gastronomie

Articles archivés

Soirée palombes

Créé par le 12 oct 2019 | Dans : agenda, com com landes armagnac, gastronomie, infos, landes, les sorties

GABARRET

Le samedi 26 octobre à la salle d’animation, dès 20 heures, l’Amicale des Supporters du GAS organise une soirée palombes avec  animation musicale.

Au menu : Tourin blanchi, assiette gabardanne, salmis de palombes, pommes vapeur, dessert , café compris.

Tarif : adultes 15 euros, de 6 à 10 ans 6 euros .

Réservations au 05 58 44 90 86 ou au 05 58 44 30 82.

 

La recette du Chef Jérôme Artiguebere

Créé par le 10 oct 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gastronomie, gers, infos

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Le Chef Jérôme Artiguebere et le Maître chai Max Dumolie

Le Chef Jérôme Artiguebere et le Maître chai Max Dumolie

Dans le cadre du festival Bouche à oreille, samedi 5 octobre, au hall de la maison du tourisme, le Chef Jérôme Artiguebere, chef à La Bastide en Gascogne à Barbotan les Thermes,  a révélé une de ses recettes, si appréciées par les gastronomes qui se rendent dans ce restaurant prestigieux.

C’est  dans un hall comble que le Chef a fait sa démonstration culinaire.

IMG_1683

 Le Crumble de coing confit au cacao et une chantilly au chocolat pour 10 personnes.

Confit de coing : Coing 1 kg, sucre 0,600kg, eau 20cl, citron 1pce, orange 1pce

Crumble cacao : Beurre 100gr, farine 100gr, sucre 100gr, poudre d’amande 60gr, cacao en poudre 20 gr.*Chantilly chocolat : Chocolat noir 70% Min 100gr, crème liquide 35% 300gr

Confit de coing : Laver et frotter les coings (nous conservons la peau), les couper en petits quartiers, enlever le cœur et les pépins (ne pas les jeter) et les réserver dans de l’eau citronnée  pour éviter  qu’ils ne noircissent. Mettre les cœurs et les pépins  dans une gaze ou un petit torchon, refermer avec une ficelle  pour former une bourse. Cela servira  à récupérer la pectine (gélifiant) contenue  dans les pépins. Mettre  à cuire les coing  avec l’eau  et le sucre (le même poids que les coings) et les pépins à feu doux pendant 1 h 30 environ, surveiller la cuisson et remuer de temps en temps. Une fois cuits, laisser refroidir les coing dans leur jus et râper une orange quand c’est encore tiède pour faire infuser les zestes

Crumble cacao : Laisser le beurre à température ambiante pour qu’il devienne pommade puis mélanger tous les ingrédients à la main pour avoir une pâte homogène. Réserver au frais.

Chantilly au chocolat : Dans un saladier, couper très finement le chocolat puis verser la crème frémissante dessus. Laisser refroidir et réserver au frais (il est nécessaire de faire cette crème la veille). Ensuite, il suffit de monter cette crème comme une chantilly.

Disposer les coings confits (bien égouttés) au fond d’un plat allant au four, disposer le crumble émietté sur le dessus, puis enfourner dans un four préalablement chauffé à 180 C°.

 

Laisser refroidir  avant de servir. Accompagner avec la crème chantilly au chocolat que vous pouvez saupoudrer de cacao pour renforcer le goût.

IMG_1681

Max Dumolie, maître chai du Domaine de Sandemagnan, qui accompagnait Jérôme Artiguebere,  a conseillé au public  d’accompagner le crumble d’un Armagnac de 1975 du Domaine de Sandemagnan :

«  Notre 1975 est un armagnac de couleur ambrée très soutenue dominé par des arômes finement épicés et des notes de vanille et de pain grillé. Intense et puissant, il se distingue par son expression aromatique dominé par des saveurs finement boisées avec une bonne longueur en bouche. »   

L’Armagnac en fête

Créé par le 09 oct 2019 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, économie, exposition, fête, gastronomie, infos, landes, les sorties, tradition

LABASTIDE D’ARMAGNAC

IMG_2191

À partir du 25 en soirée, 26 et 27 octobre, la cité médiévale vivra au rythme de l’Armagnac en fête.

Lors de cette édition, le public y découvrira le marché aux armagnacs et produits du terroir, des tables rondes (terroir, territoire, patrimoine), l’exposition d’alambics, la distillation armagacaise, la messe en musique, ainsi que l’intronisation dans la Confrérie de l’Escoubade et la remise des prix des armagnacs landais.

En complément, il y aura une exposition de voitures de collection, la librairie avec des dédicaces de livres, sans oublier les traditionnels sites remarquables du goût, les producteurs italiens, Cittaslow, les déjeuners et dîners gascons. Des démonstrations culinaires et de cocktails seront proposés. Courses landaises, promenades à poneys, jeux de quilles et jeux d’échec, spectacle de feu et lumière avec visite nocturne de Labastide d’Armagnac complètent le programme. 

Le programme est le suivant :

Vendredi 25 octobre à 18 heures, aura lieu l’ouverture d’Armagnac en fête en musique. À partir de 20 heures, le public bénéficiera d’un spectacle de feu et lumière, puis à 20 h 30, petits et grands participeront à la visite aux flambeaux de la cité médiévale.

Samedi 26 octobre, l’ouverture d’Armagnac en fête en musique est à 10 heures et à 11 h 30, aura lieu une démonstration culinaire.  Le déjeuner vigneron est à 12 heures, à la salle des fêtes. L’intronisation de personnalités dans la Confrérie de l’Escoubade est à 16 h 30.  À partir de 17 h 15, aura lieu la démonstration de course landaise, puis à 18 h 30, la visite aux flambeaux de la cité médiévale. L’apéritif avec brulot est à 19 heures et le diner de l’Escoubade à la salle des fêtes est servi à partir de 20 heures.

Dimanche 27 octobre, l’ouverture d’Armagnac en fête en musique est à 10 heures. La démonstration culinaire est à 11 h 30 et le déjeuner campagnard à la salle des fêtes à 12 heures. Dès 14 30, le public aura droit à une visite commentée de Labastide d’Armagnac. La remise des prix des bas armagnacs landais par la chambre d’agriculture des Landes est à 16 heures. La démonstration de course landaise est prévue à 16 h 30 et le départ de la flamme de l’Armagnac et brûlot est à 17 h 30.  

Les menus d’Armagnac en fête qui seront servis à la salle des fêtes sont les suivants :

Samedi à midi, le déjeuner Vigneron est à 18 euros : Potage paysan façon minestrone, confit de canard et ses pommes de terre sautées, fromage de Beaufort, tourtière, un verre de vin compris.

Samedi soir, le diner de L’escoubade est à 30 euros. Cuisses de cailles aux pommes fruits, filets de truite saumonée, fondue de poireaux, trou gascon, pintade flambée à l’Armagnac, gratin de pommes de terre aux asperges, fromage d’alpage de Beaufort, le dartagnan, vin Côte de Gascogne rouge et rosé.

Dimanche midi, le déjeuner Campagnard est à 18 euros. Consommé Henri IV aux perles, poule au pot avec sa farce et ses légumes, fromage, pastis landais, un verre de vin compris.

Réservation repas au 05 58 44 67 56.

 

La réouverture de la boulangerie du village

Créé par le 08 oct 2019 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gastronomie, gers, infos

ESTANG

IMG_1644

Après quelques semaines de fermeture, la boulangerie entièrement rélooquée  vient de rouvrir ses portes, grâce aux deux jeunes repreneurs, Julien Laffitte et Julien Goncalves.

L’estangois, Julien Laffitte , est boulanger depuis 18 ans. Il a exercé durant toutes ces années  son métier à la boulangerie Garens à Cazaubon et sa dernière année chez Émilie et Christophe Lancuentre, les repreneurs de la boulangerie Garens.

C’est dans cet établissement, que Julien Laffitte a connu le pâtissier Julien Goncalves. Ce dernier, d’origine dacquoise, est pâtissier  depuis huit ans. Depuis un bon moment, les deux Julien souhaitaient se mettre à leur compte, travailler ensemble, il ne restait plus qu’à trouver la boulangerie. Pour eux ce fut une aubaine, la boulangerie d’Estang cherchait un repreneur.  Les deux Julien ont ainsi ouvert la boulangerie Julien’S.

La boulangerie qui est très accessible grâce aux parkings situés à proximité, est constituée de trois parties distinctes, le magasin, le fournil, et le laboratoire. L’ensemble est moderne et très fonctionnel. Depuis le magasin, la clientèle  a une vue sur le fournil grâce à une grande baie vitrée. Une bonne occasion pour voir le boulanger au travail, depuis  la confection du pain jusqu’à sa cuisson et son arrivée au magasin.  Une boulangerie et pâtisserie artisanale  où tout est fait maison, à partir de blés locaux du Sud-Ouest.

Julien Goncalves, en plus de la pâtisserie, envisage dans l’avenir, de développer la confiserie.

La boulangerie est ouverte tous les jours de la semaine, sauf le mercredi toute la journée, et le dimanche après-midi.

Les villages des alentours bénéficient de tournées le lundi et le jeudi pour un secteur,  et le mardi et le vendredi pour l’autre secteur.

Dimanche, le magasin est ouvert de 7 à 13 heures  et du lundi au samedi  de 7 à 13 heures et de 16 à 19 heures.

Pour les commandes ou pour plus de renseignements s’adresser à la boulangerie Julien’S au 05 62 09 63 06.

L’auberge du P’tit Lu est très appréciée

Créé par le 08 oct 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, gastronomie, infos, landes, mairie

RIMBEZ ET BAUDIETS

IMG_1653

Jeudi après-midi, au lieu dit « La Croûte de pin », Nicolas Lafon, maire de la commune et président de la commission dévelopement économique à la Communauté de communes des Landes d’Armagnac, a rendu visite à Ludovic Huwette, le repreneur de l’Auberge communale, pour se  renseigner sur ses premiers mois d’activité à Rimbez.  

Après la rénovation complète de l’ancienne Auberge « La Croûte de pin », la municipalité avait  cherché un restaurateur qui redynamiserait le lieu, ainsi que le village. De son côté, Ludovic Huwette qui exerçait en Lot-et Garonne, voulait développer son entreprise, mais il était à l’étroit là où il exerçait.

Quand ce dernier a découvert l’établissement, avec son laboratoire de 100 m2,  ce fut le coup de foudre. Rapidement, avec son esprit créatif ,  il a vu tout ce qu’il pouvait réaliser en ce lieu pour accueillir au mieux sa clientèle, aussi bien au niveau des repas, qu’au niveau de la décoration et de l’ agencement. L’établissement peut accueillir jusqu’à 110 personnes.

Devant l’établissement, le vaste parking offre une très bonne accessibilité, et tout est prévu pour les personnes à mobilité réduite. Les bus peuvent déposer les groupes devant l’établissement et peuvent stationner derrière le P’tit Lu.  Durant la bonne saison, l’établissement avec son coin restaurant, son coin bistro,  sa terrasse et sa terrasse  plus isolée au calme et dans la verdure, a fonctionné, sept jours sur sept,  sauf le dimanche soir. L’établissement  qui fait restaurant, bistro et traiteur, emploie huit salariés.

Durant l’été,  Ludovic Huwette a innové le dimanche en invitant la clientèle  à venir bruncher à partir de 11 heures au P’tit Lu. Cette nouveauté a connu un très bon succès si bien qu’il a été dans l’obligation de prolonger le brunch jusqu’au mois de septembre.

Au P’tit Lu, la clientèle a  découvert la carte bistro, le menu du jour, des boissons courantes, mais aussi des bières artisanales et des jus de fruits artisanaux. Ludovic qui est très exigeant  tient avant tout à la qualité des produits frais et de saison. C’est pourquoi, il compose et renouvelle ses cartes  en fonction des quatre saisons. Ludovic a précisé :

« La clientèle qui est venue durant ces premiers mois, cherchait avant tout un lieu de sortie et désirait  déguster et savourer des plats qu’elle n’a pas  l’habitude de consommer . Cet hiver, tous les dimanches nous allons renouer avec une tradition qui est la poule au pot. »

Ludovic Huwette est très satisfait de ses débuts à Rimbez, et  compte bien encore apporter des nouveautés. La clientèle est continuellement en augmentation et évidemment il ne s’attendait pas, en ce lieu isolé, à avoir aussi rapidement autant de clients. Quant au maire, il est satisfait de ce début et il est confiant dans l’avenir de l’établissement, vu le dynamisme et le sérieux de Ludovic  Huwette.

Le chef, Ludovic Huwette et son équipe, avec la cuisine du P’tit Lu traiteur,  se tiennent à la disposition des personnes qui organisent des événements.

Contact du traiteur : 06 67 88 19 82 ou contact@cuisine-ptitlu.fr

Facebook : lacuisine.duptitlu ou  www.cuisine-ptitlu.fr

L’Auberge du P’tit Lu : 05 58 85 78 76.  

1...56789

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...