Travaux immobiliers au profit des policiers et des gendarmes

Créé par le 31 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, tourisme

 GERS

Communiqué de la Préfecture

Dans le cadre du plan France Relance, 7 951 700 euros vont être consacrés à la réalisation de projets de rénovation et de modernisation dans le Gers pour les bâtiments des forces de sécurité.

L’amélioration des conditions de travail et de vie des policiers et des gendarmes est une priorité du ministre de l’Intérieur.

Plusieurs demandes ont ainsi été portées par le ministère de l’Intérieur dans le cadre de l’appel à projets du plan de relance dédié à la rénovation énergétique des bâtiments de l’État lancé conjointement par le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance et par le ministère délégué aux Comptes publics.

Conformément aux arbitrages rendus par le Président de la République et le Premier ministre, plusieurs opérations dans le département du Gers ont bénéficié du financement nécessaire pour être engagées dans les tout prochains mois : ce sont 7 951 700 euros qui seront ainsi consacrés à la réalisation de travaux immobiliers.

Ces investissements pour la modernisation des bâtiments permettront notamment :

 La rénovation énergétique du commissariat d’Auch pour un montant de 300 000 euros

  La restructuration et la réhabilitation énergétique de la Caserne Laubadère à Mirande pour un montant de 7 651 700 euros.

Ces financements viennent s’ajouter à ceux dont dispose le ministère de l’Intérieur pour la poursuite de ses projets courants et qui pourront être mobilisés pour le territoire.

Outre une amélioration des conditions de travail des forces de l’ordre, ces investissements représentent un levier important de soutien au secteur économique local, dans une période où l’activité est fortement impactée par la crise sanitaire.

Dans le Gers, 11 projets de rénovation de bâtiments de l’État ont été retenus par le Gouvernement en décembre 2020 pour un montant de 13,205 M€.

Incendie important

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, gers, infos, mairie

EAUZE

IMG_7875

 Avant 13 heures  vendredi jour de Noël, le SDIS 32 a été alerté pour un feu d’appartement rue Rabelais à Eauze.

Vu  la configuration de ce  quartier, et un accès difficile à la rue, ainsi que les risques importants de propagation aux immeubles voisins,  un important dispositif a été mobilisé avec 40 sapeurs-pompiers.

Deux lances ont été mises en service, une quarantaine de sapeurs-pompiers sont intervenus depuis les casernes d’Eauze, Gondrin, Montréal-du-Gers, Courrensan, Castelnau d’Auzan, Lannepax, Fourcès mais aussi Cazaubon et Castera-Verduzan ainsi que le SMUR.

Sept personnes ont été évacuées à l’aide d’échelles. Un chat et un chien ont été également évacués. Tous les occupants sont sains et saufs.  Le risque de propagation a été limité.  Michel Gabas, maire d’Eauze et son adjoint  Bruno Touyarou  étaient sur les lieux et ont proposé des solutions de relogement.

Les dégâts  sont très importants. Cet immeuble   comptait trois appartements.

Le bâtiment présente un risque d’effondrement, ainsi que  des habitations voisines (des habitations à un étage mais aussi un immeuble avec 5 étages).

Les équipes spécialisées de l’Isle Jourdain vont  effectuer les contrôles nécessaires.

Des logements du quartier étaient privés d’électricité, une équipe d’ENEDIS doit rétablir rapidement ce réseau.

Marc Lary tire sa révérence

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gastronomie, gers, infos, landes, patrimoine, tradition

GRAND ARMAGNAC

IMG_4922

Marc Lary, œnologue bien connu et professionnel réputé, a choisi cette année 2020  pour prendre sa retraite bien méritée. Dorénavant, il compte se consacrer  totalement à ses passions d’enfance qui ne l’ont jamais quittées et qui sont  la chasse, la pêche, la cueillette de champignons  et comme il  dit en amateur de corrida : «  Enfin je vais pouvoir, pendant les vendanges, assister à la feria de septembre à Nîmes! »

Son élogieux parcours professionnel a débuté en 1980 par l’obtention de son diplôme puis dès 1981 avec Michel Jorieux et Émile Labeyrie, il  travaille sur la restructuration du vignoble gersois, en identifiant sur place les parcelles et les cépages.

 En 1983, Marc Lary s’installe  avec Jean Barrère dans les anciens locaux de la coopérative viticole Gerland.

En 1986, Marc s’installe à  Cutxan, près de la distillerie Lafontan, où il bénéficie  de l’aide précieuse de Jean-Paul Lafontan. Ce dernier lui met le pied à l’étrier  en créant le  Comptoir armagnacais qui a pour but  de donner des conseils en armagnac, notamment en distillation, élevage, assemblage bouteille… :

« Jean-Paul Lafontan m’a beaucoup aidé dans ce domaine. »

En 1987, Jean Barrère reprend sa propriété et remonte l’élevage de vaches landaises, de fait le Comptoir armagnacais  absorbe la société Barrère-Lary Œnologie.

 En 1992, Marc Lary s’installe à Réans, avant de monter son laboratoire  à Eauze en 2005.

Marc Lary précise :

« En 2019,  Vivadour  et moi-même nous  rapprochons  pour envisager  la cession de mon activité qui a été actée en fin d’année.

Dès le mois de janvier 2020, et pour une année, Marc Lary  a aidé Emilie Maïmir, qui a été choisie par Oenopole, et l’accompagne  sur les armagnacs,  les vins, afin de mieux connaître la clientèle et appréhender ses besoins.

Dès 2021, Emilie Maïmir  sera installée dans un bureau situé  à côté du Pôle  d’Eauze et du Gamm vert (magasin).

À l’heure où Marc Lary tire sa révérence, il n’oublie pas évidemment  ceux qui lui ont témoigné leur confiance dès son installation et se réjouit de constater que les Côtes-de-gascogne ont un très bel avenir ainsi que l’armagnac :

«  Le floc de Gascogne me paraît ronronner sans faire de vague. C’est un produit confidentiel  pourtant excellent, il mériterait autre développement. L’Armagnac,  fleuron de notre Gascogne,  tant aimé et dégusté, m’a fait vivre et vibrer durant toute mon expérience professionnelle. C’est un produit  merveilleux, magique de par sa conception, la distillation que l’on connait à peine. L’Armagnac est étonnant par son  vieillissement  et  son élevage  qui offrent  une palette aromatique qui se développe en fonction des cépages, du chai, du type de barrique et du travail du maître  des lieux. Enfin, c’est un breuvage  délicieux si l’on sait par de subtils mélanges exacerber ses qualités parfois cachées qui se révèlent à l’assemblage. J’ai eu  la chance  de me trouver au bon endroit, au bon moment pour m’installer dans cette aventure qui m’a fait vivre de façon intense et passionnée.

J’ ai découvert  dans chaque chai  des possibilités infinies. Je me suis régalé  à chaque coupe dans tous les chais et chez tous les producteurs ; Merci à eux  pour leur patience et leur passion. Merci à vous tous  aux quatre coins de la planète  qui ont ouvert le flacon pour tenter d’en tirer le plaisir. »

Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP)

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Mise en place d’une zone de contrôle temporaire  (ZCT) dans le Gers

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais n’est pas transmissible à l’Homme. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque.

En raison d’une forte suspicion de présence d’un foyer d’IAHP dans le département des Hautes-Pyrénées, une Zone de Contrôle Temporaire (ZCT) a été prise par arrêté préfectoral dans la commune concernée et les communes située dans un périmètre de 5 km autour du foyer.

4 communes du département du Gers sont situées dans le périmètre des 5 km, les communes de Ladevèze-Ville, Ladevèze-Rivière, Tieste-Uragnoux et Armentieux. Un arrêté préfectoral a été pris plaçant ces 4 communes en ZCT.

Les territoires placés en zone de contrôle temporaire sont soumis aux dispositions suivantes :

 Recensement de toutes les exploitations de volailles commerciales ou non et des exploitations d’autres oiseaux captifs.

Aucune volaille et aucun autre oiseau captif ne doit entrer dans les exploitations ou en sortir.

 Les volailles et autres oiseaux captifs doivent être maintenus dans leurs exploitations dans des lieux permettant leur confinement et leur isolement, en protégeant l’accès à l’alimentation, à l’abreuvement, aux silos et stockage d’aliments.

Les mouvements nécessaires des personnes et véhicules font l’objet de précautions particulières afin d’éviter les risques de propagation de l’infection.

  Aucun œuf ne doit quitter les exploitations sauf autorisation délivrée par la DDCSPP.

 Aucun cadavre, aucune viande provenant de volailles ou d’autres oiseaux captifs y compris les abats, aucun aliment pour volailles, aucun fumier de volailles ou d’autres oiseaux captifs, aucun lisier, aucune litière, aucune déjection ni aucun objet susceptible de propager l’influenza aviaire ne doit sortir des exploitations suspectes sauf autorisation délivrée par la DDCSPP,

  Surveillance particulière de signes cliniques évocateurs d’influenza aviaire ou de la mortalité sont immédiatement signalées au DDCSPP par les responsables des exploitations qu’elles soient de nature commerciale ou non.

 Les rassemblements d’oiseaux tels que les foires, marchés et les expositions sont interdits.

Au-delà de ces 4 communes, il est rappelé que la vigilance reste impérative dans l’ensemble du département pour éviter la propagation du virus. Les mesures de biosécurité à respecter par les professionnels comme par les particuliers (basses-cours) sont consultables à cette adresse : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels

L’accueil enfants parents se met en place

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, éducation, gers, infos, mairie, politique, service social, solidarité

 GRAND ARMAGNAC

IMG_4119

À Castelnau d’Auzan-Labarrère, l’accueil enfants parents se met en place sur la commune.

À partir du mois de janvier, les premiers et troisièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à l’ALSH rue des Écoles.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté de communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les premiers et troisièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance Jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

Et à Gondrin

L’accueil enfants parents se met en place aussi sur cette   commune

À partir du mois de janvier, les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à la salle des associations, au 29 de la rue des Ardouens.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté des communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un  adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP)

Créé par le 22 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Respectez les mesures de protection et de claustration pour protéger les élevages et les animaux de basses cours.

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais n’est pas transmissible à l’Homme. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque.

Depuis la confirmation du premier cas positif au virus influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dans l’avifaune sauvage aux Pays-Bas le 23 octobre 2020, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croître en Europe. Depuis plusieurs semaines, des foyers d’IAHP sont apparus en France dans plusieurs élevages des Landes, dans les Deux-Sèvres et en Vendée.

Les services vétérinaires des départements concernés sont pleinement mobilisés, sous la coordination de la Direction générale de l’alimentation et avec l’appui des laboratoires départementaux d’analyse, de l’ANSES et de l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse.

Afin de limiter les risques de contamination par la faune sauvage des élevages et des basses-cours, depuis le 5 novembre 2020, les détenteurs de volailles, de palmipèdes et de basses-cours doivent impérativement renforcer les mesures de biosécurité.

Parmi ces mesures figurent notamment :

- la claustration des animaux ou leur protection par un filet

- une surveillance quotidienne de l’état de santé des animaux

- l’accès à l’alimentation interdit aux oiseaux sauvages. Xavier Brunetiere, préfet du Gers, rappelle que les contrevenants, professionnels comme particuliers, s’exposent à des sanctions administratives (interdiction de mise en place des lots suivants) et pénales (amendes de 750 eros).

Le détail de l’ensemble des mesures de biosécurité à respecter est consultable à cette adresse : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels.

Le nouveau bureau de la Joyeuse Boule betbezoise

Créé par le 22 déc 2020 | Dans : actualité, com com landes armagnac, élection, infos, landes, loisirs, sport

BETBEZER D’ARMAGNAC

91096417981075866

Pour la saison 2021, la  Joyeuse Boule betbezoise (JBB) vient de renouveler son bureau. Évidemment, le président Jean-Bernard Blanchard et les licenciés espèrent que cette nouvelle saison soit plus riche en événements sportifs que la précédente.

La composition du nouveau bureau est la suivante : Jean-Bernard Blanchard a été reconduit dans sa fonction de président du club. Le vice-président est Roland Céréa. Edwige Liandry a été élue secrétaire et elle a pour adjointe Line Billotte.  Pierre-André Fouchet est élu trésorier.

Les responsables seniors sont Christophe Labarchéde  et Marc Brisbarre, les responsables féminines sont Lisiane Billotte et Rose Lamartine.  Roland Céréa et Jean-Bernard Blanchard sont responsables des vétérans. Nicolas Céréa et Pierre Bazoin sont responsables des jeunes.

Les autres membres sont : Sébastien Blanchard, Pierre Talles, Jérôme Marostica, José Lopez, Jean-Louis Marchandise. 

La VDA a tenu son assemblée générale

Créé par le 21 déc 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, loisirs, musique

GABARRET

IMG_4924

Samedi matin, à la salle de bal, en présence de Philippe Latry, président de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA), des maires  Stéphane Barlaud (Gabarret) , Jean Barrère (Escalans), Sylvie Lauron ( Vielle-Soubiran), et des membres de la radio locale associative, a eu lieu l’assemblée générale de la Voix de l’Armagnac.

Nicole Tant a eu une pensée pour Philippe Thore, animateur de l’émission Via sur la Course landaise, décédé au mois de septembre.

Elle a rappelé  en détail la naissance de la radio en 1981, son historique, les charges d’antenne et les contrôles, la convention d’émettre qui est signée tous les cinq ans, ainsi que les importants et énormes dossiers  pour obtenir les autorisations d’émettre, les subventions… Elle a précisé  qu’il y a quatre à cinq ans, du matériel  a été changé pour être mis aux normes européennes. 

Nicole a remercié le technicien Michel, toujours très disponible, d’autant plus qu’il y a eu l’an dernier beaucoup de pannes nécessitant des interventions rapides, puis elle a rappelé les diverses émissions et les directs qui ont eu lieu.

Richard, animateur de l’émission sur le rugby  a confirmé que cette émission sportive qui aborde le rugby amateur et pro avait beaucoup de succès auprès des auditeurs :

« Cette émission d’une heure est très complète. »

Nicole a rappelé qu’il y avait eu  109 émissions spéciales avec des invités :

« Elles sont toutes enregistrées sur CD pour les contrôles. »

Didier Martial a abordé les finances en précisant que les dépenses grimpent d’année en année, mais que le bilan général demeure toujours dans le positif, malgré la nécessité   de renouveler régulièrement du matériel :

«  Il faudra envisager  dans l’avenir,  le changement de l’émetteur qui a déjà 7 ans. »

Philippe Latry  qui a découvert le côté coulisse de la VDA, a rappelé que la CCLA est toujours aux côtés des associations et que la VDA  qui est évidemment d’utilité générale peut, au besoin, bénéficier  d’une subvention exceptionnelle comme les  autres associations :

«  La VDA occupe une place très importante sur le territoire, un service de proximité et un outil de communication que nous, élus, devons utiliser davantage. Elle représente un intérêt communautaire  certain.

Stéphane Barlaud est très content d’avoir la VDA à Gabarret :

« La radio permet de relayer pas mal d’informations locales et tous les 15 jours d’informer la population sur ce qui se passe dans le village. Cette radio fonctionne bien et je vous engage tous à continuer comme ça. »

Nicole  prévoit d’étendre cette émission sur la vie du village à d’autres communes du territoire.

Didier et Nicole ont évidemment remercié la mairie de Gabarret qui prête à la radio  les locaux où se trouve le studio.

En 2021, la VDA fêtera ses 40 ans d’existence.  

Les auditeurs peuvent également écouter la VDA sur internet.

KURT137 ! a sorti “Les Terres Brûlées”

Créé par le 20 déc 2020 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, musique

C’était  le  premier weekend de septembre 2015, et grâce aux concerts organisés par les  Chevaliers du cœur, le public gersois, landais… a découvert et apprécié  Pat Kebra. Ce dernier a toujours gardé des contacts dans ce territoire et régulièrement informe des nouvelles sorties de CD de groupes musicaux. 

Ces derniers temps Kebra’s Records, label au service des artistes indépendants, Kebra nous a présenté la sortie de  » J’ai  écrit «   de la musicienne et chanteuse Brume.

Cette fois-ci, Kebra nous présente le groupe  KURT137 ! Ce dernier a sorti  le CD “Les Terres Brûlées”  le 23 avril 2020 en pleine crise sanitaire.

Pat Kebra précise :

« Le Groupe historique toulousain qui a écumé la France et quelques pays européens de 1988 à 1992 aux côtés des groupes majeurs (français et anglais) de l’époque, genre Parabellum, OTH, Les Garçons Bouchers, Les Rats, The Stranglers, Killing Joke, Damned, Thugs, Red London, Red Alert,… entre autres !

Le titre « Non Stop Dalton’s » sort sur la compilation « La Relève » en 1990 chez Boucherie Prod.

1992 fin de la première saison.

Retour de flammes en 2015, concerts avec The Outcasts à Paris, Nantes, Brest et Toulouse.   Incursion en Irlande, Letterkenny et Dublin sont sous le feu.

KURT! enregistre un premier CD single auto-produit avec une nouvelle version de la reprise des « Daltons » de Joe Dassin et un des titres phare du groupe « L’Algérie ».

Avant la sortie du CD, la reformation explose en vol !!!.

Une nouvelle formation en mars 2017 autour de Pat Kore avec Tom DCA à la batterie, Bélu à la basse et Ji Luk à la guitare reprend le flambeau et enregistre un nouveau CD single en Juillet 2017 (La Fille aux Cheveux Bleus / Bambino).

Ces 2 singles avec le soutien de Kebra Records ont été diffusés sur 86 radios et émissions indépendantes.

Le groupe reprend la route en novembre 2017 avec quelques anciens morceaux et de nouvelles compositions.

Après une quarantaine de concerts et festivals aux côtés de SPI, Brassen’s Not Dead, Les Rats, Pat Kebra, Charge 69, Les Sales Majestés,

Sidilarsen, Steff et Les Ejectés,… sur des évènements comme Le Weekend Sauvage, Monta’In Rock, Primitive Fest, Rock’N Merguez, Festi Moun’s, Festival Cap au Large, …

KURT! revient en studio en novembre 2019 pour enregistrer 6 titres avec la participation de Nico Slack (Hate Is Back) pour la basse.

Pour une meilleure visibilité dans le monde numérique, le nom du groupe évolue en “KURT137!”.

Le CD “Les Terres Brûlées” est sorti le 23 avril 2020 en pleine crise sanitaire.

Le titre « La vengeance du chien aveuglé» est sorti le 15 septembre sur la compilation « Spirit of D.I.Y vol 3 », du label anglais « Punkboot Promotions »

Les nombreuses influences et une certaine vision de la société donnent des titres en français aux mélodies énergiques avec des guitares puissantes et incisives, soutenues par des rythmes tour à tour percutants ou plus calmes qui savent accrocher dès la première écoute.

Image de prévisualisation YouTube

https://www.facebook.com/kurtcenttrentesept

 

Un nouveau parc de jeux a été mis en place

Créé par le 20 déc 2020 | Dans : Non classé

 GABARRET

7372602c-711e-4fdb-9e68-8665c5630f0e(1)

Mairie de Gabarret

Notre commune est très heureuse de vous présenter une nouvelle aire de jeu au placeau.

Nos anciens jeux en bois, vétustes, n’assurant pas la sécurité des enfants, ont été démontés au printemps.

Pour les remplacer, nous avons fait appel à la société Sonesdi fabricant français.

Ce parc de jeux permanent de 20 mètres sur 6 mètres pour une surface de 120 m2 est fermé par une clôture de 1 mètre de haut avec un portail sécurisé. Il est composé de cinq jeux :

- Un grand jeu avec deux toboggans accessibles par une passerelle et un mur d’escalade.

-Un portique avec une balançoire double.

-Un jeu ressort pour 4 enfants.

-Un jeu ressort individuel pour les tout-petits.

-Un panneau ludique sur le thème « les animaux de la ferme ».

Pour le plaisir des grands et des petits, cette aire de jeu est propice à de bons et jolis moments en famille.

Photos: Mairie de Gabarret

db197298-5ab1-4d5e-87cd-66fb0e197a3115e8157b-6200-49de-b2b3-4410919ae4c6

12345...133

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...