centre de Guirgho, avec sa salle polyvalente, offre aux enfants un lieu où ils peuvent se restaurer gratuitement et pratiquer des activités ludiques et pédagogiques, en lien avec l’instituteur du village. Lucile Estager, présidente de l’association a profité de ce vide-greniers pour communiquer le calendrier des trois animations à venir.

Samedi 18 novembre, en soirée à la salle des fêtes de Parleboscq, dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale, aura lieu un repas aux saveurs venues de l’autre côté de la méditerranée.

Vendredi 19 janvier 2018, il est proposé le quiz de Burkinenfance ( ouvert à tous) et le 24 mars, ce sera la deuxième édition du loto.

Burkinenfance recherche toujours des bonnes volontés pour l’aider à accomplir ses projets.

Contact 06 87 20 20 40

Les Enfants du soleil ont réussi leur journée

Créé par le 24 sept 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, solidarité

GABARRET

IMG_2236

Samedi, à la salle d’animation, l’association Les Enfants du soleil France-Bénin a organisé sa première grande animation «  L’Afrique s’invite à Gabarret ». Une dizaine de bénévoles très motivés, s’est investie dans l’organisation de ce moment festif et de solidarité au profit du centre de récupération nutritionnelle de Kraké, au Bénin.

Ce dernier a été créé en 2 000, par l’association gabardanne Les Enfants du soleil France Bénin.

Dès 15 heures et jusqu’à 17 heures, une douzaine d’adultes, puis de 17 h 30 à 18 h 30, une dizaine d’enfants, ont participé aux stages de danses africaines, sous la direction d’Hamid Essayah venu de Bergerac et accompagné de Khalid Adili, venu de Bordeaux,  tous deux musiciens de djembé.

À 19 heures, Filo a pris le relais au djembé et a animé le début du repas africain.  Claire Lalanne, présidente de l’association a profité de l’occasion pour rappeler que le centre de Kraké a pour vocation de lutter contre la malnutrition des enfants, d’aider les mères à subvenir elles-mêmes aux besoins de leurs enfants et participer au développement économique local.

Le centre accueille une quarantaine d’enfants par an. L’association en 17 ans a créé 18 boutiques et 8 logements qui sont loués aux commerçants et à des habitants des environs. Ces loyers financent les salaires de l’éducatrice, de l’infirmière et du gardien. Le centre accueille des élèves infirmières et aussi des touristes solidaires. Les produits cultivés sont utilisés par le centre et les surplus sont vendus.

Maintenant, l’association a pour priorité l’installation de panneaux solaires afin que le centre soit autonome en électricité.  L’association compte agrandir l’internat où logent les mères, car elles sont de plus en plus nombreuses à venir de loin.

Claire Lalanne a rappelé aux nombreuses personnes présentes que les dons et parrainages servent à nourrir les enfants, à les soigner, ainsi qu’à entretenir les locaux existant et à investir dans de nouvelles structures. Les personnes peuvent aider l’association en allant au Bénin pour un séjour solidaire. La location d’un logement au centre est de 91 euros par semaine.

Les personnes qui veulent faire un don peuvent contacter Claire Lalanne au 05 58 44 94 08 ou Laurence Durand au 06 07 40 14 85, ou adresser un courrier à l’adresse suivante : Les Enfants du soleil France Bénin, 75 rue Marsan 40310 Gabarret.

Le CIAS propose des ateliers pour les plus de 60 ans

Créé par le 14 sept 2017 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, loisirs, solidarité

 GRAND ARMAGNAC

IMG_2078 - Copie

Mercredi après-midi, à la mairie de Campagne d’Armagnac, pour présenter l’opération  Nos pas dans les vôtres, qui débutera sur le territoire vendredi 13 octobre,  Claude Vettor, vice-président de la CCGA responsable du CIAS, Valérie Ducousso, directrice de ce service et Marie-Sabrina Bonnaffé, guide-conférencière de Pass’enGers, ont réuni les maires des 25 communes de la CCGA.

Le CIAS qui se veut être le plus près possible des personnes avec son service de portage de repas à domicile et l’aide à domicile avec le SAAD,  innove cette année avec Nos pas dans les vôtres, en offrant aux personnes de plus de 60 ans l’occasion de se rencontrer et ainsi rompre avec l’isolement en milieu rural.

affiche Nos pas dans les votres grand armagnac

Qui est concerné par cette action ?

Nos pas  dans les vôtres s’adresse aux personnes de plus de 60 ans qui résident à Ayzieu, Bascous, Bretagne d’Armagnac, Campagne d’Armagnac, Castelnau d’Auzan-Labarrère, Castex d’Armagnac, Cazaubon-Barbotan les Thermes, Courrensan, Dému, Eauze, Estang Gondrin, Lannemaignan, Lannepax, Larée, Lias d’Armagnac, Marguestau, Mauléon, Maupas, Monclar d’Armagnac, Noulens, Panjas, Ramouzens, Réans,  Séalles.

Quatre ateliers et une sortie sont proposés

Marie-Sabrina Bonnaffé  et Valérie Ducousso, ont tout d’abord détaillé  le déroulement de Nos pas dans les vôtres qui se déroulera avec 4 ateliers en salle du mois de décembre au mois de mars. Un guide conférencier animera ces ateliers qui se dérouleront à Cazaubon-Barbotan, Eauze et Gondrin et qui réuniront au maximum 12 personnes. Chaque atelier débutera de 14 h 30 jusqu’à 16 heures et se prolongera par un goûter.

Les thèmes qui seront abordés lors de ces ateliers

L’histoire et le patrimoine du territoire étant d’une richesse certaine, c’est l’occasion pour les participants de redécouvrir la ville et les villages d’hier et d’aujourd’hui avec leurs principaux édifices, le passé gallo-romain, street-art…, ainsi que la mémoire des grands évènements du 20e siècle, notamment les incidents climatiques, les guerres, les évènements culturels et sportifs, et évidemment la culture gasconne avec sa langue, ses courses landaises, sa cuisine, ses fêtes traditionnelles. L’évolution de la vie quotidienne avec son agriculture, ses commerces, l’arrivée de l’électricité et de l’eau courante dans les foyers, les métiers anciens, la condition de la femme dans les campagnes, ainsi que les chemins de Saint-Jacques  avec ses sanctuaires, les paysages, le thermalisme peuvent être aussi évoqués.

Ce sont les participants aux ateliers, qui préciseront lors de leur inscription les sujets qu’ils préfèrent.

Au mois d’avril 2018, les trois groupes se retrouveront  avec une guide conférencière de Pass’enGers pour vivre une  sortie commune d’une durée d’une journée.

Nos pas dans les vôtres est gratuit

La participation aux ateliers et à la sortie est gratuite, sous réserve d’une inscription préalable avant le 13 octobre et d’une participation régulière.

Si les personnes ne peuvent pas se déplacer par leurs propres moyens, le CIAS mettra en place une aide à la mobilité gratuite pour ses bénéficiaires.

Ce projet est financé par la Conférence des financeurs pour la prévention de la perte d’autonomie (CFPPA).

Les informations et inscriptions sont dans les mairies

À l’issue de la réunion, Marie-Sabrina Bonaffé et Valérie Ducousso ont remis aux élus des affiches, des fascicules explicatifs et des bulletins d’inscription. Les  fascicules et bulletins d’inscriptions sont disponibles dans les 25 mairies, et pour les personnes ne pouvant se déplacer, les maires se sont engagés à leur apporter à leur domicile.

Les maires se sont exprimés

Les maires, très intéressés par cette initiative en faveur de leurs administrés ont tout d’abord remercié le CIAS  et Pass’enGers, trouvant le projet très intéressant : «  Nous ferons tout pour relayer l’information, d’autant plus que quand on les aborde, nous constatons qu’il y a un réel besoin de permettre à ces personnes de se rencontrer et de tisser de nouveaux liens. »

L’enthousiasme des élus pour ce projet témoigne qu’ils sont très  attachés aux biens communs et aux besoins  de leurs administrés.   

site internet : http://www.pass-en-gers.fr/nos-pas-dans-les-votres-grand-armagnac/

Bulletin d’inscription

je souhaite m’inscrire aux ateliers et à la sortie-découverte
⃣ je suis intéressé(e) mais ne suis pas sûr(e) de pouvoir participer pour la raison
suivante :
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Pour me contacter :
o Madame o Monsieur
Nom ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Prénom ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Commune de résidence actuelle …………………………………………………………………………………………………………….
Téléphone ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Email ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Pour faire un peu connaissance avant les ateliers :
Commune de naissance ……………………………………………………………………………………………………………………………….
Date de naissance ……………………………………………………………………………………………………………………………………………
Je vis dans le Grand Armagnac depuis …………………………………………………………………………………………………
Les professions et activités exercées au cours de ma vie …………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Voici quelques lieux représentatifs et événements marquants de mon histoire dans le
Grand Armagnac : ……………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
BULLETIN INDIVIDUEL
D’INSCRIPTION
Pour préparer le contenu des ateliers :
Dans la liste suivante de sujets que nous pourrions aborder, j’ai une préférence pour
(plusieurs réponses possibles) :
⃣ la ville et les villages d’hier et d’aujourd’hui (édifices importants ou secondaires, passé
gallo-romain, street-art…)
⃣ la mémoire des grands événements du 20e siècle (incidents climatiques, guerres,
événements culturels et sportifs…)
⃣ la culture gasconne (langue, course landaise, cuisine, fêtes traditionnelles…)
⃣ l’évolution de la vie quotidienne (agriculture, commerce, arrivée électricité/eau courante dans
les foyers, métiers anciens, lavoirs, condition de la femme dans les campagnes…)
⃣ les chemins de St-Jacques (itinérance, sanctuaires…)
⃣ les paysages (vigne, cultures, développement résidentiel…)
⃣ le thermalisme, les eaux qui soignent
Mes suggestions de thèmes : …………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Pour faciliter ma venue :
Les ateliers auront lieu de 14h30 à 16h. Je suis disponible de préférence (plusieurs réponses
possibles) :
o lundi o mercredi
o mardi o jeudi o vendredi
Je choisis le site où je souhaite suivre les ateliers (1 seule réponse) :
⃣ Cazaubon-Barbotan les Thermes
⃣ Eauze
⃣ Gondrin
Pour me rendre aux ateliers :
⃣ je me déplace par mes propres moyens
⃣ je souhaite un accompagnement
Date et signature
Bulletin à retourner avant le 13 octobre 2017 à :
CIAS du Grand Armagnac – 14 Allée Julien Laudet 32000 EAUZE
Plus d’informations : 05 31 40 10 02 (CIAS) ou 05 62 06 89 23 (Pass’enGers)

Ils disent non au 2e pylône TDF

Créé par le 21 août 2017 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, gers, infos, santé, solidarité

MONTREAL DU GERS

img058

Mardi 22 août à 20 h 30,  à la salle de la mairie de Montréal-du-Gers, aura lieu une réunion publique organisée par la famille Ladeveze avec le soutien des riverains et de Robin des toits.

Cette réunion a pour but d’informer et de sensibiliser la population sur la construction d’un deuxième pylône TDF, à 3 mètres 55 de la propriété de la famille Ladeveze située au lieu-dit « Saubadou ».

Déjà contre cette installation, une pétition à  l’attention  de Monsieur le Préfet du Gers, Monsieur Ory est en ligne sur mes opinions.com. Évidemment, tenant à la santé des riverains et ne voulant pas de  la pollution visuelle, fiers de leur belle Gascogne, dans un  premier temps, les Ladeveze, riverains et Robin des toits, invitent les personnes à se mobiliser à leur côté, en assistant à la réunion publique et sinon en signant la pétition à l’adresse suivante en cliquant sur le lien :

  https://www.mesopinions.com/petition/sante/contre-installation-deuxieme-pylone-tdf/32529

Inaugurations et jumelage étaient au programme

Créé par le 07 août 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, solidarité

  LOSSE

IMG_0633

Dimanche matin, la municipalité lossaise a profité du 35e anniversaire de jumelage avec Fislis, pour inaugurer  officiellement la nouvelle mairie avec son agence  postale  communale, le réseau de chaleur au bois, les vestiaires de la salle de sport, ainsi que la salle des fêtes.

IMG_0634

La cérémonie des inaugurations a eu lieu en présence de maires du gabardan, de Clément Libis,  maire de Fislis,  Jean-Marc Metz, maire  de Raedersdorf, de nombreux lossais et d’une délégation d’une trentaine d’habitants de Fislis.

IMG_0648

Le directeur de cabinet de la préfecture des Landes, Ludovic Pierrat, représentant le préfet  des Landes, en compagnie du maire de Losse Serge Jourdan, du député Fabien Lainé, et de Magali  Valiorgue, conseillère départementale,  a coupé le ruban aux divers sites.

À la mairie, Serge Jourdan a refait l’historique des transformations  de la mairie depuis l’année 1903, en passant par son agrandissement en 1950, puis son installation au rez de chaussée   en 1992, et les derniers travaux de cette année, qui ont permis l’agrandissement et la modernisation du bâtiment en y incorporant  l’agence postale communale.

Les secrétaires de mairie, Danièle, Annette  et Audrey ont assuré la visite  en présentant en détail chaque lieu, notamment la  salle de conseil, le bureau du maire, l’agence postale… Après les personnalités, le public a découvert les locaux qui sont très  fonctionnels.

IMG_0668

Guidés par la banda Les Diam’s, en cortège, tous se sont rendus au Monument aux morts, où Serge Jourdan au nom de tous les lossais a rendu hommage à Gatien Lespes, né le 31 mars 1929 et décédé le 21 août 2016 : «  Gatien Lespes était un homme très simple qui a vécu cette période difficile de la deuxième Guerre Mondiale, durant laquelle la plupart des habitants de Fislis  ont été hébergés  à Losse. » Après avoir rappelé comment s’est déroulé l’accueil des Alsaciens, le maire a précisé : «  C’est Gatien Lespes qui a poussé la municipalité à ce jumelage. Il en fut un des piliers. Élu comme conseiller municipal en mars 1965, il devint adjoint au maire en 1992, et continua son implication dans la vie municipale avec un nouveau mandat de 2001 à 2008. »

IMG_0673

Clément Libis, à son tour, a rendu hommage à Gatien en rappelant sa détermination  et ses convictions qui ont permis ce jumelage. Clément a aussi rendu hommage à l’Alsacien Fernand, l’autre cheville ouvrière du jumelage.

Au réseau de chaleur, Pascal Danné, responsable des services techniques, a présenté en quelques mots le fonctionnement du réseau de 250 mètres linéaires, qui fonctionne depuis le mois de novembre 2015.

IMG_0685

À la salle de sport, Bruno Lacoste, adjoint au maire et président du club de basket, a présenté le club qui compte une centaine de licenciés et dont l’équipe fanion évolue depuis 9 ans en régional. Bruno Lacoste a ensuite présenté les travaux réalisés à la salle de sport. Deux vestiaires pour les arbitres ont été créés, ainsi que quatre vestiaires  pour les équipes, ce qui est très pratique quand il y a deux matchs à la suite.

IMG_0694

Les inaugurations se sont conclues à la salle des fêtes. Serge Jourdan a présenté son village, en précisant les motivations des élus lossais pour que tous ces projets de travaux  soient accomplis rapidement.

IMG_0698

Au sujet du réseau de chaleur, Serge Jourdan a apporté les précisions suivantes : «  C’est un outil  qui met en scène notre bois de moindre valeur. Nous réalisons une économie de 10 000 euros par an. » Après avoir rappelé le jumelage avec Fislis le maire a abordé la participation de Losse à l’Exposition universelle de 2025, à laquelle la France est candidate. Serge Jourdan a conclu son discours en remerciant son conseil municipal  qui a soutenu tous ces projets, ses amis de Fislis  et le personnel communal  ainsi que tous les nombreux lossais  qui ont contribué au succès de cette journée.

Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly et président d’ExpoFrance 2025, ne pouvant participer à cette journée lossaise, s’est exprimé par vidéo. Il a terminé en disant qu’il compte bien venir un jour à Losse.

IMG_0700

Clément Libis  a tout d’abord exprimé son plaisir d’être à Losse pour ce 35e anniversaire, puis il a retracé la tragédie de 1939 avec l’évacuation des Alsaciens dans le Sud-Ouest et leur arrivée à Mont-de-Marsan. Il a conclu en remerciant tous les anciens  qui ont réalisé le jumelage : «  Nous continuons leur travail  en vivant le présent et en allant ensemble vers l’avenir. » Il a remercié Serge Jourdan et la population lossaise  qui réservent un très bon accueil à  leurs amis Alsaciens.

IMG_0701

Jean-Marc Metz    président de l’Amicale des maires du Haut Sundgau a profité de l’occasion  pour nommer Serge Jourdan, membre d’honneur de l’Amicale des maires du Haut Sundgau.

IMG_0702

Le député Fabien Lainé, a exprimé  son admiration : «  Avec ce que j’ai vu ce matin, ça fait plaisir de voir votre  volonté pour  réaliser des choses ensemble. C’est remarquable. Je suis très touché  par le lien qui unit Fislis et Losse. C’est une belle leçon de tolérance. Bravo à tous et continuez. C’est le genre d’initiative qu’on a envie d’accompagner. »

IMG_0704

Ludovic Pierrat a conclu la série des discours : «  C’est un grand plaisir  et une grande joie d’être avec vous. Monsieur le préfet  aurait été très heureux d’être là et de voir ces réalisations. Ici, j’ai vu l’incarnation des valeurs républicaines Liberté, Égalité, Fraternité… » Puis après avoir rappelé l’aide de l’état (DETR) accordée à Losse, le représentant du préfet a rappelé la présence de l’État aux côtés des communes en concluant : «  Avec de tels équipements, vous proposez aux lossais un bel avenir. »

IMG_0710

Danièle Danné a lu le serment de jumelage qui fut ensuite signé par Serge Jourdan et Clément Libis, et par les témoins Ludovic Pierrat, Fabien Lainé, Magali  Valiorgue et Jean-Marc Metz.

IMG_0713

Clément Libis au nom de Fislis  a offert deux bancs, signés par les habitants qui ont participé aux journées citoyennes. À son tour,  Serge Jourdan a offert à ses amis Alsaciens une toile  de l’artiste  Perry Taylor.

IMG_0730

Les ados étaient au Clos d’Armagnac

Créé par le 20 juil 2017 | Dans : com com armagnac, éducation, gers, infos, solidarité

GRAND ARMAGNAC

IMG_9819

Depuis le jeudi 13 juillet et durant une semaine, dans le cadre de l’Eté jeunes organisé par la Communauté de communes du grand Armagnac (CCGA), les douze adolescents ont pris les repas de midi à l’Ehpad Le clos d’Armagnac, situé à Cazaubon. 

Ce partenariat entre la CCGA et l’Ehpad fut enrichissant aussi bien pour les jeunes que pour les personnes âgées.

   Pour tous ces jeunes ce fut tout d’abord l’occasion de découvrir la maison de retraite, de  rencontrer leurs aînés qui résident  à l’Ehpad, ainsi que le personnel et ensemble de tisser des liens humains d’entraide.

 Mercredi 19 juillet, la coordinatrice d’Enfance Jeunesse de la CCGA,  Sandrine Lafargue a rejoint le groupe et partagé le repas avec les jeunes, l’animateur Michel Montaut, la responsable et animatrice de l’Été jeunes, Stéphanie Coy.

Tous les jours, après le repas et avant de reprendre leurs diverses activités de l’après-midi, les adolescents, encadrés par le personnel de l’Ehpad, raccompagnaient les résidents dans leur chambre ou au salon.

Ce moment d’entraide, durant lequel les adolescents poussaient les fauteuils, fut apprécié aussi bien par les personnes âgées que par les jeunes et le personnel.

Le PCS a été remis

Créé par le 13 juin 2017 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, solidarité

CREON D’ARMAGNAC

IMG_8937

Lundi soir, à la salle des fêtes, les techniciens du Centre de gestion des Landes, Clément Lafon et Jonathan Bourg, responsables du service PCS, ont présenté à la population le plan communal de sauvegarde de la commune (PCS).

Les principales dates de l’élaboration du PCS

Le maire  Serge Expert, a ouvert la cérémonie de la remise du PCS en précisant  que l’une des préoccupations majeures de l’équipe municipale était la sécurité des habitants de la commune, puis il a détaillé les démarches entreprises par les élus :

«  En 2008, nous avons commencé à évoquer les enjeux du Plan communal de sauvegarde. Le 18 juin 2009, les échanges sont devenus plus concrets, notamment sur les risques professionnels. Le 27 avril 2015, après plusieurs années de réflexions et d’échanges, la commune a signé une convention avec le Centre de gestion des Landes afin d’élaborer le PCS de Créon.

Le 28 février 2017, un défibrillateur a été mis en place au niveau de la boulangerie, et les élus ainsi que le personnel de la commune et quelques bénévoles ont pu assister à une demi-journée de formation. »

Après avoir précisé que le PCS doit être mis à jour en fonction des risques sur le territoire, au minimum tous les cinq ans, Serge Expert a suggéré qu’il serait intéressant de se réunir une fois dans l’année pour faire le point.

Le PCS et les risques sur la commune

Le maire a ensuite apporté les précisions suivantes :

« Le PCS a pour but de déterminer en fonction des risques connus les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes. Même si nous n’avons pas d’usines ou de risques technologiques importants sur notre territoire, nous en avons d’autres, et faisant appel à la volonté de tous, nous pourrions les réduire. L’un de ces risques naturels reste les forêts avec des incendies notamment en période de sécheresse, mais aussi la forte circulation des véhicules au niveau du bourg. »

Serge Expert a ensuite rappelé que le personnel de l’école est sensibilisé aux gestes de premiers secours, à l’évacuation des enfants en cas d’urgence et que certains aménagements ont été réalisés pour faciliter ces mesures. « Nous prenons leur sécurité très au sérieux. »

Avant de remercier toutes les personnes qui se sont impliquées dans l’élaboration du PCS, notamment les élus, le personnel de la commune et des écoles, et les techniciens du Centre de gestion, Serge Expert a exprimé qu’il comptait  sur l’engagement de la population pour faire de la sécurité civile l’affaire de tous.

 Les techniciens du Centre de gestion ont détaillé le PCS, en présentant les divers risques, notamment liés aux incendies, la forte circulation de véhicules, dont des poids lourds avec des matières dangereuses, et la possibilité de la rupture du barrage du lac d’irrigation.  Ils ont ensuite expliqué comment la population sera protégée et soutenue en cas d’événement majeur.

 Cinq secteurs distincts

 La commune  qui compte 393 habitants a été partagée en cinq  secteurs, et avec ce maillage, les référents auront en charge de faire le lien entre le poste de commandement situé à la mairie et la population.

La municipalité a pour mission d’anticiper, d’organiser, d’informer, d’alerter et de sauvegarder sa population. Lors d’un incident majeur et afin de n’oublier personne, une fiche-repère sera confiée aux référents, où en complément, sont inscrites les personnes qui ont besoin d’une attention particulière.

Grâce à ce document sur lequel sont recensés tous les moyens présents sur la commune (matériels, véhicules de la communes, ainsi que les  bâtiments publics, qui peuvent accueillir la population), le maire pourra ainsi mettre en œuvre les actions nécessaires en fonction des situations, ce qui permettra évidemment de diminuer le temps de réaction.

Créon d’Armagnac est la 195e commune landaise à avoir son PCS

Don du sang, Jean-Patrice Favre a été décoré

Créé par le 03 mai 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, santé, solidarité

CASTELNAU D’AUZAN LABARRERE

IMG_8484

Mercredi 3 mai, au Foyer municipal, l’Amicale auzanaise pour le don de sang bénévole a organisé une collecte. En fin d’après-midi, sont arrivées au Foyer,  Françoise Bontempi, présidente de l’Union départementale des donneurs de sang bénévoles 32, accompagnée de la trésorière Anne-Marie  Cayret. 

Les quelques chiffres de l’année 2016

Après avoir salué les membres de l’Amicale, le personnel médical de la collecte et les donneurs de sang, Françoise Bontempi a profité de l’occasion pour communiquer en quelques mots le bilan de l’année 2016 :

« Pour le département du Gers, en ce qui concerne les collectes, le total des donneurs est de 12 812. Le site fixe d’Auch avec ses 4 537 donneurs (entre sang total et plasma) affiche de bons résultats. Avec l’Action des Associations pour le don du sang bénévole, ce sont 8 275 donneurs qui se sont présentés sur 216 collectes mobiles.

Les chiffres de l’année 2016 Castelnau et Montréal

L’Amicale de Castelnau d’Auzan n’a pas failli à son engagement et a mobilisé les donneurs. En  2015, il y avait 39 donneurs et en 2016 avec deux collectes 64 donneurs. Il faut y ajouter les collectes qui ont lieu à Montréal du Gers. En 2015, il y avait 72 donneurs en deux collectes et en 2016, 46 donneurs avec une collecte. »

Appel aux nouveaux donneurs

La présidente a ensuite lancé un appel à de nouveaux donneurs : «  Une mobilisation de tous sur ces différents lieux de vie permettra de maintenir ces collectes et surtout d’offrir de nombreuses poches de sang si nécessaires pour les malades. C’est un appel qui est lancé à tous les habitants du secteur en âge et en état de donner leur sang. Pour 2017, les prévisions de l’EFS, nous demandent une continuité des résultats en sang total sur les collectes mobiles. Nous allons tout faire pour maintenir et augmenter si possible ces résultats. »

Jean-Patrice Favre a été décoré

IMG_8483

La visite des responsables de l’Union départementale de donneurs de sang 32, était aussi motivée par la remise  de  la médaille d’officier du Mérite du Sang  à  Jean-Patrice Favre, président de l’Amicale de Castelnau d’Auzan pour le don du sang.  

Facebook UD 32: https://www.facebook.com/UD32-584341011711840/

Johana et Carla ont fêté leur retour

Créé par le 10 avr 2017 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, solidarité

CAZAUBON BARBOTAN LES THERMES

IMG_1155

Vendredi en début de soirée, au Pôle culturel, les deux participantes au 20e 4L Trophy, Johana Louge  et Carla Pujalte, ont convié les parents, amis et  sponsors, à fêter le retour de cette belle épopée, forte en émotions, solidaire et généreuse, dépaysante, et qui relativise l’actualité en France.

 Comme 1449 autres équipages de ce 20° 4L Trophy, elles ont participé à la construction d’écoles, grâce aux dons des bienfaiteurs, et découvert d’autres horizons, personnes, sociétés, habitudes, besoins de la vie, bref, elles sont revenues  non seulement enchantées, mais prêtes à y repartir.

Philippe Louge, le père  de Johana qui avant leur départ  leur avait soigneusement appris à changer une roue et avait même prévu trois roues de secours (on ne sait jamais),  alors qu’elles n’ont même pas crevé une fois, a vécu au travers de l’expédition de sa fille et sa copilote Carla , le rêve qu’il n’avait pas osé faire dans sa jeunesse. Alors la jolie 4L rouge aux couleurs des donateurs, Philippe  n’a même plus envie de la vendre…. sauf qu’elle est déjà retenue pour la 21° édition.

Vendredi soir au cours de la réception,  Johana et Carla ont diffusé un film réalisé pendant le rallye, avec des couleurs et des regards magnifiques, puis remercié tous les contributeurs.

Au nom de la mairie, Marie-Christine  Beaumont a félicité les deux pilotes et ce d’autant qu’en plus d’être solidaire, cette aventure était respectueuse de la nature. Marie-Christine Beaumont a conclu :   »Shokran (merci) », d’avoir associé Cazaubon, nous sommes heureux et fiers de votre participation ».

La soirée s’est prolongée  autour d’un buffet bien garni, avec au service la maman, le papa et la sœur de Johana « pas peu fiers « , les échanges se sont multipliés pour partager durant un instant ce beau voyage.

12

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE