com com landes armagnac

Articles archivés

Une persylvaine a représenté la France en Slovénie

Créé par le 05 mai 2018 | Dans : actualité, agriculture, com com landes armagnac, éducation, gers, infos, landes

PARLEBOSCQ

IMG_6511

Lisa Tintané, est de retour à Parleboscq, après avoir participé  au 13e championnat Européen du vin, organisé par Europea-International, à Novo Mesto en Slovénie.

Lisa qui est lycéenne en terminale Bac  Pro conduite et gestion de l’exploitation VitiVinicole au lycée agricole de Riscle,  a été sélectionnée avec trois autres élèves, Nathan Laude (Bac pro), Coralie Viala et Pierre Arno Blain (BTS), pour représenter en Slovénie  leur lycée. Cette année, le lycée agricole de Riscle était le seul à représenter la France.

Durant trois jours, les lycéens ont participé à des épreuves théoriques et pratiques, découvert le patrimoine local et échangé sur leurs études avec des lycéens venus d’Espagne, Italie, Angleterre, Belgique, Suisse, Hongrie, Croatie…  

À son retour Lisa, la tête remplie  de bons souvenirs touristiques et professionnels, a commenté son séjour :

«  Les questions théoriques étaient avant tout sur les cépages, la taille de la vigne, les portes greffes,  les différents sols, les différentes productions des pays et des régions, ainsi que sur les vins  et les doses homologuées. Au niveau pratique, il fallait reconnaître les maladies, effectuer  des analyses, tailler la vigne, monter un pressoir, réaliser des échantillons, calculer un réajustement de sucre, reconnaitre les défauts sur un tracteur, et participer à une dégustation de vins (parfum, sucre, acidité…),  trouver les défauts des vins (manque ou trop de sucre…). »

Les étudiants Gersois par équipe ont terminé 10e sur 30 équipes. Pour Lisa et ses camarades,  ce séjour   a été très enrichissant  et épanouissant.

Lisa après son Bac Pro persévère dans la voie qu’elle avait choisie dès la classe de troisième, et elle va continuer  ses études en BTS  Viticulture-Œnologie.  

Hommage à Yvonne et à Gonzague (en images)

Créé par le 25 avr 2018 | Dans : com com landes armagnac, histoire, landes

 Cliquer sur les photos pour les agrandir

IMG_6106 IMG_6110 IMG_6113 IMG_6115 IMG_6126 IMG_6130 IMG_6131 IMG_6133 IMG_6135 IMG_6136 IMG_6137 IMG_6138 IMG_6139 IMG_6142 IMG_6143 IMG_6145 IMG_6150 IMG_6151 IMG_6152 IMG_6153 IMG_6155 IMG_6156 IMG_6158 IMG_6161 IMG_6168 IMG_6175 IMG_6178

Inauguration de la stèle d’Yvonne et de Gonzague

Créé par le 24 avr 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, histoire, infos, landes

HERRE

IMG_6124

À 12 h 30, a débuté la cérémonie d’inauguration de la stèle qui rappelle le parachutage des agents SOE, Yvonne Basedem, et  Gonzague de Saint-Geniès.

IMG_6128

Brigitte Appolinaire , maire d’Herré a retracé l’engagement des deux agents secret et leur parachutage au terrain de  la Roulette. Le maire a conclu son discours en précisant :

«  Ils sont un exemple pour nous aujourd’hui et pour les générations  à venir. Ils ont défendu  avec courage les valeurs de la République. »

Le fils  d’Yvonne Basedem, au nom de tous les membres de sa famille, a tout d’abord exprimé avec émotion toute sa reconnaissance  pour l’honneur rendu à sa mère. Il a précisé :

«  Ma mère a toujours considéré qu’elle n’avait fait que son devoir.  Yvonne et Gonzague comme tous les agents n’auraient pu rien faire sans l’aide des résistants français. Ils ont été accueillis par les habitants  d’Herré qui les ont cachés, et leur ont permis ainsi de poursuivre leur mission à Dole. »

Béatrice de Lavalette, petite nièce  de Gonzague de Saint-Geniès  a rappelé l’engagement de Gonzague et les valeurs humaines qui l’animaient, ainsi que les circonstances de sa mort à l’âge de 27 ans.

 Frédéric Perissat, préfet des Landes, a ensuite  pris la parole en précisant :

«  Il est toujours émouvant, même impressionnant d’honorer ces résistants. C’est un honneur pour moi d’être avec vous pour leur rendre hommage. Ces deux figures comme tant d’autres qui ont lutté comme eux pour la liberté, nous obligent tous à inscrire nos pas dans les leurs.   Nous leur devons la liberté. »

IMG_6131

Le parachute qui couvrait la stèle fut ôté par le fils d’Yvonne et par la petite nièce de Gonzague. Le préfet a  coupé le ruban tricolore tenu par  les enfants des deux familles. La cérémonie s’est prolongée par le dépôt de gerbes des personnalités, ainsi que par les descendants d’Yvonne et de Gonzague.

IMG_6167

Les hymnes nationaux de la Grande-Bretagne  et de la France ont précédé le salut aux drapeaux  par les personnalités.

À l’issue de la cérémonie, à la salle des fêtes, Jean-Marie Barrère  avait réservé une surprise  pour tous. L’assistance a eu le bonheur de découvrir un court  interview  d’Yvonne,  réalisé dans le passée, par Jean-Marie Barrère.  

 

Cérémonie d’hommage à Yvonne Basedem et Gonzague de Saint-Geniès

Créé par le 23 avr 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, histoire, infos, landes

LOSSE

IMG_6106

Dimanche  à 11 h 30,  au mémorial  de Lapeyrade, les autorités civiles et militaires,  25 porte-drapeaux,  de très nombreux anciens combattants, et la population,  ont rendu  hommage  à Yvonne  Basedem et Gonzague de Saint-Geniès parachutés  au terrain  de la Roulette.

IMG_6107

C’est en présence  des  membres de la  famille d’Yvonnes  Basedem et de Gonzague de Saint-Geniès, ainsi  que du Wing Commander, représentant l’ambassadeur  de Grande-Bretagne que  Frédéric Perissat, préfet des Landes, a présidé cette cérémonie.

IMG_6111

Le maire de Losse, Serge Jourdan, après son mot d’accueil a rappelé l’engagement et le courage  de ces deux personnes  éprises de liberté, qui le 18 mars 1944, ont été parachutées  à Herré.

IMG_6113

Josiane Raboutet, a lu un texte de  Marcel Jaurant-Singer, qui pendant la Seconde Guerre mondiale, était agent  secret français du Special Operation (SOE). Dans son écrit, ce dernier  a détaillé  la formation, la mission d’Yvonne Basedem  et de Gonzague de Saint-Geniès .

L’arrestation d’Yvonne et la mort héroïque de Gonzagues à Dole dans le Jura, ainsi que la déportation d’Yvonne  et sa libération  du camp de concentration furent évoquées :

«  Yvonne a montré du courage, de la ténacité  et de  l’intelligence qui font les héros. »

IMG_6116

La cérémonie  d’hommage aux deux héros s’est prolongée par le dépôt de gerbes, la sonnerie aux morts, la minute de silence , l’hymne anglais  et la Marseillaise.

Les Gabardans se souviennent

Créé par le 23 avr 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, histoire, infos, landes

GABARRET

IMG_6085

Dimanche matin, à l’invitation de l’amicale du réseau Hilaire-Buckmaster, les Gabardans se sont retrouvés à l’occasion de la cérémonie commémorative de la rafle du 21 avril 1944.

Dès 9 h 30, le cortège, composé d’une quinzaine de porte-drapeaux, s’est rendu à la stèle située à proximité du collège Jules-Ferry.

En présence des autorités civiles et militaires, et  de la population, Jeanine Barbères, présidente de l’amicale du réseau Hilaire-Buckmaster a retracé en détail l’histoire de la rafle :

« « La rafle du 21 avril 1944 a touché toutes les familles de Gabarret. Les hommes ont été embarqués sur des camions qui ont fait la navette tout au long de la journée.  La vie des villages et des populations a été profondément troublée par ces événements d’autant plus que certains Gabardans ne sont pas revenus de déportation, ou s’ils sont rentrés, ils ont été marqués à jamais par les tortures tant physiques que mentales. »

La présidente a ensuite exposé la vie de Joseph-Michel Heymann, de Maurice Chimène et de son fils Pierre, qui avaient trouvé refuge à Gabarret. Les trois hommes, d’origine juive, résidaient dans la même maison et ont été malheureusement parmi les 2 000 hommes raflés. Tous les trois ont été fusillés sur place, au matin du 22 avril.

Landais et Alsaciens continuent de tisser des liens

Créé par le 16 avr 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, solidarité

GABARRET

IMG_5769

Dimanche matin, à la salle de cinéma, les membres des Amis du Haut-Rhin, sont venus de tout le département, pour assister à la  42e Assemblée départementale des Landais.

Crées par Gilbert Ibarrart et Alphonse Hussher, l’association landaise des Amis du Haut-Rhin et l’association des Amis des Landes ont pour but de pérenniser les liens d’amitiés tissés depuis la 2e guerre mondiale lors de l’évacuation des Haut-Rhinois dans les villages Landais.

Stéphane Barlaud a ouvert la réunion en présentant  sa commune  de 1 550 habitants et ses atouts. Puis il a rappelé en détail la douloureuse époque de l’exode, l’arrivée dans le Gabardan de 400 Alsaciens, répartis sur les communes de Gabarret et d’Herré, ainsi que le jumelage avec Attenschwiller. Brigitte Appolinaire, maire d’Herré est revenue sur l’exemple de solidarité  qui a été vécu à l’époque et a souhaité que cet exemple soit communiqué aux nouvelles générations.

IMG_5770

Jean-Yves Montus, président des Amis du Haut-Rhin,  a remercié  pour leur présence  Bernard Brunner, président des Amis des Landes et Denis Wiederkehr, maire d’Attenschwiller.

IMG_5771

Après le compte rendu de l’assemblée générale  de 2016, la secrétaire a précisé :

« L’association landaise compte 1570 adhérents répartis sur 51 communes. Le nombre d’adhérents  a connu une  augmentation. À Gabarret 22 personnes ont rejoint les Amis du Haut-Rhin. Gabarret compte maintenant 94 membres. Les rencontres entre landais et alsaciens sont nombreuses et variées. »

Parmi celles-ci, la secrétaire a notamment signalé l’ inauguration de la salle de Grenade sur l’Adour à Hesingue, les retrouvailles entre sapeurs- pompiers de Gabarret et  d’Attenschviller,  les  renouvellements de serments de jumelage, notamment du  5e anniversaire pour Laurède et Blotzheim, le 30e pour Bascons  et Bartenheim, le 32e  pour Pimbo et Saint-Louis Neuweg, le 35e pour Losse et Fislis,  ainsi que Samadet et Buschwiller, mais aussi la participation aux fêtes de Créon  pour Oltingue et la découverte  de la vie en palombière pour Ranspach le bas à Sarbazan.

Jean-Yves Montus et Bernard Brunner ont rappelé  toutes les différences entre ces deux  régions diamétralement opposées mais qui  les rassemblent encore plus :

«  Les manifestations communes sont vécues sur un même rythme. Trois  mots clés sont à retenir : solidarité, souvenir et amitié. Il est important de renforcer les liens qui unissent landais et haut-rhinois et de continuer à transmettre les souvenirs de cette douloureuse période de notre histoire afin qu’ils ne sombrent pas dans l’oubli. »

Il a été convenu que l’assemblée générale  de 2019 aura lieu à Soustons.

IMG_5776

À l’issue de l’assemblée générale, a eu lieu l’échange des cadeaux, et avant le repas réunissant 327 convives, les municipalités de Gabarret et d’Herré  ont offert l’apéritif.

IMG_5778

IMG_5780 IMG_5781 IMG_5782 IMG_5784IMG_5779

« Le Gabardan avec les yeux du cœur » est sorti

Créé par le 01 mar 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, histoire, infos, landes, livres, patrimoine, photo

GABARRET

IMG_4942

Jeudi matin, à la Maison du Gabardan, l’écrivain et poète Frédéric Blémond a présenté son dernier ouvrage  «  Le  Gabardan avec les yeux du cœur ».

 Frédéric Blémond après avoir écrit deux livres à destination des enfants « L’appareil  photo magique »  et un recueil de 300 poésies « Les yeux du cœur », a pris sa plume de poète et son appareil photo pour révéler dans son dernier livre de 75 pages en papier glacé, les 15 communes du Gabardan.

 Le Gabardan avec les yeux du cœur, conduit le lecteur dans les communes qui sont classées par ordre alphabétique.

Pour illustrer son livre, Frédéric Blémond  a complété sa trentaine de poèmes par  17 cartes géographiques et plus d’une soixantaine de photographies. Ces dernières représentent le patrimoine local ainsi que des curiosités à retenir.

En complément, pour chaque village, Frédéric précise la superficie et le nom des habitants.

 C’est un véritable  recueil touristique, agrémenté par des poèmes qui révèlent le regard et la sensibilité de Frédéric Blémond.

Avec sa générosité, son sens de solidarité et son attachement au Gabardan, Frédéric Blémond a décidé de reverser  la moitié des bénéfices de la vente de son livre à la Fondation du patrimoine pour les travaux de restauration de l’église Saint-Luperc de Gabarret.

Avec son dynamisme, l’auteur a rejoint l’équipe de bénévoles de la Voix de l’Armagnac et dans un avenir proche  animera à l’antenne, une fois par mois,  une émission littéraire.

À Castelnau-d’Auzan-Labarrère,  aux côtés de Maïté Lacour, présidente de l’association des Racines et des graines, il a pris en charge le concours littéraire et de poésies ouvert à tous, ainsi que le salon du livre  «  Lire et écrire en Gascogne ».  

Pour se procurer « Le Gabardan avec les yeux du cœur » s’adresser à la Maison du Gabardan : 111 rue Armagnac 40310 Gabarret ( 05 58 44 26 09) ou auprès de l’auteur au  06 83 89 52 78.

Rebecca Becker, une étape sur un chemin prometteur

Créé par le 16 fév 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, gastronomie, infos, landes

CREON D’ARMAGNAC

IMG_4739

Rebecca Becker, (18 ans), apprentie pâtissière chez Patrice Lartigue a obtenu  au concours de la meilleure Galette primeur au beurre AOP Charente-Poitou, le 1er prix  département des Landes, dans la catégorie apprentis.

Rebecca a précisé :

«  Je ne m’attendais pas à cette première place, car le niveau était élevé. »

Forte de cette réussite qui évidemment récompense son excellent travail, Rebecca accompagnée de Patrice, s’est rendue à Bordeaux pour le concours régional.

Ce jour-là, neuf départements sur douze étaient présents. Rebecca a obtenu la quatrième place dans la catégorie apprentis.

Patrice Lartigue fier de son apprentie persylvaine, s’est exprimé au sujet de Rebecca, en termes élogieux :

«  C’est une jeune qui aime son métier et qui travaille avec beaucoup de sérieux. Après ses deux ans d’apprentissage, puis la mention complémentaire, Rebecca envisage de  continuer sa formation  pour obtenir le brevet technique des métiers (BTM). »

Rebecca aime vraiment ce qu’elle fait et s’épanouit dans son métier de pâtissière.

Elle s’est confiée sur le choix de son métier  qui est aussi une véritable  passion :

« Quand j’étais petite, j’aimais faire des gâteaux avec ma maman.  En  grandissant, j’ai continué avec détermination à vouloir être pâtissière. »

Le maire Serge Jourdan présente le réseau de chaleur au bois

Créé par le 27 avr 2016 | Dans : actualité, com com landes armagnac, landes, mairie, travaux

LOSSE

Mardi soir, avant le conseil communautaire, le maire Serge Jourdan et les techniciens Pascal Danné et David Zacchello,  ont présenté le réseau de chaleur au bois aux  élus de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac (CCLA).

Serge Jourdan a  détaillé   la démarche  entreprise par la municipalité lossaise, puis il a précisé  : « Ce réseau de chaleur était indispensable pour passer du chauffage  électrique et gaz à un chauffage plus économique en utilisant notre richesse locale, qui est la forêt communale.  La mise en service a été réalisée en novembre 2015.  »

Le maire a  abordé les aspects financiers en précisant : le coût des études  est de 32 015 euros HT, le coût des travaux  est de  248 648 euros HT. Les aides  financières  se répartissent ainsi : La DETR  est de 74 594 euros, soit 30 %, la Région Aquitaine nous a accordé  92 749 euros soit 37%, et la CEE 6 600 euros soit 2, 65%. »

Durant la  visite du réseau, les deux techniciens ont montré  et expliqué le fonctionnement du silo d’alimentation  d’une capacité de 30 M3,  la chaufferie, une des 9 sous-stations, puis ils ont abordé les aspects techniques : « La longueur du réseau lossais est de 250 mètres. De nombreux bâtiments communaux y sont raccordés, ainsi que deux particuliers. »

 Les bâtiments raccordés sont la salle polyvalente, la grande salle de réunion, la cuisine,  les vestiaires, la bibliothèque, la salle de réunion, les sanitaires, l’école, les logements  communaux  de l’école, de l’ancienne cantine, ainsi que la mairie et l’ancienne poste. 

 Le bois provient de la première éclaircie qui a été réalisée  au mois de mai. Ce sont 250 kg de plaquettes par jour qui sont donc consommées, ce qui aux dires des techniciens est peu.  

Durant la visite, les élus ont exprimé tout l’intérêt qu’ils portaient  sur ce mode de chauffage, en posant de nombreuses questions aux deux techniciens et au maire Serge Jourdan,  notamment sur la manipulation des plaquettes, sur  la température obtenue et son mode de réglage, ainsi que  sur  les économies réalisées.  À l’issue de la visite,  Serge Jourdan a exprimé  son entière satisfaction et  précisé : «  Nous envisageons d’agrandir le réseau en chauffant le bâtiment   situé devant la salle Raphaël Jourdan ».

1...5455565758

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...