novembre 2019

Archive mensuelle

Jean-Bernard Blanchard récompensé

Créé par le 27 nov 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, loisirs, sport

BETBEZER D’ARMAGNAC

IMG_2307

Lundi soir, à la salle des fêtes,  en présence du maire Gérard Talès et des licenciés de la Joyeuse Boule Betbezoise, Annick Tastet, Gilbert Sidoine, membres du comité directeur des Landes des médaillés  de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif, et Gérard Patrone, adhérent,  ont honoré  Jean-Bernard Blanchard, président du club betbezois.

Cette cérémonie s’est déroulée dans le cadre de la journée mondiale  du bénévolat qui a lieu le 5 décembre. Pour des raisons d’organisation, elle a été  avancée de quelques jours.

Gilbert Sidoine  a rappelé  que la Fédération des médaillés de la jeunesse, des sports et de l’engagement  associatif ( FFMJSEA) attache la plus haute importance à cette journée mondiale du bénévolat :

«  C’est en  reconnaissant le dévouement des bénévoles, leur disponibilité et leur souci de servir l’intérêt général que l’on facilitera leur succession et que l’on favorisera l’engagement des plus jeunes. Profitons donc de cette journée pour honorer les bénévoles, promouvoir leurs actions, en particulier sur des sujets d’actualité tels que la lutte contre la violence et les incivilités, la lutte contre les déviances, la valorisation du respect… »

Gilbert Sidoine a ensuite rappelé le parcours de Jean-Bernard  Blanchard :

« Dès l’âge  de 14 ans, Jean-Bernard jouait à la pétanque. Par la suite, il a toujours été responsable bénévole dans les associations et également bénévole dans les Comité des fêtes. Dans les années 1970, il a été fondateur du club de pétanque  de Bourriot-Bergonce. Dans les années 1990, il a été responsable bénévole au club de rugby de Roquefort et chauffeur du bus pour les matchs. Dans les années 2000, il fut bénévole et joueur de pétanque au club de Roquefort et depuis 2012, il est adhérent au club de pétanque de Betbezer,  responsable des vétérans et secrétaire. Elu président de ce club en 2017, il est devenu responsable des vétérans au district de Mont de Marsan. Il est aussi responsable de la classe 70.

Annick Tastet, a remis à Jean-Bernard, le diplôme de la FFMJSEA, et Gérard Patrone , le trophée et le teeshirt. Gérard Talès a félicité Jean-Bernard  pour son implication durant toutes ces années au service des associations et il l’a remercié pour son sérieux investissement au club de Betbezer.  

Jean-Bernard a associé  à ce diplôme tous les bénévoles du club :

« D’autres auraient pu l’avoir et le mériteraient bien. »    

Le maire fait le point sur son premier congrès des maires

Créé par le 27 nov 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, mairie, politique

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

Photo: Mairie

Photo: Mairie

Lundi, en fin de matinée, à la mairie, le maire Jean-Michel Augré, s’est exprimé au sujet du 102e congrès des maires de France, qui s’est tenu à la porte de Versailles du 18 au 21 novembre.

Tout d’abord, Jean-Michel Augré a rappelé  que l’association des maires de France 32 (AMF 32), a brillamment organisé toute la logistique :

« Une organisation impeccable et je tiens à renouveler mes remerciements à Karine Mouton  qui nous a permis de vivre ces moments exceptionnels.  Par la même occasion, je précise  que toutes les dépenses induites, hébergement, transport…, n’ont pas fait l’objet de notes de frais payées par la commune, mais ont été payées avec mes indemnités de maire. »

L’ancien canton de Cazaubon était bien représenté avec plusieurs maires et élus de Cazaubon, Monclar, Mauléon, Estang, Campagne, Lannemaignan, Castelnau d’Auzan-Labarrère.

Jean-Michel Augré  a bien apprécié les visites guidées du Sénat, de l’Assemblée nationale avec les parlementaires députés et sénateurs Gersois :

«  Nous avons eu avec eux de bons moments d’échanges. Nous avons été ensuite invités à l’Elysée par le Président de la République. Il y avait de nombreux ministres dont celui de l’intérieur, de l’éducation nationale, des armées. À l’auditorium, le mardi, c’était la séance d’inauguration du salon.  Emmanuel Macron  était attendu car l’an dernier, son absence du salon des maires  avait été perçue très négativement. Cette année, sa présence et les discours tenus par lui et ses ministres tendent à retisser les liens entre l’exécutif et les maires que le Président Macron a qualifié de piliers de la République. C’est une sorte de recours en grâce des élus. J’ai ressenti une volonté de rapprochement entre l’exécutif et l’association des maires de France représentée par son président François Baroin et André Laignel, 1er vice-président délégué de l’AMF. On a voulu enterrer la hache de guerre, malgré un tir de bois vert bien argumenté de nos brillants représentants. »

Pour le premier magistrat cazaubonnais,  ce fut une visite positive. Il a particulièrement retenu  parmi les différentes interventions, celles sur les finances locales, le travail sur la DGF qui a grandement impacté sur la capacité d’investissement et la fameuse TH et sa compensation à l’euro près. Le maire  a ensuite retenu le projet de la loi 3D :

« En premier, au sujet de la déconcentration, c’est-à-dire redonner des compétences aux élus locaux. Comme exemple, je pense au logement, aujourd’hui le numérique et la fibre le permettraient. La différenciation, aujourd’hui  il n’y a rien de concret, c’est à suivre. La décentralisation de compétences, de responsabilité, de moyens financiers avec le support de nos parlementaires et de l’AMF. Dans le domaine de la santé, il est nécessaire de doubler les centres, maisons de santé, fin du numérus closus, recrutement de médecins pour couvrir des déserts médicaux, et voir  un projet de loi visant à mieux aider les maires dans leurs missions, leur formation. »

Pour Jean-Michel Augré, si les promesses sont tenues, c’est une politique partenariale qui va dans le bon sens et il fait confiance au président de l’AMF pour sa vigilance et sa capacité à défendre les intérêts des maires :

«  Je suis rassuré  que le local revienne en force et que le clonage sur des modèles urbains ne s’adapte pas à notre ruralité. Pour moi, et je rejoins un des conférenciers, la commune a une âme qui doit faire perdurer ses valeurs reçues en héritage et doit disposer des moyens décisionnaires et financiers pour le faire. »

Le Label Cittaslow pour la commune

Créé par le 27 nov 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, économie, gers, infos, mairie, politique, tourisme

 CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_2280

Avant le marché de Noël du week-end du 23 et 24 novembre, à la demande de la municipalité, les agents des services techniques de la commune ont installé sur la place devant l’Office de tourisme et du thermalisme, l’escargot,  traditionnel symbole des villes et villages labellisés  Cittaslow.  

Cette année, la commune de Cazaubon-Barbotan les Thermes, s’est portée candidate pour obtenir cette labellisation, et ainsi faire partie du réseau international des villes du bon vivre. La municipalité, attachée à la qualité de la vie, s’est impliquée durant les mandatures précédentes et jusqu’à celle d’aujourd’hui, à l’améliorer aussi bien pour les habitants que pour les curistes et vacanciers.

Pour obtenir ce label, le village de Cazaubon  a répondu aux 72 conditions de qualité, contenues dans le cahier des charges Cittaslow.

Jean-Michel Augré, maire de Cazaubon a rappelé que, durant son mandat, il y a eu beaucoup de travaux et d’investissements réalisés pour améliorer l’environnement,   les infrastructures,  l’urbanisme, ainsi qu’une politique  ayant pour objectif  d’offrir un meilleur accueil aux personnes, touristes …, sans oublier évidemment  la mise en valeur des produits locaux… :

« L’obtention de ce label,  peut  faire venir à Cazaubon,  de nouveaux touristes et vacanciers, nationaux et internationaux. Les asiatiques  sont très intéressés et apprécient  la qualité des villes et villages Cittaslow. Ce label est le fruit de tout un travail réalisé par tous, et que Pierre Boumati a su mettre en valeur, en constituant le dossier et en le présentant. »

Cazaubon est la quatrième ville gersoise à être labellisée Cittaslow. Les autres sont  Mirande, Simorre et Samatan. À proximité de Cazaubon, dans les Landes, il y a aussi le village de  Labastide d’Armagnac.  

Trois artistes exposent leurs peintures

Créé par le 27 nov 2019 | Dans : actualité, agenda, art, com com landes armagnac, exposition, infos, landes, peinture

 LOSSE

Michel Belloc et Bernard Noël

Michel Belloc et Bernard Noël

Depuis vendredi, trois artistes peintres  exposent leurs œuvres à l’auberge Losse à Moelle. Tous les ans, Dominique et Mimi, tiennent à transformer leurs salles de bar et de restaurant, en galerie d’art. Une initiative qui  permet à la clientèle de découvrir de nombreuses œuvres d’artistes de la région, durant plusieurs mois.

Cette année, ils sont trois à avoir accroché leurs toiles aux cimaises de Losse à Moelle. Trois styles bien différents, révélateurs des talents artistiques de chacun.

Béatrice Désolé et Bernard Noël, exposent à Losse à Moelle pour la première fois.    

Béatrice Désolé de Saint- Justin, passionnée de tauromachie et de course landaise,  révèle aux visiteurs de majestueux  et impressionnants taureaux, dans ses œuvres  au pastel.

Le Villeneuvois  Bernard Noël, qui lui aussi réalise de nombreuses expositions dans la région, propose des peintures à l’huile tirant sur le cubisme, l’abstrait. Dans ses toiles, l’artiste exprime ses émotions avant tout par les couleurs et les lignes.  

Le troisième artiste a déjà exposé à Losse à Moelle. Il s’agit du peintre figuratif,  Michel Belloc. Ses acryliques, ses aquarelles et ses huiles, racontent des scènes de tauromachie, du patrimoine, des  traditions et de la culture Landaise. On y trouve de vieilles fermes landaises, sans oublier la chasse et le gibier…. Cuba est aussi évoqué dans plusieurs toiles.

L’exposition de toutes ces œuvres peut se visiter aux heures d’ouverture de l’établissement et jusqu’aux premiers mois de l’année 2020.  

Pour tous renseignements complémentaires, s’adresser au  05 58 93 64 58.

Gil Dubedat à l’honneur

Créé par le 26 nov 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, exposition, gers, infos, livres, peinture

 CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

DSC_0012

Dimanche, au foyer municipal,  a eu lieu la douzième édition de Lire et écrire en Gascogne, organisée par l’association des Racines et des graines. Le cru 2019  fut exceptionnel avec la participation de plus d’une dizaine d’artistes,  une vingtaine d’auteurs, une librairie et deux éditeurs.

Cette année, les organisatrices du Salon littéraire ont tenu à mettre à l’honneur, le sociate Gil Dubedat, artiste peintre, poète et écrivain local. En entrant dans le Foyer, le premier stand lui était consacré. Des photographies représentaient ses peintures et sur la table plusieurs de ses livres étaient installés.

Lors de son discours, Martine Roche a rappelé que Gil Dubedat, dans ses écrits,  a toujours offert une place d’honneur  à toutes les personnes qui ont croisé son chemin :

« Cette année, à notre tour nous lui offrons cette place d’honneur. Écrivain, poète mais aussi peintre, dans son village de Sos à 10 km d’ici. Il fut lauréat de nombreux prix autant en littérature qu’en peinture. J’aimais aller à Sos pendant mes vacances parce que le bonhomme en valait le détour. À la fois jovial et révolté. Jovial, si ce n’est juvénile pour évoquer les beautés et les douceurs de sa campagne sociate. Révolté pour évoquer le modernisme et ses nuisances qui bousculaient la douceur de vivre. Mais cet homme riche intérieurement se suffisait à lui-même. À plus de 97 ans, Gil Dubedat aime toujours la vie. »  

Maïté Lacour, présidente de l’association,  au nom du jury, a remis le premier prix littéraire à l’auteur GMG Baur pour son livre Carabistouilles sanglantes aux éditions Panaché.  

Thomas et Julien ont repris le 107

Créé par le 26 nov 2019 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, gastronomie, infos, landes, les sorties

GABARRET

IMG_2243

Thomas Paukner et Julien Fruit, ont repris le restaurant, bar et pizzeria, 107 avenue du 21 avril 1944.

Tous deux sont originaires d’Agen. Thomas Paukner est titulaire du BEP de serveur et Julien Fruit du BEP  cuisinier. Un duo d’amis qui se fréquente depuis l’enfance, et qui a partagé l’apprentissage dans la même école, passé les diplômes ensemble, l’un à la cuisine et l’autre au service.

Après plusieurs années de travail dans la restauration, Thomas  a exercé durant une douzaine d’années, le métier de DJ dans les plus importantes discothèques du Lot-et-Garonne. Il a également tenu une pizzeria à Colayrac-Saint-Cirq.  

Suite à la mutation de son épouse à Mont de Marsan, Thomas a élu domicile à Roquefort et souhaitait trouver une gérance à proximité de son domicile. Il trouva le 107 et enfin, il put réaliser avec Julien, le projet qui leur tenait à cœur depuis de nombreuses années. L’établissement Gabardan convenait parfaitement pour cette réalisation et pour y déployer leur talent culinaire, tout en offrant une ambiance nouvelle et sympathique.

Julien Fruit a travaillé tout d’abord comme cuisinier à Agen, et après un séjour en Suisse, il est revenu  à Agen  où il a ouvert sa pizzeria,  rue  Montesquieu. Avec sa famille, Julien Fruit  a trouvé un domicile à Parleboscq.

Depuis qu’ils ont repris le 107, une nouvelle clientèle,  composée de jeunes et jusqu’aux aînés, ainsi que de  curistes, touristes, landais, gersois et lot-et garonnais des villages limitrophes, a rejoint la clientèle gabardanne.

 L’établissement travaille aussi beaucoup avec la clientèle des maisons d’hôtes des alentours.

L’établissement propose une vingtaine de pizzas à base de tomate et une douzaine à base de crème fraiche, à consommer sur place ou à emporter,.

Côté restaurant, le 107 présente un menu enfant et un menu à la carte (sur place). L’établissement est aussi un relais motards.

Les jours d’ouverture et les horaires sont les suivants : le samedi de 14 heures à 22 heures, le dimanche de 9 heures à 22 heures, le lundi fermé, et du mardi au vendredi de 10 heures à 22 heures.

Pour les renseignements complémentaires et les commandes, s’adresser au  05 24 28 56 77.

Parmi les maires, qui se représente?

Créé par le 26 nov 2019 | Dans : actualité, com com landes armagnac, élection, infos, landes, mairie

GABARDAN

Les Maires qui se représentent :

Estigarde : Michel Herrero , 72 ans.

Baudignan : Gérard Duzan 59 ans.

Escalans : Jean Barrère 59 ans. 

Gabarret : Barlaud Stéphane, 55 ans.

Mauvezin : Antoine Lequertier 64 ans.

Lagrange : Christian Sourbes 62 ans.

Saint Julien d’Armagnac : Sophie Ducoudré  49 ans.

Créon d’Armagnac : Cathy Dupouy 41 ans

Ne se représentent pas

Losse :  Serge Jourdan 65 ans.

Lubbon : Marcel Bontaz 80 ans.

Arx : Jean Tarrit 74 ans.

Ne savent pas

Rimbez : Nicolas Lafon 63 ans.

Parleboscq :  Serge Tintané 57 ans.

Betbezer d’Armagnac : Gérard Talès 60 ans.

Herré : Brigitte Appolinaire 65 ans.

Journée contre toutes les violences faites aux femmes

Créé par le 24 nov 2019 | Dans : actualité, agenda, cinéma, éducation, infos, landes, musique, santé, solidarité

LANDES

Le lundi 25 novembre,  est une journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

À cette occasion, parmi les diverses actions de sensibilisation, la Direction départementale de la Cohésion sociale et de la protection des populations des Landes  s’est impliquée dans la diffusion  du vidéo clip «  Trois gouttes d’eau » du landais Maé Portes.

Lundi et mardi, « Trois gouttes d’eau », sera projeté dans toutes les salles de cinéma des Landes, juste avant la projection du film.

Vidéo clip musical : ce clip met en parallèle l’histoire de deux jeunes femmes, victimes de violences conjugales. Sur un texte et une musique de Maé Portes. Olivier à la guitare, Laura au micro. Lieu du tournage : Eugénie les Bains et Grenade sur l’Adour (Landes)

Image de prévisualisation YouTube

Le Gers labellisé Terre de Jeux 2024

Créé par le 24 nov 2019 | Dans : actualité, com com armagnac, com com tenareze, com.com du Bas Armagnac, économie, gers, infos, sport, tourisme

GERS

Le Gers vient d’être officiellement labellisé Terre de Jeux 2024.

La convention a été signée hier à l’ADF par Tony Estanguet Président du COJO et Lydie Toison, présidente de la Commission Citoyenneté, sport et Vie Associative au Conseil Départemental qui représentait Philippe Martin.

Philippe Martin se réjouit que le Département du Gers rejoigne officiellement la communauté « Terre de Jeux 2024 »  

« Pour le Département du Gers, obtenir le label « Terre de Jeux 2024 » est le début d’une grande aventure.

Grâce à ce label, le Gers va pouvoir partager ses bonnes pratiques, faire vivre à ses concitoyens des émotions uniques, leur permettre de découvrir des sports et, au final, donner une visibilité exceptionnelle à ses actions grâce au coup de projecteur unique des Jeux. » Philippe Martin, Président du Gers.

En 2024, la France va organiser le plus grand événement sportif de la planète, et le Département du Gers participera à cette fête exceptionnelle !

Dès aujourd’hui et jusqu’en 2024, le label « Terre de Jeux 2024 » propose à tous les territoires de France et à leurs habitants de participer aux temps forts des Jeux, et de développer leurs propres actions pour mettre encore plus de sport dans le quotidien de leurs habitants.

Le Département a déjà engagé de nombreuses actions que le label « Terre de Jeux 2024 » vient mettre en valeur et renforcer : en proposant de nombreux événements festifs autour du sport mais aussi avec la mise en place de l’action « collégien supporter », les 8000 collégiens gersois sont les invités permanents de tous les spectacles sportifs des clubs partenaires du dispositif.

Le Département du Gers co-organisera la journée olympique du 23 juin 2020 en partenariat avec le Comité Départemental Olympique et Sportif du Gers (CDOS 32), l’UNSS et l’USEP.

Le Gers sera également candidat aux Centres de préparation aux Jeux (CPJ) pour accueillir les délégations du monde entier et espère être sélectionné dans la liste qui sera présentée au moment des Jeux de Tokyo 2020 grâce à des infrastructures sportives de qualité dont le centre départemental Oxygers pour les stages de préparation d’escalade.

Les lycéens sont aux côtés des Enfants du soleil

Créé par le 20 nov 2019 | Dans : actualité, agenda, com com landes armagnac, éducation, infos, landes, solidarité

GABARRETen-principe-six-affiches-differentes-seront-realisees-pour-cette-campagne-daffichage

Cette année l’association gabardanne « Les enfants du Soleil France-Bénin » fête ses 20 ans d’existence.

 À cette occasion, les élèves de première SN du lycée Saint-Joseph, sous la direction de leur professeur Marie Lagoeyte, se sont impliqués dans un travail scolaire  qui a abouti à une campagne de sensibilisation et de collecte financière au profit de l’association.  

Dans un premier temps, les élèves ont développé le logo de l’association « Les enfants du Soleil France – Bénin ». Ils étaient  partis du constat que l’association n’avait pas de logo clairement défini.

Dans un second temps, des affiches ont été réalisées pour communiquer sur la collecte mise en place pour les 20 ans de l’association. Déclinaison de l’affiche pour les boites de collecte ainsi qu’une lettre d’information.

 Un élève, Théo Mounier, a ensuite créé un compte instagram pour diffuser l’information de la collecte https://www.instagram.com/lesenfantsdusoleil_france/, ainsi qu’une cagnotte en ligne https://fr.tipeee.com/lesenfantsdusoleil qui permet de collecter de l’argent et de gagner de l’art en visionnant une vidéo.

Actuellement plus de 950 vues depuis le lancement de la collecte le 18 octobre (0,03 centime par visionnage).

Les élèves ont aussi  exposé le projet lors de la rencontre avec Léontine Bossou et Claire Lalanne et lancé la campagne de collecte qui se déroule jusqu’au 10 janvier 2020.

Affiche 1

12345...7

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE
| LORSQUE L’ON EMPECHE UNE FE...