com com tenareze

Articles archivés

Challenge Jeunes bénévoles, c’est parti !

Créé par le 26 mai 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, loisirs, politique

GERS

Communiqué du Département du Gers

Les candidatures pour la deuxième édition du « Challenge du jeune bénévole » sont ouvertes.

Ce challenge, co-organisé par les partenaires du mouvement associatif gersois (État, Département du Gers, CRIB, collectivités, têtes de réseaux…), a pour objectif de valoriser l’engagement des jeunes gersois dans la vie associative et d’encourager les bénévoles de demain.

Il s’adresse à tous les jeunes bénévoles âgés de 12 à 25 ans investis dans une association gersoise depuis plus d’un an.

La remise des prix aura lieu le jeudi 8 Juillet 2021 à Samatan lors de la 2ème édition des Rencontres de la Vie Associative (RDVA2).

Le jury récompensera un jeune dans les cinq catégories suivantes :

•                                 « L’expert » : jeune bénévole spécialiste technique dans un domaine particulier.

•                                 « Le pilote » : jeune bénévole engagé dans la gouvernance de l’association ou en qualité de chef de projet ou de chargé d’une mission spécifique

•                                 « Le scribe » : jeune bénévole engagé dans la gestion administrative et/ou promotionnelle de l’association

•                                 « Le petit engagé » : bénévole de moins de 18 ans

•                                 « Le coup de cœur »

Des jeunes bénévoles œuvrent dans votre association et vous souhaitez valoriser leur engagement, proposez leur candidature au Challenge Jeunes bénévoles.

Renseignements et inscriptions : www.infoasso32.fr/challenge-du-jeune-benevole-associatif-gersois-2021/

Retour des dossiers de candidature au plus tard le 28 juin à l’adresse suivante : ddcspp-va@gers.gouv.fr

19 mai, reprise des activités

Créé par le 18 mai 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, les sorties, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

NOUVELLE ÉTAPE D’OUVERTURE AU 19 MAI :

ALLÈGEMENT, PAS RELÂCHEMENT !

Le 19 mai marque une nouvelle étape dans la reprise des activités et la réouverture des établissements : musées, cinémas, conservatoires, commerces, terrasses des restaurants et des cafés (consommation assise exclusivement)…

Durant cette étape, des jauges sont maintenues à hauteur de 35 % dans les lieux de spectacles et les salles polyvalentes et de 8 m² par personne dans les monuments, les musées et les commerces.

Certaines activités demeurent interdites : les spectacles et salles en configuration debout, les sports de contact pour les amateurs en plein air comme en espace couvert, les salons et foires-expositions, la danse pour les majeurs ou encore l’art lyrique en chœur…

Les regroupements de plus de 10 personnes sur la voie publique sont interdits (6 personnes actuellement) mais une dérogation nouvelle est introduite, en plus de celles applicables aux activités professionnelles ou encore aux manifestations revendicatives : les visites organisées par des guides conférenciers.

Le 19 mai, c’est aussi un couvre-feu qui débute plus tard, à 21h00 au lieu de 19h00 actuellement.

Notre département aborde cette nouvelle étape avec un niveau de circulation du virus parmi les plus bas de l’Hexagone, inférieur depuis quelques jours à 50. Mais, pour l’avoir vécu en mars dernier, nous savons la fragilité d’un taux d’incidence qui peut repartir à la hausse très rapidement.

Aussi nous devons impérativement continuer à appliquer l’ensemble des mesures barrières en vigueur – port du masque, hygiène des mains, aération, distance physique lorsque le masque n’est pas porté en permanence.

Nous devons aussi continuer de nous tester, avec des tests RT-PCR, des tests anti-géniques ou des auto-tests, en cas de doutes ou de symptômes évocateurs de la COVID-19. Des tests nombreux permettent de détecter plus tôt et plus vite un éventuel rebond du taux d’incidence.

Nous devons enfin poursuivre la vaccination : près de 20 000 premières injections de vaccins pourront être effectuées dans les centres de vaccination du Gers pendant la deuxième quinzaine du mois de mai. Toutes les personnes âgées de plus de 50 ans peuvent dès à présent prendre un rendez-vous, de même que les personnes qui souffrent de maladies chroniques ainsi que, dans les 24 heures précédant l’injection et dès lors que des doses sont disponibles, toute personne majeure.

Le passage à la phase 2, le 9 juin prochain, dépendra très largement de la réussite de la phase 1. Pour cela nous faisons appel à la responsabilité de chacune et de chacun, afin de ne pas confondre déconfinement avec relâchement.

Le Préfet

Xavier Brunetiere

Bellevue ouvre un SPA

Créé par le 30 avr 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gastronomie, gers, infos, landes, les sorties, loisirs, Lot et Garonne, santé, tourisme

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5718

Le château de Bellevue  situé au 19 Rue Joseph Cappin, est un hôtel 3 étoiles, réputé pour son restaurant gastronomique qui vient de se doter d’un SPA   de 200 m2. Ce SPA ouvrira ses portes  dès que possible en fonction de l’évolution de la crise sanitaire, à la clientèle du château, mais il sera aussi ouvert à une clientèle extérieure à l’hôtel et au restaurant.

IMG_5710

À partir de cette année  2021, les personnes pourront bénéficier  de ce nouvel espace bien être,  dédié à la détente et à la relaxation.

 Déjà, l’établissement offrait un confort exceptionnel avec sa vingtaine de chambres, son magnifique parc de 3 ha, sa piscine de plein air et évidemment son restaurant réputé grâce  à son chef de cuisine Charlotte Latreille.

Le  SPA, comprend l’institut de beauté avec deux salles bien distinctes, l’une pouvant aussi servir de salle de massages.

La clientèle bénéficiera d’esthéticiennes professionnelles. La marque de cosmétiques  «  Graines de Pastel » a été retenue pour ses cultures dans les champs près de Toulouse, avec une agriculture raisonnée. Une production  en circuit court, « Graines de Pastel » favorise les fournisseurs locaux, ainsi que le travail des handicapés. Graines de Pastel a fait un choix  pour les emballages recyclés et recyclables.

IMG_5715

Un confortable solarium donne sur la piscine extérieure et le parc.

À l’intérieure du bâtiment, les personnes auront le privilège de pouvoir se baigner dans une piscine chauffée avec nage à contre courant.

À proximité de cette piscine se trouve le sauna, ainsi que le hammam.

IMG_5727

Pour compléter ce confort  du bien être et des soins du corps, il est possible de prendre une   douche aux huiles essentielles Skinjay.

Contact : Château de Bellevue 05 62 09 51 95.

Site : https://www.chateaubellevue.org/fr/restaurant/carte-et-menus

Une nouvelle couturière sur la commune

Créé par le 13 avr 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, gers, infos, Lot et Garonne, mairie, travaux

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5658

Véronique Druillet, couturière à Castelnau d’Auzan-Labarrère, vient d’ouvrir un nouveau point d’accueil et de couture à Cazaubon, place Alban Dulhoste, face aux arènes et à  l’emplacement de l’ancienne couturière.

La couturière loue le local qui appartient à la mairie cazaubonnaise.

Véronique Druillet  est artisane d’art diplômée,  reconnue par un jury de professionnels. Elle a pu ainsi bénéficier d’une subvention de la Région  pour l’acquisition d’une machine dont elle avait sérieusement besoin pour effectuer certains ouvrages de couture.

Elle effectue tous les travaux de couture, rideaux, coussins, nappes, sacs…, pose d’œillets sertis, couture de tissus épais, ainsi que les retouches nécessaires aux vêtements, broderie à la machine, et vente de tissu d’ameublement, notamment voilage… Au besoin, pour la pose des rideaux et tentures, elle fournit les rails ou les barres  de voilage, et peut les poser.

Grâce à ses machines, elle peut réaliser des travaux de couture sur du skaï, des  couvertures de chevaux…

Véronique Druillet a réalisé les 25 rideaux de trois mètres sur trois, avec du tissu non feu, qui servent de séparation à la salle polyvalente de Castelnau d’Auzan-Labarrère.  

Ses compétences professionnelles lui permettent aussi de dispenser des cours de couture (seulement sur inscription).

L’atelier  de Cazaubon est ouvert tous les mardis de 7 h 45 à 18 heures.

Les mercredis matins, la couturière est au marché de Sos, les vendredis matins au marché de Montréal du Gers, et les autres jours de la semaine, la clientèle peut la contacter à son atelier de Castelnau d’Auzan-Labarrère, 127 route de Peyronduguet ou au 06 76 67 63 01, par mail : druit32@orange.fr

Les vignobles sérieusement touchés

Créé par le 08 avr 2021 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, infos

GRAND ARMAGNAC

IMG_5590

Suite à l’épisode sévère de gel qui a frappé le territoire armagnacais, dans la nuit du mardi 6 avril au mercredi 7 avril, Bernard Malabirade, président de la chambre d’agriculture du Gers s’est rendu sur le terrain pour constater les importants dégâts sur les vignes, et évidemment rencontrer et s’entretenir avec des vignerons  du secteur.

Mercredi 7 avril, à 17 h 30, Bernard Malabirade  est arrivé sur l’exploitation de Marc Saint-Martin « Seneterre » qui est située sur la commune de Réans.

Marc Saint-Martin a tout d’abord rappelé  que l’après-midi du  mardi 6 avril, ces vignes étaient encore vertes, puis il a conduit  Bernard Malabirade et les vignerons sur différentes parcelles de ce domaine de 65 ha :

« Les températures négatives ont sérieusement impacté d’importantes  parcelles. Certaines sont malheureusement impactées à 80%  ou 90%. Tout le travail de l’année est anéanti. »

Sur le terrain, tous ont pu constater les importants dégâts occasionnés cette nuit-là, notamment sur le  Colombard qui est bien touché.

Bernard Malabirade qui a traversé le territoire armagnacais, a constaté que le vignoble est en moyenne touché à 50 %, mais qu’il y a des endroits où les parcelles le sont à 80 %, 90 % et même 100%.

Pour Marc Saint-Martin et les vignerons présents, cette gelée leur rappelle celle de la triste  année 1991.  Pour eux, cette  gelée noire à cette époque de l’année  avait été dévastatrice.  

Après ce triste constat, et avoir abordé les problèmes économiques avec un marché difficile  du à la pandémie, ainsi que ceux des assurances, les vignerons éprouvés  ont conclu cette rencontre en constatant que les problèmes s’additionnent pour leur profession et qu’en plus cette gelée vient se rajouter, aggravant sérieusement leur situation.

Domaine Marc Saint-Martin: https://www.armagnacsaintmartin.com/

« Épi se rit », un nouveau service

Créé par le 26 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gastronomie, gers, infos, landes, Lot et Garonne

LANDES,GERS, LOT ET GARONNE

IMG_5460

Estelle Labadie, persylvaine depuis 14 ans, vient de créer une épicerie ambulante «  Épi se rit » qui passera dans de nombreux villages à partir du mardi 6 avril.

Mercredi matin, place de la mairie, Serge Tintané, maire de Parleboscq, l’a accueillie.

Le maire a  félicitée et encouragé  Estelle pour sa reconversion professionnelle qui offre un nouveau service de proximité aux habitants des communes rurales du bassin de vie du Gabardan et des villages gersois des alentours.

Cette initiative  et ce service nouveau service de proximité  a trouvé bon accueil auprès des maires  des villages concernés. Pour les aînés, notamment ceux qui ont des difficultés pour se déplacer, l’Épi se rit se veut au plus près d’eux, tissant ainsi de nouveaux liens sociaux, et leur permettant de rompre avec la solitude.

L’Épi se rit sera aussi pour certaines personnes, un moyen d’éviter des déplacements pour s’approvisionner en produits locaux et autres produits.

Estelle a précisé :

«  Les produits locaux  sont avant tout des pains et viennoiseries du jour. En fonction du lieu, quatre boulangers me fournissent. Ces derniers sont la boulangerie Aux délices de KriKri  (Monguilhem),   Lancuentre (Cazaubon),  Laurent Delmotte (Castelnau d’Auzan-Labarrère), Morgan Cheylan (Gabarret). En produits locaux, ma clientèle trouvera aussi des fruits, légumes, fromages, lait, yaourts, empanadas. Les autres produits présentés à la vente, comme les viandes, épicerie conserves,…, produits d’hygiène et d’entretien, ainsi que de la petite quincaillerie proviennent d’un partenariat avec la supérette   U Express de Gabarret. Pour un meilleur service, au besoin,  j’invite la clientèle à passer commande à l’avance. »

Épi se rit sera le lundi  à 8 heures à Larée (place du foyer), 9 heures au village de Marguestau, 10 heures à Campagne d’Armagnac (place de la mairie), 11 heures à Ayzieu (place principale du village), 12 heures à Lias d’Armagnac (place du village), et à partir de 13 h 30, à Estang, Estelle effectuera les livraisons. 

Mardi, elle sera à 8 heures à Bretagne d’Armagnac (place du village plus livraison), 9 h 30 à Cazeneuve (quartier plus livraison), 11 heures à Lagrange au parking de la mairie  plus au Cap de l’Hargue, 13 h 30 à Parleboscq au foyer plus les livraisons.

Mercredi, Épi se rit sera à 8 heures à Escalans à la mairie, à 9 h 15 à Rimbez au parking de la salle des fêtes, à 10 h 30 à Saint Pé-Saint-Simon (place de la mairie), et à 12 heures à Escalans aux Tilleuls.

Jeudi, dès 8 heures, elle sera à Castex (place du village), à 9 heures à Monguilhem (place du village), 10 heures à Toujouse (parking de la coiffeuse), 12 heures Monlezun (parking de la mairie), 13 h 30 Laujuzan (parking de la salle omnisport) 14 h 30 à Maupas (place de la mairie).

Vendredi, Estelle sera à 8 heures à Castelnau d’Auzan (parking du cabinet de Mélanie Dubosc), 9 h 30 à Arquizan (place du village) et à partir de 10 h 30, elle effectuera les livraisons à Houillèrres, Castelnau d’Auzan, Labarrère.

Pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, Estelle fait des livraisons à domicile.  

Ce planning est susceptible d’être modifié en fonction des besoins de la clientèle.

Pour passer commande, les personnes peuvent s’adresser au 07 70 01 10 40 ou  episerit.40@orange.fr   

Vaccination : Accélération de la campagne de vaccination

Créé par le 23 mar 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, santé, sapeur-pompier

GERS

Communiqué de la Préfecture, de l’ARS et Département du Gers

Depuis le lancement de la campagne de vaccination dans le Gers, le 7 janvier dernier, la stratégie départementale a veillé à la bonne adéquation entre les moyens humains et logistiques, les approvisionnements en vaccins et les besoins des populations.

À ce jour, plus de 22000 gersoises et gersois ont reçu au moins une dose de vaccin (11,5% de la population).

Progressivement, les populations éligibles à la vaccination sont plus nombreuses : dès le samedi 27 mars, les personnes de plus de 70 ans se verront proposer un vaccin, après avis de leur médecin traitant ou d’un médecin en centre de vaccination.

La stratégie départementale s’inscrit pleinement dans les objectifs gouvernementaux d’augmentation de la vaccination d’ici à la mi-mai (20 millions de Français). Dans le Gers, la montée en charge organisée en concertation avec les professionnels de santé et les collectivités locales, permettra d’avoir totalement vacciné (2 injections) plus de 35 000 personnes à la mi-mai.

Cette accélération sera rendue possible grâce à l’augmentation significative des approvisionnements en doses de vaccins prévue en avril et en mai. Dans le Gers, près de 8 000 doses de vaccins Comirnaty Pfizer BioNtech seront désormais livrées chaque semaine.

De même, la mobilisation déjà importante des médecins et des infirmiers va s’élargir à d’autres professionnels de santé : pharmaciens, sages-femmes et sapeurs-pompiers, tous étant appelés à venir renforcer les équipes des centres de vaccination.

Les 5 centres principaux (Mirande, Fleurance, Nogaro, Condom et Samatan) et les 6 centres en renfort (Masseube, Lectoure, Riscle, Eauze, L’Isle Jourdain et Vic-Fezensac) assumeront chacun et chaque semaine entre 300 à 450 nouveaux rendez-vous.

A Auch, le vaccinodrome du Mouzon ouvrira ses portes le 1er avril puis 2 à 3 jours par semaine pour réaliser plus de 1200 injections hebdomadaires.

La plateforme départementale d’appels 0800 72 32 32 est désormais ouverte de 9h00 à 17h30 pour 10 150 nouveaux rendez-vous sur la première quinzaine du mois d’avril.

Les personnes de plus de 70 ans demeurent prioritaires pour un rendez-vous via la plateforme d’appels. Les personnes de 50 à 69 ans présentant des comorbidités peuvent contacter leur médecin traitant qui pourra solliciter un rendez-vous auprès d’un des médecins référents des centres de vaccination.

Une agence immobilière s’est installée

Créé par le 25 fév 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, landes, Lot et Garonne

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_5113

Pour la première fois dans l’histoire de Castelnau d’Auzan-Labarrère, une agence immobilière  s’est installée au bourg, plus précisément au 6 boulevard de la Libération.

Cette nouveauté auzanaise a vu le jour, grâce à Pascal Rivière,  enfant du pays qui revient très régulièrement à Castelnau d’Auzan-Labarrère.

Pascal Rivière est agent immobilier  depuis 30  ans, et possède une agence à Paris où il exerce ses compétences professionnelles.

En considérant toutes les maisons à vendre dans les secteurs de Castelnau, Cazaubon, Eauze, Gabarret, Sos, et tous les alentours, et sachant qu’une clientèle désire  s’installer et est  à la recherche de maisons à la campagne où dans des petits villages de  ce territoire, soit pour acheter ou louer, Pascal Rivière a créé Auzan Immobilier.

Il est le gérant de cette nouvelle entreprise, et pour assurer le bon  fonctionnement d’Auzan Immobilier, il a créé un emploi d’assistante commerciale d’agence immobilière.

Amélie Lalanne, qui était secrétaire dans une entreprise du gabardan, venait de quitter son emploi, et était prête à vivre une reconversion professionnelle.

La création d’Auzan Immobilier et de son poste d’assistance commerciale tombait à point pour Amélie Lalanne. Cette dernière, très motivée, a suivi une formation professionnelle, et évidemment  compte bien continuer à se perfectionner  en poursuivant régulièrement une formation.

Amélie Lalanne qui est, soit sur le terrain, soit à l’agence précise :

«  En très peu de temps, nous avons  réussi à meubler notre vitrine de biens qui sont en vente. Les personnes qui veulent vendre, acheter une maison  ou qui cherchent à trouver un logement en location, peuvent venir à Auzan-Immobilier pour s’informer, nous les guiderons aussi dans leurs démarches. »

Pour contacter l’agence et prendre rendez-vous, les personnes peuvent s’adresser au 05 62 68 00 69 ou  s’adresser à Amélie Lalanne au 07 87 24 85 22.

Non aux 10 fermetures de classes

Créé par le 19 fév 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, mairie

GERS

Photo: Conseil départemental

Photo: Conseil départemental

Communiqué du Conseil Départemental

Les élus de la majorité départementale ne comprennent pas que le « quoi qu’il en coûte pour les entreprises » ne se traduise pas par un « quoi qu’il en coûte pour l’école ». 

Communiqué de :

Charlette Boué, Conseillère Départementale

Yvette Ribes, Conseillère Départementale

Cathy Daste Leplus, Conseillère Départementale

Bernard Gendre, Conseiller Départemental

Philippe Dupouy, Conseiller Départemental : représente Monsieur le Président du Conseil Départemental, Philippe Martin (voix consultative)

En dépit de la forte mobilisation des maires, des parents d’élèves, des enseignants et de leurs organisations syndicales pour défendre l’école publique dans le Gers,

En dépit des échanges qui ont eu lieu après le report du CDEN, et qui ont permis de rapporter un nombre hélas limité de projets de fermetures de classes,

La carte scolaire pour le Gers se traduira, pour le 1er degré, par un nouvel affaiblissement du service public de l’Éducation Nationale dans notre département.

Les élus du Conseil Départemental, membres du CDEN, regrettent que la demande de moratoire éducatif portée par le Président du Département, par deux parlementaires et deux  conseillers régionaux n’ait pas été entendue.

En conséquence, les 4 élus de la majorité départementale représentants le Département au sein de ce CDEN voteront contre les 10 fermetures de classes examinées cet après-midi, et contre une carte scolaire qui est une mauvaise nouvelle pour le Gers.

Même si ce n’est pas l’objet du CDEN d’aujourd’hui, nous sommes également inquiets pour le second degré. C’est la raison pour laquelle, plus que jamais, nous sommes mobilisés aux côtés des mouvements en cours dans plusieurs collèges et lycées où les enseignants, les parents d’élèves, les syndicats et les élus locaux n’acceptent pas la baisse de la Dotation Horaire Globale et la baisse de l’Allocation progressive de moyens, qui était un avantage consenti aux établissements en milieu rural.

Plus globalement, les élus de la majorité départementale ne comprennent pas que le « quoi qu’il en coûte pour les entreprises » ne se traduise pas par un « quoi qu’il en coûte pour l’école ».

Bilan du surendettement

Créé par le 12 fév 2021 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, service social, solidarité

GERS

Photo: Préfecture du Gers

Photo: Préfecture du Gers

Communiqué de la Préfecture

La Commission de surendettement s’est réunie, et le bilan de l’année 2020, révèle une baisse du nombre de dossiers pour la sixième année consécutive.

   Xavier Brunetiere, préfet du Gers, a présidé le 10 février 2021, la commission plénière de surendettement. Il a salué le travail d’accompagnement réalisé par les services de la Banque de France et des membres de la commission en dépit des contraintes imposées par la lutte contre la Covid-9.

Il a également salué le projet de présence d’une permanence dans les territoires, notamment de France Service.

Bilan 2020 et évolution du surendettement dans le Gers

Suivant la tendance observée au niveau national et régional, le nombre de dossiers de surendettement déposés auprès de la Banque de France du Gers enregistre une baisse pour la 6ème année consécutive.

2020 a été marquée par une diminution encore plus forte que les précédents exercices : 320 familles ont sollicité le secrétariat de la Commission pour les aider à résoudre leurs difficultés soit 100 de moins qu’en 2019 (-24%).

Cette tendance s’explique par un recul très net des dépôts pendant les périodes de confinement, de mars à juin ainsi qu’en novembre, sans avoir observé de phénomène de rattrapage les mois suivants.

Le nombre de ménages ayant déposé pour la première fois un dossier pour obtenir un report, un rééchelonnement ou un effacement de leurs dettes a aussi reculé dans des proportions un peu plus importantes : il est passé de 196 en 2019 à 139 en 2020.

45% des dossiers traités par la Commission du Gers aboutissent à un effacement total des dettes : cette mesure s’applique lorsque la situation du déposant apparaît irrémédiablement compromise, qu’il n’a aucune possibilité de remboursement au vu de ses ressources et de ses charges et qu’il ne possède pas de bien immobilier.

Dans 30% des dossiers, des mesures de remboursement sont imposées aux créanciers et au débiteur, avec éventuellement un effacement partiel à l’issue. Les dossiers comportant des biens immobiliers, représentant 11% des dépôts, font l’objet de plans amiables négociés avec les créanciers en vue de leur sauvegarde ou de leur vente.

Le reliquat est constitué de dossiers décidés irrecevables (7%), comme les anciens entrepreneurs ayant des dettes professionnelles et qui relèvent du dispositif des procédures collectives ou alors de dossiers clôturés (7%), le débiteur ayant trouvé d’autres solutions à ses problèmes de surendettement.

L’endettement médian des dossiers déposés est de l’ordre de 18.827€ (50% des dossiers ont donc un endettement en deçà de ce seuil).

Des arriérés de charges courantes sont présents dans plus de ¾ des situations de surendettement, avec dans une majorité de cas, des dettes liées à l’énergie et la téléphonie-internet ainsi que des retards de règlement de loyers.

La composante « dettes immobilières » est surreprésentée dans le Gers comparé aux niveaux national et occitan (22% des dossiers concernés contre un peu plus de 14% au niveau national et régional) avec un endettement médian immobilier supérieur au niveau national de 95 394€ (93 760€ en France).

Il a également été rappelé la situation spécifique des véhicules en contrat de location avec option d’achat (LOA) ou location longue durée (LLD) : les caractéristiques de ces contrats font qu’ils n’entrent pas dans les plans. Tout incident de paiement peut conduire à la reprise du véhicule par le bailleur.

Mission de la commission de surendettement

La Commission de surendettement a pour mission d’aider la personne surendettée à trouver une solution avec ses créanciers, sous réserve d’un surendettement réel à titre personnel et d’être de bonne foi.

La commission peut proposer un échéancier amiable ou imposé sur 7 ans maximum (ou plus en cas de dettes immobilières pour conserver la résidence principale) avec effacement éventuel des dettes non apurées au terme, un moratoire de 24 mois (pour vente du bien ou retour à l’emploi) ou, dans le cas de situation irrémédiablement compromise, un effacement total des dettes.

Elle se compose de 7 membres. Présidée par le préfet ou son représentant, elle comprend un vice-président (le Directeur Départemental des Finances Publiques ou son représentant), un secrétaire (la Directrice Départementale de la Banque de France), un représentant des établissements de crédit, un représentant des consommateurs (dans le Gers, c’est l’UDAF), un spécialiste en économie sociale et familiale et un juriste.

12345...24

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...