politique

Articles archivés

Vœux du service culturel de la ville d’Eauze

Créé par le 05 jan 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, infos, loisirs, mairie, politique, spectacle

EAUZE

Toute l’équipe du Service Culturel de la Ville d’Eauze vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Qu’elle soit riche de rencontres, d’émotions, de partages et de découvertes, pour les petits et les grands…

Lecteurs, Cinéphiles, amateurs de Spectacles Vivants ou encore d’Expositions…

La CCGA vous souhaite une bonne année 2021

Créé par le 05 jan 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, fête, gers, infos, politique, santé, solidarité, tourisme

GRAND ARMAGNAC

année 2

L’office de tourisme et du Thermalisme du Grand Armagnac vous souhaite tous ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

 Cliquez : et découvrez la surprise que nous vous réservons !

Image de prévisualisation YouTube

Et pour commencer les bonnes résolutions, nous nous associons à la famille Papin et à l’association Neuf de Cœur afin d’aider les enfants souffrants de lésions cérébrales.

Commençons par une bonne action & faisons un don : CLIQUEZ sur le lien suivant:

http://www.9decoeur.org/

N’hésitez pas à partager cette vidéo autour de vous !

Bus Tests Covid 19

Créé par le 31 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, santé, sapeur-pompier, solidarité

GERS

Photo: Conseil départemental du gers

Photo: Conseil départemental du gers

Communiqué du Conseil départemental

1 000 gersoises et gersois dépisté.e.s par le Bus Tests Covid19 itinérant du Conseil départemental

Depuis le 26 novembre, le bus tests itinérant du Conseil départemental sillonne le Gers et ses communes où les capacités de dépistages sont très faibles.

En quelques chiffres :

En un mois, plus de 1000 personnes ont été dépistées grâce au bus tests.

Déja 8 cantons traversés par ce bus tests itinérant : Baïse Armagnac, Pardiac Rivière Basse, Mirande Astarac, Fleurance Lomagne, Astarac-Gimone, Fezensac, Auch 2 et Gimone- Arrats soit 370 kms de parcourus.

Il s’est rendu dans les communes de : Montaut d’Astarac,   Bassoues, Beaumarchès, Riguepeu,  Saint-Orens-Pouy-Petit,  Lagardère,  Berdoues,  Miramont d’Astarac, Tournecoupe, Pauilhac, Termes d’Armagnac, Bernède,  Monlaur Bernet, Bédéchan, L’isle Arné,  Blanquefort, Ardizas,  Sainte-Gemme, Castelnau-sur-l’Auvignon, Saint-Puy

Ce dispositif départemental est le fruit d’un partenariat réunissant plusieurs acteurs gersois :

17 infirmières et infirmiers libéraux

Les agents du GIP Gers Solidaire et un jeune de la réserve civique du Département

Le SDIS fournit du matériel de protection,

 Les laboratoires départementaux (SYNLAB Gascogne et les laboratoires LBA) de chaque secteur procurent les écouvillons,

  L’ordre des infirmiers

 L’ARS

Seulement 4 personnes sur 1 000 ont été déclaré positives à la COVID19, un taux de positivité qui n’atteint pas 1% contre 4.34% au niveau départemental.

Le bus test itinérant du Conseil départemental reprendra la route dès le 6 janvier.

Les prochaines étapes :

Mercredi 6 Janvier :

Polastron de 13 h 30 à 15 heures

Saint Elix d’Astarac de 15 h 30 à 17 heures

Jeudi 7 Janvier :

Ségoufielle de 9 heures  à 10 h 30

Monferran Saves de 11 heures  à 12 h 30

Puycasquier de 14 heures à 15 h 30

Travaux immobiliers au profit des policiers et des gendarmes

Créé par le 31 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, tourisme

 GERS

Communiqué de la Préfecture

Dans le cadre du plan France Relance, 7 951 700 euros vont être consacrés à la réalisation de projets de rénovation et de modernisation dans le Gers pour les bâtiments des forces de sécurité.

L’amélioration des conditions de travail et de vie des policiers et des gendarmes est une priorité du ministre de l’Intérieur.

Plusieurs demandes ont ainsi été portées par le ministère de l’Intérieur dans le cadre de l’appel à projets du plan de relance dédié à la rénovation énergétique des bâtiments de l’État lancé conjointement par le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance et par le ministère délégué aux Comptes publics.

Conformément aux arbitrages rendus par le Président de la République et le Premier ministre, plusieurs opérations dans le département du Gers ont bénéficié du financement nécessaire pour être engagées dans les tout prochains mois : ce sont 7 951 700 euros qui seront ainsi consacrés à la réalisation de travaux immobiliers.

Ces investissements pour la modernisation des bâtiments permettront notamment :

 La rénovation énergétique du commissariat d’Auch pour un montant de 300 000 euros

  La restructuration et la réhabilitation énergétique de la Caserne Laubadère à Mirande pour un montant de 7 651 700 euros.

Ces financements viennent s’ajouter à ceux dont dispose le ministère de l’Intérieur pour la poursuite de ses projets courants et qui pourront être mobilisés pour le territoire.

Outre une amélioration des conditions de travail des forces de l’ordre, ces investissements représentent un levier important de soutien au secteur économique local, dans une période où l’activité est fortement impactée par la crise sanitaire.

Dans le Gers, 11 projets de rénovation de bâtiments de l’État ont été retenus par le Gouvernement en décembre 2020 pour un montant de 13,205 M€.

Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP)

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Mise en place d’une zone de contrôle temporaire  (ZCT) dans le Gers

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais n’est pas transmissible à l’Homme. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque.

En raison d’une forte suspicion de présence d’un foyer d’IAHP dans le département des Hautes-Pyrénées, une Zone de Contrôle Temporaire (ZCT) a été prise par arrêté préfectoral dans la commune concernée et les communes située dans un périmètre de 5 km autour du foyer.

4 communes du département du Gers sont situées dans le périmètre des 5 km, les communes de Ladevèze-Ville, Ladevèze-Rivière, Tieste-Uragnoux et Armentieux. Un arrêté préfectoral a été pris plaçant ces 4 communes en ZCT.

Les territoires placés en zone de contrôle temporaire sont soumis aux dispositions suivantes :

 Recensement de toutes les exploitations de volailles commerciales ou non et des exploitations d’autres oiseaux captifs.

Aucune volaille et aucun autre oiseau captif ne doit entrer dans les exploitations ou en sortir.

 Les volailles et autres oiseaux captifs doivent être maintenus dans leurs exploitations dans des lieux permettant leur confinement et leur isolement, en protégeant l’accès à l’alimentation, à l’abreuvement, aux silos et stockage d’aliments.

Les mouvements nécessaires des personnes et véhicules font l’objet de précautions particulières afin d’éviter les risques de propagation de l’infection.

  Aucun œuf ne doit quitter les exploitations sauf autorisation délivrée par la DDCSPP.

 Aucun cadavre, aucune viande provenant de volailles ou d’autres oiseaux captifs y compris les abats, aucun aliment pour volailles, aucun fumier de volailles ou d’autres oiseaux captifs, aucun lisier, aucune litière, aucune déjection ni aucun objet susceptible de propager l’influenza aviaire ne doit sortir des exploitations suspectes sauf autorisation délivrée par la DDCSPP,

  Surveillance particulière de signes cliniques évocateurs d’influenza aviaire ou de la mortalité sont immédiatement signalées au DDCSPP par les responsables des exploitations qu’elles soient de nature commerciale ou non.

 Les rassemblements d’oiseaux tels que les foires, marchés et les expositions sont interdits.

Au-delà de ces 4 communes, il est rappelé que la vigilance reste impérative dans l’ensemble du département pour éviter la propagation du virus. Les mesures de biosécurité à respecter par les professionnels comme par les particuliers (basses-cours) sont consultables à cette adresse : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels

L’accueil enfants parents se met en place

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, éducation, gers, infos, mairie, politique, service social, solidarité

 GRAND ARMAGNAC

IMG_4119

À Castelnau d’Auzan-Labarrère, l’accueil enfants parents se met en place sur la commune.

À partir du mois de janvier, les premiers et troisièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à l’ALSH rue des Écoles.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté de communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les premiers et troisièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance Jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

Et à Gondrin

L’accueil enfants parents se met en place aussi sur cette   commune

À partir du mois de janvier, les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à la salle des associations, au 29 de la rue des Ardouens.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté des communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un  adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP)

Créé par le 22 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Respectez les mesures de protection et de claustration pour protéger les élevages et les animaux de basses cours.

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais n’est pas transmissible à l’Homme. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque.

Depuis la confirmation du premier cas positif au virus influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dans l’avifaune sauvage aux Pays-Bas le 23 octobre 2020, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croître en Europe. Depuis plusieurs semaines, des foyers d’IAHP sont apparus en France dans plusieurs élevages des Landes, dans les Deux-Sèvres et en Vendée.

Les services vétérinaires des départements concernés sont pleinement mobilisés, sous la coordination de la Direction générale de l’alimentation et avec l’appui des laboratoires départementaux d’analyse, de l’ANSES et de l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse.

Afin de limiter les risques de contamination par la faune sauvage des élevages et des basses-cours, depuis le 5 novembre 2020, les détenteurs de volailles, de palmipèdes et de basses-cours doivent impérativement renforcer les mesures de biosécurité.

Parmi ces mesures figurent notamment :

- la claustration des animaux ou leur protection par un filet

- une surveillance quotidienne de l’état de santé des animaux

- l’accès à l’alimentation interdit aux oiseaux sauvages. Xavier Brunetiere, préfet du Gers, rappelle que les contrevenants, professionnels comme particuliers, s’exposent à des sanctions administratives (interdiction de mise en place des lots suivants) et pénales (amendes de 750 eros).

Le détail de l’ensemble des mesures de biosécurité à respecter est consultable à cette adresse : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels.

Le port du masque est obligatoire

Créé par le 09 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, santé, solidarité

GERS

Cazaubon, Eauze…

Mardi 8 décembre, Xavier Brunetiere, préfet du Gers, suite à plusieurs considérations, notamment celle qui précise que le virus circule de manière active dans l’ensemble du Gers, ainsi que suite à l’avis du directeur général de l’Agence régionale de santé d’Occitanie,  afin de prévenir les risques de propagation des infections, par arrêté préfectoral, a rendu obligatoire sur la voie publique et dans l’ensemble des lieux ouverts au public, le port du masque de protection pour les personnes de onze ans et plus dans les communes suivantes :

Auch, Eauze, Lectoure, Mirande, Pajaudran, Marciac, Barcelone du Gers, Fleurance, Lombez, Nogaro, Riscle,  Mielan, Cazaubon, Gimont, Masseube, Pavie, Samatan, Condom, L’isle-Jourdain, Mauvezin, Plaisance, Vic-Fezensac.

Cette obligation s’impose tous les jours de 6 à 21 heures, à compter du 8 décembre et jusqu’au lundi 28 décembre.

La préfecture justifie cette décision par le rebond de l’épidémie, avec un taux de positivité des tests de 14,2 % la semaine dernière (le seuil d’alerte est fixé à 10 %).

 

Intervention de Michel Gabas au Conseil départemental

Créé par le 05 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique

GERS

Intervention de Michel Gabas, Président de la Commission des Finances, lors de la séance du 4 Décembre 2020 dédiée à la décision modificative numéro 2.

Monsieur le président,

Mes chers Collègues,

Mon intervention ne s’attardera pas sur cette décision modificative du budget, qui est un simple ajustement des recettes et des dépenses liées au contexte sanitaire et au rôle que le Département a joué pour accompagner le mieux possible les gersois.

Plus globalement, je m’inquiète sur la construction du budget 2021 qui devra tenir compte de deux paramètres :

L’augmentation des dépenses dues au COVID

La baisse des recettes prévisibles

Ce budget verra également disparaître la part de taxe foncière bâtie qui alimentait nos recettes qui sera remplacée par la fraction de TVA. Celle-ci pour 2021 résultera de l’application aux bases départementales de TFB de 2020 du taux de TFB adopté en 2019 par le Conseil Départemental. Cette part de TVA sera indexée chaque année par la dynamique nationale de cette imposition. Autant dire que pour 2021, il n’y aura pas de gain supplémentaire pour le département.

Ce gouvernement, par cette pirouette sémantique, assure que l’autonomie financière des départements est maintenue et même consolidée.

La loi NoTre a déjà rétréci nos domaines de compétences, les lois de finances successives finissent d’achever le travail en mettant sous tutelle les Départements. L’esprit de Décentralisation est mort, l’Etat souffre d’obésité normative et étouffe ceux qui, au plus près des citoyens, mettent en place les politiques publiques nécessaires à la cohésion sociale et territoriale.

Cette crise de Covid aura révélé à la fois l’impotence de l’Etat, englué dans ses paradoxes, embourbé dans les problématiques qui lui échappent. Elle aura révélé une technostructure qui paralyse l’action publique, la freine et parfois l’assassine. Elle aura également révélé un tryptique fort : Région/Département/Commune sur lequel l’Etat devrait s’appuyer pour améliorer la réactivité face à la crise.

Le Post-Covid, j’espère, sera l’occasion de remettre tout à plat pour réaliser une transformation profonde de nos institutions, de réfléchir à un nouvel esprit de décentralisation et surtout à la résorption de toutes les fractures inhérentes à la crise : Sociale, Economique, Financière et Institutionnelle.

À notre niveau d’élus locaux, nous avons ce devoir de nous mettre en marche pour un « New Deal » territorial où l’Etat et les trois niveaux de collectivités (Région, Département, Communes) devraient s’accorder sur un pacte de loyauté, de fluidité et de confiance dans l’intérêt de la Nation et des Citoyens. Pour l’instant je ne vois rien venir…

Je vous remercie.

Michel Gabas

Continuons à respecter le confinement

Créé par le 02 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Continuons à respecter le confinement.Mettons en œuvre les gestes barrières  partout et toujours

Depuis plusieurs jours, des résultats encourageants sont enregistrés au niveau national : recul du nombre de cas journaliers, baisse des patients covid hospitalisés et admis en réanimation. Cette évolution a permis d’alléger certaines mesures du confinement à compter du 28 novembre puis d’atteindre de prochaines étapes de lutte contre la COVID-19 le 15 décembre et le 20 janvier.

La limite des 1 km – 1 heure passe à 20 km – 3 heures, afin de permettre à chacun de sortir à l’extérieur, pour marcher, faire du sport, profiter de la nature. Mais elle ne vise pas à permettre des visites à des amis ou à la famille. En outre, les activités extra-scolaires peuvent être réalisées dans les établissements de plein air, dans le respect des protocoles sanitaires. L’ensemble des commerces qui étaient jusque-là fermés, quelle que soit leur taille, ont rouvert.

À compter du 15 décembre, si les objectifs sanitaires sont atteints, le confinement pourra être levé et un couvre-feu instauré de 21 heures  à 6 heures.

Le confinement reste de rigueur jusqu’au 15 décembre. Xavier Brunetière, préfet du Gers, en appelle à la responsabilité de chacun pour maintenir l’effort consenti jusqu’à présent. Il s’agit de se protéger et de sauver des vies

Pour atteindre les objectifs sanitaires, nous devons respecter le confinement et les gestes barrières afin de continuer à faire baisser la circulation du virus.

Le virus circule toujours dans le département. 2 766 cas confirmés ont été recensés dans le Gers depuis le début de l’épidémie. Et le taux d’incidence qui avait atteint en moyenne glissante en fin de semaine dernière 80,5 s’élève depuis plusieurs jours à plus de 100, soit un niveau d’incidence supérieur à la moyenne de l’Occitanie.

Depuis quelques jours, deux situations de cas groupés en milieu professionnel ont été enregistrées dans le Gers. Le Ministre de la santé recommande que les visiteurs des personnes âgées en résidence réalisent un test avant leur visite.

Actuellement 39 personnes sont hospitalisées dont 5 en réanimation.

71 personnes ont perdu la vie depuis le début de l’épidémie dont 18 au mois de novembre.

Il est impératif de respecter les gestes barrières et le port du masque le plus largement possible, pour nous protéger et protéger les personnes vulnérables.

La sécurité sanitaire nécessite la mise en œuvre en tous temps et tous lieux des gestes barrières permettant de se protéger et de protéger les autres :

-  se laver les mains ou les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique,

   - maintenir une distance d’au moins un mètre entre les personnes et le cas échéant porter le masque lorsque cette distance ne peut être garantie.

  – porter un masque quand c’est obligatoire ou quand la distance ne peut être respectée.

  -aérer votre logement ou votre lieu de travail toutes les heures.

Nous devons aussi continuer à recourir très largement au télétravail.

Tousanticovid

Afin de stopper au plus vite les chaînes de contamination, une application basée sur le Bluetooth, informe les personnes ayant été à proximité d’une personne diagnostiquée positive afin qu’elles puissent être prises en charge le plus tôt possible.

Cette application est disponible au téléchargement sur :

Apple Store : https://apps.apple.com/app/id1511279125

Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.gouv.android.stopcovid

12345...16

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...