solidarité

Articles archivés

Patrice Lagisquet a entraîné la section rugby

Créé par le 15 mai 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, solidarité, sport

GABARRET

IMG_6228-1000

Fidèle à la section sportive rugby de l’établissement privé Saint-Jean Bosco, pour la onzième année consécutive, Patrice Lagisquet, ex-entraîneur de l’équipe de France de rugby, est venu diriger l’entraînement de la soixantaine de jeunes inscrits à cette section, encadrés par leur professeur d’éducation physique Grégory Truchot.

Lors de cette matinée d’entraînement, Patrice Lagisquet avec simplicité a prodigué de nombreux conseils pratiques aux jeunes rugbymen, qui évidemment ont bien apprécié sa présence  et ses conseils.

IMG_6236

À l’issue  de l’entraînement, les adolescents ont sorti de leur sac des photos de Patrice Lagisquet, lui demandant de les dédicacer. Ce qu’il a fait avec beaucoup de gentillesse et d’humour pour certains : «  Tu aurais pu trouver une photo où j’étais plus souriant. » Pour ces jeunes, c’est la deuxième fois qu’ils rencontrent et échangent avec lui.

Tous les ans,  Patrice Lagisquet vient rencontrer les jeunes de l’établissement scolaire. La première fois, lors du cross annuel, où il profite de l’occasion pour   communiquer sur son association Chrysalide. Les élèves de l’établissement scolaire privé, depuis la maternelle  au lycée sont mobilisés pour parrainer l’association Chrysalide. Cette dernière très impliquée dans le soutien aux enfants en situation d’handicap et dans l’accompagnement de leur famille, vient d’ouvrir son restaurant zone de Jalday, à Saint-Jean-de-Luz dans lequel travaillent plusieurs personnes en situation d’handicap.

Landais et Alsaciens continuent de tisser des liens

Créé par le 16 avr 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, solidarité

GABARRET

IMG_5769

Dimanche matin, à la salle de cinéma, les membres des Amis du Haut-Rhin, sont venus de tout le département, pour assister à la  42e Assemblée départementale des Landais.

Crées par Gilbert Ibarrart et Alphonse Hussher, l’association landaise des Amis du Haut-Rhin et l’association des Amis des Landes ont pour but de pérenniser les liens d’amitiés tissés depuis la 2e guerre mondiale lors de l’évacuation des Haut-Rhinois dans les villages Landais.

Stéphane Barlaud a ouvert la réunion en présentant  sa commune  de 1 550 habitants et ses atouts. Puis il a rappelé en détail la douloureuse époque de l’exode, l’arrivée dans le Gabardan de 400 Alsaciens, répartis sur les communes de Gabarret et d’Herré, ainsi que le jumelage avec Attenschwiller. Brigitte Appolinaire, maire d’Herré est revenue sur l’exemple de solidarité  qui a été vécu à l’époque et a souhaité que cet exemple soit communiqué aux nouvelles générations.

IMG_5770

Jean-Yves Montus, président des Amis du Haut-Rhin,  a remercié  pour leur présence  Bernard Brunner, président des Amis des Landes et Denis Wiederkehr, maire d’Attenschwiller.

IMG_5771

Après le compte rendu de l’assemblée générale  de 2016, la secrétaire a précisé :

« L’association landaise compte 1570 adhérents répartis sur 51 communes. Le nombre d’adhérents  a connu une  augmentation. À Gabarret 22 personnes ont rejoint les Amis du Haut-Rhin. Gabarret compte maintenant 94 membres. Les rencontres entre landais et alsaciens sont nombreuses et variées. »

Parmi celles-ci, la secrétaire a notamment signalé l’ inauguration de la salle de Grenade sur l’Adour à Hesingue, les retrouvailles entre sapeurs- pompiers de Gabarret et  d’Attenschviller,  les  renouvellements de serments de jumelage, notamment du  5e anniversaire pour Laurède et Blotzheim, le 30e pour Bascons  et Bartenheim, le 32e  pour Pimbo et Saint-Louis Neuweg, le 35e pour Losse et Fislis,  ainsi que Samadet et Buschwiller, mais aussi la participation aux fêtes de Créon  pour Oltingue et la découverte  de la vie en palombière pour Ranspach le bas à Sarbazan.

Jean-Yves Montus et Bernard Brunner ont rappelé  toutes les différences entre ces deux  régions diamétralement opposées mais qui  les rassemblent encore plus :

«  Les manifestations communes sont vécues sur un même rythme. Trois  mots clés sont à retenir : solidarité, souvenir et amitié. Il est important de renforcer les liens qui unissent landais et haut-rhinois et de continuer à transmettre les souvenirs de cette douloureuse période de notre histoire afin qu’ils ne sombrent pas dans l’oubli. »

Il a été convenu que l’assemblée générale  de 2019 aura lieu à Soustons.

IMG_5776

À l’issue de l’assemblée générale, a eu lieu l’échange des cadeaux, et avant le repas réunissant 327 convives, les municipalités de Gabarret et d’Herré  ont offert l’apéritif.

IMG_5778

IMG_5780 IMG_5781 IMG_5782 IMG_5784IMG_5779

Des collégiens au grand cœur

Créé par le 06 avr 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, solidarité

GABARRET

IMG_5631

Vendredi, à l’occasion  du dernier jour de classe avant les vacances d’avril, et du premier carnaval  du collège Jules-Ferry, les collégiens ont décidé de joindre à ce moment festif un temps fort de solidarité.  

Précédemment, les délégués des classes avaient convié  leurs camarades à collecter des denrées alimentaires et des produits d’hygiène pour les offrir aux Restos du cœur de Gabarret. Cette collecte faisant suite à celle qu’ils avaient organisée au mois de décembre à l’occasion de la soirée festive de fin d’année, où les jeunes collégiens avaient  apporté de nombreux  jeux et jouets en bon état et dont ils ne se servaient plus.

À 13 heures, Geneviève Sentex-Sourbes, ancienne responsable des Restos sur la commune, et toujours très active au sein de l’association, accompagnée de Michel, bénévole à cette association,  est arrivée au collège pour récupérer tous les produits et remercier ces jeunes Gabardans pour leur initiative de solidarité.

Les Chevaliers du coeur font un don de 12 500 euros

Créé par le 31 mar 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, solidarité

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5448

Samedi soir, au Pôle, les membres de l’association  Les Chevaliers du cœur,  ont convié leurs sponsors, partenaires et bénévoles qui se sont impliqués dans l’organisation du festival de musique et le rassemblement de motos de 2017.

Alexis Lalanne, président de l’association qui vient de changer ses statuts, a profité de cette soirée pour présenter  le nouveau conseil d’administration. Ce dernier est  composé de neuf membres fondateurs de la nouvelle association. Alexis Lalanne a été élu président,  Jean-Marie Expert trésorier et Adrien Lefèvre secrétaire. L’association compte une quarantaine d’adhérents.

Alexis Lalanne, a rappelé que l’association a pour but d’organiser des manifestations dont les bénéfices sont reversés aux associations qui s’impliquent dans la recherche de la sclérose en plaques ou dans l’accompagnement des personnes atteintes de cette maladie :

« Nous organisons le festival annuel, des repas, balades ainsi que des conférences. J’ai le grand plaisir de vous annoncer que le festival de 2017 a permis aux Chevaliers du cœur de faire un don de 12 500 euros répartis entre deux associations.  Un chèque de 10 500 euros a été remis à Jean Heuclin de l’association Arpège 32,  et 2 000 euros à l’association landaise  « Trois sacs autour du monde ».

Jean Heuclin qui était accompagné de Carmen Arias a présenté l’association Arpège 32. Elle a pour vocation  d’accompagner les patients, leur famille et aussi de les mettre en lien avec les professionnels de santé.

À l’aide d’une vidéo, Alexis Lalanne a présenté l’association Trois sacs autour du monde qui s’est engagée à sensibiliser les personnes et à  s’impliquer dans la  lutte contre  l’hémophilie et la sclérose en plaques.  

Alexis Lalanne a rappelé que tout le monde peut devenir membre de l’association qui accueille toutes les bonnes volontés. La conférence médicale aura lieu jeudi 30 août, à la salle de cinéma de Barbotan, et le festival  musique et rassemblement motos aura lieu le premier week-end du mois de septembre.

Le maire Jean-Michel Augré a félicité l’association cazaubonnaise : « Je suis très fier de votre implication pour cette cause et vous en  félicite.  Vous incarnez un très bel exemple de générosité et de solidarité. La mairie continuera d’être à vos côtés pour la logistique. Merci à tous ceux qui s’impliquent dans cette démarche. »

Ils ont appris les gestes qui sauvent

Créé par le 18 mar 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5209

Vendredi, les élèves de troisième du collège du lac de l’Uby  ont terminé la formation de prévention et secours civique de niveau (PSC1).

Cette formation de trois jours au sein de l’établissement scolaire,  a débuté  lundi 12 mars s’est prolongée mardi, et elle était dispensée par l’infirmière de la cité  scolaire de Nogaro et l’infirmière  du collège du lac de l’Uby.

Tout au long de la session, les adolescents, en petit groupe, ont appris à réagir face à des situations de la vie quotidienne avec en alternance des échanges théoriques, pratiques et des mises en situation.

IMG_5203

Les adolescents ont ainsi acquis  les connaissances nécessaires pour donner l’alerte et pour posséder   la bonne exécution des gestes de secours en attendant l’arrivée des secours,  notamment dans les cas de plaies, brûlures, traumatismes, hémorragies, ainsi que lors d’obstruction des voies aériennes, perte de connaissance, malaise, arrêt cardiaque. Dans ce dernier cas, ils ont appris le massage cardiaque et à se servir d’un défibrillateur  aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

Pour tous ces jeunes collégiens,   ce fut un moment important durant lequel ils se sont impliqués avec beaucoup de sérieux.  

Échange intergénérationnel entre le collège et l’Ehpad

Créé par le 15 mar 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5172

Jeudi après-midi, les résidents de l’Ehpad Le Clos d’Armagnac ont eu la visite de trois collégiennes de la classe de quatrième du collège du lac de l’Uby, accompagnées de Patrick Warnier, principal de l’établissement, et de Corinne Cabanes Nauleau professeur documentaliste  du Centre de documentation et d’information (CDI).

Le collège  intervient régulièrement à l’Ehpad,  mais cette fois-ci, l’établissement scolaire   a innové avec un petit atelier de rencontre avec quatre résidents  motivés par cette nouvelle  initiative.

IMG_5173

Sylvie, psychologue, et  Rachel, psychomotricienne du Clos d’Armagnac, elles aussi très impliquées dans ce projet, ont conduit tout le monde dans la salle de détente et de bibliothèque.

IMG_5174

Patrick Warnier et Corinne Cabanes Nauleau se sont présentés, ainsi que les collégiennes, Naïs, Morgane et Lisa. Sylvie, Rachel et  les résidents Jeannine, Michelle, Danielle et Jean-Pierre, se sont à leur tour présentés.

IMG_5176

En très peu de temps un dialogue très chaleureux   fut établi entre les participants à cet atelier.

Les résidents  ont tout d’abord,  avec beaucoup de joie,  annoncé qu’à l’Ehpad, il y avait eu  un évènement exceptionnel, une des brebis a eu un  adorable petit : 

« Si c’est un mâle nous l’appellerons Pascal et si c’est une femelle Pascale. »

IMG_5177

Puis les résidents,  avec plaisir,  ont raconté un peu de leur histoire. Des moments de leur vie de famille et professionnelle, émaillés d’anecdotes typiques de leur époque,  ainsi que les raisons de santé qui les ont conduits à l’Ehpad.

Les adolescentes étaient très intéressées  par cet échange avec leurs aînés. Elles ont découvert une  relation humaine  bien agréable, ainsi que les goûts des uns pour le jardinage,  la littérature   et les bons petits plats. 

Les résidents ont ensuite présenté les diverses activités qu’ils ont à l’Ehpad en précisant qu’ils sont bien entourés et qu’ils y sont bien, puis ils se sont intéressés à la vie des adolescentes et à leurs projets d’études.

La conversation dura ainsi plus d’une heure. La discussion s’est prolongée autour des revues que Corinne Cabanes avait apportées, sur le jardinage et les recettes de cuisine.

La rencontre s’est terminée par un goûter offert par Le Clos d’Armagnac et de friandises apportées par le collège.

Les adolescentes ont apprécié cette rencontre  et avec enthousiasme sont prêtes à vivre un deuxième atelier. Quant aux résidents, ils ont aimé cette visite  et ce moment de partage avec les jeunes et ils souhaitent  qu’il y ait dans l’avenir d’autres rencontres. Tous  vont  réfléchir à de nouveaux thèmes qu’ils pourront aborder ensemble, la prochaine fois.   

Préfecture du Gers : Regards croisés

Créé par le 08 mar 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, solidarité

GERS

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes célébrée le 8 mars, le projet d’interroger des femmes et des hommes occupant un poste, des fonctions similaires dans la sphère publique, sur leurs opinions, réflexions, propositions au regard de l’égalité entre les femmes et les hommes, a été retenu.

Huit  femmes et hommes  ont accepté de participer à ce projet et de témoigner.

Marie-Josée Lier

Présidente Territoriale Croix-Rouge française du Gers

lier

Missions : Mon rôle consiste à soutenir les actions menées dans les 10 unités locales et antennes du département où 300 bénévoles assument les diverses actions proposées par la Croix-Rouge (Urgence Secourisme, formations aux gestes qui sauvent, l’action sociale – Croix-Rouge sur roues (aller vers les plus isolés) , maraudes, Samu social, soutien psychologique, distribution alimentaire, vestiboutique, apprentissage de la langue, Croix-Rouge jeunesse (bodégas sans alcool).

Je veille à ce qu’un bénévole vienne avec plaisir assurer l’activité choisie. Il doit être respecté et remercié par des moments chaleureux, permettant à ces hommes et ces femmes volontaires de s’épanouir dans les meilleures conditions possibles, dans la bonne humeur et la convivialité.

Les avancées les plus significatives, les retards, les freins les plus persistants ?

À ce jour, les femmes ont trouvé leur place dans tous les secteurs d’activité et assurent leur rôle avec discernement et intuition.

Cette évolution est relativement récente car cela a permis aux femmes d’acquérir une indépendance impossible il y a encore 30 ans.

En effet, il est loin le temps où les femmes devaient rester au foyer pour élever des enfants, servir leur conjoint et parfois la belle famille. Sans profession reconnue, mais au combien travailleuses : nous les retrouvons aujourd’hui en précarité et avec une très faible retraite.

Comment agissez-vous, en tant que responsable d’une communauté de travail, en tant que porteur de politiques publiques?

J’affecte les rôles de chacun dans le bénévolat de nos associations en fonction de leurs compétences dans les activités. « Il est certain, qu’une femme est plus réceptive à l’écoute et à l’accueil des personnes vulnérables ».

1

Quel message, quels conseils, aujourd’hui, feriez-vous et aimeriez faire passer aux jeunes et aux moins jeunes sur la question de l’égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes ?

L’évolution fulgurante de la femme ces dernières années, provoque parfois une certaine dérive et une perte de respect.

Néanmoins la femme est forte, clairvoyante et courageuse en toutes circonstances.

« Effectivement en général, l’égalité entre femmes et hommes est bien réelle mais celles-ci doivent préserver leur féminité, un atout majeur qui fera leur force »

Un don de 400 euros pour le Secours populaire

Créé par le 15 fév 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, solidarité

CREON D’ARMAGNAC

IMG_4706

Jeudi matin,  Patrice Lartigue, boulanger-pâtissier  et  son épouse Caroline, ont eu le plaisir de remettre à Françoise Poggi, présidente du Secours populaire, ainsi qu’à la vice-présidente  Simone Apphezberro,  un   chèque de 400 euros. 

C’est le 5 décembre qu’a débuté à la boulangerie-pâtisserie, l’opération une galette solidaire, qui s’est terminée le 5 février 2018.

 Dans cette opération en partenariat avec le Secours populaire, Patrice Lartigue s’était engagé à reverser 1 euro par galette vendue.

Pour la clientèle ce fut l’occasion d’agrandir sa collection de fèves avec cette fois-ci des fèves solidaires avec le logo du Secours populaire.

Françoise Poggi, a remercié le couple Lartigue en précisant : « Cette année, il y a eu Jean-Robert Burgaudeau d’Hagetmau et Patrice Lartigue. Deux boulangers-pâtissiers dans les Landes, c’est peu. Évidemment, nous souhaiterions que pour l’année prochaine  ils soient plus nombreux à participer à l’opération.

L’Association des Motards Solidaires roule

Créé par le 08 fév 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4634-1000

Jeudi après-midi, Bernard Ghazieff et Guy Lempereur, étaient une fois de plus au  local de la nouvelle association cazaubonnaise, pour y terminer les menus  travaux et aménagements nécessaires. Tout sera prêt pour l’ouverture prévue  lundi 12 février.

Le local est ouvert à tous les deux roues

IMG_4633

Le local d’AMS, situé 82 Bis rue de Gascogne 32 150 Cazaubon, avec son parking, son atelier de réparations à disposition des usagers, motards de tous horizons, de la région ou de passage, est aussi ouvert à  tous les  utilisateurs de deux roues, cycles et cyclos.

Évidemment, le local possède un coin pièces détachées,  un coin de détente pour se désaltérer, un coin  pique-nique qui permettra de se poser et de casser la croûte, ainsi que des sanitaires.

Un confort qui sera certainement apprécié par les motards de passage, qui trouveront  en chemin, un lieu pour retendre ou graisser la chaîne, pour se changer, se sécher ou simplement faire une pause détente.  

L’ AMS et ses ateliers

C’est à l’initiative de Bernard, motard depuis 1972, et de Guy, motard depuis 1978, que l’association des Motards Solidaires (AMS), a vu le jour. Déjà une vingtaine de jeunes et une dizaine de motards sont intéressés pour partager l’aventure AMS.

Au local d’AMS, il y a plusieurs ateliers. Le premier  est intitulé «  Deux roues pour un job ». Il permet à l’association de récupérer des cycles et cyclos, de les remettre en état et de les mettre à disposition de personnes sans moyen de transport pour se rendre au travail et pour les besoins de la vie courante.

Le deuxième atelier  est basé sur la solidarité. Cet atelier solidaire a pour vocation de venir en aide à ceux qui ont des difficultés mécaniques et ont d’autres priorités financières que la réparation.

 Bernard précise :

« Nous avons tous au fond du garage ou sur des étagères des pièces de nos anciennes machines, un carton avec un haut moteur ou un bas moteur, un jeu de plaquettes neuves d’une moto que l’on n’a plus et la liste est longue… Ces pièces peuvent redonner vie à une machine ainsi que le sourire à un motard. Toutes ces pièces collectées, nous permettront de remettre en état et en circulation des véhicules fiables en terme de sécurité et propres pour l’environnement.  »

Le troisième atelier consiste dans l’organisation d’événements festifs et des randos motos. Ces dernières seront soit sur plusieurs jours soit sur la journée.

La première randonnée est prévue les  16, 17, 18 mars ou 17, 18 et 19 mars. Elle conduira les motards  en Espagne au parc naturel des Bardenas Reales avec un arrêt à  la ville d’Arguedas. Un itinéraire de 364 km, en passant par Saint-Jean de Luz.

Pour le retour, les motards emprunteront un itinéraire diffèrent et reviendront par Pau.

L’adhésion à AMS pour l’année est à 20 euros. L’association  compte aussi sur les donateurs  de pièces de cyclos, de motos.

Contact AMS  au 07 67 42 69 32 ou par mail : ams.asso@orange.fr

26229470_531034687271006_6275849189582500605_n

Page Facebook: https://www.facebook.com/pg/Association-des-Motards-Solidaires-AMS-529192474121894/about/

Une société se juge à la manière dont elle traite ses personnes âgées

Créé par le 30 jan 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, santé, service social, solidarité

GABARRET

IMG_4558

Mardi 30 janvier de 11 à 15 heures, , suite à l’appel d’une grève nationale  pour la défense des EHPAD, les syndicats Force Ouvrière et CFDT de l’Ehpad « les Ajoncs » à Gabarret ont appelé les résidents, les familles, les élus et la population à rejoindre  l’ensemble des personnels travaillant dans l’ Ehpad à un rassemblement sur le parvis de la résidence.

IMG_4562

En présence de nombreux maires du secteur, les responsables du rassemblement, dès 12 h 30, au micro, ont rappelé tout d’abord la mission d’un Ehpad qui est d’accompagner  les personnes âgées dépendantes dans tous les actes de la vie quotidienne en leur apportant des soins d’hygiène et de bien-être tout en préservant leur autonomie.

IMG_4563

Les grévistes ont précisé :

«  Cette grève dénonce le manque de moyens humains et financiers pour réaliser ces soins de confort dus à nos aînés qui sont indissociables de l’amélioration des conditions de travail des professionnels. C’est pourquoi, les agents hospitaliers, territoriaux, privés avec le soutien des usagers demandent au gouvernement , notamment l’application du plan solidarité grand âge qui fixait l’objectif d’un taux d’encadrement tout personnel confondu, d’un agent par résident au plus tard en 2012. En 2018, la moyenne nationale est de 1 agent pour 2 résidents. Ils demandent également l’arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire pour le maintien de tous les effectifs, l’abrogation des dispositions  législatives relatives à la réforme de la tarification. Pour les soignants « Prendre Soin » a un sens et ne peut être assimilé à des contraintes budgétaires. »

12

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE