politique

Articles archivés

PLU de CAZAUBON : présentation du projet de révision

Créé par le 21 avr 2024 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4084

Le conseil municipal informe la population de Cazaubon qu’une réunion publique aura lieu :

Lundi 29 avril 2024 à 18h30 au pôle économique et culturel.

Elle aura pour objet la présentation de la synthèse du diagnostic de la Commune, le Projet d’Aménagement et de Développement Durable, ainsi que les orientations d’Aménagement et de Programmation des zones de développement du futur Plan Local d’Urbanisme.

La révision actuellement en cours permettra à la commune de se doter d’un Plan Local d’Urbanisme qui définira un classement des sols et une réglementation adaptée pour chaque zone au regard du contexte législatif actuel.

La population est associée à cette dernière étape de procédure conformément à la délibération de lancement du 29 janvier 2016.

Un registre de concertation, ainsi qu’un dossier de concertation alimenté au fur et à mesure de l’avancée des études sont d’ores et déjà disponibles à la Mairie aux jours et heures habituels d’ouverture, pour recueillir les questions et observations du public.

La Municipalité vous invite à venir nombreux vous informer et poser vos questions éventuelles

Zoom sur l’Internat d’Excellence du collège Jules Ferry

Créé par le 26 mar 2024 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, politique

GABARRET

DSC_0092 (8)

L’Internat d’excellence c’est quoi ?

«  C’est un lieu de vie et un lieu pour apprendre. 

L’objectif des internats d’excellence est d’accompagner les collégiens et les lycéens au plus près de leurs besoins éducatifs et pédagogiques afin de les conduire au maximum de leur potentiel.

C’est aussi un développement permanent en faveur de l’égalité des chances

C’est des travaux de réhabilitation, un plan de communication en direction des élèves, familles et équipes éducatives.

C’est une page dédiée sur le site académique.

Il existe un catalogue des internats d’excellence de l’académie de Bordeaux pour mieux repérer leurs spécificités.

C’est encore des capsules vidéo pour une immersion dans la vie de l’internat.

Et évidemment le développement de la formation des personnels intervenant à l’internat

(Vie scolaire, enseignants…)

À Gabarret, le collège Jules Ferry est un exemple en milieu rural.

Gabarret (environ 1300 habitants), village situé à l’Est du département des Landes, à proximité du Gers et du Lot-et-Garonne, possède  un  petit collège de 145 élèves. Ce collège est en éducation prioritaire et a une capacité d’accueil de 30 internes.

Ce collège est connu depuis 1955 pour ses fonctions sociales et éducatives, et a obtenu le Label Internat d’Excellence en 2021

Les maires ruraux se sont réunis

Créé par le 24 mar 2024 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, politique

 ESCALANS

DSC_0069 (20)

Lors de l’assemblée générale de l’association des maires ruraux des Landes, qui s’est tenue à la Ganaderia de Buros, samedi 16 mars, le programme était dense. Trois heures durant, à partir de 9 h 30, les édiles ont écouté le rapport moral, le rapport financier, suivi par les questions diverses.

Il a été rappelé qu’en 2023, 57 communes ont adhéré à l’association et que 52 ont renvoyé leur bulletin d’adhésion pour 2024.

Le président Benoît Darets a précisé : « Il faut que l’on mobilise encore, simplement pour être davantage représentatif du territoire…. Il ne s’agit pas de concurrencer l’AML, mais d’être complémentaire… »

Suite à l’assemblée générale, a eu lieu la présentation du programme Élu rural relais de l’égalité (érré), car l’AMRF s’est engagée à lutter contre les violences intrafamiliales et les maires ruraux des Landes s’associant évidemment à ce programme.

 Ce programme a été détaillé par le référent départemental Guy Baché, qui a rappelé  que par sa proximité, l’élu communal joue le rôle de « relai » entre les victimes et les structures adaptées, simplifiant son parcours et lui apportant écoute et soutien.

Il a été proposé d’identifier des élus communaux amenés à devenir « élu rural relai de l’égalité » et les nommer par délibération du conseil municipal.

Les responsables des structures adaptées, ont détaillé leurs compétences et leurs actions, notamment les personnes du Centre d’informations sur le droit des femmes et des familles (CIDFF), ainsi que celles de l’Association départementale d’aide aux victimes et de médiation (ADAVEN), et le référent violences intrafamiliales du groupement de gendarmerie des Landes.

Tous ont apporté des conseils pratiques et adaptés, permettant ainsi aux élus d’accompagner et orienter les victimes vers les structures qui conviennent à leur situation. Tous ont convenu qu’ils travaillaient dans le même sens.

Ce fut une matinée très riche pour les maires, leur offrant ainsi les connaissances nécessaires et les moyens pour mieux intervenir auprès des victimes.   

Les comptes financiers uniques sont approuvés à l’unanimité

Créé par le 18 mar 2024 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes, politique, santé, service social

LANDES D’ARMAGNAC

DSC_0117 (6)

C’est à Gabarret, mardi 12 mars, que s’est tenu le Conseil communautaire des Landes d’Armagnac, autour d’un ordre abordant le bilan du CIAS, les comptes financiers uniques (CFU), l’aide aux entreprises, les aides à l’équipement pour les professionnels de santé….

Le président Philippe Latry a tout d’abord donné la parole à Philippe Lamarque, vice-président en charge de la commission de l’action sociale sur le territoire des Landes d’Armagnac, et à la directrice du CIAS. Ils ont détaillé le rapport annuel de 2023, qui dénote une volonté forte des élus communautaires en faveur des résidents du territoire qui bénéficient des services du CIAS.

Au niveau du personnel administratif, aides à domicile, portage de repas, la CCLA emploie 59 agents. Le nombre de bénéficiaires du service autonomie domicile est de 283.

Le service portage de repas affiche une stabilité au niveau du nombre de repas qui est de 25 361 repas servis pour 1 157 bénéficiaires.

Le service téléalarme connait une augmentation avec 49 bénéficiaires entre 2022 et 2023, ce qui porte le nombre de bénéficiaires à 323. 

Les actions et les projets réalisés en 2023, révèlent 72 réunions de travail, l’acquisition d’un véhicule pour le portage des repas :

« Le SAAD avec son groupe animation, lutte contre l’isolement avec des sorties culturelles ainsi que des animations mensuelles personnalisées… » 

Les projets pour 2024 consistent dans la mobilité des aides à domicile avec, à titre expérimental, des véhicules de service thermique, électrique et un véhicule sans permis, pour offrir la possibilité à une personne qui n’a pas de permis de pouvoir travailler ; un travail sur l’attractivité des métiers avec le CD40/UDCCAS ; la création de divers ateliers pour les aidants et les aidés ; le développement en interne de l’équipe spécialisée handicap…

Les comptes financiers uniques ont été présentés et comprenaient les Zones d’activités, le budget Enfance-Jeunesse, le budget général. Sous la présidence de Catherine Fréchou, les budgets ont été soumis au vote et ont été approuvés  à l’unanimité. 

L’avenant centré sur la jeunesse a été signé

Créé par le 11 mar 2024 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, éducation, infos, landes, mairie, politique

LANDES D’ARMAGNAC

DSC_0077 (12)

Jeudi matin, au Pôle Enfance-Jeunesse de la CCLA, à Gabarret, la CCLA  et ses 27 communes, la CAF 40, la MSA, le Département, les services de l’Etat via le ministère de l’Éducation nationale de la jeunesse et des sports, France travail et la mission locale ont signé l’avenant au projet global de territoire (PGT) des Landes d’Armagnac 2023-2026.

.Le PGT est une démarche qui permet de mieux répondre aux besoins sociaux des familles et des habitants du territoire.

  Philippe Latry, président de la CCLA, a rappelé que le PGT a été initié en 2022 et qu’il couvre plusieurs domaines d’interventions, notamment la petite enfance, enfance jeunesse, parentalité, accès aux droits et services, inclusion numérique, animation de la vie sociale, communication et participation des bénéficiaires.

Le président a précisé les quatre orientations majeures avec à la clé, le maintien et l’amélioration des services aux familles et aux jeunes, puis il a exprimé la forte volonté politique menée en faveur des familles du territoire.

Après avoir détaillé les deux pôles de Gabarret et Sarbazan et les deux espaces jeunes de Gabarret et Roquefort et les services qu’ils rendent aux familles, ainsi que la fréquentation de 652 ados et enfants par an, Philippe Latry a précisé :

« Le budget de la CCLA Enfance-Jeunesse est de 1,1M€, dont 49% financés par la CCLA, 41% financés par la CAF, MSA, CD40, Etat et 10% financés par les familles. Le PGT est une brique de plus qui permet de développer l’attractivité du territoire. » 

Les responsables de la CAF ont félicité les élus pour leur investissement et ont précisé que cet avenant concrétise l’orientation pour les années à venir.

Le président de la MSA, a présenté l’engagement de la MSA et la satisfaction de pouvoir contribuer à ce PGT.

 Magali Valiorgue a souligné l’importance de ce qui est fait sur ce territoire, et la représentante de l’Éducation nationale  a félicité les élus et le personnel pour la qualité du travail sur ce projet ambitieux et volontariste. 

Ciné-Débat en présence du réalisateur

Créé par le 11 mar 2024 | Dans : actualité, agenda, agriculture, cinéma, com com armagnac, économie, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, politique, santé

 EAUZE

G0v14pwEbCz8

Le film documentaire « La Théorie du Boxeur » arrive tout près de chez vous !

Il sera projeté le mercredi 20 mars à 18 heures au Cinéma Foyer Armagnac d’Eauze, en présence du réalisateur, Nathanaël Coste.

Le réalisateur Nathanaël Coste (En Quête de Sens) a mené une enquête pendant 3 ans auprès d’agriculteurs bio et conventionnels de la vallée de la Drôme pour comprendre comment ces derniers font face au mur du dérèglement climatique.

Dans son film, il nous invite à réfléchir ensemble à l’adaptation de nos pratiques agricoles et alimentaires, au partage de l’eau, à la place de la viande dans nos assiettes, à la préservation des sols et de la biodiversité

La projection sera suivie d’un temps d’échange durant lequel nous pourrons partager sur ces sujets essentiels. Nos témoins locaux seront également invités à exprimer leur vécu.

Le service culturel espère  vous voir nombreuses et nombreux à cette projection, pour des échanges nourris dans le respect et l’écoute des différents points de vue, pour que nous puissions demain être plus conscients  des réalités du monde agricole et plus résilients, ensemble.

SORTIE NATIONALE : LE 27 MARS 2024

LA BANDE ANNONCE : https://urlz.fr/opRT

 

Assemblée générale de l’association des maires ruraux des Landes

Créé par le 07 mar 2024 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, politique

 ESCALANS

 

Samedi 16 mars à partir de 9 h 30, à la ganaderia de Buros 1234 route de Buros à Escalans, aura lieu l’assemblée générale de l’Association des maires ruraux des Landes.

Dès 9 heures, c’est l’accueil, et à partir de 9 h 30, l’Assemblée générale avec son  rapport moral et  financier, puis les questions diverses.

À 10 heures, aura lieu la présentation du programme Élu Rural Relais de l’Égalité de l’AMRF par le référent départemental Jean Guy Baché maire de Bougue, avec la participation du  Centre d’information sur les Droits des Femmes et des Familles des Landes  (CIDFF), de M. Thioune, juriste référent violences conjugales, l’Association départementale d’aide aux victimes et de médiation  (ADAVEM), le référent violences intrafamiliales du groupement gendarmerie des Landes.

À 11 heures sera abordé le statut de l’élu avec la participation du sénateur Éric Kérrouche, puis à 12 h 30 le verre de l’amitié sera offert par l’AMR40.

Le repas à la ganaderia est à 13 heures (10€ par personne. ) Pour le repas s’inscrire le plus tôt possible.

Journée de la femme

Créé par le 28 fév 2024 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs, politique, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Vendredi 8 mars à partir de 19 heures, à la salle de la mairie, à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, Via cultura propose une causerie autour de quelques figures d’artistes femmes.

La causerie sera animée par Dominique Ribes. 

Suivra, la projection du film documentaire « Artistes femmes, à la force du pinceau » réalisation Manuelle Blanc.

L’Orchestre à l’école fait salle comble

Créé par le 14 fév 2024 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, loisirs, musique, politique

GABARRET

DSC_0056 (20)

Lundi 12 février, à la salle d’animation, en début de soirée, l’Orchestre à l’école du collège Jules-Ferry, avait convié les parents d’élèves, les amis, gabardans et amateurs de musique, à assister au premier concert de l’année 2024. Pour ce rendez-vous avec ces jeunes musiciens, une fois de plus la salle d’animation était comble. Avant le concert, la principale Karine Boiteau a rappelé que l’opération « Orchestre à l’école » existe depuis six ans, grâce au partenariat qui réunit l’Éducation nationale, le Conseil départemental et le Conservatoire des Landes qui est labellisé par le ministère de la Culture.

« Ce dispositif, financé par le Département, permet aux adolescents d’apprendre à jouer d’un instrument de leur choix, prêté par le Département (cuivres ou percussions) en suivant, au sein de l’établissement, les cours dispensés par quatre professeurs du Conservatoire. Les instruments sont mis à la disposition des élèves par le Conseil départemental. Il y a trois orchestres à Jules-Ferry avec 70 musiciens, notamment 28 collégiens de sixièmes qui pour la première fois se produisaient en public, 16 élèves de cinquième et 26 collégiens de quatrième et de troisième.

Alain Bonte, directeur du Conservatoire des Landes a lui aussi remercié tous ceux  qui contribuent  à la réussite de l’Orchestre à l’école en précisant que les quatre professeurs du Conservatoire  sont extraordinaires :  « Il  leur a fallu innover et s’adapter  en matière de pédagogie car ce n’est pas la même  qu’au Conservatoire. »

Magali Vialorgue, conseillère départementale,  a exprimé qu’elle était ravie d’être présente à ce concert et que depuis six ans,  cette convention est très bien appliquée par tous les partenaires,  ce qui témoigne de la volonté de tous pour faire rayonner le plus petit collège des Landes sur le territoire et permettre à ses collégiens de s’épanouir dans leur établissement.

Les trois classes, à tour de rôle, ont interprété leurs partitions, offrant au public plus d’une dizaine de morceaux  qui furent à chaque fois fortement  applaudis par un public enthousiaste.

DSC_0064 (14)DSC_0066 (13)DSC_0046 (25)DSC_0050 (24)

La police municipale se présente

Créé par le 12 fév 2024 | Dans : actualité, com com armagnac, fait divers, gers, infos, mairie, politique

 EAUZE

DSC_0048 (7)

Qui sont-ils?

Ils sont pour le moment trois, au poste de Police d’Eauze. Thomas travaille dans la police municipale depuis 2012 et il a pris son poste à Eauze en 2014. Auparavant, il était dans la gendarmerie mobile. Bernard a fait sa carrière de policier à Eauze, il a 30ans de service. Marie était employée par la ville d’Eauze, puis on lui a proposé en 2020, d’entrer dans la police municipale. Après ces trois années sur le terrain avec Bernard et Thomas, cette année, Marie va poursuivre sa formation en rejoignant l’école de police Municipale.

Leur rôle au sein de la cité

Les élusates sont habitués à les rencontrer en ville, en campagne, au marché, à l’occasion des fêtes, des animations diverses, aux sorties des écoles, à pied ou en voiture.  Sécurité, tranquillité publique, leurs missions sont vastes.

Les policiers ont détaillé leur rôle au sein de la cité.

Bien loin du stéréotype du simple verbalisateur d’antan, ils agissent pour la sécurité au quotidien en luttant contre les incivilités et la petite délinquance :

« Nous faisons avant tout de la prévention et du social. Cela représente 70 % de nos missions. Notre travail s’exerce au contact de la population. Aussi, la présence de Marie est un plus bien appréciable pour nous, car les femmes et les enfants se confient plus facilement auprès d’une femme lors d’interventions sensibles comme les violences familiales. Nous sommes très attentifs à la lutte contre le harcèlement dans les rues ou scolaire et nous travaillons étroitement avec les chefs d’établissements. Une journée type peut commencer par une surveillance des écoles, puis une divagation d’animal, puis un vol, enchainer sur une découverte de cadavre et enfin un constat habitat insalubre. Le tout, en étroite coordination avec la Gendarmerie et les autres services de l’état… »

Main courante, conseils…  ils sont aussi des agents de prévention :

« Les gens doivent savoir qu’on est là pour eux avant tout. Pour leur sécurité et pour leur donner aussi des conseils. Évidemment parfois, il faut savoir faire usage du répressif avec discernement. 

Nous intervenons aussi en cas d’infraction au code pénal, au code de la route, au code de la santé publique, code de l’environnement…

Nous assurons l’opération tranquillité à l’occasion des vacances. Pendant l’absence des propriétaires, nous passons à leur domicile régulièrement et nous les informons par SMS. Nous nous occupons également des animaux errants ainsi que des mises en fourrière de véhicules.

Au marché, en plus du placement, nous effectuons la vérification des papiers, des camelots, ainsi que des prix, des balances. Pour des raisons d’hygiène on peut entraîner la fermeture d’un commerce qui est en faute. Le marché est aussi un lieu de rencontre où les gens aiment échanger avec nous.

Nous assurons la sécurité publique, la surveillance des biens, Nous disposons d’un système de vidéoprotection. Élément très dissuasif et très utile sur le plan local. Elle permet de faire des levées de doute.

Sur le plan judiciaire, nous sommes agents de Police Judiciaire Adjoint. Lorsque nous constatons un délit ou un crime, nous récoltons les informations, mettons en place un gel des lieux si nécessaire, interpellons les mis en cause et les remettons à un Officier de Police Judiciaire de la Gendarmerie, qui prendra en charge la procédure. Nous travaillons en étroite collaboration avec la gendarmerie dans l’ensemble de nos prérogatives respectives.

Pour finir, nous prenons les mains courantes. Lors de faits où les requérants ne souhaitent pas porter plainte mais faire remonter un fait, nous les mettons par écrit. Elles pourront être utilisés lors d’une future plainte.

Les policiers élusates sont très bien équipés, armes, caméra piéton, gilet pare-balle… C’est la volonté du maire et de son équipe municipale : « Ils veulent que nous soyons bien équipés pour les missions qui nous sont confiées et compte tenu de l’évolution de la société.»

 Venez les rencontrer, ils auront toujours une solution à vous proposer.

12345...52

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...