actualité

Articles archivés

Point de situation influenza aviaire au 19 janvier

Créé par le 20 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, agriculture, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique, santé

GERS

Communiqué de la Préfecture

Les 17 et 18 janvier, 2 suspicions cliniques, dans des élevages de canards, ont été déclarées sur la commune de Manciet. Les premiers tests de dépistage sont positifs.

Dans le cadre des investigations menées suite à ces cas, trois élevages en lien épidémiologique ont fait l’objet des premiers tests de dépistage qui se sont révélées également positifs. Les communes concernées sont Laujuzan, Eauze et Ramouzens. Les 5 élevages en question seront dépeuplés les 18 et 19 janvier.

Sans attendre les confirmations par le laboratoire de référence, le préfet du Gers a pris deux arrêtés redéfinissant, autour de chacune de ces suspicions une zone réglementée temporaire de 10 km bloquant les mouvements des oiseaux.

Les zones réglementées* de protection (ZP), de surveillance (ZS) et zone réglementée supplémentaire (ZRS) qui sont mises en place respectivement dans un rayon de 3, 10 et 20 km autour des foyers seront réactualisées au fur et à mesure de la réception des analyses définitives.

* Principes des zones réglementées : les mesures les plus drastiques sont appliquées au plus près des foyers. Les contraintes réglementaires s’allègent dans les zones les plus éloignées

Les mesures spécifiques de lutte contre l’influenza aviaire hautement pathogène s’appliquant au

Gers et départements limitrophes définis au niveau national par instruction en date du 16 janvier

seront mises en œuvre :

• Dépeuplement ou abattage préventif des élevages de canards dans un rayon de 10 km autour des foyers.

• Abattage préventif des élevages de volailles maigres dans un rayon de 1 km autour des foyers.

• Mouvements des oiseaux d’élevage interdits en zone de protection et zone de surveillance.

• Interdiction des mises en place de canetons et poussins d’1 jour en zone réglementaire

supplémentaire de 20 km pendant au moins 10 jours après la désinfection du dernier foyer.

Cette reprise des cas d’influenza aviaire au nord de la zone préalablement dépeuplée est un nouveau coup dur pour les éleveurs du Gers. L’état soutiendra les exploitants concernés via les dispositifs d’indemnisation économique et sanitaire.

RAPPEL : La consommation de viande, de foie gras et d’oeufs – et plus généralement de tout

produit alimentaire à base de volaille – ne présente aucun risque pour l’Homme.

Dans l’ensemble des zones réglementées, les mesures suivantes s’appliquent :

• Recensement des exploitations de volailles,

• Mesures de biosécurité renforcées, dont mise à l’abri,

• Oiseaux de basse cour confinés ou maintenus sous filet,

• Accès aux exploitations limité aux seules personnes indispensables

• Nettoyage et désinfection des véhicules à l’entrée et à la sortie des exploitations

• Rassemblements de volailles et oiseaux captifs interdits.

• Surveillance clinique renforcée en élevage

• Autocontrôles renforcés

Mesures réglementaires spécifiques en zones de protection et de surveillance (instruction nationale du 16 janvier 2023)

• Dépeuplement ou abattage préventif des élevages de canards dans un rayon de 10 km autour des foyers.

• Abattage préventif des élevages de volailles maigres dans un rayon de 1 km autour des

foyers.

• Mouvements des oiseaux d’élevage interdits en zone de protection et zone de surveillance.

Mesures spécifiques en zone réglementée supplémentaire (instruction nationale du 16 janvier 2023)

Cette zone est considérée comme une zone indemne soumise à surveillance particulière. Les mises en place de canetons et poussins d’1 jour sont interdites de façon à éviter de densifier davantage cette zone. Il en est de même de la mise en place de volailles ou palmipèdes démarrés en provenance de zone autre que la zone réglementée supplémentaire et ce, au moins, pendant 10 jours après la désinfection du dernier foyer.

Citoyenneté : Face à la crise démocratique, le Département du Gers met en place une Commission Consultative Citoyenne

Créé par le 20 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique

GERS

Communiqué du Conseil départemental

Dans le Gers, la majorité départementale poursuit son ambition de rapprocher les citoyens de l’action publique.

« Alors que l’abstentionnisme continue de progresser, il est nécessaire d’agir pour préserver la confiance en notre démocratie, et mener des politiques adaptées aux besoins des citoyens. La Commission Consultative Citoyenne sera la représentation des attentes des Gersoises et des Gersois et permettra d’orienter les actions de la collectivité au plus près des besoins du territoire. » - Philippe Dupouy, Président du Département du Gers.

Cette démarche a débuté en 2018, avec le Budget Participatif Gersois, 1er budget participatif à l’échelle départementale, dont l’objectif est de permettre aux citoyens de déterminer l’utilisation d’une partie du budget d’investissement du Conseil départemental.

Un succès rassemblant plus de 80 000 votants, et permettant à 150 projets de naître au plus près des besoins du territoire (outils de dépollution des cours d’eau, espaces de protection de la biodiversité, équipements sportifs…).

La Commission Consultative Citoyenne, c’est quoi ?

En offrant une nouvelle méthode de participation, la Commission Consultative Citoyenne est une avancée supplémentaire en la matière.

Elle permettra aux habitants des 17 cantons du département de faire remonter les volontés locales, et de faire entendre leur voix dans le cadre de concertations.

Les membres de la commission formuleront également des propositions, sur des sujets tels que l’environnement, la santé, ou les mobilités, et participeront à la réflexion de nos politiques départementales.

 Comment candidater ?

Jusqu’au 31 mars 2023, la période de candidature est ouverte en ligne sur legerscestvous.fr.

Les Gersoises et les Gersois ayant 16 ans ou plus et résidant dans le département, peuvent candidater.

Au total, 68 membres seront tirés au sort pour composer la Commission Consultative Citoyenne.

La Commission Consultative Citoyenne en pratique

La première séance de la Commission Consultative Citoyenne gersoise aura lieu au printemps 2023. Très rapidement, le premier sujet abordé sera la rédaction des règles du 3ème Budget Participatif Gersois qui verra le jour en fin d’année.

4 réunions plénières seront organisées chaque année, durant lesquelles les membres devront se positionner sur un sujet déterminé et pour lequel des éléments de connaissance seront mis à disposition.

Philippe Dupouy appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites ce jeudi 19 janvier

Créé par le 18 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, politique

GERS

Communiqué de Philippe Dupouy

« Cette réforme, à la fois injuste et méprisante, suscite la colère et l’opposition de nos concitoyens, et notamment de l’immense majorité des actifs. Ils ont raison.  

J’appelle les gersoises et les gersois à se mobiliser massivement jeudi 19 janvier à l’occasion du mouvement national initié par l’ensemble des organisations syndicales.

Je serai moi-même, avec les élu.e.s de la majorité départementale, aux côtés des citoyennes et des citoyens qui marcheront dans les rues de la ville d’Auch.

Le contexte de baisse du pouvoir d’achat, en raison notamment de l’inflation, qui se traduit par une tension psychologique et financière sur nos concitoyens, exige des responsables politiques qu’ils se mobilisent fortement face à la décision brutale prise par Emmanuel Macron, et soutenue par sa majorité parlementaire.

Cette réforme va creuser un peu plus encore les inégalités pour les salariés les plus fragiles, pour ceux qui exercent les métiers les plus pénibles, entre les hommes et les femmes, elles qui subissent déjà des carrières hachées et une inégalité salariale insupportable, ou encore entres les grandes entreprises qui s’enrichissent et versent des dividendes colossales à leurs actionnaires, et celles qui se battent chaque jour contre leur fermeture et les hausses démesurées de l’énergie.

Après une crise sanitaire sans précédent et les bouleversements individuels que celle-ci a provoqué, nos concitoyens aspirent de plus en plus à disposer de liberté et de temps pour soi, pour vivre.

En imposant aux citoyens de travailler plus et donc de profiter moins longtemps et en moins bonne santé de leur retraite, cette réforme va à contre-courant des attentes de la population.

Celle-ci va aggraver la fracture entre un Président de la République, déconnecté des réalités de terrain et des aspirations des citoyens.

Il n’est pas supportable de différer sans cesse le bonheur et l’épanouissement personnel auxquels les français ont droit.

Nous devons maintenir l’âge légal de la retraite à 62 ans, intégrer véritablement la pénibilité des métiers et offrir une fin de vie professionnelle décente à l’ensemble des travailleuses et des travailleurs de notre Pays. 

Demain, je réaffirmerai l’engagement du Département, d’être l’acteur majeur de la protection des gersoises et des gersois :

Protection sociale, au cœur des compétences du Département ;

Protection environnementale, en prenant notre part dans la lutte contre le dérèglement climatique ;

Protection sanitaire, face à un système de santé tellement délité, et qui conduit la collectivité départementale à salarier des médecins dans les zones les plus dépourvues ;

Protection démocratique, en impliquant de manière plus forte et plus régulière les citoyens aux décisions qui les concernent » -

Philippe Dupouy, Président du Département du Gers

Le salon CAPT’Avenir 2023 et ses nouveautés

Créé par le 18 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, économie, éducation, gers, infos, les sorties, politique

GRAND ARMAGNAC

PXL_20220326_092834917

La Communauté de communes du Grand Armagnac, continue d’œuvrer en faveur de la jeunesse du territoire. Son dynamique service Enfance Jeunesse, cette année propose la deuxième édition de CAPT’Avenir avec un supplément de nouveautés apportées.  

La première nouveauté, en partenariat avec l’Éducation nationale, consiste à une journée spéciale consacrée uniquement aux élèves des classes de cinquième du collège Jean Rostand sites d’Eauze et de Cazaubon, ainsi que du collège de Nogaro.

Pour cette journée du vendredi 27 janvier, plus de 200 collégiens bénéficieront de cette nouvelle formule de CAPT’Avenir qui aura lieu de 9 heures à 16 h 30 ,au  Hall d’expos de la ville d’Eauze.

Les élèves découvriront au cours des ateliers, les corps de métiers suivant : Métier de l’animation, métier du Bâtiment, métier Viticole, métier bureautique et secrétariat, métier de pompier, métier de la gendarmerie, métier de la petite enfance, métier du reconditionnement plastique.

Les jeunes pourront se faire une idée du monde du travail, des possibilités qui s’offrent à eux.

Déjà, ils ont été familiarisés en classe sur ce thème, et ils auront avec eux des questions qu’ils auront préparées à l’avance en classe.  

Cette journée réservée exclusivement aux scolaires,  s’annonce pour eux  très enrichissante.  

Samedi 28 janvier, les portes s’ouvriront au public à partir de 9 h 30 et jusqu’à 13 heures.

Cette matinée, ouverte à tous,  permettra aussi aux familles d’accompagner leurs jeunes dans cette démarche d’orientation.

AVEC CAPT’Avenir, la CCGA  veut  donner l’opportunité aux jeunes de 12 à 25 ans du Grand Armagnac de rencontrer professionnels et étudiants en valorisant l’offre du territoire.

À Visualiser les offres (stages, formation et emploi) sur ou proche de son territoire.

À Découvrir les établissements (privé/publique) proches du bassin de vie des collégiens.

À Accompagner les jeunes dans leurs démarches de formation et d’orientation, ateliers et animations proposés en complémentarité et partenariat des services éducation nationale et de la Région.

Insolite : Des triplées au Barraquet

Créé par le 18 jan 2023 | Dans : actualité, agriculture, com.com du Bas Armagnac, gers, infos

LAUJUZAN

IMG_20230114_131340659

Gilbert et Patrick Ducourneau ont eu une grosse surprise,  en découvrant dans leur étable, la naissance de trois jolies velles.

 Mettre bas trois velles en une fois demeure  un événement assez rare.

Les trois jeunes femelles se portent bien, ainsi que leur mère, qui affiche également une grande forme après avoir mis bas pour la troisième fois.

 Elle a vêlé toute seule, elle n’a même pas eu besoin d’aide.

En ce début d’année Gilbert et Patrick qui avaient déjà de quoi s’occuper, ont droit à un complément d’occupation qui consistera à faire téter les trois nouvelles nées.

P1140920

Passation de commandement au Centre de secours

Créé par le 18 jan 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, sapeur-pompier, solidarité

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0074 (3)

Samedi après-midi, au Centre d’incendie et de secours de Cazaubon, a eu lieu la cérémonie de passation de commandement en présence de nombreuses personnalités, élus, sapeurs-pompiers, cazaubonnaises et cazaubonnais.  

Cette passation de commandement entre le lieutenant Alain Bareille et le lieutenant Delphine Bréant s’est déroulée avant la traditionnelle Sainte-Barbe.  

Le Colonel Hors-classe Jean-Louis Ferres, directeur du service départemental d’incendie et de secours du Gers, Chef du Corps départemental, a convié au salut du drapeau, ainsi qu’à la revue des troupes,  Véronique Moreau, sous-préfète de Condom ; David Taupiac, député de la deuxième circonspection  du Gers ; Philippe Dupouy, président du Conseil départemental du Gers ; Bernard Gendre, président du conseil administratif du service départemental d’incendie et de secours du Gers et Isabelle Tintané, maire de Cazaubon et Conseillère départementale du Gers.

Les personnalités ont ensuite remis les galons aux récipiendaires. Ont été nommés : Delphine Bréant lieutenant, Laurent Dhainaut adjudant, Nicolas Nassan sergent-chef, Stéphane Renault caporal, Jérémy Brettes 1ère classe.

Le Porte-drapeau a remis le drapeau au lieutenant Alain Bareille qui a été chef du Centre de Cazaubon durant ces deux dernières années. Ce dernier a ensuite remis le drapeau au Colonel Hors-classe Jean-Louis Ferres, qui, à son tour, l’a remis au lieutenant Delphine Bréant qui a immédiatement pris le commandement du Centre d’incendie et de secours de Cazaubon.

DSC_0038 (15) DSC_0051 (4) DSC_0052 (4) DSC_0060 (3) DSC_0069 (3) DSC_0072 (3) DSC_0073 (3) DSC_0079 (1)

Cérémonie de passation de Commandement au centre de Cazaubon en images

Créé par le 18 jan 2023 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0025 (20) DSC_0028 (17) DSC_0031 (16) DSC_0037 (15) DSC_0047 (7) DSC_0051 (4)  DSC_0091 DSC_0106 (1) DSC_0111

REPAS DU RBA F.C/ LE HOUGA

Créé par le 17 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, com.com du Bas Armagnac, gers, infos, les sorties, sport

ESTANG-LE HOUGA

Samedi 28 janvier à partir de 20 h 30, à la salle des fêtes d’Estang , le RBA FC/ LE HOUGA propose un repas ouvert à tous ( Prix 15 euros, enfants  de moins de 12 ans, 8 euros).

Le menu est le suivant :

Velouté de potiron

Poulet aux oignons

Gratin dauphinois

Fromage

Dessert-Café

Vin rouge ou rosé.

Possibilité d’avoir du vin en bouteille (domaine UBY) prix 10 euros.

Les réservations doivent parvenir avant le jeudi 26 janvier au 06 81 49 25 38 ou 06 63 34 63 06

 

Les classes orchestre seront en concert

Créé par le 17 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, les sorties, musique

GABARRET  

DSC_0027

Lundi 30 janvier à partir de 19 heures, à la salle d’animation située près de l’ancienne gare de Gabarret, les élèves des classes orchestre à l’école du collège Jules-Ferry, seront sur scène et donneront leur premier concert public de l’année 2023.  L’entrée est gratuite.

 Cette soirée-là, le public découvrira les adolescents musiciens des classes de sixième, cinquième, quatrième et troisième.

Pour les amateurs de musique, les parents, les amis du collège et les gabardans ce sera l’occasion  de constater les progrès musicaux de ces élèves qui iront peut être grossir les effectifs  des écoles de musique de leur village, par la suite les bandas ou harmonies locales.

Depuis la rentrée scolaire de l’année 2018 dans le cadre du projet « Orchestre à l’école », le collège Jules-Ferry offre à ses élèves un apprentissage musical avec des cuivres et des percussions , grâce à un partenariat de l’Éducation nationale, du Conseil départemental des Landes et avec les professeurs du Conservatoire départemental des Landes.  

 Tous les élèves des classes orchestre à l’école, disposent, gratuitement, d’un instrument de musique qu’ils peuvent amener chez eux pour se perfectionner. Ils suivent avec beaucoup de plaisir les heures d’enseignement de musique par semaine qui sont réparties ainsi : Une heure avec leur professeur de musique du collège, une    heure de cours instrumental avec des professeurs du conservatoire, le reste, ils sont en groupe pour jouer ensemble.

​Chaque année, le Conseil départemental achète les nouveaux instruments nécessaires.

Le collège Jules-Ferry possède un internat, ce qui permet d’accueillir  les élèves domiciliés à distance qui souhaitent participer, en plus de leur scolarité, à cette aventure musicale fédératrice.

8 clubs au Championnat de ligue de Tir à l’arc sport adapté

Créé par le 16 jan 2023 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, infos, loisirs, sport

GABARRET

DSC_0005 (41)

Samedi, à la salle de sport communautaire, les Archers de la Ténarèze et du Gabardan, accueillaient le championnat régional de sport adapté organisé par la Fédération française du sport adapté.

Cette compétition régionale du sud de la Nouvelle Aquitaine est aussi une sélection pour le championnat de France qui aura lieu dans la Creuse.  

Cette année, les organisateurs ont constaté une baisse de concurrents par rapport aux années précédentes, autant en sport adapté de tir à l’arc, qu’en sport de valides. La baisse est due aux deux années de Covid, qui ont provoqué chez les sportifs un manque d’entrainement.  

Samedi, ils étaient 28 compétiteurs issus de 8 clubs de la zone sud Nouvelle Aquitaine.

Pour assurer le bon déroulement de la journée, l’association les Archers de la Ténarèze et du Gabardan avait mobilisé plus d’une quinzaine de membres. À l’issue de ce championnat, les Archers ont organisé le passage des plumes et flèches de progression en tir à l’arc, pour certains licenciés  de leur club,.  

Jacques Sottoriva, président des Archers de la Ténarèze et du Gabardan a profité de l’occasion pour rappeler  que les Archers de la Ténarèze et du Gabardan organise au mois de juillet à Sos (47) le championnat départemental de tir à l’arc du Lot et Garonne et à la fin du mois de novembre à Mézin (47) le concours sélectif de tir à l’arc pour le championnat de France de compétiteurs valides.  

Les personnes qui souhaitent rejoindre le club les Archers de la Ténarèze et du Gabardan, peuvent s’adresser à Jacques Sottoriva au 06 83 42 58 61.

DSC_0011 (34)

12345...166

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...