GABARRET

DSC_0111

Samedi matin, à la salle d’animation, les sapeurs-pompiers de Gabarret étaient réunis pour la cérémonie de passation de commandement du Centre d’incendie et de secours (Sdis).

C’est en présence de Mélanie Samson, directrice de cabinet de la préfète des Landes,  de Marcel Pruet, président du Sdis 40, des maires du secteur du gabardan, d’une délégation de sapeurs-pompiers d’Attenschwiller, ville d’Alsace jumelée avec Gabarret, et des familles des sapeurs-pompiers gabardans, que le capitaine  Alexandre Bourmaud, chef de pôle, et le colonel Éric Duverger, directeur du Sdis ont dirigé la cérémonie de passation de commandement du Centre d’incendie et de secours de Gabarret.

À cette occasion, une fois de plus, la musique de Gabarret a assuré toute la partie musicale de la cérémonie officielle.  

La cérémonie a débuté par l’entrée du drapeau avec sa garde, suivie par  Mélanie Samson, Marcel Pruet et le colonel Éric Duverger. Ces derniers ont tout d’abord salué le drapeau, puis ils ont passé en revue les sapeurs-pompiers gabardans qui étaient naturellement au garde à vous.

Mélanie Samson a lu le message de Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur, où ce dernier  exprimait sa reconnaissance aux sapeurs- pompiers  pour leur engagement.

 Le colonel Éric Duverger après avoir appelé le lieutenant Jean-Louis Gardère, chef du centre depuis deux ans, a appelé l’adjudant Sébastien Duprat, qui durant ces deux années a été l’adjoint du lieutenant.

En 1989, Jean-Louis Gardère  est rentré au centre mixte de Gabarret.

Sapeur- pompier volontaire à Gabarret, il a été aussi par la suite formateur au niveau départemental, notamment incendie.

Très investi, il s’est fortement impliqué dans l’union départementale des sapeurs-pompiers des Landes, dans plusieurs commissions  qui l’ont conduit à participer aux congrès régionaux et nationaux. Il a été l’adjoint  du lieutenant Éric Mathon, chef du centre et depuis deux ans, il est devenu le chef de ce centre gabardan.  

Sébastien Duprat a rejoint le corps des sapeurs-pompiers en 2005. Il était intégré au centre d’incendie et de secours de Cazaubon. C’est en 2015, qu’il rejoint le centre de Gabarret, où il gravit rapidement les échelons  et où depuis deux ans, il était l’adjoint du chef de centre.

Le colonel Éric Duverger a témoigné de sa reconnaissance à Jean-Louis Gardère pour ses 32 années de service et de dévouement, et de sa confiance vis-à-vis de Sébastien Duprat :

« Sébastien Duprat est homme d’écoute. Quelqu’un qui sait montrer l’exemple  et donner le cap… »