com com armagnac

Articles archivés

Citoyenneté : Face à la crise démocratique, le Département du Gers met en place une Commission Consultative Citoyenne

Créé par le 20 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique

GERS

Communiqué du Conseil départemental

Dans le Gers, la majorité départementale poursuit son ambition de rapprocher les citoyens de l’action publique.

« Alors que l’abstentionnisme continue de progresser, il est nécessaire d’agir pour préserver la confiance en notre démocratie, et mener des politiques adaptées aux besoins des citoyens. La Commission Consultative Citoyenne sera la représentation des attentes des Gersoises et des Gersois et permettra d’orienter les actions de la collectivité au plus près des besoins du territoire. » - Philippe Dupouy, Président du Département du Gers.

Cette démarche a débuté en 2018, avec le Budget Participatif Gersois, 1er budget participatif à l’échelle départementale, dont l’objectif est de permettre aux citoyens de déterminer l’utilisation d’une partie du budget d’investissement du Conseil départemental.

Un succès rassemblant plus de 80 000 votants, et permettant à 150 projets de naître au plus près des besoins du territoire (outils de dépollution des cours d’eau, espaces de protection de la biodiversité, équipements sportifs…).

La Commission Consultative Citoyenne, c’est quoi ?

En offrant une nouvelle méthode de participation, la Commission Consultative Citoyenne est une avancée supplémentaire en la matière.

Elle permettra aux habitants des 17 cantons du département de faire remonter les volontés locales, et de faire entendre leur voix dans le cadre de concertations.

Les membres de la commission formuleront également des propositions, sur des sujets tels que l’environnement, la santé, ou les mobilités, et participeront à la réflexion de nos politiques départementales.

 Comment candidater ?

Jusqu’au 31 mars 2023, la période de candidature est ouverte en ligne sur legerscestvous.fr.

Les Gersoises et les Gersois ayant 16 ans ou plus et résidant dans le département, peuvent candidater.

Au total, 68 membres seront tirés au sort pour composer la Commission Consultative Citoyenne.

La Commission Consultative Citoyenne en pratique

La première séance de la Commission Consultative Citoyenne gersoise aura lieu au printemps 2023. Très rapidement, le premier sujet abordé sera la rédaction des règles du 3ème Budget Participatif Gersois qui verra le jour en fin d’année.

4 réunions plénières seront organisées chaque année, durant lesquelles les membres devront se positionner sur un sujet déterminé et pour lequel des éléments de connaissance seront mis à disposition.

Philippe Dupouy appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites ce jeudi 19 janvier

Créé par le 18 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique

GERS

Communiqué de Philippe Dupouy

« Cette réforme, à la fois injuste et méprisante, suscite la colère et l’opposition de nos concitoyens, et notamment de l’immense majorité des actifs. Ils ont raison.  

J’appelle les gersoises et les gersois à se mobiliser massivement jeudi 19 janvier à l’occasion du mouvement national initié par l’ensemble des organisations syndicales.

Je serai moi-même, avec les élu.e.s de la majorité départementale, aux côtés des citoyennes et des citoyens qui marcheront dans les rues de la ville d’Auch.

Le contexte de baisse du pouvoir d’achat, en raison notamment de l’inflation, qui se traduit par une tension psychologique et financière sur nos concitoyens, exige des responsables politiques qu’ils se mobilisent fortement face à la décision brutale prise par Emmanuel Macron, et soutenue par sa majorité parlementaire.

Cette réforme va creuser un peu plus encore les inégalités pour les salariés les plus fragiles, pour ceux qui exercent les métiers les plus pénibles, entre les hommes et les femmes, elles qui subissent déjà des carrières hachées et une inégalité salariale insupportable, ou encore entres les grandes entreprises qui s’enrichissent et versent des dividendes colossales à leurs actionnaires, et celles qui se battent chaque jour contre leur fermeture et les hausses démesurées de l’énergie.

Après une crise sanitaire sans précédent et les bouleversements individuels que celle-ci a provoqué, nos concitoyens aspirent de plus en plus à disposer de liberté et de temps pour soi, pour vivre.

En imposant aux citoyens de travailler plus et donc de profiter moins longtemps et en moins bonne santé de leur retraite, cette réforme va à contre-courant des attentes de la population.

Celle-ci va aggraver la fracture entre un Président de la République, déconnecté des réalités de terrain et des aspirations des citoyens.

Il n’est pas supportable de différer sans cesse le bonheur et l’épanouissement personnel auxquels les français ont droit.

Nous devons maintenir l’âge légal de la retraite à 62 ans, intégrer véritablement la pénibilité des métiers et offrir une fin de vie professionnelle décente à l’ensemble des travailleuses et des travailleurs de notre Pays. 

Demain, je réaffirmerai l’engagement du Département, d’être l’acteur majeur de la protection des gersoises et des gersois :

Protection sociale, au cœur des compétences du Département ;

Protection environnementale, en prenant notre part dans la lutte contre le dérèglement climatique ;

Protection sanitaire, face à un système de santé tellement délité, et qui conduit la collectivité départementale à salarier des médecins dans les zones les plus dépourvues ;

Protection démocratique, en impliquant de manière plus forte et plus régulière les citoyens aux décisions qui les concernent » -

Philippe Dupouy, Président du Département du Gers

Le salon CAPT’Avenir 2023 et ses nouveautés

Créé par le 18 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, éducation, gers, infos, les sorties, politique

GRAND ARMAGNAC

PXL_20220326_092834917

La Communauté de communes du Grand Armagnac, continue d’œuvrer en faveur de la jeunesse du territoire. Son dynamique service Enfance Jeunesse, cette année propose la deuxième édition de CAPT’Avenir avec un supplément de nouveautés apportées.  

La première nouveauté, en partenariat avec l’Éducation nationale, consiste à une journée spéciale consacrée uniquement aux élèves des classes de cinquième du collège Jean Rostand sites d’Eauze et de Cazaubon, ainsi que du collège de Nogaro.

Pour cette journée du vendredi 27 janvier, plus de 200 collégiens bénéficieront de cette nouvelle formule de CAPT’Avenir qui aura lieu de 9 heures à 16 h 30 ,au  Hall d’expos de la ville d’Eauze.

Les élèves découvriront au cours des ateliers, les corps de métiers suivant : Métier de l’animation, métier du Bâtiment, métier Viticole, métier bureautique et secrétariat, métier de pompier, métier de la gendarmerie, métier de la petite enfance, métier du reconditionnement plastique.

Les jeunes pourront se faire une idée du monde du travail, des possibilités qui s’offrent à eux.

Déjà, ils ont été familiarisés en classe sur ce thème, et ils auront avec eux des questions qu’ils auront préparées à l’avance en classe.  

Cette journée réservée exclusivement aux scolaires,  s’annonce pour eux  très enrichissante.  

Samedi 28 janvier, les portes s’ouvriront au public à partir de 9 h 30 et jusqu’à 13 heures.

Cette matinée, ouverte à tous,  permettra aussi aux familles d’accompagner leurs jeunes dans cette démarche d’orientation.

AVEC CAPT’Avenir, la CCGA  veut  donner l’opportunité aux jeunes de 12 à 25 ans du Grand Armagnac de rencontrer professionnels et étudiants en valorisant l’offre du territoire.

À Visualiser les offres (stages, formation et emploi) sur ou proche de son territoire.

À Découvrir les établissements (privé/publique) proches du bassin de vie des collégiens.

À Accompagner les jeunes dans leurs démarches de formation et d’orientation, ateliers et animations proposés en complémentarité et partenariat des services éducation nationale et de la Région.

Passation de commandement au Centre de secours

Créé par le 18 jan 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, sapeur-pompier, solidarité

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0074 (3)

Samedi après-midi, au Centre d’incendie et de secours de Cazaubon, a eu lieu la cérémonie de passation de commandement en présence de nombreuses personnalités, élus, sapeurs-pompiers, cazaubonnaises et cazaubonnais.  

Cette passation de commandement entre le lieutenant Alain Bareille et le lieutenant Delphine Bréant s’est déroulée avant la traditionnelle Sainte-Barbe.  

Le Colonel Hors-classe Jean-Louis Ferres, directeur du service départemental d’incendie et de secours du Gers, Chef du Corps départemental, a convié au salut du drapeau, ainsi qu’à la revue des troupes,  Véronique Moreau, sous-préfète de Condom ; David Taupiac, député de la deuxième circonspection  du Gers ; Philippe Dupouy, président du Conseil départemental du Gers ; Bernard Gendre, président du conseil administratif du service départemental d’incendie et de secours du Gers et Isabelle Tintané, maire de Cazaubon et Conseillère départementale du Gers.

Les personnalités ont ensuite remis les galons aux récipiendaires. Ont été nommés : Delphine Bréant lieutenant, Laurent Dhainaut adjudant, Nicolas Nassan sergent-chef, Stéphane Renault caporal, Jérémy Brettes 1ère classe.

Le Porte-drapeau a remis le drapeau au lieutenant Alain Bareille qui a été chef du Centre de Cazaubon durant ces deux dernières années. Ce dernier a ensuite remis le drapeau au Colonel Hors-classe Jean-Louis Ferres, qui, à son tour, l’a remis au lieutenant Delphine Bréant qui a immédiatement pris le commandement du Centre d’incendie et de secours de Cazaubon.

DSC_0038 (15) DSC_0051 (4) DSC_0052 (4) DSC_0060 (3) DSC_0069 (3) DSC_0072 (3) DSC_0073 (3) DSC_0079 (1)

Cérémonie de passation de Commandement au centre de Cazaubon en images

Créé par le 18 jan 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0025 (20) DSC_0028 (17) DSC_0031 (16) DSC_0037 (15) DSC_0047 (7) DSC_0051 (4)  DSC_0091 DSC_0106 (1) DSC_0111

REPAS DU RBA F.C/ LE HOUGA

Créé par le 17 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, les sorties, sport

ESTANG-LE HOUGA

Samedi 28 janvier à partir de 20 h 30, à la salle des fêtes d’Estang , le RBA FC/ LE HOUGA propose un repas ouvert à tous ( Prix 15 euros, enfants  de moins de 12 ans, 8 euros).

Le menu est le suivant :

Velouté de potiron

Poulet aux oignons

Gratin dauphinois

Fromage

Dessert-Café

Vin rouge ou rosé.

Possibilité d’avoir du vin en bouteille (domaine UBY) prix 10 euros.

Les réservations doivent parvenir avant le jeudi 26 janvier au 06 81 49 25 38 ou 06 63 34 63 06

 

Le maire a présenté ses voeux

Créé par le 16 jan 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique

LIAS D’ARMAGNAC

DSC_0022 (23)

Dimanche dernier, à la salle des fêtes, Bernard Pandelé, maire de Lias d’Armagnac, avec les membres de son conseil municipal, a présenté ses vœux à ses administrés venus très nombreux partager cette fête de début d’année.

Après son mot d’accueil, le maire a salué et remercié les nombreux élus présents, notamment David Taupiac , député du Gers ;  les maires et adjoints  des villages de la Communauté des communes du Grand Armagnac ;  les conseillers départementaux Isabelle Tintané et Vincent Gouanelle, ainsi que  les sapeurs-pompiers de Cazaubon, et les représentants de la gendarmerie.

Bernard Pandelé a ouvert son discours en ayant une pensée pour les personnes décédées dans l’année, ainsi que pour leurs proches, puis il a précisé l’état civil avec une naissance et un mariage :

« Lias d’Armagnac s’agrandit avec la construction de quatre maisons. Notre village retrouve la dynamique avec l’arrivée de Seb’Auto. Lias retrouve le souffle avec le Comité des fêtes, Liais en Liesse, la Société de chasse. Chaque association nous a fait partager des moments de convivialité. Je cite l’inauguration de la licence IV, la fête patronale, le vide-greniers, le sanglier à la broche, le Marché de Noël. Je vous dis merci pour votre engagement avec la complicité et l’aide des bénévoles. »

Le maire a détaillé le bilan de 2021 et 2022

L’accessibilité au cimetière a été réalisée, ainsi que les travaux intérieurs de l’église, (piquage des murs et électricité).DSC_0023 (21)

La municipalité a acheté le hangar de Dalies, réalisé la construction d’une salle de rangement de 84 m2 avec l’aménagement , eau, l’électricité, le bar. La municipalité a fait l’acquisition de 40 tables et de 80 bancs. Un volet électrique a été installé au local communal. Devant l’église la place handicapé a été réalisée, ainsi que la plantation de muriers platanes devant le hangar.   L’antenne relais a été installée et est en service. L’adressage débutera au début de l’année 2023. Le remplacement du copieur de la mairie était nécessaire.

Le maire a informé ses administrés sur le PanneauPocket :

« Cette application d’information et d’alerte a pour but d’être plus proche des habitants. Après les subventions obtenues de l’Etat, de la Région et du Département, la Commune a investi environ 107 000 euros pour rénover son église, embellir et redynamiser le centre du village afin d’améliorer notre avenir. »

Bernard Pandelé a ensuite énuméré les projets qui sont à l’étude pour l’année 2023

Parmi ces projets, il y a la réhabilitation des toilettes publiques, la mise en place de protection incendie avec le SDIS avec de nouvelles bornes et aménagement d’une aire de pompage, la rénovation de la chaussée dans la rue principale, l’amélioration de l’éclairage public avec notamment l’étude d’un passage au LED.

Après avoir remercié les entreprises qui ont participé aux  travaux, ainsi que la Communauté de communes du Grand Armagnac pour le parking de la place « handicapés » et la plantation des mûriers-platanes, le maire a conclu son discours en remerciant la secrétaire de mairie Corinne Morange, la commission communication pour  « La Petite Liassoise », et  l’employé communal.

 David Taupiac a remercié le maire et ses conseillers municipaux pour l’avoir invité à la cérémonie des vœux de Lias d’Armagnac. Puis il a abordé les traditions, notamment la course landaise, la chasse :

« Il nous faut rester très vigilants. Nous devons défendre nos traditions au sens large. »

Au sujet des dégâts causés par le gel, la grêle et la sécheresse, le député connait bien les difficultés du monde agricole et a rappelé que les procédures d’indemnisations sont malheureuses longues :

« Au sujet de l’eau, il faut préserver l’eau et réaliser des stockages plus importants. Pour le prélèvement nous devons renforcer le système. »

Les déserts médicaux

«  Il est indispensable que les médecins soient obligés à venir en milieu rural dans les déserts médicaux ; Nous nous y employons…. »

Repas du rugby, le BARC

Créé par le 15 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, les sorties, sport

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

Dimanche 29 janvier à partir de 12 heures, au Foyer municipal, le BARC propose un repas ouvert à tous. (Prix 15 euros).

Au menu :

Tourin, cochon de lait, tarte aux pommes, café et vin compris.

À partir de 15 h 30, aura lieu le coup d’envoi du  match derby contre Gondrin. Les supporters du BARC sont conviés à venir nombreux soutenir les joueurs du BARC. Un bon soutien fait toujours plaisir.  

Les réservations aux repas doivent parvenir avant samedi 21 janvier au 07 80 54 98 14.

Merci Charles Agnona

Créé par le 15 jan 2023 | Dans : actualité, avis de décès, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, histoire, infos, landes, Lot et Garonne

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

so-57eb9a7666a4bd7760c73398-ph0

Samedi matin, en l’église de Cazaubon a eu lieu la cérémonie religieuse pour Charles Agnona.

Dans ce moment douloureux pour sa famille et ses proches, les cazaubonnaises et cazaubonnais, les anciens combattants…,  par leur présence sont venus rendre hommage à Charles Agnona et apporter autant qu’ils le pouvaient leur soutien à la famille en deuil.

Charles  Agnona,  décoré de la légion d’honneur et de la médaille  de la ville de Cazaubon, a marqué plusieurs générations d’adolescents, grâce à ses intervention régulières auprès des élèves de 3e du collège de l’Uby.

Charles Agnona tenait beaucoup au devoir de mémoire, mais aussi à communiquer les valeurs humaines qui l’ont animé toute sa vie.

Quand il intervenait auprès des jeunes, comme un grand-père auprès de ses petits-enfants et qui les captive en racontant des histoire de son temps, il les entrainait avec de nombreuses anecdotes locales et leur révélait  son engagement dans l’armée secrète : « En 1943, suite à mon refus d’intégrer le Service du travail obligatoire, je me suis caché, comme mon frère et d’autres camarades, puis nous avons rejoint la résistance. »

Avec sa légendaire bonhomie et sa simplicité, que ce soit lors des cérémonies commémoratives où il était très sérieux, dans les assemblées générales du Bataillon de l’Armagnac ou des anciens combattants de Cazaubon, ou au collège de l’Uby, il avait le don de mettre rapidement à l’aise les personnes, adultes ou adolescents.

Mémoire vivante de ses camarades morts au combat, qu’il n’oubliait pas. Que de camarades anciens combattants et résistants, il a accompagné à leur dernière demeure, témoignant ainsi toujours de son amitié et du respect qu’il avait pour les personnes.

Charles Agnona s’est engagé à l’âge de 20 ans au   Bataillon de l’Armagnac et  dans la 4e compagnie à partir de 1943 et jusqu’en 1946 : «  Ayant refusé d’intégrer le Service du Travail obligatoire (STO), je me suis caché à Cazaubon, puis, par la suite, en 1943 j’ai rejoint les rangs de la 4e compagnie du Bataillon de l’Armagnac. Avec le bataillon, dès le 7 juin 1944, ce fut la reconquête de l’Armagnac, puis du Gers, des départements limitrophes, du Sud-Ouest. En 1945, les combattants du Bataillon de l’Armagnac devenu le 158e RI, ont participé à la libération de l’île d’Oléron. »

Quand Charles évoquait ces moments de l’histoire, c’était toujours avec beaucoup d’émotion se rappelant le prix de la liberté acquis au cours de nombreux combats, ainsi que les traques, les déplacements de nuit… Il a participé à plusieurs parachutages, qui ont eu lieu sur le canton de Cazaubon. Après le rassemblement des 570 volontaires le 7 juin, à Panjas, avec ses camarades, il a combattu les allemands à Lucbardez, Estang, Gabarret, Gueyze, Viella, Castelnau-sur-Avignon, Aire-sur-l’Adour, l’Isle-Jourdain…

Les distinctions qu’il a reçues, notamment la légion d’honneur, sont la juste récompense de son engagement fidèle au service de la France, elles ont couronné son dévouement et son parcours dans les réseaux de la Résistance, son patriotisme.

Au collège, les adolescents écoutaient toujours silencieusement et avec beaucoup de respect Charles Agnona. Les collégiens prenaient des notes et à l’issue de la rencontre avec leur aîné, tous exprimaient qu’ils avaient passé un moment riche d’informations historiques, d’émotions fortes et partagées avec lui « Merci monsieur Agnona d’être venu nous rencontrer! »

so-5ac6d18266a4bd062980a102-ph0

Avis de décès

Créé par le 13 jan 2023 | Dans : agenda, com com armagnac, gers, infos

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

 

Charles Agnona dit « Charly » est décédé à l’âge de  98 ans, la cérémonie religieuse aura lieu samedi 14 janvier à 10 heures, en l’église de Cazaubon.

12345...102

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...