économie

Articles archivés

Eva a ouvert le restaurant du lac

Créé par le 23 mai 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, gastronomie, gers, infos, les sorties, loisirs, mairie, tourisme

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

Juan et son épouse Eva, la restauratrice du lac

Juan et son épouse Eva, la restauratrice du lac

Depuis mercredi 18 mai, jour de l’ouverture de la piscine à la base de loisirs, le restaurant du lac  accueille le public ce qui satisfait la clientèle qui, avec l’arrivée de la belle saison,  attendait l’ ouverture de l’établissement.

Le restaurant du lac avec sa grande terrasse, sa vaste salle est très bien  situé,  à proximité de la piscine, des terrains de tennis, du padel, ainsi que du terrain de 3×3, du camping, de l’aire de jeux pour les enfants, du magnifique parcours de randonnées au bord du lac, et des coins de pêche.

Depuis trois ans, Eva souhaitait  tenir ce restaurant  communal.

 Après avoir postulé comme restauratrice, la municipalité lui a confié l’établissement pour toute cette saison. Il se nomme « Le restaurant du lac chez Eva ».

D’origine espagnole, Eva a tenu pendant plus de six ans un restaurant dans un petit village près  de Barcelone.

 Par la suite, Eva et son époux Juan, ont fait le choix de venir vivre en France. La famille a vécu neuf années à Eauze, et depuis trois ans, elle vit à Castelnau d’Auzan- Labarrère. 

C’est avec un grand plaisir qu’Eva  a repris son métier de restauratrice. Elle a profité de cette occasion pour  s’installer  derrière les fourneaux et  concocter de bons plats.

Maintenant, la clientèle  peut  savourer  le menu du jour, des plats du terroir gersois-landais, français, des spécialités de son Espagne natale, ainsi que du Portugal, d’Italie…

Depuis l’ouverture, la clientèle, nombreuse, fréquente toute la journée la vaste terrasse, pour se reposer et se désaltérer. L’espace restauration, aux heures du repas de midi et du soir,  a beaucoup de succès, notamment le samedi et le dimanche.

La principale clientèle est composée des personnes du territoire gersois-landais, les amis des villages voisins,  les petits et les  adultes qui fréquentent la piscine, ceux du  camping, padel, tennis…

Dans l’intérêt de la clientèle et pour la qualité, la paella est cuisinée seulement sur  réservation.

« Chez Eva » est ouvert à partir de 8 h 30, ce qui permet aux personnes de prendre le petit-déjeuner, et le restaurant ferme  tard dans la soirée. Le restaurant est ouvert tous les jours, sauf la matinée du lundi. 

Pour contacter le restaurant du lac « Chez Eva », s’adresser au 06 21 91 39 20.   

Carton plein pour Agora

Créé par le 23 mai 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, exposition, gers, infos

ESTANG

DSC_0032

Dimanche, l’association estangoise Agora a organisé un vide-greniers, brocante, vide-garages.

Son succès fut considérable autant par le nombre impressionnant d’exposants, mais aussi par la venue de très nombreux visiteurs  du Gers, Landes…

La présidente de l’association ainsi que les membres étaient ravis, ils ont placé 111 exposants  sur 768 mètres :

« Beaucoup d’exposants sont fidèles à Estang et les nouveaux  de cette année ont été agréablement surpris et comptent bien revenir la prochaine fois. »

La restauration était organisée dans les arènes par le club de foot. Là aussi ce fut une bonne réussite, étant donné le nombre important de personnes à table et celles qui faisaient la queue pour être servies.

La prochaine grande manifestation proposée par Agora commencera le vendredi 17 juin et durera jusqu’au 19 juin.

Elle consiste à la nouvelle édition Estang Art, un parcours artistique. Un nombre impressionnant d’artistes exposeront leurs œuvres qui seront visibles dans différents coins du village, chez des particuliers.

Un autre  vide-greniers, brocante est prévu pour le 25 septembre.

Ouverture d’un nouveau salon de coiffure

Créé par le 21 mai 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes

GABARRET

DSC_0001

Situé au 36 avenue du 21 avril  1944, Béatrice Lesponne a ouvert  le salon de coiffure  « Le K’ré coiffure ».

Béatrice Lesponne  exerce son métier dans un cadre moderne, qui offre à sa clientèle un confort très appréciable.

La nouvelle et sympathique coiffeuse a  souhaité devenir coiffeuses dès l’âge de 6 ans. Elle a débuté son apprentissage à Pau, à l’âge de 14 ans.

Après l’obtention de son diplôme, à l’âge de 18 ans, Béatrice a exercé dans un salon de Pau, puis par la suite, elle a rejoint la ville d’Arcachon, pour travailler dans un salon. Après son Brevet professionnel obtenu à Bordeaux à 22 ans, elle a repris le salon de sa patronne à l’âge de 23 ans. Durant  29 années , elle a formé 8 apprenties,   et elle a employé trois salariées, dont la dernière est restée 25 ans dans le salon de  Béatrice.   

Toute sa carrière, durant 40 ans a été consacrée à ce métier. Souhaitant se rapprocher de son compagnon gabardan, elle est venue s’installer à Gabarret. Elle travaille sur rendez-vous pour permettre à sa clientèle de ne pas perdre de temps en attente.

Le « K’ré coiffure » est ouvert du mardi au samedi et est fermé le dimanche et le lundi.  Le salon est ouvert à partir de 9 heures et jusqu’à 12 heures et de 14 à 18 heures. Le vendredi et samedi, elle travaille en continu.

Pour prendre rendez-vous, la clientèle peut s’adresser au 05 58 75 59 41.

L’espace barbier est ouvert

Créé par le 02 mai 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes

 GABARRET

DSC_0012

Fabrice Coiffure, situé 71 rue du Fort, innove  pour le confort de sa clientèle masculine.

Fabrice vient d’ouvrir dans son salon de coiffure un nouvel espace, l’espace barbier. Dorénavant, en plus des activités habituelles  Brushing, Coupe femme, Coiffure de mariage, Coloration, Coupe homme, Coupe enfant, il propose avec son professionnalisme ce nouveau service dans un cadre très adapté et confortable pour ses clients.

Fabrice Mouchet est aussi un coiffeur  écoresponsable, il récupère les cheveux qui sont coupés  dans son salon.

Ces cheveux récupérés seront par la suite recyclés par la société Capillum.

Depuis  l’année 2020, Fabrice et son employée ont récupéré 8 sacs de 5 kg. Pour ce salon gabardan, c’est un geste écologique de plus.   

Un nouveau bureau chez les artisans et commerçants

Créé par le 15 avr 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, élection, infos

GABARRET

 Mauricette Lafargue a été élue présidente


Mauricette Lafargue a été élue présidente

Vendredi matin, les responsables de l’Association des Artisans et commerçants en Pays gabardan, ont révélé le bureau qui compose cette association avec évidemment les nouveaux membres qui se sont joints à l’ancienne équipe.

Mauricette Lafargue a été élue présidente (Traiteur sur les marchés) ; le premier président est Jean-Louis Gardère (électricien,  réparateur  télévisions…) ; le  deuxième vice-président est Patrice Lartigue (boulanger, pâtissier, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat des Landes) ; Cédric Costes (Créateur, organisateur d’événements) a été nommé secrétaire ; la trésorière est Élisabeth Bezos (Coiffeuse à domicile) ; Gwenaël Quinio, directeur du super U Express de Gabarret, est membre du bureau consultant.

Cette équipe compte s’investir fortement pour que ses adhérents, sponsors, donateurs soient fiers d’elle par les animations qu’elle proposera durant cette année.

Priorité au développement économique

Créé par le 15 avr 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique

ESTANG

De droite à gauche : Daniel Ligarde, Remi Branet, le maire d’Estang Christophe Rande, Philippe Aarcher, Martine Montejuado.

De droite à gauche : Daniel Ligardes, Rémi Branet, le maire d’Estang Christophe Rande, Philippe Archer, Martine Montejuado.

Mercredi 6 avril, à l’initiative de la Commune, les commerçants, artisans et entrepreneurs se sont réunis pour échanger autour de l’avenir économique du village. Cette rencontre s’est déroulée en présence du  président de la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA), Philippe Archet et de son agent, Martine Montejuado, ainsi que du président de la Chambre de commerce et d’industrie  (CCI), Rémi Branet et son vice-président Daniel Ligardes.

Ces personnes sont évidemment  venues assister à cette première réunion, mais aussi  accompagner cette bonne  démarche de la Commune.

La Commune d’Estang est à un tournant dans son développement et le maintien de son activité économique qui est évidemment primordial.

 Dans cette conjoncture, il faut tenir compte des départs à la retraite, évidemment la reprise d’activité,  le Covid qui a perturbé la vie des personnes entrainant des changements de comportements,  l’augmentation du prix du carburant…

C’est pourquoi la mairie souhaitait  agir pour préserver ses commerces qui sont encore importants, relativement à la taille de la commune.

Les intervenants de la mairie ont souligné  que la densité du tissu commercial profite à tous, notamment aux estangoises et estangois , mais aussi aux personnes domiciliées dans les villages voisins, ainsi que les vacanciers.

 Lors de cette rencontre, il a été rappelé que plus il y a de commerces, plus la commune est attractive pour les clients.

Monsieur Roth de l’épicerie l’Estanguette  a précisé :

 « Nous avons besoin de jouer collectif. Nous sommes tous liés par l’activité économique et la fréquentation du village par des consommateurs. Il faut être dans le positif et faire ensemble ».

La Commune souhaite être davantage à l’écoute des besoins des professionnels. Ce qui est une nouveauté pour ce village gersois.

Elle va tout mettre en œuvre pour que les professionnels  soient davantage en contact et ainsi qu’ils se valorisent mutuellement et/ou trouvent des projets communs.

La Commune compte aussi mettre les professionnels en contact avec les chambres consulaires disposant d’outils soutenant et valorisant le commerce de proximité et les artisans :

« Nous tenons à maintenir les activités existantes et faire corps pour défendre et développer l’activité au sein de notre village. Il est très important d’identifier des interlocuteurs pouvant porter la voix des professionnels de la commune pour continuer à travailler avec eux dans la durée. »

Après une heure de discussion, dans un bonne ambiance, les Chambres consulaires ont fortement poussé à la création d’une Association des professionnels de la commune, tous types d’activités :

« Avez vous une association des commerçants ou des professionnels ? »

La réponse fut brève:

« Non »

Les personnes compétentes en la matière ont tout de suite donné les conseils suivants:

« C’est la base. Commerçants, artisans, agriculteurs, vous êtes tous liés. Quand les uns marchent bien, les autres les feront travailler et vice versa. Une association qui vous regroupe vous permet de vous organiser, de vous connaître et de vous recommander.

Vous pouvez aussi travailler avec votre patrimoine et l’identité du village. Pensez à inclure les associations du village, car ce sont vos clients qui les font vivre ».

Avec cet échange très constructif, une vraie dynamique s’est créée, avec un esprit fédérateur.

Spontanément les professionnels ont souligné que la bonne santé économique des commerces dans leur ensemble est profitable à tous. Il n’y a pas de logique de concurrence exacerbée.

Les sujets d’une communication commune, de la mise en place de panneaux informatifs aux entrées du village sur les services et les commerces existants , ou encore du soutien des Chambres consulaires pour les transmissions d’entreprises, les financements de projets ou l’organisation d’événements en collaboration avec les associations locales ont également été abordés.

La réunion s’est terminée autour d’un apéritif, toujours dans une ambiance conviviale.

Les technologies nouvelles expliquées

Créé par le 12 avr 2022 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, éducation, infos

GABARRET

DSC_0030

Vendredi matin, à l’invitation du lycée professionnel Saint-Joseph, Nicolas Babin, expert international dans le numérique, est venu animer une conférence  sur les nouvelles technologies numériques.

Aubert Cruchon,  directeur de l’établissement scolaire, a tout d’abord présenté Nicolas Babin  aux 40 lycéens de la classe de seconde Système numérique (SN) :

 «  Il est l’un des plus importants influenceurs français sur l’intelligence artificielle et l’innovation technologique. Il a été nommé directeur général Europe de la robotique chez Sony en 1997. En 2001, il a pris la direction européenne de Sony Entertainment Europe pour devenir, en 2004, le directeur de la communication pour Sony Europe où il a été responsable de toute la communication interne et externe des opérations de Sony en Europe (46 pays). Depuis, il est créateur et développeur de 24 entreprises. Il est sollicité par de grandes marques comme Amazon, IBM, Google,  ASP…

Afin de rendre plus attrayante son intervention, Nicolas Babin a illustré ses propos  avec de nombreuses vidéos.

Nicolas Babin,  chez Sony a notamment lancé  Aibo, le chien qui parle. Il a présenté aux élèves Aibo, ce  premier robot de compagnie,  doté d’intelligence artificielle, puis il a poursuivi son intervention en présentant l’évolution d’Aibo au fil des années, et les générations qui ont suivies.   Nicolas Babin a fait une démonstration du chien qui danse, joue et obéit instantanément aux ordres reçus.

Le conférencier a abordé aussi le blockchain, le metaverse, le Big Data, la 5G, l’intelligence artificielle, en précisant l’importance des robots. Par exemple, au niveau de l’agriculture,  un robot autonome  détruit au laser toutes les mauvaises herbes : « Une agriculture qui favorise la protection de la planète… »

Après avoir présenté les robots  qui facilitent la vie quotidienne, notamment au domicile …, il a présenté le progrès énorme et les possibilités en médecine et en chirurgie :

« Ces robots sont là pour augmenter l’humain et permettre au médecin d’avoir toutes les informations sur un patient, les maladies existantes et ainsi formuler un diagnostic plus adapté. Les exosquelettes concernent la rééducation neuro-motrice, mais peuvent aussi apporter un supplément à des patients  souffrant  de  déficiences  motrices.»

Il a rappelé que dans ces recherches sur l’intelligence artificielle, il y a un comité d’éthique qui veille afin d’éviter des dérapages :

« Une technologie que j’aime car elle permet de faire le bien… »

Les élèves qui avaient acheté le livre  de Nicolas Babin « Le chien qui parlait : Une immersion dans les nouvelles technologies » paru le 12 avril 2021,  ont profité de l’occasion pour le faire dédicacer par l’auteur.

Dans ce livre, Nicolas Babin raconte son expérience internationale avec les nouvelles technologies, depuis les années 90 jusqu’à aujourd’hui. L’auteur réussit à décrire l’évolution des nouvelles technologies dans un style simple et  surtout abordable et compréhensible par tous.

Image de prévisualisation YouTube

DSC_0021DSC_0008

Les activités reprennent

Créé par le 08 avr 2022 | Dans : actualité, agenda, agriculture, art, com com armagnac, économie, éducation, exposition, gers, infos, les sorties, loisirs, spectacle

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

5

Avec ce mois d’avril, le retour des curistes, l’Université thermale de Barbotan reprend toutes ses activités, notamment ses nombreux ateliers qui se déroulent au fil de la semaine, mais aussi les différentes animations et conférences.  Ces animations et conférences sont ouvertes aux habitants de ce vaste territoire, aux curistes et vacanciers.

Samedi 9 avril à partir de 9 heures et jusqu’à 18 heures, à la Maison du tourisme, le public pourra découvrir la richesse du terroir grâce à la Foire aux produits régionaux (Entrée gratuite).

Lundi 11 avril à partir de 14 heures à la salle de jeux située au premier étage de la Maison du tourisme, Emmanuelle Gobbo, diététicienne, dans le cadre de Conférence Santé Diététique  abordera « Les cures Détox…les comprendre, comment les mettre en place… ? (Participation 5 euros).

Mardi 12 avril à partir de 15 heures, à la salle de jeux au 1er étage de la Maison du tourisme, dans le cadre Conférence Santé, Éric Beaufils Pirraud, thérapeute en hypnothérapie animera une conférence intitulée ‘Gérer soi-même la douleur avec l’EFT (technique de libération émotionnelle). Participation 5 euros.

Mercredi 13 avril à partir de 15 h 30,  à la salle de jeux au premier étage de la Maison du tourisme, le  public découvrira et appréciera certainement le spectacle comique  Mister Mascagne entend des voix (Entrée gratuite).   

Vendredi 15 avril à partir de 15 h 30, à la salle de jeux au premier étage de la Maison du tourisme, il est proposé une conférence atelier «  manger mieux et comment renouer avec une alimentation attentive et bienveillante. » Une dégustation en pleine conscience d’un carré de chocolat sera proposée. Cette conférence est présentée par Emmanuelle Gobbo, diététicienne.( Participation 5 euros).

Mardi 19 avril à partir de 15 h 30, à la salle de jeux de la Maison du tourisme, il y aura une conférence avec Film conférence découverte « Népal toit du Monde ». Cette conférence est présentée par J.C Bahougne (Participation 5 euros).

Vendredi 22 avril, dès 15 heures, à la salle de jeux à la Maison du tourisme, dans le cadre de Film conférence découverte « Le naufrage du Paquebot Afrique » présenté par Luc Corlouer (Participation 5 euros).  

 

La nouvelle salle des fêtes a été inaugurée

Créé par le 06 avr 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, fête, gers, infos, mairie, politique

MAULEON D’ARMAGNAC

DSC_0044

Samedi matin, les habitants de Mauléon d’Armagnac  étaient conviés à assister à l’inauguration de la salle des fêtes rénovée. Les travaux concernaient l’extension et la restructuration du bâtiment.

D’importants travaux ont été effectués aussi bien en extérieur qu’en intérieur.

Le bâtiment a été agrandi par une grande réserve de rangement surplombée d’une terrasse d’un côté.

Un prolongement couvert a été ajouté qui permettra aux cuisiniers de travailler facilement en extérieur et à l’abri.

L’isolation thermique a été faite en extérieur ce qui a demandé l’élévation de toute la toiture.  

L’isolation acoustique a été réalisée en intérieur.

Les ouvertures latérales en bois, ont été remplacées par des baies vitrées alu.

Pour respecter les normes d’accessibilité, il a été créé un emplacement PMR derrière la salle, un plan incliné pour l’accès à la salle, une tablette PMR au niveau du bar et les sanitaires ont été refaits.

De nouvelles menuiseries et peintures donnent évidemment à la salle une nouvelle et belle apparence.  

La cérémonie d’inauguration, s’est déroulée en présence de David Taupiac, Conseiller régional ; les Conseillers départementaux  Philippe Bret et Isabelle Tintané, ainsi que de nombreux maires de la Communauté de communes du Grand Armagnac. 

Daniel Laburthe, maire de Mauléon d’Armagnac, a débuté son discours en précisant :

«  Je vous remercie d’avoir répondu favorablement à notre invitation et je suis très heureux de vous accueillir pour cette occasion. Ces deux dernières années de pandémie nous ont privés de beaucoup de rassemblements festifs, alors que cela fait partie de notre patrimoine culturel, ici en Bas Armagnac. Les dernières mesures concernant la pandémie du Covid 19 nous permettent  de revenir enfin à une vie sociale quasiment normale. »

Après  avoir rappelé qu’en 2020, 2021 et 2022, les enfants n’ont pas eu  de Noël communal, que les vœux du maire, ainsi que les repas des aînés n’ont pas eu lieu, ainsi que les fêtes, et les repas des associations, en un mot qu’il n’y a plus eu de vie associative, le maire a remercié Gérard Luflade, l’ancien maire et l’initiateur de ce projet. Il a remercié les adjoints et les conseillers municipaux actuels et la précédente équipe pour leur engagement et l’aboutissement de ce projet.

Le coût et le financement des travaux

Daniel Laburthe a détaillé les travaux, signalé les entreprises locales qui sont intervenues sur le chantier. Les travaux se sont élevés à 379 520 euros, les honoraires à 40 925 euros. Le coût total est de 419 815 euros.

Le maire a ensuite détaillé le financement et les subventions dont la DETR (Etat) de 100 785 euros, la DDR du Conseil départemental de 7 500 euros et la Région Occitanie pour une somme de 50 100 euros. Le total des subventions est  158 385 euros.

Le prêt à court terme est de 55 000 euros  remboursable en deux ans. Le prêt à long terme est de 170 000 euros remboursable en 20 ans, et l’autofinancement est de 36 430 euros.

Le parcours de l’ancien maire Gérard Luflade

Daniel Laburthe, en remerciant le maire précédent, a rappelé que Gérard Luflade a été maire de 1995 à 2020, soit 25 années auxquelles il faut rajouter 12 années de 1983 à 1985, en tant que conseiller et adjoint,  soit un total de 37 années au service de son village.

David Taupiac a exprimé son plaisir d’être à Mauléon, un village et des élus qu’il connait bien et apprécie. Il a rappelé les liens sportifs et festifs vécus avec les mauléonnais, et l’importance de la vie associative, ainsi que celle  de ce lieu de partages qu’ est la salle des fêtes.  

L’intervention des personnalités

Philippe Bret  a rappelé que l’objectif du Département est que ces équipements soient au top niveau :

« L’argent public est investi sur le territoire et permet le développement de l’économie locale. Ici, les travaux n’ont été réalisés que par des artisans locaux. La salle des fêtes a un rôle primordial de lien social. Je félicite l’effort de la commune. »

Lors de son discours, Isabelle Tintané a insisté sur l’importance d’une salle des fêtes, sur le lien social dans le monde rural et sur l’économie locale :

« Je remercie l’ancienne équipe municipale qui avait mis en place ce projet et l’équipe qui a poursuivi ce projet jusqu’à sa réalisation. »

Après avoir coupé le ruban, les personnalités et la population ont visité les locaux, apprécié son confort et naturellement ont pu agréablement s’y restaurer.  

DSC_0047DSC_0019DSC_0024

Philippe Dupouy, solidaire avec les vignerons gersois

Créé par le 05 avr 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique

GERS

Parcelle Chardonnay - Arblade le Haut. Photo: Conseil départemental

Parcelle Chardonnay – Arblade le Haut. Photo: Conseil départemental

Communiqué de Conseil départemental

Philippe Dupouy, Président du Conseil Départemental du Gers, solidaire avec les vignerons gersois suite aux fortes vagues de gel des nuits du 2, du 3 et du 4 avril

Au cours des nuits du 2, du 3 et du 4 avril, une partie du vignoble gersois et des productions fruitières a été endommagée en raison d’une chute des températures, semblable à celle de l’année dernière.

Philippe Dupouy, Président du Conseil Départemental du Gers, aux côtés de Bernard Gendre, Vice-Président en charge de l’Agriculture, s’est rendu ce mardi à Nogaro pour constater les dégâts sur une exploitation viticole de chardonnay.

« À ce jour il est encore difficile de mesurer l’étendue des dégâts sur l’ensemble du Département. La collectivité reste attentive à l’évolution de la situation ces prochains jours. J’apporte tout mon soutien aux viticulteurs et arboriculteurs gersois. » Philippe Dupouy, Président du Conseil Départemental.

Ce nouvel épisode de gel s’annonce hélas, dramatique pour le volume des récoltes 2022. 

Pour rappel, suite aux épisodes de gel de 2021, lors de sa session du 28 mai 2021, le Conseil Départemental du Gers a décidé de venir abonder le fonds d’urgence de l’État de 192 000€ par une enveloppe d’un montant de 96  000€, en soutien aux viticulteurs et arboriculteurs.

Les viticulteurs et arboriculteurs gersois ont donc pu bénéficier d’une aide d’urgence individuelle de 2 500€ à 3 700€.

12345...30

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...