juillet 2021

Archive mensuelle

La salle communale a été inaugurée

Créé par le 21 juil 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, travaux

CASTEX D’ARMAGNAC

DSC_0078

Dimanche matin, Christian Dupouy, maire de Castex d’Armagnac, entouré de ses conseillers municipaux et en présence de Muriel Abadie, vice-présidente du conseil régional, d’Isabelle Tintané et Vincent Gouanelle, conseillers départementaux et de Delphine Bréant adjointe au chef des pompiers de Cazaubon, a inauguré la salle communale.

Lors de son discours, le maire a rappelé l’importance de cette inauguration :

 » Ce n’est pas tous les jours qu’on inaugure une salle communale dans une petite commune.  Dans le parcours d’un élu local, c’est un événement important qui n’arrive qu’une fois, à moins d’avoir une longévité exceptionnelle. C’est donc ensemble que nous allons découvrir et prendre possession de ces nouveaux locaux. Mais l’inauguration de ce bâtiment n’est pas seulement un temps symbolique, c’est avant tout un événement marquant pour notre commune, ses associations et ses habitants. Cette réalisation découle d’une volonté commune des élus et des associations, notamment le foyer rural, la société de chasse et les Amis des églises de Castex-Saint-Canne. Au bout du compte, notre objectif à travers cet ouvrage est de rendre plus facile l’organisation des événements festifs. J’invite donc tous les présidents et membres des associations à s’approprier ce bâtiment et par les activités et les animations à faire vivre ce lieu de rencontre. Je sais pouvoir compter sur vous tous.  »

Après avoir rappelé que les travaux de cette tranche ont commencé au mois d’octobre 2019 pour se terminer au mois de septembre 2020, le maire a précisé les entreprise qui avaient réalisé ces travaux et évidemment les a remercié pour leur travail de qualité, ainsi que l’architecte qui a su garder le style traditionnel de cette salle.

Le maire a ensuite apporté les précisions suivantes :

«   Notre commune s’étend sur 1 238 ha dont  706 de terres agricoles, 112 ha de vignes et 420 ha de bois pour une population de 116 habitants.  »

Christian Dupouy a fait l’historique des travaux :

«  En 1993 cette salle a été aménagée avec 115m2 plus la cuisine, les vestiaires et un WC. En 2003, nous avons construit la salle des jeunes avec la maison du temps libre 27m2 ; En 2012, a eu lieu la construction d’un local de rangement. En 2019-2020, nous avons donc réalisé  l’agrandissement de 60 m2 plus les sanitaires pour personne à mobilité réduite, et c’est ainsi que nous avons fait un seul bâtiment  de 205 m2. Nous pouvons accueillir actuellement 205 personnes. « 

Le maire a annoncé le coût des travaux pour cette dernière partie  qui s’élève à 125 700 euros HT, puis il a précisé les aides reçues  dont 20% de dotation équipement territoire ruraux (DETR) soit 25 138 euros, 27% de la Région soit 34 325 euros (subvention relative aux travaux d’extension de l’espace associatif dans le cadre du contrat territorial  du PETR Pays d’Armagnac),  9 154 euros de dotation départementale rural du conseil départemental, soit un total de 56% de subvention pour un montant de 68 617 euros. Un prêt bancaire de 25 000 euros sur 10 ans a été réalisé et accordé. La commune a autofinancé 32 100 euros sur ses fonds propres.

Après avoir remercié l’État, la Région et le département, le maire a donné la parole à Isabelle Tintané :

 » C’est pour nous un grand plaisir  de vous accompagner dans cette inauguration  avec Vincent Gouanelle. C’est un grand et très beau projet. En cette période difficile, nous ne pouvons que vous féliciter  d’avoir osé  et d’être allé de l’avant…  »

Avant de couper le ruban Muriel Abadie a exprimé qu’elle était ravie d’être là, et de représenter Carole Delga :

« J’avais à cœur  d’être avec vous, élus et habitants de Castex. Pour une petite commune c’était un gros challenge  d’investir avec le seul intérêt de permettre à la population de se retrouver  et ainsi de faire vivre le village. Vous pouvez compter sur Carole Delga et le groupe d’élus du département. »  

Le GAS se maintient bien et recrute

Créé par le 20 juil 2021 | Dans : actualité, éducation, infos, landes, loisirs, sport

 GABARRET

DSC_0063

Samedi, en fin d’après-midi, à la salle de cinéma,  les dirigeants, licenciés et supporters du GAS se sont réunis en assemblée générale.

Le coprésident Pascal Filhol a ouvert l’assemblée en invitant l’assistance à observer une minute de silence  en mémoire  de personnes décédées dans l’année.

Le coprésident Jean-Marc Durroux  a annoncé l’ordre du jour, puis le trésorier a présenté le bilan financier qui révèle un solde positif. Jean-Marc Durroux a  constaté que le résultat est en équilibre, et que le club a continué de fonctionner, notamment grâce aux subventions. Au niveau des investissements, trois vitrines réfrigérées ont été achetées.

Les achats réalisés grâce au budget participatif départemental, ont été de nouveau présentés, notamment les minibus, les barnums, le vidéo projecteur, les matelas de  gym…, il ne reste plus que l’achat de l’imprimante.

Jean-Marc Durroux a souhaité  que la saison  sportive reprenne, ainsi que les moments festifs :

« Nous espérons plus de joueurs et évidemment  revenir comme dans le passé  pour les rencontres sportives, tournois, lotos et repas… »

L’école de rugby a connu une année simple, mais elle a continué de fonctionner  avec des jeunes assidus. Les éducateurs sportifs ont été félicités car ils ont su maintenir un dynamisme et la labellisation de l’école de rugby a été renouvelée. Le bilan est tout de même positif et les enfants ont progressé tout au long de l’année.

La fréquentation des juniors a toujours été correcte, quant aux filles moins de 18 ans, mois de 15 ans et plus de 18 ans, elles étaient présentes aux entraînements. Pour la saison prochaine le Pôle sera composé du Stade montois, d’Aire sur Adour et de Gabarret

Les seniors avaient un effectif de 39 joueurs sur le papier, 27 joueurs réels et dans l’ensemble en moyenne 22 joueurs sur la pelouse.

Le GAS a créé une commission de recrutement et son travail qui a débuté au mois d’avril,  a été récompensé avec une vingtaine d’arrivants, portant ainsi l’effectif entre 45 à 50 joueurs.

L’arbitre Régis Apparicio, après une longue carrière sur la pelouse, a décidé de poser les crampons. Mais il continue d’être un homme efficace au sein du GAS assurant par son poste de secrétaire, les nombreux et compliqués dossiers administratifs.

Pour leur fort engagement au sein du GAS et  durant de très nombreuses années, Guy Dumas et son épouse ont été remerciés par les dirigeants du club et ovationnés par toute l’assistance.

Les dirigeants du club ont informé que le  président Pascal Filhol a été élu au CD 40 rugby

Cathy Fréchou, vice-présidente à la Communauté des communes (CCLA),  a rappelé que la  CCLA aide l’école de rugby  en finançant les licences de tous les  enfants de moins de 18 ans, et qu’elle aide les communes pour les équipements sportifs. Gabarret bénéficie de 22 000 euros, dont une partie est utilisée pour le stade.  

Stéphane Barlaud, maire de Gabarret, a félicité les dirigeants, entraîneurs, joueurs et supporters  qui sont restés mobilisés pour maintenir le GAS en cette période difficile. Puis il a lancé un appel à la responsabilité de tous :

«  Je vous demande d’être vigilants. Il y a malheureusement des actes d’ incivilité et de vandalisme récurrents  à Gabarret et même au stade. »  

La Gaule gabardanne a tenu son assemblée générale

Créé par le 18 juil 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, les sorties, loisirs, sport

GABARRET

DSC_0052

Vendredi en fin d’après-midi, à la salle des associations, l’AAPPMA du Gabardan avait convoqué ses membres pour son assemblée générale de l’année.  

Thierry Béréziat, président de l’AAPPMA a présenté  l’alevinage  effectué avec deux lâchers de truites, pour un total de 500 kg. Le troisième lâcher  a été annulé à cause du confinement.

Après avoir abordé l’entretien des accès des berges des lacs de Jouandet et d’Armanon, le président a décrit le gros chantier réalisé au lac de Tailluret à Labastide d’Armagnac :

«  Cette retenue appartenant à l’institution Adour est destinée au renforcement en eau. La gestion piscicole intégrale a été confiée à l’AAPPMA de Gabarret. Nous y avons fait la réouverture des berges sur plusieurs centaines de mètres. Les postes de pêche sont à nouveau accessibles.  »

L’évolution des cartes de pêches a été détaillée avec une baisse et maintenant une reprise.

Marcel Dal Corso a fait le point sur la garderie  en précisant qu’il avait effectué des contrôles à l’Estampon, au Launet, au Rimbez, ainsi qu’à Créon d’ Armagnac, Losse, Jouandet, Armanon et Tailluret.  Les pêcheurs landais étaient une cinquantaine, les pêcheurs locaux étaient 24, les Gersois 35, 6 venaient du Lot et Garonne et une douzaine d’autres départements.

Les projets pour 2021 consistent dans des travaux au lac de Tailluret, notamment le parking pécheurs qui est à viabiliser. La réalisation d’aménagements piscicoles avec la création de buttes et de zones de frayères.

Le bilan financier a été présenté  et son solde reste positif grâce aux subventions des communes. Les grands travaux peuvent se réaliser aussi grâce aux  aides accordées par la fédération départementale et la fédération nationale.

Les alevinages de truites sont reconduits.

Après  l’assemblée générale ordinaire, l’assemblée générale extraordinaire a abordé notamment les modifications apportées et acceptées à l’unanimité.  

L’adjudant-chef se présente

Créé par le 18 juil 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, sapeur-pompier

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

L’adjointe au chef, l’adjudante  Delphine Bréant, l’adjudant-chef Alain Bareille, chef du centre, et l’adjoint au chef, Alexis Lalanne 1ere classe

L’adjointe au chef, l’adjudante Delphine Bréant, l’adjudant-chef Alain Bareille, chef du centre, et l’adjoint au chef, Alexis Lalanne 1ere classe

Mercredi, à l’occasion du 14 juillet, au Centre de secours de Cazaubon, les Sapeurs-pompiers volontaires d’active et les retraités se sont retrouvés pour partager un moment.

Le matin, l’Amicale des Sapeurs-Pompiers avait organisé un moment de détente sportive, avec jeux de quilles au maillet, ping-pong.

En début d’après-midi, le chef de centre, l’adjudant-chef Alain Bareille (Sapeur-pompier volontaire) a profité de cette rencontre pour se présenter  et faire plus ample connaissance avec les familles des Sapeurs-pompiers d’active, et évidemment avec les retraités :

« Je suis né le 14 décembre 1957 à Auch. J’ai grandi dans une famille de Sapeurs-pompiers, et c’est tout naturellement qu’à l’âge de 21 ans, j’ai intégré les Sapeurs-pompiers volontaires avant de devenir Sapeur-pompier professionnel en 1983. Je suis marié à une éducatrice de vie scolaire, elle-même adjudante-cheffe volontaire au Centre de secours de Condom »   

Pompier à Auch de 1978 à 2002,  il a rejoint ensuite les Centres de secours de Condom et d’Eauze.  Alain Bareille a tout d’abord connu  le Centre de Cazaubon au travers des formations,  puis il a décidé de proposer sa candidature à la tête du centre après le départ du lieutenant  Py :

« Le 1er novembre 2020, j’ai eu le privilège de succéder au lieutenant Py en tant que Chef  de centre volontaire, du Centre de secours de Cazaubon. Passionné par mon métier, j’aime l’action, mais surtout partager, notamment partager mes savoirs et transmettre mes compétences. Je suis très attaché aux valeurs des Sapeurs-pompiers qui sont le respect, l’altruisme, l’efficience dans les missions, la discrétion et surtout rester humble. »

Depuis le mois de novembre 2020, l’adjudant-chef Alain Bareille a recruté 6 nouvelles recrues et actuellement 27 Sapeurs-pompiers volontaires sont au Centre de secours de Cazaubon :

« J’espère que pour l’année 2022, il y aura plus d’effectifs. Des travaux de réhabilitation du Centre vont débuter aux mois de septembre/octobre 2021 et prendront fin, si tout va bien, courant mars 2022. »

L’Adjudant-chef rappelle que l’effectif a un besoin crucial de renouvellement en femmes et en  hommes :

« Les personnes de 17 à 55 ans qui souhaitent rejoindre les Sapeurs-pompiers volontaires de Cazaubon, peuvent prendre contact au Centre de secours 10 boulevard des Pyrénées 32 150 Cazaubon, ou au 05 62 09 55 79 ou au 06 87 82 79 25 ou mail : ccd.cazaubon@sdis32.fr

Un beau chèque pour l’Amicale des pompiers

Créé par le 16 juil 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, solidarité

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

DSC_0057

Mercredi 14 juillet, à midi,  Angélina Conraud, présidente de l’association Tersagnac, association qui  vient d’être dissoute, s’est rendue au Centre d’incendie et de secours de Cazaubon, pour remettre à  Aurélie Guille, présidente de l’Amicale des Sapeurs-pompiers  un chèque de 7 360 euros.

Coupe des clubs, 70 jeunes étaient au rendez-vous

Créé par le 16 juil 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, sport

BETBEZER D’ARMAGNAC

DSC_0062

Mercredi 14 juillet,  plus de 70 jeunes  des écoles de pétanque du département se sont retrouvés  à Betbezer pour une rencontre de coupe des clubs.

Les clubs présents étaient : Dax, Saint-Server, Betbezer d’Armagnac, Souston, Meilhan.

Malgré les régulières  averses,  sous les regards et les encouragements de leurs entraîneurs et de leurs supporters, les jeunes ont pu toute la journée, s’exprimer dans leur sport favori.

À cette occasion et pour respecter les règles sanitaires en vigueur, en complément de la salle des fêtes, les bénévoles avaient installé un chapiteau.  

À midi, tous ont pu se restaurer, et une fois de plus le club a été vivement félicité pour l’organisation de cette rencontre, et son repas au prix raisonnable et qui fut très apprécié par les jeunes et les nombreux adultes qui les accompagnaient.

Pour cette reprise sportive, environ 150 personnes étaient présentes au  boulodrome.

La transformation numérique au cœur du plan de relance

Créé par le 16 juil 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, éducation, infos, landes, politique, solidarité

LANDES-GERS

DSC_0055

Lors de sa visite au château de Reys à Créon d’Armagnac,   Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète des Landes, a rencontré Stéphanie et Franck Martin, maitres des lieux, ainsi que Catherine Dupouy, maire de Créon d’Armagnac.

Madame la préfète a apporté les précisions suivantes sur la transformation numérique qui est au cœur du plan de relance:

 » L’objectif du Gouvernement est de réussir la diffusion et l’adoption du numérique aussi bien par l’ensemble des acteurs économiques que par les citoyens de tous les territoires.

Dès le premier confinement, le gouvernement a déployé un effort sans précédent pour soutenir l’économie nationale et préparer la reprise.

Outre les fonds de soutien mis en place, le premier ministre a annoncé un plan de relance inédit de 100 Mds€ pour l’ensemble de l’économie française, avec une mobilisation exceptionnelle destinée à accompagner la transformation numérique de l’ensemble des organisations (entreprises, associations, administrations, etc.) et à faciliter l’accès du numérique pour tous.

C’est autour de quatre grands enjeux que France Relance vient donner un appui financier et humain pour faciliter la transformation du numérique, à travers de nombreux dispositifs :

La transformation numérique des TPE et PME (près de 100M € au niveau national).             

La transformation numérique des territoires (908M€ au niveau national)                               

Le soutien aux associations de lutte contre la pauvreté pour améliorer l’inclusion numérique (1,2M € au niveau régional). La transformation numérique de l’enseignement (160M € au niveau national).

La numérisation des entreprises est un enjeu de compétitivité et de productivité de l’économie française : la digitalisation des processus internes, de la communication ou encore des modes de distribution des entreprises constituent un potentiel de croissance.

Le plan France Relance consacre près de 100M€ au soutien à la transformation numérique des TPE et PME au niveau national. Ce soutien se décline en trois dispositifs :

• Des diagnostics numériques gratuits pour les TPE et PME opérés par les chambres de commerce et d’industrie (CCI) et les chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) ;

• Une aide sous forme de subvention de 500€, le chèque France Num, à destination des TPE (entreprises de moins de 11 salariés) pour l’achat de solutions numériques ;

• Un accompagnement gratuit pour les TPE et PME qui souhaitent bénéficier d’un programme de sensibilisation ou la mise en oeuvre d’un plan d’action de numérisation.

Dans les Landes, 93 TPE/PME ont déjà bénéficié de diagnostics numériques gratuits opérés par les CCI et les CMA et 310 TPE ont bénéficié du chèque France Num.

Des exemples de lauréats dans les Landes :

 Le Château Reys à Créon d’Armagnac a bénéficié d’un chèque France Num de 500 euros. Le Comité Départemental Olympique et Sportif des Landes (CDOS): l’objectif pour le conseiller numérique consistera à améliorer les outils numériques, ceux du CDOS qui dispose de son propre réseau mais aussi ceux de tous les comités départementaux des différentes fédérations qui sont affiliées et de leurs clubs (exemple tennis club de Saint-Pierre-du-Mont). Le recrutement envisagé : un CDI dès le 1er septembre 2021. Le projet « YOUNG CAFE ET FABRIK A PROJETS » porté par l’association « Traverses parcours » va bénéficier d’une subvention de 55 000 euros. Au sein du tiers lieu Young, un espace café permet un accueil inconditionnel du public par des professionnels de l’insertion, une Fabrique et un espace de médiation numérique permettent d’accompagner les jeunes dans la formulation d’un projet.

 Au total, dans les Landes 35 conseillers numériques seront affectés dans 30 structures.

Le dispositif prévoit :

• Un soutien financier de 50 000 euros par poste. Ce soutien est formalisé au travers d’une convention de subvention d’une durée de 24 à 36 mois.

• La prise en charge des frais de formation initiale et/ou continue sur la base d’une formation certifiante

• De disposer d’une animation nationale adressant des ressources (foire aux questions, guides, webconférences par l’ANCT, etc)

La préfète était au château Reys

Créé par le 15 juil 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, économie, infos, landes, les sorties, mairie, patrimoine, tourisme

CREON D’ARMAGNAC

Franck et Stéphanie Martin, Catherine Dupouy et Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète des Landes

Franck et Stéphanie Martin, Catherine Dupouy et Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète des Landes

Samedi dernier, au château Reys, Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète des Landes, a rencontré Stéphanie et Franck Martin, maitres des lieux, ainsi que Catherine Dupouy, maire de Créon d’Armagnac.

Cécile Bigot-Dekeyser tenait à rencontrer ce couple lauréat du dispositif  dans les Landes du plan de relance et numérique mis en place par le gouvernement pour accompagner la transformation numérique de l’ensemble des organisations, entreprises, associations…

Madame la préfète a exprimé le plaisir qu’elle avait à rencontrer  des PME et par ce plan gouvernemental de leur venir en aide en cette période particulière de crise.

Le château Reys  a bénéficié d’un chèque France Num  de 500 euros. Franck Martin a précisé :

«  Votre visite madame la préfète est gratifiante et est évidemment un encouragement dans cette période difficile.   Ce chèque de France Num a été une aide importante pour nous et il  nous a permis de renforcer notre visibilité sur internet, notamment dans le référencement pour les mariages. »  

Franck Martin  refait l’historique du château Reys, puis son installation avec son épouse au mois de juillet 2019 :

« Quand nous avons découvert ce château, nous avons eu un coup de cœur, car il convenait exactement à notre projet. Notre activité principale est l’accueil des mariages dans un cadre idyllique du château avec son parc, ses chambres d’hôtes, notamment sa suite nuptiale, et parmi les atouts complémentaires,  pour la cérémonie, l’église est juste à côté. Un restaurant communal réputé est à proximité, ainsi que la salle des fêtes du village. Nous accueillons aussi des séminaires, et envisageons pour l’avenir  des événements festifs dès que nous le pourrons. »

Après la visite du parc aménagé avec ses cabanes  aux animaux, la splendide cour d’accueil, la visite du château,  Cécile Bigot-Dekeyzer, s’est exprimée :

«  C’est un très bel endroit, en tant que représentante de l’État, je suis satisfaite de voir  que l’Etat avec son plan de relance a été utile pour vous. Je vous félicite pour ce que vous faites.  »

Accompagnée de Catherine Dupouy, la préfète a visité le village, la salle des fêtes, le bâtiment qui accueillera la mairie, l’église, le site naturel  de Sabaille, la mairie, l’école …, et ainsi elle a découvert le dynamisme de ce village de 369 habitants.  

Deux collégiens récompensés par le prix de la sportivité

Créé par le 10 juil 2021 | Dans : actualité, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, sport

GABARRET

Photo: Établissement scolaire

Photo: Établissement scolaire

Les 10 élèves les plus méritants des collèges landais (5 filles et 5 garçons) sont récompensés chaque année par le Comité départemental des médaillés de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif (CDMJSEA40).

Ces prix récompensent les élèves de troisième les plus méritants sur les plans sportifs (UNSS), avec des engagements citoyens (délégués de classe, responsabilités et engagements associatifs) et bien entendu, avec aussi des résultats scolaires de qualité.

Cette cérémonie départementale s’est déroulée lundi dernier au Collège Lubet-Barbon de Saint-Pierre du Mont en présence notamment de Serge Tauziet, directeur de cabinet de l’Inspection académique qui représentait Bruno Brevet directeur académique des services de l’Éducation nationale (Dasen), de Jérome Alfonsi directeur départemental de l’UNSS, de Christain Ferre-Pujolle président du CDMJSEA40 et des familles.

Parmi les dix récompensés cette année, deux gabardans : Jules Deyries en troisième générale et Timéo Bodin en troisième prépa-métiers du collège privé Saint-Jean Bosco ont été félicités pour leur mérite :

Le prix de la sportivité pour le premier et le prix de l’encouragement pour son camarade, assortis de diplômes, médailles, montres connectées et cadeaux.

« Toute l’équipe pédagogique et éducative est très fière de ces deux collégiens qui ont encore fait preuve cette année, par leur engagement au sein du Collège et à l’extérieur, de belles qualités physiques, intellectuelles, morales et humaines. » précise Aubert Cruchon.

Hommage à Michel Dayman et à Alain Ducourneau

Créé par le 08 juil 2021 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, sport

ESTANG

DSC_0054

Samedi matin à la salle des fêtes, à l’occasion de l’assemblée générale du district, le monde du Football gersois a  rendu un émouvant hommage à ses  deux amis fidèles du club estangois :

«   Le 23 mars nous apprenions avec consternation le décès de Michel Dayman figure emblématique du club. Passionné de football, Michel a commencé son apprentissage de joueur à l’école d’Estang sous la vigilante direction d’André Descat son maître et directeur d’école. Il occupa le poste de goal, une spécialité  qui demande non pas de l’amour du ballon, mais une véritable passion, tellement elle est difficile à vivre. Il y excellait, et même un penalty, sanction de suprême justice, ne l’effrayait pas.

Durant sa carrière de joueur, il remportera quelques titres, en 1963 champion des Landes et vainqueur de la coupe des Landes, en 1968 la coupe du Gers.

Puis vint le temps de quitter le maillot et les crampons. Tout naturellement, il se retrouva membre du comité de direction avec un poste de trésorier et en 1982 comme responsable sportif  « Un homme tout terrain » car il fallait demander à Michel, téléphoner à Michel, voir avec Michel. Tout au long de l’année, ce prénom revenait sur les lèvres, résonnait dans les oreilles de chacun. Pouvait-on parler de cheville ouvrière ? Il s’agissait plutôt d’une charpente entière, il est vrai l’homme en possédait la carrure.

 Quelques années après, il remplaça René Brun  en tant que président du club de 1991 à 2008.

Il fut à l’origine des premières fusions avec les équipes de jeunes pour arriver à l’AJA qui existe toujours. Ensuite vint fusion en 1993 avec Nogaro pour les seniors avec la création de l’USENBA et pour terminer en 1998 la fusion des clubs de l’USENBA avec Monguilhem et Le Houga  pour la naissance du RBA F.C. Il réalisa un travail colossal pour réunir les clubs du Bas Armagnac. Michel  fut élu au Comité Directeur du district et il y fera 2 mandats.

Il fut un grand Serviteur  pour le football estangois et gersois. Pour tout ce travail accompli, Merci  Michel!

Quelques jours plus tard, le16 avril, autre mauvaise nouvelle, Alain Ducourneau «  Bourombe » nous quitte. Joueur exemplaire de l’USE, il a participé à tous les championnats de jeunes, ensuite chez les seniors, est toujours resté fidèle au club. Il faisait partie du groupe de joueurs qui a gagné la coupe du Midi en 1980, hélas une suspension injustifiée suite au scandaleux et regrettable match à Sarrancolin  l’a privé de cette finale.

Sa vie privée et professionnelle l’avait expatrié ces dernières années dans le département voisin, les Landes, mais il   répondait toujours présent pour participer aux tournois « vétérans » aux matches le dimanche matin et lors des fêtes d’Estang,  nous le retrouvions dès le vendredi avec son sourire, sa gentillesse et sa bonne humeur. Adichatz Alain!

1234

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...