agenda

Articles archivés

Bus Tests Covid 19

Créé par le 31 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, santé, sapeur-pompier, solidarité

GERS

Photo: Conseil départemental du gers

Photo: Conseil départemental du gers

Communiqué du Conseil départemental

1 000 gersoises et gersois dépisté.e.s par le Bus Tests Covid19 itinérant du Conseil départemental

Depuis le 26 novembre, le bus tests itinérant du Conseil départemental sillonne le Gers et ses communes où les capacités de dépistages sont très faibles.

En quelques chiffres :

En un mois, plus de 1000 personnes ont été dépistées grâce au bus tests.

Déja 8 cantons traversés par ce bus tests itinérant : Baïse Armagnac, Pardiac Rivière Basse, Mirande Astarac, Fleurance Lomagne, Astarac-Gimone, Fezensac, Auch 2 et Gimone- Arrats soit 370 kms de parcourus.

Il s’est rendu dans les communes de : Montaut d’Astarac,   Bassoues, Beaumarchès, Riguepeu,  Saint-Orens-Pouy-Petit,  Lagardère,  Berdoues,  Miramont d’Astarac, Tournecoupe, Pauilhac, Termes d’Armagnac, Bernède,  Monlaur Bernet, Bédéchan, L’isle Arné,  Blanquefort, Ardizas,  Sainte-Gemme, Castelnau-sur-l’Auvignon, Saint-Puy

Ce dispositif départemental est le fruit d’un partenariat réunissant plusieurs acteurs gersois :

17 infirmières et infirmiers libéraux

Les agents du GIP Gers Solidaire et un jeune de la réserve civique du Département

Le SDIS fournit du matériel de protection,

 Les laboratoires départementaux (SYNLAB Gascogne et les laboratoires LBA) de chaque secteur procurent les écouvillons,

  L’ordre des infirmiers

 L’ARS

Seulement 4 personnes sur 1 000 ont été déclaré positives à la COVID19, un taux de positivité qui n’atteint pas 1% contre 4.34% au niveau départemental.

Le bus test itinérant du Conseil départemental reprendra la route dès le 6 janvier.

Les prochaines étapes :

Mercredi 6 Janvier :

Polastron de 13 h 30 à 15 heures

Saint Elix d’Astarac de 15 h 30 à 17 heures

Jeudi 7 Janvier :

Ségoufielle de 9 heures  à 10 h 30

Monferran Saves de 11 heures  à 12 h 30

Puycasquier de 14 heures à 15 h 30

Travaux immobiliers au profit des policiers et des gendarmes

Créé par le 31 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, politique, tourisme

 GERS

Communiqué de la Préfecture

Dans le cadre du plan France Relance, 7 951 700 euros vont être consacrés à la réalisation de projets de rénovation et de modernisation dans le Gers pour les bâtiments des forces de sécurité.

L’amélioration des conditions de travail et de vie des policiers et des gendarmes est une priorité du ministre de l’Intérieur.

Plusieurs demandes ont ainsi été portées par le ministère de l’Intérieur dans le cadre de l’appel à projets du plan de relance dédié à la rénovation énergétique des bâtiments de l’État lancé conjointement par le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance et par le ministère délégué aux Comptes publics.

Conformément aux arbitrages rendus par le Président de la République et le Premier ministre, plusieurs opérations dans le département du Gers ont bénéficié du financement nécessaire pour être engagées dans les tout prochains mois : ce sont 7 951 700 euros qui seront ainsi consacrés à la réalisation de travaux immobiliers.

Ces investissements pour la modernisation des bâtiments permettront notamment :

 La rénovation énergétique du commissariat d’Auch pour un montant de 300 000 euros

  La restructuration et la réhabilitation énergétique de la Caserne Laubadère à Mirande pour un montant de 7 651 700 euros.

Ces financements viennent s’ajouter à ceux dont dispose le ministère de l’Intérieur pour la poursuite de ses projets courants et qui pourront être mobilisés pour le territoire.

Outre une amélioration des conditions de travail des forces de l’ordre, ces investissements représentent un levier important de soutien au secteur économique local, dans une période où l’activité est fortement impactée par la crise sanitaire.

Dans le Gers, 11 projets de rénovation de bâtiments de l’État ont été retenus par le Gouvernement en décembre 2020 pour un montant de 13,205 M€.

L’accueil enfants parents se met en place

Créé par le 27 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, éducation, gers, infos, mairie, politique, service social, solidarité

 GRAND ARMAGNAC

IMG_4119

À Castelnau d’Auzan-Labarrère, l’accueil enfants parents se met en place sur la commune.

À partir du mois de janvier, les premiers et troisièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à l’ALSH rue des Écoles.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté de communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les premiers et troisièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance Jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

Et à Gondrin

L’accueil enfants parents se met en place aussi sur cette   commune

À partir du mois de janvier, les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois, un Lieu d’Accueil Enfants Parents (Laep les 3 Pommes) ouvre ses portes à la salle des associations, au 29 de la rue des Ardouens.

Cette unité qui dépend du service Enfance jeunesse de la Communauté des communes du Grand Armagnac ouvre donc dès le mois de janvier suivant les horaires suivants : les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois de 9 à 12 heures.

Ce lieu d’accueil et de rencontre concerne les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un parent, d’un  grand-parent ou d’un  adulte référent. Les futurs parents sont également les bienvenus.

Ce lieu est d’abord conçu comme un espace anonyme, gratuit, sans inscription et confidentiel, un lieu d’écoute, d’échange, d’accompagnement dans le « métier de parent », un lieu de rencontre et de socialisation pour les enfants.

Le Laep est un service de l’Enfance jeunesse en partenariat avec la CAF et la MSA.

Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP)

Créé par le 22 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Respectez les mesures de protection et de claustration pour protéger les élevages et les animaux de basses cours.

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais n’est pas transmissible à l’Homme. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque.

Depuis la confirmation du premier cas positif au virus influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dans l’avifaune sauvage aux Pays-Bas le 23 octobre 2020, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croître en Europe. Depuis plusieurs semaines, des foyers d’IAHP sont apparus en France dans plusieurs élevages des Landes, dans les Deux-Sèvres et en Vendée.

Les services vétérinaires des départements concernés sont pleinement mobilisés, sous la coordination de la Direction générale de l’alimentation et avec l’appui des laboratoires départementaux d’analyse, de l’ANSES et de l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse.

Afin de limiter les risques de contamination par la faune sauvage des élevages et des basses-cours, depuis le 5 novembre 2020, les détenteurs de volailles, de palmipèdes et de basses-cours doivent impérativement renforcer les mesures de biosécurité.

Parmi ces mesures figurent notamment :

- la claustration des animaux ou leur protection par un filet

- une surveillance quotidienne de l’état de santé des animaux

- l’accès à l’alimentation interdit aux oiseaux sauvages. Xavier Brunetiere, préfet du Gers, rappelle que les contrevenants, professionnels comme particuliers, s’exposent à des sanctions administratives (interdiction de mise en place des lots suivants) et pénales (amendes de 750 eros).

Le détail de l’ensemble des mesures de biosécurité à respecter est consultable à cette adresse : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels.

Brume sort « J’ai écrit »

Créé par le 17 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, landes, musique

image003

Après un premier  EP « Confusion » bien diffusé début 2018 et le succès de son dernier single numérique « P’tit con » sorti fin 2019, playlisté sur RFI en janvier 2020.

L’artiste Brume  sort une nouvelle pépite où elle a  peaufiné son style en mode piano/voix.

Pour cette nouvelle chanson, le texte et la composition de Céline Joly, l’arrangement d’Alain Guerrini, photo Emma Karaki

La sortie commerciale de ce single est prévue pour le 10 Janvier 2021. Sa distribution est assurée par «   I MUSICIAN    »

Image de prévisualisation YouTube

Il est également distribué sur les plates-formes numériques dont iTunes, Spotify, Virgin, Deezer … par I MUSICIAN

Le public est convié et peut  consulter les différents portails Web de l’artiste pour  y trouver des chansons, des vidéos, des photos et plein d’infos sur son activité.

     https://www.facebook.com/Brumeartiste

https://www.youtube.com/channel/UCCHJxvAeomNG1oekoBSclaw?view_as=subscriber

Les sapeurs-pompiers cazaubonnais font leurs tournées

Créé par le 16 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, sapeur-pompier, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Photo: Amicale SP de Cazaubon

Photo: Amicale SP de Cazaubon

La traditionnelle tournée des calendriers des sapeurs-pompiers cazaubonnais a débuté mercredi 16 décembre  et se prolongera, si besoin est, jusqu’au mois de janvier 2021.

Il s’agit d’un moment de partage et d’échange avec ces volontaires qui, sur leur temps libre, restent disponibles pour venir en aide à ceux qui font appel au 18.

Dans tous les cas, les sapeurs-pompiers cazaubonnais respecteront les consignes du gouvernement et de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (FNSPF) avec l’application des gestes barrières et resteront en dehors de l’habitation.

Ils seront équipés de masques mais aussi de gel hydroalcoolique.

Même si la convivialité habituelle sera perturbée, ils comptent sur la compréhension de chacun pour leur réserver le meilleur accueil.

La sécurité de tous est une priorité pour eux. L’amicale des sapeurs-pompiers, bénéficiaire des dons, remercie par avance l’ensemble des habitants pour leur participation et leur fidélité.

Les sapeurs-pompiers cazaubonnais souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année à tous, malgré ce contexte sanitaire particulier.

L’aide alimentaire de la Croix-Rouge

Créé par le 15 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com landes armagnac, gers, infos, mairie, service social, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_4893

Plus d’une centaine de personnes bénéficient de l’aide alimentaire de la Croix-Rouge

Depuis le mois d’avril 2020, l’Unité locale de la Croix Rouge de Cazaubon  a ouvert une nouvelle activité qui consiste dans une aide alimentaire apportée aux personnes les plus démunies du canton de Cazaubon, ainsi qu’à des familles qui résident dans le Gabardan. La distribution se fait tous les vendredis de 10 à 17 heures.  

Suite à la pandémie Covid 19, cette action a été mise en place par la Croix-Rouge départementale et durant toute cette période, l’Unité locale cazaubonnaise était une antenne de la Croix-Rouge sur roue. L’aide alimentaire était livrée toutes les semaines au Château de Moutique, bâtiment prêté gracieusement par la mairie de Cazaubon, jusqu’à la mi-août.

Devant la demande grandissante d’aide, les bénévoles de l’Unité locale ont voté à l’unanimité pour le maintien de cette action et c’est ainsi que l’Unité locale est devenue depuis le mois d’octobre une Unité de distribution autonome.

René Paquis, responsable de cette Unité de distribution précise :

« Les besoins de notre canton sont importants, c’est une centaine de personnes qui bénéficient chaque semaine de cette aide alimentaire. Nous sommes principalement sollicités par les assistances sociales, les mairies…, et les bénéficiaires le sont exclusivement sur dossier. Dans l’ensemble, les personnes viennent chercher  chaque semaine leur panier alimentaire au nouveau local.  Pour les personnes qui n’ont pas de moyen de locomotion, nous les livrons à leur domicile. En complément à cette aide alimentaire, notre action consiste à rencontrer ces personnes, à être à leur écoute et évidemment à essayer à leur apporter un peu de réconfort. Pour mener à bien cette action, il y a toute une équipe de bénévoles qui s’implique, car la charge n’est pas facile,  et quelques bénéficiaires viennent aider à déballer le camion de livraison… Évidemment, pour leur dévouement, je les remercie tous, ainsi que Gers solidarité qui accompagne toutes nos actions et prévoit d’apporter une aide en équipement et frigos ; la Banque alimentaire d’Auch qui nous approvisionne le jeudi, tous les 15 jours ; Intermarché de Cazaubon qui nous aide toutes les semaines ; le marchand de fruits et légumes de Barbotan « Terre et soleil. Des entreprises et commerçants qui ont des produits en date limite peuvent aussi nous aider… »

Pour compléter cet élan de solidarité, le Comité des fêtes a prêté à l’Aide alimentaire, deux frigos, des particuliers ont fait de même et ont apporté trois frigos, la société de chasse a mis à disposition sa chambre froide :

« Évidemment, je remercie toutes ces personnes pour leur élan de générosité, ainsi qu’une bénévole de la Croix-Rouge «  Marie-France »  qui a mis provisoirement et  gratuitement à notre disposition,  toute sa maison. Actuellement, notre souci principal est de trouver  un local de distribution. Pour le moment, la municipalité n’a rien à nous proposer. »

Le port du masque est obligatoire

Créé par le 09 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, éducation, gers, infos, politique, santé, solidarité

GERS

Cazaubon, Eauze…

Mardi 8 décembre, Xavier Brunetiere, préfet du Gers, suite à plusieurs considérations, notamment celle qui précise que le virus circule de manière active dans l’ensemble du Gers, ainsi que suite à l’avis du directeur général de l’Agence régionale de santé d’Occitanie,  afin de prévenir les risques de propagation des infections, par arrêté préfectoral, a rendu obligatoire sur la voie publique et dans l’ensemble des lieux ouverts au public, le port du masque de protection pour les personnes de onze ans et plus dans les communes suivantes :

Auch, Eauze, Lectoure, Mirande, Pajaudran, Marciac, Barcelone du Gers, Fleurance, Lombez, Nogaro, Riscle,  Mielan, Cazaubon, Gimont, Masseube, Pavie, Samatan, Condom, L’isle-Jourdain, Mauvezin, Plaisance, Vic-Fezensac.

Cette obligation s’impose tous les jours de 6 à 21 heures, à compter du 8 décembre et jusqu’au lundi 28 décembre.

La préfecture justifie cette décision par le rebond de l’épidémie, avec un taux de positivité des tests de 14,2 % la semaine dernière (le seuil d’alerte est fixé à 10 %).

 

Information municipale

Créé par le 08 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, landes, mairie

ARX

Le Maire de la commune d’Arx

Informe que la procédure de reprise des concessions à l’état visuel d’abandon engagée dans le cimetière communal d’Arx, il y a maintenant plus de trois ans, arrive dans sa phase finale.

La liste des concessions faisant l’objet de cette procédure est consultable, tous les jours, sur les panneaux d’affichage en mairie et à l’entrée du cimetière ainsi que sur le site www.cimetieres-de-france.fr dans l’espace dédié au cimetière de la commune.

Conformément à la réglementation, il sera procédé, dans le cimetière, à la 2e et dernière constatation de l’état dans lequel se trouve chaque concession concernée :

Le lundi 11 janvier 2021 à 14 heures sis cimetière d’Arx

Les ayants droit ou successeurs des concessions souhaitant conserver en lieu et place la concession les concernant ainsi que, le cas d’échéant, les personnes  chargées de l’entretien de la concession sont invitées à la remettre en bon état de propreté et/ou de solidité dès que possible ou à assister à la visite sur les lieux aux dates et heure fixées ci-dessous.

Les concessions qui n’auront pas été remises en état par les familles donneront lieu à l’établissement du 2e et dernier procès-verbal de constat de l’état visuel d’abandon.

Un mois après ce constat, les concessions qui n’auront pas été remises en état ou dont les travaux de rétablissement n’auront pas été achevés au vu du 1er procès-verbal de constat, pourront être reprises par la commune.

La viabilité hivernale : Le Conseil départemental est prêt.

Créé par le 08 déc 2020 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, solidarité, travaux

 GERS

Photo: Conseil départemental

Photo: Conseil départemental

Communiqué du Conseil départemental

Même si les chutes de neige annoncées au début du mois de décembre ne sont pas tombées dans le Gers, le Département reste organisé et vigilant pour faire face aux éventuelles intempéries hivernales, selon une organisation particulière à la période dite de « viabilité hivernale ».

Le dispositif spécifique s’étend du 14 décembre 2020 au 08 mars 2021.

Qu’est-ce que la viabilité hivernale et quelle organisation ?

La viabilité hivernale s’inscrit dans le cadre plus large de la surveillance du réseau routier et des interventions qui en découlent. L’objectif recherché est le maintien ou le rétablissement de conditions de circulation satisfaisantes du point de vue de la sécurité des usagers de la route. Elle concourt également à la continuité des activités économiques.

La viabilité hivernale concerne ainsi l’ensemble des moyens mis en œuvre pour assurer la sécurité routière d’une route humide. Elle consiste à lutter contre les accumulations de neige, de verglas ou de givre afin de conserver le maximum d’adhérence aux véhicules circulant sur la chaussée.

Luminosité faible, visibilité en baisse, chaussées humides ou enneigées, pièges fréquents et souvent invisibles, comme le verglas…

Pour faire face aux intempéries et assurer sécurité et confort aux usagers de la route, le Conseil départemental responsable de l’aménagement et de l’entretien des routes départementales se mobilise et renforce son organisation, en mettant en place un dispositif spécifique qui s’étend du 14 décembre 2020 au 08 mars 2021.

Surveillance accrue du réseau routier départemental, information des usagers, prévention… 38 agents sont ainsi mobilisés jusqu’au 8 mars prochain.

Des moyens conséquents mis en œuvre

La viabilité hivernale, c’est faciliter les déplacements des automobilistes et assurer leur sécurité grâce à une surveillance accrue du réseau routier, son entretien (déneigement et lutte contre le verglas) et la diffusion d’informations routières.

38 agents du Conseil Départemental d’astreinte 24h/24h

15 camions de déneigement équipés de saleuse sur le réseau principal.

700 tonnes de sel sont actuellement stockées sur 18 sites répartis de façon homogène sur le Département.

Une intervention hiérarchisée

Le réseau routier départemental est dense et hétérogène. Le Département adapte ses moyens et ses objectifs en fonction du caractère stratégique des voies.

Le réseau routier départemental est composé de 3 550 kms de routes. En situation dégradée, les grands axes structurants (1200km) sont traités selon 3 niveaux de priorités (N2-1, N2-2, N2-3) :

  Déneigement par raclage et salage 24h/24 et 7j/7 pour rétablir des conditions de circulation normales dans un délai de 3 à 4 heures après la fin de l’événement neigeux.

Conseils aux automobilistes

La sécurité sur la route dépend aussi de la responsabilité de chaque automobiliste. Mieux informés, mieux équipés, plus vigilants, ils peuvent en effet réduire considérablement les risques et les conséquences des intempéries sur la circulation (accidents, trafic ralenti, voire paralysé).

Les règles d’or de l’automobiliste :

Équiper son véhicule pour l’hiver

 S’informer des conditions de circulation

Organiser son déplacement à l’avance

 Adapter vitesse et distances de sécurité

 Faciliter le travail des personnels chargés du déneigement

  Laisser la priorité aux engins de déneigement, ne jamais les dépasser

  En cas de croisement avec un engin, ralentir et serrer à droite

   Ne pas abandonner son véhicule sur une chaussée enneigée

12345...77

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...