mairie

Articles archivés

La piscine est ouverte

Créé par le 24 mai 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, sport

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

DSC_0071

Rappel: La piscine en plein air est aussi une piscine chauffée, très appréciée par les baigneurs des villages voisins de Castelnau, aussi bien du territoire gersois que landais. 

Depuis mercredi 18 mai, la piscine de Castelnau d’Auzan-Labarrère est ouverte et les baigneurs grands et petits ont eu le plaisir de retrouver Emmanuel Pachins maître-nageur sauveteur.

Ce dernier est bien connu à Castelnau d’Auzan-Labarrère puisqu’il assure, depuis 13 ans, les cours de natation pour petits et grands, l’apprentissage et le perfectionnement sur les quatre nages, l’aquagym…, et évidemment la surveillance de la piscine. Il est détenteur du BEESAN, qui  est le seul diplôme permettant l’enseignement de la natation et la surveillance de toutes les baignades.

L’aquagym a lieu  chaque mercredi de 19 h 30 à 20 h30 et sur inscription. Pour les cours de natation ou de perfectionnement, comme pour l’aquagym, les personnes doivent s’inscrire à la piscine au 05 62 29 21 69.

Comme tous les ans, les scolaires bénéficient de la piscine à partir du 10 juin et jusqu’au 7 juillet.

La piscine est ouverte jusqu’au 7 juillet, le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 17 à 19 h 30, mercredi, samedi et dimanche de 11 h 30 à 13 heures et de 14 h 30 à 19 h 30.

Du 8 juillet au 18 septembre la piscine est ouverte du mardi  au dimanche de 11 h 30 à 13 heures et de 14 h 30 à 19 h 30. Elle est fermée le lundi.  

Les tarifs sont les suivants :

Adulte : 2, 50 euros, le carnet de 10 entrées est à 22 euros.

Enfant : 1, 50 euros, le carnet de 10 entrées est à 13 euros.

L’entrée est gratuite pour les moins de 6 ans.

Pour des renseignements complémentaires, s’adresser à la piscine ou au 05 62 29 21 69.

Eva a ouvert le restaurant du lac

Créé par le 23 mai 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gastronomie, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, tourisme

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

Juan et son épouse Eva, la restauratrice du lac

Juan et son épouse Eva, la restauratrice du lac

Depuis mercredi 18 mai, jour de l’ouverture de la piscine à la base de loisirs, le restaurant du lac  accueille le public ce qui satisfait la clientèle qui, avec l’arrivée de la belle saison,  attendait l’ ouverture de l’établissement.

Le restaurant du lac avec sa grande terrasse, sa vaste salle est très bien  situé,  à proximité de la piscine, des terrains de tennis, du padel, ainsi que du terrain de 3×3, du camping, de l’aire de jeux pour les enfants, du magnifique parcours de randonnées au bord du lac, et des coins de pêche.

Depuis trois ans, Eva souhaitait  tenir ce restaurant  communal.

 Après avoir postulé comme restauratrice, la municipalité lui a confié l’établissement pour toute cette saison. Il se nomme « Le restaurant du lac chez Eva ».

D’origine espagnole, Eva a tenu pendant plus de six ans un restaurant dans un petit village près  de Barcelone.

 Par la suite, Eva et son époux Juan, ont fait le choix de venir vivre en France. La famille a vécu neuf années à Eauze, et depuis trois ans, elle vit à Castelnau d’Auzan- Labarrère. 

C’est avec un grand plaisir qu’Eva  a repris son métier de restauratrice. Elle a profité de cette occasion pour  s’installer  derrière les fourneaux et  concocter de bons plats.

Maintenant, la clientèle  peut  savourer  le menu du jour, des plats du terroir gersois-landais, français, des spécialités de son Espagne natale, ainsi que du Portugal, d’Italie…

Depuis l’ouverture, la clientèle, nombreuse, fréquente toute la journée la vaste terrasse, pour se reposer et se désaltérer. L’espace restauration, aux heures du repas de midi et du soir,  a beaucoup de succès, notamment le samedi et le dimanche.

La principale clientèle est composée des personnes du territoire gersois-landais, les amis des villages voisins,  les petits et les  adultes qui fréquentent la piscine, ceux du  camping, padel, tennis…

Dans l’intérêt de la clientèle et pour la qualité, la paella est cuisinée seulement sur  réservation.

« Chez Eva » est ouvert à partir de 8 h 30, ce qui permet aux personnes de prendre le petit-déjeuner, et le restaurant ferme  tard dans la soirée. Le restaurant est ouvert tous les jours, sauf la matinée du lundi. 

Pour contacter le restaurant du lac « Chez Eva », s’adresser au 06 21 91 39 20.   

Un job, et si j’essayais l’Ehpad de Gabarret ?

Créé par le 22 mai 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, santé, service social, solidarité

GABARRET

IMG_2018

Sylvie Baczkowski, les résidents et Henri Portes

Sylvie Baczkowski est en formation d’animatrice en gérontologie à l’EHPAD de Gabarret. Elle a fait  son projet final sur la valorisation des métiers en Ehpad  par les résidents.

Le résultat  de tout ce travail d’équipe avec Sylvie Baczkowski, mérite bien d’être publié et évidemment d’être lu par les proches des résidents,  par les familles  du gabardan et d’ailleurs, ainsi que par le personnel des Ehpad.  

Les métiers de L’Ehpad vous semblent gris ? Attention aux a priori.

« Nous sommes quelques résidents de l’Ehpad « Les Ajoncs » de Gabarret qui, à travers des animations sur le thème  « Vis ma vie » avons découvert les différents métiers du grand âge.

 Le temps de se vêtir d’une tenue professionnelle pour être en immersion totale, nous avons endossé le rôle de lingère, de service en restauration, de cuisinier, de service d’hygiène, d’aide-soignante,  d’agent d’entretien et d’animatrice.

Pour les autres métiers comme l’administratif, le pôle soin, et la direction, nous sommes allés à la rencontre des professionnels afin de les interviewer.

 Notre intention était de découvrir les professions dans leur totalité en dehors de ce que nous percevons au quotidien.

Selon un sondage de 2019, les 2/3 des français, soit 68% ont une mauvaise image des Ehpad.

De nos jours encore, combien de personnes utilisent le mot hospice ou mouroir pour évoquer ces structures. Tout ceci est encore dans l’inconscient collectif par méconnaissance ou ignorance du sujet.

Cette mauvaise image véhiculée par les médias a été appuyée par la sortie du livre à scandale « Les fossoyeurs » qui dénonce les dérives d’un groupe privé à but lucratif.

Les Ehpad souffrent des révélations sur les pratiques de certains et nous, résidents, nous nous rendons compte à quel point ceci pollue et accable le personnel des métiers du grand âge qui, par conséquent, deviennent des victimes collatérales.

Paroles des résidents :

 « Ce qui se dit dans certains journaux ne se fait pas dans tous les Ehpad»

  « Pour un ou deux cas, ce sont tous les Ehpad qui prennent »

« À Gabarret, nous n’avons pas de mauvaises images des Ehpad. »

Certaines structures éprouvent des difficultés à attirer des personnes  vers ces métiers d’où la difficulté de recrutement et le manque de personnel.

On ne peut pas nier que le personnel est parfois en sous-effectif, lié au manque d’attractivité des métiers du grand âge. Malgré ces aléas, les membres du personnel ont cette capacité à rester patients, bienveillants, attentionnés et c’est tout à leur honneur.

Travailler en Ehpad demande de belles qualités humaines. Bien sûr, nous demandons à ce que vous soyez respectueux envers nous, les aînés, mais ceci vaut également dans les deux sens.

Il faut savoir donner et en contrepartie savoir recevoir.

L’image que l’on nous renvoie et notre prise en considération, permettent de se dire qu’on est encore une personne à part entière.

Nous sommes rentrés à l’Ehpad de Gabarret pour diverses raisons qui sont pour certains le rapprochement familial, d’autres une nécessité d’être en sécurité et d’autres pour palier à la solitude. Certains peuvent nous rejoindre le temps d’un séjour temporaire pour soulager les aidants. Par ailleurs, l’entrée peut ne pas être définitive.

 Il n’est pas rare que des personnes rentrent chez elles grâce à un accompagnement individualisé et une reprise de l’autonomie

Nous demandons peu de choses, simplement le personnel nécessaire pour nous accompagner tout au long du chemin qui nous reste à parcourir.

 Il faut se débarrasser des idées reçues qui disent que lorsqu’on rentre dans un Ehpad notre vie est terminée et n’a plus de sens.

Certes, nous avons dû faire le deuil de notre ancienne vie, mais c’en est une nouvelle qui commence.

Pour que cela se fasse paisiblement, nous avons un besoin vital de moyens humains.

 La grande diversité  des professions en Ehpad permet de travailler en buanderie, en service restauration, en cuisine, dans l’administratif, dans l’équipe d’hygiène des locaux, dans le service entretien, dans les soins… .

Il n’est pas  forcément nécessaire d’avoir un diplôme pour intégrer les Ehpad. Les formations et les diplômes peuvent être éventuellement financés via l’établissement ou par d’autres organismes

Mettre en avant les valeurs de ces professions méconnues,  porteuses de sens et de valeurs humaines, nous tient à cœur.

« Si l’on donne l’impulsion  et que l’on pousse un peu la porte ne serait-ce que par curiosité, alors on peut se surprendre soi-même et découvrir cette sensation d’utilité sociale et cette générosité humaine que l’on ne soupçonnait pas et qui, à terme, crée des vocations ».

Cette histoire est celle de notre stagiaire animatrice et celle de bien d’autres personnes qui ne le savent pas encore… .

Ne vous fiez pas aux préjugés, venez nous rejoindre parce que nous aussi, on compte sur vous. »

Les travaux du CIS ont été inaugurés

Créé par le 22 mai 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0043

Les personnalités présentes

Jeudi 12 mai, en fin d’après-midi, avait lieu l’inauguration des travaux du Centre d’incendie et de secours de Cazaubon, en présence  de Xavier Brunetière, préfet du Gers ; Bernard Gendre, président du Sdis 32 ; de Jean-Louis Ferres, Colonel  Hors-classe ; le Colonel Xavier Pergaud ; ainsi que les responsables de la Compagnie Armagnac, des Sapeurs-pompiers ; d’Alain Duffourg, sénateur du Gers ; de Philippe Dupouy, président du conseil départemental et des maires du secteur d’intervention.

La cérémonie  

Après la remise de la médaille d’honneur à deux  sapeurs-pompiers, échelon  bronze,  pour leur 10 ans de services, le chef du centre Cazaubonnais, l’adjudant-chef Alain Bareille a reçu l’insigne de chef de centre et  l’adjudant Delphine Bréant le diplôme d’honneur de la compagnie Armagnac. Les personnalités ont ensuite procédé officiellement à l’inauguration des travaux en coupant le ruban tricolore et en révélant la plaque France Relance.  

Le rappel de l’historique et de la nécessité des travaux a été détaillé :

«   Construit il y a plus de 40 ans, le centre d’incendie et de secours de Cazaubon a subi d’importants désordres liés à des infiltrations d’eau. Débutés au mois de juin 2021, les travaux de réhabilitation d’un montant total de 306 000 euros  ont été terminés en avril 2022 et consistaient à procéder à la réfection des parties vitrées, des façades extérieures, des toitures terrasses et à traiter les coursives reliant les bâtiments, isolation, climatisation, peintures…ont été aussi réalisées. »

Les discours

Isabelle Tintané, maire de Cazaubon, lors de son discours a précisé :

«  Les entreprises retenues pour les divers travaux sont des entreprises majoritairement gersoises et landaise, on ne peut que s’en réjouir. Je les remercie pour leur professionnalisme .»

Le maire a ensuite remercié le préfet, le Sdis avec le Département et son président pour le financement accordé pour ces travaux, ainsi que les municipalités d’Ayzieu, Castex, Cazaubon, Estang, Lannemaignan, Larée, Lias, Marguestau, Mauléon, Maupas, Monclar et Réans qui ont contribué pour un montant de 83 000 euros :

« Je remercie tous mes collègues maires pour cette unité. Ces chiffres montrent que les élus, de par leurs décisions, représentent une part importante dans le financement et donc dans le fonctionnement d’un centre de secours. Nous, élus locaux, avons conscience de l’importance du rôle de premier secours que joue le centre de secours sur notre territoire.»

Après avoir rappelé l’importance de ce centre de secours, elle a vivement remercié l’ensemble des Sapeurs-pompiers actifs, en dispo ou retraités pour leur engagement et leur attachement au centre de Cazaubon.  

Philippe Dupouy a souligné que depuis plus de 20 ans le Département apporte le financement nécessaire pour moderniser les bâtiments et acquérir du matériel plus performant :

« Le Gers compte 43 centres. Nous allons continuer l’effort pour la rénovation des bâtiments et la construction de nouveau centre… »

Xavier Brunetière lors de son discours a  déclaré:

«  Cette inauguration récompense une action conjuguée par les élus du territoire et du Département, le Sdis et l’Etat avec le plan France Relance. » Le préfet a aussi rappelé l’efficacité du maillage  des centres de secours du Gers.

Il y a 24 Sapeurs-pompiers à Cazaubon qui ont réalisé 241 interventions l’année précédente.    

L’Arborisation de la Maison médicale

Créé par le 09 mai 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, éducation, gers, infos, mairie, politique

ESTANG

IMG_3975

Vendredi 6 mai a eu lieu l’Arborisation de la Maison médicale. Cette plantation d’arbres était prévue le vendredi 22 avril, mais elle a été reportée pour cause de mauvais temps.

Cette fois-ci, le beau soleil du mois de mai a permis aux  enfants de l’ALAE ( Accueil de loisirs associé à l’école) présents ce jour-là, de  participer à cette activité, aidés par les maires de Lias d’Armagnac et de Lannemaignan , ainsi que par quelques associations estangoises et des employés communaux, le tout bien orchestré par Nicolas Albert, pépiniériste à Estang.

Les enfants n’ont pas hésité à mettre les mains dans le terreau, faire des trous pour planter plusieurs arbustes, groseilliers, cerisiers ou pommiers. La participation de tous ces enfants s’est terminée par un succulent petit goûter.

La municipalité d’Estang  remercie encore les maires ou leurs représentants des communes de Lias d’Armagnac, Lannemaignan, Mauléon d’Armagnac, Campagne d’Armagnac, Castelnau Labarrère, Panjas et Castex d’Armagnac pour leur présence, ainsi que toutes les communes qui ont offert un arbre , mais qui n’ont pas pu être présentes.

Après avoir arrosé toutes ces plantations, cet après-midi s’est terminé par un apéritif offert par la municipalité estangoise.

La Société hippique dresse le bilan de l’année

Créé par le 08 mai 2022 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, les sorties, loisirs, mairie, sport

GABARRET

DSC_0005

Samedi matin à la salle de bal, les membres de la Société hippique de Gabarret ont tenu leur assemblée générale en présence de Jacques Champeaud, adjoint au maire de Gabarret et d’Isabelle Tintané, maire de Cazaubon.

Après avoir remercié pour leur présence les élus et les bénévoles, Jean-Pierre Trabesse, président de la société hippique, a rappelé que la saison 2021 a marqué un retour de fonctionnement normal avec deux réunions :

« Celle du 14 juin a réuni plus de 70 chevaux. Nous sortions du Covid, c’est pourquoi pour cette reprise, nous avons fait les entrées gratuites. Le repas de midi a connu une augmentation de fréquentation.  Pour la réunion du 26 juillet, il y a eu une bonne animation au repas aux escargots.  L’hippodrome a eu pas mal de monde. »

Les réunions de 2022 auront lieu le 13 juin et le 2 août.

Le président a remercié les sponsors  et partenaires, ainsi que la municipalité de Gabarret pour leur soutien et a précisé :

« Il est souhaitable de recruter des bénévoles notamment des jeunes. »

 Michel  Saint-Pée, comptable, a  détaillé le compte de résultat de l’année 2021 :

« C’est le reflet d’une reprise effective de la société hippique. Les recettes sont en augmentation, mais on n’a pas encore retrouvé le niveau de l’année 2019. Vos sponsors restent fidèles. Il y a une maîtrise des dépenses tout en investissant. Le budget prévisionnel de l’année 2022 se veut réaliste et est optimiste. »

Jacques Porte, trésorier de l’association, a abordé les investissements et les travaux, notamment l’achat d’un rouleau, d’une tondeuse à gazon, les travaux de zinguerie, l’élagage des arbres, les frais des techniciens de la fédération en précisant :

« Notre petite société se porte bien et le remboursement d’un prêt arrive cet été. L’hippodrome de la Teste nous a fait don d’une tondeuse ; Nous avons réalisé un toilettage au Karcher. La piste est magnifique. »

Jacques Champeaud a remercié Isabelle Tintané pour les aides que la municipalité de Cazaubon apporte à l’hippodrome de Gabarret, ainsi que pour les fêtes patronales.

Isabelle Tintané a félicité le bureau pour son sérieux et la rigueur des comptes :

«  Notre commune serra  toujours là  pour vous prêter du matériel . Nous partageons le même bassin de vie et avec votre maire nous avons décidé de nous rencontrer pour travailler davantage ensemble. »

La cotisation pour les membres de la société hippique est maintenue à 15 euros.

Le bureau est composé du président Jean-Pierre Trabesse, des vice-présidents Alain Marini et Jacques Le Dantec, du trésorier Jacques Porte et de son adjoint Jacques Labat, Bernard Fumat est secrétaire et son adjoint est Mickaël Popelineau.    

Des collectes jumelées pour l’Ukraine

Créé par le 04 mai 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, landes, mairie, solidarité

GABARRET-CAZAUBON BARBOTAN LES THERMES

DSC_0006

Lundi matin, à 9 heures, place de la mairie de Cazaubon, un agent des services techniques de Gabarret avec le camion de la commune, a rejoint son collègue cazaubonnais qui l’attendait avec le véhicule de service  de Cazaubon. Les deux véhicules étaient chargés de colis, fruits d’une collecte de solidarité avec l’Ukraine.

`Isabelle Tintané, maire de Cazaubon et Stéphane Barlaud, maire de Gabarret, étaient sur place et ont pu constater la générosité des gabardans et des cazaubonnais qui se sont mobilisés pour réaliser dans les deux communes une collecte de dons pour l’Ukraine.

Isabelle Tintané a précisé :

«  La municipalité avait décidé d’organiser une collecte de produits d’hygiène  uniquement, compresses, pansements, couches…, et nous nous sommes rapprochés de Gers solidaire qui nous a conseillé de nous adresser à pharmaciens sans frontières. Cette organisation a évidemment accepté nos dons qui seront acheminés vers les hôpitaux ukrainiens, en passant par la Pologne. C’est à partir du 14 mars que la collecte a eu lieu. Les professionnels de santé, les cazaubonnais, ainsi que l’Unité locale de la Croix-Rouge ont participé généreusement à cette collecte.  »

Stéphane Barlaud a apporté des précisions sur ce jumelage, interdépartemental, interrégional qui  se justifie d’autant plus que c’est le même bassin de vie :

«  Dans les Landes, il nous fallait faire vite car le produit de la collecte devait être réalisé en peu de temps, puis l’ensemble devait partir deux jours après. Pour nous, en si peu de temps c’était impossible. Nous nous sommes donc  rapprochés de Cazaubon,  constatant que cette commune faisait une collecte étalée sur une quinzaine de jours. Nous avons pris la décision d’acheminer avec eux notre collecte sur Auch. Pour réaliser cette collecte, les  professionnels de santé,  les bénévoles et les habitants de Gabarret, ainsi que l’établissement scolaire privé se sont mobilisés et ont été généreux. »

Avant de partir sur Auch, les deux véhicules se sont rendus au château de Moutiques pour récupérer des cannes anglaises, ainsi qu’un fauteuil roulant.

Aux Ajoncs, les animations se succèdent

Créé par le 02 mai 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, service social

GABARRET

DSC_0002

Après les deux années difficiles suite au Covid, l’Ehad public des Ajoncs réalise enfin les projets élaborés avant la crise sanitaire et évidemment de nouvelles animations se sont rajoutées.

Mercredi  27 avril, à l’initiative de Sandrine Laborde, directrice de l’établissement, une grande chasse aux œufs de Pâques a été  organisée en plein air, dans la petite cour intérieure.

Pour cette occasion, les familles étaient conviées, ainsi que les petits-enfants des résidents et les enfants du personnel.

Cette animation a rassemblé  32 résidents et ceux de l’Unité protégée étaient aussi de la partie.

Lors du goûter, les résidents ont exprimé qu’ils étaient ravis de ce bon moment de partage. En plus des chocolats récoltés et du goûter concocté par les cuisiniers de l’Ehpad, les enfants ont eu droit à des cadeaux, notamment des jeux de quilles…

Jeudi 28 avril, comme chaque dernier jeudi du mois depuis janvier 2022, à l’occasion des anniversaires des résidents, c’était de nouveau la fête.

 Une rose est offerte à chaque personne qui fête son anniversaire, aussi bien les hommes que les femmes, et ils reçoivent une carte de joyeux anniversaire, personnalisée, et réalisée par les résidents lors des ateliers manuels. C’est une marque d’attention que les personnes apprécient.

  Un musicien entraîne tout le monde dans une ambiance festive et certains résidents esquissent  avec les animatrices, quelques pas de danse.  Cet après-midi-là, un goûter spécial anniversaire est servi à tous les résidents.

 Une fois par mois, il est proposé une superbe ambiance grillades.

Dimanche 1er mai, un brin de muguet a été distribué à chaque aîné. En complément, pour le mois de mai, les voisins de l’Ehpad, seront conviés aux Ajoncs, pour partager avec les aînés la fête des voisins de l’Ehpad. La fête des mères sera évidemment fêtée, ainsi que la fête de la musique.

Des pique-niques vont être organisés rassemblant des résidents des Ehpad de Gabarret, Labastide d’Armagnac, Roquefort, Villeneuve de Marsan. Ces pique-niques avaient été mis au point avant le Covid, et malheureusement n’avaient pas pu se concrétiser. Avec le retour du beau temps, personnel des Ehpad et résidents sont motivés pour vivre ces  moments de rencontres.  

Le terrain 3X3 a été inauguré

Créé par le 21 avr 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, fête, gers, infos, loisirs, mairie, politique, sport

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

DSC_0027

Les personnes présentes à l’inauguration

Samedi en fin de matinée, à la base de loisirs, étaient réunis pour l’inauguration du terrain 3×3, les auzanaises et auzanais ; Philippe Dupouy, président du Conseil départemental du Gers ;  les  conseillers départementaux Patricia Esperon et Michel Gabas ; les conseillers municipaux auzanais ainsi que les sportifs, notamment ceux du basket-ball et leurs amis. Il y avait également  les personnalité du basket  dont Jean-Pierre Siutat, président de la Fédération française de basket-ball ; les gersois Richard Bergano, président du comité départemental de basket du Gers ; Alain Jardel et Jacky Commères, deux sommités du basket gersois et français. L’équipe féminine senior du club de l’Auzan Basket, était présente avec les entraîneurs et évidemment la présidente du club, Virginie Daspe.

Le coût du terrain

Philippe Beyries, maire de Castelnau d’Auzan-Labarrère, a ouvert la cérémonie en exprimant qu’il était heureux d’accueillir autant de monde et de personnalités sur ce site de loisirs. Le maire a précisé que ce projet de terrain 3×3 coûtant environ 50 000 euros, avait été soutenu financièrement et qu’il ne restait  que 20% à charge de la commune auzanaise.

Les autres travaux réalisés sur le site

Après avoir rappelé  les importants travaux réalisés à la piscine municipale et qui font qu’elle est la première piscine gersoise à l’air libre chauffée, la réfection des terrains de tennis, la création du premier terrain  padel du département, Philippe Beyries a précisé :

«  La base de loisirs est un coin formidable. Un site ouvert à tous, des plus petits aux plus grands. C’est un site apprécié par les randonneurs, pêcheurs, mais aussi  par les vacanciers.»

Un village novateur

L’auzanaise   Virginie Busipelli-Beyries, conseillère municipale, élue au Comité départemental de Basket-Ball et en charge du 3×3, a détaillé l’histoire de ce projet de terrain 3×3 en précisant :

«  Auzan  est toujours un village novateur, piscine, padel et maintenant terrain 3×3. Nous avons mis six mois pour sortir le projet de terre. Je tiens à remercier les personnalités présentes et tous ceux qui ont soutenu ce projet, ainsi que  la municipalité qui évidemment a de suite adhérer  à cette nouveauté. »

Le président du Conseil départemental

Philippe Dupouy a apprécié  l’installation, le site et il a précisé : « Le département est attentif à tout ce qui est sportif, notamment les sports d’équipe qui unissent les personnes, leur permet de partager un esprit d’équipe, des valeurs de citoyenneté,  des sports qui s’opposent à l’individualisme.  Je vous félicite  pour ce projet d’aménagement de ce site. »

La Fédération française de basket-ball et sa mission pour le 3×3

 Jean-Pierre Siutat, après avoir rappelé que le 3×3 est une discipline olympique,  a apporté les précisions suivantes :

« La Fédération française de basket-ball s’est donnée pour mission  de développer cette discipline. Un terrain coûte entre 50 000 et 60 000 euros. Nous comptons réaliser entre 500 et 800 terrains dans l’hexagone. »

Il a conclu son intervention en souhaitant une longue vie au basket gersois.

Une belle démonstration de 3×3 par les U13

À l’issue des discours, après que les personnalités aient coupé le ruban, l’équipe féminine U13 de Riscle, championne du Gers, a investi le nouveau terrain et a réalisé devant le public, une dynamique démonstration de cette discipline sportive.

DSC_0009 DSC_0011 DSC_0022 DSC_0031

Un nouveau local pour le Bric à Brac

Créé par le 19 avr 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties, mairie, service social, solidarité

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0005

Vendredi en fin d’après-midi, au 5 rue des Thermes à Barbotan les Thermes, les membres de l’Unité locale de la Croix-Rouge, inauguraient le nouveau local du Bric à Brac solidaire.

Ce local commercial  de 200 m2, très bien agencé offre 150 m2 d’exposition de Bric à Brac, notamment vaisselle, livres, bibelots, appareils électroménagers, matériel de puériculture…, et 50 m2 destinés à l’atelier.

Marie-France Gourgues, présidente de l’Unité locale, en présence de Josy Lier, présidente départementale de la Croix-Rouge du Gers, des élus municipaux et de nombreux bénévoles a tout d’abord convié les personnes à visiter le nouveau local.

Lors de son discours, Marie-France Gourgues a vivement remercié Marie-Ange Passarieu, propriétaire du bâtiment. Cette dernière a mis gratuitement, à disposition de la Croix-Rouge,  ce grand local.  

Le bâtiment du Bric à Brac de Cazaubon,  situé rue de Gascogne, était prêté provisoirement par la mairie. Le bâtiment était insalubre et n’était pas aux normes pour accueillir le public. Après concertation  de la mairie et de la Croix-Rouge, la décision a été prise de fermer définitivement  au  31 décembre, le Bric à Brac provisoire.

Depuis un bon  moment, les membres de l’Unité locale de la Croix-Rouge, cherchaient autour d’eux un nouveau local, quand Marie-Ange Passarieu leur a généreusement proposé ce local commercial 

Marie-Ange Passarieu a précisé: :

« Avec la fermeture de commerces, ce quartier de Barbotan a perdu de l’attractivité.  Il était normal que je mette ce local spacieux à la disposition de la Croix-Rouge. Je tenais ainsi à apporter un soutien à cet organisme et une occasion de redynamiser le quartier.  »

Marie-France Gourgues a apporté les précisions suivantes :

«  Le local a été mis aux normes et ainsi peut accueillir le public dans de bonnes conditions. Je remercie les bénévoles pour leur implication, le travail important qu’ils ont réalisé et qui ont obtenu un si beau résultat. C’est magnifique, et ils peuvent être fiers d’eux. Je remercie la mairie pour son soutien. »  

 Elisabeth Doumenjou, deuxième adjointe au maire de Cazaubon, en charge du social et de la santé, ancienne présidente de l’Unité locale de la Croix-Rouge de Cazaubon et toujours membres de l’Unité locale, lors de son intervention a précisé :

«  Nous sommes très heureux de ce dénouement. Vous allez travailler dans des conditions impeccables. C’est une belle réussite et une belle vitrine de la Croix-Rouge. »

Josy Lier a rappelé que l’Unité cazaubonnaise était sa Croix-Rouge d’origine :

« Je suis fière de son évolution. Je tiens à remercier personnellement Marie-Ange Passarieu pour son action en faveur de la Croix-Rouge, et la municipalité de son soutien. Je suis très heureuse de ce développement. »

Le Bric à Brac solidaire 5 rue des Thermes, est ouvert le mercredi et le vendredi  de 9 heures à 17 heures, le jeudi de 15 à 18 heures. Il est aussi ouvert sur rendez-vous.  

L’Unité locale de  Croix-Rouge de Cazaubon-Barbotan les Thermes, rappelle que tous les dons sont acceptés (vêtements, linge de maison, vaisselle, jouets, bibelots, meubles…)   

DSC_0002DSC_0003DSC_0007DSC_0009DSC_0010DSC_0012DSC_0015

1...34567...45

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...