solidarité

Articles archivés

76 marcheurs pour Octobre Rose

Créé par le 09 oct 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, musique, santé, solidarité, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0030 (2)

Samedi 8 octobre, l’Unité locale de la Croix-Rouge de Cazaubon a organisé une Marche rose.

Le départ a été donné place Armagnac à Barbotan les Thermes.

La randonnée de 10 km a réuni 50 marcheurs et celle de 5 km a totalisé 26 marcheurs.

Cette année pour cette Marche Rose, les randonneurs étaient un petit peu moins nombreux que les années précédentes. L’averse abondante du début de matinée, a évidemment découragé des randonneurs qui, du coup, ne sont pas venus à ce premier rendez-vous d’Octobre rose.

À midi, devant le hall de la Maison du tourisme, tous les participants se sont retrouvés pour partager un bon moment festif avec l’apéritif offert par la municipalité et servi par les licenciés du Tennis club de Cazaubon Barbotan (TCCB).

 La banda Las Murgas a animé dynamiquement cet apéritif, avec son répertoire des ferias. La Croix-Rouge a profité de l’occasion de ce rassemblement, pour vendre des goodies au profit d’Octobre Rose

La prochaine Marche Rose est prévue le dimanche 16 octobre.

Cette Marche Rose est organisée par  l’établissement thermal. La participation se fait sous la forme de l’achat d’un ticket pour la grande tombola.

Il est proposé deux circuits inédits.

Le départ sera donné depuis l’établissement thermal.

Pour le circuit de 8 km (environ 2 heures), le départ sera donné à 9 h 15, et pour le circuit de 4 km (environ 1 heure) le départ sera donné à 10 h 15.

À l’arrivée à 11 h 30, il y aura une séance d’étirement avec le coach sportif de l’établissement thermal.

L’apéritif sera offert par la municipalité et il sera servi par les licenciés du Tennis club Cazaubon Barbotan. Cet apéritif sera servi à 12 heures, place Armagnac.

L’animation musicale sera assurée par Las Murgas. L’équipe de l’établissement thermal vendra des goodies.

DSC_0023 (1) DSC_0026 (1) DSC_0028 (1) DSC_0034 DSC_0038

Une semaine bleue divertissante et originale

Créé par le 07 oct 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes, loisirs, santé, service social, solidarité

GABARRET

DSC_0011 (1)

Dès mardi 4 octobre, la résidence « les Ajoncs », l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), proposait aux résidents et aux familles, de nombreuses rencontres et activités diverses à l’occasion de la semaine bleue.

Mardi 4 octobre à partir de 14 h 30, l’établissement a offert aux résidents et aux membres de leur famille un bon moment avec des ateliers de loisirs, physiques, et de jeux de société.

Une initiation aux quilles au maillet a été proposée par le spécialiste en la matière, Jean-Claude Tourné, (famille d’une résidente des Ajoncs). Il a même organisé un concours par équipes qui comprenaient des résidents, des membres du personnel et des membres de famille de résidents.

La directrice de l’Ehpad, Sandrine Laborde avec son équipe, a remporté la coupe. Comme apéritif, Jean-Claude Tourné a offert du champagne frais qui évidemment a été apprécié par tous.

 Mercredi, des 14 heures, les résidents, les familles et le personnel ont accueilli les internes de l’établissement scolaire privé.  Ensemble, ils ont participé à un grand loto, très apprécié par les aînés.

Jeudi, les familles étaient conviées à un repas poule au pot, sous chapiteau, animé par le duo Sylvain et Régine. L’ensemble créait ainsi une ambiance festive très familiale.

À l’issue du repas, l’ambiance était très bal guinguette, grâce au duo tradition.

Immédiatement, une partie du personnel s’est mise à danser entrainant des résidentes et résidents, des membres des familles à faire de même, ou à sourire et à reprendre en chœur les chants qu’ils connaissaient.  

Résidents, familles, personnels, étaient tous enchantés des moments dynamiques de la semaine bleue, version 2022.  

DSC_0003 (3) DSC_0004 (3) DSC_0005 (3) DSC_0020 (1)

Le SEL a bien repris toutes ses activités

Créé par le 07 oct 2022 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, économie, infos, landes, solidarité

GABARRET

DSC_0005 (1)

Avec ses Gratiferias, le dimanche matin aux arènes, les adhérents du Système d’échange local du gabardan (SEL) affichent la reprise des nombreuses activités, échanges de services, et ateliers, sans oublier les réunions mensuelles avec repas.

En 2020, le SEL aurait dû fêter ses dix ans d’existence, mais le Covid a mis l’association en sourdine.  Après ces années Covid,  l’année 2022 a permis aux adhérents du Gabardan, ainsi qu’à ceux qui habitent des villages voisins gersois et lot et garonnais de réactiver les échanges de services, les coups de mains, les prêts de matériels divers. Ils continuent aussi de partager les compétences de chacun, notamment dans de petits travaux de bricolage, de jardinage, de cuisine…

Les réunions mensuelles qui ont lieu le troisième vendredi du mois à partir de 19 heures, à la salle des associations à l’ancienne gare, permettent aussi de partager un bon moment autour d’un repas style auberge espagnole.

Une des adhérentes  du SEL gabardan est domiciliée à Villeneuve-de-Marsan, et envisage de créer prochainement un SEL dans cette commune

Les personnes intéressées par le Sel, peuvent participer à une réunion ‘sans engagement,

Pour devenir membres, le Sel propose une adhésion par foyer.

Pour adhérer, s’adresser à Cyriella 06 59 29 77 38 ou Elena au 06 56 89 07 45 ou seldugabardan@gmail.com

1 500 entrées au festival des Chevaliers du cœur

Créé par le 09 sept 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, exposition, fête, gers, les sorties, loisirs, santé, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG-20220908-WA0004

Les Chevaliers du cœur ont fêté avec brio les 10 ans du festival.

Vendredi 2 septembre, dès 18 heures, le site a été ouvert au public. Les différents stands étaient ouverts et la première animation, à partir de 19 heures, a permis au public de découvrir, les sapeurs-pompiers du Centre de Cazaubon, réalisant une manœuvre qui consistait  à l’extinction d’un feu de véhicule.

Les personnes qui tenaient les stands de restauration ont estimé que pour cette première soirée, ils avaient bien travaillé.

Samedi après le petit-déjeuner, et un très bon moment de partage, les personnes se sont retrouvées pour assister et s’initier au Break dance avec les membres de l’association le M.U.R d’Eauze.

La balade à moto de 70 km a réuni plus d’une centaine de motos, tandis que les petits et les grands restés au stade, participaient à l’atelier graffiti, proposé par le M.U.R, et animé par l’artiste de Street’ art Pandaman. Cet atelier a eu beaucoup de succès.

À 17 heures, le public très nombreux s’est rassemblé auprès de la scène pour assister au Battle de Break danse avec les élèves de l’école de l’association le M.U.R.

Jeux, olympiades pour les enfants complétés par des jeux proposés par les sapeurs-pompiers de Cazaubon, ont offert aux enfants d’excellents moments de joie, de découvertes et de rires, sous les regards amusés et attendris des parents.

Le repas daube de taureau du samedi soir a affiché complet.

Dimanche, les animations proposées ont eu de nouveau du succès, notamment la balade à moto et de véhicules anciens, la démonstration et une initiation de danse country avec la participation de Western Dance Country de Vic-Fezensac….

L’après-midi, les chevaliers du cœur ont remis les chèques aux associations bénéficiaires et un super lâcher de ballon a conclu cet anniversaire bien fêté et très bien organisé.

À l’issue de ces trois jours, les Chevaliers du cœur se sont exprimés sur ce festival :

« C’est dans l’émotion et la convivialité que s’est terminée, dimanche, la 10e édition du festival et rassemblement motos, autos, trikes à Cazaubon.  Merci aux quelques 1500 visiteurs venus célébrer avec nous dix années d’actions caritatives.

Merci à vous, chers bénévoles, pour votre soutien, votre engagement et votre énergie ô combien précieux.  Vous jouez un rôle primordial dans la réussite de ce festival et nous vous en sommes extrêmement reconnaissants. Nous sommes heureux et fiers de pouvoir vous compter parmi nous.

Un grand merci également à tous les musiciens, sonorisateurs, animateurs, restaurateurs, partenaires ainsi qu’à la mairie de Cazaubon et aux sapeurs-pompiers volontaires de notre commune, sans qui cette belle aventure ne serait pas ce qu’elle est : une grande fête familiale où la générosité, l’altruisme et l’échange sont au centre de tout.

Grâce à vous, c’est la Recherche qui avance et ce sont des dizaines de malades qui bénéficient d’actions concrètes afin d’améliorer leur quotidien : achat de matériel, aide à domicile, soutien scolaire, soin spécifique…

Cette année, 10.000 euros ont été reversés à l’AGEJM (Association Gersoise pour l’Enseignement aux Jeunes Malades) ainsi qu’à l’ARTC (Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales), toutes deux présentes durant le week-end aux côtés d’Handicap Motards Solidaires.

En 10 ans, c’est près de 40.000 euros qui ont été alloués à différentes associations.  En leur nom, nous vous disons M.E.R.C.I. et à l’année prochaine! »

DSC_0001 DSC_0034 DSC_0037 DSC_0039 DSC_0041 DSC_0044 DSC_0055 DSC_0117 DSC_0143 DSC_0166 DSC_0171 DSC_0184 eda4ca0f-107d-4ea6-8b3d-dd98b66e1936 IMG-20220908-WA0006 IMG-20220908-WA0008

Vendanges précoces dans le Gers

Créé par le 31 août 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, solidarité

GERS

Patricia Esperon (conseillère départementale), Philippe Larrey (viticulteur à Beaumont), Philippe Dupouy (Président du CD32), Claude Domert (Président de la cave de Condom).

Patricia Esperon (conseillère départementale), Philippe Larrey (viticulteur à Beaumont), Philippe Dupouy (Président du CD32), Claude Domert (Président de la cave de Condom).

Communiqué du Conseil départemental

Vendanges précoces dans le Gers : Philippe Dupouy, Président du Département du Gers, aux côtés des viticulteurs

15 jours après s’être rendu au plus près des sinistrés des orages du 16 août, le Président du Département s’est déplacé, ce matin, sur l’exploitation viticole de Philippe Larrey à Beaumont, accompagné de Claude Domert, Président de la cave de Condom et Patricia Espéron, conseillère départementale du canton.

 Des constats inquiétants pour les agriculteurs fortement impactés, après ce violent orage de grêle qui avait ravagé pour certains, en quelques minutes, une année de travail. « On n’a pas eu le temps de voir venir, c’est déprimant », Philippe Larrey vigneron pour la cave de Condom, a perdu près de 15 hectares de vignes.

 À présent, cet agriculteur réalise les vendanges précoces de ses vignes. Grêle, sécheresse, gel, l’ensemble des évènements climatiques ont obligé les producteurs gersois à récolter rapidement les moindres grappes encore sur pied, pour éviter de perdre la totalité de la production. Seulement 10 % des parcelles touchées pourront être récoltés, soit une perte estimée à 250 000€ pour ce viticulteur.

Sur les 1 670 hectares de la cave de Condom, 670 ont été touchés par les orages et sont en train d’être vendangés avec près de 15 jours d’avance.

 Le Mot du Président

« Il me paraît essentiel de renouveler mes déplacements aux côtés des viticulteurs. Voir les dégâts des orages est impressionnant, constater les pertes qui en découlent quelques jours plus tard est désolant. C’est un véritable désastre pour notre viticulture gersoise. Je pense également aux autres productions qui sont également sinistrées. Je vais me tenir attentif à la mise en place des fonds de soutien et surtout à la critérisation de ceux-ci. Il faut avant tout aider les plus impactés, cela en va de notre responsabilité. »

 Philippe Dupouy, Président du Département du Gers.

Les Chevaliers du cœur reprennent du service

Créé par le 17 août 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, exposition, fête, gastronomie, gers, infos, les sorties, loisirs, musique, santé, sapeur-pompier, solidarité, spectacle, sport

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_0580

Au stade de Cazaubon, auront lieu les dix ans du festival musique et rassemblement motos, autos, trikes.

Conférence

Mercredi 31 août à partir de 19 h 30, à la salle de cinéma de Barbotan les Thermes, l’association les Chevaliers du Cœur organise une conférence sur les nouveaux traitements de la sclérose en plaques.

Faisant suite à ce premier rendez-vous de sensibilisation et d’information, les Chevaliers du Cœur, dès vendredi 2 septembre ouvriront leur traditionnel festival, qui cette année, a 10 ans d’existence.

Comme chaque fois, le public aura droit aux concerts, diverses animations, balades, buvette, restauration et pour ceux qui veulent dormir sur place, ils pourront camper sur place.

Manœuvre des sapeurs-pompiers et restauration

Vendredi 2 septembre à partir de 18 heures, le site sera ouvert au public et les festivités commenceront.

Dès 19 heures, aura lieu une manœuvre réalisée par les sapeurs-pompiers.  Le public assistera à l’extinction d’un feu de véhicule.

Les stands de restauration seront ouverts à partir de 19 h 30.

Samedi 3 septembre à partir de 8 h 30 – 9 heures

Dès 8 h 30 – 9 heures, c’est l’ouverture des festivités avec un petit déjeuner servi sur place (Les personnes doivent réserver la veille à la buvette leur petit déjeuner qui est à 4 euros).

L’apéritif est à 11 h 30.

Dès 14 heures les personnes pourront s’initier au Break dance avec l’association le Mur d’Eauze.

Dès 15 heures, sera donné le départ de la balade à moto. Une balade de 7O km avec une halte à mi-parcours.

À partir de 15 h 30, il est prévu un atelier graffiti, des jeux pour les enfants avec l’association le Mur.

Le Battle de Break danse avec l’association le Mur est à 17 heures. `

À partir de 18 heures, la troupe Equivol réalisera un spectacle équestre.

L’apéritif est à 19 heures et il précèdera le repas Daube de Taureau prévu à 19 h 30.

Au menu

Salade composée, daube de taureau, frites, glaces, café, armagnac

Tarifs : Adulte 15 euros, enfant de moins de 10 ans 12 euros.

Attention les places sont limitées et le repas est sur réservation auprès de Clémence au 06 66 41 80 23.

La soirée sera animée musicalement par un concert et un spectacle de feu.

Dimanche 4 septembre

Dès 8 h 30 – 9 heures, c’est le début des festivités avec un petit déjeuner servi sur place (les réservations se font la veille à la buvette). Tarif 4 euros.

Dès 9 h 30, le public pourra visiter l’exposition de voitures et motos anciennes. Cette exposition durera toute la journée.

Le départ de la balade à moto et de véhicules anciens est à 10 heures (40 km).

Dès 10 h 30, il y aura une démonstration et une initiation de danse country avec la participation de Western Dance Country de Vic-Fezensac.

À partir de 11 heures, avec la ganaderia Nogues, il y aura une initiation à la course landaise.

L’apéritif est à 11 h 30.

À partir de 14 heures, il est proposé un atelier « Gestes qui sauvent ». Cet atelier est animé par les sapeurs-pompiers (Sdis 32).

Pour participer à cet atelier, les personnes doivent s’inscrire au stand des sapeurs-pompiers.

À partir de 15 heures, il est proposé des jeux Bikers.

À 16 h 30, les Chevaliers du cœur remettront les chèques aux associations bénéficiaires.

La fin des festivités avec le lâcher de ballons  est à 17 heures.

Tout le weekend

Balade à poneys, maquillage enfant, château gonflable et jeux, tir à l’arc, Black Jack, barbier, stands de prévention et nombreux exposants.

Entrée au rassemblement 1 jour 3 euros, weekend 5 euros.

L’ Été jeune, une initiative appréciée par les ados

Créé par le 17 août 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, gers, infos, loisirs, mairie, politique, service social, solidarité, sport, travaux

GRAND ARMAGNAC

DSC_0004

Lundi matin 8 août, au Point animations jeunes (PAJ) de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), route de Sauboires à Eauze, Philippe Beyries, président de la CCGA, a rencontré Sandrine, Stéphanie et Pascal, les animateurs professionnels employés par la CCGA., et qui sont les trois encadrants de l’Été jeune, ainsi que les adolescents et les jeunes qui y participent .

 Lors de son intervention, le président Philippe Beyries s’est présenté, puis il a rappelé le principe de l’Été jeune, ainsi que le vaste territoire de la CCGA avec ses vingt cinq communes.

Cette matinée au local du PAJ a permis à sept jeunes de découvrir le service. Ces adolescents de 14 à 17 ans viennent des communes du territoire de la CCGA.

L’été jeune, proposé par la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), qui a commencé lundi 8 août s’achèvera vendredi 19 août.  

Les activités que ces   adolescents vivent, leur permettent de découvrir des villages du territoire, et d’apprécier l’engagement, le service, l’entraide et le partage. Naturellement, avec les fortes chaleurs, ils  ont profité  de baignades l’après-midi aux piscines de Gondrin, Castelnau d’Auzan, Eauze et Cazaubon.

Pour les adolescents de 14 à 17 ans, le principe de l’Été jeune est resté le même que les années précédentes.

Les adolescents ont participé à de petits chantiers sur les communes de la CCGA, et ont appris un engagement citoyen en rendant ainsi des services. Le groupe s’est par la suite partagé en deux équipes.

Une équipe de jeunes est intervenue au Relais d’assistantes maternelles (RAM) de Cazaubon, tandis que l’autre intervenait au PAJ d’Eauze. Sur ces locaux, ils ont fait des travaux de remise en état. Par la suite, une équipe a fait des travaux de peinture à Réans, l’autre équipe était à l’œuvre à Eauze.

Mercredi 17 août, le matin, l’équipe de quatre adolescents intervenait sur le rustique travail à ferrer qui trône sur la place du village, de Mauléon d’Armagnac, devant la mairie et la salle des fêtes. Ils ont appliqué sur le bois une couche  de teinte et de protection.

Daniel Laburthe, maire de Mauléon d’Armagnac, ainsi que des conseillers municipaux et des mauléonaises et mauléonais sont venus rencontrer les adolescents, faire connaissance, et ont exprimé que cette initiative de la CCGA était très sympathique.

L’autre équipe était au PAJ, pour remettre en état le local, qui suite à l’orage et à la forte pluie avait été inondé.

Dans les villages où les jeunes sont intervenus, les adolescents ont constaté que l’accueil des élus et de la population était très chaleureux.

Comme à Mauléon, le matin,  ils avaient droit à un petit déjeuner copieux, succulent avec chocolat, café, jus de fruit, et des viennoiseries.

L’opération Été jeune s’approche de la fin, et déjà, les jeunes estiment que ce temps de travail, d’échange et de loisirs était plaisant, voire satisfaisant.  

DSC_0007

Le centre d’incendie et de secours recrute

Créé par le 09 août 2022 | Dans : actualité, cinéma, com com armagnac, éducation, gers, infos, sapeur-pompier, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0013

Vendredi 5 août en début de soirée, place Armagnac à Barbotan les Thermes, Cazaubonnais, curistes, vacanciers, ont vu arriver et s’installer plusieurs véhicules du centre d’incendie et de secours de Cazaubon.  

La présence de ces véhicules, ainsi que d’une dizaine de sapeurs-pompiers, avaient pour objectif de réaliser une soirée d’information, de sensibilisation de la population et de rappeler l’importance de ce service de proximité qui ne peut se maintenir que grâce à la présence des sapeurs-pompiers volontaires.

Ce soir-là, pour le centre d’incendie et de secours de Cazaubon, c’était l’occasion   de recruter de nouveaux sapeurs-pompiers volontaires, de permettre aux plus jeunes d’échanger avec les jeunes sapeurs-pompiers (JSP), ainsi qu’aux personnes qui souhaitaient   candidater pour s’engager comme sapeurs-pompiers, d’obtenir tous les renseignements nécessaires.

Cette rencontre a précédé la séance du cinéma en plein air avec la projection du film « Notre Dame brûle ».

Cette soirée a pu se réaliser grâce au partenariat du Sdis32, du centre d’incendie et de secours de Cazaubon, de ciné 32 et du cinéma Armagnac de Barbotan les Thermes.

Elle s’est déroulée en présence du lieutenant-colonel Frédéric Furon (Sdis 32), du lieutenant Philippe Planté (Compagnie Armagnac).

Le centre d’incendie et de secours de Cazaubon compte 18 sapeurs-pompiers volontaires, 3 nouvelles recrues vont arriver, et 4 JSP qui ont fini leur formation de 3 ans, sont rattachés à ce centre.  Ces jeunes ont passé leur brevet de fin de formation.

Cette animation a permis de mettre en lumière les sapeurs-pompiers locaux, ces hommes et ces femmes dévoués au service de la population.

En plus du film « Notre Dame brûle », le public a bénéficié de la projection d’un petit film sur le centre d’incendie et de secours de Cazaubon, réalisé par Matthieu Micon.

Une soirée qui, pour certains, peut se prolonger en s’engageant ou en informant leur entourage des conditions et possibilités pour devenir sapeur-pompier volontaire.  

Pour davantage de renseignements complémentaires, s’adresser au service Promotion du volontariat auprès de  Mme Clara Franqueville au  05 42 54 12 23  ou  Mail : clara.franqueville@sdis32.fr

Ou contacter l’adjudant-chef Alain Barreille, chef du centre de Cazaubon par téléphone au 06 87 82 79 25 ou par Mail : cdc.cazaubon@sdis32.fr

SP

Le jumelage fêté comme il se doit

Créé par le 09 août 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, fête, histoire, infos, landes, mairie, politique, solidarité, sport, tradition

LOSSE

DSC_0031

Pour le 40e anniversaire du jumelage Losse-Fislis, dimanche matin 7 août, le rassemblement réunissant alsaciens et lossais était devant la mairie. C’est en cortège ouvert par des jeunes en costume traditionnel Landais et Alsacien que tous se sont rendus au Citystade situé à l’entrée du bourg.

L’inauguration du Citystade

Après avoir coupé le ruban tricolore pour inaugurer le Citystade, en présence des élus des deux communes, de la sénatrice Monique Lubin et de la conseillère départementale Magali Valiorgue, les représentants landais de l’association des Amis du Haut Rhin et de l’ association Haut-Rhinoise des amis des Landes,   Bruno Lacoste, maire de Losse a présenté le projet et la création de cet espace de sport et de jeux :

« Ici, c’est la première partie des travaux de réaménagement du bourg.  C’est un projet global avec des travaux prévus place de la mairie, le déplacement du Monument aux morts qui sera en face de la mairie. Les travaux et l’aménagement du Citystade ont couté 85 000 euros HT. Nous avons eu des subventions, il reste à la charge de la commune 50 000 euros. Ce lieu sera avant tout un point de détente et de rencontres pour les enfants, les familles, un lieu de plein air qui manquait. Nous avons d’autres projets qui sont encore à l’étude, notamment un parcours sportif qui conduira les usagers jusqu’au plan d’eau… »

Monique Lubin a exprimé son plaisir d’être à Losse, puis elle a félicité la municipalité pour l’idée et la réalisation de ce site qui permet aux jeunes de se retrouver :

« Il est important des créer des liens sociaux. Ce site va dans ce sens… »

Après avoir rendu hommage aux élus de Losse, Monique Lubin a abordé la page d’histoire relative à l’exode des alsaciens, leur accueil dans les Landes, en précisant :

« Je vois que les liens entre alsaciens et lossais continuent et c’est un exemple. J’espère que les nouvelles générations maintiendront ces liens. »

Bruno Lacoste a invité le maire de Fislis, Clément Libis, à découvrir la plaque du City stade  où est inscrit « L’Ill aux Loisir », association de Fislis qui propose aux jeunes  des animations.

« Merci beaucoup pour ce clin d’œil rappelant cette association, et je précise que l’ Ill est la rivière qui traverse Fislis… »

Après cette cérémonie au Citystade, le cortège s’est rendu au Monument aux morts où Robert Mona, maire honoraire de Fislis et Serge Jourdan, puis Clément Libis et Bruno Lacoste ont déposé des gerbes.

DSC_0048

Ils ont renouvelé le serment de jumelage

Créé par le 09 août 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, histoire, infos, landes, mairie, politique, solidarité, tradition

LOSSE

DSC_0089

À l’occasion de l’anniversaire du jumelage Losse-Fislis, à la suite du dépôt de gerbes au Monument aux morts, tous se sont rendus à la salle Raphaël-Jourdan pour assister aux discours, signature du renouvellement du serment de jumelage et à la remise des cadeaux souvenirs.

Les discours

Bruno Lacoste a donné la parole à Robert Mona, maire honoraire de Fislis. Robert Mona a résumé l’histoire  du jumelage Fislis-Losse , depuis l’exode avec les éléments tragiques de cette époque, les quatre jours de train,, l’arrivée à Losse, l’accueil chaleureux des lossais,  la solidarité des alsaciens lors des grands  incendies des Landes et de Losse, les premières démarches pour le jumelage, l’arrivée de 60 personnes de Fislis à Losse pour la signature du serment de jumelage en 1982, ainsi  que toutes les cérémonies qui ont eu lieu par la suite avec les différents déplacements des Lossais à Fislis, les grandes fêtes en Alsace et les déplacements des délégations de Fislis à Losse.   Il a conclu son discours en lançant un appel aux jeunes afin qu’ils perdurent cette histoire et leur bonne entente.

Le président de l’association les Amis des Landes, puis la vice-présidente de l’association les Amis du Haut Rhin ont exprimé leur joie d’être à Losse pour le 40e anniversaire du jumelage. Ils ont accentué leurs discours sur cette amitié qui continue de se développer, et précisant qu’ils sont confiants pour l’avenir :  « La jeunesse prendra bien la relève. »

Jean-Marc Metz, maire de Raedersdorf, président de l’amicale des maires du Sundgau et de la Communauté de communes de Sundgau, a remercié les familles lossaises, ainsi que le pionnier du développement de cette amitié solide et il a insisté sur l’importance du devoir de mémoire.

Serge Jourdan a abordé avec des anecdotes personnelles, le cheminement de toutes ces années de jumelage :

« Ce qui est important c’est qu’on perpétue ces échanges et amitiés. »

Clément Libis, à son tour, a pris la parole en insistant sur l’importance de garder le souvenir de cette histoire. Il a remercié toutes les personnes présentes, ainsi que tous les artisans de cette amitié en souhaitant que tous continueront à transmettre le flambeau aux nouvelles générations.

Bruno Lacoste a exprimé sa joie de voir que les alsaciens sont venus nombreux pour ce renouvellement du serment de jumelage. Après la lecture du serment de jumelage, l’assistance a regardé la projection d’un court film, qui met en valeur la beauté de Losse, ses richesses et qui fut réalisé par le réalisateur Matthieu Micon (Barbotan les Thermes).  Après la signature du serment de jumelage par les personnalités, Bruno Lacoste a offert à la municipalité de Fislis, des échasses unies par le logo de Losse et un sabot landais.

La remise des cadeaux

Clément Libis a offert à la commune de Losse, une splendide cigogne réalisée dans un beau morceau de bois de tilleul  par un artisan de Fislis.    

12345...21

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...