GERS

Cazaubon, Eauze…

Mardi 8 décembre, Xavier Brunetiere, préfet du Gers, suite à plusieurs considérations, notamment celle qui précise que le virus circule de manière active dans l’ensemble du Gers, ainsi que suite à l’avis du directeur général de l’Agence régionale de santé d’Occitanie,  afin de prévenir les risques de propagation des infections, par arrêté préfectoral, a rendu obligatoire sur la voie publique et dans l’ensemble des lieux ouverts au public, le port du masque de protection pour les personnes de onze ans et plus dans les communes suivantes :

Auch, Eauze, Lectoure, Mirande, Pajaudran, Marciac, Barcelone du Gers, Fleurance, Lombez, Nogaro, Riscle,  Mielan, Cazaubon, Gimont, Masseube, Pavie, Samatan, Condom, L’isle-Jourdain, Mauvezin, Plaisance, Vic-Fezensac.

Cette obligation s’impose tous les jours de 6 à 21 heures, à compter du 8 décembre et jusqu’au lundi 28 décembre.

La préfecture justifie cette décision par le rebond de l’épidémie, avec un taux de positivité des tests de 14,2 % la semaine dernière (le seuil d’alerte est fixé à 10 %).