histoire

Articles archivés

Journée du patrimoine de Pays et Moulins

Créé par le 15 juin 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, éducation, exposition, gers, histoire, infos, les sorties, loisirs, mairie, patrimoine, tourisme

PANJAS

Image1

Samedi 24 juin, l’association pour la  sauvegarde du  Patrimoine de Panjas, à l’occasion  des journées du patrimoine de Pays  et Moulins, propose une matinée à la découverte du village et de ses alentours, ainsi qu’un bon moment  autour des fresques.

Le rendez-vous est à 8 h 30, place de la mairie.

De 9 heures   à  10 h 30, le public pourra participer à une randonnée pédestre qui permettra aux participants de découvrir le village ainsi que ses alentours.

Le départ de la randonnée pédestre est à 9 heures. Les personnes doivent prévoir la boisson, casquette en cas de chaleur.

À partir de 10 h 30  et jusqu’à 12 heures, le public sera informé par des affiches  et une vidéo sur les techniques  des fresques et peintures murales anciennes.

La vidéo  sera projetée dans l’église  Saint-Laurent de Panjas où les personnes pourront  admirer aussi les peintures  du XIIe Siècle et découvrir par la même occasion  les travaux qui seront réalisés le vendredi 23 juin  par les enfants  de l’école, lors  de l’atelier organisé sur ce thème par l’association pour la sauvegarde  du Patrimoine  de Panjas.

À partir de 12 heures, il sera proposé le pot de l’amitié qui sera offert par la commune et l’association.

Après le pot de l’amitié, les personnes pourront se restaurer avec le pique-nique tiré du sac.

Ce pique-nique est prévu dans le parc autour de l’église.

Pour des renseignements complémentaires, les personnes peuvent s’adresser à l’  Association pour la sauvegarde du Patrimoine de Panjas au 06 84 65 40 19 ou    06 13 83 81 46 ou pmargens@orange.fr  ou  patrimoinepanjas@yahoo.fr

La Gabardannne était en Vendée

Créé par le 12 juin 2023 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, histoire, infos, les sorties, spectacle, tourisme

GABARRET

Photo: la Gabardanne

Photo: la Gabardanne

L’équipe pédagogique de la Gabardanne

Les élèves de CE2-CM1-CM2 de l’école La Gabardanne sont partis 3 jours, du 31 mai au 2 juin 2023, en Vendée.

Le programme fut riche et varié :

-          Le premier jour, après quelques heures de bus, les élèves sont arrivés au centre La Porte Océane de Jard sur Mer.

Ce centre situé à 5 minutes à pied de la plage a permis à nos élèves de découvrir le littoral vendéen et sa splendide pointe du Payré.

La météo étant au beau fixe, personne n’a pu résister à mettre les pieds dans l’eau !

-          Le soir, une petite veillée sportive et ludique fut proposée aux élèves qui ont tous bien apprécié.

-          Le 2ejour : départ pour le Puy du Fou !

Les enfants ont découvert de magnifiques spectacles relatant l’histoire de France.

À chaque spectacle leur émerveillement allait crescendo !

Ils ont eu la chance d’assister aux grands spectacles suivants :

Le Bal des Oiseaux Fantômes ; le Dernier Panache ; le Secret de la Lance ; les Chevaliers de la Table Ronde ; les Vikings ; le Signe du Triomphe.

Ils ont également pu flâner dans les villages d’époques tels que Font-Rognou, Saint Philibert le Vieil, le village Chasseloup et le Bourg Bérard dans lequel ils ont pu acheter un petit souvenir.

-          Le 3e  jour : retour au Puy du Fou pour assister aux derniers grands spectacles :

 le Mime et l’Étoile ; les Mousquetaires de Richelieu.

 Ce fut l’occasion également de découvrir les Amoureux de Verdun (spectacle plongeant le spectateur à la veille de Noël 1916 dans les tranchées de Verdun) ainsi que le Château de la Renaissance.

Nous sommes ensuite partis du Puy du Fou et avons pris le trajet du retour, en faisant un petit arrêt à Langon pour dîner au Mac Do pour le plus grand bonheur de tous !

Tous sont rentrés à Gabarret fatigués, mais heureux, avec de magnifiques souvenirs et des étoiles plein les yeux !

Un grand merci à nos accompagnatrices Cathy Barros, Nathalie Mailahn et Lilly Gonzalez, et à tous les enfants avec qui nous avons partagé de merveilleux moments.

La Gabardanne repart, cette fois-ci  à Uz 3 jours / 2 nuits avec les GS, CP et CE1 du 14 au 16 juin et les TPS, PS et MS rejoindront le groupepour  2 jours du 15 au 16 juin.

Une journée du souvenir chargée d’émotions

Créé par le 08 juin 2023 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, histoire, infos, landes

 LOSSE

DSC_0020 (12)

À la stèle de Lapeyrade

 Mardi 6 juin, en matinée, à l’initiative   de l’Amicale Hilaire Buckmaster,  la cérémonie du souvenir s’est déroulée au mémorial de Lapeyrade.

 Une vingtaine de porte-drapeaux, représentant les amicales de résistants et anciens combattants des Landes, du Gers, du Lot et Garonne, s’est jointe aux autorités civiles et militaires et aux gabardans.

Cette année, à cette cérémonie exceptionnelle, il y avait un nombre important d’adolescents, notamment les  cadets de la sécurité civile  du collège de  Roquefort, les adolescents du conseil municipal de Roquefort.  

 Jeanine Barbères, présidente de l’Amicale Hilaire Buckmaster a remercié l’assistance pour sa présence, puis elle a rappelé que l’an dernier, les personnes étaient réunies à la stèle pour fêter les 20 ans de ce monument.  Elle a ensuite détaillé l’historique du SOE avec ses 450 agents secrets envoyés en France, dont une cinquantaine étaient des femmes. Parmi elles,  trois furent parachutées  dans le Gabardan.

Avant de donner le micro aux jeunes collégiens de classe de troisième de Saint Jean-Bosco, Jeanine Barbères  a insisté sur le devoir de mémoire auprès des jeunes. Ces derniers ont travaillé sur ce sujet depuis le mois de mars.  

« Le thème que nous avions choisi était « l’Engagement », nous avons découvert des jeunes très sérieux. Ils nous ont posé beaucoup de questions . Les jeunes élus de Roquefort ont découvert les terrains de parachutages. » Elle a conclu son intervention en félicitant les adolescents ainsi que la mobilisation de leurs accompagnants.

Les élèves de Saint-Jean Bosco ont présenté l’histoire des résistants dont ils ont lu des poèmes.

Alain Geay, président de l’Amicale du réseau Victoire a pris la parole. La fille D’Yvonne Cormeau, ne pouvant pas venir à la cérémonie, c’est une collégienne de Saint-Jean Bosco qui a lu son message.

Lors de son discours, Jean-Pierre Labat, adjoint au maire de Losse a précisé :

«  La commune de Losse est heureuse d’accueillir les passeurs de mémoire…»

Il s’est adressé aux adolescents  pour les féliciter de leur implication.

Paul De Andréïs, représentant la préfète  des Landes, a conclu les discours en précisant :

« Cet anniversaire demeure important pour la transmission de la mémoire. C’est un devoir de citoyen. Merci à vous tous d’être présents et si nombreux… »

Après le dépôt de gerbes, les hymnes britannique et français, ainsi que le chant des partisans, les autorités ont salué les porte-drapeaux.  

À Losse, l’après-midi

L’après-midi, tous se sont retrouvés à la salle Raphaël Jourdan, où ils étaient rejoints par les élèves des deux classes de troisième «   Classe Défense et Sécurité Globales » (CDSG).

Jeanine Barbères a ouvert la rencontre en remerciant le collège Saint-Jean Bosco de Gabarret et le collège George Sand de Roquefort , puis elle a présenté les intervenants de l’après-midi  qui ont fait le déplacement depuis l’Angleterre, la Provence, et la Normandie. Ces personnes sont les enfants des trois membres du SOE.

Les témoignages 

Sophie Comert , fille d’Anne-Marie Walters dit Colette, a détaillé les motivations de sa mère, membre du SOE et parachutée dans le gabardan, en précisant  ses missions sur le territoire français.

Les élèves très attentifs durant l’exposé, ont ensuite posé durant cinq minutes des questions à Sophie Comert.

Lionel Southgate , fils de Maurice Southgate, nom de guerre  Hector a  précisé que son père s’est engagé et a rejoint l’Angleterre , puis il est devenu Sergent à la RFA. Il a présenté son parachutage, ses missions, son arrestation et sa déportation à   Buchenwald ainsi que sa libération par les Américains… :

«  Merci  à vous les jeunes  et reprenez le flambeau… »

Simon Bailey, fils d’Yvonne Baseden (Odette), qui fut parachutée à Herré. Elle avait suivi une dure formation SOE durant 6 mois. Elle fut formée parachutiste et radio à la voix et au code de morse. Ses missions furent présentées, son arrestation, ainsi que sa déportation dans un camp de concentration…

Jean Croharé, fils du résistant de Roquefort, Hubert Croharé, a retracé la vie de son père, son entrée dans la résistance , la constitution de son réseau de résistant, puis son entrée au corps Franc Pommies, en précisant des anecdotes et son décès au combat à Mont de Marsan.

Anita, jeune ukrainienne réfugiée à Mont de Marsan a répondu aux questions des adolescents, sur son départ d’Ukraine, la guerre, sur sa famille qui est restée là-bas,

À l’issue de la rencontre, la présidente de l’Amicale  Hilaire Buckmaster et la vice-présidente Brigitte Appolinaire, ont remis aux responsables des jeunes,  des certificats de reconnaissance  pour les adolescents, en souvenir de leur implication et de cette journée chargée de témoignages émouvants.   

DSC_0005 (18) DSC_0006 (17) DSC_0021 (12) DSC_0031 (8) DSC_0034 (8) DSC_0041 (8) DSC_0050 (8) DSC_0064 (6) DSC_0072 (5) DSC_0074 (5) DSC_0095 (3) DSC_0108 (2) DSC_0112 (2)

La Joyeuse Boule Betbezoise a fêté ses 50 ans

Créé par le 06 juin 2023 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, fête, histoire, infos, landes, loisirs, mairie, sport

 BETBEZER D’ARMAGNAC

DSC_0065 (5)

Dimanche, toute la journée, au boulodrome et à la salle des fêtes, la Joyeuse Boule Betbezoise (JJB), a fêté comme il convient les 50 ans du club de pétanque.

Tout était en place pour accueillir les nombreux invités, grâce à la forte mobilisation des licenciés et de leurs amis.

La matinée a évidemment débuté par des rencontres de pétanque.

À la salle des fêtes, une exposition riche en photos, ainsi qu’en trophées et coupes, permettait à tous de découvrir l’histoire du club et les succès remportés au fil des ans par les licenciés.

La cérémonie et les discours

Jean-Bernard Blanchard, président de la JJB, à 11 h 30, a ouvert la cérémonie avec un chaleureux mot d’accueil et  de remerciements adressé aux élus, aux responsables du district de Mont-de-Marsan, et du CD 40, ainsi qu’aux   licenciés et amis du club.

Après avoir remercié les communes qui apportent leur soutien au club, ainsi que la Communauté de communes, le président a eu un mot de reconnaissance pour tous les sponsors qu’il a évidemment énumérés.

Le président a eu une pensée pour tous ceux qui sont décédés et qui ont donné au club les moyens d’en arriver là où il est aujourd’hui. Il a eu une pensée particulière pour le fondateur et président du club, Michel Plouvier. Ce dernier a créé le club en 1973 :

« Sa disparition le 17 février 2019 a laissé un grand vide autour de nous. »

Thomas Plouvier, petit fils de Michel, représentait la famille Plouvier.

L’historique du club

Jean-Bernard  Blanchard a ensuite retracé l’histoire du club :

« Cinq bureaux se sont succédé. D’abord ce fut Michel Plouvier fondateur et président du club de 1973 à 1998. Didier Ruiz lui a succédé de 1998 à 2001, puis Roland Céréa de 2002 à 2010, Laurent Bonneu de 2011 à 2016 et moi de 2017 à ce jour»

Après avoir détaillé la naissance du club  et les parties de pétanque sur les chemins, les bordures de routes, le président a précisé  que la première coupe du club fut remportée par Michel Plouvier et que ce dernier après 25 ans de présidence a passé la main à Didier Ruiz :

« Avec lui, le club est passé à la vitesse supérieure. Il a créé le premier marathon de la pétanque, puis il a créé le concours de Labastide d’Armagnac. Roland Céréa a pris le relais, maintenant bien le club dans son développement, puis Laurent Bonneu a apporté de nouvelles idées dont la création des premières douze heures du Bas Armagnac et le Challenge des vignes. »

L’école de pétanque

Pierre Bazoin a présenté l’école de pétanque labellisée avec ses 18 jeunes, en précisant qu’elle a  quatre éducateurs et  deux qui se préparent à l’être.

Le district a remis un diplôme d’honneur à Jean-Bernard Blanchard, puis le président du Comité des landes, Didier Ducournau  a pris la parole :

« Cinquante,  ce n’est pas rien. C’est une grande joie d’être parmi vous pour cet anniversaire. Ce club a connu une évolution formidable. Félicitations aux nombreux bénévoles et licenciés qui durant cinquante ans ont contribué à l’évolution du club. … »  Le diplôme d’honneur du Comité départemental fut remis au club de pétanque de Betbezer.

Le président de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA) , Philippe Latry a remercié le club pour son invitation en précisant :

«  Si vous êtes arrivés à cet anniversaire, c’est  suite à l’investissement d’hommes et de femmes bénévoles qui l’ont porté durant toutes ces années. La CCLA, tous les ans, accompagne les clubs de son territoire pour les licences des jeunes, mais aussi pour les infrastructures. Nous vous soutiendrons pour votre projet de boulodrome couvert… »

Gérard Tales, maire de Betbezer d’Armagnac a refait l’historique du club :

«  Cette belle réussite , nous la devons aux fondateurs et à ceux qui leur ont succédé. Le conseil municipal a lancé un projet pour un boulodrome couvert. C’est un dossier qui nous tient à cœur pour améliorer les conditions de jeu,  aussi bien  les entrainements que les compétitions. »

Le maire a félicité l’encadrement et les licenciés et il a rappelé que le club compte 77 licenciés pour 150 habitants. Il a remercié vivement les licenciés qui viennent des villages voisins, ainsi que Jean-Bernard Blanchard et son équipe pour l’organisation de’ cette journée et son engagement sans faille.

Roland Céréa  a été récompensé pour son engagement au club durant les cinquante années. Il fait toujours partie de l’équipe dirigeante, Durant ces cinquante ans, il a été membre, président, responsable des vétérans et vice-président. Un cadeau lui a été remis.

Les jeunes de l’école de pétanque ont offert au club un magnifique trophée réalisé par Roland Céréa. On peut y lire le nom des présidents et l’inscription :

« Merci à vous d’avoir su dynamiser le club. »

L’exposition du Souvenir Français est toujours bien appréciée

Créé par le 31 mai 2023 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, exposition, histoire, infos

GABARRET

DSC_0019 (9)

 Du lundi 22 mai et jusqu’au samedi 27 mai, tous les jours de 10 heures à 17 h 30, à la salle de bal de la mairie, le public a pu visiter l’exposition sur la guerre d’Indochine.

Cette exposition retrace l’épopée française en Indochine du 17e siècle jusqu’en 1954.

La deuxième exposition présentait  les Harkis avec le parcours des harkis et de leur famille à partir de l’année 1830.

Si ces expositions ont eu lieu, c’est grâce à l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), qui les a prêtées au Comité du gabardan du Souvenir Français et à l’Amicale du réseau Hilaire Buckmaster qui ont organisé cette grande exposition.

Déjà, jeudi matin 25 mai, plus d’une centaine de visiteurs était passée.  Vendredi après-midi, les élèves  de 3e du collège Jules-Ferry, visitaient l’exposition et studieux prenaient des notes comme les collégiens de 3e du Collège Saint-Jean Bosco, qui étaient déjà passés en début de semaine.

Beaucoup de curistes ont aussi visité l’exposition.

DSC_0003 (13)

20230522_142210[1]20230526_161328[1]

Cette exposition très riche en documents, nécessitait que les visiteurs y passent un grand moment, pour profiter pleinement de toutes les informations historiques et bien détaillées.

Pour les scolaires, Jean-Marie Mignot, du Comité  du Gabardan du Souvenir Français, les accueillait et leur résumait les expositions avant qu’ils approfondissent les sujets en s’arrêtant aux panneaux qui pouvaient le mieux les concerner.

Samedi, les organisateurs étaient satisfaits du nombre important de visiteurs et de l’intérêt  que porte annuellement, les scolaires et les gabardans, à ces expositions.

  

Hommage à Bernard Canut

Créé par le 17 mai 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, éducation, gers, histoire, infos, mairie, musique

ESTANG

DSC_0019 (6)

Lundi 8 mai, Christophe Rande et ses conseillères et conseillers municipaux avaient convié les estangoises et estangois à assister à la cérémonie commémorative du 8 mai 1945.

Le cortège avec les élus, le lieutenant-colonel Rémi, commandant l’escadron de chasse 3/30 Lorraine de la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan,  le représentant de la gendarmerie, les anciens combattants et porte-drapeau, ainsi que les estangoises et estangois, s’est formé place de la mairie, puis s’est rendu au Monument aux morts situé devant l’église.

Au Monument aux morts, le cortège fut accueilli par la musique de l’harmonie estangoise.

Christophe Rande a précisé :

« Nous sommes réunis pour rendre hommage à Bernard Canut, né à Estang le 20 août 1917, décédé le 6 juin 1944 au large de la presqu’île du Cotentin.

Après 79 ans d’oubli, c’est  grâce aux recherches de monsieur Mouchet, ici présent et auteur de recherches sur la deuxième guerre mondiale, que nous pouvons aujourd’hui réparer cette lacune…Nous allons maintenant  dévoiler une plaque au nom de monsieur Bernard Canut. »

Après avoir dévoilé la plaque,  déposé des gerbes, l’harmonie estangoise a interprété le chant des partisans, puis monsieur Mouchet à résumé la vie de Bernard Canut :

«   Il est né à Estang le 20 août 1917. Encore enfant, ses parents partent travailler comme métayers à Nérac.

Élève studieux, il rentre à l’école normale d’instituteur à Agen. Devenu instituteur, il est mobilisé en 1939 et affecté dans l’armée de l’air. Démobilisé en août 1940 , il retourne à son métier d’instituteur.

Mais n’ayant pas accepté la défaite, il se porte volontaire pour un poste dans les colonies qui lui permettrait plus facilement de rejoindre la France libre. Il est affecté à Madagascar. Il enseigne dans un établissement  à  Faravohitra, quartier de Tananarive. Cette école porte actuellement le nom de EPP Bernard Canut.

Le 5 mai 1942, les britanniques lancent l’opération (Oraclad) sur Diego-Suarez, port de Madagascar. Opération qui se termine en novembre 1942 par la reddition des vichystes.

Bernard Canut signe son engagement dans les Forces aériennes françaises libres, le 15 octobre 1942.

Il quitte Madagascar le 3 mars 1943 en direction de la Grande-Bretagne en contournant l’Afrique par l’Afrique du Sud. Il arrive à Greencock (Ecosse) le 13 avril. Il est dirigé à Camberley, à 40 km de Londres où sont stationnées les forces de la France Libre.

Il est affecté au groupe de bombardement Lorraine comme observateur puis comme radio-naviguant. La mission du groupe « Lorraine » est de bombarder sur le sol européen les transformateurs électriques, batteries DCA, PC allemand, rampes de lancement des futures bombes volantes V1…

En avril 1944 certains équipages, dont celui du sous-lieutenant Bernard Canut sont désignés pour un entrainement spécial. Les bombes sont remplacées par des pots fumigènes qu’ils doivent répandre à 15 m du sol. C’est la préparation du débarquement du 6 juin 1944… »

Le 6 juin 1944, lors de cette opération de fumigènes pour dérober aux yeux des allemands et protéger les soldats des troupes de débarquement, l’avion de Bernard Canut est touché et s’abime en mer.

La minute de silence, puis la Marseillaise ont conclu cette cérémonie d’hommage.

DSC_0020 (6) DSC_0024 (5) DSC_0026 (5) DSC_0028 (5)

La place Armagnac a été inaugurée

Créé par le 15 mai 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, fête, gers, histoire, mairie, patrimoine, politique

MONCLAR  D’ARMAGNAC

DSC_0017 (5)

Les personnalités

Dimanche 7 mai, Josette Fitte, maire de Monclar d’Armagnac, en compagnie de ses conseillères et conseillers municipaux et en présence de David Taupiac, député du Gers, de plusieurs maires des villages voisins, notamment Isabelle Tintané, maire de Cazaubon-Barbotan et conseillère départementale ;  Franck Barsacq, maire de Larée ;  Claude Vettor, maire de Campagne d’Armagnac ; Christian David, maire de Lannemaignan ; Daniel Laburthe, maire de Mauléon d’Armagnac et de ses administrés, a inauguré la place de la mairie et le blason de la commune situé sur la façade de la mairie.

Lors de son discours, Josette Fitte  a précisé :

«  L’équipe municipale et moi-même sommes heureux de vous recevoir sur cette place que nous inaugurons aujourd’hui.

Que dire de cette place ?

Jusqu’en 1960, il y avait de vieilles bâtisses qui ont été détruites et elle restait jusqu’à ce jour une place bétonnée.  Pour cela, nous avons fait appel à Nicolas Albert, paysagiste, et à ses collaborateurs Alex et Sébastien. »

Après avoir remercié l’artisan Nicolas et ses employés, qui par leur travail soigneux ont embelli la place , Josette Fitte  a invité David Taupiac à révéler à l’assistance,  la plaque de la Place Armagnac.

Josette Fitte a prolongé la cérémonie inaugurale en rappelant l’histoire de son village :

« Monclar doit son nom à sa situation sur un petit mont toujours clair.

Cette petite bastide fondée à l’initiative du Comte d’Armagnac en 1297, était à la lisière des possessions anglaises par un paréage.

Un paréage était un contrat conclu entre un seigneur et un de ses vassaux, le vassal donnant la moitié de ses revenus au seigneur en échange de sa protection. Ce paréage était ici entre le Comte de l’Armagnac Bernard VI et Auger de Larée dans la juridiction de Lias.

Aimery de Gain, sieur de Linard en était le gestionnaire.

Pour identifier nos origines quoi de mieux qu’un blason qui reprend en fond les couleurs du sieur de Linard Aimery de Gain et au centre le fameux lion du Comte de l’Armagnac. »

Josette Fitte a remercié son conseiller municipal Michel Pinero qui a beaucoup œuvré auprès de la commission  héraldique qui vient de donner son avis favorable avec félicitations.

Madame le maire a invité Isabelle Tintané et Michel Pinero à révéler  le blason de la commune.  

DSC_0016 (5) DSC_0019 (5) DSC_0020 (5) DSC_0023 (5) DSC_0028 (4) DSC_0031 (3) DSC_0032 (3) DSC_0037 (3) DSC_0038 (3)

 

Cérémonie commémorative

Créé par le 15 mai 2023 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, histoire, infos, landes, les sorties, mairie

LOSSE

Photo d'archives

Photo d’archives

Mardi 6 juin, l’Amicale du réseau Hilaire Buckmaster organise une journée commémorative.

Dès 10 h 30, à la stèle de Lapeyrade, aura lieu l’accueil des autorités, qui sera suivi par les allocutions, dépôt de gerbes, sonnerie « Aux morts », minute de silence, hymne britannique, hymne national, chant des partisans, remerciements aux porte-drapeaux.

 À l’issue de la cérémonie, l’apéritif sera servi sur place. Le buffet suivra et sera servi à Losse (sur inscription).

L’après-midi, à partir de 13 h 45 et jusqu’à 16 h 30, à la salle de Losse, il y aura des témoignages et des échanges.

 Parmi les témoignages, ceux d’enfants de résistants engagés.

Exemple : trois agents parachutés en janvier et mars 1944.

 À Créon d’Armagnac « Anne-Marie Walters » (Colette).

À Lubbon « Maurice Southgate (Hector).

À Herré « Yvonne Baseden » (Odette), ainsi qu’un résistant du Corps Franc Pommies à Roquefort « Hubert Croharé ».

Une jeune Ukrainienne dont la famille vit en Ukraine témoignera.

Les échanges auront lieu avec 60 élèves des classes Défense et sécurité globales du collège Saint-Jean Bosco de Gabarret, des Cadets de la sécurité civile de Roquefort et du conseil municipal des jeunes de Roquefort.

 Le buffet servi à la salle polyvalente de Losse est sur inscription (18 euros).

Les inscriptions avec le chèque doivent parvenir avant mardi 30 mai, à Jeanine Barbère 68 avenue de Magudas 33 700. Mérignac

Renseignements complémentaires au 06 15 93 14 51 ou jbarberes@club-interne.fr

Cérémonie du 8 mai

Créé par le 15 mai 2023 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, histoire, infos, landes, mairie, tradition

 ESTIGARDE

DSC_0041 (4)

Lundi 8 mai, au Monument aux morts d’Estigarde, Michel Herrero, maire d’Estigarde, accompagné des ses conseillères et conseillers municipaux ont accueilli les estigardaises et estigardais.

Les adultes présents ont eu le plaisir de voir à cette cérémonie de commémoration du 8 mai 1945, les enfants du village.

Les enfants ont accompagné Michel Herrero jusqu’au pied du Monument aux morts où le maire a procédé au dépôt de la gerbe suivi d’une minute de silence.  

DSC_0045 (4)DSC_0050 (4)

Expositions sur la guerre d’Indochine et les Harkis

Créé par le 14 mai 2023 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, exposition, histoire, infos, landes, les sorties

 GABARRET

À partir du lundi 22 mai et jusqu’au samedi 27 mai, tous les jours de 10 heures à 17 h 30, à la salle de bal de la mairie, le public pourra visiter l’exposition sur la guerre d’Indochine. Cette exposition retrace l’épopée française en Indochine du 17e siècle jusqu’en 1954.

La deuxième exposition aborde les Harkis avec le parcours des harkis et de leur famille à partir de l’année 1830.

Ces expositions sont prêtées par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

Cette grande exposition est organisée conjointement par le Comité du gabardan du Souvenir Français et l’Amicale du réseau Hilaire Buckmaster.

L’entrée est libre et gratuite.

Pour les renseignements complémentaires, s’adresser à Jean-Marie Migniot au 05 58 76 57 96 ou Jeanine Barbères au 06 15 93 14 51.

123456...10

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...