com com armagnac

Articles archivés

Assemblée générale de l’AAPPMA

Créé par le 04 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, loisirs, sport

 ESTANG

Dimanche 15 janvier à partir de 10 heures, à la salle des fêtes d’Estang, aura lieu l’assemblée générale de l’AAPPMA.

L’ordre du jour est le suivant :

Bilan des activités de l’année écoulée, rapport financier, projets pour la saison 2023 et questions diverses.

Réunion du Club taurin Darrigada

Créé par le 04 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, spectacle, sport, tradition

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Les membres du Club taurin Darrigada sont conviés à une réunion qui aura lieu vendredi 6 janvier à partir de 20 h 30, à la salle de la mairie de Cazaubon.

Cérémonie des vœux du maire

Créé par le 04 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, fête, gers, infos, mairie, politique, tradition

LIAS D’ARMAGNAC

Dimanche 8 janvier à partir de 16 heures, à la salle es fêtes de Lias d’Armagnac , aura lieu la cérémonie des vœux du maire.   

Vœux du maire

Créé par le 04 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, fête, gers, infos, mairie, politique, tradition

LAREE

Dimanche 8 janvier à partir de 11 heures, à la salle des fêtes, aura lieu la cérémonie des vœux du maire.

Les prix du concours de bûches de Noël ont été remis

Créé par le 29 déc 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, fête, gers, infos, mairie

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0008 (33)

Vendredi 23 décembre, avait lieu le concours des bûches de Noël, parrainé par Jean-Michel Tachon.

Dès 10 heures, Place Hyppolite Lascourrèges, les 11 concurrents inscrits pouvaient déposer leurs pâtisseries préparées à la maison.  

Le jury, composé de professionnels, à partir de 11 heures et jusqu’à 12 heures, dégustait et notait les bûches de Noël.

À l’issue du concours, le public présent a pu, à son tour, déguster les pâtisseries réalisées par des amateurs.

À 12 h 30, tous les concurrents ont été conviés sur la scène où les attendaient les membres du jury, pour remettre les prix aux trois premiers et diplôme et récompense à chaque participant.

Le premier prix a été remis à Lise Kubiak, le deuxième prix à Christine Pavan et le troisième prix à Laetitia Chaumet.  

Le Père Noël a rendu visite aux pompiers

Créé par le 29 déc 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, fête, gers, sapeur-pompier, tradition

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Amicale des sapeurs-pompiers

Amicale des sapeurs-pompiers

L’amicale des Sapeurs-pompiers de Cazaubon et Henri Portes

Samedi 17 décembre, la grande famille des sapeurs-pompiers de Cazaubon était réunie pour un agréable moment festif, notamment pour les enfants des sapeurs-pompiers.

Ce soir-là, le centre de secours des pompiers de Cazaubon organisait son traditionnel arbre de Noël, sous la présidence conjointe de la cheffe de corps, Delphine Bréant, et du président de l’Amicale, Daniel Tadiello.

Adultes et enfants ont eu tout d’abord le plaisir de se retrouver. Les adultes ont pris le temps de bavarder tranquillement, les pitchouns de commencer à jouer. Tous sentaient bien qu’il allait se passer quelque chose d’extraordinaire et d’exceptionnel.

En effet, ce moment récréatif  se déroulait tranquillement, quand  l’événement  prit une importance encore plus grande par la visite surprise du Père Noël,  dont les généreux apports furent particulièrement appréciés par la jeune génération…

Ce fut une agréable soirée festive pour les nombreux convives, heureux de fêter à nouveau l’événement en réunion, après deux années difficiles !

Amicale des sapeurs-pompiers

Amicale des sapeurs-pompiers

Le dernier atelier de l’année 2022

Créé par le 29 déc 2022 | Dans : actualité, art, com com armagnac, éducation, fête, gers, infos, mairie, musique, spectacle, théâtre

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0002 (38)

Pour terminer cette année 2022, à l’approche de Noël, Marie-Claude Gilles animatrice et responsable de la médiathèque de Cazaubon, située au 3 rue des écoles, a proposé aux enfants un atelier de dessins.

Pour que l’atelier se déroule dans de bonnes conditions, le nombre d’enfants était limité.

Cet après-midi-là, les petits artistes dessinateurs ont de nouveau rencontré l’animatrice de l’Éclat d’Eauze, dessinatrice et artiste Myrtille Faget-Desqué.

Le choix d’apprendre les dessins Mangas ayant été clairement souhaité, Myrtille avec son talent de dessinatrice a accepté d’accompagner et d’initier à ce style de dessins la dizaine d’enfants de cet atelier.

Avec Myrtille, les enfants ne sont pas en classe, ni dans un atelier aux règles strictes et aux relations distantes du maître qui communique son savoir à des apprentis.

Dans sa relation très chaleureuse   avec les enfants, Myrtille, comme une grande sœur ou une amie un peu plus âgée, s’adapte au niveau de chacun et leur communique avec sa joie et son enthousiasme sa passion du dessin.

 Les enfants de l’atelier ont bien apprécié ce moment avec Myrtille.

C’est depuis sa plus petite enfance que Myrtille dessine, et au fil des ans, elle s’est perfectionnée dans cet art qui l’a conduite à l’Université du Mirail à Toulouse, où, à l’issue de ses études sur l’histoire de l’art, elle a obtenu son diplôme avec la mention très bien.

Après ces années gersoises, puis toulousaines, Myrtille a rejoint sa famille à Paris et s’est présentée   à L’Ecole du Louvre qui est un établissement d’enseignement supérieur et qui dispense des cours d’histoire de l’art, d’archéologie, d’épigraphie… Une fois de plus, elle a obtenu son diplôme avec la mention très bien.

Après l’obtention de son diplôme, Myrtille a fait rapidement le choix de revenir dans son cher Gers, appréciant sa qualité de vie.

Artiste, rapidement, elle s’est orientée dans l’art et le chant, car elle accumule plusieurs talents. Particulièrement le chant, le mime et son talent de comédienne lui ont permis d’intégrer rapidement des compagnies gersoises, puis de se produire aussi toute seule.

Suite à toutes ses compétences, pour 2023, la médiathèque de Cazaubon, compte bien faire revenir Myrtille, pour animer des ateliers de dessins, et peut-être de nouveau pour un spectacle.

En effet, cette année, pour Noël, avec son spectacle « Rond et rond…mon petit monde », Myrtille s’est produite en spectacle au Pôle culturel. Elle était déjà venue précédemment avec le spectacle « Regarde la neige tomber. » Deux spectacles très appréciés par les pitchouns et par les parents qui les accompagnaient.

Mesures temporaires d’interdiction, de détention et d’utilisation d’artifices

Créé par le 29 déc 2022 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, fête, gers, infos, politique

GERS

Communiqué de la Préfecture

L’utilisation des artifices et fusées est de nature à créer des troubles à la tranquillité et à l’ordre public notamment dans des lieux où se tiennent des rassemblements de personnes alors même que les services de l’État sont pleinement mobilisés pour assurer la sécurité des biens et des personnes sur l’ensemble du département.

 Xavier Brunetière, préfet du Gers, a décidé par arrêté préfectoral d’interdire temporairement, du vendredi 30 décembre 2022 à 12h jusqu’au mardi 3 janvier 2023 à 20h, dans tout le département :

  • la vente, la détention et l’usage de feux d’artifices, fusées et pétards sur la voie publique ;
  • la détention, le transport ou la vente de combustible dans tous récipients transportables (jerricans, bidons, etc.)

 En revanche, l’utilisation des artifices de divertissement par des artificiers, titulaires d’un certificat de qualification, demeure autorisée dans le cadre des spectacles pyrotechniques dûment déclarés.

 Chaque année à l’échelle nationale, on constate un très grand nombre d’accidents et de blessures graves aux mains et aux yeux, suite à l’utilisation de pétards sans précaution. L’utilisation d’artifices de divertissement et d’articles pyrotechniques impose des précautions particulières au regard des risques encourus pour ceux qui les manipulent et pour leur entourage.

 Par ailleurs, pour le bon déroulement des festivités de la Saint-Sylvestre, le préfet rappelle que les forces de sécurité seront pleinement mobilisées quant au respect des règles de sécurité routière.

  • Ne prenez pas la route si vous avez bu : désignez un Sam ou restez dormir sur place ;
  • Respectez la signalisation routière et les limitations de vitesse ;
  • Ne faites pas de blague avec les numéros d’urgences.

 

 

 

Influenza aviaire

Créé par le 29 déc 2022 | Dans : actualité, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Influenza aviaire | Un deuxième foyer détecté
dans le
Gers dans un élevage de poules

Un second foyer d’influenza aviaire hautement pathogène vient d’être confirmé mardi 27 décembre 2022 dans un élevage sur la commune d‘AIGNAN, dans le département du GERS.

Le préfet du Gers rappelle que la consommation de viande, de foie gras et d’œufs –  et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille –  ne présente aucun risque pour l’être humain.

Pour éviter tout risque de diffusion du virus à d’autres élevages, le préfet du Gers a pris un arrêté définissant des zones réglementées de protection (ZP), de surveillance (ZS) et zone réglementée supplémentaire (ZRS) qui sont mises en place respectivement dans un rayon de 3, 10 et 20 km autour de l’établissement contaminé.

(https://www.gers.gouv.fr/Publications/Recueil-des-Actes-Administratifs-RAA/Recueils-des-actes-administratifs-edites-en-2022)

  • Les communes concernées dans le rayon de 3 km sont :

AIGNAN, BOUZON-GELLENAVE, LOUSSOUS-DEBAT, POUYDRAGUIN, SABAZAN.

  • Les communes concernées par la zone de 10 km, outre les communes citées précédemment, sont :

AVERON-BERGELLE, BEAUMARCHES, BETOUS, CAHUZAC-SUR-ADOUR, CASTELNAVET, CASTILLON-DEBATS, COULOUME-MONDEBAT, CRAVENCERES , DEMU, ESPAS, FUSTEROUAU, GALIAX, GAZAX-ET-BACCARISSE, GOUX, IZOTGES, LASSERADE, LOUBEDAT, LOUSLITGES, LUPIAC, MARGOUET-MEYMES, PEYRUSSE-VIEILLE, PLAISANCE, PRECHAC-SUR-ADOUR, SAINT-MARTIN-D’ARMAGNAC, SAINT-PIERRE-D’AUBEZIES, SARRAGACHIES, SEAILLES, SION, SORBETS, TASQUE, TERMES-D’ARMAGNAC, URGOSSE.

  • Les communes concernées par la zone de 10 km supplémentaires, sont :

ARBLADE-LE-BAS, ARBLADE-LE-HAUT ARMENTIEUX ARMOUS-ET-CAU , BARCELONE-DU-GERS, BASCOUS BASSOUES BAZIAN BELMONT BOURROUILLAN CAILLAVET CALLIAN CASTELNAU-D’ANGLES CAUMONT CAUPENNE-D’ARMAGNAC CAZAUX-D’ANGLES COURTIES EAUZE JU-BELLOC JUILLAC LABARTHETE LADEVEZE-RIVIERE LADEVEZE-VILLE LANNEPAX LANNE-SOUBIRAN LAUJUZAN, LAVERAET LELIN-LAPUJOLLE LUPPE-VIOLLES MAGNAN MANCIET MARCIAC MASCARAS MAULICHERES MAUMUSSON-LAGUIAN MONTESQUIOU NOGARO NOULENS PANJAS , PERDECHE, PEYRUSSE-GRANDE PRENERON RAMOUZENS RIGUEPEU RISCLE ROQUEBRUNE SAINT-AUNIX-LENGROS SAINTE-CHRISTIE-D’ARMAGNAC, SAINT-GERME, SAINT-GRIEDE, SAINT-MONT, SALLES-D’ARMAGNAC, SCIEURAC-ET-FLOURES, TARSAC, TIESTE-URAGNOUX, TOURDUN, TUDELLE, VERGOIGNAN VIC-FEZENSAC, VIELLA.

 

Dans ces périmètres, tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques. En particulier, les mouvements de volailles et autres oiseaux captifs sont interdits, sauf dérogations accordées par la Direction Départementale de l’Emploi, du Travail, des Solidarités de la Protection des Populations (DDETS-PP). La surveillance est également renforcée par la réalisation d’autocontrôles qui sont rendus obligatoires par arrêté préfectoral.

De plus, dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du virus, une opération de dépeuplement du foyer d’influenza aviaire va être menée. Les services de l’État, et notamment la DDETS-PP, sont mobilisés aux côtés de l’éleveur, qui sera indemnisé face aux pertes subies par cette opération.

Afin de limiter la diffusion du virus, qui peut avoir d’importantes conséquences économiques et de souveraineté alimentaire, le niveau de risque épizootique vis-à-vis de l’influenza aviaire est passé en niveau « élevé » depuis le 11 novembre dernier. Cette situation entraîne l’application de mesures renforcées de prévention pour les élevages avicoles et les basse-cours sur l’ensemble du territoire métropolitain. Il s’agit notamment de la mise à l’abri de l’ensemble des oiseaux d’élevage et domestiques.

Pour tous les acteurs de la filière, il s’agit de rester vigilants et de veiller à l’application la plus stricte des mesures de biosécurité pour empêcher le virus d’entrer dans les élevages via la faune sauvage et les activités humaines et éviter sa diffusion entre élevages. Les mêmes recommandations s’adressent aux particuliers détenteurs d’oiseaux de basse-cour et d’ornement.

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Les services départementaux seront amenés à réaliser des contrôles sur le respect des mesures applicables du fait de l’élévation du niveau de risque.

Une réduction des indemnisations en cas de non-respect par les éleveurs des règles en vigueur sera également mise en œuvre.

La VDA a tenu son assemblée générale

Créé par le 20 déc 2022 | Dans : actualité, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, loisirs, Lot et Garonne, musique

GABARRET

DSC_0001 (37)

Samedi matin, à la salle de bal, en présence des maires Stéphane Barlaud (Gabarret) et Isabelle Tintané (Cazaubon), Michel Herrero (Estigarde), Jean Barrère (Escalans), a eu lieu l’assemblée générale de la Voix de l’Armagnac (VDA), radio locale associative.

Didier Martial, président de la VDA, a tout d’abord remercié les élus pour leur présence, les membres de l’association, et il a précisé que Philippe Latry, maire de Saint-Justin et président de la Communauté de communes des Landes d’Armagnac, ne participerait pas à cette assemblée générale car il était retenu par une réunion dans sa commune et qu’il s’en excusait. 

Nicole Tant coprésidente, secrétaire et responsable de l’édition, a présenté les changements importants, notamment  que l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique(l’Arcom) remplaçait le CSA.

Au sujet de la radio, elle a précisé que le site Internet fonctionne très bien et qu’il était apprécié.

« 115 émissions ont permis d’accueillir des intervenants extérieurs, il y a eu un à deux invités par semaine qui ont été interviewés durant 30 minutes. Ces émissions, très appréciées par les auditeurs, concernaient la politique, le sport, les animations diverses, 0ctobre rose, les Comités des fêtes, l’historique du GAS… Ces émissions spéciales sont un plus.   La VDA demeure un rendez-vous important pour les auditeurs gersois et landais, mais aussi les vacanciers et les curistes. »

Nicole Tant a remercié toutes les personnes bénévoles et fidèles qui font tourner la radio, puis elle a remercié la mairie de Gabarret pour le local qui abrite le studio et la mairie de Cazaubon ainsi que le syndicat des eaux qui permettent que les antennes soient placées sur le château d’eau.

Michel Barbe, coprésident et responsable de la technique à la VDA depuis une quarantaine d’années est intervenu en précisant :

« Il nous faut envisager le changement de la table de mixage car elle a 10 ans. Nous avons deux batteries en cas de coupure de courant, il nous en faudrait une troisième. La vérification des antennes est obligatoire tous les deux ans. Il faudra compter aussi sur cette dépense. »

Suite à la demande de Nicole Tant, Stéphane Barlaud a accepté que les agents des services techniques réalisent quelques travaux de rafraîchissement du studio :

« La VDA est importante, elle permet aux élus de faire passer des informations. Cette année, mes vœux seront diffusés de nouveau à la radio. » Le maire a conclu son intervention en souhaitant une longue vie à la VDA.  

Michel Herrero, qui était présent au début de la VDA a rappelé :

« Notre radio a pour but de défendre et faire connaître notre territoire, ainsi que ses valeurs et notre culture. Je tiens à remercier les personnes qui sont sur la brèche tous les jours. La VDA est une radio qui est dans l’authenticité. »

Isabelle Tintané a félicité les membres de la radio qui sont toujours présents et respectent les règles qui leur étaient demandées avant par le CSA, et maintenant par l’Arcom :

« Les élus du Gers et des Landes continueront d’être à vos côtés. Je vous félicite et constate que vous êtes un très bon groupe. Nous, les élus, nous voulons que la VDA perdure aussi bien pour le Gers que pour les Landes. Votre radio est importante pour ce territoire. Je vous félicite aussi pour votre gestion très rigoureuse et votre fort investissement. Merci aux bénévoles landais et gersois. »  

Richard Lazartigues, adjoint au maire de Gabarret et animateur à la radio a abordé l’émission sur le rugby :

« Ce fut une belle année avec l’historique du GAS, depuis l’année 1904 jusqu’à nos jours. Ce rendez-vous a duré quatre mois.  Tous les lundis soir, dans l’émission du rugby, avec Jean-Marc nous annonçons les résultats nationaux, régionaux et départementaux… »

Didier Martial a présenté le rapport financier puis il a précisé :

« Durant une quarantaine d’années la gestion a été raisonnée et sérieuse. Les dépenses sont des achats de matériel, les interventions extérieures suite aux pannes. Ce sont avant tout des dépenses de maintenance et de fonctionnement… »

Nicole Tant a conclu l’assemblée générale en lisant des lettres et messages d’auditeurs de Toulouse, Bordeaux, de la Nièvre, la Normandie…, ainsi que des mots d’auditeurs landais domiciliés dans d’autres régions de France :

« En écoutant la VDA, je retrouve mes racines landaises, l’accent régional et les bonnes musiques du Sud-Ouest. Avec vous, c’est la fête toute l’année. »    

1...34567...102

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...