patrimoine

Articles archivés

« Petites villes de demain » la convention est signée

Créé par le 16 avr 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, patrimoine, politique, travaux

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU GRAND ARMAGNAC

DSC_0024 (32)

Pour le territoire de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), et les communes de Castelnau d’Auzan-Labarrère, Cazaubon, Eauze, Estang et Gondrin, vendredi 31 mars au siège de la CCGA, avait lieu  la signature de la convention dans le cadre des Petites Villes de Demain   valant d’Opération de revitalisation de territoire (ORT) de la CCGA.

C’est au mois de mai 2021, que les communes de Castelnau d’Auzan-Labarrère, Cazaubon et Eauze s’étaient engagées avec la CCGA auprès de l’Etat, la Région Occitanie et l’Etablissement Public Foncier Occitanie dans une démarche  partenariale visant la requalification des centres-bourgs.

Ce programme nommé « Petites Villes de Demain » facilite la rénovation du parc de logements des locaux commerciaux et artisanaux, et plus globalement du tissu urbain, pour créer un cadre de vie attractif propice au développement à long terme du territoire.

C’est après 10 mois de co-construction d’une stratégie et d’un plan d’action, que les communes de Castelnau d’Auzan-Labarrère, de Cazaubon, d’Eauze, ainsi que celle d’Estang et de Gondrin étaient enfin prêtes à signer la convention d’Opération de Revitalisation de Territoire.

Cette signature acte le soutien des acteurs publics et privés pour la redynamisation des territoires ruraux. Les partenaires qui se sont engagés, ont clairement exprimé leur volonté  d’obtenir un territoire plus équilibré pour lui permettre un meilleur développement et évidemment rendre ce territoire et ces communes plus attractifs.

Philippe Beyries, président de la CCGA, a tout d’abord remercié toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration de ce document et des engagements qui vont avec :

« Je remercie tous les élus, le personnel administratif, ainsi que les services de l’État. Maintenant nous pouvons aborder la phase de concrétisation. »

Philippe Dupouy, président du Conseil départemental du Gers a précisé :

« C’est un plaisir de signer une nouvelle convention. Je crois que ce dispositif Petite Ville de Demain est une cohérence qui permet de détacher des moyens. Le Département est heureux de s’associer à ce dispositif qui permet une cohérence départementale. »

David Taupiac, Conseiller Régional a, à son tour, pris la parole :

« Je félicite le territoire du Gers  qui s’est engagé. Le Gers est le département qui en Occitanie a le plus de « Petites Villes de Demain. Je suis heureux que l’Etat est emboité le pas sur la Région. La Région est un soutien aux territoires. Longue vie à cette « Petite Ville de Demain. » C’est un dispositif très cohérent. »

Michel Gabas, président du ¨Pays d’Armagnac et maire d’Eauze est intervenu rappelant le problème de l’habitat puis il a précisé :

« Nous travaillons tous ensemble pour trouver des solutions afin de répondre au mieux aux besoins des habitants . Le but est que tout le monde se mette à niveau. Pour moi, le centre bourg est vieillissant, il est important que nous nous engagions dans la rénovation de l’habitat, des espaces publics. Chaque collectivité met de l’argent sur la table, ça permet maintenant de travailler ensemble. »

Xavier Brunetière, préfet du Gers,  a remercié les élus pour l’occasion de pouvoir échanger avec eux sur le développement des « Petites Villes de Demain » sur leurs communes :

« Je remercie les équipes  qui ont travaillé sur ce projet, un travail de longue haleine… La revalorisation de ce territoire  est un enjeu important. Merci de tout ce travail et des ambitions qui sont derrière. »  

Il a été rappelé que dans les faits, cette opération vise à soutenir et redynamiser les centres bourgs des communes signataires et à conforter leur rôle de centralités sur le territoire de la CCGA.

Avec une centaine d’actions à venir sur les thématiques de l’habitat, du commerce, de l’accès aux équipements et aux services publics de proximité, de l’aménagement d’espaces publics ou d’espaces de vie partagés, des mobilités actives et solidaires, de la valorisation du patrimoine et du tourisme, elle fixe les orientations stratégiques suivantes :

Un territoire plus équilibré qui crée sa dynamique et développes son attractivité. Un territoire au service du développement économique. Un territoire avec une identité et du potentiel à valoriser.

Cette opération de revitalisation va permettre aux villes signataires de s’adapter afin de répondre aux enjeux actuels et futurs et répondre aux besoins et attentes des citoyens en s’appuyant sur les services de l’État et les partenaires, tout en bénéficiant de réseaux d’acteurs nationaux et locaux œuvrant sur ces thématiques.

Aux locaux de la CCGA pour cette signature, il y avait  Xavier Brunetière, préfet du Gers, Véronique Moreau, sous -préfète de Condom ;  David Taupiac, conseiller régional ; Philippe Dupouy, président du Conseil départemental du Gers ; Michel Gabas, président du Pays d’Armagnac et maire d’Eauze ; Philippe Beyries, président de la CCGA et maire de Castelnau d’Auzan-Labarrère ; Alain Philip, 1er adjoint à la mairie de Castelnau d’Auzan-Labarrère ; Isabelle Tintané, maire de Cazaubon ; Geneviève Arslanian , 1ere adjointe à la mairie d’Eauze ; Christophe Rande, maire d’Estang ; Didier Dupront, maire de Gondrin.

Erasmus + : La jeunesse européenne sur les pas de Dumas dans le Gers

Créé par le 13 avr 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, exposition, gers, infos, patrimoine, politique

 GERS

1024-577

Le Conseil départemental accueille du 16 au 22 avril une centaine de collégiens de Condom, de Tbilissi en Géorgie, de Brno en République Tchèque et d’Arnolfo di Cambio en Italie, pour une semaine d’échanges et de rencontres dans le cadre du projet « De d’Artagnan à Napoléon, pas à pas l’Europe de Dumas ».

Ce projet à dimension européenne, d’une durée de quatre ans, s’inscrit dans le cadre du dispositif Erasmus + piloté par le Conseil départemental du Gers, en partenariat avec le collège de Condom, les associations Canopé, Imaj, Area et Euroculture. Il vise à créer une dynamique d’ouverture vers l’international pour les jeunes participants à travers l’art et la littérature, à favoriser une citoyenneté active, mais aussi à promouvoir l’échange d’expériences et de bonnes pratiques entre le monde éducatif, les collectivités s et les institutions européennes.

Le principe de cet échange entre la France, l’Italie, la Géorgie et la République Tchèque est de permettre à une classe de collégiens de 6e de chaque pays de se déplacer dans chacun des pays partenaires, avec, pour toile de fond, l’étude de trois œuvres d’Alexandre Dumas :

- « les Trois Mousquetaires » en France

- « La biographie de Napoléon Bonaparte » avec un focus sur la description de la bataille d’Austerlitz en République Tchèque

- « Voyage en Caucase » en Géorgie

Cette première étape en France, dans le Gers, sera donc l’occasion pour les jeunes gersois d’accueillir leurs camarades tchèques, italiens et géorgiens sur leurs terres pour leur faire découvrir, en lien avec leurs enseignants, les services du Département et les associations partenaires, le patrimoine historique, artistique et littéraire en lien avec Alexandre Dumas et son œuvre des trois Mousquetaires.

Au programme de ces sept jours : des visites (Auch, musée de Lupiac, abbaye de Flaran), des ateliers (escrime, jeu de piste des mousquetaires, escape game, équitation, théâtre, réalisation d’une fresque…) et des soirées thématiques au château de Couloumé-Mondébat, où séjournent les collégiens étrangers. Au château, ils travailleront également sur leurs réalisations : un carnet de voyage alimenté par leurs différents voyages et un livre numérique sur la construction européenne par les grands écrivains. Deux expositions compléteront ces travaux, l’une portée par le collège italien présentera les voyages de Dumas et l’autre, portée par la médiathèque du CD32, réunira les caricatures et illustrations de Dumas. Un voyage à Bruxelles clôturera ce projet, au cours duquel ces réalisations seront déposées au centre de documentation du Parlement européen.

Créer une dynamique d’ouverture à l’international

Ce projet Erasmus +  s’inscrit pleinement dans le cadre de la politique jeunesse du Département dont un des axes forts est de favoriser la mobilité des jeunes gersois, y compris à l’international. Il permet à des jeunes qui n’en ont pas forcément l’opportunité, de découvrir d’autres horizons culturels et d’échanger avec des jeunes d’autres nationalités. Il vise enfin à sensibiliser les collégiens à la littérature par le biais ludique et pédagogique des échanges et de différentes pratiques artistiques. Les enseignants ne sont pas en reste puisqu’ils auront la possibilité, dans le cadre de ce projet, d’assister à des séminaires en Italie et en France sur les échanges de bonnes pratiques et sur la valorisation pédagogique des itinéraires culturels européens.

Les prochains voyages collectifs des collégiens sont prévus en République Tchèque en avril 2024 et en Géorgie en octobre 2024.

Le coût de ce projet s’élève à 450 000 euros, dont 400 000 euros sont apportés par les financements européens du dispositif Erasmus +.

Le saviez-vous ?

Le Département du Gers a été gratifié par l’Union européenne d’un label de qualité pour l’organisation et la mise en œuvre du précédent projet Erasmus « Go to the Future » qui s’est déroulé sur trois ans avec l’Irlande et l’Écosse sur la thématique de la valorisation des langues régionales.

Les personnalités présentes à la conférence de presse :

Françoise Casalé, vice-présidente du conseil départemental, en charge de l’Europe

Jérôme Samalens, vice-président du conseil départemental, en charge de l’Éducation

Nathalie Barrouillet, vice-présidente du conseil départemental, en charge de la Culture

Charline Dumont, conseillère départementale, en charge de la jeunesse

Alain Liberos et Philippe Gérard, Association Européenne de la Route d’Artagnan

Denis Tajan, réseau Canopé

Pascal Pinet, principal adjoint du collège Saint-Exupéry de Condom

Marc Thouvenin, directeur de l’association IMAJ’

Zita Sikulova, professeur de français dans un collège de République Tchèque

Maka Nadareishvili, professeur de français dans un collège de Géorgie 

France Télévisions sur les routes du Gers

Créé par le 05 avr 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, patrimoine, politique, tourisme, tradition

GERS

Communiqué du Conseil Départemental

Tourisme : France Télévisions sur les routes du Gers pour une série de reportages pour le 13 heures.

 Depuis maintenant plusieurs jours, une équipe de journalistes de France 2 sillonne le département, à la rencontre des acteurs touristiques.

 Contactée par les équipes de France 2, la Direction de la Communication du Conseil départemental a suivi ces reporters lors de plusieurs rendez-vous, afin de réaliser des images drones du territoire. 

 Les agents en charge de la navigation sur la Baïse seront également à l’honneur : « Nous sommes très fiers de mettre en avant notre travail d’éclusier. Partager notre passion, faire découvrir notre savoir-faire, nous espérons créer quelques envies de navigation en participant à ce reportage.» souligne Jean-Yves Liberge, responsable du pôle Baïse au Conseil départemental.

Navigation sur la baïse, village de Lupiac, femmes agricultrices, poule noire d’Astarac, jardins remarquables, au total ce sont 5 reportages qui mettront à l’honneur le Gers. Leurs diffusions sont programmées du 10 au 14 avril dans les journaux télévisés de 13 heures sur France 2.

 Ce programme, construit en collaboration avec le Comité Départemental du Tourisme, permettra de refléter la diversité de l’offre touristique proposée dans le département du Gers.

Concertation Citoyenne : Forêts départementales gersoises, aux arbres citoyens !

Créé par le 20 mar 2023 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, patrimoine, politique

GERS

Communiqué du Conseil départemental

Zones de loisirs et lieux de détente, îlots de biodiversité ou encore source de matières premières… Les 706 ha de forêts appartenant au Conseil Départemental du Gers sont des espaces multi-usages dont l’harmonisation représente aujourd’hui un chantier majeur pour les services du Département. Le futur Schéma d’Accueil du Public aura vocation à répondre aux différents enjeux sociaux, culturels et environnementaux dans ces 14 massifs forestiers départementaux dans un esprit de cohérence et d’équilibre.

Nos forêts départementales abritent un potentiel sous-exploité qui ne demande qu’à gagner en lisibilité et en accessibilité pour mieux répondre aux attentes de la population. C’est l’objectif affiché par le Schéma d’Accueil du Public en Forêt Départementale du Gers actuellement en cours d’élaboration avec l’Office National des Forêts, gestionnaire de ces espaces, et le bureau d’études Tikopia.

Le Département, propriétaire de 14 massifs, soit 706 hectares de forêts répartis sur l’ensemble du territoire, souhaite, à travers ce document opérationnel, valoriser ce bien commun à forte valeur ajoutée. L’enjeu est de taille et devra définir les justes équilibres entre la pratique des loisirs (sport chasse, promenade, animations scolaires…), la production de bois, source de revenus pour la collectivité, et la nécessaire préservation de l’environnement.

AMENAGER, VALORISER, ANIMER ET COMMUNIQUER

Pour cela, plusieurs actions sont envisagées. La signalétique routière et informative en est une, prioritaire. Elle doit permettre au public de mieux identifier les forêts départementales et ses accès. De nouveaux aménagements tels que des aires de stationnement, des espaces pique-nique ou encore un balisage, permettront d’améliorer l’accueil et l’orientation du public. L’objectif est également de valoriser et d’animer les différents sites en identifiant des itinéraires qui pourront être mis en réseau avec d’autres parcours alentours et en proposant des événements et manifestations pour les scolaires et le grand public. Des actions qui devront être accompagnées d’une communication à travers les différents canaux que peuvent être Internet ou les offices de tourisme.

Mais avant d’engager ces opérations, le Conseil Départemental souhaite donner la parole aux usagers pour recueillir leurs avis afin de mieux adapter cette nouvelle politique d’accueil du public en forêts (voir par ailleurs) à leurs attentes. Ce Schéma d’Accueil du Public en Forêt Départementale du Gers s’inscrit ainsi dans une démarche concertée pour une cohabitation réussie et sereine au sein d’un environnement préservé.

PARTICIPEZ À LA CONSULTATION CITOYENNE

Le Département, en lien avec l’Office National des Forêts lance une enquête auprès des Gersoises et des Gersois pour recueillir leurs attentes sur l’usage des forêts départementales.

Ouvert à tous, ce questionnaire disponible en ligne sur le site legerscestvous.fr est l’occasion de participer à l’élaboration du Schéma d’Accueil du Public en Forêt Départementale du Gers.

Les participants pourront à la fois tester leurs connaissances sur les forêts départementales et partager leurs habitudes et leurs souhaits en indiquant les loisirs qu’ils y pratiquent ou qu’ils aimeraient y pratiquer, à quelle fréquence, quels aménagements ils aimeraient voir réaliser, comment améliorer les accès aux sites, etc.

Cette consultation citoyenne sera suivie d’actions concrètes sur le terrain, définies par ce futur schéma d’accueil du public.

L’école reçoit deux jeux de quilles de six

Créé par le 17 mar 2023 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, les sorties, loisirs, mairie, patrimoine, politique, sport, tradition

 CREON D’ARMAGNAC

DSC_0011 (50)

Le Conseil départemental  sensibilise les élèves aux cultures gasconnes.

Les personnalités présentes

Mardi 14 mars, en début d’après-midi, à l’école de Créon d’ Armagnac,  en présence de la conseillère départementale Magali Valiorgue et de sa suppléante Cathy Fréchou, ainsi que des maires Gérard Tales (Betbezer d’Armagnac), Alain Gaube (Labastide d’Armagnac), de l’adjointe au maire de Créon d’Armagnac  Chantal Aycaguer, de la conseillère municipale d’Estigarde Céline Rodriguez Delestre, ainsi que des enseignantes,    a eu lieu une remise de  deux jeux de quilles de six.

Cette démarche s’inscrit dans le Projet gascon, un dispositif de sensibilisation des écoliers landais aux cultures gasconnes, en partenariat avec les services de l’Éducation nationale, la Fédération des foyers ruraux des Landes et  la Fédération Française de la Course Landaise.

Pour la deuxième année consécutive, le Conseil départemental des Landes promeut la découverte de jeux traditionnels auprès des jeunes générations avec la distribution dans les écoles de jeux de quilles de six, fabriqués par une entreprise artisanale ( la société Xavier Faro d’Hagetmau).

Pour l’année scolaire 2022-2023, 50 classes, regroupées dans une quinzaine d’écoles, vont recevoir des jeux de quilles. Dans un deuxième temps, dans le cadre de la transmission des savoirs intergénérationnels, écoliers et enseignants seront initiés au jeu de quilles par des membres de la Fédération des foyers ruraux des Landes.

En classe à Créon d’Armagnac 

Avant de remettre les jeux de quilles, Magali Valiorgue a demandé aux enfants qui savait en jouer ?

Tous les enfants ont levé immédiatement le doigt, car ils ont appris à jouer avec les membres des Foyers ruraux. Les élèves ont exprimé qu’ils aimaient jouer aux quilles au maillet et certains ont un jeu à la maison.  

Avec ce projet  Gascon, les élèves ont écrit aux ganaderias pour recevoir des photographies de boléros d’écarteurs qu’ils ont reproduits en dessin  en classe. Ils ont aussi appris La Marche cazérienne, qu’ils ont chantée avec beaucoup d’enthousiasme.

Les élus présents dans cette classe de CP, CE1 et CE2 ont applaudi les chanteurs pour cette belle prestation de la Marche cazérienne.

Les élèves ont montré tout ce qu’ils avaient appris et, évidemment, gardent un excellent souvenir de l’intervention de Didier Goeytes, qui est leur star.

Apprenant qu’Alain Gaube avait sa trompette dans sa voiture, les enfants ont insisté pour qu’il joue de la trompette. Le maire et excellent musicien, s’est exécuté, et il a joué une partie de la Marche ,reprise en chœur  par les élèves et les adultes.

Les élus se sont rendus ensuite dans la classe des CM1 et CM2 pour remettre le deuxième jeu de quilles de six. Là aussi, les élèves savent jouer aux quilles et participent pleinement aux ateliers du projet Gascon.

Avant de quitter les élèves, Magali Valiorgue  leur a rappelé l’importance des traditions  landaises et que leurs aînés comptent sur eux pour  qu’elles perdurent et que ces traditions animent les places de leur  village landais.

Patrimoine : La Tour Saint-Victor disparaît, l’énigme reste

Créé par le 16 mar 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, com.com du Bas Armagnac, fait divers, gers, infos, patrimoine, tourisme

GERS

Communiqué de Conseil départemental

 L’édifice s’est effondré en quelques secondes ce jeudi 16 mars 2023 à Saramon.

 La Tour Carrée Saint-Victor, monument emblématique et insolite, qui composait l’ensemble de l’église abbatiale du XIe siècle située au cœur du village de Saramon, reste une énigme pour les historiens.

 Dédiée à Victor de Damas, un soldat martyrisé en Syrie au IIIe siècle, la tour était accolée à l’abside de l’église. Son architecture carrée dénotait avec le reste de l’édifice religieux roman. Elle avait la particularité d’être divisée en trois zones : la partie inférieure est du XIe siècle, la partie médiane est de la fin du Moyen Age et la partie supérieure ne date que du XIXe siècle.

 Sa dernière restauration datait de 2014. Elle avait permis de révéler un ensemble roman remarquable en mettant au jour un arc en plein cintre en pierre de taille, ses chapiteaux et ses supports placés entre l’abside et la tour. À l’origine, cet arc triomphal ouvrant l’abside sur une pièce supplémentaire, constituait véritablement le sommet architectural et symbolique de l’édifice religieux. La restauration avait aussi révélé une architecture riche de détails (notamment des peintures) qui avait suscité l’intérêt des historiens d’art et des archéologues.

 Le caractère unique de cette élévation de la Tour Carrée l’était aussi par l’énigme liée à sa destination. Les archives évoquent plusieurs hypothèses : tour de défense (dépendant peut-être d’anciens remparts), sacristie (ce qu’elle fut pendant quelque temps), clocher (de 1858 à 1878), sanctuaire complémentaire de l’église ou vestige d’une église primitive, convertie en tour. Sans réponse précise, le mystère reste entier et la tour l’a vraisemblablement emporté avec elle en s’effondrant.

 Cet effondrement pose lui aussi question aujourd’hui. L’édifice a-t-il pu être fragilisé par les surélévations successives dont il a fait l’objet au fil des siècles ? Les conditions climatiques ont-elles pu participer à cette fragilisation ? Une enquête plus approfondie pourra, peut-être, apporter des réponses.

 Le Mot du Président

 « C’est un monument d’un intérêt archéologique exceptionnel qui a aujourd’hui disparu pour la plus grande tristesse des Saramonais et des Gersois. Je suis rassuré sur le bilan humain de cette catastrophe. Je tiens à saluer le travail des sapeurs-pompiers qui oeuvrent depuis ce matin au déblaiement et à l’extraction des œuvres et mobiliers de l’église. Je souhaite croire en la restauration de ce patrimoine et j’annonce dès à présent que le Département sera au rendez-vous. »

Philippe Dupouy, Président du Conseil Départemental du Gers.

La tour Saint-Victor s’est effrondée

Créé par le 16 mar 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fait divers, patrimoine, sapeur-pompier, tourisme

 GERS

Crédit photos : SDIS 32

Crédit photos : SDIS 32

Communiqué de presse de la préfecture du Gers :

Ce matin à 7h30 la tour Saint-Victor de l’église de Saramon s’est effondrée.
Dans sa chute elle a arraché plusieurs morceaux de l’église qui ont provoqué des éboulis dans le cœur même de l’église.

Très rapidement une unité de sauvetage déblaiement du SDIS a été mobilisée sur le lieu du sinistre. Des chiens de recherche étaient également sur place pour lever le doute sur de potentielles victimes ensevelies.

Un périmètre de sécurité provisoire a été établi. Deux maisons se trouvant concernées ont vu leurs résidents relogés dans leur famille.

Tous les objets de l’église ont été mis en sécurité.
Des experts seront présents sur place dans la journée pour procéder au diagnostic du bâtiment et évaluer le périmètre de sécurité à mettre en place.

 Sur place étaient présents : une unité de sauvetage déblaiement, des gendarmes pour la sécurisation du lieu du sinistre, le colonel du SDIS, le préfet et un représentant de l’UDAP 32 (bâtiments de France).

Conférence « les Comtes d’Armagnac »

Créé par le 13 mar 2023 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, gers, histoire, infos, les sorties, loisirs, mairie, patrimoine

EAUZE

332181407_778768303184662_4402048943085066639_n

Vendredi 24 mars à partir de 20 h 30, à la salle d’honneur de la mairie d’Eauze, dans le cadre des Rencontres Littéraires et culturelles, le public aura le privilège  d’assister à une conférence  « Les Comtes d’Armagnac ».

Cette conférence sera présentée par une passionnée en histoire de l’art et en histoire, Charlotte de Malet.

Charlotte de Malet est diplômée de l’École du Louvre et d’un master d’Histoire à Paris IV-Sorbonne.

 Elle a  été tour à tour conférencière des Musées nationaux, conférencière nationale puis guide-conférencière au gré des cartes délivrées par les ministères de la Culture et du Tourisme.

Lors d’une conférence, suivre Charlotte de Males qui avec enthousiasme et dynamisme partage et communique ses connaissances, devient une véritable aventure historique et captivante pour ses auditeurs.

Le Gers au Salon International de l’Agriculture 2023

Créé par le 08 fév 2023 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, éducation, exposition, fête, gastronomie, gers, infos, les sorties, livres, loisirs, musique, patrimoine, politique, tourisme, tradition

GERS

La 59e édition du Salon International de l’Agriculture et le Concours Général Agricole 2023, se tiendront du 25 février au 5 mars à Paris Expo Porte de Versailles. 

Éleveurs, animaux, producteurs, acteurs de la filière alimentaire…tous seront de nouveau réunis pour partager avec le grand public leur métier, les enjeux de leur quotidien et faire découvrir l’agriculture à tous.

Le stand du Département prônera notre marque « Le bonheur est dans le Gers », le reflet du bien-être, de la sérénité, et de la convivialité ressentis par les gersoises et les gersois.

Notre objectif commun, est de mettre en avant, tous les acteurs qui font le Gers, qui lui confèrent cette image positive, en identifiant le Département comme porteur d’idées et de projets innovants dans le domaine agricole.

L’espace GERS – hall 3 des RÉGIONS

Cette année, 170 m² seront dédiés au Gers, dont 80m² au stand producteurs et 90m² au stand institutionnel du Conseil départemental, où nous retrouveront :

L’espace « CÔTÉ cuisines »

Cette année, le Département a souhaité mettre à l’honneur une diversité de Cheffes et de Chefs gersois issus d’univers totalement différents pour montrer l’étendue des qualités de ses professionnels.

Chef.fes de cantines des Collèges, Cheffes du collectif « Les Maryses » ou encore Chefs des Tables du Gers, chacun réalisera des démonstrations culinaires en sublimant des produits frais, de saison, issus des filières gersoises de qualité et de l’agriculture biologique.

L’espace « CÔTÉ vignobles »

Chaque recette réalisée par les Chef.fes sera accompagnée d’une proposition d’accord met et vin. L’espace bar « Côté vignobles » sera dédié à la promotion des filières gersoises viticoles.

Les vignerons et vigneronnes de Plaimont, de Saint-Mont, des Côtes de Gascogne, de Madiran et du Pacherenc du Vic-Bilh feront découvrir leurs gammes de vins aux visiteurs tout en mettant en avant leur savoir-faire et la qualité de leur travail.

Une attention particulière sera portée au Floc de Gascogne et à l’Armagnac. Un accompagnement à la dégustation sera proposé aux visiteurs qui pourront partager un moment privilégié en compagnie de professionnels. Ces Masterclass sur inscriptions seront dédiées à un petit groupe de visiteurs.

Les productrices des « Bons crus Miladys » mettront à l’honneur leurs vins, Floc de Gascogne et Armagnac durant la semaine.

Le PÔLE TOURISME

Cette année encore, le Comité départemental du Tourisme sera présent durant toute la durée du Salon International de l’Agriculture pour effectuer la promotion touristique de la destination Gers.

les producteurs

En collaboration avec Bernard Malabirade, Président de la Chambre d’Agriculture du Gers, un appel à candidatures a été lancé auprès des producteurs du département qui souhaiteraient bénéficier de cette initiative.

Ainsi, 7 exposants gersois participeront à la prochaine édition du Salon International de l’Agriculture :

Image1

 Pierre et Frédérique de Saint Pastou

L’Amour est dans le pré Saison 7 – Vignerons Producteurs d’Armagnac et de liqueurs à Castex d’Armagnac.

 Image2

Claire et Sébastien Lefèvre

L’Amour est dans le Pré Saison 10 – Producteurs de foie gras d’oies et éleveurs de veaux à Saint-Ost

 Image3

Jérémy Vermaele

Producteur d’Ail Noir bio à Lectoure.

Image4

 Les Arrangeurs français

Laurent Sicard et Joeffrey Tristan – Armagnacs et Rhums arrangés bios

 

  • Le Gers terre de foie gras : Riguecoop et les producteurs de foie gras à la ferme

Société Coopérative d’Intérêt Collectif – Conserverie artisanale, Agrée « entreprise solidaire » et l’Association Gersoise pour la Promotion du Foie Gras

  • Plaimont vignerons

Union de caves coopératives viticoles – AOC Saint Mont, Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh et IGP Côtes de Gascogne

LES SOUTIENS

Le Département du Gers a toujours soutenu les filières de qualité et les producteurs qui valorisent son image lors de cette grande manifestation.

LES PRODUCTEURS

Après une année d’interruption en raison de la crise sanitaire, puis une année de retrouvailles, conscient des difficultés des acteurs agricoles, qu’elles soient climatiques, sanitaires ou économiques, le Conseil départemental du Gers a une nouvelle fois décidé de prendre en charge financièrement l’intégralité de la location du stand de 80 m² des producteurs gersois ainsi que leur habillage visuel pour cette édition 2023.

Soit un coût de 25 000€.

Par cette démarche, nous souhaitons alléger le coût de la participation des exposants gersois au SIA et montrer avec fierté, aux nombreux visiteurs, une image unie et harmonieuse de la richesse de notre patrimoine agricole.

LES ÉTUDIANTS

Le Département du Gers soutient les élèves du lycée agricole de Mirande qui présenteront leur vache au Trophée National Des Lycées Agricoles.

1 500€ leur ont été attribués pour leur permettre de participer à deux épreuves durant la semaine et tenter de remporter le premier prix. Nous les suivrons dans leurs aventures parisiennes durant leurs épreuves.

LES ÉLEVEURS

6 éleveurs présenteront leurs bêtes au Concours Agricole. Le Département leur alloue une subvention de 1 000€ chacun pour leur permettre de participer.

LES ANIMATIONS

 Le Festival de Bandas

En 2023, le festival de bandas de Condom fêtera ses 50 ans !

À cette occasion, le Gers accueillera une banda gersoise pour annoncer et promouvoir le ½ siècle du festival.

Hit Fm Radio

Durant toute la semaine, l’espace Gers sera animé par la radio Hit FM qui s’attachera à promouvoir la diversité, le dynamisme, l’innovation et le respect de l’environnement qui caractérisent notre département.

En direct, via des interviews radio ou au travers des réseaux sociaux, tous les gersois pourront vivre le Salon de l’Agriculture comme s’ils y étaient

L’AGENDA DES RECETTES

Samedi 25 et Dimanche 26 février – CHEFS DES COLLEGES

  • Veau Lou Bethet Label Rouge & Porc Noir Gascon

Sucette de veau « Lou Béthet » roulée au jambon de porc noir gascon et à la tome de Troncens, panure à l’ail noir gersois, jus corsé au miel de Gascogne 

Par Arnaud Finazzi, Chef remplaçant des Collèges du Gers

Accord met et vin proposé par Saint-Mont

  • La Truite fumée du Gers

«  Houmous de haricot Azuki, Salade de chou rouge et truite fumée du Gers sur un crakers à l’ail des ours »

Par Marielle Barbara, cuisinière du Collège Salinis à Auch

Accord met et vin proposé par les Côtes de Gascogne, Milady Domaine du Grand Comté

Lundi 27 février et Mardi 28 février – LES MARYSES

  • Céréales et légumes bio du Gers & Ail noir

Hemma Lemberton, Cheffe de Le Comptoir des Colibris à Mauvezin

« Polenta au maïs rouge du Gers, Crème mascarpone à la gelée de safran, shitakés en persillade à l’ail noir du Gers, éclats de noisettes du Gers torréfiées et tuile au parmesan »

Séverine Pailhès, Cheffe du Bouche à oreille à Simorre

« Le Tac’Auch de maïs rouge d’Astarac »

Accords mets et vins : Madiran

  • Noisettes du Gers

Marie-Perle Manchado, Cheffe pâtissière consultante

« Tartelette aux noisettes du Gers, Confit d’oranges safranées »

Accord met et vin : Pacherenc du Vic Bilh

Mercedi 1er mars et Jeudi 2 mars – CHEFS DES COLLEGES

  • Armagnac

Thomas Idrac, Chef du Collège Françoise Héritier de L’Isle Jourdain

« Fondant au chocolat aux pois chiches du Gers, cœur de meringue à l’aquafaba et à l’Armagnac, chantilly au citron bio »

Accord met et vin : Milady Domaine du Moulié

  • Vache Mirandaise

Rémi Pérès, Chef du Collège d’Aignan

«  Gougère au fromage de brebis, Effiloché de bœuf mirandais et légumes croquants »

Accord met et vin : Saint-Mont

Vendredi 3 mars et Samedi 4 mars – LES CHEFS TABLES DU GERS

  • Canard IGP Gers

Olivier Andrieu, Chef de La table d’Olivier à Samatan

« Magret de Canard I.G.P. du Gers farci aux Noix, Olives et Anchois, Mousseline de Panais au beurre noisette, Jus brun au poivre de sichuan du Gers torréfié »

Accord met et vin : Plaimont vignerons

  • Poulet fermier du Gers

Bastien Boulard, Chef de L’Auberge des Bouviers à Lectoure

« Tartines de ballottines de poulet fermier du Gers farci à l’ail noir bio sur son pain,

Purée de pois carrés et jus monté au beurre fumé au foin »

Accord met et vin : Plaimont Vignerons

Milady Domaine de Bilé pour les dégustations de Floc de Gascogne et Armagnac

Dimanche 5 mars - LES TAPAS GERSOIS DE JEAN-FRANÇOIS

Jean-François Robinet, Chef du Département du Gers proposera un ensemble de tapas gersois

« Foie gras IGP Gers cuit au sel, Pain d’épeautre aux fruits secs, tapenade d’ail noir du Gers »

« Tapas au tartare de truite et esturgeon fumés du Gers, blinis au sarrasin et œuf mimosa à l’ail noir du Gers »

« Houmous de pois carrés, galette aux flocons de céréales »

Accord met et vin : Plaimont Vignerons

Le Foie gras IGP Gers

Ce produit d’exception fera l’objet d’une attention particulière tout au long de la semaine.

Il sera proposé aux visiteurs de le déguster à l’occasion de temps forts dédiés à l’explication du processus de fabrication par les producteurs présents sur le stand de vente.

Le Chef Jean-François Robinet dévoilera sa recette de foie gras IGP Gers au sel pour une dégustation qui ravira les visiteurs.

LIVRETS DE RECETTES

Des livrets de recettes seront distribués aux visiteurs. Ils pourront  y retrouver toutes les étapes de la réalisation, les conseils des Chefs et les produits utilisés. Ils retrouveront également les contacts des filières et producteurs. Les accords mets et vins seront proposés par les filières viticoles et les productrices des « Bons crus Miladys »

UN SALON CONNECTÉ

Pour permettre à tous de vivre cette édition 2023 du Salon International de l’Agriculture, le Département du Gers a mis en place un dispositif spécial sur les réseaux sociaux de la collectivité (Facebook, Instagram, Twitter et même TikTok).

Et cela, débute dès ce soir, avec le lancement d’un concours pour un voyage à Paris, en partenariat avec la radio Hit FM : week-end (transport et hôtel compris).

Au quotidien, les internautes pourront suivre les animations sur le stand du Gers, les interviews des producteurs présents, les épreuves des lycéens de Mirande, les résultats des médaillés gersois au Concours Général Agricole, et enfin des jeux concours spéciaux.

Assemblée générale de Nature et Patrimoine

Créé par le 03 fév 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs, patrimoine

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Samedi 4 février à partir de 14 heures, à la salle de la mairie, l’association Nature et Patrimoine tiendra son assemblée générale.

À  partir de 13 h 30 Serge Ernst sera présent pour dédicacer son album BD sur l’Arbre.

En préambule, Annie Pavan animera une causerie sur ‘l’Arbre notre allié encore et toujours’

L’ordre du jour  de l’assemblée est le suivant :

  • Bilan des activités 2022
  • Bilan financier 2022
  • Renouvellement du bureau
  • Adhésions 2023
  • Programme 2023                                                                                         l
123456...12

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...