politique

Articles archivés

Communiqué du Conseil départemental

Créé par le 01 nov 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, politique, santé, service social, solidarité

GERS

Communiqué du Conseil départemental

Philippe Martin, Président du Conseil Départemental :

«Le Département sera aux côtés de l’Etat, dans un esprit de mobilisation nationale et en soutien à ceux de nos concitoyens qui sont les plus fragiles et les plus modestes» Le rétablissement d’un confinement sur l’ensemble du territoire national à partir de jeudi soir minuit va une nouvelle fois profondément bouleverser notre vie collective.

Tout doit être mis en œuvre pour enrayer la progression de l’épidémie, et comme ce fut le cas au mois de mars dernier, le Conseil Départemental prendra toute sa place dans cette mobilisation nationale à laquelle nous a appelé le Président de la République.

Pour mieux nous consacrer à l’organisation de la continuité des services publics, la séance du Conseil Départemental prévue vendredi 30 octobre est reportée à une date ultérieure.

Dès à présent nous mettons tout en œuvre pour apporter à nos concitoyens les plus fragiles, aux ménages les plus modestes et plus généralement aux gersoises et aux gersois, le soutien dont ils auront besoin tout au long des semaines qui viennent.

Aucune des missions de service public assurée par le Conseil départemental ne sera interrompue.

L’ensemble des allocations et prestations sociales seront maintenues.

Une attention particulière sera portée à l’accueil des enfants confiés par la Justice ainsi qu’aux personnes âgées ou handicapées.

Un Conseil Départemental de défense COVID 19 sera mis en place sous l’autorité du Président du Conseil départemental Philippe Martin, afin d’adapter et de faire évoluer l’action du Département en fonction des réalités sanitaires.

Ce Conseil de défense départemental se réunira chaque semaine jusqu’à la fin du confinement et associera des élus de tous les groupes politiques, des agents de notre collectivité départementale et des médecins.

Lettre du maire d’Eauze au préfet du Gers

Créé par le 31 oct 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, les sorties, mairie, politique, santé, solidarité

  ÉAUZE

ÉAUZE, le 31 Octobre 2020

Le Maire d’ÉAUZE

Conseiller Départemental

à

Monsieur le Préfet du Gers

Préfecture du Gers3 Place du Préfet Claude-Érignac

32 007 AUCH Cedex

Monsieur le Préfet,

À l’instar de nombreux maires de France, je m’étonne de la décision gouvernementale de « fermer » certains commerces, souvent de très petites entreprises alors que, dans les rayons des grandes surfaces, tout est autorisé.

Je ne ferai pas partie de cette cohorte d’élus qui, par arrêté municipal, conteste des mesures sanitaires qui ne relèvent que d’une politique nationale menée exclusivement sous l’autorité de l’État. Cette attitude n’est pas digne de celui ou de celle qui représente l’État sur sa commune et de ce fait, met à mal les fondements de notre République et sa cohésion.

Néanmoins, comment expliquer à des petits commerces, que leur fermeture serait salutaire pour la santé de leurs concitoyens et parallèlement, autoriser et encourager la consommation de masse dans les grandes surfaces et pire encore, sur des sites marchands via Internet.

La priorité est bien évidemment de préserver notre système de santé pour faire face à cette deuxième vague, système de santé au bord de l’implosion. Il ne faut pas perdre de vue cet objectif qui est de tout mettre en œuvre pour ralentir la circulation du virus. Soit on procède à un confinement strict de la population comme au mois de mars avec les conséquences sociales et économiques que cela entraine, soit comme c’est le cas aujourd’hui, on procède à un confinement « allégé » en maintenant un grand nombre de la population au travail.

Il me semble que dans ce cas de figure, les petits commerces qui ont maintenant le savoir-faire pour gérer les flux dans les magasins, sont injustement et abusivement sanctionnés par cette fermeture générale.

J’ose espérer que dans les jours qui viennent, ces remarques multiples d’élus locaux feront infléchir le gouvernement pour traiter avec discernement la problématique de notre tissu économique de centre-ville.

 Soyez assuré, Monsieur le Préfet, de ma parfaite loyauté et de mon total dévouement à mon poste de responsabilité pour accompagner dans ces temps difficiles l’action gouvernementale. L’état sanitaire du pays requiert solidarité de tous, au côté de l’État et des soignants dont je fais partie également.

Très respectueusement,

Michel GABAS

Maire d’Eauze et

Conseiller Départemental

La Voix de l’Armagnac

Créé par le 31 oct 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, Lot et Garonne, mairie, musique, politique

GABARRET

Ce lundi, à 17 h 30, les auditeurs découvriront une  nouvelle émission « Que se passe-t-il dans notre village?» avec l’adjoint au maire Richard Lazartigues. Stéphane  Barlaud, maire de Gabarret interviendra également sur les ondes, dès qu’il le jugera nécessaire. 

En effet, dorénavant, tous les 15 jours,  un espace radiophonique est laissé à la communication mairie .

À 18 heures suivra  l’émission rugbystique. Si par cas, la mairie avait des informations qui ne peuvent attendre, Richard Lazartigues  pourra intervenir lors des informations générales en direct du studio, le soir dès 18 heures.

Covid 19 état d’urgence sur l’ensemble du territoire national

Créé par le 24 oct 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs, politique, santé

GERS

Communiqué  de la préfecture

L’ensemble du pays a été placé en état d’urgence sanitaire le 17 octobre 2020 et un couvre-feu a été instauré dans huit départements particulièrement touchés par l’épidémie de la coronavirus.

Face à la dégradation sanitaire constatée ces derniers jours, le couvre-feu concerne à compter du vendredi 23 octobre minuit, 54 départements et la Polynésie française.

Le département du Gers est placé en état d’urgence sanitaire mais son territoire n’est pas concerné, à ce stade, par les mesures de couvre-feu.

Rappel des mesures de prévention en vigueur depuis le 17 octobre :

 Sur le territoire national

 Pas de rassemblement à plus de 6 dans l’espace public ;

 Protocole sanitaire renforcée dans les bars et restaurants ;

 Règle d’occupation d’un siège sur deux ou groupe de 6 dans les lieux où l’on est assis ;

 Régulation des visiteurs dans les établissements recevant du public (ERP) : 4m² par personne ;

 Interdiction des rassemblements privés (mariage, soirée étudiante…)

Renforcement du télétravail : 2 à 3 jours minimum.

Sur le département du Gers :

Port du masque obligatoire

Toute personne de onze ans ou plus se déplaçant à pied, doit porter un masque de protection, en complément de l’obligation du respect des mesures barrières lorsqu’elle se trouve :

 Dans un rassemblement de plus de 6 personnes sur la voie publique, ainsi que dans les marchés de plein vent, brocantes et vide-greniers ;

 Sur la voie publique dans un rayon de 30 mètres autour des crèches et établissements d’enseignement, aires et parkings de transports scolaires ;

 Rassemblements

Interdiction de vendre et consommer des boissons ou de la nourriture sauf si celles-ci peuvent être consommées assis

 Evénements festifs

Interdiction d’organiser des événements festifs dans les établissements recevant du public (salles des fêtes, salles polyvalentes,…) sauf pour les évènements imposant le port du masque et interdisant la consommation de boissons et d’alimentation

 Etablissements recevant du public (ERP)

 Dans les bars et restaurants, les clients renseignent un cahier de rappel pour pouvoir être contactés si nécessaire ;

 L’exploitant peut refuser l’accès à son établissement aux clients ou usagers qui refusent d’utiliser le gel hydro alcoolique mis à leur disposition.

Les indicateurs de suivi de la situation sanitaire du Gers continueront à se dégrader. Xavier Brunetière, préfet du Gers, a décidé par arrêté préfectoral du 23 octobre 2020, l’entrée en vigueur ce jour à minuit, des mesures complémentaires suivantes :

Interdiction de consommer des boissons et de se restaurer lors d’événements sportifs, de foires, de salons et de marchés couverts ou de plein air et dans un rayon de 50 mètres autour de ces événements.

 Limiter dans les enceintes sportives, l’utilisation des vestiaires à six personnes à la fois.

À compter du lundi 26 octobre 2020 les événements et manifestations sportives se dérouleront à huis clos.

Les forces de l’ordre demeurent mobilisées pour veiller à l’application stricte de ces mesures.

Par ailleurs et afin de limiter les rassemblements festifs à l’origine de nombreux foyers de contaminations, le préfet du Gers recommande de ne pas se réunir à plus de six personnes dans le cadre privé.

Luttons ensemble contre la Covid-19 en respectant ces mesures et en appliquant les mesures barrières.

Un Village Alzheimer dans le Gers d’ici deux ans

Créé par le 21 oct 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, santé, service social, solidarité

GERS

Photo: Conseille départemental

Photo: Conseille départemental

Communiqué du Conseil départemental

Un Village Alzheimer dans le Gers d’ici deux ans : réponse de la Présidence de la République.

À l’occasion de la visite du Président de la République à Condom le 18 septembre dernier, Philippe Martin, Président du Conseil Départemental du Gers, avait présenté à Brigitte et Emmanuel Macron, le projet de Village Alzheimer que le Département du Gers souhaite réaliser d’ici deux ans.

Voici  la réponse du Directeur de Cabinet d’Emmanuel Macron par laquelle il assure l’intérêt porté à ce projet par la Présidence de la République et dont le suivi a été confié à Olivier Veran, Ministre des Solidarités et de la Santé.

Monsieur le Ministre

Le président de la République et Madame Brigitte Macron ont bien reçu les correspondances par lesquelles vous leur exposez votre projet du « Village Alzheimer Gersois ».

Sensible aux raisons qui ont guidé votre démarche et particulièrement attentif aux questions que vous évoquez, le Chef de l’État et son épouse m’ont confié le soin de vous en remercier et de vous assurer de tout l’intérêt avec lequel ils ont pris connaissance de votre intervention.

Aussi, à la demande de Monsieur Emmanuel Macron, je n’ai pas manqué de signaler vos courriers à Monsieur Olivier Veran, ministre des solidarités et de la santé, en lui demandant d’examiner les aides et conseils qui pourront vous être apportés.

Vous serez tenu directement informé, par ses soins, de la suite qui sera réservée à votre demande que j’ai relayé par ailleurs auprès du préfet du Gers et du directeur général de l’agence régionale de santé d’Occitanie, afin qu’ils en soient informés.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les meilleurs, et cordiaux.

Patrick Strzoda

Tourisme dans les Landes d’Armagnac

Créé par le 08 oct 2020 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, économie, infos, landes, les sorties, loisirs, patrimoine, politique, tourisme

LANDES D’ARMAGNAC

La saison touristique en Landes d’Armagnac n’a pas échappé aux conséquences du Covid malgré les conditions privilégiées offertes par les atouts du tourisme rural : grands espaces, sérénité et art de vivre.

Après un début de mois de juillet difficile, l’activité touristique s’est avérée plutôt satisfaisante jusqu’à fin du mois d’août tant sur la fréquentation que sur les retombées économiques avec cependant des variantes en fonction des filières :

Côté fréquentation dans les bureaux de l’OTLA, jusque début du mois d’août la fréquentation globale des 4 BIT a été en recul de 30% pour retrouver l’équilibre sur les 3 dernières semaines d’août en comparaison à 2019.

 Au total ce sont 4 600 personnes accueillies pour 2 200 demandes traitées.

L’absence ou l’annulation des moments festifs si chers à l’identité locale explique en partie cette baisse. La perte sur l’accueil physique est cependant compensée par l’accueil numérique avec plus 27% de connections au site web et plus 18% de suiveurs sur les réseaux sociaux.

Sans surprise, les Français furent la principale clientèle avec un renfort des excursionnistes (départements voisins) et une nette désertification de la clientèle étrangère : seuls les espagnols et les belges ont marqué leur présente.

 Observation propre à la conjoncture : les locaux ont été nombreux à fréquenter les bureaux de l’OT afin de faire découvrir, voire de se réapproprier les richesses touristiques à partager avec leurs amis et familles hébergés chez eux.

 Côté acteurs touristiques

Chez les hébergeurs les bilans sont différents :

Les meublés sont ceux qui ont tiré le meilleur profit de cette saison affichant pour beaucoup des taux de remplissage proches de 100%.

Les chambres d’hôtes, dont l’offre s’est considérablement réduite compte tenu du choix des propriétaires de fermer, ont réalisé un remplissage compris entre 50 et 70% pour la plupart.

Les campings; leur parc locatif s’est bien rempli malgré une diminution des longs séjours (moins de curistes, de saisonniers…), la désertification des clientèles étrangères et itinérantes ont impacté fortement le taux d’occupation des emplacements nus (environ 40%).

Les camping-caristes très nombreux dès les annonces de déconfinement ont conforté leur présence tout au long de l’été.

Les hôtels quant à eux, sont ceux qui ont le plus souffert avec des taux de remplissage allant de 40% à 60%.

Les restaurants ont très bien travaillé, l’offre a même manqué sur certains jours pour répondre à la demande.

Les producteurs et artisans pourvus d’une vente en ligne ou ayant proposé des drives sont globalement déçus du comportement des consommateurs ayant retrouvé leurs habitudes d’avant au détriment des achats locaux.

 Néanmoins, les producteurs ont constaté cet été une augmentation du panier moyen générant des meilleurs chiffres d’affaires malgré le manque d’événements (marchés de producteurs, fêtes locales…).

Les activités de loisir

La saison a été très resserrée et très concentrée avec principalement une grosse affluence au mois d’août par une clientèle d’individuels et de familles qui n’a pas malheureusement permis de compenser l’accueil de groupes quasiment inexistants.

Enfin, côté sites de visites, la fréquentation a bien été soutenue là aussi par la clientèle d’individuels, les chiffres étant pour la plupart bien meilleurs que ceux de 2019 (plus 30%), mais les ailes de saison très déficitaires, l’accueil groupe inexistant, l’événementiel absent, n’ont pas permis un rééquilibrage.

 Pour conclure sur une note positive, la couverture médiatique valorisant les Landes d’Armagnac se poursuit via des accueils presse. Les 1ers réalisés en juillet pour l’émission Echappées Belles et le Magazine Saveurs se sont complétés par la venue de Télé7 jours (août), TF1 (septembre) et le magazine Balades Rando prévu en octobre. De belles retombées en perspective sont à présager pour 2021 !

Le Conseil Départemental et la MDPH du Gers équipent leurs agents en masques « transparents »

Créé par le 08 oct 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, santé, service social, solidarité

GERS

Photo: Conseil départemental du gers

Photo: Conseil départemental du gers

Le Conseil Départemental et la MDPH du Gers équipent leurs agents en masques « transparents »

L’après-midi du jeudi 8 octobre, à la Maison départementale des personnes handicapées du Gers ( MDPH32), a  eu lieu une conférence de presse en présence d’ Anne Calvoz, présidente de l’association handicap auditif du Gers,  Philippe Martin, président du Conseil départemental du Gers,   Charlette Boué et Jérôme Samalens conseillers départementaux,  Samuel Massenez Directeur de la MDPH32

Le Conseil Départemental et la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Gers, vont équiper leurs agents d’accueil en masque de protection « transparents », qui permettent de « lire sur les lèvres »

Le port généralisé du masque classique constitue un facteur d‘isolement et d’exclusion, notamment pour les personnes malentendantes mais aussi dans les métiers de contact avec de jeunes enfants.

Une alternative existe :

Ce masque inclusif qui se présente avec une partie transparente anti-buée, facilite la lecture labiale et permet de renforcer les relations humaines/sociales en rendant visible les expressions du visage contrairement au masque classique.

S’adressant en particulier à l’entourage des personnes en situation de handicap, ce masque permet une meilleure compréhension visuelle et auditive de tous.

Le Département du Gers a donc décidé de pallier aux incommodités du port du masque classique en équipant plus d’une centaine d’agents d’accueil en masque inclusif.

Pour cette première phase de test, seront équipés les agents d’accueil de l’Hotel du Département, de la MDPH, le site Départemental Abbaye de Flaran et les métiers en lien avec le développement de l’enfant, du handicap ou de la dépendance.

Ce masque « Made in France » réutilisable et lavable 20 fois, est vendu au prix de 10 euros l’unité et sera distribué dès demain aux agents concernés.

Recensement agricole en Occitanie

Créé par le 08 oct 2020 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique

GERS

Communiqué du Préfet de la Région Occitanie

Toulouse, le 8 octobre 2020

Lancement du recensement agricole en Occitanie.

 L’édition 2020 du recensement agricole, organisée par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, débute ce mois-ci.

81607 agriculteurs sont concernés en région Occitanie.

D’octobre 2020 à avril 2021, toutes les exploitations de France métropolitaine et des départements d’outre-mer sont concernées par le recensement agricole. Cette opération, organisée tous les 10 ans simultanément dans tous les pays d’Europe, vise à collecter de façon exhaustive un nombre très important de données sur l’agriculture et ses exploitants.

Ces données serviront aussi bien aux chercheurs pour nourrir leurs travaux qu’aux décideurs dans la conduite des politiques agricoles en éclairant l’ensemble des acteurs sur des enjeux importants.

L’édition  2010  a  par  exemple  permis  de  tirer  plusieurs  enseignements  sur  l’agriculture  en Occitanie:

 -le freinage de la baisse des exploitations agricoles en Occitanie par rapport aux décennies précédentes;

 -l’agrandissement et la concentration des exploitations-la spécialisation des exploitations

Une grande partie des exploitants pourra directement répondre au questionnaire via internet, de manière totalement sécurisée.

 Certains exploitants recevront la visite d’un enquêteur et seront amenés à répondre, en plus du questionnaire de base, à des questions plus approfondies portant sur certaines thématiques.

Les premiers résultats du RA 2020 seront rendus publics à partir de la fin de l’année 2021, sur le site Agreste, afin que tous les acteurs du monde agricole ainsi que le grand public puissent mieux connaître l’agriculture française dans sa diversité (de filière, de territoire, d’organisation, etc).

Le recensement agricole c’est simple et rapide.

Pour plus d’information, rendez-vous sur recensementagricole2020.fr

Le port du masque est obligatoire dans certaines rues et places

Créé par le 12 sept 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, gers, infos, mairie, politique, santé

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4638

Cette obligation de porter le masque dans certaines rues et places, est applicable à  partir du lundi 14 septembre 2020.

Dans le contexte actuel et afin de protéger la population et l’économie liée pour partie à l’activité thermale, Isabelle Tintané, maire de Cazaubon-Barbotan les Thermes  a pris un arrêté d’obligation du port du masque sur sa commune.

Au sujet de cet arrêté, Isabelle Tintané a précisé les considérations qui l’ont conduite à cette décision :

«  Considérant le caractère pathogène et contagieux du virus Covid19 ; considérant les circonstances exceptionnelles découlant de la menace sanitaire liée à l’épidémie Covid19 en cours et l’urgence d’enrayer la propagation du virus ; considérant que le principe de précaution implique la mise en place de mesures effectives et proportionnées afin de prévenir tout risque de propagation du virus Covid19 pouvant causer des dommages graves et irréversibles ; considérant  les circonstances locales particulières dues à l’attrait pour les curistes et touristes du territoire communal et à l’importance des flux de population sur certaines rues de la commune et la nécessité d’y faire particulièrement respecter les gestes barrières ; considérant  que le Covid continue à circuler, que des « cluster » apparaissent régulièrement et qu’il convient de prévenir un éventuel rebond ; considérant l’avis de la commission Covid en date du 8 septembre 2020 ; et considérant le pouvoir de police du maire en matière de sécurité et de salubrité publique. »

L’arrêté en date du 9 septembre, précise :

À compter du lundi 14 septembre 2020, tout piéton de onze ans ou plus, doit porter un masque de protection  couvrant le visage, du nez au menton, lorsqu’il se trouve sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.

Pour Barbotan les Thermes, le port du masque est obligatoire avenue des Thermes, rue San Pé du Riou Caou, rue d’Albret, place Armagnac et place du Ruisseau chaud.

Une exception est admise à l’impossibilité du port du masque en cas de raison médicale, la personne devra être porteuse de son certificat médical.

À compter du lundi 14 septembre 2020, le port du masque de protection couvrant le visage du nez au menton pour tout piéton de onze ans ou plus est obligatoire lors du marché hebdomadaire du vendredi matin à Cazaubon, place Lascourrèges de 7 heures à 13 heures.

Le non-respect de l’arrêté peut faire l’objet d’une sanction pénale telle que prévue par les textes en vigueur. Le présent arrêté prendra effet dès sa publication et pourra être réévalué au regard de la situation sanitaire.

La présente décision peut faire l’objet, dans un délai de deux mois à compter de sa publication et/ou notification, d’un recours contentieux auprès du Tribunal administratif de Pau, Villa Noulibos, cours Lyautey, BP 543-64010 Pau Cedex, soit via l’adresse Internet :www.telerecours.fr

Madame le maire, monsieur le directeur général des services, le responsable de la police municipale, ainsi que le commandant de la brigade de gendarmerie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera publié et affiché.

Élection sénatoriale

Créé par le 11 sept 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, élection, gers, infos, politique

GERS

1er tour 27 septembre  2020

Scrutin majoritaire -2 sièges à pourvoir

M. Dulong Pierre, Sup : Mme Dalla-Barba Martine.

M Vall Raymond (SEN sortant), Sup: Mme Theye Sylvie.

M Montaugé Franck (SEN sortant), Sup : Mme Salles Céline.

M Duffour Alain, Sup : Mme Tintané Isabelle.

Mme Skowronek Annabelle, Sup : M Gabriel Bruno.

M Yelma Jean-Luc, Sup : Mme Duclos Béatrice.

M Baron Philippe, Sup : Montfort Karine.

M Duport Romain, Sup : Mme Despeaux Sarah.

123456...16

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...