mairie

Articles archivés

Lusia, une histoire authentique et captivante

Créé par le 16 juil 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, livres, mairie

CAZAUBON-BARBTAN LES THERMES

a

Vendredi 22 juillet à partir de 17 h 30, la Médiathèque de Cazaubon, organise une rencontre-débat avec Catherine Grynfogel Drommelshlager, auteur du livre « Lusia », publié aux éditions Hermann.

Catherine Grynfogel Drommelshlager est maitre de conférences à l’université de Toulouse et elle est aussi juriste. Elle a publié le livre Lusia dans lequel elle a méticuleusement reconstitué l’histoire authentique d’une jeune femme juive polonaise, qui s’était réfugié en France avant d’être déportée.

Un ouvrage fort et émouvant, fruit d’une longue recherche menée par Catherine.  

Lusia révèle au fil des pages l’histoire de cette femme qui est née en 1918 en Pologne puis déportée en 1942 à Auschwitz. Catherine avec sa plume et les détails historiques, captive le lecteur, rendant attachante et familière cette mère de famille de 24 ans, qui a laissé derrière elle une lettre à son fils, alors âgé de deux ans, confié à un voisin afin qu’il échappe à la rafle.

La rencontre-débat avec Catherine, va certainement plaire au public qui découvrira l’histoire émouvante de Lusia.

Catherine profitera de l’occasion pour dédicacer son livre.  

« Divines » a conquis les coeurs

Créé par le 09 juil 2022 | Dans : actualité, art, com com armagnac, gers, infos, landes, les sorties, loisirs, mairie, musique, spectacle

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0013

Mercredi 6 juillet, en soirée, le public avait rendez-vous place Armagnac, pour assister à un concert offert par la municipalité de Cazaubon-Barbotan les-Thermes.

Ce soir-là, plus de 200 personnes sont venues découvrir le groupe vocal féminin polyphonique « Divines ».

Si certaines personnes découvraient pour la première fois ce groupe, d’autres n’ont pas manqué ce rendez-vous, ayant apprécié le groupe Divines, lors de son passage à Barbotan, au mois d’août 2021.  

 Ce groupe composé de Sophie (Soprano et contrebassiste), Camille (Alto), Vyvy (Contralto), Marie-Pierre (Mezzo), et Éric (Arrangeur, pianiste et directeur musical du groupe), est revenu à Barbotan les Thermes et avec beaucoup de plaisir a charmé un public de curistes, vacanciers, et habitants de ce vaste territoire cazaubonnais et gabardan.

Avec Divines, ses chansons connues et toujours appréciées, son répertoire riche et très varié, allant de la chanson française, au music-hall, jazz et Gospel, en passant par le classique, la pop…, la beauté des voix de Sophie, Camille, Vyvy, Marie-Pierre,  la musique et les arrangements musicaux d’Éric, le public a savouré ce concert, partagé  la joie et l’ humour du groupe, ainsi que son talent et son professionnalisme.

Divines a rapidement conquis tous les cœurs de l’assistance. Le public a bien participé en reprenant des refrains ou en tapant des mains, et certains ont même profité de l’occasion pour danser.

À l’issue du concert, le groupe a remercié très sincèrement le public pour son accueil et sa participation enthousiaste.

Les artistes du groupe Divines

Le groupe Divines est composé d’artistes qui ont tous un riche parcours musical et  professionnel.

Sophie

Elle a appris l’accordéon, puis elle est entrée au conservatoire de Tarbes en formation musicale puis en écriture et analyse. Elle fait partie de la maîtrise du conservatoire.

Parallèlement, elle a suivi des cours de piano et elle a obtenu le C.E.M de contrebasse à Tarbes. Elle participe à de nombreux projets en tant que contrebassiste et dernièrement avec Éric joue dans le spectacle « Autour de Nougaro » avec Thierry Ollé au piano. Elle est la contrebassiste des chanteurs du Mont royal.

Vyvy

Elle a pris des cours de solfège et de piano à l’école de musique de Saint- Gaudens. À l‘âge de 16 ans, elle chante avec les « Baladins de Clarac » , puis dans des orchestres de variétés régionaux.

En 1990, c’est la rencontre avec Éric avec qui elle formera le duo « Éric et Vyvy ». Ce duo talentueux a sillonné les scènes du Sud pendant plus de 20 ans, et enregistre un CD « Reflets de Soirée ».

Parallèlement, elle a enregistré en tant que choriste à Polygone et fait la première partie des Chevaliers du fiel à Toulouse. Elle a partagé la scène avec de nombreux artistes : Grascolas, Nadau,  les BBOP …

Marie Pierre

Elle a toujours chanté, depuis les bancs de l’église de Saint-Plancard jusqu’aux diverses scènes du Midi Pyrénées, notamment durant 35 ans avec la formation André Luc.  

 Elle a été aussi choriste sur un disque avec José Villamar et choriste sur scène de Ludovic Delamaga. Elle prend des cours de technique vocale avec J.Y. Guerry et Anne Claude Robert. Elle intègre divers chœurs régionaux (variétés et classique) et en 2013 arrête le bal avec André Luc. Elle s’occupe du groupe « Osmoz » et va se consacrer au chant et à la polyphonie.

Camille

Musicienne depuis 25 ans, accordéoniste, très tôt, elle devient chef de chœur d’enfants, puis de diverses chorales. Elle a déjà fait partie du groupe Divines durant l’absence provisoire de Sophie.

L’aventure musicale avec le groupe l’a évidemment séduite et c’est avec enthousiasme qu’elle a rejoint Marie-Pierre, Sophie, Vyvy et Éric.

Éric

Il est chanteur, guitariste. Il a commencé le chant au sein des Petits chanteurs à la croix potencée de Toulouse.  Il a fait plusieurs tournées en France et en Europe, il chante notamment à Westminster Abbey.

Il devient par la suite chef d’orchestre de variétés et sillonne la France comme chanteur, guitariste, clavier. Il sera sélectionné avec sa formation pour les soirées Inter Danse sur France Inter avec Jo Dona. Il a aussi monté un duo voix, piano « Éric et Vyvy »

En 1995, il revient à la polyphonie et intègre le groupe vocal des BBOP comme baryton. Il fait des études musicales à l’université du Mirail où il est diplômé. Parallèlement, il fait travailler des chœurs d’enfants du Comminges pour un projet avec l’orchestre du Capitole à la Halle aux grains de Toulouse.

Il  poursuit une carrière dans l’enseignement comme Directeur adjoint, formation musicale, direction du chœur et du Mini-Symphonique Guy Laffite au conservatoire de Saint-Gaudens. Il dirige divers groupes vocaux dans la région (le quatuor vocal « Divines », les chanteurs du Mont Royal).

Il assure aussi la direction et l’écriture des cordes pour le groupe « By The Gospel River ». Il poursuit sa carrière de musicien au sein du groupe de chants polyphoniques et Gospel « Les B.BOP », accompagne régulièrement les groupes de Gospel de Loïc Geffray et travaille sur plusieurs projets de disques avec des artistes régionaux et étrangers et en étroite collaboration avec Michel Maffrand (Jean de Nadau), studio, accompagnement…

« Divines » reviendra en concert à Barbotan les Thermes, mercredi 10 août à 21 heures, place Armagnac.

Contact : 06 80 38 95 01 ou contact@groupedivines.com

DSC_0113

Petits et grands profitent de la Base de loisirs

Créé par le 03 juil 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0056

Samedi 2 juillet, le Parcs de loisirs a ouvert ses portes au public et restera ouvert jusqu’au dimanche 28 août. Les habitants de ce territoire et ceux des villages Landais qui sont situés à proximité de Cazaubon, ainsi que des curistes, et les premiers vacanciers ont profité du beau temps et du splendide site.

Le responsable de la base de loisirs Jean-Luc Rivière, a commenté cette ouverture, en précisant :

« Nous souhaitons une bonne saison en espérant que le temps sera meilleur que l’année précédente. La Base de loisirs évolue grâce aux investissements de la mairie.  La Base de loisirs qui est déjà un pôle très plaisant offre aux personnes de bons moments de détente et des activités très diverses. »

L’accrobranche s’est enrichi d’un nouveau parcours.

Il y avait précédemment l’aire d’apprentissage avec le parcours vert et bleu, puis le parcours bleu qui est plus difficile, et maintenant, le parcours bleu et rouge.

Ce dernier possède une échelle verticale, un pont népalais, des asperges, une liane de tarzan, un tunnel, un filet à grimper, un piège à corde, un Slackline, une tyrolienne, un pont de singe.

Le parc est ouvert de 11 heures à 19 heures.

L’entrée à la Base de loisirs pour les adultes et les adolescents (13 ans et plus), est à 7 euros, les 10 entrées sont à 56 euros, le forfait saison est à 50 euros. Pour ces personnes, il existe un forfait privilège.

Ce forfait adultes et adolescents est réservé aux contribuables de la commune, ainsi qu’aux collégiens scolarisés sur le site de Cazaubon de l’établissement scolaire Jean Rostand.

Le lac et la piscine sont ouverts à partir de 13 heures et jusqu’à 19 heures.

Les activité nautiques fonctionnent de 14 heures à 19 heures.

Les tarifs pour les enfants sont les suivants :

Pour les élèves de l’école maternelle et de l’école primaire de Cazaubon, l’entrée est gratuite.

Pour les autres enfants, de 3 à 12 ans, l’entrée est à 5 euros, les 10 entrées à 40 euros, le forfait saison 40 euros, et le forfait privilège est à 12 euros.

Pour bénéficier des parcours de l’accrobranche, l’accès est illimité pour la journée. Le tarif est de 8 euros.

L’heure de tennis est à 5 euros, la location de raquettes et de balles est à 4 euros.

Le padel tennis ouvrira plus tard, l’heure sera à 12 euros.  

Les autres activités sont le bateau pédalier, paddle, canoë.

La baignade au lac à proximité de la piscine et la baignade à la piscine sont surveillées.

Contact : 05 62 09 53 92.  Ou baseuby@orange.fr

DSC_0021 DSC_0036 DSC_0070

Le Parc de loisirs est ouvert

Créé par le 02 juil 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, sport, tourisme

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0011

À partir de ce samedi 2 juillet, le parc de loisirs du lac de l’Uby  est ouvert au public et accueillera les petits, les  adolescents et les adultes   jusqu’au dimanche 28 août.

Vendredi matin, 1er juillet, à la piscine, Isabelle Tintané, maire de la commune, Didier Expert son adjoint, Christophe Villemagne (DGS), le responsable de la base de loisirs Jean-Luc Rivière et son collaborateur Claude Cros, ont accueilli les treize jeunes saisonniers qui assureront le bon déroulement des journées de détente et de loisirs durant cette période estivale.  

Après son mot de bienvenue , Isabelle Tintané, a rappelé que le lac de l’Uby, accueille des habitants de ce vaste territoire, mais aussi des curistes et des vacanciers :

« Vous êtes la vitrine de la commune. Je vous demande donc de la ponctualité, de la politesse vis-à-vis des gens, d’être souriant, serviable et évidemment vous êtes là aussi pour donner les renseignements dont les usagers ont besoin. Je vous souhaite de bons moments … »

Didier Expert a rappelé que ces jeunes étaient là pour travailler tout en gardant le sourire.

Christophe Villemagne a précisé :

« Vous êtes dans un cadre de travail très agréable. Vous devez avoir un comportement irréprochable. »

Avant de présenter en détail, la base de loisirs, le fonctionnement, Jean-Luc Rivière et Claude Cros ont remis les tee shirt de couleurs différentes en fonction des emplois.

Ces jeunes ont entre 18 et 22 ans. Quatre jeunes filles seront en tee shirt jaune, elles assureront l’accueil des personnes, trois employés au tee shirt bleu seront à la base nautique, deux en tee shirt vert seront à l’accrobranche et quatre en tee shirt rouge sont affectés à la surveillance de la baignade.

Le parc de loisirs du lac de l’Uby offre une diversité d’activités pour les petits et les grands.

Son grand parc ombragé avec ses différentes aires de jeux et jeux d’eau, permet de pique-niquer. Il est ouvert de 11 à 19 heures.

Le public peut se baigner à la piscine, ainsi qu’à une partie du lac aménagé avec sa plage. Sur les deux sites la baignade est surveillée.  Les sites de baignades sont ouverts de 13 à 19 heures.

Les activités nautiques proposent au public de bénéficier de paddles, canoës, bateaux pédaliers. Ces activités sont ouvertes de 14 à 19 heures.

Parmi les nouveautés, la municipalité a rajouté deux nouveaux parcours aux parcours existants d’accrobranche avec ses tyroliennes.

L’accrobranche est ouvert de 14 à 19 heures.

 L’activité de l’accrobranche est payante, son accès est illimité sur la journée. Le tennis et le Padel qui lui aussi est nouveau, sont payants.  Ces deux activités ne sont pas comprises dans le prix d’entrée.

Pour plus de renseignements s’adresser au 05 62 09 53 92.  

Escapade Game à Fourcès

Créé par le 17 juin 2022 | Dans : actualité, agenda, com com tenareze, gers, histoire, infos, les sorties, loisirs, mairie, patrimoine, tourisme

La Ténarèze

Fourcès

 

Photo: OT de la Ténarèze

Photo: OT de la Ténarèze

L’Office de Tourisme de la Ténarèze, a créé, en collaboration avec le réseau Canope, un jeu d’Escape Game, qui sera proposé tout l’été, à Fourcès, les lundis et jeudis, à partir du lundi 11 juillet et jusqu’au jeudi 25 août, et seulement sur réservation. L’animation est  à  10 h 30 et à 16 heures, au départ de la Roul’OT, au tarif de 6 euros par personne

Imaginé sur la thématique de l’occitan, ce jeu en plein air, dans le village de Fourcès est proposé pour 1 à 2 équipes de 6 personnes. maximum ; dont le but sera de reconstituer une croix occitane afin d’ouvrir un coffre, à l’aide d’indices cachés dans le village.

Les participants doivent donc enquêter sur le mystère de la croix occitane, et ainsi participer à un jeu d’évasion en plein air au cœur de ce beau  village de Fourcès !

L’Office de tourisme de la Ténarèze précise :

 » Avis aux chasseurs de monstres !

La nouvelle vient de tomber… depuis ces derniers jours, le paisible village de Fourcès est le théâtre de mystérieux événements…

Des travaux sur la voirie ont mis à jour un ancien coffre scellé par une croix occitane. Or, ce dernier contenait une créature fantastique et terrifiante nommée le Basilic ! Ce dernier s’est évadé et depuis, il sème l’effroi.

Qui sera assez courageux et astucieux pour le retrouver et ainsi éviter qu’il ne sème le chaos dans ce village tout en rondeur ? Pour ce faire, constituez votre équipe et embarquez-vous pour une aventure rythmée d’énigmes et de défis à la découverte de la culture occitane. Le temps presse ! Vous aurez une heure pour piéger à nouveau le Basilic dans son coffre. Nous comptons sur vous ! »

Cette animation est à partir de 8 ans – Maximum 6 personnes par équipe – Sur réservation obligatoire au 05 62 28 00 80.  

L’exposition sur Dachau est en cours

Créé par le 17 juin 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, exposition, gers, histoire, infos, les sorties, mairie

PANJAS

20220616_091000

Depuis le mardi 7 juin 2022 et jusqu’au mercredi 6 juillet, la bibliothèque présente l’exposition Dachau.

Cette exposition est réalisée par l’amicale française de Dachau.

La municipalité et les responsables de la bibliothèque invitent tout particulièrement les personnes à se rendre à la bibliothèque le samedi 2 juillet à 10 heures.

Le public pourra   écouter et échanger avec Dany Périssé, membre de l’amicale française de Dachau et elle-même, fille de déporté à Dachau.

Dany Périssé, parlera de ce camp de concentration mis en place, dès 1933, par le régime nazi, selon une organisation qui visait à y installer la terreur, et qui servit par la suite de modèle à l’ensemble des camps de concentration.

Elle  abordera aussi le sinistre « train de la mort » qui partit de Compiègne vers Dachau, le 2 juillet 1944, avec 2 152 hommes, dont 2 018 français, dans 22 wagons. Plus du quart des détenus moururent pendant le transport suite à l’entassement, la chaleur, le manque d’eau…

L’exposition Dachau s’inscrit dans la transmission de la mémoire des déportés et des résistants au nazisme.

               Si l’écho de leur voix faiblit, nous périrons.

                                                                                     Paul Eluard

 

Dany Périssé a rencontré les enfants des cycles 2 et 3. Elle a rendu un beau témoignage de l’histoire de son père Didier qui fut déporté à Dachau.

Les enfants se sont montrés intéressés, réceptifs et curieux.

La municipalité rappelle que le devoir de mémoire est important et évidemment remercie l’équipe enseignante pour ce partenariat.

Le public peut visiter cette exposition les mardis et mercredis de 16 heures à 18 heures, et le samedi 2 juillet de 10 heures à 12 heures.

 Pour des renseignements  complémentaires, s’adresser à la bibliothequepanjas@orange.fr ou à la  mairie : 05 62 09 07 25

Le foot a tenu son assemblée générale

Créé par le 15 juin 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, loisirs, mairie, sport

ESTANG

DSC_0037

Les personnes présentes

Vendredi soir, à la salle des fêtes d’Estang, pour l’assemblée générale du RBA FC, les dirigeants, licenciés, supporters et amis se sont réunis  en présence d’Alain Dupuy, premier adjoint au maire d’Estang ; Patricia Galabert, maire de Le Houga et de  Claude Requena, président du district du Gers de football.

Pascal Brettes, présidents du RBA FC, a ouvert la séance en remerciant la municipalité pour tout ce qu’elle fait pour le club, puis il a donné la parole à Alain Dupuy.

Ce dernier a exprimé sa satisfaction en voyant le nombre important de personnes présentes pour cette assemblée générale, puis  il a précisé :

«  Des travaux seront réalisés au stade à l’automne, notamment des apports d’engrais et de sable… »

Remerciements et saison sportive

Pascal a ensuite rappelé et remercié les 19 municipalités  (gersoises et landaises) qui soutiennent le club et qui ont évidemment des enfants inscrits à l’école de foot, puis au nom de tous, il a remercié vivement les sponsors locaux qui toujours fidèles au club, ont offert des jeux de maillots,  shorts… :

« La saison sportive 2021-2022  a été normale, mais longue. L’objectif majeur pour l’équipe 1 de l’Entente RBA/Le HOUGA, était d’accéder en D1. Cet objectif est atteint. Le club compte 112 licenciés. »

Le président a donné la parole à Patrick Garbage qui a encadré l’équipe 1. Ce dernier a détaillé la saison en précisant que cette saison avait été très positive :

« Sur 20 matchs, nous n’en avons pas perdu un seul, pas de nul et 97 buts ont été mis. Je félicite évidemment tous les joueurs. Ils ont répondu à mes attentes. C’est une année excellente  sur le plan sportif. »

Thimothée Pierlot  qui a encadré cette équipe, mais aussi l’équipe B a  apporté les précisions suivantes :

« Il y avait 48 licenciés seniors et vétérans. L’équipe B a réalisé 24 matchs, mis 51 points, remporté 15 victoires et prend le titre de meilleure défense. Ce groupe était réceptif. Je suis très fier des joueurs autant au niveau sportif qu’au niveau humain. Ce fut une saison agréable. Notre but pour la saison prochaine est de monter en D2.  »

Florent Bussy a exprimé ses inquiétudes suite à la baisse d’effectif à l’école de foot :

« Nous avons une cinquantaine de licenciés, et nous réalisons des interventions dans les écoles. Mais les effectifs sont tout de même  en baisse. Le point noir est un manque de motivation de la part des parents et elle se retrouve évidemment sur les enfants. »

Les féminines ont été félicitées pour leurs résultats et leur soif d’apprendre.

La trésorerie et la fusion

Guy Tachon a détaillé le bilan financier rappelant tout d’abord la belle journée à Estang pour l’assemblée générale du district ; l’organisation du repas avec le club taurin, pour le Marché de Noël, ainsi que le repas réalisé par le RBA FC lors du vide-greniers organisé par l’association Agora.  Le solde est positif.

Guy Tachon a expliqué la nécessité de la fusion des deux clubs :

« Nous sommes en entente avec le Houga. Mais pour des raisons administratives, il est plus avantageux de réaliser  une fusion absorption avec le Houga. Nous sommes le club absorbant. Le but est de pérenniser les équipes et de faciliter l’administration. Un seul club, une seule comptabilité… Rien ne change pour les entraînements et les matchs. Ils se dérouleront à Estang aussi bien qu’à Le Houga. Il ne reste plus qu’au club du Houga de voter.  »  

Le district a approuvé cette décision, ainsi que la ligue régionale. Les membres présents ont voté à l’unanimité pour cette fusion absorption.

Claude Requena a félicité le club pour l’organisation de l’assemblée générale du district :

« Cette fusion est une très bonne  chose pour les deux clubs. Vous avez une trésorerie très saine. Je profite de l’occasion pour féliciter  les U15 et les U17 pour leur parcours. Le comportement général de vos joueurs  est bien. Je félicite  encore les seniors. Le RBA FC a fait une saison magnifique  et je vous souhaite de continuer. »

Patricia Galabert a précisé :

«  Ensemble on est plus fort . On est là pour développer le football et le maintenir sur notre territoire. Cette solution de fusion permettra de perdurer. Nous avons toujours plaisir à voir vivre ce sport. »

Pascal Brettes a conclu :

«  Nous sommes toujours disposés pour accueillir de nouveaux bénévoles. Ils seront toujours les bienvenus. »

DSC_0038DSC_0041

Grêle : Les élus de proximité étaient sur le terrain

Créé par le 12 juin 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, économie, fait divers, infos, landes, mairie, politique

LANDES D’ARMAGNAC

DSC_0005

Suite au fort orage de grêle qui s’est abattu sur cette partie du territoire de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac « CCLA », samedi matin, à la mairie de Betbezer d’Armagnac, les conseillers départementaux du canton Haute Landes Armagnac, Magali Valiorgue et Dominique Coutière (vice-président en charge des finances au Conseil départemental) ; Philippe Latry, maire de Saint-Justin et président de la CCLA ;  ainsi que les maires Antoine Lequertier (Mauvezin d’Armagnac), Alain Gaube (Labastide d’Armagnac) et Gérard Tales (Betbezer d’Armagnac) se sont réunis avant de se rendre sur le terrain pour constater l’ampleur des dégâts et échanger sur le désarroi des viticulteurs et agriculteurs de ce secteur.

De 80% à 100% de destruction

Après avoir  constaté à Betbezer, les dégâts occasionnés dans une vigne (destruction à 100%), puis dans une culture de soja (destruction de plus de 80%), ainsi que la dévastation dans les champs  de maïs,   les élus se sont rendus sur des cultures de blé, d’haricots verts, tournesol, à Saint-Julien, Créon, Mauvezin, Labastide.

Ne pas se fier à l’apparence

Si certaines cultures, depuis la route, paraissaient intactes ou  peu impactées par cet orage de grêle, notamment des champs de blé,  de maïs, les professionnels présents, ont attiré l’attention des élus sur les bois de vigne très endommagés, les maïs décapités, et les graines de blé répandues sur le sol : «  Tout est réellement  perdu. C’est impressionnant! »

Les commentaires des élus

 Dominique Coutière constatant  ces dégâts et les conditions difficiles de ces métiers d’agriculteurs et de viticulteurs a précisé :

«  Ce qui est arrivé est catastrophique. Il faut  que nous nous préoccupions de l’agriculture, évidemment  pour maintenant, mais aussi pour les années à venir.  Il faut absolument trouver des solutions rapides pour  accompagner  et répondre aux besoins des agriculteurs.  »     

Magali Valiorgue, qui elle aussi était  catastrophée devant l’ampleur des dégâts s’est exprimée à son tour :

« Dans les champs de blé visités, il ne reste plus que de la paille. Il est nécessaire que tout le monde prennent conscience  des conséquences dramatiques qu’il va y  avoir. Il est important de trouver rapidement des solutions financières et humaines qui répondent  à cette situation  calamiteuse. »

Philippe Latry   a trouvé qu’il était très important que les élus du Conseil départemental  soient sur le terrain avec les maires des communes impactées :

« Il est important que le département constate l’ampleur des dégâts, mais aussi qu’il soit à la recherche de solutions financières à apporter. Il est important  de trouver des mesures d’accompagnement exceptionnelles comme pour d’autres filières.  C’est toute une économie de notre territoire qui est touchée, les emplois directs sont impactés  mais aussi de nombreux emplois indirects sont concernés par la conséquence désastreuse de cette catastrophe. Quant aux agriculteurs et viticulteurs, tout leur travail est anéanti  et psychologiquement c’est très insupportable pour eux. »

Alain Gaube, en 48 ans, n’avait jamais connu un orage de grêle aussi important et Antoine Lequertier avait la même réflexion sur ses 42 ans de métier.    

 DSC_0010 DSC_0013 DSC_0025 DSC_0026

La place de la Fontaine était animée

Créé par le 07 juin 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, loisirs, mairie, politique

GABARRET

DSC_0007

Mercredi dernier, à l’initiative de la municipalité, la place de la Fontaine a connu sa première grande animation.

Les agents des services techniques avaient sécurisé le site avec des barrières, afin de permettre aux enfants de passer et de jouer  tranquillement durant toute la matinée.

Les enfants de l’accueil périscolaire ainsi que ceux de Labastide d’Armagnac et  des  écoles primaires « La Gabardanne » et « Sainte- Jeanne d’Arc » étaient conviés pour cette matinée de jeux, ainsi que  les parents pour les accompagner.

Cette animation concernait les enfants de  3 à 12 ans. De 9 à 12 heures, ils ont pu découvrir et jouer  avec une quinzaine de jeux prêtés par la médiathèque départementale.

Avant de jouer, les animatrices ont rappelé  que le but de cette matinée était de bien s’amuser et de faire connaissance avec d’autres enfants.

L’animatrice Babeth Cristol assistée par Céline Cuonzo supervisait ce grand moment récréatif.   

Babeth Cristol a précisé que cette animation était un moyen pour rassembler les enfants ainsi que les parents  et échanger sur leurs attentes au sujet de la future médiathèque. Naturellement, un gouter était également offert par la municipalité.

L’emplacement de la future médiathèque et ludothèque a été judicieusement choisi par la municipalité, avec l’acquisition des bâtiments qui servaient de garage pour les bus. La place de la Fontaine offre une accessibilité pratique, et cette médiathèque encore à l’état de projet se trouvera bien à proximité des deux écoles et d’un vaste parking.  

Le soir même, une réunion de travail réunissait les élus, les animatrices et les responsables d’associations concernés par ce projet.

La municipalité tient absolument que cette médiathèque et ludothèque  soit le résultat de ces concertations avec les usagers et qu’ainsi elle réponde exactement à leurs souhaits et attentes.

DSC_0008DSC_0013

Le Souvenir Français honore deux morts pour la France

Créé par le 01 juin 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, histoire, infos, landes, mairie

CREON D’ARMAGNAC

DSC_0009

Lundi matin, au cimetière de Créon d’Armagnac, pour rendre hommage aux deux combattants de 14-18, morts pour la France,   le comité du Gabardan du  Souvenir Français avec la municipalité, ont convié les familles  des deux soldats de 14-18, les enfants de l’école primaire, du CP au CM2, les habitants du village, ainsi que les membres du comité.

Jean-Marie Mignot, président du Comité du Gabardan, après avoir remercié la municipalité pour son implication, les familles présentes  a rappelé le nombre de morts de cette guerre, et les différents lieux de leur sépulture, cimetières militaires, ceux rendus à leur famille….

Christine Navarro a détaillé la vie des deux soldats : 

« Léon Caunéze né le 16 décembre 1875 à Labastide d’Armagnac. Devenu négociant, marié et père de famille, il est appelé le 14 novembre 1896 au 18e escadron du train d’équipages et participe à la campagne d’Algérie de 1897 à 1899. Il est ensuite rappelé le 1er août 1914 et est soldat de 2e classe au 6e escadron du train d’équipages militaires. Il est tué au cours d’un bombardement à l’âge de 41 ans, le lundi 13 août 1917 à Sivry la Perche à 13 km de Verdun.

Jean Bougnéres, est né le 12 mai 1882 à Lagrange, il exerça le métier de vigneron. Engagé volontaire le 26 mars 1913, brigadier, puis maréchal des logis, promus sous-lieutenant

Cité à l’ordre du corps d’armée le 3 octobre 1915 «  éclaireur d’un bataillon d’accompagnement d’infanterie à l’attaque  du 25 septembre, a tenté par deux fois, en tête d’une section du génie, de déboucher des tranchées de 1ere ligne, accueilli par un tir très vif de l’ennemi, a fait le coup de feu  contre lui et a rapporté de très utiles renseignements. »

Il est tué  le 24 juillet 1918 à 500 mètres d’Armentières. »

Deux élèves de l’école primaire ont déposé un bouquet de fleurs, puis l’assistance s’est rendue au Monuments aux morts, où  Jean-Marie Mignot et Cathy Dupouy, maire de Créon, ont déposé une gerbe, puis les adultes et les enfants ont chanté la Marseillaise.

123456...45

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...