juin 2018

Archive mensuelle

Ils chantent l’Évangile

Créé par le 30 juin 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, musique

PARLEBOSCQ

Odile Vignolles et Henri Portes

DSC_0088 - Copie-1000

Samedi après-midi, en l’église de Saint-Cricq, pour la première fois la chorale « Chœurs@coeur » a rejoint les gabardans pour leur offrir un concert  intitulé «  Il était une fois…Jésus).  

Les nombreuses personnes  qui, malgré la chaleur accablante, ont fait le déplacement, ont tout d’abord bien apprécié la fraicheur ambiante de la belle église restaurée.

Le concert a débuté avec le chant bien connu   « Douce nuit », puis le groupe  vocal montois  a proposé un répertoire éclectique, avec de nombreux  chants traditionnels ou contemporains, dotés d’arrangements musicaux modernes et parfois rythmés.

La présentation chantée et contée de la vie du Messie, de sa naissance à sa résurrection  a enchanté l’auditoire qui   n’a pas hésité à applaudir chaleureusement les choristes  pour leur  prestation enthousiasmante.

Ce concert a apporté une touche de fraicheur, de vie et les choristes  ont partagé leur foi  et communiqué  joyeusement le message évangélique.

Choeurs@cœur a précisé que les dates des prochains concerts seront communiquées ultérieurement.

Pour contacter Chœurs @cœur s’adresser au 06 19 06 83 69 .

 

 

Le Plan communal de sauvegarde est en place

Créé par le 30 juin 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, mairie, sapeur-pompier, solidarité

LUBBON

IMG_7699 - Copie

Jeudi 28 juin, en fin d’après-midi, au Foyer, en présence de madame Neunreuthier directrice des sécurités de la préfecture des Landes, de  Laurent Bourgès, directeur du Centre de gestion des Landes, du responsable du service PCS, Sébastien Julie, de plusieurs maires des villages voisins  des  chefs  de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers, ainsi que des habitants de la commune, le maire Marcel Bontaz et  les techniciens du Centre de gestion des Landes, Clément Lafon et Jonathan Bourg, ont présenté le plan communal de sauvegarde (PCS). 

Lubbon est la 214e commune landaise à avoir son PCS. Clément Lafon a   tout d’abord précisé  que  la commune s’était engagée  volontairement dans cette démarche, car ce plan n’est pas obligatoire à Lubbon.

Marcel Bontaz a précisé : «   La municipalité a pris la décision d’être organisée et, avec les techniciens du Conseil départemental, a élaboré ce PCS, puis le document d’information communal sur les risques majeurs (Dicrim), qui sera distribué à chaque famille. »

Clément Lafon  a détaillé le PCS, qui définit l’organisation prévue par la commune pour assurer l’alerte en cas d’événement majeur, ainsi que la diffusion des informations préventives sur les risques majeurs. Il a expliqué comment la population sera protégée et soutenue.

À Lubbon, les principaux  risques sont les feux de forêt, les tempêtes, ainsi que  la possibilité d’accidents impliquant des véhicules transportant des matières dangereuses.

Lubbon a été partagé en quatre  secteurs, et par ce maillage très efficace, chaque élu aura en charge de faire le lien entre le poste de commandement situé à la mairie et la population. Afin de n’oublier personne, une fiche repère leur sera confiée, où en complément, sont inscrites les personnes qui ont besoin d’une attention particulière.

La municipalité, qui a pour mission d’anticiper, d’organiser, d’informer, d’alerter et de sauvegarder sa population, a recensé  tous les moyens présents sur la commune (matériels public et privé, ainsi que les bâtiments publics pouvant accueillir la population).

Les élus constituent le poste de commandement communal, avec à sa tête le maire. Grâce au PCS, le responsable mettra en œuvre les actions nécessaires en fonction des situations, ce qui permettra de diminuer le temps de réaction.

Trois cellules composées  d’élus et de bénévoles ont été créées. Une pour la logistique  avec la gestion du  matériel (tracteurs, groupes électrogènes…), une autre pour la population avec l’accueil, l’hébergement  et celle qui a en charge l’alimentation et les secours. Le PCS sera évidemment remis à jour régulièrement.

À l’issue de la réunion, Marcel Bontaz  a distribué le Dicrim aux habitants. Pour les absents, la municipalité se charge de le leur faire parvenir. Dans ce document, toutes les consignes et les conduites à tenir en cas d’incident sont indiquées.

Un exemplaire du PCS a été remis aux  représentants de la préfecture, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers.

Le Foyer Saint-Amand était de sortie

Créé par le 29 juin 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, infos, landes, solidarité, tourisme

BASCONS-BENQUET

IMG_7682

Jeudi, le Foyer Saint-Amand de Bascons,  établissement de l’Adapei des Landes, a organisé une sortie  à la Ganaderia de Buros.  Cette journée a pu se réaliser suite à l’initiative  commune de Bernard Lesperon et de l’équipe du Foyer Saint-Amand,  qui ont travaillé ensemble à son organisation.

Dès 10 heures, les 27  personnes et la dizaine d’accompagnateurs, dont la directrice  de l’établissement, Julia Lauret, son adjointe Marion Laheranne et l’éducateur  Pierre Sartral,  ont quitté en bus le Foyer pour se rendre à la ganaderia.

Le trajet en bus s’est passé dans une ambiance feria avec des chansons de circonstance.

À 11 heures, les passagers en tee-shirt blanc, foulard rouge pour certains et bleu pour d’autres, joyeusement sont descendus du bus  et surpris ont découvert Jean Barrère juché sur ses échasses et revêtu d’une peau de mouton.

Jean Barrère avec son traditionnel humour gascon les a accueillis  puis fait monter dans la remorque de son tracteur pour les amener au plus près  du troupeau de coursières et des chevaux.  

Pour tous ce fut le premier moment d’instances émotions, d’émerveillement et de joie.

À midi, tous ont savouré  un succulent repas gascon, puis Jean Barrère a commenté avec sa verve la projection d’une vidéo sur la course landaise.

IMG_1315

Après ce bon moment de restauration et de détente, Jean les a conduits aux arènes   où il avait préparé des jeux et une surprise qui les ont bien amusés.

IMG_1350

En fin d’après-midi, les festayres  du Foyer de Saint-Amand, satisfaits de cette superbe sortie, ont pris le chemin de retour.

 Cette sortie, qui fut un splendide cadeau, a pu se réaliser grâce aux dons récoltés lors du repas de  la poule au pot, organisé par l’association Lous Esbérits  de Benquet.

Bernard Lesperon qui était présent à la ganaderia, fut à l’initiative du repas et de cette sortie. Il a profité de l’occasion pour rappeler que 300 personnes avaient participé à ce repas. Il a précisé :

«  Les gens de Benquet et des villages voisins ont répondu favorablement et avec la main sur le cœur.  Quant aux bénévoles de Lous Esbérits on ne peut que les féliciter pour leur mobilisation et leur  forte implication qui a contribué à la réussite de cet événement. »   

Ball-trap: Des médailles pour le club

Créé par le 28 juin 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

20180624_184541 - Copie

Les tireurs du club de ball-trap cazaubonnais se sont une fois de plus distingués,   et ont obtenu plusieurs médailles  au championnat de ligue Midi-Pyrénées.

Michel Lataste  a remporté trois médailles, l’argent au scratch sur 120 tireurs, l’or en vétéran et le bronze avec l’équipe du club.  Jean-Jacques Gris a obtenu en vétéran  la médaille d’argent,  Jean Roca en super vétéran a remporté la médaille d’or  et de bronze avec l’équipe, et Didier Brettes  la médaille de bronze avec l’équipe.

Après avoir félicité les médaillés pour leurs  excellents résultats sportifs, Gérard Moulères président du club de ball-trap a rappelé que Michel Lataste, membre de l’équipe de France  en vétéran se rendra au Pays de Galles pour le championnat d’Europe qui aura lieu du 20 au 22 juillet, puis il a précisé :

«  Pour le championnat de France  qui aura lieu du 16 au 19 août à Ychoux (Landes), sept tireurs du club se sont engagés pour cette compétition. »

C’était la fête à Rock arènes

Créé par le 27 juin 2018 | Dans : actualité, agenda, com com armagnac, gers, infos, loisirs

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_7648

Mardi soir au château de Moutiques, les membres de l’école de danse de Rock arènes the clock se sont retrouvés pour partager un moment festif   avant la pause de l’été.

La présidente Brigitte Tintané a dressé le bilan de ces derniers mois et elle a rappelé que les séances ainsi que les stages reprendront dans le courant du mois de septembre :

«  Ce fut une très bonne saison. Ce trimestre s’est très bien passé. À la rentrée de septembre et jusqu’au mois de décembre,  nous allons pérenniser nos stages et compléter le rock, salsa, cha cha…, par des danses de salon. Nous allons aussi rouvrir les cours pour les  débutants. »

Les personnes qui souhaitent rejoindre l’association, suivre des cours de danses ou participer à des stages, peuvent s’adresser au 06 78 03 21 51 ou rock.arenetc@gmail.com.

Blandine Galtier expose « Des campagnes hallucinées »

Créé par le 27 juin 2018 | Dans : actualité, agenda, art, com com armagnac, exposition, gers, infos, les sorties

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_7572

Jusqu’au  21 juillet à l’Espace culturel  (rue de la porte d’Uzan), l’artiste graveur de Bordeaux, Blandine Galtier expose une trentaine de ses œuvres et une matrice.

Après avoir exercé le métier d’architecte et suite à une rencontre qui lui a permis de découvrir la gravure, Blandine a rapidement saisi que cet art  était le  moyen d’expression qui lui correspondait parfaitement.

Depuis plus d’une dizaine d’années, Blandine pratique la gravure en taille douce  pour exprimer ses ressentis, ainsi que son regard poétique  qu’elle pose sur   l’univers urbain, chantiers, bâtiments industriels, autoroutes… L’artiste qui est  fascinée par leur beauté,  partage avec  les visiteurs  un autre regard  sur ces constructions.

Dans ces œuvres, Blandine  cherche à transmettre  l’atmosphère  des recueils de poèmes d’Émile Verhaeren « Les campagnes hallucinées »  et « Les villes tentaculaires »

Pour cette exposition,  Blandine a relevé le défi. Elle a su adapter ses toiles à l’Espace culturel  (ancienne chapelle) et joue habilement avec des supports en papier léger, qui laissent passer la lumière naturelle. Cette dernière met en valeur le travail de l’artiste, notamment les lignes, les courbes, les reliefs…

L’Espace culturel est ouvert jusqu’au 21 juillet du mercredi au samedi de 15 à 19 heures.

Rawa-Ruska s’est réuni

Créé par le 25 juin 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, histoire, infos

PANJAS

IMG_7610

Dimanche matin, les descendants des prisonniers du camp d’internement de Rawa-Ruska se sont retrouvés dans la salle de la mairie, où ils ont assisté au congrès annuel de l’association gersoise.

Le maire de Panjas, Marie-Claude Mauras a ouvert la séance en remerciant, Franck Barsacq, président de Rawa-Ruska Gers qui a choisi  Panjas, haut lieu de mémoire, pour ce congrès 2018, ainsi que les présidentes de Rawa Basque-Béarn- Landes, Rawa des Hautes Pyrénées, le président Rawa Lot-et Garonne- Dordogne, ainsi que les nombreux congressistes :

«  Je suis ravie de vous accueillir à Panjas. Nous partageons cette volonté de transmettre aux nouvelles générations l’histoire des hommes dont certains ont  versé leur sang, d’autres ont été déportés et ne sont pas revenus, et de ceux qui sont revenus de ces camps marqués à vie. »

Franck Barsacq a invité l’assistance à observer une minute de silence en mémoire des membres de Rawa-Ruska Gers décédés dans le courant de l’année, puis il a eu une pensée pour Michel Renaud président du Bataillon de l’Armagnac décédé récemment.  

Après avoir présenté les nouveaux membres gersois, Franc Barsacq  a détaillé le compte rendu moral avec les très nombreuses participations aux cérémonies gersoises et landaises.

Le nombre d’adhérents à Rawa-Ruska Gers est en forte progression par rapport  aux années précédentes. En 2018, l’association compte une cinquantaine de membres, composée de veuves de prisonniers de Rawa-Ruska, de descendants et de sympathisants.

Régine Lartigolle a présenté le bilan financier qui révèle un solde positif.

Bernard Candelon, a présenté le travail réalisé par l’Entente inter-régionale pour la recherche historique sur le camp de Rawa-Ruska :

« Nous avons signé une convention avec  un historien très motivé. Sa première mission a été de faire l’inventaire des archives militaires. Un travail important de recensement d’informations  qui se trouvent notamment  en Suisse, France, Amérique, Ukraine, Russie. À l’automne, il analysera les archives de Pierrefitte. La troisième mission  consistera à approfondir les archives de Berlin et de Fribourg. »

Franck Barsacq a invité l’assistance à se mobiliser  pour scanner les documents qui concernent Rawa-Ruska et qui  sont dans les familles :

« Il est important de récupérer des copies de ces  documents d’époque avant qu’ils ne disparaissent avec le temps. »  

Avant la projection d’un diaporama réalisé par  Claude Beyries, qui était  riche en documentation sur les prisonniers du triangle de la mort, l’assistance a procédé à l’élection du bureau, qui a été reconduit.

Isabelle Tintané, conseillère départementale, a félicité l’association qui s’implique dans le  devoir de mémoire en précisant :

«  Il est important que cette transmission passe par les écoles. Si vous avez besoin  d’aide, vous pouvez compter sur moi et sur le Conseil départemental. »

IMG_7620

IMG_7621

IMG_7624

À l’issue du congrès, les membres de Rawa-Ruska, le maire, la conseillère départementale, rejoints par les élus de la commune, ont procédé à un dépôt de gerbe à la stèle de l’abbé Tales, puis au Monument aux morts et se  sont rendus en cortège  au mémorial, où ils ont procédé à un dépôt de gerbe.  Le cortège s’est ensuite rendu  au cimetière pour procéder au fleurissement des tombes des quatre anciens prisonniers de Rawa-Ruska. Il s’agit de Raymond Kieffer, Henri Lartigolle, Siméon Ducom et Auguste Alacade.

Pour tous renseignements, Franck Barsacq au 07 86 03 63 09. epsylon32@wanadoo.fr

Élection de la Reine des fêtes 2018

Créé par le 25 juin 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, fête, infos, landes

GABARRET

Audrey Potier  et Diane Dubourg

Audrey Potier et Diane Dubourg

Samedi soir aux arènes, le Comité des fêtes  a organisé une soirée  avec l’élection de la reine des fêtes et de sa dauphine, suivie d’un repas et du feu de la Saint-Jean.

À 19 heures, Diane Dubourg ( 16 ans) et Audrey Potier  (15 ans et demi ), ont réalisé un premier passage en tenue de ville, puis un second passage en tenue de soirée.

Le jury  a élu  Diane Dubourg reine des fêtes et sa dauphine  est Audrey Potier.  Les personnalités leur ont remis les écharpes, ainsi qu’une coupe avec les compliments de la municipalité.

Un sponsor de la manifestation leur a offert des cadeaux. Patrick Andrieu, président du comité des fêtes a précisé les nombreux avantages qu’elles auront ainsi que leurs parents durant les fêtes, notamment les repas leur seront offerts, et elles bénéficieront avec leurs parents de toutes les manifestations, gratuitement.  

Elles ont remporté la coupe de Printemps

Créé par le 24 juin 2018 | Dans : actualité, com com armagnac, gers, infos, sport

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES1

L’équipe féminine du Tennis club Cazaubon-Barbotan (TCCB) s’est encore distinguée.  Après leur  magnifique victoire en coupe d’hiver,  l’équipe composée de  Noémie, Stéphanie, Maylis et Anne ont battu  l’équipe de Fleurance 3/2, et ont  récidivé en remportant la coupe de Printemps.  Éric Paillassou a félicité les joueuses en précisant :

«   Bravo pour ce nouveau trophée et la gestion parfaite de cette compétition. »

Les minimes ont réalisé une superbe saison

Créé par le 24 juin 2018 | Dans : actualité, com com landes armagnac, gers, infos, sport

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

IMG_7585

Vendredi soir, à la salle polyvalente de Castelnau-d’Auzan, l’Auzan basket club (ABC), en présence du maire Philippe Beyries,  a tenu son assemblée générale.

Virginie Daspe, présidente de l’ABC a tout d’abord vivement remercié les parents   des jeunes licenciées,  pour leur intense participation et leur disponibilité tous les week-ends de match, pour accompagner les jeunes  basketteuses.

Virginie Daspes a lu une lettre de la fédération, la félicitant pour son dévouement et son implication en faveur du basket. La présidente  a précisé :

«  J’ai reçu ces félicitations que je partage avec vous, car c’est grâce à vous tous. Merci à vous tous  qui contribuez  à faire  vivre notre club. »

Virgine Daspes   a détaillé les animations de l’année écoulée, notamment la fête du basket :

«  Ce fut un moment rempli d’émotions. Merci aux parents et aux jeunes qui ont contribué à la réussite de cette fête. Bravo aux cadettes et aux minimes qui ont été parfaites pour le service. »

Le bilan sportif a été présenté. Les seniors ont fini sixièmes de leur poule. Pour les cadettes, la saison a été compliquée, mais la présidente les a félicitées pour leur état d’esprit exemplaire. Les minimes ont remporté le championnat d’Armagnac-Bigorre.  Les benjamines ont terminé secondes de leur poule avec sept matchs gagnés sur huit.  Leur assiduité aux entraînements et aux matchs est exemplaire.   Les poussines ont envie de jouer et ne cessent de progresser.

L’école de basket compte 18 enfants dont 17 filles et un garçon. Quant au taux d’entraînement, il est très satisfaisant, frôlant les 100% de participation.

Les seniors ont exprimé leurs difficultés et elles ont présenté  au bureau des propositions pour la saison prochaine. Un sujet qui nécessite  un dialogue, vivement encouragé par le maire. Ce dernier  a félicité tous les sportifs pour leurs bons résultats et a rappelé que la municipalité, comme pour les autres associations, continuerait à apporter son aide matérielle, logistique  et, en fonction de ses moyens, un soutien financier par une subvention.

À l’issue de l’assemblée, Virgine Daspes a remis les nouveaux maillots  et shorts à l’équipe des minimes.

IMG_7576 IMG_7578IMG_7579 IMG_7580 IMG_7581 IMG_7582IMG_7583

12345...7

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacfercho
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE