LANDES

Fédération départementale  des chasseurs  des Landes

  Dernière minute – Clarification

Chasseurs !

Cela fait huit jours que votre Fédération signale l’incohérence des instructions ministérielles et les mesures COVID-CHASSE qui en résultent pour que TOUS puissiez chasser tout en respectant les obligations du confinement.

L’État par un communiqué de la Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité a favorisé une cacophonie généralisée, provoqué la confusion et la division dans nos rangs et entraîné beaucoup de désillusions et une grande déception.

Le Vendredi 6 Novembre, un Arrêté Préfectoral, ambiguë, injuste et dont on peut s’interroger sur la légalité, a été publié pour notre département.

Afin de stopper tout doute et interprétation et ne pouvant garantir la sécurité réglementaire des chasseurs landais, la FDC40 appelle désormais l’ensemble des chasseurs à ne plus chasser dès aujourd’hui Dimanche 8 Novembre au soir.

L’Arrêté du 6 Novembre s’applique donc.

Demain lundi nous sommes reçus par Madame la Préfète.

Fort et fidèle à votre souhait “TOUS OU RIEN “ exprimé à 80%, nous ne nous avouons pas vaincus.

Nous vous faisons la promesse de TOUT TENTER pour que TOUS les Chasseurs Landais puissent pratiquer TOUTES les chasses, et ne pas être considérés exclusivement comme régulateurs et exécuteurs de mission d’intérêt général.

Nous savons que vous y êtes prêts mais nous savons aussi que vous êtes attachés à la pratique de toutes les chasses. Par solidarité et pour l’unité de tous les chasseurs et de toutes les chasses Landaises, la FDC 40 préfère ne pas se soumettre à la seule régulation du grand gibier, d’autant que la COVID n’est pas une légende rurale, elle se répand dans nos territoires chaque jour un peu plus, nous menaçant dangereusement ainsi que nos proches.

C’est le message que nous entendons renouveler à Madame la Préfète.

Nous en appelons à l’union de tous les chasseurs Landais devant l’adversité de cette crise, nous en appelons aussi à la solidarité cynégétique qui doit nous animer.

Aditshatz et à bientôt.