mairie

Articles archivés

Les fêtes du quartier d’Arech

Créé par le 20 juil 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, fête, gers, infos, les sorties, mairie, tradition

CASTELNAU D’AUZAN- LABARRERE

IMG_7609

Les festivités débuteront le jeudi 1er août à 21 heures, avec un concours de belote en quatre parties (le tourin est offert).

Vendredi 2 août à partir de 19 h 30, les Banda Na animeront la soirée. Cette dernière se prolongera par le repas moules et frites (13 euros).

À partir de 23 heures, Inovason animera le bal gratuit.

Samedi 3 août de 8 à 18 heures, le Comité des fêtes propose un vide-greniers. Des nombreux emplacements ombragés sont proposés aux exposants.

Le tournoi d’Aqua rugby par équipes de 5 joueurs à partir de 17 ans, débutera à 14 heures.

Le concours de pétanque en doublette est à 15 heures.

Dès 19 h 30, Jean Barrère assurera l’animation.

Le repas paella (13 euros) est à 20 h 30  et se prolongera par une soirée années 80 et son bal gratuit avec Inovason.

Dimanche 4 août à partir de 13 heures, le Comité des fêtes propose une grande escargolade (25 euros). Ce repas a lieu sous un chapiteau (les places sont limitées et les inscriptions sont obligatoires et validées par le paiement).

Pour les enfants, il est prévu durant toutes les festivités  un château gonflable gratuit.

Une possibilité de camper sur place est proposée. Le petit déjeuner est offert à tous les campeurs.

Les réservations à tous les repas sont obligatoires et se font au 05 62 29 23 32 ou au 06 76 80 22 40.

L’été se passe aussi au lac de l’Uby

Créé par le 16 juil 2019 | Dans : com com armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4274

Depuis son ouverture et le beau temps aidant, le lac de l’Uby, connait une très forte fréquentation de petits, d’adolescents et d’adultes.

Ce lac de 80 hectares, est un lieu privilégié pour les pêcheurs, promeneurs, mais aussi très prisé pour les diverses activités proposées par la commune.

Le public peut stationner facilement devant la piscine ou au parc de loisirs.

Le ticket d’entrée donne accès à la piscine de 12 à 19 h 30, à l’aire de pique-nique de 11 à 20 heures, aux jeux d’eau et autres jeux d’enfants de 11 à 20 heures, ainsi qu’aux paddles, canoës, bateaux pédaliers, laser game de 14 h 30 à 18 h 30.

La baignade est interdite au lac.

Renseignements complémentaires au 05 62 09 53 92.  

Rico, le sculpteur sur bois était au lac de l’Uby

Créé par le 11 juil 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_7979

Lors du festival l’Art court les rues, qui a eu lieu à Cazaubon et Barbotan les Thermes, l’ariégeois Rico, artiste  sculpteur sur bois était au parc de loisirs du lac de l’Uby.

Ce professionnel de la sculpture sur bois réalise des pièces décoratives pour les salons et les pièces d’habitation, les jardins des particuliers, ainsi que pour les jardins publics et autres endroits à la demande des municipalités.

Au lac de l’Uby, l’artiste a été tout de suite inspiré par l’arbre que la commune lui a proposé et évidemment par le cadre idyllique du site.

Ce passionné du bois a réalisé sa sculpture sous le regard de nombreuses personnes, notamment des enfants, adolescents et adultes.  Tous étaient admiratifs de sa dextérité à manier la tronçonneuse, comme d’autres manient le crayon ou le pinceau. Un dialogue s’est rapidement établi entre l’artiste et le public.

Rico préfère sculpter avec les gouges. Celles-ci, lui permettent d’avoir un contact direct avec le bois, sa texture, son odeur, sa couleur.

Pour les grosses œuvres, il utilise, tout d’abord la tronçonneuse,  qui lui sert à dégrossir la pièce et donner la forme de base de sa sculpture, les gouges et la meuleuse lui permettent d’affiner sa sculpture et de la rendre plus sensuelle et plus douce.

« Je fais un travail d’équipe avec le bois. Je pars d’un croquis que je développe et au fur et à mesure j’y apporte des modifications en découvrant une complicité avec le bois, ses nœuds et ses veines. Le cadre aussi m’influence beaucoup. »

Rico était précédemment au  Vieux-Boucau, où il a participé à  l’événement au Gré des marées « Fête de la coustille et du bois flotté »

IMG_7982

Visiter le site de Rico: http://rico.over-blog.fr/

Cérémonie du souvenir

Créé par le 09 juil 2019 | Dans : agenda, com com armagnac, histoire, infos, landes, mairie, tradition

ARX

Dimanche 21 juillet à 10 heures, aura lieu la cérémonie du 75e anniversaire des événements tragiques du 20 et 21 juillet 1944.

Le conseil municipal, le Comité du souvenir de la résistance, l’Amicale du Bataillon Arthur et l’ANACR, convient la population à se joindre à eux. Le rendez-vous est à 10 heures devant le Monument aux morts.

Après la cérémonie, un vin d’honneur sera offert par la municipalité.  

Les gros travaux ont commencé

Créé par le 05 juil 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, mairie, travaux

 CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_7872

En ce début de semaine, suite aux travaux de désamiantage, les gros engins  ont démoli le pâté de vieilles maisons situé en face de la mairie.

Le maire Philippe Beyries, qui a assisté aux premiers coups de pelle mécanique, ainsi que les élèves de l’école primaire et plus d’une vingtaine de badauds, a rappelé  que ce projet  de la nouvelle place de la mairie avait commencé lors de son premier mandat de maire, il y a presque vingt ans. À l’époque, la municipalité avait fait l’acquisition du premier bâtiment  de cet îlot de huit maisons :

« Nous avons mis 18 ans pour acheter les autres bâtiments. Toutes  ces maisons étaient en état de délabrement avancé et ces bâtiments étaient devenus dangereux. Il était temps de pouvoir passer à la phase de démolition.  Pour effectuer toutes les démarches nécessaires, il nous a fallu deux ans. La population s’est un peu inquiétée au sujet des termites. Une fois la démolition réalisée,  des pièges à termites seront placés et ce sera une bonne occasion d’assainir le village.  Un nouvel espace est en train de naître devant la mairie, et cette  nouvelle place spacieuse, fonctionnelle et sécurisée, sera un lieu  de détente, de rencontres  et de moments forts de la vie du village (marchés, repas, festivités). Pour cette deuxième phase, celle de l’aménagement, elle était conditionnée par le financement. Nous avons été à la recherche et à l’obtention de subventions. Nous avons reçu une subvention de l’Etat avec la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), et une  dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) pour un total de 660 000 euros. C’est la plus grosse subvention octroyée par la préfecture à une commune gersoise. La commune nouvelle Castelnau d’Auzan-Labarrère bénéficie une fois de plus de faveurs particulières. Nous sommes en discussions pour obtenir d’autres subventions complémentaires. »

Le maire espère que les travaux seront terminés pour l’été prochain. Avec ce projet, il y aura quatre rues périphériques réhabilitées. Ces rues sont les suivantes : La rue du stade, du 19 mars, Victor Hugo et la rue d’Artagnan.  Quant à la place, elle sera d’un seul niveau. Une réhabilitation en calade de pierre  des rues  du canon, des cornières et de l’église, est aussi prévue.

Les estangois se souviennent

Créé par le 04 juil 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, histoire, infos, mairie

ESTANG

IMG_7903

Mercredi 3 juillet, les estangois, en cortège, se sont rendus au mémorial où a eu lieu la cérémonie commémorative de la tragédie survenue à Estang le lundi 3 juillet 1944.

C’est en présence des maires des communes voisines, des conseillers départementaux Isabelle Tjntané et Vincent Gouanelle, de la représentante de la gendarmerie de la communauté de brigades de l’Armagnac, de Marie-Claude Mauras,  présidente de l’Amicale du bataillon de l’Armagnac, des présidents de la FNAC, des anciens combattants, de Rawa-Ruska, des familles des fusillés, de la population et des enfants de l’école primaire, qu’a eu lieu la cérémonie.

L’Harmonie estangoise a ouvert cette cérémonie par   « Le Chant des Partisans ».

Lors de son discours,  le maire d’Estang, France Ducos, avec beaucoup d’émotions, a retracé la tragédie du 3 juillet 1944 :

« Le dimanche 2 juillet, le curé doyen de Cazaubon, aumônier départemental de la milice avec la complicité de la receveuse des postes, signale à la Feldgendarmerie de Mont-de-Marsan,  la présence de réfugiés au château de Bégué à Barbotan. Une opération de répression est mise en place, le château de Bégué est investi et neuf hommes sont interpellés. Le 3 juillet, Georgette Dulhoste se rend à Estang pour signaler la présence de ce détachement allemand. Le bataillon de l’Armagnac est prévenu, et le capitaine Parisot décide de tendre une embuscade sur  les itinéraires probables du retour, notamment Cazaubon-Labastide et au carrefour de Monclar.  À 13 heures, le combat s’engage à l’entrée nord du village, mais la colonne allemande est très supérieure en hommes et en armement. Elle se déploie et entre dans le village. Louise Cazauran sera la première victime civile. »

Après avoir rappelé les interpellations des cinq premiers otages, le maire a précisé :

« Dans le village, l’échange de coups de feu est permanent. Partout, des civils surpris ou expulsés de leur domicile sont interpellés et c’est vers 17 heures, après avoir été regroupés devant les arènes qu’ils arrivent encadrés par les soldats et rejoignent les autres otages devant la gendarmerie. Les gendarmes avec leurs femmes et leurs enfants sont expulsés de leur logement et sont alignés contre le mur du facteur. Devant eux le corps d’un sous-officier allemand qui vient d’être abattu. »

La colonne allemande se composait de deux compagnies du régiment de sécurité 197 soit 250 hommes.

France Ducos a détaillé le combat  où deux résistants, Léonce Destouet et Hans Haffner sont tués, le résistant André Ousteau a été pris en otage et exécuté.  Puis elle a  précisé :

« Deux victimes civiles, Louise Cazauran et Jean Lalanne, cinq maisons incendiées et une quarantaine d’otages qui seront conduits, sous la menace des armes, vers Pignay. Les trois gendarmes seront déportés vers les camps de concentration. L’adjudant Verdier et le gendarme Capdeville mourront en déportation, seul le gendarme Mélignier reviendra des camps de la mort.  »

Le maire a ensuite énuméré les otages qui furent lâchement abattus :

« Jean Bartherotte (maçon, 50 ans, 3 enfants), Lucien Bouque (cultivateur, 30 ans), Jean Coupaye (pharmacien, 32 ans, 3 enfants), Alfred Duclaux (charpentier, 51 ans, 3 enfants), Jean Dupeyron (cultivateur, 39 ans), Louis Dupuy (négociant, 43 ans, 3 enfants), André Ousteau (19 ans, volontaire à la 4e compagnie du Bataillon de l’Armagnac), André Pupkiewicz (40 ans, 4 enfants, journalier, réfugié juif), Paul Sansoulh (41 ans, 4 enfants, négociant en meuble, réfugié juif) ».

France Ducos a terminé son discours en précisant :

« Nous sommes aujourd’hui réunis pour rendre hommage à leur mémoire, leur témoigner notre plus grand respect et pour assurer à leurs familles ici présentes notre compassion. Plus que jamais l’oubli, la banalisation de l’horreur et de la violence sont les dangers qui menacent nos sociétés. Cette journée du souvenir revêtira tout son sens si elle ne se limite pas à la mémoire du passé mais si elle s’inscrit dans le présent et l’avenir. Que les résistants qui se sont battus avec courage et abnégation soient assurés de notre reconnaissance pour avoir contribué à la libération de la France et au retour de la liberté. »

Après le dépôt de gerbes, la sonnerie aux morts, l’Harmonie estangoise a interprété  » La Marseillaise ».

IMG_7906

IMG_7907IMG_7909IMG_7912

Le local de la chasse a été inauguré

Créé par le 02 juil 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, sport, tradition

PARLEBOSCQ

IMG_7580

Samedi matin, à la salle de la mairie, en présence du maire Serge Tintané, les membres de l’ACCA persylvaine et les propriétaires se sont retrouvés pour leur assemblée générale.

Jean-Claude Castagnos, président de l’ACCA, a invité l’assistance à observer une minute de silence en mémoire de Jacques Bernadet.

Jérôme Mathieu, secrétaire de l’ACCA, a détaillé les lâchers :

« Nous avons lâché 250 faisans et 150 perdreaux. Pour les chevreuils, 35 battues ont été organisées  et 42 chevreuils prélevés.  Pour les renards, nous avons fait 7 battues et 17 renards ont été prélevés et nous avons réalisé 36 battues aux sangliers et 80 sangliers ont été prélevés. Plusieurs manœuvrées ont été réalisées, notamment  pour consolider certains miradors, relever  des panneaux… »

L’agrandissement du local de la chasse a été abordé, et Jean-Claude Castagnos a rendu hommage aux chasseurs de sangliers pour leur implication  en rappelant que la priorité lors des battues est la sécurité.

Après avoir rappelé que pour 2020, il y aura un permis départemental et un national, Jean-Claude Castagnos a informé l’assistance de l’évolution du dossier sur les déchets de venaison. Il a rappelé que les présidents des ACCA du territoire ont rencontré les élus de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac et que ces derniers avaient été très à l’écoute. Ils ont étudié les diverses possibilités en optant pour celle qui est la moins coûteuse pour les ACCA :

«  Nous serons rattachés à Gabarret et l’estimation des déchets de Parleboscq est à trois tonnes. Pour notre ACCA, le coût sera d’environ 320 euros. Pour porter les déchets, nous prévoyons l’achat d’une remorque. »

Depuis 2009 le prix de la carte n’avait pas augmenté, le bureau a proposé au vote une augmentation de 5 euros. Celle-ci a été acceptée par la majorité.

Le maire Serge Tintané a remercié le président et son bureau :

«  Je tiens à féliciter le président qui est à l’écoute de tous les chasseurs et qui a bien géré les débats de ce matin, avec une attitude constructive. À votre sujet, j’ai des retours positifs de la part des propriétaires. »

À l’issue de l’assemblée générale, tous se sont rendus au local de chasse pour procéder à son inauguration.

Le maire a refait l’historique  du local de chasse,  et c’est, entouré  du président actuel de l’ACCA et des deux anciens présidents, que Serge Tintané a coupé le ruban avant le partage du verre de l’amitié.  

Le bureau de l’ACCA se compose de Jean-Claude Castagnos, président, de Laurent Guillon, vice-président, du  trésorier Dominique Barrat, du secrétaire Jérôme Mathieu, et des membres Damien Castandet, Guy Cébrian, Camille Laborde, Michel Missotte et Aimé Texeira.

IMG_7599

La classe Ulis a été inaugurée

Créé par le 27 mai 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, mairie, travaux

GABARRET

IMG_6382

Vendredi soir, à l’école primaire la Gabardanne,  Stéphane Barlaud a inauguré  la classe Ulis et celle du CP dédoublé.

Dominique Coutière, vice-président du Conseil départemental, Jean-Louis Gennerie, inspecteur de l’Éducation nationale de la circonscription Mont-de-Marsan-Haute Lande, des élus de Gabarret, les maires de Baudignan et de Parleboscq, les enseignants et le personnel municipal qui intervient à l’école ainsi que les artisans qui ont réalisé les travaux, étaient présents .   

Laurence Dauba, enseignante  qui a suivi la formation pour assurer la scolarité  des élèves accueillis dans le cadre du  dispositif Ulis (Unité localisée pour l’inclusion scolaire), et Nathalie Garbay, directrice  de l’école, ont fait visiter les deux nouvelles classes qui ont été créées à l’emplacement du préau.

Laurence Dauba a précisé :

«  Le dispositif  Ulis  accueille actuellement 7 élèves,  et peut en accueillir une douzaine. »

Nathalie Garbay a rappelé que l’école la Gabardanne possède sept classes et que l’ouverture  du dispositif Ulis répond à un besoin de certaines familles gabardannes.

Lors de son discours, le maire Stéphane Barlaud a tout d’abord remercié Dominique Coutière  et Jean-Louis Gennerie, qui ont beaucoup œuvré pour que ce projet se réalise. Après avoir remercié l’architecte et les artisans pour la qualité des travaux, le maire a détaillé  leur financement  :

«  Nous avons reçu 50 000 euros d’aides provenant du Conseil départemental, de la préfecture et de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac. Il reste à la charge de la commune 53 000 euros. »

Nathalie Garbay  a remercié tous les acteurs qui ont contribué à l’ouverture de ces deux classes :

«  Les salles sont très fonctionnelles et très agréables. Vous avez compris l’importance de ce projet et vous rendez service à beaucoup de familles. Grâce à vous et à l’inspecteur Jean-Louis Gennerie, les enfants d’ici ont une classe Ulis à proximité de chez eux. »

 Jean-Louis Gennerie  a félicité l’équipe pédagogique pour sa forte motivation et son   implication dans ce projet en précisant :

«  Cette école fonctionne bien avec une équipe dynamique. Merci à vous. »

Dominique Coutière a rappelé que ce projet était très important pour le territoire, puis il a précisé :

« Par sa politique scolaire,  le département continue d’aider le plus possible  les écoles en milieu rural, ainsi que l’accompagnement des  communes dans leurs projets. »

Satisfait, le maire a fait le point

Créé par le 13 mai 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, travaux

GABARRET

IMG_6072

Vendredi soir, à la salle de bal de la mairie, le maire Stéphane Barlaud avait convié les paroissiens, les bénévoles  des associations, ainsi que  tous les artisans et entrepreneurs qui sont intervenus sur l’église Saint-Luperc, pour  y réaliser   la deuxième tranche des travaux.

Après avoir rappelé que la municipalité  avait été contrainte  de fermer au public l’édifice religieux  au mois de juillet 2014 suite à de nombreux et sérieux problèmes   constatés sur le bâtiment, le maire est revenu sur les études entreprises  puis sur les travaux de la première tranche  et ensuite sur ceux réalisés lors de la deuxième tranche.

Le coût de la première tranche a été de 192 500 euros,  le maire a précisé :

« Nous avons obtenu 62% de subventions, provenant de l’État avec la DETR, de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac, de la Fondation du patrimoine  les 38% restants ont été à la charge de la commune. »

La deuxième tranche des travaux est revenue  à 216 000 euros, les subventions accordées par l’État, la CCLA et la Fondation du patrimoine ont été à nouveau à hauteur de 62%, et les 38% restants à la commune.

 Stéphane Barlaud a  félicité les entrepreneurs pour leur travail de très bonne qualité, puis il a exprimé sa reconnaissance à la population :

 « Je tiens à remercier l’élan de solidarité des donateurs privés qui, par leurs dons importants, ont contribué au financement des  travaux, ainsi que les membres des associations  qui ont participé au nettoyage  de l’église. Tout ce travail  collectif nous a permis d’ouvrir l’église  au public pour la Toussaint. »

Le maire a ensuite informé l’assistance que dans l’avenir, il sera nécessaire d’entreprendre une troisième tranche de travaux qui consistera  à la réfection de la toiture  et de la charpente du chœur  de l’église qui sont très endommagés. Ces travaux seront prioritaires.

Stéphane Barlaud a convié  l’assistance à faire le tour de l’église,  l’extérieur et  l’intérieur, et tous ont pu apprécier la qualité du travail réalisé sur le bâtiment.

Cathy Dupouy est élue maire

Créé par le 24 déc 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, élection, infos, landes, mairie, politique

CREON D’ARMAGNAC

 

Chantal Aycaguer, le maire Cathy Dupouy et Richard Vignolles

Chantal Aycaguer, le maire Cathy Dupouy et Richard Vignolles

Dimanche à 20 heures, à la mairie, les onze conseillers municipaux se sont réunis pour élire le nouveau maire et ses deux adjoints.

Le doyen des élus, Jean Labat, a présidé l’élection. Cathy Dupouy, comptable (40 ans),  a été élue maire à l’unanimité. Pour la fonction de premier adjoint, Richard Vignolles, agent technique territorial (47 ans) a été élu à l’unanimité, et  Chantal Aycaguer,  vendeuse (56 ans), a été élue deuxième adjointe.

Après avoir remercié les conseillers municipaux pour la confiance qu’ils venaient de témoigner par leur vote, Cathy Dupouy a ouvert le conseil municipal en proposant aux élus  que Richard Vignolles prenne en charge la voirie, les bâtiments communaux, le planning des  locations de la salle des fêtes, et que Chantal Aycaguer ait en charge la communication, les animations et les relations avec les associations. Ces propositions ont été acceptées à l’unanimité.

1...4142434445

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...