CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_3443

Jean-Michel Augré s’exprime sur la situation actuelle

« Les nouveaux conseillers municipaux ont été élus le 15 mars dernier.

 Dès le mardi 17, après l’allocution du Président de la République, j’ai demandé aux agents municipaux de rester à leur domicile à partir de midi et j’ai organisé avec mes adjointes des permanences et astreintes pour le personnel des services techniques, de la mairie.

Le mercredi, j’ai ordonné la fermeture des lieux accueillant du public, à savoir la médiathèque, l’Office de tourisme, le cinéma, l’agence postale communale.

La veille de l’installation du nouveau Conseil municipal que j’avais convoqué le samedi 21 mars à huis clos à Moutiques, nous avons reçu par mail un arrêté préfectoral reportant cette installation au moins au 15 mai et avons ainsi appris à ce moment-là que notre mission se poursuivait.

En ce qui me concerne, la pathologie qui m’a touchée et pour laquelle je suis aujourd’hui guéri, m’oblige à un confinement très strict à mon domicile.

Dans ces circonstances, Marie-Ange Passarieu, première adjointe, en lien avec madame la Sous-préfète, a pris le relais à la mairie sur la gestion des affaires courantes de la commune et de la crise liée au coronavirus en particulier : ce qu’elle a fait dès lundi, aidée de mes autres adjoints, du personnel communal et des représentants de l’association Tersagnac.

Malgré mon confinement, j’ai toujours été à ses côtés et nous sommes en contact permanent.

Dès le lundi 23 mars, considérant que nous avons toujours la responsabilité de la mairie jusqu’à l’installation des nouveaux élus, mes adjoints, que je remercie pour leur engagement sans limite, ont tout mis en œuvre pour garantir la continuité des services, protéger et sensibiliser les habitants.

 La gravité de la situation nous impose à tous de respecter scrupuleusement les consignes de sécurité sanitaires liées aux déplacements, aux confinements, mesures contraignantes mais indispensables pour limiter la propagation de ce virus jusqu’à son éradication.

Nous devons garder espoir, unir nos forces, et consacrer notre énergie pour le bien commun.

 Je suis convaincu que nous saurons tous témoigner d’un bel élan de solidarité au service de notre population qui en a grand besoin dans cette crise sanitaire, sociale et économique.

La Mairie de Cazaubon vous informe :

- Les agents des services administratifs (la mairie est fermée au public), se relaient pour que du lundi au vendredi, le courrier soit ouvert, qu’il soit répondu au téléphone et que les demandes urgentes soient traitées.

Les services techniques sont mobilisables, pour les espaces verts comme pour les interventions exceptionnelles.

L’école primaire réquisitionnée pour l’accueil des enfants des professionnels médicaux très sollicités nécessite la présence ponctuelle d’agents le temps du repas ou pour le ménage. Les autres agents (cinéma, médiathèque, Agence postale communale, cantine) sont aussi mobilisables en tant que de besoin.

- Des services, sous la responsabilité de Michel Vigier, adjoint, ont été mis en place en deux jours pour apporter aux personnes isolées qui en auraient besoin, le réconfort moral avec Appels solidaires et l’aide aux courses de première nécessité avec Courses solidaires. Un seul numéro, celui de la mairie (05.62.69.50.01) aux heures du bureau et vous saurez comment bénéficier de cette entraide municipale, coordonnée avec les associations caritatives pour unir nos moyens.

La solidarité se poursuit

- Mais la solidarité ne s’arrête pas là, puisque les bénévoles de l’association Patchwork vont fabriquer des masques pour les auxiliaires de vie du CIAS. Si vous possédez du coton, de l’acrylique ou de l’élastique, n’hésitez pas à en faire don à la mairie qui leur transmettra. Ce lien magique de solidarité nous permettra de protéger nos soignants et nos aides ménagères. Merci d’avance pour eux. Nous essayerons par tout moyen de nous procurer des masques, gants et autres surblouses.

- Une communication sera faite dans chaque foyer par le biais d’un flyer distribué par la Poste par des affiches et les panneaux lumineux, sur le site Internet et les réseaux sociaux, relayés par ceux de Tersagnac, partenaire privilégié de ces opérations. »

Commentaires:

De Lary

Vous ne parlez pas de votre démission dès le résultat des élections.