GRAND ARMAGNAC

 

Photo: CCGA

Photo: CCGA

Anna, Killian, Lucas, Mïa, Pauline et Henri Portes

La première session de l’opération Été jeune, proposée par le service Enfance Jeunesse de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA), et  ayant pour thème la solidarité,  a duré une quinzaine de jours et elle s’est déroulée avant tout à Cazaubon.

Les ados  enthousiastes de leur journée  de rencontre avec les résidents de l’Ehpad Korian «  Le Clos d’Armagnac » en ont profité pour  rédiger le texte suivant :  

« Rencontre auprès de nos ainés avec les été jeunes 

Anna, Killian, Lucas, Mïa, Pauline sont allés à la rencontre des ainés à l’Ehpad de Cazaubon le lundi 27 juillet à 14 heures.

Durant cette heure, nous avons échangé avec les résidents sur leurs ressentis au sujet du confinement.

Après l’annonce du Président  Emmanuel Macron,  le fait de se confiner, a créé pour certains de la peur et de l’angoisse et d’autres ont estimé avoir vécu leur vie mais ils  s’inquiétaient quand même pour leurs proches.

Pendant cette période, de nouvelles règles strictes ont été imposées aux résidents de l’EHPAD. Ils ont été confinés dans leur propre chambre toute la journée, même pendant les heures de repas, pendant 15 jours.

Cela était dur pour certains car ils ne voyaient plus personne mais ils ont pu constater un rapprochement avec le personnel soignant.

Durant cette période, la direction a mis en place des moyens de communication entre les résidents et leur famille.

Les personnes âgées ont pu communiquer avec leur famille par Skype, Whatsapp. Ils ont appris à utiliser des tablettes, des ordinateurs et des téléphones portables.

Ils ont pu aussi  profiter de leur famille avec la mise en place de visites au travers d’une vitre de plexiglass.

Les résidents ont effectué deux tests covid-19.

Nos aînés ont fait preuve de créativité durant ces deux  mois, pour passer le temps, en faisant  de la peinture, du coloriage, des mots croisés, de la lecture …

Pendant cette période, nos aînés ont su faire preuve de courage et de patience pour se protéger de cette crise sanitaire. »

Pour cette rencontre,  les responsables de l’Ehpad avaient placé les adolescents dans la cour extérieure et les résidents étaient au petit salon qui avait les portes ouvertes pour permettre de communiquer tout en restant à une bonne distance.

En deuxième partie de la rencontre, les adolescents ont été conduits sur la terrasse et les résidents  dans le grand hall, là aussi portes et fenêtres furent ouvertes, permettant ainsi aux aînés et aux ados de partager un bon moment de chants populaires bien connus par les résidents.